Voiliers barre franche sans butées de barre et Nouveau pilote auto sur vérin...

Salut à tous!
Un copain bossant chez un ship me fait faire un bon coup sur un Pilote Raymarine AC 200. Je vais faire moi même le montage, pose des instruments, connections et autre stratification de support du vérin.
Mon voilier est un Jouët 10.80 gte, plus petit qu’ un Sunshine mais au rapport de lest et voilure plus importants. Barre extrêmement douce et parlante malgré un safran plus court. Poids lège 5,4 tonnes.

Comme sur de nombreux voiliers de cette époque (1985) je n'ai pas de butées de barre. Avantage: une manoeuvrabilité hors du commun qui fait que lorsque la barre est poussée à fond le bateau tourne sur sa quille!!! Inconvénient: l'adaptation d'un pilote inboard nécessite des butées de barres afin d'arracher le vérin du pilote...du coup :goodbye: le fait de tourner dans un mouchoir de poche :oups:

Ma question est la suivante? Avez vous déjà eu ce type d'interrogation à vous poser pour le montage d'un pilote inboard et si oui qu'avez vous créez comme système de butées de barre franche?

Je vous avance mon hypothèse après celles avancées par mes copains. Le Jouët ayant l'avantage d'avoir un safran "semi" suspendu, il serait possible de créer des ailettes inox sur le Skeg (partie en avant du safran et qui en sa partie basse reprend le safran ) qui respecterait un angle de 35° babord et tribord nécessaire au bon fonctionnement du vérin. Ces ailettes en 5 mm d'épaisseur et inox 316 disposerait d'un jambage pour la solidité et la certitude de respecter l'angle de travail même lors d'effort important lors par exemple d'un lâché de barre involontaire en marche arrière!
Les deux ailettes seraient indépendantes de la pièce en inox maintenant le safran mais viendraient de part et d'autre de celle ci et boutonnées. Cf dessin.

D'autres hypothèses m'ont été avancé comme des drosses dyneema à l'intérieur ou créer au niveau de la barre deux butées saillantes à l'extérieur...

A vos avis je suis tout ouï :whaou: :langue2:

L'équipage
11 jan. 2017
11 jan. 201716 juin 2020
0

Mon système actuel :blabla:

11 jan. 201716 juin 2020
0

Les ailettes qui feront office de butées...

11 jan. 201716 juin 2020
0

Le montage: celui ci viendra se plaquer sur la plaque en U de reprise du safran sans nécessiter de perçages supplémentaires et qui restera indépendant pour permettre le démontage du safran si un jour c'est nécessaire. ..

11 jan. 2017
0

ça va freiner dur ,plus de départ au planning ..
:pouce: :mdr: :mdr: :mdr:
alain

11 jan. 2017
0

Plus que la vitesse, la mise en place d'un pilote inboard dégrade fortement la manoeuvrabilité. ..c'est plus ça qui me gêne! Après passer de surfs à 17 nds à 16 nds bon...ça ira :-D :-D :-D

11 jan. 2017
0

Bonjour,
J'ai le même safran que toi sur mon Sun Rise, mais les butées de barre sont sous le carré de barre et fixées à côté de la bague nylon ?
Je ne comprends pas pourquoi tu veux les mettre sous l'eau ?
M'enfin!

11 jan. 2017
1

J'ai eu ce système sur le figaro ça ne tient pas :non: :lavache:
Tu as un pilote inboard?

11 jan. 2017
0

Hello funnywave, je ne comprends pas vraiment en quoi les
butées sont elles vraiment indispensables pour la marche du pilote...
Mais si c'est le cas,pourquoi ne pas envisager des butées sous forme de petits ailerons hydrodynamiques, solidement fixés de part et d'autre sous la voute, et sur lesquels l'extrémité haute du safran pourrait s'appuyer?
Autre solution, mais tout dépend de la configuration autour du carré de barre, ça serait de fabriquer des butées mécaniques fixées au niveau du cockpit. Dans ce cas il faut que les butées soient le plus éloignées possible de l'axe de la mèche, afin d'encaisser des efforts pouvant être assez importants.
Sur mon ancien Firts 35, je me rappelle que Bénéteau montait en origine des butées de barres sous forme de 2 tenons inox de chaque côté du carré de barre, mais ça se tordait au moindre effort, car beaucoup trop près de l'axe....
Eric

11 jan. 2017
0

Salut Éric!
Le vérin raymarine type 1 nécessite 35° d'angle de barre max... il ne doit jamais aller en butée sous prétexte de dezinguer les engrenages à l'intérieur :lavache:.

