Votre moyenne sur 24h en nav hauturière et votre meilleure journée

Actuellement en grand voyage, je trouve les navs hauturières souvent un peu longuettes et je me dis qu'un jour, si on avait un bateau très rapide ET facile ce serait le top...Or quand je vois les moyennes en transat de bateaux dits super rapides comme les outremer 45 ou des monos ULDB, je ne trouve pas cela si extra ordinaire...

Je plante le décor: Alizé 15-20 noeuds réels au portant, pas de spi. Préciser si courant significatif.

Pour commencer je vous donne nos chiffres dans les conditions précitées, sur un parcours Bermudes-Flores par ex (c'est tout chaud):
Bateau Hanse 370, bien chargé, tous réservoirs pleins, carène plutôt propre:
Moyenne 170 miles, record 190 miles. Petit courant portant inférieur à 0,5 nd.
Jeu de voiles std de série + gennaker si vent inférieur à 18kt.

L'équipage
24 juin 2011
24 juin 201124 juin 2011
0

C'est pour nous faire admirer les performances du Hanse 37 et de son skipper ? ;-) :bravo:
Avec une LWL (longueur à la flottaison) de 10.05 m la vitesse de carène est de 7.6 noeuds, 183 M /jour.
Parfait, difficile de faire mieux...

24 juin 2011
0

Heu, alizé portant entre Bermudes et Florès... ? C'était une année très exceptionnelle !
;-)

24 juin 201116 juin 2020
0

Vitesse moyenne entre 10 et 15 noeuds, 240 à 350 M / 24 h, dans les conditions optimales
vent de travers ou au largue, sans prendre trop de risques. En équipage aguéri on peut faire plus,au-delà de 15 noeuds.

24 juin 2011
0

ALizés non, portant oui...on a eu de la chance en partant devant une petite dépression qu'on a pu suivre pendant 5 jours. Alors que de Ste Augustine aux Bermudes on a fait 4,5 nds de moyenne et pas mal d'heures de moteur...

24 juin 201124 juin 2011
0

le problème majeur est l'angle du vent.

Avec 20 Kts une vitesse de 12 Kts max est réaliste sur un bon multi, mais à 150° du vent réel grand maximum

120° doit donner 15 Kts grand max toujours sur un très bon multi.

On parle de moyenne

24 juin 2011
0

Ah un beau tri de 44'...Ca fait traverser l'atlantique en une semaine! Et en plus tu peux aller suffisamment vite pour éviter le gros temps. Ca a dut être du boulot pour le préparer, mais quelle récompense!

24 juin 201116 juin 2020
0

Statistique des vents dans la première quinzaine de juin sur la deuxième partie du parcours...
cioss.coas.oregonstate.edu[...]ne.html

25 juin 2011
0

On voit bien que c'est portant... :heu:

24 juin 201124 juin 2011
0

Pour Claude Ernest,

oui très bonne remarque, dans mon esprit c'est de 120° à 145° réels. Au delà la vitesse chute évidemment nettement, surtout sur un mono de série qui ne génère pas assez de vent apparent.

Par contre pour ce qui est de la vitesse moyenne des bons catas, j'ai été surpris de voir dans les stats de l'ARC par exemple que les catas même légers n'ont pas des temps de parcours très différents des monocoques...Alors est ce que les équipages pétochent la nuit en prenant 2 ris de trop, je ne sais pas.

24 juin 2011
0

170 miles/ 24h soit 7 kts de moyenne, j'aimerais faire ça tous les jours.

25 juin 2011
0

fait 175/180 en First 30 pendant 5,5 jours... juste vitesse de coque un peu forcée
jamais refait depuis
les 3 ou 4 first 30 qui ont fait les alizés cet hiver ont fait de belles moyennes aussi mais avec équipage réduit et pilote non sophistiqué on va moins vite qu'avec 4 barreurs.
l'année suivante jamais fait mieux que 120 milles
avec les conditions données c'est facile d'aller vite (140 degrés du vent, vent 5/6/7/8, mer du vent + longue houle

25 juin 2011
0

Merci ! ma frustration est qu'il faudrait que je bosse pour retrouver les moyennes journaliers. j'ai la moyenne sur 6 jours
Celui qui est à Flores a fait un tour de l'atlantique en quelques mois, il y en a un autre qui est aux galapagos, parti aussi l'été dernier .
association-first30.org[...]/
tu dis bonjour à patrick et severine de notre part, voici leur trace. l'asso fournit des balises spot à vil prix.
association-first30.org[...]is.html

et Flores c'est magnifique, je reste frustré d'etre slt rentré dans le port, les 3 autres voulaient un ponton

:non:

25 juin 201125 juin 2011
0

J'ai lu ton beau récit de cette transat agitée, qui prouve si besoin est les grandes qualités du first 30. Justement il y en a un superbe juste à coté de nous à Lages (Flores)...

25 juin 2011
0

Meaban, trés bonne remarque,effectivement équipier sur un cata de 18m, pour une traversée de l'atlantique, le skipper tous les soirs, prenait un ris systématique, au grand dam des équipiers, bon c'était lui le patron, il devait avoir la pétoche, de se faire surprendre la nuit par un changement de temps, et sur un grand multi, les forces en jeu étant considérables, il ne se sentait sans doute pas sur de lui.

25 juin 2011
1

je pense au contraire trés bon skipper , la prudence mênera sa " monture " au dela des mers .

