Volvo: un équipier d'ABN Amro 2 décède en mer!

" C'est une véritable tragédie qui s'est abattue la nuit dernière sur l'équipage d'ABN-Amro Two, skippé par le Français Sébastien Josse. Le Néerlandais Hans Horrevoets, 32 ans, est en effet décédé après être tombé en mer. "Au moment de l'accident, le VO 70 skippé par Sébastien Josse naviguait dans 30 nœuds de vent sur une mer formée avec des creux de 5 m. C'est dans ces conditions difficiles que Hans Horrevoets est tombé à l'eau. L'équipage d'ABN AMRO TWO a immédiatement rebroussé chemin, affalé les voiles et sillonné la zone à la recherche d'Hoorevoets. Repéré, Hans a été hissé à bord et tout a été mis en œuvre pour le ranimer, avec l'assistance par téléphone satellite des services médicaux du Derrisford Hospital de Plymouth. Rien n'a pu être fait et Hans Horrevoets n'a pas repris connaissance", indique le communiqué de l'équipe néerlandaise. "

L'équipage
18 mai 2006
18 mai 2006
0

Condoléances...
Bonjour,

Sale coup dur.

Ce que j'en tire comme leçon, c'est que malgré le professionnalisme indéniable de l'équipage, la rapidité avec laquelle les secours sont intervenus (alors qu'ils descendaient sous spi et 25 / 30 noeuds...) et la présence de médecin à bord..le sort a frappé.

La mer c'est sérieux, indubitablement.

Sale coup pour la famille, le reste de l'équipage et le monde de la voile en général.

Toutes nos pensées vers eux.

Et je crois que je vais m'astreindre à mettre ce &%$# harnais encore plus que d'habitude.

Bon vent et bonne mer.

18 mai 2006
0

Le sort?
Doit-on parler de "sort" pour évoquer la malheureuse résultante des facteurs énoncés (de nuit, vitesse du bateau non précisée,dans 5 mètres de creux,sans harnais sur un engin pareil, même dans un environnement "professionnel":tesur:) ou de probabilité élevée d'y laisser sa peau?
La deuxième hypothèse me semble nettement plus pédagogique pour un amateur comme moi, et je me la cale bien solidement sous le bonnet.

18 mai 2006
0

le plus desolant est qu'ils ont tout fait à la perfection
les equipiers de la volvo sont equipes de mini balises infividuelles atatchés à leur gilet, ce sont des manoeuvriers hors pair, le malheureux equipier a certainement subi un choc avant de tomber, sinon il aurait du s'en sortir.
quelel tristesse

18 mai 2006
0

Hervé, je ne voulais pas remuer le couteau dans la plaie...
Bonjour,

Juste faire part de ma sympathie dans un moment très pénible et ne pas accabler qui que ce soit, ça doit être déjà suffisament dur comme ça.

Les risques encourus sont connus par tous c'est certains.

Toute la difficulté réside dans le choix du moment approprié pour s'attacher, je parle en plaisance.

A la lueur de ce drame, ma conclusion est qu'il faut l'être le + possible si ce n'est tout le temps.

Pas facile...encore moins en course et chacun est libre.

Bon vent et bonne mer.

18 mai 2006
0

-
Oui, c'est bien triste.

Le plus moche, c'est qu'ils sont quasiment tout le temps attachés et que c'est pendant un tres court instant où il ne l'etais sans doute pas que c'est arrivé.

Je ne sais pas si vous avez vu des images de ces bateaux lancés à pleine vitesse mais c'est d'une violence inouie. Une video circulait il y a quelques temps sur internet, on voyait certains equipiers porter des casques dans le cockpit tellement les paquets de mer deferlaient violement.

18 mai 2006
0

Formule 1, Paris-dakar, etc, etc
même combat
ceux qui y vont savent ce qu'ils font et ce à quoi ils s'attendent...
Dommage pour ce type - qui était a priori un type sympa et bon marin - mais la voiture spectacle, la moto spectacle et le bateau spectacle, je vois pas la différence (sauf le nombre de spectateurs devant leur TV). Le rapport nombre de morts / spectateur n'est pas terrible pour le bateau

18 mai 2006
0

le marin
en mers nous sommes libres temps que nous ne mettons pas la vie d'autruie en danger

pour naviguer en solitaire et je vais auser le dire sur mon aloa 23 sans aucun équipement de sécu ni de vhf et en ayant fait la méditéranée en hivernale (le seul d'après les livres à êtres entré à cassis à la voile par 60 nd étabis d'est (ce n'est pas une gloriole je n en pouvais plus c'était ça ou la cote j'étais épuisé)

en mer on vie on meurt et en temp que marin j'accepte. tabarli est mort par menque de harnais c'était son choix de ne pas le porté

en mer on agit et on assume ses actes et ses descisions

maintenant en dehors de tout ça un marin est mort et je le salue et dit à ça famille il est mort en passionné pas dans un accident de la route

mes pensées sont avec vous

18 mai 2006
0

Condoléances à ceux qui restent
Je ne suis pas compétent pour faire d'autres commentaires que les "spécialistes" ne manqueront pas de faire.

