Votre avis sur l'AIS [emetteur/récepteur]

Salut à tous,
J'ai un mer veille et un ais récepteur.

J'hésite à mettre un ais emetteur/récepteur. Je compte naviguer de nuit donc...

Je trouve l'idée du récepteur unique un peu égoïste, mais si cela ne paraît pas obligatoire, je prendrait peut-être soin d'investir plus tard ?

Alex

L'équipage
24 nov. 2020
24 nov. 2020
3

J'avais un AIS uniquement récepteur. L'an passé, de nuit entre Audierne et St Nazaire, en face de Lorient, il faisait beau, mais grosse houle d'ouest suite à un coup de vent les quelques jours précédents, je marchais à 7/8 kn vent arrière. Bien. J'ai croisé un ultime, il était travers à 35 kn. Je me suis dit que peut être m'avait-il vu au radar? mais à 35 kn, les embruns devaient bien l’empêcher de voir mes petits feux de route. Et s'il était venu vers moi, ma vitesse ne m'aurait pas permis de l'éviter. J'ai donc maintenant un AIS émetteur.


Alexgruissan:Ca confirme un peu mes "craintes". Si tout le monde est dans mon cas, avec un récepteur uniquement, ça va devenir complexe...Je vais y réfléchir sérieusement, ca fait un élément de sécurité supplémentaire. D'autant plus que j'ai l'impression que les radars "disparaissent" un peu au profit de l'ais. ·le 24 nov. 11:31
24 nov. 2020
4

dans la mesure ou tout le monde est équipé ,je crois que c'est la plus belle avancée technologique
avec le gps du 21eme siècle pour la sécurité en mer ,et l'un ne va pas sans l'autre .mais ça ne remplace pas le radar qui est d'un autre usage
bien plus intéressant quand on sait l'exploiter et que l'on a suffisamment d'énergie à bord .
alain


Alexgruissan:Effectivement, ca ne fonctionne que si tout le monde joue le jeu. Je vais m'équiper...·le 24 nov. 11:52
24 nov. 2020
0

En plus de "voir", tu seras vu par les autres...
L'émetteur a autant de sens que le récepteur. C'est une sécurité en plus et fort sympathique à utiliser.

Un peut comme les phares d'une voiture...


24 nov. 2020
0

Deux remarques

L'émetteur AIS consomme très peu car il émet par intermittence (en gros c'est la conso du gps)

UnAIS émetteur doit avoir une antenne dédiée loin de celle de la VHF (sur le portique ou l'artimon)


sabord:Il est possible de se servir de l’antenne de la VHF à condition de mettre un splitter d’antenne de qualité qui a un certain coût. Cela fonctionne très bien et augmente la portée par rapport à une antenne sur le portique.·le 24 nov. 17:09
24 nov. 2020
1

j'ai mes deux antennes en tête de mat éloignées de 50cm ,pas de problème ni pour l'un ni pour l'autre
comme la vhf est la plupart du temps en réception ce ne sont pas les 2w de l'ais qui vont la perturber
en plus celle de l'ais c'est une queue de cochon ,réservée aux navigations en afrique du nord
alain


24 nov. 2020
0

Outil de sécurité indispensable à mon avis. Cela permet d'identifier puis de contacter les navires à la VHF pour s'informer s'ils nous ont bien repéré. Lors de ma dernière transat, lors de rencontre avec des cargos, j'ai été appelé plusieurs fois pour connaître mes intentions de route. Donc l'émission est absolument nécessaire.
Une deuxième antenne n'est pas indispensable à la condition d'avoir un très bon splitter d'antenne.


glomorph:Pas indispensable mais une bonne idée pour redondance en grande traversée :)Et gros +1 pour l’AIS émetteur, le ratio prix/utilité me semble indiscutable ·le 24 nov. 12:17
24 nov. 2020
0

Une dernière remarque, au cas où tu serais passé à côté des nombreux échanges sur ce sujet : il est possible de s'équiper pour un prix bien moindre que celui des catalogues du Ship du coin. J'ai pour ma part un Matsutec HA 102 qui certes n'est pas homologué, mais fait merveilleusement le boulot depuis 6 ans, et quelques grandes traversées qui vont avec.


Alexgruissan:C'est drôle, je l'ai vu ce matin et j'ai vu sa non homologation donc j'ai laisser tomber. Pour quel raison n'est il pas homologuer s'il fait parfaitement son travail ? ·le 24 nov. 12:23
bleuoizo:J'imagine que c'est parce que tu le programmes et reprogrammes à ta guise. Ce qui rend possible de se faire passer pour un porte avion russe. Ce qui ne serait certainement pas la meilleure des blagues.Voila. Je vois que ça. Mais c'est une excellente raison pour ne pas l'homologuer.·le 24 nov. 12:35
Alexgruissan:Effectivement. Tu rentres pas ton mmsi du coup ?·le 24 nov. 12:37
Jjeronimo:Quel intérêt aurions nous à cacher un mmsi ? ·le 24 nov. 13:20
Alexgruissan:Le cacher n'a aucun intérêt. Mais le changer oui... Vendre l'ais plus simplement par exemple. ·le 24 nov. 13:21
bleuoizo:Si si, tu le rentres. Mais tu le re-rentres autant que tu veux.·le 24 nov. 13:35
BlackNav:il n'est pas homologué car il n'a ni certification CE, ni conformité radio. Des émetteurs / récepteurs sur lesquels on peut modifier le MMSI sont homologués, exemple toute la ligne de produits ONWA.·le 25 nov. 16:01
24 nov. 2020
1

Le radar est de moins en moins diffusé et surtout utilisé sur les longues nav, car très consommateur.;
=> L'AIS E/R est pour moi un incontournable pour les nav de nuit et/ou hauturières.


24 nov. 2020
0

Je regarde celui-ci :

Non homologué et il faut il me semble, compter l'antenne en sus.


chaberto:Bonjour,J'avais ce transpondeur sur mon bateau précédant.Fonctionne parfaitement.j'avais une antenne dédiée sur un maton fixé sur balcon arrière.Pas homologué , so what ?😊·le 24 nov. 12:50
Alexgruissan:Tu m'as convaincu, je commande 😁·le 24 nov. 12:50
chaberto:Un avantage de ce matos , on peut changer le MMSI (vécu) en passant par "retour réglages usine" sans cracher aux bassinets des revendeurs 😊.·le 24 nov. 12:53
Alexgruissan:Convaincu x2. ·le 24 nov. 12:55
Solent:L’intérêt de ce modèle outre son prix, c’est qu’il peut servir de spare pour ceux comme moi qui naviguent avec une seule tablette. Pour le moment j’ai l’ais en réception avec ma VHF, c’est déjà un grand confort et je veille. j’appelle le bateau en route de collision si j’ai un doute.·le 24 nov. 14:11
fxvt:Là il est un peu moins cher et vient de France.fr.aliexpress.com[...]80.html ·le 24 nov. 18:32
Louarn:Et la: fr.aliexpress.com[...]44.html ?·le 24 nov. 22:12
Alexgruissan:Solent, que veux-tu dire par "spare" ? Ce transporteur n'est pas wifi, comment peux-tu le mettre sur la tablette ?·le 25 nov. 11:01
Solent:Je veux dire que si ta tablette tombe en panne tu as un deuxième moyen de localisation puisqu’il fait également lecteur de carte.J’ai débarqué mon GPS obsolète et ça pourrait le remplacer.J’ai aussi un téléphone avec Navionic, mais un sytème fixe à la TAC est plus fiable.·le 25 nov. 11:21
Solent:Quand au wifi il faut un simple pont type yakker à 30€ et c’est bon.·le 25 nov. 11:23
Crazy Cat :Il ne fait pas lecteur de carte mais GPS (comme un GP32 Furuno). Je m'en sert aussi d'alarme de mouillage.·le 25 nov. 12:43
GRIBOU246:Bonjour, peut-il afficher les cibles AIS comme les VHF ?Merci.·le 25 nov. 14:24
Alexgruissan:Oui bien sur c'est le but. Pareil que la vhf mais il fait aussi office d'émetteur.S'il t'intéresse dis moi, je l'ai trouvé à bon prix. Alex ·le 25 nov. 14:27
Solent:Chez certains vendeurs il est présenté avec une carte affichée.Mais il y a peut-être confusion avec d’autres modèles.Sinon ils ont aussi des transpondeurs sans écran à des prix incroyable. Je me demande ce que çà vaut.·le 25 nov. 15:09
24 nov. 202024 nov. 2020
0

Même chose que ED850 il y a trois ans, avec un gros navire, qui m'arrivait droit dessus à quelques 20 nœuds, la nuit lors d'une traversée retour des Baléares et qui ne me voyait pas.
Il a dû me repérer au dernier moment, pour passer tout près sur l'arrière. Je n'étais pas tranquille en le voyant s'approcher.
Depuis j'ai changé pour un émetteur/récepteur AIS qui renvoie les informations sur le PC et Open CPN et me sens beaucoup mieux en traversée...
Mais cette année: pas de nave, because Covid.


24 nov. 2020
-1

Bonjour,
il semble que l'avis général est favorable à l'ais émetteur/récepteur, ce à quoi je souscris totalement.

Vient ensuite le choix de l'appareil fonction du prix et de la classe. Pour ma part, ce qui m'a fait me poser des questions est le fait que on lit souvent que seuls les transpondeurs classe A sont reçus par les constallations de satellites AIS ou éventuellement ceux de classe B+ quand bonnes conditions. Être reçu par les satellites était important pour moi car la famille apprécie de nous suivre sur marine traffic en traversée.
Au final, j'ai monté un simple EM-trak B100 classe B et cet été nous avons régulièrement été captés par les satellites et pu être suivi par la famille.
Bien sûr ce n'est pas le seul critère pour choisir la classe de l'appareil, mais si c'est celui-ci qui importe, alors un classe B peut suffire.


24 nov. 2020
0

Bonjour,

comme d' habitude, tout le monde ou presque ne jure QUE par l' AIS.

J' ai déjà à maintes reprises expliqué ici pourquoi, à l' heure actuelle, je ne voulais pas m' équiper d' un transpondeur.

En début de l' été dernier, avant de partir en solo vers Galice/Portugal, j' ai acheté un récepteur AIS d' occase que je n' ai jamais réussi à faire fonctionner.

Lors de ma traversée retour Galice/Bretagne-Sud fin septembre dernier, au milieu du golfe de Gascogne, au près serré par environ 30 nd de vent et mer de 3 à 4 m, à la sortie d' une sieste (je dors par tranche d' 1/2 h), je fais comme toujours un tour d' horizon sous la casquette de descente.
J' aperçois droit devant un mât de voilier, assez loin.
Quelques minutes plus tard, l' alarme du radar sonne (réglée sur 3NM), m' indiquant que ce bateau est bien à 3 M devant.
Comme il s' agissait visiblement d' un gros (voire très gros) voilier, je me suis dis que le contacter par VHF serait un bon moyen d' avoir un rafraichissement des infos météo.
Pendant 3/4 d' h, j' ai tenté de le contacter par VHF sur le 16, en Anglais et en Français en donnant sa position (par rapport à ma position GPS et les indications du radar donc précis à moins d' un M) et il n' a jamais répondu!