25 juin 201116 juin 2020
0

"le skipper tous les soirs, prenait un ris... il devait avoir la pétoche" .
A moins, qu'il n'ait déjà été surpris... dans ce cas, cela s'appelle l'expérience. Mais de là, à le faire systématiquement.

Mais, par petit temps, lors d'une nuit orageuse ou je voulais dormir alors que nous étions en panne d'électronique, sur un cata, j'en ai même pris deux...

28 juin 2011
0

Prendre un ris ne fait pas trop baisser la moyenne. En revanche, sur un cata, tarder à prendre un ris est acrobatique car le bateau accelère quand on remonte au près. Quant à la prise de ris au portant, cela ne m'a pas convaincu. C'est bien sur le bateau des autres. Les lattes pliées contre les haubans...

25 juin 201116 juin 2020
0

Il y a deux ans nous avons fait un trajet de Harpswell, Maine à Southport CT- environ 300 miles en 48 heures. La moitié du temps nous n'avions que la gv hissé. L'autre moitié, nous avions un ris dedans. Normalement, on est content avec 6 noeuds de moyenne.

25 juin 2011
3

bonjour,
quand je suis pressé je prends l'avion , tout le monde sait bien que la voile c'est le moyen le plus inconfortable ,le plus cher et le plus lent pour aller d'un point ou on n'avait plus rien à faire à un point ou ne sait pas ce que l'on va y faire .
donc je suis bien en mer ,si je fais 120mn je suis content si j'en fais 150 et surtout que le bato est plus confortable c'est mieux,autrement ça ne me derange pas ,par contre resté planté au milieu sans vent ça je n'aime pas du tout .
alain

25 juin 201125 juin 2011
0

Pour comparer avec d'autres multis:

La semaine dernière sur un convoyage LR / Canet on a fait Cascais ( Lisbonne ) / Gibraltar soit environ 320 mn avec une vitesse moyenne de 8,6 nts au loch. ça fait un peu plus de 200nm / jour. !!!:acheval:
le canot': un FP Lipari ( quasi vide ... )et un bon 20/25 de NW... l'idéal en cata !!! ;-)

25 juin 2011
0

Je comprend qu'en multi il faut davantage anticiper, mais alors un des avantages des bons multis disparait!!! Car entre ce que dit Clarivoile, 12 nœuds de moyenne dans les conditions précitées, soit + de 280 miles par jour (!) et ce que certains d'entre vous me décrivent il y a une marge. Attention j'ai bien parlé de conditions favorables, force 5 au grand largue.

Pour ce qui est un confort nous avons remarqué qu'il y a un juste équilibre : sous toilé ce n'est pas plus confortable que sur toilé, on a tendance à faire le bouchon être balancé plus fort par la houle et la stabilité de route est moins bonne.

Mais il y a des conditions où il n'y a rien à faire, exemple le petit temps très clapoteux au près où on tape sans arrêt car le bateau reste à plat, ou gros temps avec mer croisée. Et parfois on n'a pas le choix il faut mettre du charbon.

Un élément de sécurité important des bateaux rapides est tout de même de pouvoir se dégager du plus mauvais quand une dépression arrive. A 50 miles de distance les conditions peuvent être très différentes. Il existe aussi des situations type "passage à niveau" où un bateau rapide permet de passer entre 2 marées (Iroise par ex) ou deux dépressions (ex Afrique du Sud).

Je me dis aussi que pour un programme plus ambitieux (TDM), un noeud de différence sur la moyenne c'est 40j de mouillage en plus...et je préfère 40j de mouillage à 40j de nav, et l'amirauté et les enfants encore plus.

Il serait intéressant de connaitre les chiffres sur 24h pour des uldb type cigale 14 ou 16, ou des plans Lerouge, menés en croisière.

25 juin 2011
0

sur plan lerouge de 13 M et 14 m , dans l alizé sans forcer sur le boat entre 190 a 210 M/jour

25 juin 2011
0

D'abord je parle de très bons catas, ce qui est loin d'être la majorité.

Ensuite, beaucoup de gens naviguent sur ces bêtes en les sous employant. Ils sont fiers d'avoir une bête, mais préfère ne pas trop la forcer. Il faut dire que dès que l'on tire sur ces multis, sans qu'il y ait danger, il y a parfois un eu de casse.....

Enfin, lors des traversées, les gens sont en mode relax, et relax sur un bateau rapide est toujours plus rapide que relax sur un bateau lent. Ensuite, sur de plus courtes distances, on est dans un autre état d'esprit et bien content de pouvoir s'amuser un peu.

25 juin 2011
0

Bien vu, Moustic...Avec un Trisbal36 des années 76, des traites > 200nm et idem avec un Via 38 ami. Mesures prises aux sextants à la méridienne. Mais les pilots charts signalaient des courants favorables éventuels de 3 noeuds. Ca nous a refroidi l'orgueil!
On se prenait déjà pour Sir Chichester.

25 juin 201125 juin 2011
0

Les longues nav, je les ai toujours faites sur des monocoques sur lesquels on était content de faire 120 milles/jour, sauf l'étape îles du Salut - Tobago, 170 milles/jour, j'ai oublié le nombre de jours, mais grâce au fort courant portant bien connu... Et en remontant le Chili, c'était une année El Nino, le courant de Humbold n'était pas au rendez-vous, alors on a fait nos petits 5 nds as usual, mais dans le confort, le plaisir et la bonne humeur ! Je crois qu'il n'est pas facile de bien dormir à 10 ou 12 nds, non ?

