Vous en ferez bientot du sirop d'érable!!!

Les courants de l'Atlantique changent, inquiétude pour le climat européen

Frédéric GARLAN

Agence France-Presse

PARIS

Le système de courants qui parcourt l'Atlantique et garantit au nord-ouest de l'Europe des températures douces, pourrait être en train de se gripper, comme l'avaient prédit certains climatologues préoccupés par le réchauffement de la planète provoqué par l'homme.

Une étude à paraître jeudi dans la revue scientifique britannique Nature avance que le courant tiède qui baigne les côtes européennes aurait enregistré en un demi-siècle une baisse de 30% de son débit.

Le système de courants de l'Atlantique est formé d'une partie "montante" chaude, le célèbre Gulf Stream, prolongé par la dérive nord-Atlantique, et de deux branches "descendantes" ramenant, par l'est et par l'ouest, ses eaux refroidies vers l'Equateur, où elles se réchauffent de nouveau.

L'auteur de l'étude, le Pr Harry Bryden du Centre national d'océanographie de l'Université de Southampton en parle comme d'un "tapis roulant", dont chaque composante est indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble.

Ses conclusions - les premières à étayer la vieille hypothèse des climatologues d'un blocage des courants atlantiques - découlent des observations fournies par une série de capteurs positionnés au niveau du 25ème parallèle qui coupe le Gulf Stream et les deux courants "descendants".

Si sa partie "montante" semble rester stable, les chercheurs ont noté une évolution préoccupante des deux branches "descendantes" du système.

  • dans la zone subtropicale, sous l'effet des vents, le courant effectue une gyre dans les couches intermédiaires de l'océan (le thermocline). Les volumes y transitant ont augmenté de 50% depuis 1957.

  • aux confins de la calotte glaciaire, les eaux refroidies s'enfoncent dans les couches profondes de l'océan. Cette "eau profonde Nord Atlantique", qui forme le courant du Labrador descendant le long des côtes américaines, a vu son débit chuter à grande profondeur (entre 3.000 et 5.000 mètres) de 50%.

Les scientifiques en ont déduit que la dérive nord-Atlantique, qui arrive jusqu'en Europe, a enregistré un recul de son débit de 20 millions de tonnes d'eau/seconde en 1957 à 14 millions de tonnes d'eau/seconde en 2004.

"La chaleur qu'elle transporte apporte une contribution substantielle au climat modéré de l'Europe maritime et continentale et tout ralentissement de la circulation océanique aurait des implications profondes pour les changements climatiques", relève l'étude.

"Les études précédentes menées au cours des 50 dernières années montraient une circulation océanique et un transport de chaleur de part et d'autre du 25e parallèle relativement constant. C'est pour cela que nous avons été surpris que les chiffres de la circulation océanique en 2004 soient si différents des estimations précédentes", a relevé le Pr Bryden.

Le phénomène de circulation océanique est très dépendant du niveau de salinité, qui devrait baisser dans l'Atlantique nord avec l'intensification des précipitations, l'augmentation du débit des rivières et la fonte des calottes glaciaires entraînées par le réchauffement de la planète.

L'interruption de la circulation océanique dans l'Atlantique pourrait faire baisser de 4°C les températures moyennes en Europe.

"Ce ne sera pas une chose instantanée, comme dans le film +Le jour d'après+, mais de l'ordre d'une décennie", souligne Meric Srokosz, de l'institut britannique de recherche sur l'Environnement NERC. "Nous ne parlons pas d'un nouvel âge glaciaire, mais d'hivers plus extrêmes et plus froids".

"Ce qui complique les choses, c'est que vous avez un réchauffement climatique en cours. Si vous ralentissez la circulation océanique, vous provoquerez un refroidissement localisé, pas sur l'ensemble de la planète".

Ne partons pas de polémique, méditons simplement la-dessus

L'équipage
30 nov. 2005
30 nov. 2005
0

et l'impact ...
des OGM sur l'effet de serre ?
Un expert de Greenpeace m'en a parlé .....

30 nov. 2005
0

Concrètement
A lire ton article :
1. je m'interresse au fil initié par Bonjour sur le chaufage dans les bateaux
2. je n'achète surtout pas de désalinisateur car l'eau sera douce

J'ai peut-être un peu trop racourcie.