Je suppose que ce voilier qui faisait route opposée à la mienne et m' a croisé à moins d' un demi mile ne m' a pas vu ni entendu (bonjour la veille...).

Suite à çà, ma question:
Qui met l' autre en danger, celui qui navigue en solo sans AIS MAIS avec un radar (et qui l' utilise), qui dors par tranche d' 1/2 h avec alarme sur 3M, des bandes réfléchissantes SOLAS en haut de son mât, Le haut de TOUTES ses voiles en tissus orange fluo et bateau peint en jaune ou celui qui navigue SANS veiller sur un gros qui a probablement tout ce qui existe sur le marché comme "élément de sécurité"?

Pour en revenir au Radar, la consommation en mode watchman où il se met en route toutes les 5 mn pendant une minute est ridicule.

Pour le prix d' un radar, hier, sur LBC, un moniteur Furuno 1622 (qui m' intéressait) s' est vendu 60 euros en parfait état avec son câble d' alim (j' ai malheureusement vu l' annonce trop tard).

L'AIS permet de voir (récepteur) et d' être vu (transpondeur) mais uniquement par les navires équipés, ce qui EN AUCUN CAS ne dispense de veille!

Au Portugal, j' ai eu beaucoup de brume, et par exemple, en sortant de Figueira, j' ai vu avec mon radar une flottille de petits bateaux. Le brouillard s' est lever pendant 30 secondes, il s' agissait de barcasses de 4 à 5 m, dont certaines étaient propulsées... à la rame!
Je doute très sérieusement qu' elles aient eu un transpondeur!

je ne suis pas contre le transpondeur, je suis contre le fait que n' importe qui en quelques clic internet sait tout du bateau équipé.

Je vous garantie que le jour où seuls les bateaux, disons dans un rayon de 20NM (ce qui est largement suffisant pour la sécurité) pourront voire les cibles AIS, je courrais en acheter un.

Gorlann


ED850:Je comprends tout à fait ta vision, Gorlann, et j'ai été longtemps réticent. j'avais été contrôlé par les douanes à l'ile d'Yeu, en venant de La Rochelle qui m'ont dit "vous venez de La Rochelle, pourquoi vous n'avez pas votre AIS en route?"Mais je pense que c'est quand même une sécurité en plus, notamment vis à vis des cargos et même des chalutiers. On navigue à 2, et les quarts réels ne le sont que dans les endroits fréquentés (Europe ou arrivée à proximité des côtes). L'aspect suivi/liberté/contrôle ne me parait pas cohérent dans le sens ou big brother a bien d'autres choses à faire que fliquer le navigateur retraité.·le 24 nov. 13:58
roc:On peut avoir tous les équipements de sécurité et de transmission qu'on veut : si on ne s'en sert pas (i.e. on roupille comme des loirs), ils ne servent à rien. Mais ce n'est pas la question posée. Pour revenir à ladite question : L'avantage d'un émetteur, c'est qu'en plus de voir, on est vu, et qu'il y a le nom du bateau pour celui qui voit, et qui donc peut contacter LE bateau qui l'intéresse par VHF pour savoir ses intentions le cas échéant. Plus pratique que d'envoyer sur le 16 "au voilier blanc faisant route au 215 à l'ouest du cap Sicié". Pas de bol : y'en a 10, des voiliers blancs...·le 24 nov. 15:11
Dahut d'Ys:Gorlann salutEt si tu avais eu un émetteur AIS ? Peut-être aurait-il fait sonner l'alarme sur le gros méchant voilier que tu as croisé ?·le 24 nov. 15:21
24 nov. 202024 nov. 2020
1

Chacun sa route, chacun son chemin. La mer est une des dernière zone de liberté, mais dans certains endroits ont est très/trop nombreux.
l'AIS est une des solutions pour accompagner la veille permanente.
L'émetteur AIS est très utile pour retrouver un navire en détresse pour la SNSM ou autre bateaux voisins.


24 nov. 2020
0

Et si on veut naviguer en égoïste (sic), sans être systématiquement vu des autres, on peut toujours couper l'émission de l'AIS.
Il semblerait que beaucoup de pêcheurs le font parfois.


Patxaran:Cela se dit.... dans ce cas, ils coupent l'émission mais peut-être pas la réception, ce qui militerait pour posséder un transpondeur afin d'être vu par eux?·le 24 nov. 17:15
24 nov. 2020
3

Tout ce qui contribue à la sécurité est bon à prendre; j'ai donc AIS Récepteur/transmetteur ET radar.
Le Radar surtout pour la brume ou la possibilité de dormir avec la fonction "Watch" .
L'Ais pour bien évaluer la route des bateaux équipés, et pouvoir les appeler par leur nom, ou être appelé.


24 nov. 2020
1

J'étais pas convaincue, mais au vu de ce qu'en dit Pascal "Les Marquises" dernièrement, lors de son passage La Réunion/Afrique du Sud, avec beaucoup de trafic... ça fait réfléchir : il n'a jamais eu besoin de se dérouter !


LeMoko:Pas besoins d'aller au si loin traversé vers l 'Angleterre coupure du rail, passage devant Rotterdamect c'est bien pratique, c 'est un complément dans la veille.·le 24 nov. 20:07
24 nov. 2020
1

depuis 3 ans, j'ai l'ais emission reception et le mer veille.
ma zone de nav se situe pour l'instant entre marseille, les baléares la corse et la sardaigne.

de ces deux nouveautés à bord, c'est de loin le mer veille qui m'est le plus utile.

tous les pros ont un radar (péchoux, commerce, ferries) et le mer veille les voie et sonne.
pour l'ais, les ferry rencontrés entre la sardaigne et l'italie n'en ont pas, idem entre les baléares et la cote espagnole, les petits péchoux le long de la vendée et le pertuis charentais non plus, bref, autant d'occasion ou j'étais content d'avoir ce mer veille et ou l'ais n'a servi à rien.

pour l'instant, la seule avancée de l'ais, c'est l'info sur la route collision ou non qui sécurise, rien de plus.

nous verrons à l'avenir...

un dernier truc, les potes ou pas qui peuvent me pister derrière leur ordi, je trouve ça trop intrusif


faby9:"un dernier truc, les potes ou pas qui peuvent me pister derrière leur ordi, je trouve ça trop intrusif"pas obligé non plus de mettre le nom du navire. Seul le MMSI reste officiel, et peu connu.Sur mon voilier, c'est l'ancien nom qui apparait. ·le 24 nov. 17:28
Arzak:@faby9; remarque très utile de ta part pour ceux qui ne veulent pas être "surveillés" par leurs voisins de ponton ou leur belle-mère !Cela pourrait décider les réticents à l'AIS...·le 25 nov. 10:16
lasnie:Pierre de lunecela m’ est arrivé mais c est très rare que les ferries n’allument pas leur AisIl m’arrive souvent de les détecter à 1 miie mais ccc ce est rare par contre j,ai le souvenir en quittant le sud sardaigne pour aller en sicile d, un ferry bledard qui m a carrément coupé la routeUne rafale de Kalashnikov et Dieu reconnaîtra les siens·le 26 nov. 18:48
24 nov. 202024 nov. 2020
0

Je ne suis pas sûr que cargos et compagnie regardent beaucoup l'AIS, chaque fois que j'ai été contacté par vhf cela a été "vessel in position XX YY", jamais par mmsi ni nom de bateau, à ma suggestion "vous pouvez me voir sur l'ais, MMSI 227XXXXXX, Nom Branca", l'indifférence la plus totale. Cargo, marine militaire, même avions de garde côte, seule exception d'autres voiliers qui appellent par le nom.
Idem, quand c'est moi à les appeler, si ce n'est pas à vue/grande proximité ils demandent toujours la position, pas MMSI ni rien.
Ah, mon AIS fonctionne très bien :)
Loin de vouloir généraliser, mais bon c'est une constatation qui me laisse des doutes sur le fait qu'ils l'utilisent autant que ça.
.
J'ajoute un détail qui peut-être explique cela: j'ai un réflecteur radar actif, donc une écho significative sur les écrans radar.


LeMoko:Un vécu diffèrent pour moi ·le 24 nov. 20:10
faby9:Vécu différent pour moi aussi.·le 24 nov. 20:22
roberto:merci pour les retours, tant mieux comme ça :)·le 24 nov. 21:07
LeMoko:Je te rassure Roberto c 'est pas non plus la cours des miracles·le 24 nov. 21:44
Dahut d'Ys:Vécu différent pour moi aussi. j'aurais pu écrire exactement le contraire de Roberto ;) dans le Golfe de Gascogne (au large, pas en côtier).·le 24 nov. 23:24
Papy-Zoom:Par une nuit noire, en décembre dernier, entre le Raz et Audierne, j'ai été appelé par le nom du bateau par un pêcheur qui voulait me signaler qu'il avait disposé un système très large de filets autour de son bateau, et qu'il me demandait gentiment de me dérouter un peu si possible; je voyais ses feux rouges et verts, et d'après les vecteurs de l'AIS, nous devions nous croiser sans problème.Sans AIS, et VHF, j'aurais eu du mal à comprendre ce qui se passait.·le 25 nov. 08:45
gorlann29:Bonjour Papy Zoom,sans AIS, le pêcheur aurait fait exactement comme "avant" l' AIS, c' est-à-dire qu' il aurait appelé sur le 16 le voilier à telle position (il te voyait sur son radar donc avait ta position).Le fait que tu étais équipé d' un transpondeur a simplement facilité l' échange, par l' appel direct par le nom de ton bateau, mais n' a pas pour autan augmenté la sécurité (dans ce cas précis).Après, c' est vrai que les échanges par VHF peuvent prêter à confusion, comme dans le cas du voilier Allemand qui a fait naufrage dans les passes de la Gironde.Gorlann ·le 25 nov. 10:33
faby9:Faciliter l'échange EST une augmentation de la sécurité. Quand on t'appelle par ton nom, t'es plus attentif que par "le grand blond frisé"·le 25 nov. 10:48
24 nov. 2020
1

Même si certains pêcheurs coupent l'émission AIS lorsqu'ils sont sur zone, ils ne le font pas lorsqu'ils sont en transit.
Une vue de l'écran, au petit matin, lors d'un retour des Baléares à l'approche du cap Creus. Deux heures auparavant, nous étions dans un brouillard à couper au couteau et j'étais bien content d'avoir un émetteur/récepteur.


Dahut d'Ys:En Atlantique, j'ai toujours vu les pêcheurs (au large) avec leur AIS allumé, y compris les espagnols.·le 24 nov. 23:25
lasnie:Idem en Italie sur le trajet Giglio Messine tous les chaluts sont sous Ais·le 26 nov. 18:51
24 nov. 2020
6

Transat retour cette année, AIS utile à peu près tous les jours pour détecter des bateaux bien avant de les voir, et j'ai bien pu constater qu'à peu près tous se sont légèrement déroutés plusieurs milles avant. En fait tous sauf un gros pécheur et un qui s'est dérouté deux fois parce que, un peu embué, j'ai mal évalué son virage et je suis allé me foutre devant (enfin 5 milles avant hein).