25 juin 2011
0

oui/non sur un mono rapide est stable le fait d aller vite tu roules presque pas , pour avoir fait qq traversées bord sur bord tu apprécies . pour un cata au potant a 8/10 nds tu as l impréssion d être au port , le bonheur pour dormir , contre le vent , ça peut être chiant le fait que ça peut taper sous la nacelle selon le type de cata est la taille , mais a plat , ça change tout

25 juin 2011
0

mai 2011 traversee sud portugal porto santo 120 140 du vent 20 A 30 NDS de vent 8.2 de moyenne pogo 10.50

pogomoramora.free.fr[...]

25 juin 201125 juin 2011
1

Sans esprit polémique, il y a quand même quelque chose qui me chiffone dans ce que dit Meaban (et je rejoins, je crois, 60nora)
'je trouve les navs hauturières souvent un peu longuettes'
'je préfère 40j de mouillage à 40j de nav, et l'amirauté et les enfants encore plus'
OK pour l'amirauté et les enfants s'ils suivent le 'patron à la plaisance'
Mais le skipper ?
Moi, j'ai du plaisir à être en mer, et je ne compte pas les jours comme un appelé de jadis la quille.
Il m'est même arrivé de dire après une semaine (en solitaire): tiens, j'arrive demain, j'aurais bien continué comme cela quelques jours de plus...
Bien sûr une douche chaude, une bière bien fraîche, les fruits de mer, de nouveaux potes de ponton ou de mouillage (...un paquet de cigarettes, j'ai honte) c'est agréable...
mais pas au point de rêver de faire 12 noeuds pour y arriver plus vite...
Dans ces conditions, pourquoi ne pas aller vers ces destinations en avion, et louer un bateau sur place (ou confier son bateau à un convoyeur?)
Aucun jugement de valeur, juste une interrogation...

Concernant la vitesse, je pense que le plaisir est d'aller aussi vite que possible quel que soit le bateau. Pour moi, il est aussi plaisant de dépasser les 6 noeuds avec un bateau de 7 m que 7,5 noeuds avec l'actuel...Un bateau bien réglé, qui donne le maximum...
Mais il m'arrive aussi de ne pas me presser, et même de ralentir volontairement pour jouir d'un spectacle côtier...

26 juin 2011
0

Pour Sailor54
"Sans aucun jugement de valeur" tu indiques
1/ que je me fais mousser (170 miles par jour quel exploit, tu parles, les 6.50m font 250 miles /j...)
2/ tu sors des stats de vent moyennées sur un mois, je ne sais à quelle fin...car si tu prend les fichiers gribs jour après jour on peut tout prouver et son contraire...
3/ Mon but est simplement d'avoir des idées de moyenne réaliste suivant les types de bateau, en croisière "cool" , 1 ris de plus la nuit etc c'est à dire en famille et non les écoutes à la main. Puisque je demande des chiffres il me semble normal de donner les nôtres, et la vitesse de carène n'est pas un critère (ex. chiffres donnés pour un pogo 10.50, dont je remercie l'auteur au passage).
4/ Non les marinas ne sont pas notre truc, on a fait 10j de marinas en un an et on ne rêve pas du prochain port avec électricité et eau chaude à gogo...
5/ Oui je m'ennuie un peu quand il n'y a rien à faire pendant les quarts de nuit à part remplir le journal de bord toutes les heures, mais en solitaire je pense que je ne m'ennuierais pas. Pas contre ma femme le vit plus mal que moi qui arrive quand même à me reposer correctement. Et autant j'apprécie des navs cool dans une quinzaine de nœuds au portant comme celle que nous avons faite de Culebra aux Bahamas, autant quand ça monte à 25 nds et + pendant plusieurs jours le coté shaker du bateau me fatigue (peut être que le nôtre avec sa carène très plate est moins confortable que d'autres). Comme par hasard Des voyageurs au long cours (25 ans de navs autour du monde) rencontrés aujourd'hui me disaient "les traversées c'est toujours dans la douleur"...
6/ Je te rejoins sur le dernier point, tout est relatif et cela fait partie du jeu de faire marcher correctement le bateau en fonction de son potentiel (je n'ai pas dit en tirant dessus). Avoir un cata de 50' 8T et le sous toiler au delà du raisonnable dans des conditions normales (je ne dis pas en cas de risque de grains ou orage, ce qui est le minimum du bon sens marin), c'est comme rouler en Ferrari sans passer la 3e, dommage la monture n'est pas adaptée à l'équipage...

Enfin je serais heureux de connaître tes chiffres et le bateau correspondant...Tout ceci sans esprit de polémique bien sûr...

26 juin 201126 juin 2011
1

Il y avait de l'humour (et de l'admiration) dans mon premier message...
Oui, je maintiens, 170 M par jour sur un monocoque classique de 10 m à la flottaison c'est très bien... Pas une luge de 6.5 m pour une mini-transat...
Les stats de vent, c'était pour répondre au clin d'oeil de Moustic. A cette latitude, ce ne sont pas les alizés, mais c'est bien du portant (en moyenne). Je parie d'ailleurs que tu ne connaissait pas ce site, quicomplète bien les pilots charts.
Si: la vitesse de carène reste un bon indicateur de la vitesse cible pour les bateaux 'classiques'. Un Pogo ce n'est pas un bateau 'classique' (voir son déplacement rapporté à la surface vélique).

