Volonté de réduction des prix bateaux ???

Bonjour à Tous,

Je sais, le sujet a déjà été abordé, cependant...
Je compare un SO379 (Jeanneau) et un RM1060.
Quasi mêmes longueur de coque, même architecte, deux très beaux et bon voiliers, si pas un même programme pour ces deux unités.

Le premier pur produit d'industrialisation, en polyester, superbement bien fini... au prix par le jeu des kits options, de 147.000 euros (hors TVA) prêt à naviguer.
Le second, CP imprégné époxy, tout aussi bien fini, mais avec un aménagement bien plus 'pauvre' pour ce que je qualifie par 'confort' de vie à bord, au prix de 185.000 euros (hors TVA) ! Je précise, par un même jeu d'options chantier...

38.000 euros de différence ! Sans compter une place au port de prix supérieur pour le RM dû à son bau de 3.99M.

J'estime celà énorme ! Et pour être précis, l'importateur Jeanneau vous offre un 10 % de remise, pour une simple petite offre de 10.000 euros accordée par le second.... si commande dans les... 15 jours !!!!!

Il faut un renouvellement de la flotte à un moment ou l'autre, et les industriels le savent.

Tant de différences en euros (qui comptent pour chacun de nous ), pas très normal à mon avis.

A vous lire,

L'équipage
23 fév. 2013
23 fév. 2013
0

c'est comme un costume de couturier et de la mesure industrielle .et on peut comparer pas mal d'autres choses
entre un quai de bercy et un cheval blanc il y a une différence aussi
alain

23 fév. 2013
0

Gros chantier/petit chantier....

Tu dis aussi bau de 3.99 (ce qui semblerait bien supérieur au jeaneau?) donc plus cher aussi...

23 fév. 201323 fév. 2013
0

Bonjour Lodge,
Mais pour le RM coque plus courte de 40 cm... et finitions peintures époxy, plus simples, en bref moins recherchées.
Cependant ce RM est très bien conçu pour de sacrées nav's.
Je voulais bien sûr parler de vie à bord...

23 fév. 2013
0

Les économies d'échelle chez Jeanneau, groupe Beneteau...quand ils achètent de l'accastillage, c'est négocié ...il y a quantité de pièces identiques sur la gamme Jeanneau/Beneteau...ceci explique-aussi-cela !

23 fév. 2013
0

Le bateau fait parti des produits de luxe (il fait ou faisait parti d'un des éléments du train de vie pour la taxation fiscale d'office), et on suppose que dans ces niveaux de prix l'acheteur à les moyens.
C'est donc la loi de l'offre et de la demande. Il y aura toujours des acheteurs de produits trop chers pour d'autres. Le fabricant peut aussi choisir entre quelques unités chères et plus d'unités moins chères.
Perso je n'ai jamais visé la BM ou le bateau neuf.
Un bateau est toujours trop cher, une vraie danseuse.

23 fév. 2013
0

on ne peut pas comparer !
la part de M.O pour la fabrication (de la coque au moins) d'un RM est sans comparaison avec un bateau plastique de grande série ...

23 fév. 2013
0

Bonjour bil56,
Tu as raison pour le côté MO, sur la coque du moins. Pour le pont, c'est du stratifié, et 'l'intérieur' tout est sur gabarit.
Celà justifie-t-il une telle différence de prix? c'est énorme, non?

23 fév. 2013
0

la différence aussi c'est la marge,
Jeanneau-Beneteau peut se permettre de marger à moins sur 100 bateaux que RM sur 2 ou 3 ...

23 fév. 2013
3

Ce genre d'argument (différence de prix injustifiée), c'est ce qui conduit inexorablement à la disparition des rares petits chantiers qui ont survécu à la crise !

Heureusement qu'il existent encore de clients qui comprennent pourquoi un produit semi-artisanal coute plus cher qu'un produit industriel...

23 fév. 2013
0

Le salut des petits chantiers est de faire des produits differants pour le RM c'est un biquille.

23 fév. 2013
0

bjr Titanike,
RM, pour le même coût ils produisent le monoquille au même prix.
A+, mais celà ne répond pas au fait de ma question.
Le client potentiel réfléchit aussi, interroge et compare. Il s'agit de 'son investissement', et coûteux ! Pour moi, chaque voilier construit se doit de ramener un retour, pour le dit chantier.
Mais de là à voir autant d'argent en différence, il y a une marge.

23 fév. 2013
0

Mais il existe aussi des gens dont le critère de choix numro un n'est pas le prix !

23 fév. 201323 fév. 2013
2

il me semble que dans "superbement bien fini", il y aurait un mot de trop… :-D

23 fév. 2013
0

Bonjour Lorenzo,

Que veux-tu dire ?

23 fév. 201323 fév. 2013
2

Bonjour Philippe,

C'était avant tout une boutade.
Avec la venue des rides, l'intérieur prend plus d'importance. :heu:

Au bout de la troisième rénovation, toujours le même constat : la beauté est souvent une vitrine qui donne l'impression que le reste est à l'image.
Qui dit grosse série dit impasse sur des détails qui donnent signe de vie 30 ans après.
Si un RM peut paraitre d'aménagement plus sommaire, il restera peut être en meilleure forme dans 30 ans, de part le soin apporté à ces détails.

23 fév. 2013
0

la différence est aussi que l'un des bateaux peut se poser le long du quai a marée basse mais pas l'autre... l'été dernier j'ai vu plusieurs rm aux açores, un first 30 , un cognac, un bepox 7.5 mais proportionellement peu de ces voiliers "modernes"

23 fév. 2013
0

Pourquoi pas très normal ? Constructeurs et importateurs pratiquent les prix qu'ils veulent. Au marché de décider...

23 fév. 2013
2

En 2001 en vue de ma retraite je voulais acheter un RM 1050 prix annoncé 870 KF, visite au chantier, ajout de divers choses (chauffe eau sur moteur confort etc.) coût 1300 KF (sans électronique, ni sécurité). J'ai acheté un MOODY 346 de 10 ans très équipé pour 520 KF. Ce n'est pas le même bateau, j'en ai profité pendant 10 ans avec ma femme en parcourant la Manche trois mois par ans. Si l'on parle du rapport prix/ service y a pas photo. Les bateau neufs sont en général trop cher;

23 fév. 2013
6

Chacun met ses priorités là où il l'entend.
Certains ne peuvent pas rouler autrement qu'en carosse ou en voiture de grand-tourisme haut de gamme ou en 4x4 plus ou moins de luxe ou en voiture de collection, d'autres se contentent d'une voiture de grande série, bien finie et bien équipée certes mais de série. L'écart de prix va de 1 à 20 et pourtant tout le monde fait Paris Marseille à peu près dans les mêmes temps. Le problème n'est donc pas d'aller sur la route mais comment y aller.
La voile n'échappe pas à cette différentiation et heureusement, c'est notre espace de liberté.
Il y a toujours des artisans fous pour répondre à nos besoins et nos rêves. Ils sont chers car le rêve est cher, pas l'artisan. il faut 2000 à 4000h pour construire un voilier plus ou moins prototype de moins de 40'. Nous pouvons tous constater que pas un constructeur n'a fait fortune dans ce métier de passion.
La grande force de nos grands chantiers est d'avoir divisé par deux ou par trois ce nombre d'heures grâce à des méthodes industrielles sans parles des économies d'échelle sur l'équipement mais au prix d'une certaine uniformité.
Grâce à nos grands et petits chantiers, à nos côtes et à notre patrimoine maritime, la plaisance a connu un âge d'or en France où chacun peut trouver le moyen d'aller plus ou moins loin sur l'eau.
Si certains veulent y aller en proto selon des critères de plaisir qui leurs sont propres et à 2 ou 3 fois le prix d'une grande série, où est le problème?
Moi, je suis ravi de croiser de beaux voiliers sur l'eau et d'en rêver en hiver.

