vos avis sur le BI LOUP 9M

Bonjour à tous
j'envisage l'achat d'un BI LOUP de 9M (de 1987)avec 3 cabines pour remplacer mon KELT de 8M dont je suis tres content;
j'aimerai connaitre le comportement de ce biquille par rapport au kelt quillard;
est ce qu'il gitera davantage et est il aussi sur que le mien en croisiere?
j'aimerai avoir vos avis sur ce bateau avant de l'acheter;
merci à vous ,Pierre

L'équipage
21 oct. 2008
21 oct. 2008
0

difficile à comparer
le B 9m est un biquille un peu pataud, surtout par petit temps, mais solid, d'échouage très commode, sûr, mouillant peu

d'ailleurs M.Wrighton l'a avantageusement remplacé par le Biloup 89, devenu maintenant Biloup30
quilles plus profondes, profil asymétrique et léger pincement
mât plus long et surface de voile augmentée

amha, tu perdras en plaisir de voile pure ...

21 oct. 2008
0

tout comme bil56
niveau vitesse, finesse et plaisir de navigation à la voile tu vas y perdre c'est certain .
Maintenant ça ne veut pas dire que le biloup n'a pas quelques arguments à faire valoir mais pas ceux là.

21 oct. 2008
0

au niveau
confort Gite je ne me prononcerais pas mais perfs surtout au près y a pas photo

21 oct. 2008
0

tout dépend de ce que tu recherches
un comportement au près, du confort ....
Le biloup (en général je ne connais pas assez) à comme objectif réussi d'être un bateau sur et confortable.
confort d'échouage et de faible tirant d'eau , etc , sans parler du confort intérieur.
Certes en l'occurence au détriment des performances au près. Difficile de tout avoir.

22 oct. 2008
0

Portant...
Celui que j'avais aménagé en 86 (Earendil) s'est révélé excellent au portant, assez moyen au près, relativement gitard, et nécessitant de réduire l'avant assez tôt. Sinon, grand confort pour sa taille, avec des coffres AR impressionnants.
A cette époque, il était à Portbail.

22 oct. 2008
0

Le Biloup 9
il faut le considérer en effet presque comme un fifty. La motorisation inboard m'a permis de mettre tout le confort à bord, et il y en a, de la place! Bateau extrêmement solide, le B9 etait transportable sur remorque sans même une seule cloison, coque pontée, c'est dire la rigidité de l'ensemble.
Coté gite, il faut en effet réduire tôt car il navigue mal à la gite, fortement ardent, il passe sur sa barre. Au près, compter au mieux 100-110 degrés bord sur bord. Inversement, le vent arrière est exempt de balancement et le bateau sur un rail.
La performance, c'est, je crois, fort subjectif vu de notre coté de plaisanciers moyens. Ce qui compte le plus, c'est l'habileté de barre. Il m'est arrivé de mettre un boulevard gigantesque à un GibSea 28, lequel a inversé les rôles une semaine plus tard avec un fin régatier aux commandes. Je me suis aussi retrouvé à participer "de force" à la première ré-édition des 200 milles de Port Leucate où il y avait aussi un Kelt 8.50 (le seul qui comme nous ne fut pas une machine de guerre) et nous sommes tout le temps restés devant.
Mais en général, c'est sur que c'est pas une bête de course et il n'en a jamais eu la prétention.
En tous cas, le mien m'a emmené dans l'Adriatique, (2 ans à Rovinj), 4 ans à Rome, et autres traversées Continent-Corse, tout ça avec la fidélité et l'abnegation d'un percheron. Il me convient si bien que je n'envisage pas de le changer après 27 ans.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (160)

Bien fini ?

mars 2021