Pour le reste, j'ai donc mal compris, et tant mieux.
J'ai un Sunshine 36 (avec jupe) (9,35 m à la flottaison) qui reste relativement confortable avec 25 noeuds au portant (carène moins plate et cul moins gros que les bateaux plus modernes).
Je n'ai pas une très grande expérience, mais la 'douleur', je n'irai pas jusque là.
Les catas classiques sont bien trop chers et trop grands pour moi (ainsi que les bateaux rapides).
Je ne jugerai pas ceux qui naviguent sous-toilé. peut-être l'impression d'être dépassé par la puissance de la monture, appréhension devant les efforts physiques à faire (quelque fois à un âge 'avancé').
C'est pourquoi j'ai choisi un 'petit' bateau (taille et déplacement) avec l'idée de pouvoir tout faire seul (hisser la GV à la volée, border le génois, établir le spi, mouiller éventuellement avec la guindeau en panne) J'ai navigué en équipier sur des 40' et plus, et j'ai retenu la lesson. A 63 ans, je n'ai plus le physique.

Je table sur 150 M dans de bonnes conditions (exemple 20 noeuds entre le travers et le grand largue, 6.3 noeuds) J'ai réussi une fois 165 M (6.9 noeuds) dans une queue de dépression, avec rafales à 35 noeuds réels au grand largue (toujours en solitaire). Ma vitesse de carène est de 7.3 noeuds). Et l'état de la carène joue certainement un rôle
et j'ai un Kiwiprop à mise en drapeau. Le pilote fait l'essentiel du travail, et je ne peux pas régler en permanence. Mes voiles sont anciennes. Je ne lis pas (je le fais à terre) j'écoute un peu de musique et surtout je contemple la mer en savourant le plaisir d'être là. Je dors de jour, et je veille jusqu'à l'aube en pensant souvent à ceux que j'aime et en admirant la ciel s'il est visible.

PS je n'ai jamais songé à mettre un ris de plus pour la nuit. Il m'est souvent arrivé de prendre ou de lacher un ris de nuit. Ca fait passer le temps. Je porte la toile du temps...J'ai bien plus souvent le génois tangonné que le spi (il est grand sur un Sunshine, et je peux le détangonner de nuit sans problème si nécessaire). Je mets et j'enlève la retenue de bôme dès que nécessaire, à tout moment (pratiquement jamais le frein de bôme Walder).

25 juin 2011
0

sur mono , lourd de 12 m si j'aligne 150 m/j je suis extremenment satifait .
meme si j'ai marché à 190 m , c'est exceptionnel .*
Un copain sur un swan 54 " ancien tablait sur 100 m/j et quand j'ai navigué avec lui le compteur était souvent au dessus de 9 nds donc , il y a l'exceptionnel et l'habituel qui n'est pas vraiment brillant ; comme les copains.

26 juin 2011
0

N'en parlons plus j'ai moi aussi mal interprété tes propos. Tu as un très bon bateau, il est bien évident qu'en solo on ne navigue pas de la même façon.
Je ne connaissais pas ce site avec les stas de vent, pas mal fait effectivement.
Ce que j'ai (mal) essayé de faire en introduction, c'est de définir un cadre (force 4-5, au portant) car nos moyennes dans l'absolu ne veulent rien dire. Dans le golf stream on a fait 11 noeuds de moyenne pendant plusieurs heures avec 6 kt de vent...En moyenne globale on fait 6kt, et encore même pas sur... Comme je l'ai indiqué plus haut je suis surpris par les stats de l'arc où je trouve qu'il y a parfois un gouffre entre le potentiel de certains bateaux et la réalité. In fine je cherche des réponses a la question "confort et perfs sont-ils compatibles?"

26 juin 2011
0

nous naviguons depuis 3 ans sur notre pogo 10.50 6 mois par an avec tout le confort d un bateau moderne ( voir notre site dans bateau)et nous avons je ne dirais pas la performance mais le plaisir d aller vite en toute securite avec le confort que procure la vitesse et ce type de bateau peu de roulis a plat la plupart du temps et sur une traversee portugal madere ou madere acores une nuit de moins en mer par rapport aux autres bateaux on aime ça mais on n est pas maso je pense nous avons confort et perfs comme tu le dis

nous ne sommes pas des betes de courses (61 et 59 ans)

26 juin 2011
0

les derniers sortis sont equipes de reservoir fixes 200 L de serie et 1OO L en option mais une fois les vaches a eau plastimo remplacees par les nautas ca va bien nous sommes equipes nke en electronique et pilote c est pas donne mais par contre c est top l as pogo organise des stages avec armel le cleach pour une utilisation maximum du pilote (beaucoup de parametres)le bateau va tres vite a toutes les allures meme au pres a condition de rester a 35 du vent apparent 45 du vent reel et mouille tres peu nous reduisons tres raremment jusque 25 30 nds au portant gv +genois puis trinquette au pres 1 ris vers 20 nds le bateau va tout droit le seul probleme pour l instant est la conso du pilote que allons en principe resoudre par l installation d un hydrogenerateur en rentrant nous avons un copain qui vient de faire st marine noumea en 3 mois et 3 semaines il va me faire un compte rendu avec les plus et les moins sur le bateau sur sa traversee que je metttrai en ligne sur notre site nous sommes aux açores jusque debut aout et rentrons sur le golfe du morbihan a cette date

