VOYAGE BAHAMAS FLORIDE . visa ?

SALUT A TOUS

je suis em train de preaprer mon bateau aux canaries pour traverser d ici peu
Je compte atterir en martinique et me faire une viree a CUBA et en rep DOM
Pour ces 2 pays on m a dit que les formalites sont assez simple , (d autant que je parle espagnol sans pb )
MAIS part la suite je voudrais continuer mon voyage au nord ( bahamas et floride ) mais je ne suis absolument pas renseigne sur les formalites administratives , passeport biometrique ou pas ? , demande de visa au consulat auparavant ETC ... Je me mefie un peu de l administration , surtout pour ce genre de bled

MERCI D AVANCE DE VOS INFOS
par contre je tiens a signaler que le port de corralejo a fuerteventura est merdique , je travaille ici et francheent g rarement vue une bande de c... parreil . AUJOURDHUI le chef du port a empecher un mec au mouillage sur son voilier de remplir son bidon de 20 l d eau car aupravant il faut payer son droit d ancrage
Le mouillage ne dispose pas de fonds surs pour l accroche . A BON ENTENDEUR SALUT

L'équipage
11 nov. 2006
12 nov. 2006
0

Visa pour les USA
Bonjour,

Je confirme que pour les USA il faut un VISA et des passeports récents-voir info sur site ambassade US- (y compris pour les enfants) lorsque l'on arrive sur son propre bateau, donc différent d'une arrivée par transport en commun -avion etc... C'est assez long à obtenir (s'en occuper avant le départ car RDV avec consulat US parfois peut prendre 6 mois min. ... c'était notamment plus pénible pour hommes de moins de 46 ans !) De plus (info. à confirmer) je ne crois pas que l'on puisse maintenant obtenir ce Visa dans un autre pays que celui de sa résidence habituelle ... donc plutot "chiant". Il y a qq. années (4-5 ans) on pouvait obtenir son visa US/autorisation d'entrée très simplement de la façon suivante : une fois au Vierges (pas de pb aux BVIs) il suffisait de prendre le "promene couillons" A/R sur les Vierges US et ainsi d'obtenir un joli tampon (Visa 3 mois)sur son passeport ... et de revenir avec son bateau et demander le permis de nav ... je ne connais pas cependant de bateaux qui auraient utilisé cette approche récemment .

12 nov. 2006
0

info
La deuxième solution est toujours valable. Elle a été utilisé par des amis l'année dernière. Pour notre part, nous avions des visas. Aucun problème et un acceuil très sympatique des autoritées Américaines.
A+
Pierr

12 nov. 2006
0

VOYAGE......
M'étonne pas pour le coup du refus de 20 litres d'eau a un plaisancier. En Galice cet été à La Corogne et à Baionna, nous avons subi les mêmes problèmes, nous nous sommes mêmes fait engueuler à plusieurs reprises (supermarché, marina)pas très sympa ces Espagnoles. Par contre au Portugal alors là question accueil ils sont supers.
Michel

12 nov. 2006
0

"Pas sympa ces espagnols"
Eb bien moi j'ai été tres bien acceuilli A Fontan (Sada) apres la Corogne . Et pour tout dire , en 2004 j'ai apprecié l'acceuil des Portugais et celui des Espagnols de l'Atlantique (un peu moins en Med il est vrai) . Par contre il y a un pays où je ne remettrai certainement pas les pieds , c'est l'Italie . Tout juste repasserai-je par les Eoliennes mais alors pour la "botte" jamais plus !
André

19 nov. 2006
0

"Pas sympas les Espagnols " bis...
Je te trouve injuste Zara, peut-être généralises-tu un peu vite.

Je vis en Espagne, après avoir habité et navigué dans beaucoup de pays dans le monde, et je peux t'assurer qu'au contraire les Espagnols sont formidables. Dans mon classement perso, je les mets sur le podium, et pas sur la 3è marche.

Cerise sur le gâteau : le charme, l'allure et le caractère des Espagnoles.

¡Ole!

19 nov. 2006
0

"Pas sympas les espagnol" terce...
Pour faire le lien avec un autre fil sur le navigateur/chanteur ou chanteur/navigateur ;-) , je lui ai demandé pourquoi son site etait fait en francais, anglais et italien et pas en espagnol alors qu'il frequente beaucoup les pays espanisants ; sa réponse a été : "je n'aime pas cette langue" et je crois "je ne les aime pas" (mais çà je ne le jurerai pas ) , alors qu'il adore l'Italie et les italiens (il est né en Corse , ceci explique peut etre cela) . Et moi c'est exactement l'inverse :-p)