Mais j'ai été impressionné par le nombre de fois que je me suis retrouvé en route à collision vraiment assez exacte avec des cargos. Et une nuit dans un flux dépressionnaire même pas si fort, impossible de voir les feux d'un cargo croisé à moins de 2 milles, je suis pas sûr que le radar aurait fait le job avec le roulis et les vagues conséquentes.

Et mine de rien quand on avance l'un vers l'autre on peut vite se rapprocher de 15 milles en une sieste de 30 minutes.


24 nov. 2020
2

Vu le prix d un AIS transpondeur et la sécurité apportée , tout le monde devrait avoir ça a bord ...


24 nov. 2020
2

C'est devenu obligatoire en course au large, le gain en sécurité est réel


24 nov. 2020
3

J"avais un récepteur seul, j'ai sans aucune hésitation changé pour un transpondeur.
Ça change vraiment la vie en navigation de nuit et par mauvais temps, notamment brouillard.
Quand la technologie permet d'augmenter la sécurité, il n'y a pas de question à se poser, surtout compte-tenu de l'investissement modique et de la facilité d'utilisation.


24 nov. 2020
0

Échomax activ + récepteur AIS. Une bonne solution non ?


24 nov. 2020
0

perso ma securité je ne la délégue a personne . donc pour ma part j'ai un recepteur AIS (utile pour traverser le rail en Manches ) et un radar lorsque l'on ne voit rien et qui me permet de voir tout ..(en theorie là aussi je me méfis) . Avoir un emetteur alors qu"en face je ne suis pas sûr qu'il a un recepteur ou pas d'équipement du tout pour X raison ou qu'il regarde son écran , tres peu pour moi ...

par contre pour ceux qui font des grandes traversées en plus en solo ça doit etre un plus ..... mais passé au maxi 2 ou 3jours en mer , bof on peut parfaitement se passer de l'emetteur ... a mon humble avis bien sur ..😒


Virgule:@calypso. je fais 4 mois de mer/5.000 milles par saison depuis 13 ans en Atlantique NE (entre madère et la russie).depuis que l'émets à l'AIS et donne un moyen archi simple au trafic de me localiser (mode vent systématique) j'estime que le nombre de situations 'chaudes ' a été réduite dans un facteur 10. ·le 24 nov. 22:11
Dahut d'Ys:Calypso2 sois cohérent, fais la même chose en voiture, n'allume pas tes phares pour pas que les autres te voient...·le 24 nov. 23:28
Calypso2:je pense etre au contraire tres coherent ca rje sais et personne ne peut dire le contraire que pas mal de bateaux ne sont pas équipé de recepteur AIS donc tu peux emettre c eque tu veux mais ceux la ne voie pas les phares de ta voiture ..et j'ajoute que ceux là sont souvent de petits bateaux (pecheurs etc ) qui peuvent etre nombreux un dimanche matin a quelques milles du port en train de peché ou autre dans uenbrume qui les a surpris ... sans radar tu fait comment pour les voir ??? et eux sans recepteur AIS font comment pour te voir ... Donc je pense etre assez coherent ... avec mon radar plutot qu'avec un emetteur aIS ( c'est le m^me prix en occas) ·le 25 nov. 09:42
Arzak:@Dahut d'ys; cette remarque est déplacée, le RIPAM oblige à la veille.Les feux d'une voiture éteints, cela équivaut à tes feux éteints sur ton bateau, là c'est un délit.·le 25 nov. 10:21
moana29s:Calypso, tu as un récepteur AIS pour "voir" les autres bateaux qui ont un émetteur AIS mais eux ne peuvent pas te voir car môssieur ne veut pas d'émetteur ! C'est égoïste et incohérent quoique tu en dises ! ·le 25 nov. 10:26
gorlann29:+1 à Calypso·le 25 nov. 10:36
Calypso2:moana là est le probleme certain ayant un émetteur sont persuadé qu'en face on les voie ça les tranquillisent donc la veille est relaché seulement en face il peut ne pas y avoir d'équipement du tout ... donc pour ma part avec mon radar je les voit m^me dans la purée de pois ..et je ne suis pas un égoiste bien au contraire parce que j'assume ainsi la secu de celui qui n'a pas d'équipement pour X raison ·le 25 nov. 11:06
Dahut d'Ys:Arzak c'était une image ;) Calypso2, là où je suis totalement d'accord avec toi c'est qu'en côtier je trouve l'AIS absurde et je n'allume d'ailleurs pas le mien; trop de petits bateaux et de bateaux pas équipés... Par contre je maintien mon avis dès qu'on est au large où quasiment tous les pros ont et utilisent leur AIS. Et qu'on ne me raconte pas que les pêcheurs coupent le leur en pêche, même au milieu du Golfe j'ai toujours constaté le contraire. Bon, En Med ou proche des côtes, je ne sais pas...·le 25 nov. 18:19
faby9:et hop;, revoilà la "purée de pois"et désormais voilà que ne pas avoir d'émetteur c'est travailler pour la sécurité de ceux qui n'ont pas d'équipement ! on aura tout lu sur ce forum...·le 25 nov. 18:53
Fabien83:Je ne comprends pas du tout l'idée de ne pas allumer l'ais en côtier. Désactiver l'alarme éventuellement s'il y a du monde partout autour, mais stopper l'émission je ne comprends pas trop l'idée... A mon avis il est utile d'avoir un réglage de l'alarme pour le hauturier et un autre réglage plur le côtier. ·le 25 nov. 18:59
24 nov. 202024 nov. 2020
4

"les ferry rencontrés entre la Sardaigne et l'Italie n'en ont pas..."
Légalement c'est impossible, sauf s'ils font moins de 24m et sans passagers payants à bord.

La loi pour le monde qui navigue: "Règle 19 de la Convention SOLAS, chapitre V"

La loi en Europe: RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) 2019/838 DE LA COMMISSION
du 20 février 2019

En navigation maritime, l’OMI a introduit le système automatique d’identification
(AIS). Tous les navires effectuant des voyages internationaux conformément à SOLAS,
chapitre V, doivent être équipés d’un système AIS depuis fin 2004.

La convention SOLAS rend obligatoire l’utilisation d’un AIS pour les bateaux marchands de plus de 300 tonneaux ainsi que pour les bateaux à passagers

Ne coupez pas votre émetteur en passant devant un sémaphore. N'oubliez pas que les ervceis de l'état utilisent de nombreuses stations terrestres plus radar et avions pour pister les déplacement dans notre zone d'influence. L'ensemble rentre dazns du Big Dtata pour faire de l'analyse de ces données. Pour l'instant, pas d'amende au niveau des plaisanciers

Les bateaux de pêche de moins de 15m ne sont pas encore concernés.


Calypso2:OMI edite des regles et des lois mais ensuite chaque pays a le droit et ils ne s'en privent pas de les adapter dans l'esprit certes mais pas forcement au pieds de la lettre ..et il est possible que pour de courte distance l'ais ne soient pas une obligation du pays . Pour la Sardaigne il faudrait aller voir les régles du pays ..·le 24 nov. 21:09
courtox56:Oui mais uniquement pour les navigations nationales, de port Italien à port Italien c'est possible par un texte de loi de chaque pays. PAr contre dès qu'un mavires à passager ou marchand arrive de l'étranger c'est obligatoire, idme popur la pêche de plus de 15m ou plaisance de plus de 24m. ·le 24 nov. 21:19
Calypso2:pas sur ..alors pourquoi les pavillons de complaisance , et pourquoi immatriculer son bateau en Belgique ..·le 24 nov. 21:22
5

Pour l'instant, pas d'amende au niveau des plaisanciers

J'ai du mal à comprendre ...
Si l'émetteur n.'est pas obligatoire comment pourrait-il y avoir une amende ,?


courtox56:Bonsoir Hubert, Oui les plaisanciers à l'aise ...ceux qui ont des bateaux (non marchands) de plus de 24m·le 24 nov. 21:09
courtox56:J'oubliais aussi les bateaux de plaisance, quelque soit leur longueur qui ont des passagers payants, Donc un skipper rétribué suffit à imposer AIS émetteur/récepteur à bord. Les charters sans skipper sont limites car les passagers ont payé pour l'utilisation du bateau. ·le 24 nov. 21:21
courtox56:J'ajoute que c'est le fait d'éteindre son AIS émetteur à l'arrivée ou départ d'un port ou au passage d'un sémaphore qui est sujet à amende. Car dans ce cas, cela fait des trous dans les bases de données. Sympa ta question.·le 24 nov. 21:23
Hubert, de Cherbourg:Mais un bateau de moins de 24 m peut l'éteindre ?·le 24 nov. 21:41
courtox56:Un bateau de plaisance de moins de 24m sans passagers payant, peu naviguer sans AIS. Par contre si il dispose d'un AIS allumé, il doit le garder allumé. C'est le fait par exemple de partir avec le GPS allumé d'un port Français et d'arriver dans un port Anglais avec l'AIS éteins . Ou d'avoir son AIS allumé et de l'éteindre à 15 milles d'un sémaphore pour le rallumer ensuite 15 milles plus loin. Cela va déclencher des alertes dans le bigdata, les analystes pourraient décider de faire passer un avion ou autre vedette rapide des douanes etc ...Cela c'est le rêve de(des) l'administratif qui a pondu ces règles, ce n'est pas encore applicable facilement, mais c'est la tendance. .·le 24 nov. 22:38
Solent:Il ne faut pas compliquer des choses en inventant des règles :Les bateaux de plaisance non pro ne sont pas concernés par l’obligation d’avoir l’AIS charter ou pas.·le 24 nov. 22:44
24 nov. 202024 nov. 2020
1

je lis sur le VG
Article de Romain Attanasio qui salut le systeme Oscar qui detecte les objets flottants et sous l'eau
"Bon, il ne faut pas totalement baisser la garde non plus : aux briefings de sécurité, les spécialistes nous disent qu’il n’y a jamais eu autant d’accidents que depuis que les bateaux ont l’obligation d’allumer l’AIS (système d’identification des bateaux sur lequel peuvent se régler les alarmes du bord, ndlr). L’écran d’Oscar est même assez envoûtant : je me prends à regarder devant tout le temps…"

c'est rassurant


roberto:Mouais, pour le moment ils dit voir les bateaux autour et les pirogues (je ne sais pas où ils on pu en croiser mais bon), chose que n'importe quel radar fait avec une portée beaucoup plus importante; cet "Oscar" seraît prévu pour les trucs semiflottants à peine sortant de la surface de l'eau, je ne sais pas si le système les a detectés, mais c'est sûr que pas mal de bateaux ont déjà cogné contre des objets flottants.·le 24 nov. 21:59
24 nov. 2020
0

J'aurais une question: je lis "grace au transpondeur je vois bien les cargos se dérouter un petit peu". J'ai constaté un gran professionalisme de la part des officiers de quart (peut être pas toujours toujours mais bon): j'ai relevé des traces de cargos qui se déroutaient même quand je n'avais que l'ais recepteur. Déviations de cap de leur part faites absolument en dehors de la portée visuelle.
Comment faites vous pour relier univoquement le fait qu'ils se déroutent avec la présence d'un émetteur ais à votre bord?


