Voyage de Nice, aux Canaries, Madère et retour par côte Afrique du Nord...en Centurion 32

Bonjour les navigateurs, je rêve de ce périple pour dans quelques temps (2023-4) et me donne de l'eau pour l'organiser. J'envisage donc une 'descente de Nice par Sète, Cadaques, Barcelone, Gibraltar, côte marocaine, les Canaries, remontée par Madère, le Faro au Portugal, puis...Oran, la Sicile, la Sardaigne, la Corse et retour à la casa... le tout avec un Centurion 32 dans son jus, mis à niveau pour les instruments et la sécurité. Le tout avec ma compagne et parfois 1 ou 2 amis en escale.
Quelqu'un parmi vous a-t-il réalisé un tel périple ? J'envisage le 'tour' en 5 mois en partant en janvier et donc retour en Mai-juin. Avec 150 jours en tout dont +/- 45 jours (pleins) de navigation.
Un premier survol donne environ 5500 MN en tout.
Le rythme de 5 noeuds de moyenne vous semble-t-il réaliste pour mon calcul estimatif ?
Le calendrier envisagé aussi? Conditions de mer à cette époque ?
Des lieux à découvrir et ou à éviter ?
Le Spi vous semble-t-il indispensable ?
Les traversées me semblent réalisables pour un navigateur en apprentissage (j'ai mon voilier depuis 2 ans et navigue jusqu'à 30-35 noeuds avec vagues 1,5 - 2m). Quant à ma compagne, elle débute mais n'a pas d'appréhension particulière (chance!).
Voilà... pour une première demande
Et si vous avez des idées, je prends tous les conseils !
Merci
Laurent

L'équipage
16 nov. 2021
16 nov. 202116 nov. 2021
0

Bravo, Laurent, pour ton projet!
Bon, a priori, sans réfléchir, le calendrier me paraît un peu juste, d’autant plus que tu vas faire ça en hiver et que tu vas te ramasser qqs météos carabinées. Ne t’en fais pas, tu as un excellent bateau - si bien entretenu - et il peut largement supporter du mauvais temps, mais ça ne sera pas toujours très confortable. Le mauvais temps fatigue l’équipage. Pour la moyenne je prendrais plutôt 4 noeuds, mais c’est parce que je suis pessimiste.
Bon courage!


16 nov. 2021
5

la cote marocaine est très dangereuse , il y a souvent des avis de vagues énormes ,sans parler des courants
généralement on descend à 30mn des côtes et on tire en perpendiculaire pour rentrer dans un port
à part villa cisneros (dakla) il n'y a pas de mouillages possibles .
la remontée des canaries ou il faut rester serein ,se fait généralement en visant les açores et on tourne à droite dès que l'on peut accrocher gibraltar .
j'ai fait cette route plusieurs fois si l'alizée portugais est établi c'est moins loin d'aller aux antilles .
mais ça reste un beau programme avec un voilier solide et qui marche bien au près comme le centurion
alain


16 nov. 2021
1

Oui, moi aussi je laisserais tomber la côte marocaine à ta place.


16 nov. 202116 nov. 2021
1

Pour donner une idée, avec madame, sur VCC (First 345) on a parcouru 4400mN en 6 mois, de Dieppe à Motril (entre Malaga et Alméria). En mode touriste bien sûr. La moyenne s'établit plutôt autour de 4,5nds, alors qu'au départ je pensais plus à 5.
Nous n'avions qu'un seul objectif : aller en Méditerranée, mais si au bout de 6 mois nous étions encore en Atlantique ce n'était pas très important.
L'idée était aussi de profiter de chaque escale, de chaque mouillage. Quand on part comme ça, on s'aperçoit très vite que le temps passe à une vitesse folle. Si tu as l'objectif de revenir à une date fixée, tu vas être obligé d'avaler des miles. Et il est difficile de planifier ses parcours, la météo te calme rapidement.
Pour le spi (symétrique), nous l'avons peu utilisé. Le génois tangonné nous a beaucoup servi : s'établit et s'affale rapidement.
Et je rejoins les 2 intervenants précédents, la côte marocaine est à voir de loin. Et à partir des Canaries, pour remonter, viser les Açores.
C'est un beau projet.


16 nov. 2021
-1

salut
je ne sais pas pourquoi la côte marocaine fait peur à tout le monde .. si tu prends la météo ou est le problème, les coups du SW c'est entre Octobre et Janvier en comptant large, après c'est alizé NE établi ?
donc escales Maroc en descente why not si tu en as envie (mes préférées Safi, Essaouira, plus haut connais pas, Agadir rien à dire), puis le reste du parcours en remontant par Madère me parait cohérent, je ne vois pas pourquoi on remonterait sur les Açores en zappant Madère pour aller à Gibraltar (j'ai du faire une dizaine de fois Canaries Madère au printemps, aucun problème, juste attendre une fenêtre correcte pour couper sur Gibraltar, c'est pas loin) et ensuite med en fin de printemps, pour moi le circuit est OK, juste qu'il ne faut pas trop trainer en route mais comme tu n'as pas l'air d'être à la retraite ça se justifie.

sur le programme je zapperai Barcelone à moins que tu ais rendez-vous au camp nou pour voir Barça Real, et remonter sur l'Algarve (Faro etc...) bof bof, à la limite une incursion dans la baie de Cadiz histoire de voir la belle et gouter à la cuisine andalouse et tu es à 2 pas de la Med.
pour le spi bof, tu vas l'utiliser 2 à 3 fois en med ... et 1 fois en Atlantique sur ce parcours au printemps si tu es un warrior, si tu l'as à bord garde le sinon en acheter spécialement un pour ce trip je n'en vois pas trop l'intérêt,
Centurion 32, caramba bon bateau
bonne nav et profite.