13 nov. 2006
0

Visa ou passeport
Je suis allé à Miami au mois de juin. Certes ce n'était pas les mêmes conditions, j'étais invité à un congrés, j'y suis allé juste une semaine.
Les passeports français n'étaient pas valable sans visa. Mais depuis un collègue y est retourné et sans visa et tout c'est bien passé. Il venait de faire les nouveaux visas biométriques. Pour faire un visa je n'ai pas eu de pb. J'ai pris rendez vous par tel (15€!!!) puis je me suis déplacé en personne à l'ambassade (à Paris) j'ai fais le queue à 6h du mat. j'ai passé un entretien (en anglais) vers 11h où ils demandent où on va l'adresse de l'hotel où on sera ect... Ils demandaient une quantitée interminable de justificatifs comme quoi on est vraiment obligé d'aller aux états unis, et qu'on a des obligations de rentrer en france.
En tout cas, une fois là bas je me suis dit qu'un jour j'y retournerai en bateau!! natamment les keys (de key west à key largo) qui m'ont vraiment emballé.
Dorian

0

visa waiver program
en fait, les resortissant de certains pays on droit d'entrer aux states sans visa, a quelques conditions:
- arriver avec un "signatory carrier", lisez transporteur agrée, cad une ligne aérienne
- rester moins de trois mois
- avoir une adresse de référence sur place
- avoir un billet de retour fixe.

il est clair que celui qui arrive en bateau n'a pas droit à cette facilité. Attention, les V.I. et Puerto Rico n'étant pas des états, ce n'est pas parce qu'on vous admet là bas que vous serez les bienvenus sur le territoire national.

Le coup de l'aller-retour en avion est jouable, mais si l'officier d'immigration est regardant, il ne vous donnera pas trois moi, puisque votre vol de départ est le lendemain (mais avec un peu de bluff, vous dites que vous revenez etc...)

durant les trois mois, vous avez droit de faire des "incidental trips" en dehors des states, par exemple, repartir en avion à nasau, et revenir en bateau. On a du se bagarrer avec un officier d'immigration obtu qui nous prétendait pas en règle dans un tel cas (un pote qui était venu à Nassau, en transitant par Miamien avion, et donc qui avait son ticket vert pour trois mois)... après trois heures de discussion, ils ont fini par s'excuser au lieu d'exiger les 268 dollars qu'ils demandaient au départ... mais faut vraiment se bagarrer parfois.

13 nov. 2006
0

Good Luck !
"Si vous arrivez aux USA en Avion, comme c’est le cas le plus souvent, vous avez droit à un Visa automatique de Tourisme valable 3 mois. Ce visa est en réalité automatique quand vous arrivez par une ligne régulière, avec un billet de retour, mais est inapplicable en arrivant en voilier, même avec un billet de retour en poche.

Ayant obtenu un Visa Permanent pour les USA en 1984 au consulat US de Martinique, je ne me souciais pas du problème. Mais le dit Visa Permanent est dans un de mes vieux passeports, non trouvé sur Goto, donc oublié quelque part en Métropole. Qui plus est, j’ai appris depuis que le dit Visa Permanent à Vie n’est plus valable.

Lors de mon passage en Martinique, j’ai découvert que le consulat US n’existait plus et que les ressortissants Français des îles des Antilles doivent s’adresser au consulat US de la Barbade, île la plus Est de toutes les Antilles (route face au vent).

Je passerai sur toutes les démarches que j’ai tenté de faire, par Internet, Courrier ou Téléphone, afin d’obtenir le dit Visa. Mais les règles édictées m’ont rendu impossible l’obtention du Visa correct dans un délai qui respecterait les délais de validité du Visa ! En un mot, les délais d’obtention du dit Visa dans mon cas (Français sur un voilier en outre-mer) sont plus longs que le délai de validité du dit Visa …

C’est donc sans Visa que je décide de tenter le coup du Ferry. En plus, même s’il ne marche pas pour entrer aux USVI avec Goto, peut-être résoudra-t-il mon problème de délai de 30 jours maximum aux BVI. Le coup du Ferry consiste simplement à laisser Goto aux BVI, et de me rendre aux USVI en Ferry, donc par une ligne régulière. Et bien sûr avec un billet de retour. En espérant ainsi obtenir le Visa de 3 mois.

Et pourquoi pas, repartir alors avec Goto, si l’endroit me plaît, avec un passeport dûment tamponné d’un Visa de 3 mois encore valable (car de la semaine précédente !). Je précise que l’on peut vous refuser l’entrée, car le Visa « Seaman D » est obligatoire en voilier.

Tôt le matin, je prends un billet aller et retour en Ferry pour St John, qui est aux USVI. La promenade en mer est agréable et on fait même une escale à Just Van Dyke, une autre île pas du tout sur la route. A l’arrivée aux USVI, je me présente à la douane et à l’immigration qui contrôlent mes papiers.