Concernant des butées sous la voute c'est une idée qui est mal aussi! Il faudrait starter et que ce soit hyper solide! Pour l'autre système dont tu parles j'avais ça aussi sur notre Figaro One...ça n'a jamais tenu.

J'aimerais ne pas avoir de truc saillant à l'extérieur où les pieds se prendraient. En plus calculer 35° de cette manière la est plus délicate à faire ainsi que directement via le Skeg en dessous.

Il est certain que ce n'est pas hydrodynamique. Y compris sur la voûte car celle ci est dans l'eau très rapidement...

A voir je suivrais tous vos conseils :pouce:

11 jan. 2017
0

J'ai exactement le même skeg sur mon sundance, et pas de butées.
En bout de course, c'est la bielle de transmission de barre vers bras de mêche qui touche une cloison centrale d'un bord, et le bras de barre à roue sous le cockpit qui touche le contre moule dans la cabine, d’ailleurs déjà réparé par une plaque inox.
Pas top donc. J'ai prévu de mettre deux drosses sur mon bras de mêche, c'est ce qui limiterais le moins les courses du safran.
En attendant, j'ai mis un capteur d'angle de barre, et la course maxi est programmée dans mon calculateur. Pour l'instant, je ne suis jamais parti au tas, et je ne peut pas dire si il couperais la course du vérin au besoin, mais c'est peut-être une solution, est-ce que quelqu'un peut confirmer ?
Je précise que mon vérin n'est pas à fond lorsque mes deux butées, pas catholiques touchent de part et d'autre.

11 jan. 2017
0

Ok pour les drosses j'y avais déjà pensé...mais sur quoi les reprendre!? Le truc à intérêt à être solide! Et Quid du calcul d'angle pour arriver à une longueur de bout idéale?
Quel est ton pilote?

11 jan. 2017
0

Je pense que le sujet va intéresser du monde le mieux serait de mettre des photos. J'en prends samedi!

11 jan. 2017
0

En fait, je n'ai pas réalisé que tu as une barre franche, ce qui diffère de ma configuration. mon bras de mèche est très long, plus long que le point de fixation de la bielle de transmission, c'est lui qui va recevoir les drosses. Sur les points d'attache sur la coque, il y aura des petits ridoirs, qui me permettrons le réglage fin des courses.
Mais avec la barre franche, ou vas-tu placer ton verin T1 ?

12 jan. 2017
0

Salut! Je vais devoir bricoler et modifier...
Le vérin à besoin d'être à 779mm de la mèche. Je vais devoir le mettre légèrement de biais en respectant un angle de 90 avec le bras de mèche qui lui a une longueur de 260mm.
Je vais commander pour 300e le bras de mèche équipé de chez VDM, le LS 240.

12 jan. 201716 juin 2020
0

Bonsoir, face au même problème, avec un bateau de la même époque mais plus lourd nous avons posé sur la mèche inox un bras LS sur lequel vient se fixer le vérin (montage avec une clavette obligatoire! Nous avons utilisé la réservation pour la clavette prévue pour la version barre à roue)

Ensuite, des cales stratées à la coque limitent le débatement en utilisant le bras du pilote.
Sur certains bateaux, les butées se font sous le carré de barre franche, juste au dessus du pont ou juste en dessous.

Sur la photo, des plots en caoutchouc restaient à poser.

Une dernière chose, 2x35 dégrés de débattement, c'est trop juste pour manœuvrer, j'ai posé depuis un deuxième point d'encrage sur le bras de pilote pour fixer le vérin, plus proche de la mèche: celui d'origine pour avoir de la puissance (en vue d'un gros coup de tabac ou programme transat), avec 70 dégrés et le deuxième pour avoir du débattement à 90 degrés qui suffit même lorsque la météo se complique sur des croisières en med. (Ok F7)
Je passe de l'un à l'autre en 5 minutes.

12 jan. 2017
0

Merci pour ta réponse! Comment as tu fais pour créer deux points d'encrage supplémentaires sur le bras du pilote?
Je me doute que 35° soient insuffisants :/ il faudra que j'y remédie aussi! Ton idée m'intéresse!
Pour les butées ça ne devrait pas être un soucis majeur...

12 jan. 2017
0

Hello

As tu calculé la longueur de la bielette que tu vas fixer sur la meche pour y fixer le verin ?
Longueur de la bielette et débattement du verin vont définir l'angle de rotation de la barre.
Il faudrait une bielette courte pour un grand débattement mais du coup le verin va forcer.

Amicalement
FX

12 jan. 2017
1

Salut FX je suis les préco de Raymarine pour un montage dans les règles! La place je l'ai c'est bon...

