Voilier or not voilier ?

Bien le bonjour à tous,

Récent sur HEO, je me présente Allan, ayant grandi dans le monde nautique, et ayant eu plusieurs bateaux à moteur, mes gout et mais envie se tourne maintenant vers la voile, de plus des projet de vadrouille en bateau dans les quatre coins du monde nous (à moi et à ma femme) trotte dans la tête depuis un moment...

Je fait appel à votre expérience de voileu pour me guidé dans mes idées !

Vous amis voileu regrettez vous vos achat de voilier ? n'est ce pas excessif par rapport au temps de nav ?

Combien allouer vous à votre bateau par an ? (pas obligé de répondre)

Mise à part le budget port, assurance, carénage, entretien, et réparations imprévu voyez vous un autre budget à prendre en compte ?

Un conseil ? un regret ? une envie ?

Le dicton est il vrai " avec un bateau t'es heureux que deux fois, le jour ou tu l'achète et le jour ou tu le vend !"

Merci pour vos retour d'expérience

L'équipage
05 jan. 2020
05 jan. 2020
3

Pour le dicton, je pense qu'il est idiot à souhait.

05 jan. 2020
2

Pour le dicton j’ai été heureux à l’achat et toujours très heureux depuis ... je ne l’ai pas encore vendu mais j’anticipe plutôt un pincement au cœur.

05 jan. 2020
5

Je rajouterai que, c'est le moyen le plus lent et le plus inconfortable pour se rendre d'un point A à un point B,mais quel pied!
Que peut-être,le temps et l'argent dépensé par rapport au temps de navs réels est exorbitant. Mais pendant ce temps là on est pas au bistrot!
Et que le jour où je serai le plus malheureux,c'est quand je m'apercevrai que je ne suis plus capable d'aller faire des ronds dans l'eau en solo par une belle météo hivernale.

05 jan. 2020
6

Bonsoir,

il y a tellement de façons de voire et faire de la plaisance qu' il ne peut y avoir de généralité.

Entre quelqu' un de pas bricoleur qui achète une bateau récent, le met dans une marina et fait faire la totalité de l' entretien et réparations par des pros ou celui qui achète un vieux bateau (de taille identique), le met dans un port à échouage ou un mouillage et fait tout lui-même, ne franchi jamais la porte d' un ship mais fait ses "courses" sur Leboncoin, le prix de revient à l' année pourra être divisé par plus que dix.

Autan le dicton peut être vrai dans le premier cas, autan pour moi qui suis à 100 % dans le second, il est totalement faut.

Après, il faut bien être conscient que le second cas n' a bien-sûr pas que des avantages, à savoir que l' on perd en temps ce qu' on gagne en argent.

Gorlann

05 jan. 2020
2

Vaste sujet, oui un bateau a un coût, oui nous ne pouvons pas toujours en profiter autant que nous le souhaiterions, mais quel plaisir .... je suis pour ma part un tout récent "voileux", l'envie de cabotage en famille à pris le pas sur le moteur avec des idées de grand large... le temps est loin d'être au bilan mais a l'excitation en vue des prochaines sorties ! A la preparation des routes, bref au réve ! Et ça pour le coup pas besoin de naviguer pour en profiter :-)
La mer est pour moi sans doute le dernier espace de liberté.
D'un point de vue budget, je prévois environ 6k€ cette année ce qui comprend le port ( place annuelle et nuitées estivale), l'hivernage et les manoeuvres, le carburant et un peu d'accastillage et l'entretien courant du moulin ( c'est un 35 pieds )
Je n'ai pas encore croisé de marin écœuré sur les pontons ...mais beaucoup de passionnés prêt à échanger et transmettre leur passion.
Bonne réflexion à toi !

05 jan. 2020
0

A choisir, je préfère le dicton anglais qui dit qu'un bateau fini est un bateau coulé.
Mais bon, j'habite à bord et quand je pars en ''vacances'', je pars en... bateau...

05 jan. 2020
5

@Allfan
Il faut être inconscient pour avoir un bateau, mais le bateau c'est aussi ça :

www.hisse-et-oh.com[...]colytes

06 jan. 2020
1

Merci @Lebrisac pour ce beau récit !
 👍

06 jan. 2020
0

Excellent ! Merci

05 jan. 2020
0

Ahah génial cette nav @Lebrisac merci pour ce récit ça fait grand bien de lire de tel moments :)

J'ai rénové deux bateaux, donc je ne suis pas du genre à confier mon bateau à un pro pour les entretien ou autres, d'une part, par manque de budget, mais avant tout car j'aime s'avoir comment c'est foutu la dedans !