faby9:Pour ma part, j'ai constaté la même chose... C'est une amélioration très importante des conditions de la veille, surtout de nuit. L'origine de ce léger changement de cap du gros m'importe peu : que ce soit par mon émetteur AIS ou par son radar, quelle importance ? l'info lui est donnée par l'un et confirmée par l'autre, pas forcément de façon simultanée. Et puis, connaitre son identité est très rassurant. Par contre moi, je constate directement et immédiatement son changement de cap totalement imperceptible à l'oeil qui élimine le risque de collision. Et ça, ça me libère l'esprit pour d'autres choses également à surveiller et activités... D'autant que mon radar est à la TàC, et que moi je suis au poste de veille, avec vue sur la mer et les afficheurs, dont celui de l'AIS :-)·le 24 nov. 22:29
Alexgruissan:Quand tu dis "Je suis au poste de veille avec vue sur la mer et les afficheurs dont l'AIS" ; tu veilles de l'intérieur ou tu as l'afficheurs Ais à lexterieur ? ·le 24 nov. 22:32
faby9:Je veille assis tout à l'arrière de mon voilier, bien calé. Les afficheurs sont classiquement au poste de barre. De mon siège, je vois le petit points vert (ok) bien avant que mes yeux ne le perçoivent, et s'il devient rouge, je rallume mon ipad qui m'indique immédiatement où je vais le couler, ce gros machin ! et mince, mêmepas le temps de me réjouir voilà qu'il s'enfuit, le gueux ! => Je n'ai pas besoin de passer mon temps devant l'écran du radar, c'est mieux pour mes yeux ...·le 24 nov. 22:40
Alexgruissan:Je comprends mieux. Mes instruments sont à la table à carte. Hormis bien sur sondeur et girouette anemo. Je ne sais pas encore où installer mon mer veille et mon futur transponder Ais mais il semble que ce soit des équipements destiné à être à l'intérieur. ·le 24 nov. 22:42
Alexgruissan:Et dans le sens de la marche qui plus est. ·le 24 nov. 22:43
Solent:J’ai aussi remarqué que les gros, ferry, cargos, se déroutaient à mon approche et je n’ai qu’un récepteur. J’en conclus qu’il me voient bien et d’assez loin.·le 24 nov. 22:49
faby9:l'AIS est à l'intérieur, ce sont des répétiteurs qui sont à la barre.A défaut, une tablette, ça change la vie : on n'est plus obligé de rester collé à la TàC.·le 24 nov. 22:50
Alexgruissan:Effectivement j'ai pas mal d'infos sur la tablette. A voir si je peux y intégrer les donnes ais. Merci de tes infos en tous cas. ·le 24 nov. 22:53
roberto:Faby9
L'origine de ce léger changement de cap du gros m'importe peu : que ce soit par mon émetteur AIS ou par son radar, quelle importance ? <.De mon coté c'est pour essayer de cerner un peu mieux les caractéristiques et limitations d'un appareil (que, je repète, j'ai à bord) qui me suscite un certain nombre de points d'interrogation.
·le 24 nov. 22:59
faby9:Alex : si tu as déjà les infos sur la tablette, c'est qu'elle est reliée au mux réseau par wifi... Dès lors pas de raison d'y voir aussi l'AIS. Si je comprends l'installation d'un simple récepteur il y a 10 ans , à mon avis c'est une erreur et faire preuve d'un sérieux égoïsme de ne pas préférer un émetteur aujourd'hui. Aucune raison avancée ne me semble valable : ça ne colle pas à l'écran (en tout cas bien moins que le radar !), ça n'empêche pas de veiller, ça ne fait pas reporter ta sécurité sur les autres, mais au contraire ça assure leur sécurité comme leur émetteur assure la tienne. .. et quand tu croises un voilier, j'apprécie son émetteur... comme certainement il apprécie le mien. C'est ceux qui n'en ont pas que j'apprécie nettement moins : ils m'empêchent de profiter de ma veille! bah, dans 20 ans on ne parlera plus de ça, qui remet en cause un GPS aujourd'hui ? ·le 24 nov. 23:18
Calypso2:De tout temps j'ai vu et constaté que certains cargos se deroutaient si nécessaire par sécurité ·le 25 nov. 09:12
Arzak:@Alexgruissan; effectivement le mer-veille est un appareil "d'intérieur" et, s'il est dans un coin humide "fuite ou condensation" il va s'oxyder et se déteriorer.·le 25 nov. 10:27
24 nov. 2020
2

Bonsoir Faby9,

Je suis très surpris par ta réflexion concernant l'écran du radar.
Pourquoi aurais-tu besoin de le regarder en permanence?
Sur mon Furuno 1621, qui était pourtant l'entrée de gamme au début des 90', il y a la possibilité de déterminer une zone de garde avec alarme.

Une fois qu'on a assimilé les réglages, c'est un outil fantastique, qui permet, par ex, de voire un goéland posé sur l'eau à 200m (par mer plate bien-sûr), ou une toute petite bouée de casier, très pratique de nuit ou dans la brume.

Mais c'est vrai que l'utilisation d'un radar demande plus de réflexion que celle d'un AIS, et qu'il est important, pour bien faire, de faire des essais avec différentes «cibles étalons» et dans différentes conditions de mer, et de noter dans le journal de bord les réglages qui donnent les meilleurs résultats.

Parce que régler un radar est facile quand on a des repères (côte ou autres bateaux alentour), mais devient impossible en traversée si on a pas pris soin de faire préalablement des essais comme expliqué au paragraphe précédent.

Je suis également surpris quand je lis que l'AIS est surtout une aide la nuit, alors que c'est justement la nuit, grâce aux feux des bateaux, qu'il est plus facile de repérer d'un simple coup d'oeil si la direction d'un navire risque de poser problème ou pas.

Je veux bien qu'un AIS soit vraiment un plus dans des zones genre Pas-de-Calais ou détroit de Messine, mais pour l'instant, et je commence à avoir quelques miles au loch, le fait de ne pas en avoir ne m'a jamais mis en danger, même pour traverser le rail d'Ouessant dans la brume (il suffit pour ça de signaler sa position, route et vitesse par VHF à Ouessant-trafic-contrôle).

Gorlann


faby9:Salut Gorlann : concernant la permanence de l'écran, il se trouve que c'est un argument qui est régulièrement ressorti : l'AIS donnerait l'idée d'une dispense de la veille et collerait les gens devant un écran ! Pour ma part, je constate le contraire et, tu le décris bien : le radar demande de passer du temps devant l'écran, bien plus que l'AIS. D'autant qu'en effet, il distingue même une mouette sur l'eau : c'est bien le radar qui donne le sentiment de pouvoir se passer de la veille visuelle, pas l'AISConcernant la nuit, je me suis sans doute mal exprimé : j'ai parlé des conditions de veille. Le point apparait sur l'écran, avant même de percevoir les lumières, dans la seconde je sais qu'il n'y a pas de souci. Tu obtiens la même chose, mais à la TàC, après avoir allumé et réglé le radar. Tu obtiens la même chose avec un compas de relèvement, mais après de longues minutes et parfois un peu d'angoisse inutile ·le 25 nov. 00:19
25 nov. 2020
2

Mon avis est que l'AIS, et l'émetteur AIS, sont des suppléments de sécurité. Ils ne remplacent pas la compétence, ni la veille, ni tout ce qu'on doit faire pour la sécurité. Mais ils ajoutent un petit plus qui peut sauver quand le reste échoue (pour cause technique ou par erreur humaine).

Le risque existe peut-être de trop leur faire confiance, mais ce petit supplément de sécurité est suffisant pour que je m'en équipe, comme une PLB sur mon gilet.


0

Avec l'AIS il faut faire très attention au temps de latence.
Il peut passer plusieurs minutes avant le rafraîchissement de la position de la cible.
J'ai réglé le logiciel pour qu'une cible non reçue depuis plus d'une minute soit marquée par une barre noire.et cela arrivé très souvent


jdmuys:interessant. quel logiciel? Et comment fait-on ce paramétrage?·le 25 nov. 08:16
DomNomade:@jdmuys = OpenCPN / paramètres / bateaux / cibles AIS / Marquer les cibles comme perdues après X minutes ·le 25 nov. 08:22
Hubert, de Cherbourg:Cela est intégré à Open cpn·le 25 nov. 08:26
roberto:Perso quand je vois que je dépasse les 40 cibles A reçues je coupe mon émission, j'ai un B non SOTDMA et j'ai constaté des rétards d'émission de ma position de plusieurs minutes, je préfère ne pas prendre le risque que les autres croient qu'on soit là où on n'est plus.·le 25 nov. 08:40
faby9:excellente réflexion : je n'avais jamais remarqué cela !·le 25 nov. 08:53
Kouaré:Bonjour,La fréquence d’émission de l’AIS est liée à la vitesse du navire et à la classe de celui ci, À ou B. Elle peut être de plusieurs minutes à vitesse faible (cas d’un voilier). La position/route envoyée est associée à une heure TU, encore faut il avoir un logiciel qui affiche le message complet.·le 25 nov. 09:28
juliusse:Ajouter à ça la qualité aléatoire des installations, les mauvais splitters et les mini antennes de balcon, et on a des bateaux dont l'émetteur ne porte pas à plus de 3 milles... Si c'est un voilier, ça laisse du temps. Si c'est une vedette rapide, ça peut être chaud.·le 25 nov. 09:44
Calypso2:j'ai constaté aussi parfois ce temps et vu le bateau juste à mon td alors qu'il était encore à bd sur l'écran ·le 25 nov. 09:47
roberto:Selon le protocole, la fréquence d'émission d'un classe B est (devrait être) toutes les 30 secondes si vitesse >2 noeuds, 3 minutes si vitesse inférieure à 2 noeuds. Le problème quand il y a beaucoup de class A est que un B CSTDMA peut ne pas trouver sa place pour transmettre, il continue d'essayer toutes les 30s et si le créneau est toujours pris par des classe A les minutes passent... D'un coté donc regarder l'instant de l'émission reçues des autres, mais il faut aussi espérer que les autres fassent pareil avec la reception de notre signal, et là on ne peut pas savoir.·le 25 nov. 09:50
faby9:Oui. Mais comme par principe les autres navires sont en déplacement, leur position exacte m'importe peu (comme ma position exacte d'ailleurs : le temps de la regarder elle a déjà changé et l'info est obsolète, je ne passe pas mon temps devant les écrans pour suivre ces positions passées.Ce qui m'intéresse c'est s'il y a danger de collision ou non... donc je surveille la projection de trajectoire, qui elle, est généralement assez stable.·le 25 nov. 09:52
Calypso2:roberto :on ne peut pas savoir surtout s'il n'est pas équipé d'AIS ..·le 25 nov. 09:53
faby9:@ roberto : c'est un problème de capacité de réseau. Faudrait connaitre le débit du canal et ceux des émetteurs. A priori, faut quand même une sacré densité d'émetteurs pour saturer totalement au point d'empêcher une émission... des éléments chiffrés là dessus ? ·le 25 nov. 09:57
juliusse:Les navires marchands et autres classe A ne m'inquiètent pas tellement. Ils ont des bons radars, et du monde à la passerelle. Par contre, petits pêcheurs (pro ou non), vedette rapides m'incitent bien plus à regarder autre chose que l'écran.Un pêcheur en action peut avoir une trajectoire pouvant sembler aléatoire par exemple quand il suit les lignes de sonde.·le 25 nov. 09:59
courtox56:Je pense qu'il faut plutôt mettre 15 minutes dans le réglage. Quand on est dans une zone dense en Classe A, entre 2 réceptions d'un classe B lent on est plus souvent dans les 6minutes. Il faut bien regarder date et heure du dernier point reçu. Dans MarineTraffic, les cibles qui n'ont pas été captées depuis 1h (je pense) gardent leur couleur mais passent du vif au pastel·le 25 nov. 10:01
Hubert, de Cherbourg:Si tu parles délai de réception 15 mn c'est beaucoup trop : un cargo ordinaire sera à 5 milles de la position indiquée par ton récepteur·le 25 nov. 10:10
juliusse:@courtox, j'en ai déjà parlé, mais un bon ami, capitaine de pétrolier et radioamateur, m'a dit que à cause de ces latences, mais surtout à cause du peu de soins accordé au montage (splitters, mini-antennes, etc...) Un bateau de plaisance avec un simple classe B à une portée en émission entre 3 et 12 milles et que le plus souvent ils sont vu au radar avant.·le 25 nov. 10:12
roberto:@Faby9Je n'ai pas d'éléments sur la capacité du réseau, juste fait des constatations, on en avait parlé -entre autre- ici:www.hisse-et-oh.com[...]lasse-b Toutes les copies d'écran que j'avais mises ont disparu, je peut les retrouver, on y voit des retards de classe B de 3-4-5+ minutes "Position received ...min ago". Sur le moment je ne comprenais pas, puis en regardant mieux j'ai fait la liaison avec le gros nombre de cibles reçues.Même en baie de Quiberon en été, quand on suit un chenal on "voit" parfois sur l'écran un autre bateau à quelques mètres de nous tandis qu'en réalité il est un demi mille à l'avant.·le 25 nov. 10:19
roberto:Je rajoute: si de notre coté on peut faire le possible, marquer les cibles "vieilles" par exemple, ce n'est pas sûr que tout le monde fasse pareil avec nostre position. Dans le doute je préfère couper et aller en "furtif".·le 25 nov. 10:21
25 nov. 2020
0