12 jan. 2017
0

pour la longueur de la biellette et pour avoir 90° d'un bord sur l'autre
appliquer la formule du triangle rectangle 3.4.5 c'est le carré de l'hypoténuse .
alain

12 jan. 2017
0

6 8 10 c'est encore plus précis ;-) !

12 jan. 201716 juin 2020
0

Voici la mèche

12 jan. 201716 juin 2020
0

Le vérin type 1 de chez Ray...pour voiliers jusqu'à 11 tonnes ...j'ai de la marge :mdr:

12 jan. 2017
0

Pour avoir deux points de fixation, j'ai percé et taraudé un second trou pour fixer un deuxième téton.

Sur le site LS, se trouve la formule pour dimensionner un vérin en fonction de la taille et la compensation du safran, l'angle de braquage souhaité, la vitesse du bateau ect. Dans le cas le plus défavorable, avec 10T de déplacement et 90 dégrés je suis dans les clous.
Par contre le vérin raymarine type 1 fait la moitié en puissance et n'aurait pas suffit... alors que la notice disait que cela suffisait. ????

12 jan. 2017
0

Proposition : mettre des contacteurs industriels de fin de course en branchement série avec la commande du vérin. Contacts normalement fermés évidemment. Comme ça, quand ils sont activés, ça coupe l'alimentation du vérin, et celui-ci ne force pas sur une butee mécanique, tu évites ainsi les surintensités pour tout le monde : la bobine du moteur et les transistors de l'étage de puissance.

Tu peux même te servir des contacts normalement ouverts, reliés en OU, pour brancher une alarme !
Exemple :
goo.gl[...]/tiYmlk

12 jan. 2017
1

Et quand le vérin arrive en butée il se coupe à lui même le courant! Et..

12 jan. 2017
1

Oups Jacques, tu m'as précédé ;-)

12 jan. 2017
0

Le but des butées est que le vérin ne serve pas de butée mécanique lors de la manœuvre manuelle de la barre. Les "butées électriques" existent déjà et se paramètrent lors de l'initialisation du pilote, en rajouter ne sert à rien.

12 jan. 2017
0

ok, je ne savais pas, je n'ai pas de pilote in-board.

12 jan. 201712 jan. 2017
0

Le plus simple serait quand même de monter un secteur de barre, comme pour une barre à roue avec deux "fausses drosses" en cable (ou autre) fixées sur ce secteur de barre d'un coté et sur des équerres solidement stratées (boulonnées si c'est possible?) , sous le cockpit ou, la ou c'est possible de l'autre.

Sinon, après 30° (ou 35) le safran n'a plus d'efficacité donc ça ne sert à rien de pouvoir le mettre à 90° non?

Le miens à un débattement d'a peine 35° sur chaque bord et je n'ai jamais trouvé que le bateau n'était pas maniable...

12 jan. 2017
1

Honnêtement pour avoir eu des voiliers avec et sans butées je peux te garantir qu'il y a un gouffre... j'ai toujours fait halluciner mes voisins par la facilité avec laquelle tourne mon vieux 11m. Spectacle garantie :mdr: :mdr: :mdr: Je tourne sur moi même et c'est pas une blague!
Désormais tout ça ce sera terminé! Et crois moi j'ai longtemps tergiversé à savoir si je prenais pas plutôt un petit pilote extérieur type TILLER EV1 pour conserver cet aspect mobylette que tout le monde m’envie et qui m'a sortie de nombreux dangers. ..reste que pour une transat il faut que je rentre dans le rang :litjournal: :oups:

12 jan. 2017
0

J'avais fait cela sur mon ancien bateau

12 jan. 2017
1

En navigation oui mais pour rentrer au chausse pieds dans un catway c'est quand même bien d'avoir plus de 35°.

12 jan. 2017
0

il est effectivement important d'avoir des butées.
l'inconvénient est que tu perds un angle de barre important qui est nécessaire pour les manœuvres portuaires.
Sur mon précédent bateau , un rêve d'Antilles j'avais un vérin de type 1. je lui ai collé deux butées amovibles limitant le débattement du bras.
En arrivant dans un port , je débranchais le pilote et basculais les deux butées pour retrouver l'usage complet de la barre.
le vérin n'était pas fixé sur le bras mais simplement solidaire de celui ci grâce à l’œil au bout du vérin coulissant sur une tige inox soudée sur le bras. débrancher le tout prenait 30 secondes.