C'est vrai qu'a presque chaque sortie de nos barques on a une histoire à raconter, je suis mort de rire en écrivant car je repense a certaines en même temps.

Merci pour vos première réponse

Ps j'ai toujours trouvé ce dicton très, car effectivement entre l'achat et la vante il y a beaucoup de beau moments.

05 jan. 2020
1

allfan, à lire ton premier post et celui juste au-dessus, je me demande si tu n'as pas déjà la réponse à ta question...

:o))

05 jan. 2020
0

@Roc, pour dire vrai la question ne se pose pas vraiment..

Mais le coeur est il raisonnable ?
C'est pour cela que je souhaite des retour d'expérience, et aussi pour prévoir mon budget :)

05 jan. 202005 jan. 2020
0

Mais le coeur est il raisonnable ?

Non, mais c'est pour ça qu'on vit !

05 jan. 2020
1

un bato te bouffes toutes tes économies et souvent un peu plus ,
mais quand on aime on ne compte pas .
tant que je peux je navigue .
alain

05 jan. 2020
0

Il faut quand même préciser que beaucoup prennent leurs bateaux pour une danseuse !!!
Moi c'est l'inverse..!!!

05 jan. 2020
0

Tu veux dire par là que beaucoup en prenne trop soin ? ou on peur de les abîmer ?

05 jan. 2020
0

Surtout crame du pognon en gadget inutile, ou te font un TDM pour sortir un mois en été!!

05 jan. 2020
2

Si je n'avais jamais connu le bateau sans même me souvenir des premières fois, si je n'avais jamais eu de bateaux, à me balader un peu nulle part, à faire des pieds et des mains pour préparer une saison de régate et trouver des sponsors, à demander à tous de m'excuser pour mes absences, je serai riche d'argent.
Mais ce ne serait que de l'argent !

05 jan. 2020
5

"Si tu est capable de prendre une douche froide tout en jetant des billets de 100 à l'eau et d'en être heureux, alors tu est prêt pour être propriétaire d'un voilier"

C'est une citation approximative, ça n'est pas de moi, je ne sais plus de qui c'est, mais ça résume assez bien ...

On peut difficilement dire que être propriétaire d'un voilier, c'est raisonnable car c'est tout le contraire, mais que la vie serait plate et ennuyeuse si on était raisonnables. Donc le seul justificatif valable c'est la passion. On l'a ou on l'a pas.

Si tu te pose ces questions sérieusement, c'est que tu est peut être déjà cuit...

05 jan. 2020
0

Now
:pouce: :bravo:

06 jan. 2020
0

Pour l'instant a notre grand regret nous ne vivons pas encore en Bretagne, ni en bord de mer, d'ou mon intérogation car si c'était le cas ça ferai longtemps que je serai ici a échanger avec vous !!

nouvelle question, que pensez vous du port d'Arzal ?
écluse et temps d'accès par le chenal ?

06 jan. 2020
0

Bonjour Allfan

J'ai bien lu les commentaires et personnes ne répond à ta question est ce que tu as oublié quelque chose dans le budget? la réponse Oui. Car le bateau c'est aussi de la convivialité et du partage alors il y a le budget apéro et nourriture😁😍😍.

Le Moko

06 jan. 202006 jan. 2020
0

Pour Arzal, j'y ai eu mon 1er bateau pendant quelques années dans les années 90, donc ne pas prendre que mon témoignage pour se faire une idée, les locaux d'aujourd'hui compléterons et corrigerons certainement.

Sur corps mort (amarré avant-arrière), c'était super, car parfaitement abrité donc quand on habite loin, c'est sécurisant. Je pouvais laisser mon bateau longtemps sans surveillance. (j'habitais en région parisienne à l'époque)

Le basin de nav est super, avec à proximité Penerf, Houat, Hoedic, Belle île, golfe du Morbihan, ect, ect et même Groix, pas loin.

Du "coté intérieur" vers La roche Bernard, des navs bucoliques et tranquilles sur la vilaine.

Je me souvient juste que je retrouvais le bateau très sale à chaque fois en raison de la proximité des arbres et des goelans qui squattait les bateaux. Nettoyage du pont obligatoire à chaque fois, c'était assez chiant. Mais c'est le seul point négatif que je retiens.