Et la cause, c'est quoi ? Là ce sont des constats et des prévisions (ou prédictions), mais la cause c'est la polutions ou un changement climatique et c'est pô not faute ??

30 nov. 2005
0

salinité de l'eau

C'est curieux ce que tu dis que la salinité devrait descendre.

je n'ai absolument rien d'un scientifique mais dans la pratique de mon metier je pesais l'eau de mer disons environ 4 ou 5 fois par an.Au debut de ma carriere (1970) s'était toujours 1.026 , voir 1.027 en été (evaboration) et à la fin 30ans plus tard je trouvais regulierement 1.025.

Curieux non ?

josé

30 nov. 2005
0

la baisse du taux de salinité
va survenir du fait de la fonte partielle de la calotte glaciaire, car ne l'oublions pas c'est de l'eau douce qui forme la banquise !

30 nov. 2005
0

ok !
j'enregistre et à l'avanir je m'informe plus avant d'ecrire une connerie ;-)

merci m'sieur

01 déc. 2005
0

Pas sûr cher serpent
puisque les scientifiques eux-mêmes disent que la fonte de la banquise apporte de l'eau douce à l'océan...
Peut-être y a-t-il un effet de "distillation" pendant le gel de la mer, qui fait qu'elle "abandonne" son sel pour pouvoir geler ?

01 déc. 2005
0

Désolé cher serpent
"L'eau de mer est salée... C'est pourquoi elle ne gèle pas comme de l'eau douce. Un lac d'eau douce va geler brutalement sur toute sa profondeur (quelques mètres), alors que la congélation de l'eau de mer se fait petit à petit et sur une profondeur limitée (quelques centimètres pour la couche initiale). Au moment de la congélation, des phénomènes de microphysique créent un rejet du sel qui se retrouve dans la mer et entraîne une augmentation de la densité des eaux superficielles. Ces eaux plus lourdes coulent le long des talus continentaux en général et alimentent les eaux profondes."
Gilles Garric, océanographe à Mercator Océan

www.mercator-ocean.fr[...]fr.html

Mercator est un regroupement de: CNES, IRD, Ifremer, Météo France, CNRS.
Cela vous suffit-il?

30 nov. 200516 juin 2020
0

Ne mélangeons pas tout,

la banquise, est faite d'eau de mer...
Mais il ne faut pas confondre les floes avec les icebergs.
Ces îles flottantes proviennent des grands glaciers, principalement du Groenland et de l'Antarctique. Comme les glaciers se forment par l'accumulation de neige, les icebergs qui s'en détachent sont donc formés d'eau douce...
Très pratique ddans les apéros... :alavotre:

pfffzzzz

01 déc. 200516 juin 2020
0

Bin si c'est sur,

mais il ce qui n'est pas sur c'est qu'un journaleux ou l'euse qui rapporte un truc pour le public ai compris la moindre chose de ce qu'il à entendu...

Ni que celui qui répète la chose qu'il a vue ou entendue quelque part ait mieux assimilé...

bref, vous pensez ce qui vous plaît le mieux... moi je m'en tape... :-D :-D :-D

pfffzzzz

02 déc. 200516 juin 2020
0

Bin keskui a de neuf ...

dans tout ça ?

Sous l’action du froid intense, la température de surface de l’océan décroît lentement.

Comme l’eau de mer contient du sel - de 29 à 35 grammes par kilogrammes d’eau dans les régions polaires, elle ne va pas se congeler à 0°C comme l’eau douce, mais à une température comprise entre –1,7 °C et –1,9°C.

Lorsqu’elle avoisine ces températures les cristaux de glace se forment et c’est alors que la banquise apparaît.
En cas de froids intenses et prolongés et en certain endroit précis cela peut gelé jusque plus de 10 m de profondeur
Elle agit comme une couche isolante entre l’océan et l’atmosphère en réfléchissant environ 70% de l’énergie solaire qui atteint sa surface. La surface enneigée et glacée n’absorbe plus que +/- 30% de cette énergie alors qu’une mer libre en absorbe presque 95 %.
Ce processus limite la fonte et assure le maintien de la banquise pendant plusieurs mois.

La banquise en formation rejette des eaux très salées, froides et denses, qui dans certaines régions océaniques vont plonger jusqu’au fond de l’océan
A la surface, par compensation, des eaux plus chaudes affluent. On appelle ces transports océaniques combinés de chaleur et de sel : circulation thermohaline.