23 fév. 2013
0

Altaîr, il n'y a pas de problème seulement des solutions pour chacun d'entre nous en fonction de ses possibilités.
Pour info RM demandait 6 KF pour mettre un chauffe eau de 30 l sur moteur .

24 fév. 2013
0

Bonjour Claudio,
C'est là que tu mets les points sur les 'i'... Effectivement, c'est sur les options que j'estime quand même que le chantier est un peu cher.

Il faut savoir, et j'ai les prix et inventaire, que ce RM n'est même pas livré avec des feux de route, d'un éclairage intérieur, de voiles etc...etc..

Coque terminée mais plus... l'élémentaire, l'addition devient me semble-t-il un peu lourde. Mais soit, nos amis ont raison si on est prêt à suivre.

Amicalement.

24 fév. 2013
0

Heeuuu,si je me souviens bien au départ, RM, ça voulait dire " Résolument Minimaliste" n'est-il pas ? :heu:

23 fév. 2013
2

je ne comprends pas le probleme de Fannybelle .
l ecart de prix entre les deux modeles qu il presente est de 21%.
c est de mon point de vue tres peu en regard des differences entre ces deux types de voilier .A mon sens le RM (que perso je n aime pas) n est pas cher par rapport au Sun Odyssey .

en plus pour avoir aidé un ami qui receptionnait un SO neuf il y a peu , je peu te dire que c est vraiment Cheap , c est fait pour etre joli dans les salons , et qu on a mis 6 mois pour faire le tour de toutes les conneries.
a contrario , le RM est plus cher , peut etre un peu moins tape a l oeil , mais a coté de ça il est VRAIMENT prevu pour naviguer .
alors , les 21% d ecart de prix , ne paraissent pas exagérés du tout

23 fév. 2013
0

chut ils vont entendre et augmenter leurs prix... :jelaferme:

24 fév. 2013
0

Bonjour à Toi,
Je parle de ton Ami, réception d'un SO neuf, mais qu'a-t-il rencontré comme pour te citer, le genre de conneries ?

24 fév. 2013
0

ris montés a l envers sur la gv , donc impossible dr prendre le 2 eme
branchements batteries inversées
cloques sur gel coat du pont
recherche de la vanne d evacuation de la cuve a eaux noire planquée dans un coin pas possible
et il y en eu d autres mais j ai oublié !
depuis j ai fait plus de 1000mn avec le mien

23 fév. 2013
0

Economies d'échelle, standardisation, rationalisation, M-O et marges + réduites pour une production industrialisée, stocks à écouler... Le ratio ne me parait pas dément.

Par contre au niveau qualité de fabrication, et du SAV il y a pas mal d'exemples qui plaident pour les petits chantiers, dont un fil dédié au SAV(plutôt absence de) chez Jeanneau.

23 fév. 2013
0

À 40k€ le SAV par unité ? :)))
En même temps peut on vraiment comparer ces deux bateaux pas du tout prévus pour le même type de nav , entre un fortement type régate et l'autre plutôt moulage au mouillage en famille (je ne critique pas, c'est mon programme ) ?

24 fév. 2013
0

Le RM n'est pas, à mon avis, "typé régate", ce qui serait le cas d'un Pogo.
Le RM est plutôt "typé navigation". C'est vrai qu'il et relativement cher,mais en situation d'achat d'un bateau de cette taille et sans trop de souci de budget d'achat, je n'hésiterais pas un instant, ce serait le RM. Finalement, j'aime bien l'intérieur très bien agencé et très net, design sur le 10.60.
Parfait, me semble-t-il, pour naviguer loin et relativement vite dans de bonnes conditions de confort et de sécurité.

23 fév. 2013
0

L'écart de prix de 25% peut en effet paraitre important. Elle ne me semble pas rédhibitoire en faveur de RM. Le prix d'une Audi ou d'une BMW est supérieur de 25% à une Renault dans une gamme donnée. Et ces 3 marques se vendent. Tout dépend de ce que l'on en attend.

La différenciation de RM par rapport à Jeaneau/Bénéteau me semble évidente. Pour autant elle peut ne pas sauter aux yeux de l'acheteur potentiel. A lui de décider. Dans tous les cas si j'avais à choisir je ne le ferai pas sur les bases du genre : c'est un petit chantier donc je paye plus chère pour le faire vivre. Je choisirai sur le produit, la qualité et très probablement sur le service client. Concernant ce denier je ne pense pas qu'il soit très difficile de faire mieux que Bénéteau.

24 fév. 2013
0

Entre nous, si j'avais les moyens d'acheter un RM ou un SO neuf, je n'hésiterais pas. Si je dois mettre des grosses sommes dans un bateau, je préfererais mettre 25% de plus dans un RM, ou Pogo ou autres que dans une unité comme jeanneau ou Beneteau ou pour le coup, mes 25% de gagné iraient plus facilement à l'eau....au vu de la différence de qualité et SAV. les coussins et les vernis ne font pas tout, l'essentiel est ailleur....

24 fév. 2013
0

Bonjour,
tu fais une comparaison qui à mon avis est une erreur.
Ces produits ne sont pas du tout comparable ils sont tellement différents juste à quelques mesures ce qui ne veut rien dire, tu ne mesures pas la longueur des voitures pour les comparer ni la longueur des jambes des pantalons pour les comparer.
Tu as un produit de "grande série, et un produit artisanal.
Si j'étais client, je choisirai certainement le RM il apporte tellement plus en navigation et confort "qui n'est pas qu'une liste d'objet, mais leur utilisation"
Mais si je n'avais pas les sous pour le RM j'achèterai le janneau.

JJ

24 fév. 2013
1

Prenons garde à ne pas tomber dans le snobisme onéreux du bateaux construit à l unité ou presque. Les grand chantiers français font de très bon bateaux très bien pensés qui vieillissent bien et beaucoup moins cher.
Réjouissons nous.