12 jan. 2017
0

Oui je vois bien mais rentrer dans mon coffre arrière pour déconnecter le vérin du bras de mèche le tout très rapidement si l'on doit faire face à une manoeuvre urgente c'est impossible...
Je vois pas la solution...je bute :langue2:

13 jan. 2017
0

tu ne vas pas déconnecter ton vérin à tout bout de champs. Faut pas exagérer ni dramatiser , ton canot virera quand même avec ses butées en place !
l'intérêt d'avoir des butées se justifie pour entrer ou sortir d'un port lorsque tu manœuvre lentement surtout.
Chaque fois que tu as à le faire tu peux prendre une minute pour déconnecter ton pilote.

12 jan. 2017
0

Bonsoir j'ai de mes amisi qui se fait installer un pilote in board sur un feeling 346 par un pro un vrai. Je vais faire quelques photos et voir le chantier. J'essaierai d'en faire un compte rendu exhaustif d'autant que je pense mettre un pilote un board sur mon sur rise moi même. Je pense qu'il y aura matière à discuter.
Si cela peut ammener de l'eau au moulin??? Si vous avez des questions existentielles indiquez les moi je pourrai poser des question pertinantes. À vous lire et bonne "tempête" pour les nordistes

12 jan. 2017
0

Macapocean c'est bien venu tout ce que tu dis! Je suis preneur!

12 jan. 2017
0

Je crois que nous allons orienter le fils de discussion sur la possibilité d avoir des butées amovibles! Qui serait capable de me créer un système où en qques secondes on retrouve un angle de barre d'origine?

13 jan. 2017
0

Oui mais même avec des butées amovibles tu seras quand même limité par la longueur du bras de vérin où alors j'ai rien compris au film?

14 jan. 2017
0

Oui c'est vrai... inutile les butées amovibles. :jelaferme:

15 jan. 2017
0

Ok on est bien d'accord :pouce:

13 jan. 2017
0

Oui, il sera nécessaire de désaccoupler le bras du vérin à chaque fois

15 jan. 2017
0

ce n 'est pas parce que tu vas désaccoupler le vérin que tu régleras le problème. il est absolument nécessaire de limiter la course du vérin et le seul moyen de le faire est de mettre des butées , donc ok désaccoupler le vérin mais en enlevant les butées pour retrouver toute la course du safran

13 jan. 201716 juin 2020
0

Sur mon ancien First 35, j'avais fabriqué un dispositif rapide pour bloquer la barre droite au mouillage. Je pense que ça pourrait s'adapter aussi avec des butées mécaniques en s'inspirant de ce système fiable et rapide. (la manœuvre ne prend qu'une seconde!).
Le principe: un secteur en tube inox est fixé au cockpit, et la barre franche se bloque ou pas dedans en agissant sur la vis qui appuie sur le carré de barre (molette visible sur la photo). la barre se soulève donc légèrement pour se libérer se son doigt de verrouillage (position "débrayée"), ou de ses butées pour ton cas précis.
Tout dépend bien sûr de la configuration de ta barre et du cockpit sur ton Jouët, ce que je ne connais pas, mais si tu es un peu bricoleur, ça doit être jouable!
J'espère que la photo sera un peu plus parlante pour expliquer le principe....
Eric

13 jan. 201716 juin 2020
0

Photo de mon montage avec point de fixation sur le bras de mèche. (Ici en position 45 degrés, et avec plus de 400kg de poussée cela va très bien même dans la brise)
Une deuxième de la butée bâbord en ctp + strat, vu de l'extérieur.

Pour le bras , commande le chez lecomble et Schmidt directement avec tes cotes pour le faire usiner au bon diamètre de mèche, avec enventuellement l'emplacement de la clavette (sauf si tu es équipé)

15 jan. 2017
1

La bête est commandée. Dans quinze jours on attaquera l'installation! On échangera à ce sujet sur notre forum préféré :coucou:

11 mai 2017
0

Salut les gars! J'ai finis la pose du vérin et de ses composants. Câblage ok, il me reste deux choses essentielles: la création des butées et la fixation du pupitre de commande sur la barre qu'il va me falloir grandement modifier en type raquette.

J'avais un ancien écran st6001 que j'ai fais communiquer via un câble conversion Seatalk/Seatalk NG au pilote. Avantage: possibilité d'actionner le pilote du poste de barre ou du poste de veille sous la capote assis sur le bridge deck.

La modification de la barre semble réalisable sans trop de mal en revanche je bute...sur les butées :mdr:
Attaché à la manoeuvrabilité originelle de mon bateau qui tourne sur lui même je veux trouver un système qui me permettra en quelques secondes de shunter l'ensemble vérin sur bras de mèche et butées!!!
Merci quoiqu'il en soit pour vos avis éclairés :pouce: :pouce: :pouce:

Je vous communique des photos de l'ensemble des ce soir!