A l'époque le passage de l'écluse ne posait pas de soucis.

Que d’excellents souvenirs de cette région avec mon petit Kelt 6.20.

Mais à en croire ce qu'on lit sur H&O, ça à bien changé. Je suis curieux de lire les commentaires d'aujourd'hui.

06 jan. 2020
0

Faut quand même faire gaffe : le golf du Morbihan est piégeux, c'est plein de trous. 18 exactement, et en plus certains sont entourés de bancs de sable !

Heu... désolé ! -------------->>>>

06 jan. 2020
0

Ah,ah excellent 🤣 ... heu, je vois pas de quoi tu veux parler 😜

06 jan. 2020
0

Tricheur ! :o)

09 jan. 2020
1

Nous avons le bateau à la Roche Bernard depuis cet été et bien que n'ayant que peu de recul, je suis du même avis!
calme, abrité, sympa, tout sous la main autant au niveau technique que navigations, du coup, en habitant à Carcans (nord de Lacanau), on préfère faire de la route pour avoir un beau et bon bassin de navigation, un amarrage peu chère etc... plutôt que d'avoir le bateau à port Médoc ou Pauillac...

1

Bonjour Allfan,
Je viens mettre les pieds dans le plat par mon intervention.
Pour moi (et ce n’est que mon point de vue), posséder un bateau quand on habite loin est une hérésie. Toutes les personnes que je connais qui sont dans cette situation passent 1/4 (voire 1/3) de leur temps sur place à l’entretien/nettoyage de leur bateau. Rajoute à cela une météo parfois capricieuse et je peux te dire que le bilan annuel de jours de vrais navigations est souvent ridicule.
Sans compter qu’à chaque coup de vent, l’inquiétude monte. Résultat, je passe voir ces bateaux lors de mes venues au port et rassure leur propriétaire.
Je ne te dis pas ça pour casser ton rêve, juste te parler de l’envers du décor.
En principe, un bateau c’est 1/3 d’entretien, 2/3 de navigation. L’intérêt de le faire soi-même permet de bien connaître son bateau. Essentiel à mes yeux.
Je pense que dans ton cas, la solution la plus rationnelle est la location. Avantages:
-naviguer à 100%
-pas d’entretien
-pas d’angoisse par mauvais temps
-changement de bassin de navigation à l’envi.
-cela permet de choisir le type d'embarcation future qui te convient le mieux.
Réfléchis à tout cela et tu verras que ce que je viens d’écrire n’est pas complètement idiot.
Bonne réflexion,
Patrice (30 ans de nav, 6 bateaux mais j’habite à côté...)

07 jan. 2020
0

Ce que tu dis est très vrai (à titre perso, je n'aurais jamais acheté un bateau si je n'habitais pas à 10 minutes à pieds du quai tout en bénéficiant des vacances scolaires systématiquement).
Mais je ne suis pas certain que ça corresponde exactement à la situation d'Allfan : il a dit qu'il avait déjà eu des bateaux à moteur, j'imagine qu'il sait donc déjà (au moins un peu) à quoi s'en tenir en terme d'entretien. Et puis il dit que l'idée d'aller en vadrouille aux 4 coins du monde lui trotte dans la tête. J'imagine qu'il a un peu de temps devant lui, sinon, il faudra mettre le bateau dans un avion, et ça, c'est pas pratique du tout !

07 jan. 2020
0

Ar-men, je vais aller à l'encontre de ta ''pensée'. Avoir un bateau est un plaisir, naviguer un autre. Encore un autre, l'entretien. Pour l'entretien, je dirais une semaine de taf, pour une journée de nav!! Après, ce rapport dépend essentiellement de ta CB.

07 jan. 2020
0

Hello,
Pour ma part, j'habite à 2h15 de route de mon port d'attache et je n'ai pas l'impression de passer mon temps à l'entretien, j'essaie de faire le max par moi-même notamment pour bien connaitre mon bateau et ses points faibles mais également pour calmer les frais, en fait, à la morte saison il est vrai que je passe 2/3 de mon temps libre à bricoler dessus mais cela n'est pas forcément un supplice ! enfin mon rapport, entretien/sortie me semble rationnel mais je ne suis "qu'à" 2h15 ... si j'avais 4h de route ce serait sans doute plus compliqué ...