En tant que surface solide, la banquise intercepte une partie des précipitations, qui s’accumulent à la surface au lieu de rejoindre directement l’océan. (eau douce)
De plus, comme la glace de mer est moins saline que l’eau de mer, toute création ou fonte de banquise se traduit automatiquement par une modification de la salinité de la surface océanique à cet endroit.

Mais comme je l'ai dis au début, la formation de la banquise commence TOUJOURS avec de l'eau de mer SALEE ;-)

Dur de faire comprendre des choses élémentaires... :-D

pfffzzzz

30 nov. 2005
0

le sel
si vous connaissez le processus de formation de l'eau il n'y a rien d'etonnant que la salinité soit relativement stable. l'eau douce apporte le chlorure que le sodiuom libre contenu dans l'eau de mer capte ainsi se forme le clorure de sodium par l'association de l'eau douce des fleuves et de la minéralité de l'eau de mer.(je me demande si j'ai pas permuté la position des 2 éléments mais le principe reste le meme). ca changera pas le gout des peanuts à l'apéro tiens a propos je vais y aller byby tout le monde

30 nov. 2005
0

peut on dire...
Que l'on doit s'attendre à :

  • plus de vent?
  • plus de pluie?
  • des météos plus radicales dans les tempètes?

Est ce que cette belle machinerie va renvoyer cette eau dans l'athmosphère?

J'ai lu que les implantations des espèces des arbres se déportent notament pour le hêtre, le chêne vert et le frène. De même des espèces de tiques changent aussi de latitude!

M'ouais, il faut suivre... et vive les héoliennes et les héoliens.

;-)

30 nov. 2005
0

j'etais content

Lorsque j'entendais que la t° allait augmentée moi je trouvais ça bien .Avoir des oliviers en bretagne ça me plaisait.

Mais là il semble que l'on va se les gelés alors là...pas content.

josé

01 déc. 2005
0

Ce qui est sûr
c'est qu'on va trinquer !
Non pas une, mais deux études scientifiques récentes confirment le réchauffement, et en plus, ils disent qu'ils l'ont sous-estimé (méthane émis par les tourbières réchauffées, etc.)!
Quant au pôle nord, la banquise va disparaitre intégralement dans un futur proche: un bateau de touristes est arrivé au pôle géographique par... la mer il y a déjà quelques années!
Et le pergélisol de l'Alaska est en train de fondre avec des grandes nappes de terre boueuses qui foutent le camp dans la mer, tandis que les ours blancs crèvent de faim.
Et pendant ce temps-là, on chipote...

01 déc. 2005
0

Le fameux tapis roulant est connu
déjà depuis pas mal de temps, Jean Claude Duplessy et Christian Morel l'abordent dans deux bouqins parus au seuil des années 90 dans : "L'ocean se fâche" et "Gros temps sur la planète".

Il concerne pratiquement les 3 océans et joue un rôle majeur sur notre climat. Il est certain que s'il venait à modifier son cours, le climat Européen n'aurait plus cette douceur.

Comme l'a indiqué récemment un scientifique de l'Ifremer, nous en sommes aux balbutiements de la connaissance de l'océanographie et notamment de l'évolution des températures en profondeur.

2000 bouées plongeuses sont en cours d'installation dans ce but et l'on peut espérer disposer d'une "prévision" relativement fiable mais encore grossière de la météo à 3 mois d'ici 5 ans selon lui... en termes de plus chaud ou plus froid, plus humide ou plus sec que la moyenne des 30 dernières années en moyenne mobile.

01 déc. 2005
0

Vous en ferez bientot du sirop d'érable!!!
lui dit le troisième ange!
...Quand bouillonnera dans sa conque métallique une dame de feu nommée Chaos, le crapaud vainement s'en prendra aux sabots de la girafe-antilope...

(ça m'troue la couche, ô zone!)

01 déc. 2005
0

On est tous contre la polution
surtout nous qui sommes si près de la nature en pleine mer ... (sur nos bateaux en plastique, notre AF qui polue, nos moteurs de 20 ans, nos déjections à la mer, nos mitraillettes dans le sillage...)

Mais honnetement, quand on entend G.W. Buch qui refuse de signer le protocole de Kyoto parce que ca ne repose pas sur des données scientifique, c'est déprimant. C'est sur que de ne rien faire, c'est mieux

Et sinon, les études du pentagone sur les armes de déstructions massives en Irak c'était scientifique ? Oui ! Ah bon.