27 juin 2011
0

il habite noumea c etait juste un convoyage

26 juin 2011
0

Ieno,
j'ai vu rapidement votre site, très intéressant pour les modifs effectuées sur le bateau pour les rangements et aussi pour le rendre moins "clinique". Je suis surpris que les réservoirs à eau soient souples (même si 290l sur ce type de bateau je trouve cela très bien).
Je comprends que les rangements sont suffisants et que vous arrivez à ne pas dépasser la capacité de charge du bateau.
Question subsidiaire quel est le comportement du bateau du près au vent de travers? Est-ce qu'il tape? le bateau est-il suffisamment stable sous pilote, pour ne pas être obligé de réduire prématurément?
Dans notre cas un gyrocompas aurait été utile notamment dans la grosse houle, on réduit des fois pour limiter les lacets alors que le bateau pourrait tenir plus de toile sans problème.

26 juin 2011
0

Ok merci pour les infos. Ste Marine Noumea en 4 mois très belle perf mais dommage il n'a pas dû beaucoup profiter des escales de rêve sur sa route.

26 juin 2011
1

En naviguant sur le bateau des autres, je me suis souvent rassuré! ET je soutiens bec et ongles sortis qu'un skipper doué rendra la traversée sur un fer à repasser infiniment plus jouissive qu'un éléphant sur un Swann!
Un canot de compétition me casse la colonne, me sature les oreilles, et pour tout dire, quand je mets les doigts sur les écoutes et drisses,j'ai peur. Et la casse arrive vite, sauf à être vigilant 24/24. Quant à se laver les dents quand on fonce au planning...
Sur des traversées de plusieurs jours je demande à ma barque d'être
1°) silencieuse, pas grinçante ni toctocante
2°) un peu gîtée,mais pas folâtre ni rouleuse
3°) aisément équilibrable à la barre, surtout s'il y a de la houle
4°) tolérante aux réglages, ou plutôt aux variations du vent dues justement à la houle
5°) bien aérée quelle que soit la météo
6°) bien passante dans la lame.
Quelques bonnes épreuves pour un croiseur: Dinard-coz-dinard par F7, Union- pointeà-Pître avec alizé bien établi, PortoCervo - Ajaccio F7. Le but du jeu est d'arriver assez dispo pour aller se promener en ville. Nos cherzamis british sont assez forts pour ce genre de défi.
OUI, les bombes modernes arriveront avant les vieux croiseurs. Mais quand je vois les prix des fibres et tissus exotiques...
Une traversée menée à 80% de la vitesse de carène et avec le sourire de l'équipage me rend très heureux!

27 juin 2011
0

voilà une des recettes pour aller vite : un tres bon pilote mais ça mange autre chose que des nouilles ou un super équipage .Et voilier resté léger , (pas en famille).

27 juin 2011
0

je viens de regarder le blog de matin bleu , le 14 m lerouge avec 2 mats aile.
il a remonté au bon plein l'atlantique . moyenne : 150 à 170 m /jour .
pas mal !
il vient d'arriver en bretagne depuis la nouvelle zelande . je n'ai pas calculé ses moyenne mais cela peut servir de base .
PS Entre l'ortho et la loxo je suis un peu perdu because à 40° sud cela doit avoir de l'importance sur la distance.

28 juin 2011
0

Oui, tu as raison un bon pilote, un bateau pas trop chargé et j'ajouterai une carène propre sont des paramètres importants pour réaliser une bonne moyenne. C'est souvent les perfs dans le petit temps qui sont la clé. Mais pour Matin Bleu ça me laisse un peu sur ma faim vu le potentiel du bateau.

28 juin 2011
0

Sur notre espace 1000 nous tablons en général sur une moyenne de 5 noeuds, en général nous parcourons 120 miles par 24 heures. Le bateau nous sert de maison, il est chargé et nous sommes un vieux couple à bord... Le pilote est insuffisant pour bien barrer mais ça ne nous tracasse pas tant que nous ne sommes pas obligés de barrer longtemps.
Nous avons souvent cotoyés des gens comme nous qui eux aussi tablent sur des moyennes identiques. Il n'y a que sur des bateaux lèges sur de courtes croisières que nous avons vu mieux, mais nous n'avons pas tout vu.
Sur les catas c'est une autre histoire mais c'est alors qu'il faut parler du près serré et de petit temps.

03 juil. 2011
0

Pour terminer, 2 infos récentes prises sur les quais à Horta, sur des course-croisière rapides, par 20 noeuds au grand largue:
Opium 39 190 miles / 24h
Cigale 14 avec ballasts 200 miles / 24h.

10 oct. 2012
0

Felipe, cigale 14 ou 16?
240 miles /j ça commence à causer. Et au niveau confort à bord c'était comment?

09 oct. 2012
0

C'est un cigale asthmatique, nous marchions en traversée entre 10 et 12 noeuds avec un cigale sans utiliser les ballasts, il fait 240 miles sans problème.