24 fév. 2013
5

Nous fournissons beaucoup de « petits chantiers » d ‘Hallberg Rassy a RM en passant par Wauquiez ou Allure . que de grands chantiers

Si l’on prend l’exemple du Jeanneau 39 , il y n’y a pas d‘éclairage à LED, sur les RM si et je pense que si l’on cherche un peu on va trouver une longue liste de différence.

Les modèles plus gros de Jeanneau sont équipés d’éclairage à Led mais d’un manufacturier italien dont nous battons le produit à plat de couture tant en terme de puissance, que de qualité de lumière .

Dans un certain nombre de chantiers, on conçoit des bateaux essentiellement à base de marketing. Le marketing dicte : « il nous faut une double barre a roue pour un 34 pieds, car ça donne l’illusion au client d‘être sur un 50 pieds ». Le service achat se met alors en chasse d’une double barre a roue dont l’unique qualité sera le prix . Il en va de même pour l ‘éclairage pour lequel l’essentiel est d’avoir des LED quelqu’en soit la qualité

Or, au-delà de l’effet volume du nombre d’items achetés sur le prix d’achat, il y a aussi la qualité qui fait le prix.

Quand on est un fabricant et que l’on veut travailler avec ces chantiers, c’est le chantier qui décide du « target price ‘ c’’est a dire le prix auquel il veut acheter telle ou telle fonction.

La méthode pour l »industriel est alors simple.et je vais l’illustrer sur de l’éclairage a LED avec quelques recettes pour faire du Low cost

Au lieu d’utiliser ces LED en blanc chaud 2900°K avec un indice de rendu colorimétrique de 85 ,, an passera a des 3500°K/4000°K avec un indice CRI 65. La lumière sera plus riche en radiation bleue qui n’a rien de bon pour les yeux , mais qui s’en souciera

On supprimera les systèmes de refroidissement qui coûtent cher , ce qui évitera aussi de devoir utiliser des circuits imprimés multicouches plus onéreux . Cela aura évidemment un impact sur la puissance d’éclairage au bout de 20 mn, sur la teneur en radiations bleues et sur la durée de vie des LED qui sera divisé par 4 , mais qui s’en souciera

On passera sur une alimentation bas de gamme sans sonde de température. Comme ça si il y surchauffe l ampoule pétera plus vite , mais qui s’en souciera

On supprimera aussi le coating qui protège le circuit imprimé de la corrosion marine et des risques d’inflammation des composants . S’il y a un emballement du a une surtension ou un composant défaillant, on croisera les doigts en espérant que le fabricant du spot ( lui aussi pressuré a mort ) ait bien continué a utiliser des plastiques hautes températures pour ne pas foutre le feu au bateau , mais qui s’en souciera

Et grâce a tout ça, on fera baisser le prix de nos produits de 40% .

De l’’extérieur , hormis le coating vous ne ferez pas visuellement la différence sur la qualité de l ‘ampoule et vous porterez aux nues le chantier qui vous vendra le bateau 20% moins cher, tout en ayant acheté ses fournitures 40% de moins.

Mais de vous à moi, vous n’aurez rien gagné vous aurez même perdu !!

Ca explique aussi pourquoi les problèmes de SAV sont plus nombreux !!

Comme le dit le vieux proverbe français « on n’en na que pour son argent » et ca vaut dans le bateau comme dans la lasagne surgelée

PIERRE / MARINELED

PS : Au chapitre de la qualité dans nos grands chantiers, j'ai pour la bonne bouche une photo d'un organiseur 5 voies, caché sous le pont d'un 50 pieds , où les réas sont supprimés par une simple friction sur un morceau de métal

24 fév. 2013
0

Merci Pierre pour ton intervention.

24 fév. 2013
0

Ne mélangeons pas tout, je ne vois pas où est le snobisme à aimer les belles choses ou du moins celles qui nous correspondent.
Si j'avais à changer de bateau (un 9 mètres), il se trouve que ce qui m'intéresserait, n'existe pas sur le marché, et les grands constructeur en série sont loin de m'offrir ce que je souhaiterais. Donc je m'orienterais vers de l'artisanat; mais là, il se trouve que mes revenus malheureusement ne pourraient y suffir, donc j'achèterais uniquement ce que je pourrait m'offrir.
Voilà, c'est simple.
Pour tout c'est comme ça.
JJ

24 fév. 2013
1

Le groupe Beneteau-Jeanneau ne parle pas de marge nette sur un bateau , relisez le comparatif entre le Sense et le Amel ou les gens de Beneteau ont caché jalousement le nombre d'heures de construction de leur "haut de gamme" .
C'est la , le point clé de la profitabilité de la construction de bateaux de plaisance et Béneteau a de bons résultats n'est ce pas ? Le chantier RM construit des bateaux plus adaptés à un usage personnel (customisé ) destiné à la vrai navigation , par contre le Jeanneau lui sera plus destiné à naviguer au port . J'ai plusieurs fois franchi le Cap Sicié avec un bon Mistral et j'ai été étonné de voir le peu de bateaux qui le faisait à la voile alors que dans le temps (années 70 - 80 ) , le gros temps ne faisait pas peur et les bateaux été solides et donnaient confiance . Entendre des craquements ou voir son bateau s'ébranlé à chaque franchissement de vagues ne rassure pas , sur un RM rien de celà .
Un exemple de choix constructeur : Sur les Bavaria 38 , un panneau arrière avec vérin électrique qui tombe en panne , n'aurait il pas mieux valu une épaisseur de strat supplémentaire ????

24 fév. 2013
0

Ca n'est pas un snobisme de comparer les coût d'une production industrielle en grande série à un artisanat au prix de revient forcément plus élevé, c'est une réalité économique.
Personne n'oblige les acheteurs à payer plus cher, mais s'il y a un marché c'est tant mieux pour tous, non?

24 fév. 2013
0

Si la différence de prix était aussi 'injustifiée', cela signifie qu'en vendant un RM, le chantier fait une marge monstrueuse et est hyper rentable.
Son propriétaire en serait sûrement très heureux si c'était le cas ; malheureusement pour lui, il se bat certainement tous les jours rien que pour continuer à faire vivre son bébé...

24 fév. 2013
0

Ramené à la simple réalité de ce que représente la construction d'un voilier suivant ces deux cas de figures, la différence de prix s'explique parfaitement.

Et elle sera encore plus grande sur du proto de course où l'exigence peut être poussé très loin.


En étant un peu cynique je dirais que ces voiliers neufs de grande série, n'ont qu'un intérêt : nous fournir de futurs voiliers d'occasion à prix attractif.
Parce que perso, si je devais acheter un voilier neuf, ce serait tout sauf un SO379…

24 fév. 2013
3

Le pire des manques est d'ignorer ce que l'on a !
Compte tes sous, choisis un bateau un peu en-dessous de ton budget, oublies le reste et tu navigueras HEUREUX !