Tout est question de priorité, par contre, la bonne nouvelle c'est qu'en été, on pourra rejoindre le japon par le pôle nord, quand la banquise aura fini de fondre.

01 déc. 200516 juin 2020
0

ki Oto?
Le deuxième mandat du cavalier de l’Apocalypse

01 déc. 2005
0

On ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif !
Au début de son premier mandat, cet enfoiré avait trouvé une autre expression encore plus arrogante : "le niveau de vie des américains n'est pas négociable".

01 déc. 2005
0

joli révance ! un etoile !
Nous nous sommes dit :
"et bien le mal est fait. Qu'il persiste et signe de son sang ses incroyables méfaits."

Nous avons vu que la terre s'inondait. Alors Nous avons dit :
"c'est bien, la rougeur de l'érable mélange ses aspérités"

Nous avons senti l'acre odeur et Nous avons dit :
"que l'encre soit fissible et que le temps revienne à lui comme sur les canapés les bonnes sœurs ont peur des sans-soutanes."

Nous avons touchés le grain. Et Nous avons pensé :
"Si l'extrême y glisse, nous nous y glisserons. Et le grain sera un fusain de peau".

Et l'heure est venue, alors Nous avons dit :
"c'est l'heure. Que les oiseaux chantnt des Requiem et que le rire des requins se ferme. A jamais".

01 déc. 2005
0

une dernière pour révance
Qui ne peut nous maudire d'avoir prédit l'immonde ?
Les corbeaux par milliers s'effondrent sur le monde
Arrachant et pillant les rêves des enfants
Les poèmes des sages, la musique des gitans.

01 déc. 200516 juin 2020
0

tabernacle!
tous les jours que durera la terre
semailles et moissons, froidure et chaleur,
été et hiver, jour et nuit, point ne cesseront

ainsi parlait Alter accoudé au comptoir avec tous les pochtrons
pendant que les étoiles comme des mouches autour d'un réverbère faisaient tourner la terre suspendue dans l'écoulement laminaire des voiles de l'alcyon
(bon, la fin, c'était pour la rime et pour en finir, aussi!)

01 déc. 2005
0

existe-t-il un lien ?
www.hns-info.net[...]le.php3
c'est pas très récent
mais sur les sites du NOAA
www.arl.noaa.gov[...]et.html
et
www.noaa.gov[...]/

On peu suivre l'évolution et le rapport des coast guards sur l'évolution des choses :
bientôt, le passage du NW se fera en une saison sans encombre (à ma connaissance il n'y a que recemment qu'un belge dont j'ai oublié le nom l'a réussi en voilier) et le futur admundsen pourra relier Eagle en 4X4 pour téléphoner à sa petite famille :-D .
Cette année, le passage était bloqué sur un grosse centaine et pico de miles seulement.

Comment relier ça à coup sur avec le "tapis roulant" ?

02 déc. 2005
0

Pour les jeune et ceux qui se sentent jeune
Conférence sur les changements climatiques de Montréal - Notre climat, notre défi, notre avenir
Déclaration internationale de la jeunesse*

Édition du vendredi 2 décembre 2005

Nous, la jeunesse d'aujourd'hui et les dirigeants de demain, faisons face à un défi sans précédent et prenons notre part de responsabilité dans la lutte contre les changements climatiques. Libres des contraintes associées aux difficultés du compromis et de la négociation, nous en arrivons à la conclusion que nous nous sommes éloignés de l'objectif de la Convention.

Nous sommes alarmés par l'ampleur grandissante de la crise environnementale globale. Nous sommes solidaires avec les communautés les plus affectées par les changements climatiques, notamment les populations à faible revenu, les groupes marginalisés, les communautés indigènes et les populations des zones géographiques les plus vulnérables. En tant qu'intendants de la Terre, nous exigeons pour l'ensemble des générations futures le droit d'hériter d'une planète saine. Nous faisons cette déclaration, sachant de tout coeur qu'au-delà de Kyoto, c'est nous !