Question de béotien, combien y a t il eu de collision de bateau de plaisance ces dix dernière années?


Arzak:Aucune idée (je pense qu'il n'y a pas de comptage de ce genre aussi précis) mais en 2 jours aux Glénan en Juillet on a failli être abordé deux fois, la deuxième fois par un beau voilier battant pavillon Allemand qui nous venait (vite) par l'arrière en sortant du "chenal" au moteur, il était sous pilot et regardait derrière lui.On s'en est aperçus trop tard, on a essayé de virer mais nous étions très lents. Il a décroché son pilote et viré, mais c'était à quelques mètres.Involontaire de sa part (petit matin etc) mais... Enfin c'est moins dangereux que les gros zodiacs à fond de train qui sont à la limite de manoeuvrabilité et eux aussi sous pilote !J'ai évité l'année dernière un voilier (au moteur) de justesse qui nous fonçait dessus. Il pêchait, sous pilote, tourné vers l'arrière...Si on virait les pilotes auto, il y aurait plus de vieille et moins d'accidents.Les accidents "sous pilotes" sont très nombreux tous les étés. Et la vitesse aggravant les dégats et blessures...·le 25 nov. 11:54
mocitoo:donc il y a beaucoup de "failli"... c'est bien ce qu'il me semblait.·le 25 nov. 12:04
Arzak:La personne qui nous a loué notre voilier cette année nous a parlé d'un accident de l'année arrivé à un de ses copains plongeurs; au moment de plonger, un zodiac à moteur sous pilote arrivait à fond sur eux, ils se sont jetés à l'eau et l'autre est passé sur leur bateau, arrachant tout ce qui était au-dessus des boudins.Bien sur là c'est dans les statistiques, et au tribunal.Si cela t'intéresse, il faut aller dans les rapports d'accidents, il y en a beaucoup en été, et en général c'est du à la vitesse/pilote auto/alcool/pas de veille.il y a quelques années un drame survenu sous pilote a grande vitesse, madame faisait la sieste et monsieur bricolait en bas, bilant un mort + blessés sur l'autre bateau coupé en deux. Triste exemple de non veille et trop grande vitesse. S'ils avaient eu l'AIS ils ne l'auraient pas regardée (non veille) et l'autre bateau, si je me souviens bien, pêchait à l'arrêt. S'il avait eu l'AIS cela n'aurait rien changé puisque l'autre arrivait trop vite.·le 25 nov. 12:31
Arzak:Les "failli" c'est quand il y a du monde à la veille, c'est d'ailleurs le but !·le 25 nov. 12:32
mocitoo:ouai, je navigue comme mon père m'a appris, donc je veille! je me déroute systematiquement devant un bateau suspect de CPA nul et ma question était de l'utilité du toujours plus.bref il n'y aura pas d' ais, aucune utilité pour moi qui ne fait que du cabotage et si l'envie me prend plus tard d'aller plus loin je me reposerais la question.Après les probabilités emplafonner mes congénères en plein milieu de l'océan me laisse perplexe, enfin comme le fait d'avoir un smartphone... :-)·le 25 nov. 13:11
VayaConDios:Tiens, on fait tous des erreurs, il y en a pleins là, et parfois le sort s'en mêle aussi... www.bea-mer.developpement-durable.gouv.fr[...]r7.html , alors plus de sécurité, ce n'est jamais négatif.·le 26 nov. 15:04
mocitoo:Je suppose bien entendu que tu as lu le lien...très peu d'abordage et toujours sur manque de veille...y compris de l'électronique!·le 26 nov. 15:15
25 nov. 2020
1

je n'ai pas encore l'AIS mais j'ai un radar, l'ennui est que ceux qui ont l'AIS croient que tout le monde l'a et sont tout surpris de me voir sortir du brouillard à côté d'eux car ils ne m'ont pas vu.
Je n'aime pas trop ce truc car les flics et autres bateaux gris peuvent nous pister sans se fatiguer. Récemment des bateaux qui sont sortis en douce sans s'occuper du confinement car ils ne craignaient pas de contaminer les maquereaux et autres sardines, se sont fait aborder et verbaliser. Ca j'aime pas du tout ! ou alors ne pas allumer l'engin mais alors il ne sert à rien.


GRIBOU246:marine trafic hier montrait plusieurs bateaux Français en Bretagne sud !·le 25 nov. 17:37
Fabien83:On dirait le gag du mec qui braque une banque avec son nom inscrit sur l'étiquette de sa cagoule ! Faut quand même être con... ·le 25 nov. 17:54
Papy-Zoom:Bonjour Gribou : il y a des dérogations,sportifs à l'entraînement, bateaux en convoyage, ou de retour d'une grande traversée.Les sémaphores sont prévenus et surveillent.·le 25 nov. 18:04
juliusse:Les sémaphores surveillent... Je connais quelqu'un qui est passé sous celui de chassiron sans problème·le 25 nov. 18:09
ED850:Sur Marine Traffic, il y a pas mal de chalutiers enregistrés en "bateaux de croisière". Pour plus de la moitié de ceux observés en Bretagne sud, c'est le cas. (Zachary, par exemple, entre Belle ile et Groix en ce moment)·le 25 nov. 18:14
LeMoko:Bonjour Kaj avec ou sans ce truc ils te voient très bien avec le radar et ils savent bien l interprété.Anecdote un jour après un coup de vent personnes sur l 'eau j arrive à 2h du matin a ton avis qui m' accueil au ponton, je demande pourquoi moi vous étiez seul longé les cotes et nous vous suivons depuis votre départ du Havre, et a l'époque pas de truc, De plus actuellement avec les nouveau radar pour te voir ils te voient.Au contraire je pense que tu as moins de contrôles.Alors tes copains à la pêche pendants le confinement c 'est pas l idée du siècle.·le 25 nov. 19:52
Kaj:Pas bête ! j'y avais pas pensé ! bon alors je m'équipe ?·le 26 nov. 10:45
25 nov. 2020
1

vu les choses ..perso pour une bonne securité : un recepteur AIS et un radar .. c'est surement plus sécurisant qu'un émetteur/recepteur aIS seulement et une bonne veille visuelle
combien de fois en sortant du port par beau temps puis une bonne brume bien épaisse vous tombe dessus en 1/4h ..sur l'écran quelques aIS puis j'allume le radar a cause de la brume ..90s apres je vois plein d'échos tout au tour du bateau ... à Yeu un pecheur pro n'a pas arrété de tourner autour de nous en relevant ses casiers j'étais content de le suivre au radar dans la bonne brume bien épaisse ..et lui n'avait pas d'AIS .

mais bon a chacun sa pratique mais pour le m^me cout en occas je prefere le radar à l'emetteur ... le recepteur lui ne coute pas cher avec la vHF ... sauf que biensur le copain en mer ne peut pas me localiser !!


faby9:mais personne ne remet en cause l'utilisation d'un radar (comment faisaient ceux qui passent leur temps devant cet écran, avant sa démocratisation ??? ) ! c'est hors sujet.En arriver à affirmer que rester devant son écran de radar c'est plus sécurisant que la veille visuelle, c'est inquiétant, non ? la brume n'est pas une situation habituelle, du moins pas partout dans le monde... la citer comme exemple pour justifier d'une pratique qu'on l'on estime bonne est une erreur. Pour ma part, je n'utilise quasiment jamais le radar : la vue suffit.·le 25 nov. 10:11
gorlann29:Faby9,mais OU as-tu donc vu ou lu qu' il fallait avoir le nez sur un écran radar?On a besoin de regarder l' écran pour le régler, et, si on ne l' a pas en visuel, pour identifier un écot lorsque l' alarme sonne.J' ai vraiment l' impression que tu as un radar mais n' en a pas lu la notice ou ne l' as pas comprise/assimilée.Mais je te l' accorde, n' importe quel gamin de 10 ans est capable d' utiliser un AIS, alors qu' il faut un niveau certificat d' étude pour le radar.Gorlann·le 25 nov. 10:50
Arzak:"certificat d' étude" pour le radar !?Zut je ne l'ai pas ! Interdit de radar alors ?;-)Je suis en accord avec toi, la veille visuelle est primordiale.Je ne vois pas quel radar, AIS ou Mer-veille va indiquer un casier ou un filet.·le 25 nov. 11:56
Calypso2:oh il m'est arrivé de voir des perches de casiers au radar ·le 25 nov. 14:19
Arzak:Carrément !Je n'imaginais pas qu'un radar ait "l'oeil" aussi affiné !·le 25 nov. 14:47
Calypso2:c'est rare mais suivant certaine meteo on les voit·le 25 nov. 14:49
25 nov. 2020
2

Le problème est malheureusement bien signalé par Kaj. Même si beaucoup sont attentifs à la veille, même si ils ont un émetteur, une grande partie des navigants pense que cela les dispense de veille. Rendre obligatoire au niveau mondial l'ais est impossible, il suffit de quitter l'Europe pour comprendre pourquoi. Et même dans les pays où l'émetteur est obligatoire dans certaines zones (e.g. Espagne, pour bateaux en hauturier), le problème se pose toujours en côtier, où le traffic est important. Même si il est massivement utilisé, on ne peut jamais être sur de son écran.