24 fév. 2013
0

On remarquera que chacun des posteurs ressent finalement la même chose , c'est à dire que l'on doit se comporter en "consommateur" responsable et acheter en conséquence .
Que ce soit des lasagnes au cheval , ou un bateau de plaisance , chacun à le choix du produit qui lui conviendra , et qu'il ne vienne pas se plaindre si c'est de la m....e , tant qu'il n'y a pas mort d'homme .

24 fév. 2013
0

l'important étant d'être si possible très bien informé de ce qu'on achète…

24 fév. 2013
1

Pas forcément , si on regarde le nombre d'appel au secours sur la VHF et autre interventions de la SNSM .... La démocratisation et vulgarisation issue de la consommation à outrance mêne à tout celà ....

24 fév. 2013
0

"Bienheureux les innocents, le royaume des cieux leur appartient."

24 fév. 2013
0

Ce post aura au moins une utilité : vues toutes les intentions d'achat déclarées de RM au détriment des grands chantiers, je vais revendre tout de suite mes actions Bénéteau et acheter du Fora Marine ...tout en gardant MON Bénett' !

24 fév. 2013
0

Limiter le choix d'une alternative aux seuls RM serait bien réducteur.

24 fév. 2013
0

Les calculs..... seraient faits parait il pour:
- un bateau qui sort 10 jours/an
-un bateau qui vit 10 ans
-un bateau au port au dessus de force 6
et on s'etonne que les vieux bateaux soient toujours vivants......

24 fév. 2013
0

Probablement...
C'est ce qu'on disait déjà des bateaux construits il y a 10, 20 30 ans...
Souvenons-nous de ce que nos 'ancêtres' ont pu dire sur le polyester lorsqu'il venait concurrencer l'acier et le bois.

24 fév. 2013
0

petite histoire edifiante

deux collegues au lendemain de leur depart en retraite ont decidé de construire un RM 10.6 . L'un et l'autre ont passé leur vie dans les chantiers de construction navale ,l'un ingenieur ,l'autre cadre ,traçeur ,service achat etc...donc connaissant bien la construction.

ils ont loué un hangar ,acheté les plans et roule .
ils ont travaillé comme dans une entreprise ,horaire regulier ,5j par semaine etc ,chaque heure était pointé ,

ils ont donc achété la matiere et apres 18 mois de travail fait leur compte ...le tarif horaire du chantier qui construit des RM étant connu et m^me affiché facile de savoir à combien leur revient un bateau ..

et bien grosse surprise malgré qu'eux ne fabriquaient pas en serie la marge du chantier doit tourné autour des 20,25% ....

pas étonnant donc que les bateaux neuf coutent chers..

24 fév. 2013
3

C'est de la marge brute...
Elle n'inclut ni les frais généraux, ni ceux de commercialisation, ni les immobilisations, amortissements,...

S'il y avait moyen de se faire 20 % de marge nette dans un tel secteur artisanal ou industriel, ça se saurait depuis longtemps.

24 fév. 2013
0

dans le tarif horaire d'une entreprise tous celà est inclus..heureusement sinon elles feraient toutes faillite .

dans ce cas les choses étaient on ne peut plus claire ..prix des materiaux (à l'unité) plus le nombre d'heure de travail ,plus les frais annexe (hangar,transport du bateau ) etc facile de connaitre le prix de revient du bateau ..

24 fév. 2013
0

non on se comprends mal .

mes deux collegues ont acheté les materiaux ont passé un certains nombre d'heure pour faire leurs bateaux

le prix horaire pris en compte est celui que Fora facture pas le leur biensur .

24 fév. 2013
0

On est bien d'accord mais deux constructeurs amateurs éclairés sont très très très loins d'approcher les coûts de fonctionnement d'une vraie entreprise avec tputes les charges que cela implique.
Il suffit de regarder les chiffres de FORA pour s'en rendre compte.
Je pourrai faire un exposé pendant des pages sur le sujet mais je ne pense pas qu'H&O soit l'endroit.

24 fév. 2013
0

tu sais José , si tu veux savoir la verité , tu vas là:

www.societe.com[...]11.html

et là :
www.societe.com[...]32.html

tu vois la super marge qu ils font avec des RM ?????

quand a Beneteau , ils ne publient plus leurs comptes dêpuis 2008
www.societe.com[...]11.html

ça donne a reflechir ???

24 fév. 2013
0

Voici qui met tout le monde d'accord...

24 fév. 2013
0

oh mais je suis d'accord ...

il n'en reste pas moins vrai qu'un RM 10.6 coute le prix d'une belle maison ...

j'ai toujours trouvé les prix des bateaux tres excessif par rapport à la technologie mi en oeuvre car quoi de plus simple et de plus connu qu'un bateau ...et ça doit etre le seul produit auquel on ne demande aucune performance ,

24 fév. 2013
0

ici a peine un t2

24 fév. 2013
0

tu peux faire un bilan avec zero benef et payé ta femme comme chef comptable et ton fils comme ingenieur alors que l'un et l'autre ne font que le café ...

Mon patron avait contume de dire qu'il était benevole mais c'était la 50eme fortune de France ..et son bilan annuel était toujours au ras des paquerettes ... ainsi il ne distribuait pas de participation ..

24 fév. 2013
1

oh tu sais il y a quelque années un petit chantier naval à St malo a été vendu et repris par quelqu'un de bien connu .

la plus part des ouvriers ont été licencié et à l'époque la presse soulignait que le fils du patron gagnait 4 à 5 fois la paie du meilleur compagnon alors qu'il n'avait aucune qualification au grand desespoir de son pére d'ailleurs .

un autre grand chantier actuellement emploi une bonne partie des enfants ,et petit enfants ,tous dans des postes de direction voir dans des services specialement amenagé tel que "communication" ou "developpement et strategie" .

l'un de mes patron avait un beau bateau pour allé voir son pote le prince de Monaco son matelot /skipper pointait dans sa boite au service logistique

et je pourrai ecrire des livres d'anecdotes sur le sujet ayant decortiqué durant pres de 20 ans des bilans d'entreprise ...

mais on s'eloigne du sujet ...

25 fév. 2013
0

l'exemple que je donne le chantier existait depuis la nuit des temps seulement le patron vu son age a vendu son affaire le fils étant incapable de prendre la suite . et le repreneur a licencié la plus part des ouvriers y compris le fils et c'est là que le scandale est sortie dans la presse.

25 fév. 2013
0

Voilà tout est dit!
DT...

