Voiliers classiques "dans leur jus"

Sur un autre fil, j'ai écrit : "je ne connais AUCUN yacht classique conforme à son origine..."

J'aurais pu ajouter que, sur les dizaines qui naviguent à St Tropez ou Cannes, je n'en connaissais que quatre qui en sont proches. J'espère qu'il en existe quelques autres.

Ne serait il donc pas intéressant de recenser les quelques voiliers anciens qui, sans être parfaitement identiques à leur version d'origine, en sont resté très proches.

J'invite Outlaw Pete à partager ses connaissances ainsi que Breizatao s'il est capable de respecter ses contradicteur.

L'équipage
25 oct. 2016
25 oct. 2016
0

déjà il serai bon de definir le terme Yacht ...perso ai-je un yacht ou un vieux greement .,?

25 oct. 2016
0

Pour ma part, je parle de voilier. Dans les années 60, tous les voiliers étaient des "Yaks" pour les pécheurs comme pour mes parents... et ton "Calypso" était un grand voilier.

Le plus grand à St Malo était "Ménestrel", Cornu de 14 m devenu "Bob IV".

Je pense plus à tous les voiliers classiques qui naviguent en Méditerranée. Presque tous sont des constructions récentes mais on aime croire qu'ils sont d'époque.

Calypso est, pour moi, un ketch marconi ancien. Je n'aime pas le terme fourre-tout "vieux gréements".

25 oct. 2016
1

Maintenant il faut savoir ce que l'on entends dans leur jus ,car ces bateaux naviguent et depuis longtemps puisque l'on parle des années 60 il est donc normal que l'on est par exemple changer le moteur .

j'evite de parler de Calypso2
mais je connais bien un plan Sergent de 1954 (9.9m)qui n'a pas encore l'electricité à bord il a toujours son vieux rechaud ,et son reservoir gO en cuivre d'origine

25 oct. 2016
1

Oui, mais...qu'est ce que veut dire "d'époque"? Pour moi, meme reconstruit il y a 10ans, ils sont d'époque, puisque reprenant le materiaux, les lignes, le gréément, le style, la manoeuvrabilité, l'ambiance, ... de leurs ancetres presque tous disparus.
Ils ont un moteur moderne, un équipement electrique et electronique high tech,....et alors? du moment que cela ne se voit pas, et que cela ne change rien à l'ambiance générale, à la façon de naviguer,...pour moi, ils sont d'époque.
Mais ce n'est que mon avis perso.

25 oct. 2016
0

oui on peut cela : disons plutôt qu'ils sont d'UNE époque

27 oct. 2016
0

D'époque veut dire d'origine. Authentique.

Une refabrication est une copie, plus ou moins fidèle.
C'est joli, sympa, beau à voir mais ce n'est pas le navire authentique.

Et c'est très éclairant de voir un bateau (ou autre pièce de collection ou de musée) sans électricité, avec tous ses accessoires d'époque !
:pouce:

Il y a de nombreuses refabrications (voitures anciennes, avions etc) c'est beau mais quand même moins instructif que les pièces originales "dans leur jus"

25 oct. 2016
0

je n'y connaît pas grand chose en classique, mais j'ai aimé parcourir le ponton du musée maritime de la Rochelle
www.museemaritimelarochelle.fr[...]eil,131
En guise de classique il doivent s'y connaître un peu ;) peut-être qu'un HéOnaute s'y trouve amarré?...

2

Et moi je trouve qu ' une belle replique c' est beau aussi :-)

25 oct. 2016
0

Vrai aussi

25 oct. 2016
0

Bonjour Viking 35

Pour moi le plus dans son jus c' est....

Marygold. Yacht anglais de 18m et 1892

Quand tu descends c 'est un voyage dans le temps avec les odeurs en primes

Voir Chasse Marée N98

Il est mon premier modèle réduit naviguant echel 1/10
Alors je ne suis peut être pas 100% objectif
ok 99% il y a un bouteille de gaz à bord.

Le Moko

25 oct. 2016
0

Oups un blâme pour moi c 'est Marigold et pas Marygold

Le Moko

25 oct. 2016
0

J'en connais un qui a monté son club de voile "classique" dont le yacht a des espars en alu et sa coque en stratifié...