03 juil. 2011
0

Meilleurs 24 heures entre les Baléares et Sardaigne : 175nm (7.3k moyenne). Des conditions idéales avec 25/30K de vent a 150/160 apparent. Il pourrait être beaucoup mieux parce que nous avons très peu de vent dans les premières heures et dans les dernières. Pendant 12 heures on a marché entre 8,5 et 10,5.

La meilleur Journée c’était entre Leça da Palmeira et Figueira da Foz (cote Portugaise) avec une moyenne de 8k.

Le Bateau, un Bavaria 36 avec quille long et des bonnes voiles.

04 juil. 2011
0

sympa d'avoir des infos sur le terrain .Je me souviens avoir entendu à la radio un voilier qui était supposé marcher à 250 m par jour se trainer à 5 nds alors que j'étais un peu plus sud à 7 ++ nds .Ce sont les aléas de la météo , juste etre du bon coté des systemes . pas facile ...
Ce qui est intéressant aussi , ce sont les moyennes journalieres sur une traversée .

05 juil. 201105 juil. 2011
0

très lent pour le cigale et l'autre bateau par rapport au hanse 370 quand un Pogo 8.50 peut aligner 240 milles en solo. pour les familles le bateau n'est pas une fin mais un moyen de transporter son "intérieur" ailleurs et les traversées des obligations, pas une critique mais une obligation. et à l'ARC les catas vont pas bcp plus vite.
pour ma seule petite traversée à moi c'était le contraire, dévorer de la voile.
a sao miguel il y avait un couple sur un beneteau 50 qui s'était traîné à un nœud de plus que nous. il naviguait avec tout le confort mais un ris en permanence et un solent

05 juil. 201105 juil. 2011
0

"pour les familles le bateau n'est pas une fin mais un moyen de transporter son "intérieur" ailleurs et les traversées des obligations"

Affirmation totalement gratuite...

j'avais développé, mais mon message s'est perdu... et là j'ai plus le temps, à +

05 juil. 201116 juin 2020
0

Un peu surpris... que "par 20 nds de vent, un Cigale 14 avec ballasts 200 miles / 24h " soit 8 nds de moyenne seulement.

Il me semble me souvenir que sur un CORNU de 14 m et 16 tonnes, nous faisions une moyenne régulière autour de 180 milles au bon plein ( durant 19 jours!)

05 juil. 201116 juin 2020
0

9 noeuds de moyenne sur un Sunshine 38.
Au retour du départ de la Whitbread 1985 à Portsmouth, nous sommes rentrés sous spi, en croisière, de Lymington à Chausey en 19h. Evidemment, le courant était favorable à partir du Raz Blanchard

05 juil. 2011
0

record mini 51 NM, maxi 150 NM, donc tout depend de "ou", "comment" etc etc !!!

05 juil. 2011
0

"jeanlittlewing
très lent pour le cigale et l'autre bateau par rapport au hanse 370 quand un Pogo 8.50 peut aligner 240 milles en solo. pour les familles le bateau n'est pas une fin mais un moyen de transporter son "intérieur" ailleurs et les traversées des obligations, pas une critique mais une obligation. et à l'ARC les catas vont pas bcp plus vite."

Une chose c’est ce que le bateau peu faire dans des conditions optimales outre chose c’est ce qu’on peut faire avec.

Par exemple on dit qu’un Pogo 10.50 a fait un peu plus de 8K de moyenne entre Portugal et Madeira, on dit que le skipper a plus de 60 ans mais on ne dit pas qu’il a gagné deux fois le Spi Ouest.

La moyenne qu’on peut faire avec sécurité ne dépend pas seulement du bateau mais du marin.

Dire que le bateau pour les familles est seulement un moyenne de transport c’est faire de la voile come on fait du camping car.

Peu être c’est comme ça pour toi mais chez nous on aime la voile et le bateau n’est seulement une « habitation » qu’on peut changer de place mais une machine a plaisir, le plaisir de faire la voile.

05 juil. 2011
1

Well, je ne navigue pas le couteau entre les dents, mais je trouve un bateau normalement toilé plus agréable et plus rapide !

05 juil. 2011
2

j'ai constaté que les voiliers étaient des camping car surchargés avec des jerrycannes sur le pont et je me susi promis de ne jamais voyager comme cela !
Un bateau est d'abord un bel objet qui navigue bien dans mon imaginaire

05 juil. 2011
1

pas possible de répondre à une tel question :p
Il y a ce que le bateau peut faire, ce que l'équipage peut faire et ce que la météo nous offre ;)
tu compiles tout en fonction du problème de nav du moment et de ton expérience.

Les moyennes élevé c'est bien mais ça demande plus d'attention aussi
pour parler chiffre

Beneteau 50 avec 30/35 knts établi raf a 45 traver petit largue Moyen 10 knts surf a 13 mais a 8 dessus et relais a la barre (très physique) toutes les heures toile GV-3 Gén-3.

Grand surprise : sur 70M (la moitié au près l'autre au portant) moyenne 8knt vent entre 15 et 25knt surf a 14/15 knt sur le bord de spi. l'eau a touché le pieds de mat plusierus fois. Mais a 7 dessus les écoutes dans les dents.

Lavezzi 40 10 à 25 knt bien établi portant pour descendre de l'ile d'yeu Moyen 8knt sans forcer avec quelques surf même pas regarder le speedo. j'ai mieux dormis qu'au port ;)

Pogo 40 moyenne ... je sais pas jais pas regardé et ça date un peu. ça a surfé toute la nuit, le plancton la lune les nuages j'avais la banane.