25 fév. 2013
1

Bravo! et merci Brufan pour tous les petits entrepreneurs qui bossent comme des fous, prennent tous les risques (mise en jeu de tous leurs biens), se payent quand ils le peuvent et n'en retirent jamais aucune reconnaissance!
Sans parler de l'ambiance actuelle où ceux qui s'en tirent se font systématiquement lynchés et dépouillés!
Donc oui les actionnaires d'un chantier comme Fora (les autres aussi autour de Concarneau...) font certainement cela plus par passion que par goût du profit et si le prix de leur bateau augmente chaque année c'est certainement pour prendre en compte tous ces coûts qui apparaissent au fur et à mesure: SAV performant, service qualité...
C'est bien parce que leur calcul des coûts était trop bas que leur prédécesseur Sysba n'a pu tenir...

Bref moi aussi je suis attirée par les RM, mais aujourd'hui je n'ai pas les moyens de m'en offrir mais si je devais partir en grand voyage et vendre ma maison pour cela, c'est probablement eux que je choisirai!

25 fév. 2013
0

cher CLK, je parle juste en connaissance de cause! L'argent il est dans l'entreprise, dans l'outil de production, on se paye juste pour vivre, sans plus (les années où on le peut), n'habitant pas en bord de mer, nous sommes contre le fait d'avoir un bateau et de s'en servir 1 mois par an, donc nous naviguons autrement. Mais quand viendra la retraite nous espérons bien pouvoir acheter notre bateau et partir en voyage! Et comme disait un autre intervenant ce sera celui qui correspondra à nos moyens du moment! :goodbye:

25 fév. 2013
0

On est tout simplementnt réaliste sur le fonctionnement réel d'une entreprise, la structure des prix de revient. Et comme tout le monde, on achète le bateau que l'on peut s'offrir avec son propre budget.
Il faut sortir de ce cliché selon lequel les entreprises se gaveraient sur le dos des clients. L'exemple de Fora Marine est éloquent.

25 fév. 2013
0

+1 pour Brufan.

25 fév. 2013
0

je me repete peut etre pour etre enfin compris .

lorsque tu vas chez FORA ou chez ton mecanicien le prix horaire qu'il te facture pour un travail est affiché (c'est obligatoire) donc dans la mesure ou mes collegues ont su à l'heure de travail pret le temps qu'ils ont passé à construire leur bateau ils leurs a été facile de calcul le cout de la MO .

et on peut supposé qu'eux n'ayant jamais construit ce type de bateau ils ont du normalement passé plus de temps que les ouvriers de chez FORA .

mais nom propos n'est pas de critiquer tel ou tel entreprise ,je m'en bat l'oeil ,il est simplement de faire part d'un fait : la construction d'un bateau par deux personnes ..point

ce qui ce passe chez FORA moi je m'en sais absolument rien ...

24 fév. 2013
1

Avec un a priori pareil, on peut pas discuter rationnellement...

25 fév. 2013
0

Comme vous le montrez justement, les chantiers qui paient des saliares de "complaisance" ne tiennent pas.

Et à la limite, on peut masquer certaines libéralités au fisc, mais pas aux autres chantiers qui savent très bien combien coute la construction d'un bateau.

Et jusqu'a présent, il n'y a personne pour se lancer dans la construction et vente de voiliers concurrents des RM, alors que les plans sont dispos pour n'importe quel client, y compris constructeurs amateurs pour certains modèles.

Et même si l'architecte des RM refusait la vente de plans, je suis persuadé que pleins d'autres archis seraient très heureux de vendre des plans de bateaux proches.

25 fév. 2013
0

Dans la même région que Calypso, je ne peux qu'approuver ses propos et je pense connaitre l'un des exemples qu'il donne...

J'en rajoute:
- Une entreprise de la région malouine qui a sponsorisé un 60 pieds avait un PDG fort sympathique qui clamait haut et fort à son personnel qu'il était comme eux, il mettait tout dans sa "boite".
La preuve, il n'était " que " locataire de sa maison. Oubliant de préciser qu'il était propriétaire d'un superbe appartement à Cannes, entre autres...

  • Toujours dans l'électronique, une PME d'une centaine de salarié a déposé son bilan il y a une dizaines d'années. La standardiste gagnait 10 fois le SMIC. C'était la femme du PDG.
25 fév. 2013
15

Tu as donc épluché des comptes d'entreprise pendant 20 ans...bien !

Il ne t'auras donc pas échappé qu'un chantier tel que FORA a des besoins de financement importants et doit donc solliciter régulièrement sa ou ses banques.

Comme tu es professionnel des bilans et des chiffres, ton expérience t'auras probablement appris qu'avec des bilans tels que FORA en produit sur les dernières années, il est très difficile, pour ne pas écrire impossible que FORA arrive à se financer sur le court terme (pour des investissements, le problème est un peu différent ; quoique ce sont les mêmes fondamentaux).

Donc, a moins de ne fonctionner que sur un a priori que toute entreprise est d'abord faite pour frauder (le fisc, ses salariés, sa banque, ...) et qu'aucune n'échappe à cette règle, il est indubitable que FORA doit avoir un mal fou à financer son fonctionnement quotidien que ce soit des lignes de crédit, des crédits de caisse ou des straight loans.

A supposer même qu'une banque suive le développement de ce chantier, vu les bilans, elle ne doit le faire que moyennant des efforts considérables des actionnaires et dirigeants et/ou moyennant des garanties très importantes sur leurs biens personnels.

Enfin, pour en revenir à ton précédent post, si effectivement il était possible de faire si facilement une marge nette de 20 % sur la construction d'un bateau, je me demande pourquoi tes amis (ou bien toi-même) n'avez pas créé un chantier. Vous seriez riches avec une grande maison et un appartement à Cannes...

Le calcul que tu évoques ci-dessus ne tient absolument pas la route.

Le coût horaire repris dans les tarifs ne correspond à rien. C'est le coût d'une heure de travail + de la marge applicable pour supporter une PARTIE des frais. L'autre partie est supportée par la marge produit.

Une entreprise doit supporter des coûts de développement, des charges financières, fiscales, comptables, juridiques, d'assurances, les risques des produits qui n'ont pas marché, des essais ratés, ... toutes choses que tes amis n'ont pas compté.

Le nombre d'heures nécessaires à la construction d'un bateau ne se limite pas au travail des seuls ouvriers qui oeuvrent de leurs mains.

Il faut administrer tout cela (la société, ses finances, les questions sociales au sens large, ses assurance, sa gestion crédit, organiser les transport et l'approvisionnement ses clients et fournisseurs, risques de change et d'inflation, ...) ; chose que tes amis n'ont pas dû faire.

Une fois le bateau réalisé, il faut le vendre, donc un coût de commercialisation (marge concessionnaire, immobilisation du 'stock' jusqu'au paiement complet, entretien de la marque, du réseau, coût publicitaire et marketing, SAV, ...). Chose que tes amis n'ont pas dû supporter non plus puisqu'ils le faisaient pour eux.

Tous ces postes sont loins d'être couverts par la seule marge sur le coût horaire du travail.

Enfin, OOOh indécence suprême, il faut intégrer une marge bénéficiaire pour celui qui possède et/ou dirige l'entreprise. Mais ça, de nos jours, il est extrêmement indécent d'en parler. De nos jours, seul l'entrepreneur n'a pas droit de gagner sa vie.