25 oct. 2016
0

Bonsoir
A Marseillan on a O'Thonna
[url=www.patrimoine-maritime-fluvial.org[...]lic.php ]
C'est un ébéniste qui l'a sauvé et refait avec ses deniers et ses mains...
Il a modifié le rouf qui était en deux parties.
Bravo à lui !
:bravo:

25 oct. 2016
0

Par définition cela n'existe pas vu que le bois, est en un matériau ''vivant'', comme l'acier et le ferrociment, n'en deplaise, donc quand une partie est pourrie, on l'a change et on fait ''tourner'' la structure ainsi.

25 oct. 2016
0

Je suis d'accord avec ça . Les vieux classes J sortis des vasieres,ou d'autres comme Merrymaid, reconstruits en ne conservant parfois que le squellette restent les même bateau . Même si la je vais plus loin. Il restent des classiques. Et tout les autres entretenus au fil des ans , nouveau pont, ou remplacement partiel du bordé , c'est un chemin de vie des bateaux, pas plus . A st trop par contre il y a Albatros un tres vieux cotre de 20 m environ trés beau et vraiment dans son jus,en restauration pépère. C'est mon préfére .il est quai des pecheurs dans son coin .

25 oct. 201625 oct. 2016
1

Le yacht club classique a donné les définitions suivantes :

"DÉFINITION DES YACHTS POUVANT ARBORER UN NUMÉRO CLASSIQUE

Classe 1 : Yachts conçus avant le 31-12-1968 et construits à l’unité ou en séries limitées non-industrielles, conformes à leurs plans d'origine sans modification conséquente vis à vis de l'état d'origine (par modification conséquente, il faut entendre toute modification du matériau des espars, de la coque, du lest ou des plans antidérive ou modification substantielle du plan de voilure et du gréement).

Classe 2 : Yachts conçus avant le 31-12-1968 et construits à l’unité ou en séries limitées non-industrielles, conformes à leurs plans d'origine mais comportant une ou plusieurs modifications conséquentes vis à vis de l'état d’origine. Répliques conformes aux plans d'origine de yachts réalisées d'après des plans établis avant le 31-12-1968.

Classe 3 : Yachts conçus entre le 31-12-1976 et le 31-12-1968 construits à l’unité ou yachts construits en série industrielle dont le prototype a été construit avant le 31- 12-1976, conformes à leurs plans d’origine. Les bateaux conçus ultérieurement "dans l’esprit" des yachts classiques sont incorporés à cette classe.

Ne peuvent prétendre au numéro classique les bateaux utilisant des matériaux composites pour les voiles, les mâts et les bômes. Les voiles autorisées doivent être fabriquées par assemblage cousu de panneaux visiblement tissés carré et les mâts/bômes ne peuvent être qu’en bois, aluminium ou acier."

26 oct. 2016
0

Pense duick6, vous le classé comment!!!

26 oct. 2016
0

Pen Duick VI serait un "Classe 3 : Yachts conçus entre le 31-12-1976 et le 31-12-1968 construits à l’unité..."

26 oct. 2016
0

Donc classiques ne sont pas forcemment bois? J'imaginais les coques poly comme semi- classique qui n'existe peut etre pas . Mon contestounnet de 65 avec son mat et bome d'origine , qui a part motorisation n'a subi aucune tansfo ,a si balcon ar + tube pour le panneau solaire et une plate forme et hiloire en bois refait a l'identique. Se classerai comment alors? Suis je en voie de déclassification à defaut de disparition.

26 oct. 2016
0

Pour sauver le patrimoine mondial des yachts classiques il y a une solution toute simple ;
dans le classement général de toutes les courses il suffit de mettre une classe différente "voiliers authentiques" (je peux vous préciser le calcul officiel de la définition)
- cette classe différente a l avantage de sauver tous les voiliers conformes à leur origine sans que cela ne gène les autres ... et bien j' ai fait cette démarche dans toute la France et même en Angleterre par des centaines de courriers envoyés aux responsables et bien personne n' a accepté !
Résultat tous ceux qui ont un voilier du patrimoine conforme et bien ils sont certain de se faire plumer dans toutes les courses par ceux qui ont modernisé leur bateau ...chose que j' ai vécu de plus en plus pendant des années ce qui est la démolition du patrimoine mondial ... cela est la raison de la revente de mon Palynodie2 à son pays d' origine Marseille pour essayer de le sauver...