11 mai 2017
0

Bonjour,
Pour t'affranchir du problème des butées et du désacouplement du pilote, je ne vois que la dessolidarisation du bras de mèche de la mèche du safran par une goupille par exemple ou une pièce coulissante sur la mèche pour solidariser une partie fixée à la mèche d'une autre solidaire du bras du vérin.
En premier je ferais un essai avec un montage conventionnel avec butées fixes, sur mon Sunshine, la perte de manoeuvrabilité n'est pas un problème, les butées sont en dyneema fixées aux tubes d'évacuation du cockpit .Reste le desacouplement du pilote que je n'est pas encore solutionné.
Jean - Charles

11 mai 2017
0

Pour ma part, sur mon dufour 36, j'ai un bout sur le bord de fuite du safran relié à une fixation sur la coque et qui empêche le safran de partir au delà de l'angle que j'ai fixé.

11 mai 2017
0

La butée est indispensable que d'un coté non ? (pour limiter l'extension du verin ???)

11 mai 2017
1

Non, des deux coté, pour ne pas tirer sur le vérin d'un coté (Vérin sorti), et pour ne pas que ça soit le pilote qui fasse butée de l'autre coté (vérin rentré)
Dans les deux cas, le pilote n'apprécierais pas sur le long terme je pense.

02 sept. 2017
0

Bonjour je déterre ce post car je suis en face du même casse tête que funnywave.
Je suis en train d'installer un vérin t1 sur mon first 35 qui dispose actuellement de butées de barre. Elles me permettent de manœuvrer aisément puisque l'angle de barre Max est de 50° de chaque côté. Si je respecte donc le Bras de mèche de 25 cm préconisé pour le vérin je vais me retrouver avec un angle de 35°.
Quelle solution as tu trouvé funnywave?

02 sept. 2017
0

La solution consiste à percer un nouveau trou sur le bras de mèche pour y fixer le doigt qui reçoit le vérin. En calculant bien la distance entre l'axe et le trou, le débattement du vérin sera supérieur à tes 50° et les butées mécaniques joueront leur rôle.
Par contre le vérin aura moins de bras de levier et donc moins de force, il faut voir si cette force resterait suffisante pour ton bateau.

02 sept. 2017
0

C'est bien ca dont j'ai peur car 15° ca va pas mal faire raccourcir le bras à mon avis et comme la barre du First 35 est très dure ...

02 sept. 2017
0

Salut!
Après avoir tout tenter je vais au plus simple et plus fiable...certes pas.le plus esthetique ni safe pour les pieds mais pas le choix!
Je vais mettre une plaque inox avec deux ergots soudés d'une hauteur de 10cm chacun. La barre viendra s'y appuyer.

Je te conseille de montrer ton pilote et l'essayer en premier. Tu verra ainsi son travail. J'ai remarqué que le pilote s'arrête à 33 degrés et non 35. Ce qui veux dire que les butees mécaniques internes du verin sont au dessus! Je pense!

En fait tu le monte, tu fais tous tes réglages liés à l'installation. Les angles à respecter, l'isolation du bras par rapport a la mèche si c'est inox/alu, etc. A partir de la le pupitre te donnera les angles, tu pourra ainsi affiner ta mise en place grace au visuel de l'appareil.
La disposition du pupitre est primordiale attention.

Je vais faire des photos et t'envoie ca! Le soudeur inox doit passer la semaine prochaine ou l'autre je te dirai!!!!!

02 sept. 2017
0

Super merci beaucoup des conseils et pour les photos

02 sept. 2017
0

Bonjour Julien,
As tu trouvé une solution pour désolidariser le pilote du bars de mèche?
Jean-Charles

02 sept. 2017
1

Salut JC! Pour l'instant je t'avoue que non. Trop occupé sur d'autres postes.
En soit désolidariser le verin du bras n'est pas compliqué et n'engendrerai pas de risques d'usure ou autre...en veillant bien-sûr a manipuler le pilote avec douceur. Ce qui me tarabuste plutôt c'est le capteur de barre!!!! Lui en revanche n'acceptera pas d'être désadapté plusieurs fois!!!! Au risque d'user le clipsage de la petite rotule plastique.

A voir donc...mais je n'y crois pas. C'est vrai que qd je regarde la perte d'amplitude de barre dû a l'installation du verin je prends peur!!!!

02 sept. 2017
0

Salut JC! Pour l'instant je t'avoue que non. Trop occupé sur d'autres postes.
En soit désolidariser le verin du bras n'est pas compliqué et n'engendrerai pas de risques d'usure ou autre...en veillant bien-sûr a manipuler le pilote avec douceur. Ce qui me tarabuste plutôt c'est le capteur de barre!!!! Lui en revanche n'acceptera pas d'être désadapté plusieurs fois!!!! Au risque d'user le clipsage de la petite rotule plastique.