Il faut donc comparer ce qui est comparable entre une entreprise professionnelle organisée de manière à être (si possible) durable et un chantier 'one shot' ne travaillant pas dans les mêmes conditions.

Je vois tous les jours tellement d'entrepreneurs, PME, artisants et autres qui, la plupart du temps par inexpérience et méconnaissance, ont négligé ces fondamentaux de gestion et qui se retrouvent par terre, perdent tout à commencer par leur maison.

25 fév. 2013
0

Si je résume bien Milou, on admire les entrepreneurs courageux, on applaudit à l'excellence du discours de Brufan et...on se passe de bateau !

25 fév. 2013
0

Je comprends bien Milou, c'était juste un peu d'ironie. Car les héros entrepreneurs peuvent toujours nous donner les meilleures raisons du monde : quand c'est trop cher c'est trop cher ! Le client passe son chemin et trouve une autre solution. J'admire beaucoup le RM1050 (pas le nouveau 1060...) qui correspond pratiquement à mon idéal, mais vingt ans après ma mort sa côte à l'occasion sera encore trop élevée pour moi; donc je fais autrement. Bonne future retraite.

25 fév. 2013
0

Non.

N'importe quel mécanicien prend une marge sur les pièces qu'il fournit. Et en plus, il n'est pas sûr que le nombre d'heures facturées au client soit le nombre d'heures payées aux ouvriers. (interventions au forfait).

25 fév. 2013
0

Au sujet des comptes de Bénéteau, si leurs comptes ne sont plus publiés sur le site dont tu indiques le lien, il ne faut pas oublier que la société est cotée en bourse. Il suffit donc que tu demandes à ta banque où que tu contactes le service actionnaires de Bénéteau et tu auras le rapport annuel obligatoirement public.

25 fév. 2013
0

La situation de Fora Marine est en effet fort inquiétante.
Ils ont arrêté récemment le RM 8.80 pour cause d'absence de marge.

25 fév. 2013
0

Je ne peux faire mieux que te renvoyer aux liens indiqués par notre ami Hotelgolf.
Visiblement les résultats de Fora sont malheureusement au rouge vif!

25 fév. 2013
0

Ca, c'est un autre problème.

Le cout d'étude d'un bateau de 9m ou de 12m est pratiquement le même. Ce n'est pas parce que le panneau de bordé fait 1m * 2m en 10mm qu'il va couter moins cher à étudier qu"un panneau de 1.2m * 2m50 en 15mm.

Ca se voit sur les océanis 31-34-37, ou Xp 38-44-50. Ce ne sont pas les mêmes gammes, mais le Xp 38 n'a pas couté moins cher à étudier que le Xp50, ni l'océanis 31 moins cher que le 37.

Mais pour faire de genre d'économies d'échelle en études, il faut avoir ensuite les capacités de financement suffisantes pour lancer 3 modèles en quasi simultané.

25 fév. 2013
0

Bonjour ecumeur,

Je suis l'auteur du fil, quant tu parles de situation financière de Fora Marine, peux-tu m'en dire un peu plus.
Je t'en remercierais.
A+

25 fév. 2013
0

Merci hotelgolf pour ces précieuses infos que je viens d'imprimer et analiser.
Comme quoi, augmenter un C.A. par un accroissement sensible du prix des unités annuellement... ne donne pas nécessairement un retour assuré pour un meilleur développement...
A+

25 fév. 2013
0

Exemple très détaillé de prix pour un RM 1200 livré en 2011:
www.pingouin-tropical.com[...]ix.html

aujourd'hui (pour un 1260): www.rm-yachts.com[...]eau.php

Nu avec la livraison: de 210000€ à 250000€

25 fév. 2013
1

Tu veux vraiment le disparition des petits chantiers ?

Car ton raisonnement s'applique à l'identique aux Pogo (Structures), Django (Marée haute) et autres petits chantiers qui sont loin de rouler sur l'or...

Leurs objectif n'est pas de concurrencer les Bénéteau et autres grands, mais de proposer des produits différents à des clients différents, qui acceptent effectivement de payer un peu plus cher.

25 fév. 2013
0

puisque tu es si malin , en comptant tout , y compris les frais de commercialisation , a quel pris penses tu pouvoir vendre un tel voilier neuf tout equipé et en gagnant ta vie ???

c est pas le tout de dire que c est trop cher , il faut nous donner un prix et l expliquer maintenant .

25 fév. 2013
0

Bonjour,
en suivant ce raisonnement, Audi ne vendrait plus une voiture (et Ferrari encore moins), Vuitton n'aurait aucun intérêt puisqu'on peut trouver des sacs en cuir (bien plus logeables) pour 10 euros chez Auchan, Roche-Bobois serait fermé, tous les restos dont le menu dépasse 12,50 euros aussi...

26 fév. 2013
0

quelles autres series ??

je voudrais bien avoir des reponses , parce que depuis le debut tu es negatif par rapport aux chantiers artisanaux , tu nous dit qu ils s en mettent plein les poches meme si bilan a l appui on te te demontre le contraire , mais jamais tu ne donne de de nom , cela devient fatiguant !

c est facile de médire en restant vague dans ses reponses maintenant la question est precise , qui fait un voilier quasi a l unité moins cher que Fora ??

et pas de reponse du style "ce n'est pas le sujet , il y a bien d'autre bateau ,d'autre serie ,d'autre modele qui sont tres comparable au RM et sont vendu a un prix plus raisonnable ..." qui ne veut rien dire et ne repond a rien

26 fév. 2013
0

Il n'y a pas que RM.

Structure/pogo, c'est pareil. Il suffit de regarder l'intérieur du Pogo 30 à 100 000€.

Archambault aussi. L'intérieur du A31 est plutôt vide, pour un course "croisière" de 9m50 à plus de 100 000€.

Je voudrais aussi savoir quel bateau alu est au prix du RM tout équipé ...

Le tarif d'un OVNI 395 équipé est largement au delà du RM.

26 fév. 2013
1

tu aurais du faire de la politique José , tu as l art de ne pas repondre aux questions que l on te pose et de repondre a celles que l on ne te pose pas .
tu as raté ta vocation !

25 fév. 2013
0

Même si cela n'est pas ton cas José, je me répète, mais il y a des gens pour lesquels le prix d'achat n'est PAS le facteur de choix numéro un !

Le monde est plus divers que ça, même si il y a malheureusement une tendance lourde à acheter plus un prix ou même une "remise" qu'un objet, ce n'est toutefois pas une façon unique de vivre, sinon tout ce qui tourne autour du luxe, aurait disparu depuis longtemps, et ce n'est pas le cas !

25 fév. 2013
2

Ils sont peut être trop chers pour ce qu'ils sont, mais le problème c'est que personne ne semble capable d'en fabriquer de moins cher, en comptant toutes les charges.