L’agent de l’immigration épluche mon passeport et les papiers que je viens de remplir, et sort son tampon. Elle valide l’opération en tamponnant ses papiers, puis mon formulaire vert (Visa de 3 mois) et s’arrête net au-dessus de mon passeport sans le tamponner ! Aie ! Je suis vert ! Elle me demande mon billet de retour …

Un misérable petit ticket de 21USD pour faire les quelques kilomètres qui séparent St John (USVI) de Tortola (BVI), et je ne le retrouve plus ! J’essaie de rester calme … afin de ne pas me faire remarquer … et trouve enfin le ticket de retour. Le tampon s’abaisse sur mon passeport et mon Visa de 3 mois est acquis. "

page 137 de Triptyque Tropical

.../...

page 141 :

"Dans la baie, pas la place de mouiller. Je dois laisser Goto un peu plus loin à l’ancre et revenir en annexe, en espérant que cela ne compliquera pas cette clearance. Enfin, à 11h45, j’entre dans les bureaux des douanes et de l’immigration des USVI, territoire américain. Je compte un peu sur le fait qu’ils doivent avoir faim et sont pressés de partir manger ! Pas fier de moi, je remplis les formulaires de douanes et autres documents sanitaires pour Goto.

Toutes les histoires de radio-ponton montent dans ma tête qui devient rouge comme une tomate. Untel fut contrôlé alors qu’il n’avait pas déclaré tous les légumes qui provenaient de l’île précédente. Untel fut refusé car il n’avait ni WC chimique, ni fosse septique. etc.… Et je suis dans tous ces cas qui ont mal fini ! Sans parler du Visa que je n’ai pas !

Les papiers pour l’arrivée de Goto remplis et contrôlés sont rapidement relus et corrigés par l’officier qui s’amuse de mon inquiétude. Alors que je m’attends à devoir payer une taxe comme partout, il m’informe que tout est gratuit. De plus, il ne me redonne aucun document prouvant que je suis « Clear ». En réponse à mes questions, il m’explique qu’en cas de contrôle, les autorités le contacteront directement.

En 15 minutes et gratuitement, les papiers pour Goto sont faits. Reste à passer l’immigration, et c’est là que le Visa « Seaman D » est nécessaire. J’arrive devant l’officier avec un grand sourire et les papiers tamponnés des officiers précédents attestant que mon bateau est en règle et autorisé à naviguer dans leurs eaux. Après lectures des documents, elle me demande mon Visa, et je présente, en baissant la tête comme un mauvais élève, le Visa standard obtenu la semaine dernière ici même, avec le coup du ferry.

Elle le regarde bien et me regarde droit dans les yeux. Je sais que je ne suis pas le premier à tenter de lui faire ce coup là, et que la plupart se font alors expulser. Alors qu’elle reprend son souffle pour me sermonner, elle soupire et dit en prenant mon passeport qu’il faut le Visa Seaman D, et que celui-ci n’est pas le bon.

Je prends sincèrement une mine de chien battu et me prépare à repartir je ne sais où, je ne sais comment. Elle me demande si je suis seul et où je compte aller après, tout en relisant les documents précédemment validés. Je confirme que je suis seul et que ma destination suivante ne peut être que St Martin, très difficile à atteindre par ce temps, seul à bord.

Puis une avalanche de questions auxquelles je réponds avec empressement, ayant repris espoir. Oui, j’ai assez d’argent pour vivre, deux cartes de crédit dont la célèbre « American Express » et viens voir des amis ici, notamment Stephan que je viens juste de croiser. Elle a l’air rassurée et range les papiers de Goto.

Je continue à raconter ma rencontre avec Stephan quand elle me tend mon passeport en prononçant la phrase magique : « Wellcome in USVI » (Bienvenue aux USVI). Je le prends avec un grand « Thank you very much » (Merci beaucoup) et sors des bureaux avant qu’ils ne changent d’avis"

19 nov. 2006
0

delai obtention visa ?
Avez-vous une expérience récente de demande de visa à Paris? Le délai dont je dispose est très court.

19 nov. 2006
0

A voir
directement sur le site de l'ambassade américaine : il faut prendre rendez-vous pour rencontrer l'officier d'immigration. Les dates de Rv disponibles au plus tot sont annoncées sur le site.

19 nov. 2006
0

Déja en 75
;-) les mémes formalitées !! bon , d accord ,sans l ordi ! tu allait voir le Gis de planton!! non , j ai pas dit plancton !! ;-) :-D

19 nov. 2006
0

ok merci de vos reponses
En gros si je comprends bien j ai 2 choix

1 faire mon visa aupravant a l ambassade de la barbade ou paris , ou peut etre nassau aux bahamas , en esperant que le delai ne soit pas trop long

2 tenter le coup du visa , (enonce aupravant )dit "normal" avec le ferry aux USVI

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (36)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021