VOS AVIS

Bonjour a vous tous,
ceci est de la plus haute importance pour moi, en effet je voudrais avoir votre avis technique sur un point precis : un voilier construit en strip-planking dans les annees 1970 (colle resorcine) avec un moteur d'une puissance de X place sous les plaches en avant de la descente (cockpit central) Pour une raison Y le proprio decide de changer le moteur pour un beaucoup plus puissant sans en referer a l'architect et l'instal sous le cockpit central ce qui implique une deuxieme ligne d'etambot . la premiere ligne a ete bouchee aux extremitees , uniquement . cela peut-il entrainer une fragilistion de la structure qui peut entrainer une rupture de la quille ? telle est ma question . merci de toutes vos reponses , ça urge !Yann

L'équipage
19 jan. 2007
19 jan. 2007
0

Hum .....
La ligne d'etambot c'est une chose

mais les travaux "annexe" ....

l'ancien bati moteur et le nouveau ...

n'ont ils pas entrainé des modifications de structure ...

19 jan. 2007
0

assurance ?
ce n'est plus un "modèle standard", il y a bien un certficat de navigabilité pour tout les voiliers ?
De plus si &gt de 25 ans = expert, que va-t-il en dire ?

19 jan. 2007
0

Si le trou a été bouché,
dans les règles de l'art, cela ne doit pas poser de problèmes. C'est de cela dont il faut s'assurer...

19 jan. 2007
0

eh bien non
si l'on tient compte que boucher une ligne d'etambot c'est de mettre deux bouchons aux extremitees !!! je me pose la question , a mon avis il faut remplire l'espace vide avec une piece en bois collée . je ne suis pas competent dans ce domaine , c'est pourquoi je pose la question .

19 jan. 2007
0

pour tout
vous dire , c'etait un rorqual mais dans l'acte de fransisation il n'a pas de modifications marquees concernant le moteur . l'architect n'etait pas au courant de ces transformations et bien sure il a bien falut refaire des batis ect ... mais pour moi la question c'est la ligne t'étambot : cela peut-il jouer dans la structure de ce voilier ???

19 jan. 2007
0

En tout cas,
il y a un avis que nous devons partager tous les deux , Zéphyr, c'est que ce genre de questionnement mérite avant tout l'inspection du voilier pour qu'une réponse pertinente soit possible.

19 jan. 2007
0

Enigme
Pas moyen de trouver les plans du Rorqual sur internet, mais j'ai un vague souvenir d'un voilier à lest en fonte, ce qui signifierait que la quille en bois n'est pas de celle qu'on dit quille longue.
Auquel cas le perçage de la quille en bois ne la fragiliserait pas tant que cela ou du moins son bouchage serait possible.

Mais voilà beaucoup trop de suppositions

Rorqual
Longueur 13,35 m
Longueur flottaison 9,45 m
Largeur3,60 m
Poid lest 3500 Kg
Déplacement 8500 Kg
Architecte Georges Auzépy Brenneur

C'est bien cela ?

19 jan. 2007
0

je ne te le fait pas dire
car c'est exactement ce qu'il m'est arrive et c'est le pourquoi de ma question , car apres remflouement et expertise , je me suis aperçu de la presence de cette deuxieme ligne , tout le fond est parti suivant la premiere ligne d'etambot, elle etait decoupee dans le sens de sa longueur et d'apres le premier expert le fond serait parti de l'arriere vers l'avant !

19 jan. 2007
0

Les batis ...
pour refaire le nouveau n'a t'il pas fallu modifier la structure ...

l'ancien ne participait il pas a la structure du bateau ... et n'a t'il pas été supprimé ..

C'est vraiment des pistes ...

c'est impossible d'apporter un avis comme ça

mais un Rorqual ça a une quille un peu longue ... et des fonds tres creux ..

donc la ligne d'etambo ne doit pas etre une simple traversé de coque ... cela doit créer un trou assez long ..

Si mal bouché une zone de pourriture assez importante ..

  • pose d'une deuxieme retransformation en gruillere .....

Tout est imaginable ....

mais ça reste de l'imagination ..

19 jan. 2007
0

Je ne crois pas
que cela pose de problème à partir du moment où cette installation est bien faite. La pluspart du temps, la zone d'emplacement du moteur n'est pas spécialement renforcé au niveau du bordé lui-même. C'est le bati qui joue ce role.