25 fév. 2013
2

Ou avez vous vu que l'augmentation du CA était du à une augmentation sensible du prix des unités ???

Tout ce que je vois, c'est que l'entreprise a augmenté ses ventes, mais aussi ses pertes. Donc ce qu'elle a vendu lui a couté plus cher à fabriquer que le prix de vente. Ca peut pas durer longtemps comme ça.
NB Il y a eu une augmentation de capital en Aout 2012 www.societe.com[...]32.html . Ce ne sont pas les actionnaires qui se sont gavés sur le dos de l'entreprise, ce serait plutôt les actionnaires qui ont sorti leur carnet de chèques pour éviter de tout perdre ...

25 fév. 2013
1

Quitte a m'attirer les foudres une fois de plus ,les RM sont de tres beau bateau que j'aimerai m^me avoir si je devai changer mais ils sont vendu bien trop cher pour ce qu'ils sont...

josé

25 fév. 2013
0

que des clients "differents" achetent c'est leur probleme et tant mieux pour ces chantiers .

mais il n'en reste pas moins vrai que ces bateaux sont bien trop cher pour ce qu'ils sont...tout au moins c'est mon avis ...

l'exemple donné si dessus un RM de 12 vaut tout équipé 275 000€ au bas mot ...c'est du n'importe quoi ...

25 fév. 2013
1

ce n'est pas le sujet , il y a bien d'autre bateau ,d'autre serie ,d'autre modele qui sont tres comparable au RM et sont vendu a un prix plus raisonnable ...

alors ils sont fabriqué differement certe mais etant moins cher le mode de fabrication est pour moi bien choisi ..

une fabrication en serie n'est pas forcement synonime de quelque chose de mauvais et une fabrication artisanal n'est pas synonime non plus de qualité ...

et il faut etre realiste si une construction revient à plus cher que son concurent celle-ci est condamné à plus ou moins long terme .

on peut dire que c'est dommage mais c'est ainsi et depuis bien longtemps

26 fév. 2013
0

non hotelgolf je n'ai jamais dit que les chantiers artisanaux s'en mettaient plein les poches , pour la simple raison que je n'en sais absoluement rien ..

je n'ai fait que raporté un fait sans conclusion...

et je continu a penser que pour un bateau qui se dit manimaliste le RM me parait cher . car contrairement a ce que disent certain ce bateau est le contraire d'un bateau luxeux ce qui fait d'ailleurs à mes yeux tout son interet.

c'est tout de m^me un bateau en CP qui coute approximativement le prix d'un bateau en alu ..

26 fév. 2013
0

detrompe toi hotelgolf j'ai fait de la politique mdr

25 fév. 2013
0

Dans notre "rayon", il suffit de voir le prix et le carnet de commandes de Dragonfly (ex 250.000 EUR pour un 32 pieds pas trop habitable). Pourtant, les Quorning ne sont pas devenus riches.

25 fév. 2013
1

alors Francois2 la fabrication s'arretera ça c'est inevitable ...

je redis souvent ce que mon patron me disait "ton bateau est peut etre beau et bon mais il ne faut rien car il est invendable , trop cher"..

24 fév. 2013
0

Bonjour Calypso

Si pas indiscret
Pour tes deux copains au finale à combien leurs revient le
bateau

Le Moko

24 fév. 2013
0

Je suis surpris de la faible marge brute , en effet , un concessionnaire Je...eau se fait en marge initiale brute environ 20 % de marge sur chaque vente , c'est ainsi qu'une réduction de 10 à 15 % est envisageable mais n'attendez pas de SAV à ce prix ......

25 fév. 2013
1

Je serais curieux de trouver ne serait-ce qu'un concessionnaire en France qui touche plus de 10% sur la vente d'un bateau aujourd'hui!

25 fév. 201325 fév. 2013
2

Selon moi, un achat comporte deux séries de critères :
- les critères objectifs, que tout le monde peut partager quelque soit son opinion,
- les critères subjectifs, dont des aspects très difficiles à déterminer qui font que telle chose plaira à X mais pas à Y. Et bien souvent on essaie de transférer le subjectif en objectif, peut être pour se convaincre soi-même ? comme par exemple le sempiternel : les vieilles occases sont bien meilleures que les grandes séries neuves. C'est obligatoirement subjectif et on peut suspecter ceux qui l'affirment (ou qui affirment le contraire) de vouloir se conforter eux mêmes dans leurs propres choix. J'adore les vieux gréements (les vrais) mais en aucun cas je n'en veux un sans le budget ad hoc !

Un autre exemple ? Affirmer qu'un petit chantier rendra un meilleur SAV qu'un grand (ou le contraire) ? Quelle blague ! Pour avoir vécu exactement le contraire, perso, je ne veux plus d'un voilier de petit chantier, mais je comprends parfaitement que ça fasse envie puisque j'avais fait moi même ce premier choix. Maintenant, je ne suis pas du tout satisfait du SAV du grand, mais heureusement son revendeur assure... Pour le moment du moins. Peut on généraliser ? Certainement pas !

Quant à la qualité des matériaux et finition, je ne suis que partiellement d'accord avec marineled. Votre exemple est alléchant, malheureusement dans la vraie vie on ne compte plus les rossignols pour ne pas dire les bouses vendus à prix d'or. Le prix de vente n'est en aucun cas un critère permettant de déterminer la qualité. La qualite a un prix certes, mais il est quasi impossible de determiner le juste prix et donc encore moins la qualite d'un objet, sauf quand on est soi-meme le concepteur (et encore).
Conclusion : On sait à quel point on se fait empapayouter à la taille du chèque ?

Quant à la fiabilité , elle n'est pas à l'échelle individuelle liée à la qualité de conception, ceci n'est vrai qu'à l'échelle industrielle , par exemple, le taux de retour. Un peu comme le taux de survie dans une maladie. À l'échelle individuelle c'est oui ou non pas 66,32%.

Par contre, je suis bien d'accord, il vaut mieux se faire une bonne idée des qualités intrinsèques de ce que l'on achète avant de faire le chèque. Mais ce n'est pas toujours simple. Je ne suis donc par exemple pas du tout surpris des trois points d'oxydation de mon évier à peine 2 mois après livraison (futile mais caractéristique je trouve). Mais ça ne m'empêchera pas de le faire partir en SAV...

Je suis convaincu que ce qui nous réunis, c'est le plaisir de faire de la voile, chacun sa façon et selon ses goûts et capacités.

25 fév. 2013
0

Faire la difference sur des produits techniques, et acheter composants de bonne qualité est le job du chantier et pas celui du client final.

Si cette selection est faite sérieusement par le chantier, cela se ressent sur la qualité et la fiabilité des bateaux.

Apres c'est cette réputation de qualité et de fiabilité qui fait qu'un Hallberg Rassy ou un Amel n'est pas un Beneteau et que sa valeur perdure beaocp plsu dans le temps en occasion !