0

Bonjour à tous et merci pour vos retours rapides et éclairés. Je mets plus de temps à vous remercier... Donc OK pour le bateau, Ok pour le périple en tenant compte des dangers possibles sur la côte marocaine, Ok pour viser Madère au retour puis Gibraltar puis... Il n'y a plus qu'à !
Pensez-vous qu'il faille descendre très sud pour viser les Canaries avec une traversée réduite ou bien pas d'intérêt particulier et ne faire qu'en fonction de la météo ?
Que pensez-vous des ces 2 iles portugaises Islas Selvagens à mi-parcours Canaries/Madère ? Peut-on y relacher qques jours ou heures ? Visiter ?
Barcelone, j'i repasserai volontiers d'autant que la Sagrada familla sera terminée ! Mais j'ai aussi des souvenirs tendus de touriste à Barca (vol de voiture, de sacs...) alors laisser le bateau dans la marina pendant qques heures (Probablement une idée idiote mais elle est là) alors que tout nous attend après.
Je retiens aussi la vitesse moyenne à ramener vers 4,5 noeuds d'autant qu'il y aura du prés et donc une route plus longue...
Les Baléares sont intéressantes à votre avis ? Cela mérite d'y rester combien de temps (car en début de périple c'est là que j'imagine qu'il faille ne pas perdre trop de ce temps...)

On aimerait bien profiter des escales pour randonner alors si vous avez des idées de places à ne pas rater, je suis preneur.
A bientôt


Porquerolles:La Sagrada Familia ne sera malheureusement pas terminée…. l'objectif visé, 2026, pour le centenaire de la mort de Gaudi ne sera pas à priori respecté...Covid oblige ! 😉. Mais l'escale à Barcelone vaut vraiment le coup et la marina, au pied des ramblas, est plutôt bien surveillée. Nous y avons fait escale à plusieurs reprises, sans aucun souci.·le 27 nov. 12:53
Flora :):Même si elle n'est pas terminée, elle se visite, l'intérieur est extraordinaire.·le 28 nov. 19:12
0

les Baléares, ça se visite pour beaucoup de raisons, si tu aimes les vieilles pierres d'avant J.C. principalement sur Minorque du coté de Mahon ou l'histoire, les écrivains les artistes sur Majorque, les sites naturels (Formentera et cabrera) et la vie nocturne (Ibiza)
Il y a de nombreux et bons mouillages utilisés en leur temps par les phéniciens, les romains etc, et des vestiges de leur passage... J'ai beaucoup apprécié Minorque (trois passages de 6 jours, 3 semaines et 1 mois et demi)


0

Salut
la côte Atlantique Marocaine peut t'inquiéter. Je connais Rabat et Agadir. Le danger principal c'est la pêche sur cette côte... maintenant faire l'impasse sur le Maroc c'est vraiment dommage. J'ai été à Tanger en octobre 2019. Marina toute neuve, prix en octobre (hors saison) très raisonnable, services et accueil très correct. Tanger est vraiment une ville qui mérite la visite ! Et le Maroc c'est déjà l'Afrique ! Dépaysement garantie! Aller en voilier à Tanger n'est pas sans difficulté mais vue que tu passes par Gibraltar...c'est juste sur la route.


2j
0

les selvagens il y a moins de 10 ans j'ai visité salvagen grande (la seule accessible). il est nécessaire de demander une autorisation spéciale qui ne se délivre qu'à Madère et de visu (à la capitainerie je crois) donc à priori la visite ne peut se faire qu'en descendant (à moins de faire un aller/retour. par contre grand moment de solitude. sur ce lien tout est très bien décrit :aita.openstates.com[...]vagens/
le problème de l'ancre qui s'engage facilement est bien connu et çà nous est arrivé aussi. la visite ne peut se faire qu'accompagné des gardes, charmants et très contents de voir du monde (peut être 15 bateaux par an). ils habitent en bas devant la crique dans une construction sommaire et il faut se taper un chemin pour monter sur le plateau. la haut on met les pieds là où ils nous disent. quand on est la haut on a vraiment l'impression d'être au bout du bout du monde.
mouillage petit et rouleur, il est inconcevable d'y passer la nuit et je crois que c'est interdit.


0

nous sommes passés trois fois devant ,avec une autorisation ,mais nous n'avons pas pu nous arrêter ,trop de houle ...
alain


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (105)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021