26 oct. 2016
1

et pourquoi diable faire des courses ??? on peut faire aussi de la croisiere avec un yacht classique ...

et on peut aussi d'une certaine façon "priviligié" dans les ports ces bateaux qui participent par leur presence à une certaine culture et a la conservation d'un patrimoine maritime .

26 oct. 2016
0

Pour cela il faudrait une culture maritime, que nous n'avons pas. Tabarly a lancé la mode de la plaisance, les industriels se sont engouffrés pour se goinfrer, bilan des ports plein de ponton, plein de gréements, plein de coque identique et nobody pour faire vivre tout cela. Maintenant, on est passé a l'air de la caresse(tablette, etc) et du camping-car. Fini la bricole et l'autonomie.

26 oct. 2016
0

pas faux...
Aux Pays-Bas, l'ambiance est bien différente. :heu:

26 oct. 2016
1

ah ici à Port Louis il y a un ponton pour les vieilles coques et si l'on fait 3 sorties regate l'hiver on paie moitié prix du ponton annuel ,pas mal ..

26 oct. 2016
0

J'ai visité Winnibelle à St Vaast la Hougue après sa restauration au chantier Bernard avec le petit fils de M.M.
Il m'avait indiqué une modification de l'aménagement intérieur par rapport au plan d'origine.
Egalement Khayan à La Rochelle (ex Actéon), entièrement rénové par son actuel propriétaire (je crois qu'il souhaite le vendre). L'aménagement intérieur d'origine en bois de rose complètement dégradé a été refait en acajou dans un style british pour des raisons de coût.
Et le cas de PenDuick où ET a reconstruit la coque en stratifiant sur l'ancienne. Finalement, seule la barre restait d'origine.

A Honfleur, les bateaux anciens sont invités gratuitement car ils participent à l'attractivité du Vieux Bassin et à l'inspiration des peintres.

27 oct. 2016
1

il n y a pas que la barre qui reste originale sur penduick il y a un élément du gréement aussi . penduick n est pas sont non original mes celui donné par Éric tabarly ce bateau était YUM avant , un jolie plan williams fife .

26 oct. 2016
2

ah non lorsque l'on fait des courses c'est pour gagner

26 oct. 2016
5

Et le mien est: "les voiliers classiques dans leur jus "

26 oct. 2016
0

D'ailleurs, je regrette que dans les ports on mette pas plus en valeur les voiliers esthétiques. Ainsi, Winibelle à Marin Marie est perdu au milieu d'autres voiliers en plastique. Il n'est pas le seul.

26 oct. 2016
0

C'est vrai qu'il y a des beaux bateaux à Port-Louis... j'y suis passé mi-septembre, ils étaient regroupés pour les journées du patrimoine...
ça nous a fait une jolie balade sur le ponton.

26 oct. 201626 oct. 2016
0

ecumeur : pour la petite histoire la barre du PenDuick est une copie Eric avait peur qu'un abruti lui la vole ..sa femme a donné original à la Cité de La voile Eric Tabarly à Lorient .

par contre le lest a été recupéré

26 oct. 2016
0

Oui, Honfleur tolère gratuitement les bateaux traditionnel dans le vieux bassin. J'y ai mis Lulu pendant plusieurs années. Mais j'ai fini par préfèrer aller dans un autre port pourtant payant plein pot et plus loin de chez moi.

26 oct. 2016
0

Oui calipso, mais on peu aussi régater sans vouloir le podium.

26 oct. 2016
0

Comme le disait Mandela : je gagne toujours, même si je ne suis pas Le gagnant...
Je fais des courses pour participer, pour l'ambiance, pour permettre à ceux qui sont devant d'avoir quelqu'un derrière sinon ils seraient frustrés... et si j'affine bien les réglages, que je prends une bonne option, et que je gratte quelques places, je suis content...

26 oct. 2016
0

Mon sujet est la course au large en yachts classiques...

26 oct. 2016
0

Classiques dont je sais qu'il n'ont pas subi de modifications profondes au cours de leur vie.
- " Veronique" plan Luke 1907
- " Moonbeam III " Plan Fife
- " Karenita " Alden 1929
- " Emilia " 1930 avec un changement de gréement toutefois.