Hubert, de Cherbourg:Il est à craindre que la généralisation de l'AIS le rende inexploitable en zone côtière par saturation et de la bande passante et de l'écran·le 25 nov. 10:29
juliusse:C'est pratiquement le cas dans certains endroits·le 25 nov. 10:33
faby9:"une grande partie des navigants pense que cela les dispense de veille"je n'ai jamais lu personne ici dire que son AIS lui permettait de ne pas tenir une veille visuelle.Par contre, j'ai lu ici que la lecture permanente du radar était plus sécure que l'AIS et la veille visuelle... ·le 25 nov. 10:47
Calypso2:faby si c'est pour moi .. ou ai je dit que je lis le radar en permanence ? et que je sache pour l'AIS il faut bien regarder aussi l'ecran ...le radar a aussi une alarme qui est bien pratique ..et puis on peut etre aussi deux à bord ..dans la brume ,un au radar et l'autre dehors .. et lorsque j'utilise le radar c'est que l'on ne voit pas à plus de 100m ..donc pour ma pratique un au radar et l'autre avec ses yeux et le formidable c'est que celui qui est au radar peu dire ou regarder ... et quoi que tu en dise j'ai surement plus de securité en tout temps avec mon radar qu'avec un emetteur AIS ... la veille visuelle c'est indispensable mais ça marche si l'on peut voir quelque chose et parfois on ne voie que l'étrave de son bateau ..alors tu fais comment pour voir celui qui n'a pas AIS ? ·le 25 nov. 11:20
faby9:Hors sujet, Calypso. Tu tentes de noyer le poisson en parlant du cas très particulier de la brume. C'est un cas de navigation exceptionnel, et c'est une erreur d'en tirer une généralisation.Ici, je réagis à l'affirmation que tu as déjà faites maintes fois, sans jamais apporter le moindre élément probant : " une grande partie des navigants (possédant un AIS) pense que cela les dispense de veille".C'est un argument fallacieux basé sur des préjugés, ou basé sur sa propre réaction. Ainsi, on pourrait imaginer Calypso ou Juliusse refuser d'installer ou utiliser un AIS de peur de se croire alors dispensé de veille visuelle ... C'est stupide ? d'accord.·le 25 nov. 11:37
juliusse:Faby, relis bien ce que je dis plus haut, jamais je n'ai critiqué l'émetteur AIS, et ne refuse pas d'en installer, je critique juste sa mauvaise utilisation, et les dérives en découlant. Et oui, une grande partie des navigants font comme si ils étaient dispensés de veille(pas la majorité heureusement). Certes, on ne l'a pas lu sur hisse et oh, mais déjà, personne ne va s'en vanter ici, et de plus, même si HEO est un bon échantillon, cela ne représente malheureusement pas la majorité des navigants.Ce n'est pas un argument fallacieux, c'est ce que j'observe régulièrement. Cela dit, je reconnais que sans doute les mêmes se sentiraient dispensés de veille même sans émetteur. ·le 25 nov. 12:08
juliusse:J'ajoute pour Faby 9.Je pense que tu n'est malheureusement pas représentatif de cette "grande partie des navigants". Propriétaire de ton bateau, bien équipé, tu as apparemment investi dans ta formation (d'après ce que j'ai lu), tu sembles avoir une bonne expérience et essaie de naviguer sérieusement et de façon responsable. Mais, comme sur la route, il y a beaucoup de chauffards, locataires peu expérimentés, bateaux pourris et jem'enfoutistes.·le 25 nov. 12:27
Calypso2:et je note tout de m^me que le specialiste chargé de la securité du VG note que depuis qu'il y a AIS il y a recrudescence des accidents , ·le 25 nov. 12:51
Calypso2:et je suis d'accord avec juliusse l'AIS sur les chauffards et autre surtout les peu experimentés qui se croient en securité parce qu'ils ont tout le materiel ..·le 25 nov. 12:54
faby9:Franchement, vous en rencontrez tant que cela ? ? ? ? ? Déjà que Calypso ne roule que les jours de brume....·le 25 nov. 13:13
gorlann29:Faby, peut-être que, contrairement à beaucoup ici, Calypso ne navigue pas QUE par super-beau-temps!·le 25 nov. 13:29
faby9:Peut être. Quand il y a de la brume, j'attends qu'elle passe... La seule fois où j'ai navigué dans la brume, retour de Corse, les voiliers n'avaient pas encore de radar. Comment aurait il fait alors ? ? ? ( Moi, j'ai serré les fesses... )Je crois plutôt qu'il il revient sans cesse à la brume simplement parce que c'est son seul argument valable : l'AIS est nul parce qu'en temps de brume il ne permet pas de tout voir. Ce que personne n'a jamais contesté.·le 25 nov. 14:19
gorlann29:La question n' est pas de savoir si l' AIS est "nul" ou pas!Oui, l' AIS peu être un plus, mais non, ce n' est pas in dispensable.·le 25 nov. 14:24
faby9:Personne n'a dit que l'AIS était indispensable.A mon avis, le radar ( dont l'utilité semble être réelle uniquement dans la brume) équipe bien moins de petits voiliers que l'AIS : le radar parait donc moins indispensable que l'AIS. Et donc ? ·le 25 nov. 14:33
Calypso2:moi je laisse tomber il va finir comme certain l'on dejà fait dans le fond de ma cale ..ça c'est un pénible ,j'ose imaginé 8j dans le m^me bateau ça ne doit pas etre triste ..·le 25 nov. 14:40
25 nov. 2020
0

D'ailleurs, je me pose une question extrêmement débile probablement mais...

Le mer veille et l'écran ais doivent être impérativement dans le sens de la marche pour la lecture... Non ?


Kouaré:Le Mer veille travaille en gisement, l’ais en positionnement. D’un gisement tu pourra sortir un azimut si associé à un cap. L’affichage de la cartographie est au souhait, cap fixe ou nord fixe. En anti collision l’intérêt est d’avoir un gisement et un déplacement, peut importe l’azimut réel en quelque sorte. ·le 25 nov. 11:35
penduick33:Non, pas nécessairement! Seule l'antenne du mer-veille doit être bien orientée vers l'avant, dans le sens de la marche du voilier/bateau. Le boîtier du mer-veille, comme l'AIS, tu le place où tu veux dans le bateau...·le 25 nov. 11:38
Alexgruissan:Oui, sauf que sur le mer veille les diodes qui s'allume t'indique la direction. Si tu l'as de côté, ça me semble moins simple à l'utilisation. ·le 25 nov. 11:40
BWV 988:C'est vrai que le mer veille n'est pas l'arme absolue, et aucune de ces différentes aides ne l'est...Avec le mer veille lorsque le "tueur" est tout près de vous, toutes les diodes s'allument, il est donc difficile, en cas de brume, de connaître précisément s'il va vous "tuer" par bâbord , par tribord, par l'avant ou par l'arrière, mais bon, avant qu'il soit tout près, le mer veille vous a quand même prévenu de son approche et de son gisement, ce qui n'est déjà pas si mal.·le 25 nov. 12:13
Hubert, de Cherbourg:avoir un relèvement du cargo par rapport au nord est préférable à un gisement qui va changer si tu change de cap.pour cela il faut coupler le radar au gps.c'est ensuite beaucoup plus facile à interpréter·le 25 nov. 12:07
25 nov. 2020
5

en 2020 se poser la question de l'interet de l'ais, c'est comme se poser la question de l'intérêt de la ceinture de sécurité: On peut très bien faire sans, suffit de conduire prudement!

Maintenant pour prévenir les abordages en mer, parfois dramatiques sur un bateau de plaisance, je pense qu'il ne faut rien se refuser dès lors qu'on le peut!

Un ais permet de savoir assez précisément le temps que l'on a, la distance de croisement etc. c'est un plus indéniable.
On parle beaucoup des gros, mais les petits sont de plus en plus équipé, et c'est un vrai plus de savoir si le bateau que l'on a sous le vent à 1MN est sur une route convergente ou pas, ca évite de le surveiller toute la nuit comme le lait sur le feu, même si cela ne dispense pas d'une veille attentive!

Que font nos solitaire dans ce cas de figure? ils vont se coucher 20 minutes???
l'AIS alerte lorsque les routes devienne convergente...
Un radar en veille n'aura pas ce degré de précision.
Pour moi ces deux outils sont complémentaire, il n'y en a pas un qui est fondamentalement supérieur!
d'autant plus que le radar coute sensiblement plus cher en neuf.


BWV 988:J'ajoute également que pour ceux qui naviguent avec des petits bateaux, donc sans possibilité d'installer un radar, le détecteur de radar ("mer veille") est un complément intéressant en plus de l'émetteur AIS, puisqu'il permet de détecter des navires démunis d'émetteur AIS ,mais équipés d'un radar, comme celui de notre ami Gorlann. C'est personnellement ce que j'ai à bord de mon bateau, et c'est vrai que lorsuqe les conditions de visibilté se dégradent c'est quand même bien sympa de voir et d'être vu.·le 25 nov. 11:08
gorlann29:Bonjour BWV,je ne sais pas quelle est la taille minimum raisonnable pour installer un radar, mais en tout cas, un radôme de 1621 installé au niveau des bdf d' un Armagnac ne pose pas problème (je n' ai pas constaté de différence significative avant/après, même par mauvais temps).·le 25 nov. 11:41
BWV 988:Bah, chacun reste juge ce qu'il convient d'installer à bord de son bateau, mais perso je ne me serais pas vu installer un radar à bord de mon Kelt8m, et pas plus à bord d'un Armagnac ou de mon ex First30. Quand à mon actuel bateau (un mini) , c'est évidemment inenvisageable, et dans ce contexte le transpondeur AIS et le "mer veille" sont des outils parfaitement adaptés.·le 25 nov. 11:58
Arzak:Radar = poids dans les hauts et consommation électrique non négligeable.·le 25 nov. 12:00
Arzak:Je rajouterais; pour ceux qui ont enrouleur, cagnards, annexe sur portique, bimini, échelle de mât, éolienne, moteur HB au balcon, et bidons de carburant sur le pont, ça ne changera pas grand chose.Mais chaque élément rajouté dans les hauts...·le 25 nov. 12:02
25 nov. 2020
0

Les voiliers qui font autre chose que des ronds dans l'eau devant le port ont pour la plupart un transpondeur, c'est loin d'être le cas pour les vedettes. Heureusement, passé quelques milles, le trafic diminue, et c'est là que L'AIS devient utile.
Dans le choix, il est intéressant de prendre le WIFI. ça permet d'une part de l'interfacer facilement avec les autres appareils, et d'autre part d'avoir rapidement un point sur la situation à partir de sa bannette grâce à la tablette.