Quant au deuxième trou, pourquoi cela poserait problème ? En tout cas pas plus que le premier. Il faut souhaiter que le trou a été bien bouché.

Après, ce n'est qu'un avis, que je ne garantis pas car je ne connais pas ce bateau à savoir que je ne l'ai pas vue de près...

19 jan. 2007
0

Oh OUI

100 % d'accord.

:alavotre:

19 jan. 2007
0

rorqual
en bois bien verifier l'etat des structures car il y cinq ans j' en ai vu un perdre sa quille sans pour autant avoir talonner bateau hs et il venait d'etre acheter

19 jan. 2007
0

sur 3 expertises
avec trois experts differents , 2 ce sont aperçu de cette deuxieme ligne d'etambot , un qui etait l'expert judiciaire ne l'a pas mentionné dans son rapport donc le juge n'en a pas tenu compte ! pour lui ce naufrage est du a un "BEQUILLAGE INTEMPESTIF !" comme je disais sur un autre fil , si tous les bateaux qui bequillent en Bretagne auraient des problemes , la cote serait un cimetiere !!!! soyons serieux !

19 jan. 2007
0

pour l'ancien etambot
bouché aux deux extrémités , il ne doit pas y avoir de blèmes.en principe , dans la résine on noie un tube qui fait office de renfort pour l'étambot..dans le doute tu peu le boucher sur son long..amha pas de soucis a ce faire pour les nouvelles modif..je pense que l'ancien proprio n'était pas assez stupide pour faire n'importe quoi. :-(

19 jan. 2007
0

ça je n'en sais rien
mais il peut y avoir une infiltration d'eau et pouriture et la resorcine a cette epoque , ils n'en connaissaient pas encore les proprietees mecanique dans le temps !

19 jan. 2007
0

Mon point de vue.
Je ne connais pas l'application : ce ne sont que des suppositions et des sentiments.

Pour moi je ne mettrai pas le bouchage en cause mais plus la nouvelle structure capable de créer des contraintes dans la poutre à distance d'un point de fragilité que représente le passage de l'étambot.

L'ancienne ligne d'étambot avait peut être des structures de renfort destiné à absorber les efforts latéraux ou verticaux de la ligne d'arbre, renforts que n'a pas la nouvelle ligne. De ce fait la structure travaille différemment.

Peut être que le support moteur à fait travailler la structure d'une façon nouvelle : travail de la coque en traction et flexion suivant sa hauteur. (contrainte accrue également par la puissance)

On peut alors supposer que ces flexions on fatigué la poutre en son point faible avec peut être au départ un simple décollement de l'ancien tube, coté intérieur ou coté mer, infiltration d'eau entre les couches étanches etc...

Seul un architecte pourrait dire.

20 jan. 2007
0

justement
l'architecte n'etait meme pas aucourrant de ces transformations , alors qu'il aurait du etre concerte et de plus a partir du moment ou l'on modifie une partie des oeuvres vives les aff-mare doivent approuver , non ? ce qui n'a pas ete le cas car rien ne le stipule sur l'acte de francisation .

20 jan. 2007
0

eh oui
une sale affaire , un nauffrage en 30 secondes !!!

20 jan. 2007
0

c"etait donc toi
ou le rorqual a perdu sa quille au large de chausey?

20 jan. 2007
0

et c'est toujours en procedure?
:-(

20 jan. 2007
0

si c'est
le cas une contre expertise judiciaire serait oportune et tu aurais la possibilite de faireannuler la vente et de recuperer tes billes

20 jan. 2007
0

causes multiples

Il est bien rare que dans un cas comme celui-ci il y ait seulement une seule cause .

D'abord ton bateau à 30 ans .En 30 ans il a pu se passer des choses,echouage, talonnage,bequillage.....et j'en passe et il y a l'age tout simplement le bois est peut etre attaqué,il est par endroit peut etre aussi pourri.

Rajoute à ça peut etre une mauvaise ou une modif faite approximativement .

La surpuissance du moteur peut etre aussi facteur d'emmerde s'il y a vibration.

Et tu as tous les ingrediants pour avoir ces pb.