Probablement :
- " Owl "
- " Marigold " 1896
- " Partridge"
- " Altaïr "
- " Lulu "

Il en a d'autres, à vous de compléter.

Tous les Class J, les goélettes "Eléonora", "Elèna" et "Sunshine"; "Atlantic" sont des voiliers récents.
Sur certains voiliers "centenaires", seuls quelques équipets, la plaque de construction et un ou deux détails sont d'origine!

karibario.blogspot.fr[...]st.html

26 oct. 2016
0

Velsheda est d'origine, avec modifs bien sur, mais ce n'est pas une reconstruction.

26 oct. 2016
0

il y aussi Eloise plan Sergent l'interieur a été repris et le mat d'Artimon en bois remplacer par de l'alu suite à une rencontre avec un grand bout dehors à Brest voici plusieurs années

26 oct. 2016
0

Pas velsheda, elle a toujours navigué. C'est endeavour qui etait rempli de beton dans sa vasiere de la hamble.

27 oct. 201627 oct. 2016
0

Pour Nan, tu me mets le doute viking, mais pour Velsheda/Endeavour, je reste persuadé que les souvenirs de tes copains sont brouillés. Endeavour a été désarmé avant guerre, et plaçé dans sa vasiere bien au chaud, avec du beton dans les fonds pour remplaçer le plomb. Mais velsheda a continuer a flotté, et a du coup plus souffert qu'endeavour. Ce dernier était effectivement surmonté d'une structure bien paralipipedique, car il etait habité. Ce serait assez facile à vérifier si on avait une photo, car, à l'époque, oeuvres mortes blanches pour velsheda, et bleues pour endeavour.
Je me souviens tres bien d'un episode de thalassa des 90's qui parlait de la renaissance d'endeavour grace à elizabeth meyer. Cela avait permis enfin de revoir 2
Class j regater ensemble, avec velsheda, qui, dit dans le reportage, etait encore dans son jus, avec ses vieux winchs et ses vieux cabestan.
Il etait magnifique ce reportage, avec, à la fin, les images de cette premiere confrontation, sur la musique du film mission (morricone).
Je n'ai jamais pu retrouver cet episode... malheureusement.
Je crois que j'avais versé ma ptite larme à l'époque, tellement c'était beau.

28 oct. 2016
26 oct. 2016
0

Velsheda: Si l'on veut mais que reste t-il de l'origine? Elle était dans un bien triste état dans sa vasière de la Hamble?

27 oct. 2016
0

Ceux qui naviguaient dans le Solent durant des années 70 se souviennent parfaitement de la vieille coque surmontée d'une sorte de container moche située à l'entrée dans le sud de la rivière Hamble. Il s'agissait de Velsheda.
Quand à Endeavour, il était lui aussi dans une vasière dans la Médina mais était encore navigable.
Inutile de préciser qu'après des dizaines d'années d'abandon total, ces voiliers en aciers étaient dans un triste état.

27 oct. 2016
0

Il ne faut pas croire ce qui est dit à la TV. Cela s'appelle de la communication.
ce ne sont pas des copains mais moi même qui ai vu plusieurs fois Velshéda dans sa vasière, la première fois en 1970. Je ne suis pas sur que l'on aurait pu reconnaître la couleur de sa coque et il paraissait inimaginable qu'il puisse de nouveau flotter.
Je te répète aussi que tu confond Endeavour et Velshéda. Je n'ai vu qu'une fois ce qui devait être la coque rouillée de Endeavour. Mes souvenirs sont moins précis mais c'était dans la rivière de Cowes.

Quand à Nan , je t'en parlerais en MP...

26 oct. 2016
1

Bonjour Viking

Tu peux rajouter dans ta liste la goélette Lelantina de 1937 mais c 'est relativement recent
Elle sera mon prochain gros modèle réduit naviguant enfin pas avant la retraire.
En classe J tu as Endeavour 1934 mais il n 'est plus vraiment dans son jus
En plus petit tu as la trés belle restauration et propriété du Chantier du guip
cotre de 9m Seagull.

Le Moko

27 oct. 2016
0

Il existe une belle maquette de Lelantina dans le bureau de Castlemain à Antibes avenue Pasteur.

26 oct. 201616 juin 2020
1

Un copain vient de m'envoyer des photos de son bien plus modeste mais très joli bateau. Depuis sa construction en 1950 il a gagné un enrouleur et un BBQ!