25 nov. 2020
0

Bonjour, j'ai comme l'initiateur du fil, un mer-veuille et un récepteur AIS. Cela fonctionne très bien surtout au large où le mer-veille détecte avant, aucun problème avec les navires marchand.
Cela ne m'a pas empêché en route pour les Açores au large des scilly malgré une veille attentive de nuit d'avoir été en collision avec un bateau de pêche GB. Il s'est avéré, que le dit bateau, n'avait en fonctionnement ni AIS ni radar, et avait radicalement changé sa route.
La saison prochaine j'ai en projet un grand déplacement, et je serai probablement équipé d'un émetteur, reste à choisir.
Comme certains l'ont souligné, tout ce qui peut apporter en sécurité est bon à prendre.
JJ


Calypso2:je ne comprends pas ; le bateau en GB sans AIS en fonction ne verra pas ton émission AIS donc ça ne change rien d'emettre , par contre avec un radar tu l'aurai detecté ·le 25 nov. 11:30
faby9:Calypso : Grinou ne cherche pas à éviter l'accident qu'il a eu : c'est trop tard !il réfléchit à avoir une meilleure sécurité dans le futur. C'est si compliqué à comprendre ? ·le 25 nov. 11:41
penduick33:+1 avec le propos de Calypso2. En mer, c'est comme en l'air, la redondance voire l'abondance des systèmes même s'ils ne sont pas toujours utilisés est utile. dans tous les cas, ils ne sont pas inutile! Selon mes navs, j'utilise radar et/ou AIS et/ou Mer-veille...·le 25 nov. 11:43
Arzak:Gribou a remarqué que "son" pêcheur n'avait ni radar ni AIS, et donc n'était détectable qu'au radar ou à l'oeil. point. Ni émetteur AIS ni Mer-Veille n'aurait eu aucune utilité face à ce cas précis.c'est quand même clair.·le 25 nov. 12:05
25 nov. 202025 nov. 2020
3

Je lis souvent ici que les moyens de détection des autres navires que sont l'AIS, le radar, le détecteur de radar, sont souvent associés à la croisière au large, alors que ces aides sont toutes autant utiles en navigation côtière dès lors que les conditions de visibilité se dégradent.


gorlann29:D' autan plus que le risque de collision est bien supérieur en côtière qu' au large!·le 25 nov. 11:57
25 nov. 2020
0

D'ailleurs, pour la veille la nuit, quelqu'un à déjà tester des jumelles nocturne ?


Arzak:Les jumelles nocturnes de bonne qualité sont onéreuses, pas faciles à interpréter et inutilisables près de la cote s'il y a des villes et villages à cause des lumières parasites. De plus il faut viser des jumelles nocturnes "marines" c'est à dire étanches et avec un agrandissement x7 maximum ce qui n'est pas courant.·le 25 nov. 12:08
juliusse:Sans compter que évaluer un relief ou une distance avec des appareils de ce type est très compliqué·le 25 nov. 12:11
volubilis3:Les seules jumelles utilisables de nuit sont les FIR, infrarouge mais elles coûtent plusieurs milliers d'euros...·le 25 nov. 12:28
Hubert, de Cherbourg:Des 7x50 de bonne qualité permettent de discerner la nuit des obstacles (balise, barque au mouillage ...) que l'on ne voit pas à l'oeil nu.·le 25 nov. 12:46
matelot@19001:Complètement d'accord avec Hubert, la nuit avec mes Steiner Commander 7x50 je vois beaucoup mieux qu'à l'oeil nu.·le 25 nov. 12:54
juliusse:Assurément·le 25 nov. 13:02
Calypso2:D'accord avec Hubert concernant les jumelles ·le 25 nov. 14:15
Alexgruissan:OK super. J'ai ça sur le bateau. Merci pour vos retours. ·le 25 nov. 19:56
25 nov. 2020
0

On peut tres bien avoir le CPA avec un radar....il suffit de plotter plusieurs point de la cible et l'on voit tout de suite le probleme ou pas.
L'ais le fait automatiquement c'est tout....
Je serais assez d'accord pour eviter les possibilites de flicage par ais emetteur si on a un bon radar bien regle et que l'on sait s'en servir, ses possibilites sont bien plus vastes, puisqu'on peut voir les cibles, meme dans le brouillard , meme quand elles n'ont pas d'emetteur, et entrer dans un port inconnu, ou meme connu, en plein brouillard, de jour comme de nuit, est beaucoup plus facile au radar qu'a l'ais, qu'au sondeur, ou tout autre systeme (gps), mais faut savoir s'en servir, ou s'etre entrainé....


juliusse:Un radar est souvent plus précis qu'un AIS (pour toutes les raisons évoquées plus haut, latence, installations foireuses, etc...)Mais en terme de rapport prix/efficacité/facilité d'utilisation, l'ais est gagnant·le 25 nov. 12:16
faby9:"L'ais le fait automatiquement c'est tout...."Et c'est beaucoup : du temps, des neurones libérés pour faire autre chose que de "plotter". On peut rester assis dehors à veiller gentiment, par exemple.·le 25 nov. 14:09
25 nov. 2020
0

lors des 2 transats,j’avais remarqué que les cargos que nous allions croiser changeaient de qlq degres leurs route,a chaque fois je les remerciais par vhf.
j’ai entendu dire,donc a verifier,que certains cargos seraient equipés de logiciels modifiant leur cap automatiquement pour eviter une collision 💥
c’est possible?


25 nov. 2020
0

bonjour a tous perso le meilleur instrument pour la securitè c'est la veille active, apres le radar avec alarme= les rochers les ofnis,certains pecheurs n'ont pas d'ais emetteur(ou eteind) apres l'ais emetteur bien sur c'est tres utile mais en cotiere dans certaines zones c'est echos tout azimuth "le mer veille"avant il y a 30 ça s'appelait un d r o m (detecteur de radar omnidirectionel) j'ai eu ! une vrai m.....e =quand le bateau cible est un peu trop pres tous les plots s'allument et on ne sait d'ou vient le danger en plus ce bazar avait le chic pour detecter tous les avions????? tres utile en mer! fatiguer du stress et de l’imprécision il est passè à la baille!


25 nov. 2020
0

"detecteur de radar omnidirectionel"
J'ai vu que sur des avions genre Jaguar dans les années 80' ils avaient un appareil du même type que le Mer-Vieille, avec le même graphisme, dessin,"coloris" et fonctions avec le même genre de diode, la différence était que le support était en forme d'avion plutôt que de bateau ;-)
Histoire de savoir, par exemple au Tchad, de quel azimut un radar Lybien les repérait...
C'est un peu archaïque mais quand même bien utile.

Si tu repérais les radars des avions c'est qu'ils étaient un peu bas, en approche d'un aéroport, non ?
;-)

Quelqu'un sur ce forum a aussi détecté... Un radar routier sur la côte lorsqu'il naviguait en côtier ;-)


Fabien83:"Quelqu'un sur ce forum a aussi détecté... Un radar routier sur la côte lorsqu'il naviguait en côtier ;-)"A ce titre, le mer-veille pourrait donc peut-être un jour être interdit ! 😂·le 25 nov. 14:59
La Contrie:On a parfaitement le droit d'acheter un détecteur de radar.On n'a pas le droit de l'utiliser, voilà tout; et il n'est vraiment pas recommandé de se faire choper avec, surtout s'il est "installé" dans le véhicule ( genre passage de câble dans le tableau de bord, capteurs externes...) ·le 26 nov. 10:58
25 nov. 2020
0

Il est déja interdit...
Si tu le branches en roulant dans t voiture
;-)
Par contre, en mer, si les gendarmes font un contrôle de vitesse sur l'eau, je me demande ce que cela donne
;-)


26 nov. 2020
0

La veille visuelle est primordiale...

Vous souvenez vous de ce ferry qui a emplafonné un cargo au mouillage au large de la Corse il y a un ou deux ans ?
Les deux bateaux étaient pourtant équipés d'AIS et de radars.


Cédric 1983:oui... comme il est recommandé en voiture d'être prudent ! pourtant la ceinture, 99,9% des gens l'utilisent! pourquoi à ton avis?? tout simplement car cela sauve des vies!On peut tout a fait se dire que l'on est un cador infaillible, avec de grands principes et de belles paroles, bref, raconter à qui veut l'entendre "La veille visuelle est primordiale..." ou encore "il y a 40 ans, je naviguais avec ma b*te et mon compas, et tout allait bien" ou encore "pauvre de nous, nous sommes asservit par cette technologie, vade retro satana!"... mais la réalité est qu'il faut arrêter de se mentir!Nul n'est infaillible! une météo qui change brusquement, un navigateur solitaire sur une machine en mode vent qui file à 25/30 nds sur un ultim de nuit, un mec de quart un peu à l'ouest sur un NGV de nuit etc etc font que même si l'on est frais et dispo, il y a un risque important qui existe, et à nos vitesse, on est peu manœuvrant.certe, 2 voiliers à 5nds qui se rentre dedans au large est peu probable pour peu qu'un minimum de veille existe, mais il n'y a pas que des voiliers...Un AIS est peu couteux, peu consommateur d'énergie, il peut être installé facilement et simplement sur tous les bateau, même les plus petits... et il peut éviter un accident ... même si ce n'est pas une garanti tout risque, c'est un plus.Si on a un radar en plus , c'est encore mieux ... mais rappelez vous avec votre radar que vous ne serez pas forcement vu, ou pas aussi précisément ni aussi tôt.·le 26 nov. 13:15
Calypso2:avec un radar on ne sera pas forcement mais on verra forcement par contre avec un AIS je serai vu que par ceux qui en sont équipé ..et ça fait un sacré nombre qui ne me verront pas et pas des moindres·le 26 nov. 13:26
Arzak:Le ferry et le cargo équipés cité ci-dessus, ne te verrons pas, par exemple;-)·le 26 nov. 13:34
courtox56:petit "détail" le cargo n'avait pas mis à jour son émetteur AIS de classe A pour indiquer qu'il était au mouillage, il n'avait pas non plus ses boules de mouillage. Nous avec nos émetteurs de Classe B, on ne pas indiquer: mouillage ou destination. Il y avait plus de veille sur le Cargo, chacun cherchant un endroit à bord avec du réseau pour leur Smartphone. Pour le Ferry je n'ai pas trouvé d'info sur ce "tout droit" vers le Cargo.·le 26 nov. 14:10
0

En résumé : un émetteur AIS c'est pour être vu.
Pourquoi vouloir être vu ? Pour que l'autre vous évite.
C'est un peu reporter la responsabilité de la veille sur l'eau, craindre de ne pas assurer sa sécurité

Naviguant sur des petits bateaux je pense que c'est à nous d'éviter les cargos.
Donc pour moi le récepteur ais est très utile pour éviter les gros et/ou les rapides.
Entre petits bateaux la veille visuelle suffit et dans le brouillard c'est radar.
Et il faut garder cette obligation de veille visuelle.