Nos engagements

Les jeunes du monde entier engagent leurs communautés sur la voie de l'action participative, et ce, dans le respect de la place de l'humanité dans l'écosystème terrestre, de la diversité culturelle, des droits des populations indigènes et du savoir traditionnel. Par nos choix de consommation, nous soutenons le développement d'énergies propres. Parallèlement, nous cherchons activement à intensifier nos engagements aux échelles nationale et internationale.

Nos revendications

Dans le prolongement des précédentes déclarations de la jeunesse aux conférences des parties (CdP), nous appelons à l'instauration, d'ici la CdP 12, d'une représentation permanente et financée de la jeunesse dans le processus de négociation international.

En concordance avec les connaissances scientifiques, les pays «développés» doivent prendre des engagements contraignants de réduction de leurs émissions d'au moins 30 % en 2020 et 80 % en 2050. D'ici 2008, les parties doivent parvenir à un accord international comprenant un soutien additionnel à la décarbonisation des pays «en voie de développement», financé en partie par les sanctions imposées aux pays «développés» qui ne respecteraient pas leurs engagements.

Les mécanismes de souplesse doivent être supplémentaires et non pas se substituer aux réductions d'émissions nationales : la grande majorité des réductions doivent être réalisées au niveau national. Le principe d'additionnalité, le suivi et la transparence des projets issus des mécanismes de souplesse ne peuvent pas faire l'objet d'un compromis. Les communautés locales doivent avoir un rôle participatif dans l'ensemble du processus.

Nous demandons aux gouvernements une transition juste vers les énergies durables et insistons sur l'abandon de toute forme de subvention aux énergies fossiles. Les droits humains et les principes de justice sociale doivent être pris en compte lors de cette transition. Les projets portant sur l'énergie nucléaire, l'hydroélectricité à grande échelle et l'incinération des déchets ne contribuent pas à la durabilité. La séquestration du carbone ne peut être qu'une solution de dernier recours.

Les options d'adaptation doivent être examinées parallèlement à la mitigation. Les pays dont les capacités d'adaptation sont les plus faibles ont besoin de plus de ressources de façon urgente, particulièrement en ce qui a trait au financement de l'adaptation des communautés locales. Des plans favorisant l'adaptation humaine et écologique doivent être incorporés aux politiques nationales.

La sécurité alimentaire et l'accès à l'eau doivent être garantis afin d'éviter tout conflit lié aux changements climatiques. Les gouvernements doivent venir en aide aux populations déplacées pour des raisons environnementales.

Il est urgent que les gouvernements améliorent leurs politiques de planification urbaine, soutiennent l'architecture écologique, développent les systèmes de transport public et favorisent les modes de transport non motorisés.

Les normes d'efficacité énergétique des véhicules doivent être renforcées. Les émissions du transport maritime et de l'aviation doivent être soumises à des objectifs de réductions contraignants.

Nous insistons auprès des gouvernements afin qu'ils incorporent à nos systèmes éducatifs une approche multidisciplinaire ambitieuse du développement durable, dont un programme d'éducation aux changements climatiques.

Notre vision

Nous respectons les générations passées et futures et reconnaissons que l'humanité fait partie de l'écosystème terrestre. Le bien-être humain et écologique doit prévaloir sur les préoccupations économiques, ne serait-ce que parce que l'économie dépend de cet écosystème. La technologie seule n'est pas une solution; nous ne souhaitons pas la poursuite de nos habitudes de vie non durables. Nous élevons la communauté, la culture et la vie au-dessus de la consommation superficielle.

Les communautés, avec leur compréhension unique de leur propre situation, sont les plus aptes à trouver les solutions aux problèmes d'adaptation et de réduction des émissions. Nous soutenons les initiatives des entreprises s'investissant de manière ambitieuse pour nous aider à réaliser notre vision. Les gouvernements sont responsables devant leur population et non devant les grandes entreprises.

Les solutions aux changements climatiques doivent garantir le droit des personnes à un environnement sain et le droit de l'environnement à être préservé. Elles doivent assurer l'équité dans et entre les générations présentes et futures. L'éducation doit promouvoir la durabilité en harmonie avec la diversité culturelle. Une économie faiblement émettrice n'est pas une économie à faible niveau d'emploi.

Notre vision est celle d'un monde où tous les membres d'une société n'ont pas seulement le droit mais aussi les moyens d'influencer le monde qui les entoure et où la durabilité, l'équité et la justice sont des valeurs inconditionnelles.