26 oct. 2016
1

le barbeurq a l arrière d un si beau bateau est vraiment une faute de gout !
il eu été bien mieux de le prevoir demontable

27 oct. 2016
0

honte

26 oct. 2016
1

Et ben c moche.

26 oct. 2016
0

haha, il est hyper beau!!

26 oct. 2016
1

Pendant des années j' ai connu des classiques conformes mais sans la garantie des plans de leur architecte ce qui fait qu' ils avaient :
- un nouveau mat bien plus grand
- des voiles bien plus grandes
- un nouveau plan de voilure qui souvent est devenu 7/8 ème
- à l' intérieur la majorité des équipements ont disparu
- les bois du pont du roof et des équipements ont été remplacé par de très légers matériaux le but étant d' être bien plus léger que les voisins !
- la quille est toute nouvelle ainsi que le safran
- les tissus des voiles sont très modernisés
- etc... etc

et soit disant ils sont conformes à leur origine ... ce qui fait que tout le monde se fait manipuler... CQFD

26 oct. 2016
2

Quand je regarde et admire ces anciens bateaux je ne m'attache pas à savoir si tout est tel qu'à l'origine.

Ils sont beaux, ça me suffit et si ils sont mieux agencés, plus ergonomique pour les manœuvres, plus faciles à manoeuvrer, ils sortiront plus facilement donc plus souvent, ça me va très bien.

Et, pour ce qui est des régates, ne suffirait-il pas de les refaire jauger?
En plus, j'ai bien compris que c'est un sport habituel chez les régatiers de ......s'affranchir des règles.

Je n'apprécie que le temps réel!

28 oct. 2016
0

Et bien c' est exactement la raison que tu précises pour que les dirigeants des courses refusent de vérifier si les yachts sont conformes à leur origine... Le problème est de sauver le patrimoine de la course au large, ce qui oblige que les voiliers soient conformes à leur origine...

26 oct. 2016
0

J avais jauger en hn . Mat bois sans enrouleur etc etc vieux bot ... Je n ai plus en tete mon rating et c'etait une premiére donc naif . On se battait avec la un type albin plus moderne mais avec un meilleur rating.... On lui collait au fesse en reel et dernier jour dernier bord on se le remonte sous asy , declaré evidemment Et la le gars nous degaine bout dehors et genk non declaré . J ´etais fou et ce jour la j'ai compris . Il aurait fallu réclamer. Face a ces tete de nds,Le petits copains font mumuse et se retrouvent au yakcloub pour refaire le monde . Plus jamais .en France .

26 oct. 2016
0

Le site de la transat classique Panerai est sympa on y voit de jolis canotes avec quelques descriptifs.

26 oct. 2016
0

Pour voir du classique, la perfide Albion? Ou les bataves?

26 oct. 2016
0

Nan a été également restauré avec une tres grande partie de la coque d'origine.

27 oct. 2016
0

Erreur MLM . Nan a été reconstruit en totalité même si la communication sur ce voilier a évolué.
Même le plomb de la quille n'est pas d'origine. D'origine, il ne reste quelques portes d'équipets, la plaque d'origine et sans doute deux ou trois autres pièces mineures. Il y a eu un article de V&V qui parlait de son chantier.

26 oct. 2016
0

Si sauver le patrimoine mondial de la course au large n' est pas un objectif pour le faire découvrir dans l' avenir à nos enfants et petits enfants et bien tout le monde peut moderniser ces voiliers du moment que leurs voiliers sont magnifiques ce qui est la priorité et donc sauver le patrimoine est une horreur alors qu' il aurait été tellement simple de sauver le patrimoine mondial CQFD ... les pigeons sont nos enfants et petits enfants !!!