Les chiffres on leur fait dire ce que l'on veux il faut juste trouver ça moyenne du moment ;)

05 juil. 201116 juin 2020
0

Catamaran 38 pieds: 7 nds entre Lorient et Honfleur en convoyage tranquille avec un arrêt de 2h à Cherbourg inclus, 11h de louvoyage jusqu'à Sein et du petit temps entre Cherbourg et Honfleur, cela fait une moyenne honorable pour un 38 pieds.

05 juil. 2011
0

Gin-Fizz, Continent-Corse avec un flux de N0 F5 quelquefois F6 mer 1.5 à 2 m de creux : la Ciotat - Anse de St Barbe - (en face d'Ajaccio) Départ 16 h arrivée 13 h pour l'apéro soit 7.9 Noeuds de moyenne. La seule fois ou j'ai traversé sans toucher au moteur dans des conditions aussi géniales avec des pointes à 9/10 nœuds en surf!.
(Vitesse limite de carène du GF :8.20N)

09 oct. 2012
0

C'est plus un sujet taverne que technique...
Symphonie retour des Açores = 150 milles quotidiens au reaching les 4 premiers jours un peu moins ensuite, total 9 jours.
Amel 54 Canaries Guadeloupe = 16 jours, quand on touchait 180 milles par jour plein vent arriére nous étions contents.
40' Open Irlande - la Trinité = 42 heures du reaching au portant, vent 15 à 20 noeuds

09 oct. 2012
2

Oceanis 361 en mode (on doit tenir 2ans sans trop de casse)

Toutes nos moyennes sont autour de 5 noeuds soit 120 milles / 24h00

j'ai l'impression d'etre super lent en vous lisant ( à bateau a peu pres équivalent) pourtant bcp de gens font la traverssé en 16/ 18 jours soit 5 / 6 noeuds. :reflechi: :reflechi:

11 oct. 2012
0

Une étoile pour ta modestie.
Si j'arrive a faire la même chose avec mon B31 j'ai de la chance, Eole et Neptune sont très gentils avec moi.
@+ Alain

09 oct. 2012
0

pour rappel le message ne demandait pas nos records mais nos moyennes.

09 oct. 2012
0

Sur le sujet des moyennes journalières en grande croisière, un excellent article de Cruising World :
www.bethandevans.com[...]ile.pdf

09 oct. 2012
0

Ben nous en croisière en 24 heures on a fait une fois 120 miles et une autre fois 130 miles mais là avec un peu de moteur pour cause de vent trop faible durant deux ou trois heures.
On ne pourra sans doute pas faire beaucoup mieux car nous pratiquons vraiment de la croisière et en couple âgé en plus alors ! ! !

09 oct. 2012
0

avec mon hood 38 entre les canaries et le cap vert nous avons fait une journée a 200mn avec genois tangonnées en ciseaux et gv a 2 ris avec 25/30NDS de NE
depuis j'ai vendu le voilier le nouveau propriétaire a retiré entre les canaries et les acores en 4jours l'année derniere
comme quoi les bateaux lourds c'est pas si mal que ça
alain

09 oct. 2012
0

allez assez vite et le confort au portant , le catamaran

09 oct. 2012
0

heureusement pas que de la mer formé , en mono au portant ca roule un max

09 oct. 2012
0

le confort en catamaran par mer formée ,j'en doute j'ai pratiqué, avec un tiki ou pahi d'accord mais des qu'il y a une nacelle il faut aimer le tambour et le plancher qui se deplace lateralement sous les pieds
alain

09 oct. 2012
0

je me souviens en transat , des coussins pour se caller dans le lit et les repas dans un bol :non: :non:

09 oct. 2012
0

Vous êtes tous de petits joueurs BANQUE POPULAIRE V 908 milles en 24h, 37,84kts de moyenne. Par Pascal Bidegorry.
Enfin moi ce que j en dit !!!

09 oct. 2012
0

petit prince, 12m50 d acier un bon 13t , la nav etait entre US et Acore en 2001 244 nm en 24h puis 196 nm, vt travers conditions tout comme il faut et bien etablis , que des gars pour barrer les deux mains sur la barre franche et pas compensé le safran , on etait comme dans une deuch en descente mistral dans le do et en bout de piste a orly , tout dehors, tout vibrer, des pointes a plus de 18 knt, donc un 12 knt de moyenne et bien sur jamais en surf, c est pas le genre de bateau qui sait ce que ca veux dire. cetait bien , la masse d eau deplacée et les embardes equivalentes a un gars avec 5gr par poche, on etait rince de fatigue toute les deux heures...
sinon sa vitesse moyenne normale est 120 a 140 nm par 24h.... rarement refait plus de 170 nm depuis.

10 oct. 2012
0

La question de fond du post inital c'est "quelle est ma meilleure monture pour aligner 200 miles/jour en toute decontraction et en dormant bien, sans être prêt à bondir sur le pont" ? Bref ma quête du graal c'est comment conjuguer confort, performance et décontraction (sur ce dernier point les catas qui marchent ne m'ont jamais convaincu). On peut bien rêver...à ce jour le top pour moi c'est un Cigale, mais il paraît que ça tape!