A voir donc...mais je n'y crois pas. C'est vrai que qd je regarde la perte d'amplitude de barre dû a l'installation du verin je prends peur!!!!

02 sept. 201716 juin 2020
0

Ci joint le coffre qui donne accès au bras/mèche/capteur etc... ca va être nettoyer et peint pr l'heure je finis le traitement osmose.

02 sept. 201716 juin 2020
0

Le bras est un lecomble acheté chez AD.

02 sept. 201716 juin 2020
0

La stratification du support de verin avant peinture

02 sept. 201716 juin 2020
0

Le coffre tribord qui donne accès au vérin directement. Celui ci est protégé par une box que j'ai faite par précaution car il va y avoir bcp de choses stockées pr la transat.

02 sept. 201716 juin 2020
0

L'emplacement du p70r. Certains vont tiquer quant à son installation sur une partie amovible mais j'ai pris de nombreuses précautions pour soigner les raguages. Gaines, protzctions mousses etc. L'avantage de cet emplacement est 'lactionnement direct du pilote qd on est a la barre.

J'ai installé un ancien pupitre (celui de gauche sans capot sur la dernière photo) au niveau de la centrale devant le bridge deck. Celui ci est pour les quarts de nuits, pluvieux ou craignos car on est a l'abri sous la capote de roof.

02 sept. 201716 juin 2020
0

Voyez la différence d'angle que me fait perdre l'installation du pilote inborad!
Finit les spectacles au port avec des entrées dans ma place par n'importe quelles conditions!!!!
Va falloir anticiper...

02 sept. 2017
0

Ou la ca me fait peur aussi ca va être pareil...

02 sept. 2017
0

Désolé pour l'état du bateau...gros très gros chantier oblige!!! Tt ca se termine bientôt avec une remise a l'eau fin septembre oif!

02 sept. 2017
0

Bonjour, Il y a sur mon bras de mèche plusieurs trous.
Un pour le vérin du pilote avec clip, 2 autres avec boulon long rentré par le bas avec écrou en haut.
Un boulon me sert à fixer une chaîne de chaque coté dont les extrémités sont elles-mêmes accrochées vers la coque.
J'ai fourré ces deux chaînes d'un gros sandow passant dans chaque maillon afin que la mise en butée ne soit pas trop violente.
Le dernier boulon me sert à coincer la barre franche relevée au mouillage avec 2 bouts dont l'un est raidi par un petit coinceur.
J'avais phosphoré des jours pour arriver à cette solution qui me semble toujours, après des années d'usage, très correcte.

02 sept. 2017
0

Merci CERIGO est il possible d'avoir une photo?

02 sept. 2017
0

Désolé, mon bateau est en dessous de mes pieds, en NZ.
Demain, je vais essayer de te dessiner ce montage.

02 sept. 201716 juin 2020
0

Voilà dans mon cas quelques photos :
1) Barre avec les deux petites butées = tenons au niveau du carré de barre, qui permettent 50° de débattement de chaque côté
2) La ou je pense mettre le pupitre p70 car vite accessible et protégé un peu par le banc arrière du cockpit
3) Preparation du tube de jaumiere qui a du être scié et consolidé pour faire apparaître la mèche de safran ou sera fixé le bras de mèche.

03 sept. 2017
1

J'ai retrouvé une photo, mais à la vue des tiennes, je ne pense pas qu'elle puisse te servir.
Les 2 boulons inoccupés reçoivent les bouts avec anneaux qui bloquent la barre dans le cockpit au mouillage.

10 sept. 201710 sept. 2017
0

Pour le blocage de la barre relevée au mouillage c'est top! Pour les butées aussi, je verrai quand je recevrai le bras de mèche

Merci

03 sept. 2017
0

@cerigo
on se croirait au bagne de cayenne !!!!!!c'est papillon qui te l'a posé
alain

03 sept. 201703 sept. 2017
1

C'est mon ouvrage et je n'ai pas honte car c'est vraiment du très costaud et que j'en ai vraiment bavé dans ce coffre, plié en 4 dans ce petit cul avec 35 ou 40 ° pour y arriver. En fait tu ne vois pas comment est fixée la plateforme du pilote et j'ai laissé les "jambes" parce qu'elles ne me gênaient pas.