07 jan. 2020
2

Bonjour a tous
un bateau c'est aussi la possibilité de faire le tour du monde dans la rade de Brest ,je l'ai fais plusieur fois avec un Corsaire dans les années 60

07 jan. 202007 jan. 2020
0

Quand mon bateau était à Arzal, j'avais 6h de route pour le rejoindre, sans compter les difficultés parfois pour sortir de la région Parisienne (ça doit être bien pire aujourd'hui)

ça ne m’empêchais pas de faire l'entretien moi même et de profiter du bateau très souvent.
En fait quand on habitais en ville, on ne pensais qu'a s’échapper, donc, presque tous les WE et à chaque vacances, on faisait la route, souvent de nuit pour gagner du temps sur place.

Une seule fois en 10 ans, on a pas pu rentré au boulot le lundi pour cause de mauvais temps qui nous avait obligé à rester planqué au mouillage 24h.

Au printemps, on consacrait un WE prolongé pour l'entretien plus approfondi et on avait un bateau toujours en parfait état. Petit bateau, petits soucis ...

Il m'arrivait souvent de faire la route dans la nuit du Dimanche au Lundi et d'aller direct au boulot après juste une douche pour se réveiller ... évidemment, il y a 30 ans ... on était plus jeunes, aujourd'hui, je ne referais plus ça c'est sur.

Bref, faisable mais il faut être motivé (toujours la passion!) et jeune c'est mieux aussi ;-p)

Avec l'age qui avance, on à sans doute moins de dispo (la route de nuit pour reprendre le boulot dans la foulée, bof, bof) mais aussi parfois plus de moyens, donc sous-traiter une partie de l'entretient n'est pas une mauvaise idée...

Maintenant, on habite à coté de la mer et du bateau, je ne regrette pas une seule seconde d'avoir quitter la région Parisienne pour le VAR, c'est vrai que c'est un privilège ... avec d'autres contraintes, mais bon, ça serait un autre débat...

07 jan. 2020
0

Quand on se pose la question de ce qui est le plus interessant, si c'est raisonnable, alors c'est que l'on est dans une logique financière.
La réponse donc facile: ne pas acheter mais louer un camping car tous les été pour 15j et 1 semaine en hiver aux antilles. Cela te coûtera moins cher!

Par contre, tu vas passer à coté de:
-Avoir un bateau qui est adapté à ton programme, bien équipé, ou tout marche.
-Le plaisir de le faire évoluer, de le mettre à ta main - cela inclus le bricolage, voir un refit: Chauffage webasto, électronique complète bien paramétré, frein de bome, voiles légères tip top, drisses dyneema matelotées, ancre qui tient vraiment et pas un britany de base...
-la possibilité d'en profiter quand tu veux sans réservation.
-La possibilité de laisser un fond d'épicerie, des fringues et linge de lit à bord, bref comme une résidence secondaire.

La loc c'est des bateaux sous équipés, ou les rares équipements ne marchent pas toujours parfaitement, souvent un peu négligés, des pocs partout, voiles de bases défoncées si ce n'est pas la première saison... Bref, c'est un peu comme voyager en bus/métro RATP, ou avoir ta propre voiture... un monde d'écart, mais tout sauf rationnel!!!
Le problème du secteur de la loc en plaisance, c'est le manque de concurrence en saison + les gens qui achètent un prix... trouver un bateau libre en saison si on a pas réservé longtemps à l'avance est difficile!

07 jan. 2020
0

Cédric, t'a pas peur avec des comparatifs; bus/voiture!!! Un peu comme jeune et en bonne santé / vieux et malade(tant qu'a faire). Dommage, y a plus de binette!!

07 jan. 2020
-1

en terme de confort, entre avoir son voilier ou le louer, c'est pareil que de voyager en transport en commun ou dans sa propre voiture ... un monde d'écart!

07 jan. 2020
0

Euhh!! Cédric, je crois que tu as jamais pris un Flixbus.

07 jan. 2020
0

En tout qu'a un grand merci à vous tous de prendre le temps de partager vos expérience c'est vraiment sympas.

En fait je ne pense les être dans une logique financière, je veux juste m'assuré d'être a peu prêt dans les clous dans mon estimation de coup annuel, car clairement je n'ai pas les moyens de mettre 400€ par mois dans un bateau pour les frais courant, j'estime a 200€/mois port (corp mort), assurance et entretien annuel (sans panne imprévu, ni amélioration divers).

quand je vois que 1mois de port en corse ou en Espagne avec un semis rigide de 6,50 c'est environ 1200€+ location d'appart ou autres, tout cumulé on est bien au dessus du budget annuel que j'ai prévus de 2400€ et la location d'un bateau c'est également bien plus chère, pour en plus naviguer le trou du c.. tout serré car a la moindre connerie la caution saute...