Nous, les jeunes, avons le droit de créer le monde dans lequel nous voulons vivre. Nous allons déjà de l'avant dans nos propres vies et nos propres communautés afin de faire de cette vision une réalité. Nous demandons à nos dirigeants de faire de même.

Les changements climatiques sont une occasion unique pour nous unir. L'ère de la compétition appartient au passé; nous sommes à l'aube de l'ère de la coopération !


  • Texte élaboré dans le cadre du Sommet international de la jeunesse, organisé par l'ONG québécoise Environnement jeunesse et qui a réuni 100 jeunes du monde entier du 24 au 28 novembre, parallèlement à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Cette déclaration a fait l'objet hier d'une lecture publique à Montréal.
02 déc. 2005
0

Sirop d'erable
Je pensais qu'on faisait le sirop d'erable au printemps. Le climat va tant changer qu'on pourrait le faire pendant l'hiver aussi?

08 déc. 2005
0

le sirop d'érable...
... c'est salé, quand ça fond ?

(suis pas sûr d'avoir tout bien suivi, moi...) ;-)

02 déc. 2005
0

Effectivement, c'est au printemps
mais lorsque vous aurez l'hiver comme cheu nous, vous aurez des printemps adéquats pour entailler les érables,

faire bouillire l'eau, en tirer le sirop faire de la tire et puis à vous de licher la palette!!!!

"en caravane allons à la cabane.

OH Hé OH on n'est jamis de trop pour goûter au sirop!!!!

02 déc. 2005
0

ent' deux joints
y en a qui s'bouge l'cul ;-)

Merci grand frère, j'viens perdre 15 ans :-D

02 déc. 2005
0

Pour ceux qui s'interresse au sujet
Je vous recommande le récent bouquin d'Eric Orsenna "Portrait du Gulf Stream"

02 déc. 2005
0

dépechez vous
bientot il sera trop tard

02 déc. 2005
0

j'vais en agacer certains .....
mais je ne crois JAMAIS les discours qui melangent (artistiquement) émotion, culpabilisation et catastrophes..
Tout ce qui ressemble à :
1/ vous devriez avoir honte
2/ parce que c'est dégeulasse
3/ mais j'ai la solution
est nul ...

Pourquoi ?? parce que cela MARCHE, et constitue le fond de commerces des lessiviers et des charlatans (?).
Et pis j'vous jure que j'ai bien moullié ma chemise pour les lessives ...

03 déc. 2005
0

Dis-voir lizard du grand nord
qu'est-ce qu'ils deviennent nos newfi dans tout ce marasme ?

no futur?

04 déc. 2005
0

Au lieu de

jouer à des jeux vidéo débile ou de tout casser y peuvent conquérir l'univers, il n'attend qu'eux...

pfffzzzz

04 déc. 2005
0

Pour les lunette,
Je refuse de parler de ceux la, il veulent nous voler la vedette...
Dans le style" Comment reconnait-on un newfie dans une orgie ? Il est le seul a baiser sa femme."

pfffzzzz

04 déc. 2005
0

Poc piti serpenteau
l'est encore out sur ce coup-ci.
les newfi, c'est les zabitants de new-foundland.... les habitants de terre-neuve si tu préfères...

decidemmet, ce fil là te réussit pas.
Ca doit être les lunettes (du serpent ;-) ) kifo changer.

03 déc. 2005
0

vu sur yahoo
""""
Changements climatiques: les gouvernements appelés à agir dans une trentaine de pays

MONTREAL (AP) - Haro sur les grands pollueurs de la planète: des militants écologistes se sont mobilisés par milliers samedi dans une trentaine de pays lors de manifestations destinées à éveiller les consciences sur les conséquences des changements climatiques.

En ligne de mire, les Etats-Unis de George W. Bush accusés de ne pas prendre la mesure du phénomène alors qu'ils sont responsables de près d'un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Ces rassemblements visaient aussi à demander aux gouvernements d'agir d'urgence pour adopter un plan à long terme sur la réduction des gaz à effet de serre à l'heure où se tient à Montréal la Conférence internationale de l'ONU sur les changements climatiques.

Les délégués présents à ce rendez-vous doivent faire le point sur le Protocole de Kyoto, cet accord global qui engage les 35 pays les plus industrialisés à réduire entre 2008 et 2012 les émissions de dioxyde de carbone de 5,2% en moyenne par rapport aux niveaux de 1990.