11 oct. 2012
0

c est parceque tu n as pas essayé un cata sur une longue traversée

12 oct. 2012
0

le cigale, oui ça tape au prés, mais c'est pas dessiné pour ça non plus (je connais le lévrier des mers 16m mais c'est le même repris par alubat) par contre ça allonge sacrement dés qu'on débride.
les catas de série habituels ne sont pas plus rapides que les monos, surtout en grande taille , hormis des catas plus pointus et plus légers!..et surtout les monos sont plus polyvalents.
pour parler plus précisement du parcours Bermudes-Azores, je l'ai fais avec mon kirk á 7,8 nds de moyenne!..merçi les jolies dep.du 40*N. et le gulf stream !!... :-D :lavache:

12 oct. 2012
0

La polyvalence de ce type de bateau me tente bien, aussi bon pour aller taquiner les glaçons que sous les alizés. Mais c'est une bien grosse bébète, sans doute assez physique.

11 oct. 2012
0

Ma meilleure traversée de nuit, parti à 16 h des Trois Ilets, arrivée à Béquia à 4 h du mat, ça fait 100 milles carte, donc 100 milles en 12 heures, sans doute 10 noeuds de vitesse moyenne surface. Avec mon Bélize 43, et, comme le dit Pascal, dans le confort et la sécurité. Avec 6 personnes â bord.

Mal caculé, je pensais arriver à 6 h du mat, qd le jour est levé.

CaptainRV

11 oct. 2012
0

Meilleur perf en Marquise 56 (cata fontaine pajot dit tranquille) = 250M dont 10 Heures à moins de 9 noeuds, la suite fut donc très rapide.

Quelques jours après, on a fait notre moins bonne perf ... 6 heures à attendre que la mer remonte car on venait d'échouer...

11 oct. 2012
0

En trimaran F36 (farrier), en juin par 20-25 nds au bon plein, les scilly chenal du four en 10h. Quasi à plat dans 2.5m de creux, au sec et dans le confort.
Puis vers Beg-Meil au largue (120-150 °), le tout en 20h pour environ 180M sur le fond.
Une belle nav', excellent souvenir .

12 oct. 2012
0

24 heures, ça fait beaucoup. Les moyennes élevées sur de telles durées doivent se faire en Med traversée avec le Mistral ou en trans océanique!

13 oct. 201213 oct. 2012
0

sur les transocéaniques, les moyennes élevées ont souvent aidées par les courants comme le gulf-stream!...d'ou l'intérêt de les rentrer en compte lors de la planification d'une route .
le gulfsteam , par exemple , sur un départ des USA côte est peut vous pousser jusqu'á 4.5nds pendant des centaines de milles, faut juste bien viser ses veines qui varient en position journalièrement...

26 oct. 2012
0

Nous on n'a pas eu de chance : entre Floride et Bermudes on a eu le courant dans le nez à 80%...en fait sur les bords du gulf stream il y a des contre courants, faut le savoir...

12 oct. 2012
0

retour d’Irlande aussi, ça envoie. Peu être mon prochain trip si j'arrive a me résigner à avoir froid :p

12 oct. 2012
0

Oui c'est bien vrai le froid en Irlande surprend vraiment. Il faut se "polariser" avant de partir :) mais c'est un super voyage qui donne envie d'y retourner.
Pour le reste tout à fait d'accord avec la remarque de CE (qui est intouchable sur un parcours cotier !). Le F36 (bien habitable) permet des moyennes élevées sur de grandes traversées, avec un grand sentiment de sécurité et une bonne capacité de charge pour la croisière.
Mais, il ne faut pas courir après la vitesse instantanée sur des run Force 4 par mer plate.
Une alternative aux monos et aux catas p'tèt mal connue ?

13 oct. 2012
0

Recèmment, sur mon contessa 35, une traversée Dieppe Brihgton(70 m), vent force 5 à 6, allure travers sous conservateur d'allure Aries, creux de 2,5 en moyenne, 6,9 noeuds de moyenne de jetée à jetée.

Retour, Easbourne Dieppe, (60m) mêmes condition de vent et de mer mais au près serre, toujours sous conservateur d'allure, 5,8 neouds de moyenne.

En moyenne, je table sur 6 noeuds de moyenne après dix ans de navigation sur ce voilier.

13 oct. 2012
0

Moyenne en vitesse "pas economique du tout " :275 milles / jours :acheval:
Moyenne en vitesse de croisiére : 240 milles /jour :alavotre:
Moyenne en mode "economie" : 172 milles/ jour :pecheur:

Oups !! Nous avons un bateau à moteur :jelaferme:

27 oct. 201227 oct. 2012
0

gunboat 60 moyenne 300 Nm par jour quand ca pousse pas trop jusqu'a 350 quand on tire un peut dessus
Bon vent a tous

27 oct. 2012
1

Meilleure journée?
pour moi, ce n'est pas celle où j'ai fait le plus de miles, mais celle où j'ai eu le plus de plaisir, beau temps, bon vent et belle mer!

27 oct. 2012
0

Convoyage hier soir de LA Rochelle à Royan avec courant portant, 55Miles en 6H pile poil, depart 19h15devant le port de LR, arrivée à Royan à 1h15 du matin devant le port.
Vent NORD Est de 20 à 29kts, sortie du pertuis de LR à 110° voir 130° du vent reel puis descente sur les passes de la Gironde à 150° puis entrée en Gironde au bon plein puis travers....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (85)

le beau temps...

mars 2021