Moi je vois le voilier également comme une résidence secondaire (sans la plus value, mais avec les sensations et les plaisir en plus). Se qui nous plait c'est la navigation, et on ne veut pas navigué seulement un mois l'été.

En tout qu'a en attendant si vous cherchez un équipier je suis là !! :)

07 jan. 2020
1

Sauf à vivre complètement à bord, un voilier est au final un véhicule.
Le plus important est donc d'abord de répondre à la question: Pourquoi faire ?
Ensuite il ne reste qu'à assumer les énormes contraintes de la propriété d'un navire.
La navigation à voile n'a pratiquement RIEN de commun avec la navigation à moteur
en dehors des em... liés au moteur auxiliaire.

07 jan. 2020
0

Ben si : t'es sur l'eau et des fois, ça mouille.
Sinon, c'est vrai que...

5

@ Allfan,
Honnêtement, 200 €/mois pour le corps mort, l’assurance, l’essence ou le GO, l’entretien courant, je pense que tu es court.
À moins d’avoir un 6m nu au fin fond d’une vasière...
Même mon Daïmio (7 m) de l’époque me revenait plus cher.
Si tu crois au Pere-Noël, il va falloir attendre l’année prochaine ( rires)
Bonne soirée,
Patrice

07 jan. 2020
0

Ahhh @ar-men il aura fallu attendre 40 interventions pour avoir du concret :p

alors dite moi vous par expérience quel est le budget ?

pour le reste je sais bien que la nav à moteur ou à la voile n'est pas la même c'est bien pour cela que je veux me dirigé sur la voile, je me fait chier à moteur, tu as 200/400cv tu mets pleins gaz tu vas sur un spot de pêche, puis sur un autre, re-plein gaz vers le port puis plein gaz dans une crique, tu crames etc etc, non moi je veux navigué, préparé mes nav etc etc

J'ai un combi avec le quel on vadrouille beaucoup avec madame, nous voulons la même chose mais sur l'eau, on sais très bien se que l'on veux (type de bateau, taille, configuration etc etc), mais la donné qui nous manque c'est le budget, on ne veux pas faire n'importe quoi, c'est un projet de vie sur le long terme.

Donc si vous voulez m'aider dite moi pour vous quel est les budget par poste

moi je compte 1400 pour le port 300 pour l'assurance (et encore j'ai vue dans un autre poste que les gens payais environ 100€) et le reste pour l'entretien, sachant que je fait tout moi même.

Pour vous je suis a côté de la plaque ?

07 jan. 2020
0

Hors amortissement et sans accident, j'estime que mon 35 pieds me coûte environ 7 à 8000 EUR / an pour une utilisation 50-60 jours/an. Et je ne paie "que" 1900 EUR pour le port + 1200 EUR d'assurance (couverture très étendue) + 280 EUR de taxe.
Rien qu'un jeu de voiles de bonne facture revient à 6-7000 EUR pour maximum 10 années.
L'entretien annuel basique (levage, AF, polish, vidange, filtres, anodes, ...) c'est 1000,00 EUR/an en faisant soi-même.
La révision de la survie 450 EUR / 3 ans + le reste moins fréquent (mais très coûteux) : du gréement courant-dormant en passant par les flexibles de gaz, sans oublier les fusées, les almanachs, les pavillons, tauds & capote, amarres, défenses, extincteurs, joint saildrive, joints des WC, les vannes et passes-coque, la bouée (qui s'abîme au soleil), les batteries, l'électronique (qui a une durée de vie limitée)...
Après, il faut compter ce qu'on peut casser en s'en servant (poulies, manilles, voiles, pilote, ...).
c'est délirant, déraisonnable, fou, voire même hors de mes moyens... mais j'aime ça.