Après ton verdict qui m'envoie au bagne, je vais les supprimer! :mdr:

03 sept. 2017
0

bjr
sur mon boat barre à roue
les butées sont des équerres coupées dans une cornière de 50x50
en alu fixées sur le secteur de barre et qui viennent s'appuyer sur le renfort arrière du tube de jaumière avec une angle de 40° de chaque coté
le vérin hydraulique est fixé sur une équerre en cp de 15mm renforcée
par de la strat époxy en unidirectionnel collée sur le tableau arrière
au mastic époxy chargé
la rotule est reprise sur le secteur de barre avec une renfort en alu de
6mm avec 45° de chaque coté ,comme ça le vérin ne sert pas de butée mécanique ,j'ai réglé le débattement électronique à 35° ce qui fait trois tours de barre il me reste un demi tour pour aller en butée
pilote arrêté .
je ne l'ai pas encore essayé on verra demain après les réglages en mer (compas)
c'est le garmin réactor ghp 12 avec giro nmea 2000 .vérin robertson ,capteur d'angle de barre raymarine .
alain

10 sept. 2017
0

peut etre une solution..?( je cogite la pose du type1 sur hanse 341)Barre franche /je répète barre franche...
1/il s'agit de limiter le rotation angulaire de la mèche de safran
à 35° sur "chaque bord"...total 70°...
ce déplacement va induire un déplacement de la barre franche on peut calculer la "distance" dont s'éloigne de l axe du bateau le "bout" de la barre(celui ou on pose la main pour barrer)
*A cet endroit ou juste en arrière on fixe 2 pontets boulonnés inox
*
on tire la perpendiculaire (virtuelle)pour "trouver" le niveau ou l on va fixer sur l'hiloire 2 pontets inox(ou sur bancs...ou sur plat bord..?)a babord et a tribord
****manipulant la barre sur 35° par exemple sur tribord on mesure la longueur d'un bout dyneema(équipé a chaque extrémitéé d'un petit mousqueton inox)qui est frappé à babord.
ainsi ce bout sur babord va arreter la course de la barre sur tribord...et inversement sur l autre bord...
pour les arrivéés de port ou autres raisons on libère la barre de ses 2 bouts"limiteurs"en 1 " puisque mousquetons
Au fond ce serait proche des systèmes bricolés de pilotage automatiques avec sandows de chaque bord
des bouts dyneema trés peu étirables devraient le faire
je reviens d'ici 10/15 mns pour vous donner une évaluation de la longueur de la course sur chaque bord

10 sept. 2017
0

:pouce:
C'est exactement ce que j'ai fait sur mon bateau,(pour d'autres raisons que l'installation d'un pilote). J'adore les solutions simples nécessitant peu de moyens, économiques, et pas chronophages, et celle-ci en est une!

10 sept. 2017
0

Bonjour auriez vous un schéma ou une photo?

10 sept. 2017
0

Moi j'attends que l'artisan me fabrique ma platine avec butées!

Je pensais arriver à trouver un système pour desacoupler vérin et capteur d'angle mais c'est impossible. Du coup perte définitive de la manoeuvrabilité exceptionnelle de mon boat :-(

Dès que la pièce est faite ...photos :whaou:

10 sept. 2017
0

@funnywave
OK pour une platine avec butéé...celà veut dire que tu a de la place de chaque coté du carré de barre...pour boulonner une "large platine" qui va devoir encaisser de gros efforts(..?
souvent (en tous cas sur le hanse des 2 cotés du carré de barre s'ouvrent 2 coffres....
que pense tu de "mes 2 bouts de ficelle"?

10 sept. 2017
0

grosso modo (j ai oublié la trigonométrie sin/cos/tang.!!??)
une barre de 0,80m (plus exactement "l'endroit ou l'on pose la main"..) déplacé par la méche de safran(laquelle est actionnéé par le bras de mèche..lequel est actionné par le verin)..se déplace de 40 centimètres de part et d'autre de l'axe longitudinal du bateau

10 sept. 2017
0

je ne sais pas (encore!!)envoyer les photos de croquis sur PC
par contre en MP si vous me donnez votre portable ...là je sais faire...
un" sachant" sur PC pourrait relayer mes micros croquis

10 sept. 201716 juin 2020
10 sept. 201716 juin 2020
0

Et là

10 sept. 201710 sept. 2017
1

Attention: je ne pense pas que les butées soient seulement indispensables quand le pilote est embrayé.
Ce qui signifie qu'avant de larguer tes bouts sur la barre, il te faudra découpler timon-mèche.
D'autre part, je me suis habitué à la limitation de virement dans un port et sans doute grâce à ma Kiwiprop.

10 sept. 2017
0

Très bonne précision
Qui peut nous dire le fin mot??

10 sept. 2017
0

@cerigo and co
Alors cette précision ?
Car cela change ...to
Le pilote "éteint" le secteur 35 de chaque bord est il impératif??