Merci Squid pour l'information, en espérant que ce drame ne te touche pas personnellement.

Alain &lt°))))&gt&lt

18 mai 2006
0

D'accord avecVO
condoléances et respect: nous n'étions pas là et c'est toujours plus facile de juger dans son fauteuil...

19 mai 2006
0

penser
au mort c'est bien, mais on ne peut plus grand chose pour lui.Tandis que donner son opinion (quel rapport avec "juger"?)peut éventuellement être utile à quelqu'un (on est sur le net).C'est pour ça que j'ai donné la mienne,d'opinion.Sinon bien sûr,compassion et regrets etc. je sais faire aussi.Quand est-il bienséant de discuter de sécurité?Quand tout le monde est rentré au port?

:-|

19 mai 2006
0

d'après ce que j'ai lu
il est mort noyé.

soit il n'était pas attaché et le système de retournement de son équipement (brassière auto ou veste flottante?) n'a pas été efficace.

soit il avait un harnais avec une longe trop longue et la vitesse a empèché de le remonter à bord rapidement tout en le plaquant contre la coque.

affreux

20 mai 2006
0

Il a été éjecté
D'après ce que j'ai lu:
Il a été éjecté par la violence des éléments conjugués à la vitesse du bateau. C'est difficile à imaginer les efforts que celà représente pour nous simples plaisanciers....

Une procédure MOB a été enclenchée. Ils y sont allés au moteur pour le retrouver. C'est un véritable exploit que de l'avoir retrouvé, malheusement ça n'a pas suffit.

20 mai 2006
0

combinaison de survie
Quid de cette combinaison en néoprène quasi étanche (certaines le sont, pas toutes, et c'est pas vraiement indispensable) que portent les équipiers du RNLI (version étanche) ou de la SNSM (pas étanche, je crois que c'est la cotten) en intervention dure.

C'est réputé assurer flotabilité et protection contre le froid et ça ne gêne pas vraiement les gestes. Je m'étais laissé dire que le marché visé, en plus des SNSM, est la pêche, m'exploitation pétrolière et la course.

Avez-vous des retours là dessus, est-ce pratiqué en course (en 6,50, je crois que oui)

Yves.

20 mai 2006
0

-
et puis c'est con à dire mais dans une mer dechainée, à mon avis y'a moyen de se noyer meme en flottant. Un etre humain est bien petit dans des creux de 3à5 metres avec des vagues qui deferlent.

20 mai 2006
0

requiem in pace ...
:jelaferme:

21 mai 2006
0

R.I.P.
Requiescat in pace. Repose en paix.
Excusez cette leçon d'orthographe latine un peu déplacée, mais c'est la 2ème fois que c'est c'est mal écrit...

23 mai 2006
0

RIP
Requiescat est à la troisième du singulier: qu'il repose en paix.
C'était la deuxième minute de maitre Capello.

21 mai 2006
0

-
Je ne sais pas si vous avez suivi les dernières peripeties mais AMN Amro 2 a du se derouter pour porter assistance à Movistar dont la quille s'etait déplacée et avait une voie d'eau.
Finalement Movistar a du abandonner le bateau, et ils se retrouvent à 20 equipiers sur ABN Amro2 dont le corp de Hans Horrevoets.
L'ambiance doit etre un peu glauque :-|

23 mai 2006
0

ni harnais ni gilet de sauvetage
Un début d'explication :

"Au cours d'une conférence de presse à midi ce mardi à Portsmouth, l'équipage d'ABN-Amro Two a eu l'occasion de revenir sur la décès de Hans Horrevoets, tombé à la mer dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le skipper Sébastien Josse a expliqué que le Néerlandais ne portait au moment de sa chute ni harnais ni gilet de sauvetage, le choix d'en porter ou non étant pris individuellement par chaque marin. "

Je croyais que c'était au skipper d'imposer l'équipement de sécurité en fonction de la météo.
Quels sont les codes en la matières ? Quelle est notre responsabilité de skipper plaisancier par rapport à celà ?