A la grande colère des écologistes, les Etats-Unis de George W. Bush refusent d'appliquer le traité pour protéger leur économie.

Si la plus grande manifestation devait avoir lieu dans le centre de Montréal avec la participation d'Inuit confrontés à la fonte des glaces, d'autres marches étaient programmées dans 32 pays, dont le Japon, le Bangladesh, le Brésil, l'Australie, les Etats-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France, où une cinquantaine de personnes ont manifesté à Paris, selon la préfecture de police.

A Londres, entre 4.300 (police) et 10.000 manifestants (organisateurs) ont défilé jusqu'à l'ambassade des Etats-Unis. Le cortège est passé devant le 10 Downing Street, où les écologistes ont remis une lettre demandant au gouvernement de réaffirmer son engagement en faveur d'un traité international fixant des objectifs juridiquement contraignants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Certains militants brandissaient des pancartes visant George W. Bush par un "Recherché - pour crimes contre la planète". Si le chef de la Maison Blanche "pense que Katrina était mauvais, il y a des ouragans bien pires qui se préparent s'il ne change pas de politique", a lancé l'ancien ministre britannique de l'Environnement Michael Meacher devant l'ambassade des Etats-Unis.

A Montréal, les manifestants se sont rassemblés dans une atmosphère bon enfant, pour un rassemblement avec montgolfières, théâtre et musique, les organisateurs espérant mobiliser 15.000 personnes. Selon la police, quelque 7.000 personnes sont descendues dans les rues.

Le ministre canadien de l'Environnement Stéphane Dion, qui préside la conférence internationale, a pris part à la manifestation et a jugé cruciales les négociations de la semaine prochaine auxquelles seront présents 120 ministres de l'Environnement et d'autres représentants gouvernementaux. "Nous devons améliorer Kyoto", a-t-il estimé.

Cinq groupes de défense de l'environnement, dont Greenpeace et la Climate Crisis Coalition, ont remis une pétition signée par 600.000 Américains au consulat des Etats-Unis pour exhorter l'administration Bush et le Congrès à contribuer au ralentissement du réchauffement climatique.

Des Inuit se sont rendus à Montréal pour participer au rassemblement. L'un de leurs représentants, Jose Kusugak, a expliqué à l'Associated Press qu'il avait tenu à amener avec lui anciens, chasseurs et trappeurs pour leur montrer que les gens du sud n'étaient pas indifférents à leur sort. "Il était important de montrer qu'il y a beaucoup de gens dans le monde qui s'en soucient", a-t-il dit. AP
"""""

Une phrase qui résume bien où se situe la capacité à réagir française :
"...d'autres marches étaient programmées dans 32 pays, dont le Japon, le Bangladesh, le Brésil, l'Australie, les Etats-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France, où une cinquantaine de personnes ont manifesté à Paris, selon la préfecture de police.

A Londres, entre 4.300 (police) et 10.000 manifestants (organisateurs) ont défilé jusqu'à l'ambassade des Etats-Unis. Le cortège est passé devant le 10 Downing Street, où les écologistes ont remis une lettre demandant au gouvernement de réaffirmer son engagement en faveur d'un traité international ..."

T'as raison lizard, on va en bouffer du sirop, eton l'aura bien cherché :-(

04 déc. 2005
0

tant que c'est pas du jus de poteau
ça va encore bien

amicalement

08 déc. 2005
0

en attendant la tirette
si on s'faisait une toile

fr.movies.yahoo.com[...]78.html

08 déc. 2005
0

Pour penser au plus simple
Je dis que les CERTITUDES religieuses ou politiques des states ou de la chine sont opposées aux doutes et aux observations.

Ca me fait bien marrer quand on me dis que ma méhari pollue elle fait du 6,5l/100 et moins de 1500km/an. En plus elle sera parfaite pour l'ethanol! Au states 3 véhicules neufs sur 4 consoment plus que 15l/100!
Même en polluant deux fois moins que moi le rapport polllution au km me reste favorable.

A quand une taxe sur les produits importés des pays pollueurs? Les artisants européens qui doivent suporter un système lourd aprécieraient ce ré-ééquilibrage de forces.

Chez les motards il y a une expression qu'il devraient méditer, on peut toujours attendre le dernier repère pour freiner sauf si s'est le panneau "trop tard!"

;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (196)

novembre 2021