10 sept. 2017
0

Les butées mécaniques ne servent que lorsque le pilote est éteint pour éviter de dépasser la course du pilote, en fonctionnement ce sont les butées électroniques qui servent ;-).

10 sept. 201710 sept. 2017
0

??? Sur un hydraulique?

10 sept. 2017
0

Oui bien sûr, avec le capteur d'angle de barre.

11 sept. 201711 sept. 2017
0

Absolument, il faut que la course soit limitée quand le pilote est en place, qu'il soit allumé ou éteint ne change rien. Il faudra déconnecter mécaniquement le pilote AVANT d'enlever les butées.
Sans quoi tu ne pourras pas de toute façon dépasser les 35 degrés d'angle de barre, c'est le pilote qui fera butée, pour son malheur.

11 sept. 201716 juin 2020
0

Autres questions si la mèche de safran n est pas verticale autrement dit non perpendiculaire à l eau(dans la plan avant/arrière sagittal)
Voici 2croquis
Et donc??

11 sept. 2017
0

Si l'angle est faible la rotule de la tige du vérin devrait compenser, mais il vaudrait mieux incliner la platine support du même angle, amha

11 sept. 201716 juin 2020
0

Et donc?

11 sept. 201716 juin 2020
0

Et donc suite et fin(!!??)

11 sept. 2017
2

En fonctionnement les butées sont électriques. En mode éteint nous sommes bien à 35 degrés et par conséquent au delà c'est bien le mécanisme qui fera butées. A éviter absolument.

J'insiste sur la nécessité d'essayer l'ensemble par le biais d'une installation provisoire. Plutôt que par des chiffres ou tergiversations (attention entre nous elles sont bienvenues!), il vaut mieux se retrousser les manches et simuler des installations. Un crayon gris et tt réglage ou disposition est marqué sur la coque, la mèche, le bras. Ça va pas on efface on recommence pour arriver au résultat définitif.

C'est ainsi que j'ai vu qu'en simulant un virement le vérin en début et milieu de course allé à fond en vitesse puis ralentissait sur les 5 derniers degrés et ne pas atteindre les 35 degrés! Sur l'écran il s'arrête même à 30 degrés!
En marche nous avons donc une amplitude de 60 degrés et à l'arrêt 70!!!
J'avais branché provisoirement le pupitre avec le capteur, c'est ce qu'il m'a affiché!

11 sept. 2017
0

Pour tes points 1 et 2 c'est tt a fait ça!!!
Pour le reste sur la notice du vérin tout est indiqué, les angles autorisés etc... je te l'envoie si tu veux!!!!

Pour une mèche inclinée c'est tout à fait faisable!!!

11 sept. 2017
0

@funywave
si je comprend bien(!?)
1/en fonctionnement les butéés mécaniques(lesquelles bloquent la rotation de la barre et donc celle de la mèche de safran) ne servent à...rien..puisque le pilote,automatiquement limite sa course pour ne pas dépasser 35° de rotation sur chaque bord
2/
*eteint/hors tension/en manoeuvres de port/en manipulant la barre au mouillage/au ponton/....il faudrait donc" absolument éviter"de la ballader au delà du secteur interdit (70°)..??
par exemple ,avec une barre franche,il est courant de la soulever,puis de la déporter complètement sur un bord pour libérer le passage...cette "manoeuvre",meme à l'arret complet, serait donc interdite..
j 'ai bon??
"tergiversations"...??
tu pense aux 4 croquis que j ai affiché ci dessus?
j'essaye d'imager ce qui se passe avec (c'est le cas sur Hanse 341)une mèche de safran inclinéé...il y a "-torsion"dans un sens si le bras de mèche est fixé vers l'arrière du bateau..dans l autre sens si le bras de mèche est fixé vers l avant du bateau..
conséquence qui m interroge=
le verin lui meme(soit la partie qui va et vient)admet il de travailler lorsqu'il subit une (légère) rotation selon son grand axe(axe qui sur le plan horizontal est perpendiculaire au bras de mèche...ouf...!!)
complexe car" tout ça" se passe en 3 plans de l 'espace..+ un axe de rotation
tout ceci si la mèche est inclinéé
si mèche verticale la "géometrie" du bazar est plus simple (aucune "rotation" du verin sur lui meme)re ouf!

11 sept. 2017
1

Hâte de voir à quoi va ressembler ta platine avec butées :)

11 sept. 2017
1

Oui il faut que le mec se bouge un peu...je vais le relancer demain! Certains professionnels du nautisme m'exaspèrent!!!!!!!!!!!!!!!!

11 sept. 201716 juin 2020
0

1 et 2 sont ils possibles?

11 sept. 2017
0

Biensur!!! No problemo!!!!!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (175)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021