08 jan. 2020
0

Suite aux posts repris plus bas, je me demande comment certains peuvent annoncer des coûts d'entretien à 3-400 EUR / an pour un 32 pieds ou à peu près. Dans mon coin, ça paie à peine le levage.
Dans mon cas, je sais que je suis un peu maniaque mais il est difficile de faire l'impasse sur :
- forfait levage, lavage HP, ber, 3 jours de stationnement, remise à l'eau : 380 EUR pour un 10-11 m
- 2 boîtes de 2,5 l d'AF : 2 X 150 EUR
- Anodes saildrive et hélice, 3 filtres moteur, kit impeller et 5 litres d'huile : 150 à 200 EUR
- Petit matériel (disques de ponçage, rouleaux, gants, feutres, ...) et produits cosmétiques : 50 à 100 EUR
Bref environ 1000 EUR pour le simple entretien courant sans renouvellement ou réparation.
A cela s'ajoute le reste de ce qui s'use et/ou doit être remplacé ou révisé (ex : la survie, c'est 150 EUR/an en moyenne ou le pack de batteries 900 EUR / 9 ans)

07 jan. 2020
0

Bonjour,

Dans mon cas (la Richardais), je paye le corps mort 200 € l'année. J'y ai rajouté, cette année, une place d'échouage pour l'hiver (120 € de mémoire). Compte 3-400 € de chantier au printemps pour la maintenance annuelle et une révision du corps mort tous les 2-3 ans (j'ai pas encore reçu la facture de la révision 2018... ). L'assurance c'est dans les 300€ l'année, déjà amortis par un remorquage SNSM remboursé ;-)

Pour l'entretien... c'est le prix des pièces à changer. De 300 €/an au minimum à beaucoup plus si grosse casse.
Une révision/lavage des voiles c'est 300 € (pas forcément tous les ans). L'antifouling c'est 200 € de cam et matos, tous les ans ;-)

Et pour moi, un voilier c'est effectivement un véhicule... qui me permet de faire de la voile :-) et ça c'est le pied !

07 jan. 2020
0

Quel type de voilier avez-vous envisagé ?

07 jan. 202007 jan. 2020
0

Le PB Allfan, c'est que la réponse est ... ça dépend !

Sauf erreur, tu ne nous à pas dis quel bateau tu vises? (tu dis que tu sais exactement ce que tu veux)

Et ce que tu prévois, c'est OK pour un petit bateau et encore pas les années ou tu devras changer les voiles par exemple (heureusement c'est pas souvent)

Et puis une GV sur un 6m et sur un 12m c'est pas du tout le même coût, et tout est comme ça, les coûts ne sont pas proportionnels à la taille du bateau, plutôt au volume (?)

Disons que pour un 6-7m que tu entretiens toi même (assez facile dans ces tailles) ton budget est pas déconnant. (si tu a un corps mort très bien abrité, pas au ponton dans un port)

07 jan. 2020
0

Sun rise 35

07 jan. 2020
0

pour un bateau de 10,90m je paye environ 220 € par mois au ponton à Arzal mais il faut que je dégage deux mois par an l'été, ça me convient très bien je navigue 6 mois par an en temps normal.
Pour moi le voile c'est parfait car je ne suis pas pressé donc pas stressé, mais le moteur ça ne doit pas être mal non plus, je ne sais pas.
Bonne navigation !

07 jan. 2020
0

Alfan, des fois tu penses aux poissons?

07 jan. 202007 jan. 2020
1

Pour un 35 pieds, ça passe pas ton budget AMHA ...

En plus bateau ancien = des frais à prévoir, même si tu fais tout toi même les pièces sont chères. Après certains font des miracles, mais bon.

07 jan. 2020
0

encore une fois le budget que j'évoque c'est uniquement le annuel courant !
sans compter les travaux, panne, amélioration, confort, ou effectivement les voiles ou la effectivement on ne peut pas savoir exactement, car tout dépend de l'équipement actuel du bateau et les envie.

07 jan. 2020
0

@SkipperTramex je te rassure quand je pêche se n'est quant no kill, et je pêche très peu, je n'arrive plus car effectivement je pense au poison. Disons que c'était pour l'exemple.

07 jan. 2020
0

@KAJ 6mois par en de nav, jaj c'est officiel tu es mon nouvel idole ahah merci pour ton retour, que penses tu du port Arzal ? canal, écluse ?