Fabien83:Tu penses la même chose des réflecteurs radar ? C'est du report de responsabilité ?·le 26 nov. 14:51
Calypso2:Enfin d'accord avec Hubert, ne pas confié sa sécurité aux autres et tout ira bien ·le 26 nov. 15:01
faby9:A quoi servent donc les feux ?·le 26 nov. 15:16
Fabien83:Puisqu'il était souvent question de la brume plus haut, je trouve également que l'utilisation de la corne de brume relève du report de responsabilité. Pourquoi vouloir être entendu ? L'utilisation de la corne de brume accapare l'attention de la personne de quart qui n'assure donc plus une veille active et, pire, l'empêche d'entendre si un autre bateau à proximité fait sonner sa corne de brume.Tout comme l'AIS, la corne de brume devrait être interdite !·le 26 nov. 16:40
Hubert, de Cherbourg:Les feux montrent sans ambiguïté que je m'écarte·le 26 nov. 16:53
Hubert, de Cherbourg:J'ai un réflecteur plus précis dans la brume que l'ais classe b avec des décalages.J'ai un récepteur qui peut m'aider pour m'écarter mais je suis très méfiant car il m'est arrivé assez souvent que l'ais m'indique le cargo à un mille sur un côté alors qu'il est déjà devant.L'ais est l'instrument que j'utilise avec le plus de précautions en réception et trop aléatoire en émetteur classe B·le 26 nov. 16:58
Hubert, de Cherbourg:Quant à la corne de brume plaisance c'est utile entre petits bateaux, ne pas espérer être entendu d'un cargo·le 26 nov. 17:00
Patxaran:Ah pas sur, certains voileux ne "manquent pas d'air" ... ;-)·le 26 nov. 17:01
faby9:Mais il faut être cohérent, les feux sont allumés pour être vu, ce qui va à l'encontre de la doctrine affichée : "être vu c'est reporter sur les autres sa propre sécurité, et là tout ira mal"...Donc il faudrait démonter les réflecteurs radar, jeter sa corne de brume, et ne pas allumer les feux.·le 26 nov. 17:03
Hubert, de Cherbourg:"doctrine" ? Tu y vas fort !Je veux juste exprimer l'idée que l'on accorde trop de confiance à l'émetteur ais classe B C'est ce que veux dire "déresponsabiliser"Mais un système qui donne une information parfois trompeuses doit être pris pour ce qu'il est : un plus mais pas la panacée.Je pense que l'on peut être d'accord là dessus·le 26 nov. 17:39
26 nov. 2020
0

Dans ce débat fort intéressant sur l'intérêt de l'AIS (ou pas?) ne faudrait-il pas considérer que la sécurité est une somme d'éléments ( oui, une somme de divers éléments!) et de précautions mises en place dans sa façon de concevoir sa navigation en fonction de la situation dans laquelle on se trouve où on se projette.
Certes si on est en équipage, l'importance d'un AIS fût-il émetteur ou simple récepteur peut être considérée comme assez relative si la veille est assurée de façon aisément permanente par des quarts "abondamment répartis"...
Mais si par exemple on est en solitaire (ce qui est mon cas), tout devient différent.
Et dans cette considération, l'AIS n'est QU'UN contributeur parmi D'AUTRES à un apport de sécurité, mais il n'a rien d'ABSOLU en tant que tel, quitte à énoncer une évidence et à enfoncer des portes ouvertes.
Personnellement, dans mes navigations solitaires, mon AIS ( récepteur ET émetteur) est un excellent contributeur mais il n'est pas le seul.
Hors de question de lui faire une confiance absolue ( les raisons ont largement été exposées ici, je n'en rajoute pas)
Mais ajouté à un radar dans certaines situations, par exemple, sans oublier quantité de précautions comme sa propre capacité à rester en éveil ( ou réveil?), et sans être exhaustif tous les éléments qui contribuent à se sécuriser ( la santé du bateau, les bonnes précautions de prises de ris pré_nocturnes, sa propre capacité à se reposer et garder son énergie, etc ...etc ...) si cet AIS peut contribuer sur une échelle de 1 à 100% à y apporter ne serait-ce que 10, 20, 30% ou combien sais-je ? - eh bien je suis heureux d'avoir un AIS récepteur ET émetteur.

Et dans cette considération, cet équipement ne me fait pas débat personnel sur sa présence.
Par contre l'intérêt de son mode d'utilisation peut être un débat tout à fait intéressant.


26 nov. 2020
3

La notion de "report de responsabilité" est un angle de vue qui ne me semble pas pertinent.
On recherche, à mon avis bien sur, le ou les meilleurs moyens pour éviter les collisions, pas pour écarter sa responsabilité en cas de choc.
L'angle "comment aider l'autre" me parait meilleur, et donc mettre des feux de nav et utiliser un transpondeur AIS vont aider l'autre à mieux nous voir. Un réflecteur radar peut aller aussi dans cette catégorie.
Dans l'autre catégorie, c'est veille, récepteur AIS, merveille, radar...
La somme de toutes ces solutions permet de réduire au maximum les risques de collision.
A chacun ensuite de faire son marché en fonction de son programme.


Fabien83:"La notion de "report de responsabilité" est un angle de vue qui ne me semble pas pertinent."+1 et j'admire ta retenue !·le 26 nov. 16:55
Patxaran:merci ;-)·le 26 nov. 16:56
faby9:Compliqué à faire comprendre... Bon courage !·le 26 nov. 17:08
Hubert, de Cherbourg:Je ne suis pas contre l'émetteur ais mais je met l'accent qu'il peut conduire à des erreurs vu les délais d'émission et si un jour (probable) j'en ai un il ne sera pas pour moi l'élément principal de sécurité.·le 26 nov. 17:20
Hubert, de Cherbourg:Je parle de l'émetteur classe B·le 26 nov. 17:21
faby9:@ Hubert : cet argument du délai d'émission est recevable. Encore que... il faudrait des éléments précis qui rapporteraient la saturation du réseau, et la durée de cette saturation. Si le retard n'est que de quelques minutes, il est hors sujet...Admet que l'argument qui consiste à refuser l'émetteur au motif qu'il "reporte la responsabilité de sa sécurité sur les autres" est quelque peu de mauvaise foi, tout comme l'argument affirmant que refuser l'émetteur était un acte de protection envers ceux qui n'étaient pas équipés. ·le 26 nov. 17:35
moana29s:+1 à Patxaran, Fabien83 et faby9.... Pour les autres irréductibles je ne sais si c'est du déni, de la mauvaise foi ou les 2 ensembles! 😌·le 26 nov. 19:18
LeMoko:va pour un +1 ( "report de responsabilité" )vraiment pas la raison de l Achat E/R ais. Mais donner à l autre et à moi un moyen supplémentaire dans l'analyse de la situation.Perso je navigue dan la zone avec l 'Escaut, Amsterdam, Rotterdam, et la traversé du rail (cela ressemble pour un piétons à la travers des champs Elysée sans feu rouge). J 'ai connu des moments ou franchement ( j'ai peut être un problème de vue) ou il est dur de savoir les intensions du cargo voir si nous passons ou pas alors que là je trouve que le fais d 'avoir en retour les infos du bateau augmente la qualité de l analyse et pour lui ou tu peux voir qu' il bouge de 2° pour te passer derrière. Bref c 'est un plus·le 26 nov. 20:39
26 nov. 2020
0

Petit "détail technique" qui me vient à l'esprit car je suis en train de faire installer un transpondeur B+ (5W norme SOTDMA) : L'émission est en 5W au lieu de 2W en B.
Ce qui est important pour être bien vu, c'est la puissance émise par l'antenne.
Entrent en ligne de compte la puissance de l'émetteur, mais aussi le gain de l'antenne la nature du câble et la qualité des connecteurs.
J'ai découvert cet excellent document (guide d'installation d'une antenne VHF), tout y est : www.hisse-et-oh.com[...]ine.pdf


Fabien83:Très intéressant pour de la VHF phonie et asn mais dans le cas de l'AIS, la problématique étant l'anti collision, je ne suis par contre pas convaincu que la puissance d'émission et/ou la qualité de l'antenne puisse être un problème. Pas beaucoup d'intérêt à recevoir l'ais d'un bateau à une heure de sa position. Par contre dans les coins bondés de cargos, là c'est plutôt la classe qui peut être un problème. Si on a un classe B au milieu de tout un tas de cargos avec ais classe A, notre position ne va être émise que très rarement (mais on continue tout de même de "voir" les cargos à l'AIS).·le 26 nov. 17:41
xalyne:La classe B+ SOTDMA augmente notablement la fréquence d'émission.·le 26 nov. 17:47
Patxaran:Apparemment ils ont joué sur les deux paramètres : la puissance d'émission et le protocole pour obtenir :Le transpondeur AIS de Classe B+ (ou Classe B SOTDMA), a été créé pour combler l’écart entre les transpondeurs de Classe A et B. L’AIS de classe B+ utilise la même technologie que les transpondeurs AIS de Classe A afin de garantir qu’ils seront toujours en mesure de transmettre, même dans les zones à fort trafic. En fonction de la vitesse du bateau, l’AIS Classe B+ va adapter la fréquence d’émission des messages AIS jusqu’à 5 secondes.·le 26 nov. 17:53
Patxaran:le B+ coûte bien sur un peu plus cher, mais comme ils disaient chez les tontons flingueurs : "la qualité......"·le 26 nov. 17:55
xalyne:Je trouve dommage qu'ils n'aient pas changé l'appelation en gardant la lettre B car c'est une avancée notable et on est beaucoup plus près du fonctionnement et de l'efficacité de la classe A.·le 26 nov. 18:03
26 nov. 2020
3

Ca me rappelle à l'armée... "Voir sans être vu"

je trouve stupide ces posts à qui l'AIS donne des boutons.
Certains avaient le même type de réaction pour le GPS, puis avant pour le téléphone portable et même avant pour le téléphone...

On doit assurer une veille active, c'est clair.
Une fois qu'on a dit ça on peut considérer que le radar est un plus
Que le récepteur AIS est aussi un plus
Et que l'émetteur AIS est encore un plus

le plat principal c'est la veille, le reste c'est entrée, fromage et dessert. On est pas obligé hein, mais c'est bon :)

Fañch


volubilis3:Et en plus que l'AIS est aussi une sécurité en cas de MOB et balise AIS...·le 26 nov. 19:18
moana29s:Tu as raison Fañch, mais il y aura toujours des réacs ou des dinosaures qui avanceront de fallacieux arguments qui ne convaincront personne hormis eux mêmes et leur égo ! ·le 26 nov. 19:23
26 nov. 202026 nov. 2020
0

on n'a pas eu beaucoup de commentaires des specialistes ici sur ce qui a été dit au VG

je lis sur le VG
Article de Romain Attanasio qui salut le systeme Oscar qui detecte les objets flottants et sous l'eau
"Bon, il ne faut pas totalement baisser la garde non plus : aux briefings de sécurité, les spécialistes nous disent qu’il n’y a jamais eu autant d’accidents que depuis que les bateaux ont l’obligation d’allumer l’AIS (système d’identification des bateaux sur lequel peuvent se régler les alarmes du bord, ndlr). L’écran d’Oscar est même assez envoûtant : je me prends à regarder devant tout le temps…"

le specialistes en pensent quoi de cette affirmation concernant les AIS
Moi je croie que je vais demonter le mien ..mdr


faby9:Ou comment confondre corrélation et causalité. Ce n'est qu'une déclaration rapportée par un journaliste, et faite par un responsable de sécurité de course ayant pour objectif d'insister sur la nécessité d'une veille. Démonte ton AIS et donne le à un qui ne peut pas s'en offrir un, ni un radar. Chiche ? ·le 26 nov. 20:20
LeMoko:Ne pas oublié que maintenant tu peux faire du ski nautique derrière leur voilier, je crois que le cargos du coin ne dois surtout pas l'oublier fini les voiliers à 6nd, au mer.. il est déjà là!!!! 😀😀·le 26 nov. 20:52
moana29s:Oui Calypso tu devrais débarquer ton AIS mais je ne sais pas si tu trouveras preneur car ce n'est même pas un émetteur/récepteur! 😀·le 26 nov. 21:30

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021