27 oct. 2016
0

Pour essayer de suivre , c'est pas évident . On peut penser que quand on connait les courses sur ces bateaux comme toi , on a une belle expérience. De plus comme proprio de ton ancien bateau qui pour les gars du Sud entre autres est une référence ,car les beaux coursiers classiques ( en bois) sont plus rares chez nous, cela ne laisse pas indifferent . Avoir été propriétaire de ce bateau , on l'a pas tous été heureusement ( sinon quelles discussions..)mais ici pour avec les copains du sud , il fait référence ( je parle pour moi) . Ceci dit . Ce bateau navigue encore , comme d'autres de cette époque et donc c'est tout bon . Sauver le patrimoine c'est bien mais tout va trop vite ,peut etre que ´nos' enfants pour majorité , ne s'y intéressent pas trop( pas assez on s'en fout) . Tous ces beaux vieux bateaux qui continuent a naviguer , le font grace a des minorités . Des milliardaires , des passionnés , des entétés des azebine, des jeunes en devenir ou des vieux gars expérimentés ou ...mais ya pas que ça , les gouts sont differents.Une chose est sur tous les jolis bateaux comme ça on de l'avance car on parle encore d'eux . Ce qui ne sera pas forcemment le cas pour tous les suivants .

27 oct. 2016
0

J'aime bien aussi Aile VI qui me renvoie au Bassin d'Arcachon et aux histoires racontées par mes parents et grands parents autour de la merveilleuse Virginie Herriot
www.patrimoine-maritime-fluvial.org[...]lic.php

27 oct. 2016
0

Magnifique bateau!
Gorlann

27 oct. 2016
0

Viking 35, il est important de savoir que nos dirigeants ne font rien pour sauver le patrimoine des célèbres voiliers classiques de la course au large... pour confirmer l authenticité de ces bateaux il est obligatoire d' avoir les plans de l architecte mais comme tous ces dirigeants n' ont aucun respect aux architectes c' est foutu... ce qui fait que tout le monde peut moderniser son classique pour lutter contre les collègues qui ont hyper modernisé leur bateau afin de gagner toutes les courses ... du coup c' est normal de le faire ce qui est nécessaire de connaitre la situation ...

28 oct. 2016
0

"nos dirigeants ne font rien pour sauver le patrimoine des célèbres voiliers classiques ".
Pourtant, il me semble que sur un autre fil Calypso explique qu'il a bénéficier d'un classement en bateau de patrimoine et qu'il bénéficie d'aides, modestes, je te l'accorde.

27 oct. 2016
0

il y a encore pas mal de classique comme marguerite ,Stémaël IV, Pilen , et j en passe, les plan sergent François on les trouves au musée de la marine a la Rochelle et pour les s&s je ces pas ou il ce trouve . pour ceux que ça intéresse de navigué dessus y a l asso www.lesmarguerites.org[...]/
fr-fr.facebook.com[...]tlouis/

28 oct. 2016
0

Viking 35, tu as raison car il est pratiquement impossible de retrouver un yacht classique conforme à son origine car la seule solution est que ce yacht soit conforme au plan de son architecte, plan qui doit être à bord pour que tout le monde puisse le consulter pour prouver qu' il soit conforme... Il est clair que cela était possible dans la course au large puisque toutes sont sous la direction des offices nationales qui dirigent les yacht-clubs organisateurs des courses ... nous n' avons pas de chance car tous ces responsables ont refusé ce système pourtant hyper simple : il suffit que chaque propriétaire affirmant que cons yacht est conforme à son origine, il le peut à condition d' avoir à bord les plans de son architecte ce qui est vérifiable rapidement par tout le monde... A ce sujet j' avais proposé une chose toute simple :
chaque yacht classique conforme à son origine devra afficher sur son roof 4 chiffres : N°1 - la hauteur du mat
N°2 - la surface de la Grand Voile
N°3 - la surface du Foc
N°4 - la surface du spi
...rien que ces 4 chiffres imposeraient aux propriétaires de rester conforme !!!
... surtout que le reste étant à vérifier par les responsables ...
Cela aurait permit de faire un classement différent : yachts authentique ! les autres yachts font parti du même groupe...

c' est foutu !!!

28 oct. 2016
0

Je dois préciser pour les courses de yachts classiques la catégorie authentique (à son origine) doit avoir :
- à bord les plans de son architecte
- et affiché sur le roof les 4 chiffres ci-dessus N°1 N°2 N°3 N°4

cela a été refusé actuellement par tous les responsables ce qui fait que tout le monde modernise son bateau pour avoir dans les courses de yachts classiques les mêmes chances que tous les yachts modernisés ce qui se comprend bien et qui est très normal ...!!!
Du coup le patrimoine mondial de la course au large disparait totalement CQFD ...
C' est foutu foutu...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (68)

Bien fini ?

mars 2021