08 jan. 2020
0

quand les écluses ouvrent normalement le port d'Arzal est bien, très bon accueil, bons services et peu de grosses contraintes. Le seul mais gros problème c'est l'usine des eaux un peu en amont qui fait sa loi, en ce moment il y a des crues donc ils interdisent de naviguer sur la Vilaine alors que le courant dépasse rarement 2 noeuds, à ce régime là on ne naviguerait jamais en Loire ou dans le golfe du Morbihan. L'été avec les nombreux éclusages ils en diminuent le nombre sous prétexte que de l'eau salée remonte dans les pompes de l'usine, mais alors on se demande comment font ceux qui utilisent l'eau de la Loire. J'attends encore qu'un organisme indépendant confirme leurs affirmations.
Je pense que les responsables sont des fonctionnaires qui aiment bien jouer au petit chef en se cachant derrière des lois obsolètes faites par des incompétents.

Sinon je trouve l'endroit agréable, on peut même naviguer sur la rivière dans un cadre calme et agréable, la pêche n'y est pas mauvaise.

La sortie en mer demande quand même un peu de temps et d'attention mais sans problème.
Par contre rentrer à grande marée basse nécessite réflexion car le chenal de l'estuaire n'est plus dragué et à grande marée basse mieux vaut ne pas caler plus de 1 mètre.

On y trouve des hivernants sympas le plus souvent ainsi qu'une épicerie bien achalandée pour qui ne veut pas faire les 2 km qui vont au village

07 jan. 2020
1

J e ne veux pas t’effrayer, mais à mon humble avis ton budget prévisionnel pour un bateau d’occasion de 35 pieds est irréaliste, à moins peut-être que TOUT ait été revu par le précédent propriétaire, auquel cas tu pourras peut-être tenir ce budget pendant quelques temps, tout comme un bateau neuf peut ne pas être trop ruineux au début, mais pas pendant très longtemps.
Tu précises que ton budget ne prend en compte que les frais courants comme le port, l’assurance, en bref les frais fixes, sans compter les travaux, les pannes, les améliorations diverses et variées, les réparations, la remise en état ou le remplacement des différents équipements usés jusqu’à la corde. Mais ne te fais pas d’illusion car il y aura TOUJOURS des travaux à effectuer, que tu feras toi-même bien sûr.
Je te suggère de regarder un catalogue pour simplement te faire une idée des coûts. Sais-tu combien coûte un mètre de drisse dyneema de 8mm ? Combien coûte la moindre poulie (je parle de matériel basique genre Wichard) ? Rien qu’avec ces deux achats tu as largement bouffé, voir dépassé, tes 200€.
Bon cela dit, je ne veux pas te décourager, car il y a toujours moyen, en passant ta vie sur le bon coin et dans les puces nautiques de trouver des trucs pas chers (voir gorlann plus haut), d’effectuer des carénages approximatifs, de bidouiller avec du fil de fer, d’acheter des manilles chinoises en acier à ferrer les ânes etc…mais bon….
La solution si vraiment ton budget est ric-rac, c’est de diminuer tes ambitions en terme de taille de bateau. Voili voilou, c’est mon avis qui ne sera certainement pas partagé par tout le monde , mais pour avoir possédé neuf bateaux je pense savoir à peu près de quoi je parle. Mais pour atténué mon propos je te précise que j’ai un niveau d’exigence assez élevé pour ce qui concerne l’entretien de mon bateau, et je ne supporterais pas de naviguer avec un bateau entretenu approximativement, c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai possédé que des petits bateaux, n’ayant pas les moyens d’assurer l’entretien d’un plus gros.

08 jan. 202016 juin 2020
0

Merci pour ton retour, je souhaiter juste que aucun de mes jouer sont ou seront rafistolés avec des bouts de ficelles, j'ai un niveau d'exigence qui est souvent au dessus de la moyenne, je te laisse constaté avec ma 2cv qui était une ruine et que j'ai entièrement retapé moi même.


07 jan. 2020
0

Pfiou!! Vous avez des budgets !!!

07 jan. 2020
0

Argumente @SkipperTramex

0

À Allfan,
Puisque ton projet est un 35´, j’ai eu 12 ans un First 345. Je l’ai revendu début 2019. Donc les chiffres sont d’actualité.
-Cat-way à Locmiquelic: 2 300€/an
-Assurances tous risques (pour une valeur de 50k€): 460€/an
-Entretien/améliorations sur 12 ans (95% par moi-même): 35k€
-Les sorties sur terre plein ne sont pas comptées (gratuit dans le contrat du port) Sinon rajouter 1 000€/ tous les 2 ans dans mon cas.
-120 litres de GO/an.
Je précise que j’ai eu aucune panne, aucune galère car entretien minutieux. Je ne supporte pas de naviguer sur une poubelle.
Pour info, sur mon 47´ actuel, les prix sont au moins à multiplier par 2.
Quand on aime....
Excuse-moi pour ces chiffres bruts, qui vont te casser tes belles illusions pour cette nuit.
Patrice

07 jan. 2020
0

@Ar-men je passe à Locmiquelic en en Février on si croiseras peut être !