Et pour voir reellement la cause il faudrait tout demonter et inspecter chaque piece,chaque boulons et là il y a fort à parier qu'il y aurait des surprises

Par contre ce n'est pas la competence des affmars de dire si oui ou non une modif est bien ou mal faite.S'il y a changement de puissance ils doivent etre simplement informé pour mettre l'acte de francisation à jour.

josé

20 jan. 2007
0

le probleme
est qu'en faite , j'essaie de prouver qu'il y a un vice caché et que ce bateau a ete achete a un professionel et non a un particulier. donc il est directement responsable de ce qu'il vend , il n'y a pas de prescription et de plus il aurait du faire une expertise avant qu'il l'achete pour me le revendre , hors il n'a rien fait . mais ce n'est qu'une embrouille de papier et de date sur l'acte de vente , il n'y a eu qu'un seul proprio hormis le chantier avant moi . mais j'ai assez confiance en allant en appel car il est reconnu qu'a st Malo au niveau du TGI avec nottamment ce chantier il y a pas mal d'embrouilles . bref il faut tenir compte aussi que dans les formes de la procedure il y a eu des erreurs faites par l'expert , entre autre le faite d'avoir donné lordre d'aller découper un morceau de bois de la coque afin de savoir si celui-ci etait sain sans en referer a nous ( mon avocat voir etre fait en presence d'un huissier ) car qui prouve que cela vient bien de mon voilier ? c'est l'ouvrier du chantier la ou est le bateau actuellement qui est alle decouper ce morceau et comme cela est difficile d'acces , il a decoupe un petit morceau a l'avant de celui-ci et non la ou cela aurait du etre fait ! et de plus quand tu vois que sur 3 experts , 2 s'apperçoivent qu'il y a une deuxieme ligne et l'expert nommine par le juge n'en parle meme pas !!!! et il faut savoir aussi que suite a ce malheur , j'avais demande a cet expert de la region de st Malo de venir expertiser le bateau , reponse : non car je bosse pour le chantier !!! et a la demande du juge , il accepte la mission !!!! etrange non ????

20 jan. 2007
0

te fais pas d'illusion

L'espert judiciaire ,celui designé par le juge aura toujours raison face aux autre esperts alors ne depanse pas ton argent en contre espertise.

Je dis celà pour l'avoir vu bien des fois , m^me si l'espert judiciaire raconte des grosses conneries le juge suivra son espertisse.

Exemple, le chantier livre un bateau celui qui fait Ouessant , peu de temps apres la ligne d'arbre vibre.Le juge nomme un espert qui dit que la ligne d'arbre est mal monté.Apres passage en cale seche l'on s'apercois qu'une pale de l'helice est tourdu.En faite de l'aveu m^me du mecano l'helice avait heurté la cale.Et bien malgre tout le juge a suivi l'avis de l'espert judiciaire et le chantier à payé la perte d'exploitation et la reparation.

josé

20 jan. 2007
0

qu'un juge
suive l'expertise judiciere me semble normal mais que l'expert soit juge et partie dans une affaire cela fait ressortir une grosse erreur de deontologie

20 jan. 2007
0

mais le pro
vendeur qu'en est il pour lui?et son degré de responsabilité a t'il ete reconnu responsable

20 jan. 2007
0

je ne
te le fais pas dire . je me suis serieusement pris de g... avec lui a ce sujet car je le connais bien . il m'avait fait comprendre que le chantier representait un gros chiffre d'affaire pour lui et que moi ..... que dalle !!!

20 jan. 2007
0

si tu
fais valoir le fait qu'il a un gros interet avec le chantier il ne pourra pas etre admis en tant qu'expert judiciare et tu peux toujours demander une contre expertise, qui si elle t'est favorable ce sera un 3° avis par un autre expert qui sera determinant et il sera ordonne par le tribunal

20 jan. 2007
0

si tu peux...
prouver que ton expert a donné, en dehors de ton litige des consultations au chantier et n 'en a pas averti le juge ...c' est une des causes de recusation...mais le demande de celle ci doit etre imperativement deposée avant le depot du rapport d'expertise judiciaire...
je m'etonne que ton avocat n 'ait pas soulevé le probleme et demandé la recusation qui est alors automatique... (art 234 DU NCPC)
Bon courage
Dom

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (197)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021