Mais c'est sur que quand la seule grandeur physique que connait l'acheteur du chantier c'est l'€uro, il ne faut pas s'étonner derriere des problemes de SAV

Pour le fun je ne résiste pas au plaisir de montrer ce qu'un chantier peut mettre en lieu et place d'un organiseur a réas sur un bateau de 53 pieds . Comme c'est caché par un capot, pour que le roof puisse faire solarium, l'acheteur de ceux que je décrit qui a du trouver que cela suffirait bien !!

Et je précise meme si cela ne se voit pas , que les cordages y font un angle de 45°. Ce n'est pas juste un guide drisse pour lequel cela aurait été tout a fait acceptable

25 fév. 2013
1

Merci Chrysm, je n'aurais pas pu le dire mieux que toi . Enfin des propos justes et réfléchis . Super ! :pouce:

25 fév. 2013
0

Pour apporter ma petite pierre à la réflexion.
Je pense qu'à l'achat d'un bateau neuf on peut aussi penser à sa revente future et à la décote probable.

Regarder le coût d'un RM 10.50 neuf et du SO équivalent il y a 8 ans et voir à combien ils se monnayent aujourd'hui d'occasion.

25 fév. 201316 juin 2020
0

L'organiseur version Low cost sur un bateau de 53 pieds

25 fév. 2013
0

Et donc, ou est le problème ?

www.tylaska.com[...]H5.html
www.colligomarine.com[...]ems.htm

Il ne s'agit pas spécialement de fournisseurs bas de gamme, et pourtant rien ne tourne ...

26 fév. 2013
0

Si l'angle de déflection ne dépasse pas 20° le déflecteur passif est pas cher et ne tombe pas en panne. Mais au delà c'est dur.
Un contre exemple: quand je hisse ma GV avec une manille W. ad hoc, j'ai 180° de déflection. Mais je n'ai que le poids de la GV à hisser.

26 fév. 2013
0

A propos des petites séries " de qualité", donc plus chères à l'achat : Qu'advient-il lorsque le temps de la revente est arrivé? Est-ce que l'écart de prix se resserre? Exemple dans les annonces H&O avec un Tofinou 7 de + de 20 ans, en vente à 28.500€. Je rappelle que le Tofinou est un D-boat de 7mètres. Je ne conteste pas le fait que c'est un charmant canot, mais les gens aisés (très aisés) qui sont la cible de marché, le sont peut être assez pour acheter l'équivalent neuf plutôt qu'une occasion?
Je pense -mais ça n'est qu'un avis - que si les petites séries ou les productions "d'exception" ont un prix qui s'explique, l'acheteur initial risque de payer deux fois le prix fort, un fois à l'achat, une fois à la revente...
Je précise que je suis proprio d'un bateau de toute petite série :-D

26 fév. 2013
0

Bonjour,
je ne m'exprimerai pas sur le Tofinou (peut-être est-il dans un état vraiment exceptionnel ? et je ne connais pas ce marché) mais pour le reste, je ne pense pas que les petites séries décotent plus vite, à partir du moment où ce sont des séries renommées, appréciées, de bonne qualité. Les propriétaires de RM mais aussi de Pogo, de JPK et d'autres, n'ont pas à se plaindre, il suffit de voir la cote que gardent les (rares) Pogo 1050 à vendre... Je ne dirais pas la même chose des protos et des constructions amateur où là, effectivement, la revente peut être difficile...

26 fév. 2013
0

Si je puis hasardé une explication étant fournisseur de HR c'est parce que tout est étudié, testé fiabilisé chez HR et que du coup leurs bateaux sont un peu comme les Amel ( mais dans un autre style) d'une tres grande longévité/Solidité .

Par contre il n'y a pas de HR34 a double barre a roue !!

26 fév. 2013
0

Y a qu'à voir le cas des HR. Ils gardent de valeurs monstrueuses même après des années.
ex : www.hallberg-rassy.nl[...]age.php : 159000 EUR pour un 31 pieds de 2007.
ou celui-ci : www.hallberg-rassy.nl[...]age.php

Le pire c'est qu'ils se vendent effectivement à un prix pas tellement éloigné de ce qui est demandé...

26 fév. 2013
0

Je pense plutôt que la décote est plus faible sur des voiliers de petite séries/petits chantiers (ms il faudrait faire des stats pour démontrer que cette impression est juste...).
pour moi, le risque est plutôt que le chantier soit tellement "petit"" qu'il disparaisse; et là, revendre un canot sans le chantier derrière, c'est un gros moins, je pense (ex: les bongo, même si repris sous Olea); donc petits - moyens chantiers, oui (pogo par ex., ou même jpk), mais petit-petits ou proto, cela me parait bcp plus risqué (sauf à être ds des réseaux d'amis bien spécialistes, et connaisseurs, et ne compter que sur cela pour la revente).

26 fév. 201326 fév. 2013
0

Revente peut-être un problème, mais pas sûr.

Je n'imagine pas une seule seconde revendre mon bateau, pour moi c'est parfaitement clair, je le garderai jusqu'à mon décès ! :goodbye: (et même au delà...) :mdr:

27 fév. 2013
0

bon privilège; (ms faut penser aux héritiers qd même !- humour) mais on ne sait jamais, l'envie de chgt peut survenir avec la pratique...

27 fév. 2013
0

Pas d'héritier, sans doute un don à une association, à moins que lorsque la vie se fera trop pesante et les douleurs trop pénible je ne saute par dessus le bord et qu' il finisse sa course où bon lui semblera ! :mdr: :goodbye:

27 fév. 2013
0

Dans les coins ou je vais, il n'y a vraiment pas grand monde, pour ne pas dire personne ! :topla:

27 fév. 2013
0

Ce serait faire peu de cas des pauvres navigateurs qui croiseront sa route de trop près ... :-p

27 fév. 2013
0

ou accroché à la barre tel le flying dutchman...

28 fév. 2013
0

De toute façon à la vitesse à laquelle l'économie Française décline, et vu les futures mesures d'austérités prévues , d'ici fin 2013, les bateaux même à moitié prix ne se vendront plus. Personnellement, je voulais vendre mon bateau pour en acheter un plus récent mais j'y ai renoncé, maintenant je préfère garder mon pognon pour assurer ma retraite vu que le système ne pourra plus l'assurer d'ici peu.

Cordialement

28 fév. 2013
0

De toute façon à la vitesse à laquelle l'économie Française décline, et vu les futures mesures d'austérités prévues , d'ici fin 2013, les bateaux même à moitié prix ne se vendront plus. Personnellement, je voulais vendre mon bateau pour en acheter un plus récent mais j'y ai renoncé, maintenant je préfère garder mon pognon pour assurer ma retraite vu que le système ne pourra plus l'assurer d'ici peu.

Cordialement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (39)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021