23 mai 2006
0

les pompes du cap'tain
Le cap'tain (nous on dit skipper) est par défaut responsable de tout ce qui se passe à son bord. C'est une caractéristique du droit maritime, toute la misè-re du monde c'est pour les pompes du cap'tain.

Pour ne pas être tenu responsable il faudra prouver que l'auteur de l'accident (ou la victime de l'accident) a enfreint les ordres explicites du cap'tain. Dans le cas de nos esquifs il semble (eh, je suis pas juriste ni spécialiste des affaires maritimes) que ces ordres ou consignes doivent être explicitement mentionnées sur, par exemple, le LdB.

Mais bon, je ne suis pas juriste, c'est juste ce que j'ai lu ailleurs.

yves.

24 mai 2006
0

aux dernières nouvelles
(France 2 ce soir)le gars était sans harnais sur la plage d'avant,en train de manoeuvrer: balayé par une vague.

25 mai 2006
0

Recit de l'accident par Sebastien Josse
www.sail-online.fr[...]dex.php

Allez lire, c'est tres interessant.

25 mai 2006
0

Le visage dans l'eau
Je remarque qu'en l'absence de gilet la poche d'air dans le ciré de l'équipier à l'eau lui a maintenu le visage sous l'eau alors qu'il était inconscient.

MichelR

25 mai 2006
0

Il faut noter
Il faut noter que des pros qui était entrainées et qui avait une procedure bien precise en cas d'hlm, on mis 10 minutes avant d'etre manoeuvrant et de pouvoir commencer à revenir sur l'homme à la mer.
10 minutes la tête dans l'eau, c'est dans tout les cas soit le décès soit des lésions cerebrales irreversibles.
A mes yeux, s'il y avait une leçon à tirer de ce drame, c'est que l'usage des brassières automatiques et du harnais sont fondamentales.

25 mai 2006
0

Je comprend mal
N'importe qui peut acheter dans le commerce ces harnais légers avec brassière auto-gonflable. C'est léger, ça n'encombre pas les mouvements.
Avec tout le respect qu'on doit à la victime et à ses proches, on peut quand même un peu s'étonner d'une manoeuvre de spi la nuit par 25 noeuds dans une eau à 16° comme ça sans rien. Comme déjà dit, cette simple brassière légère lui aurait au moins conservé le visage hors de l'eau...
Comme si un changement de spi ne pouvait pas attendre 2mn qu'on soit bien capelé. Je pige pas, même au nom du diktat de la performance et du sponsor.

26 mai 2006
0

ces bateaux sont de véritables
machines à laver, les vidéos et photos sont pour moi effrayantes.

pour l'avoir déjà vécu avec des gilets automatiques, les embruns que l'on prenait au rappel sur un 30' les ouvrait systématiquement à partir de 20' au près.

je ne suis pas persuadé qu'ils soient partis avec une cartouche par personne et par quart pour chaque étape

maintenant sur le port du gilet je le pense obligatoire dans ces conditions

27 mai 2006
0

non, non pas du P.....O
j'ai essayé plusieurs marques, une vendue par correspondance, une ou les gilets sont de couleur bleue, la troisième de couleur rouge.

la couleur n'a aucune influence sur la capacité à se déclencher!
mais il ne s'ouvraient pas pour un orage ou de la pluie...

26 mai 2006
0

pas qualite plastimo, SPOT
Pas de generalisation, svp ....

sur les sospenders par exemple je change la pastille de sel tous les ans, point et ils ont pris de la flotte !

par contre un de mes eauipiers avait acheté un plastimerde, il s'est gonflé au premier orage entre les acores et lisbonne, une honte, faudrait retirer ces prdouits dangereux

27 mai 2006
0

-
Et t'as essayé des gilet à declenchement hydrostatique ?

06 juin 2006
0

A lire d'urgence.
www.liberation.fr[...]age.php
(dur!).
(au cas où l'article ne resterait pas accessible en ligne, j'en garde un copier-coller).

06 juin 2006
0

Oui. Bien bel article.
Ce que ces gars ont vécu marque le coeur et les tripes à vie. Dur de retourner dans la soute à voile, après ça.

06 juin 2006
0

magnifique article
qui remet bien les choses à leurs places et nous évite de raconter trop de conneries.

06 juin 2006
0

ouf
bel article!!!
pour ceux qui ne connaissent pas, voila les conditions de navigation d'AMRO.

translate.google.com[...]anslate

Chapeau bas et condoléances

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (145)

Nos belles soirées !

novembre 2021