Merci pour ton retour d'expérience très récent, Il faut que je revois le budget...

0

Ça c’est sûr.
Pas de problème pour se voir. Tu peux m’appeler au 0777900480.
À bientôt,
Patrice

07 jan. 2020
1

Et tout ça pour faire quelques ronds dans l'eau.
Je me dis qu'on a pris tous un sacré coup de vieux !

08 jan. 2020
2

Bonsoir,

Je ne navigue pas sur une poubelle, et pourtant, mon budget est à des années lumières de ce qui est annoncé plus haut.

Dans mon port d,attache, place «à quai» à l' année en catégorie 9 à 11m: 460 €.
Assurance en «couverture monde»: 29 €/an
Frais du moteur (entretien + GO): 200 € pour 4 mois de navigation en 2019 (avec passage du canal Calédoniens).
Frais de port sur 4 mois de nav:310 €.

En frais imprévus, j' ai eu 250 € à sortir suite à la casse de ma bome du côté de Stornoway pour faire fabriquer un manchon (malheureusement pas l' outillage à bord pour le fabriquer).

Sinon tous les autres frais ont été pour l' amélioration du bateau comme par exemple environ 400€ tout compris pour faire une casquette de descente en alu/plexiglass.

Ca donne une idée pour 4 mois complets de navigation avec un Brise de Mer 31.

J' oubliai: budget carénage: 0€ car coque alu avec les oeuvres vives brutes d' alu et 60 € d' anodes.

Gorlann

08 jan. 2020
0

Sans vouloir jouer les rabat-joie, ce que tu annonce est beaucoup plus surréaliste que ce qui est annoncé par Ar-men.

09 jan. 2020
0

Bonjour,

j' ai oublié dans le budget 2019 un point cher et important: la révision de ma survie, et comme c' était celle des 9 ans avec échange de la bouteille, il faut rajouter 558 euros aux chiffres que j' ai cité plus haut.

Gorlann

08 jan. 2020
0

Dans mon port d,attache, place «à quai» à l' année en catégorie 9 à 11m: 460 €.

Quel est ce port ? Je paie dans les 2500€ pour un 35 pieds !! et je ne suis pas à Monaco mais à Ouistreham !!!!
Assurance 550€ couverture Europe !

08 jan. 2020
0

On peut tout dire sur un forum et chacun devra lire entre les lignes pour se faire sa propre opinion de la vérité.
Un bateau on a coutume de dire que sont coût réel pour le maintenir en parfait état de navigation et lui conserver une valeur marchande c'est équivalent à 10% de son coût d'achat initial.
Dans mon cas on bordure en moyenne les 15 K€/an
Cela peut sembler beaucoup mais c'est en tout cas ce que je constate si l'on accepte de cumuler tous les coûts afférents au bateau sur l'année.
Il est clair que dans ces conditions être propriétaire peut s'avérer un non sens si on ne dispose de temps pour profiter de l'investissement. Un bateau peut très vite être un puis sans fond.
Qui ne dispose pas de temps, d'une famille prête à accepter le coût de cette passion devra bien réfléchir avant de se lancer. Louer sera sans doute souvent le choix de la raison pour ceux encore en activité. Une fois au seuil de la retraite et si le projet futur peut tourner autour d'un certain temps en mer alors oui l'investissement en tant que propriétaire se discute.
Le principal reste de faire le bon choix pour soit et sa famille en fonction d'un projet réaliste.

08 jan. 2020
-1

Quand je vous dis que vous avez une danseuse!!! Et juste pour un we par ci et des vacances par la.
Mais l'important c'est d'avoir la CB et de le faire savoir.

08 jan. 2020
2

@Skippertramex C'est pas cool, différentes personnes me donne leurs retour d'expérience, et ne le font pas pour être jugé.

Si tu veux participer au débat fait nous part de ton expérience, qui est j'en suis sure non négligeable !

bien à toi.

08 jan. 2020
0

il y a plus simple
35pieds =3500€
30 =3000
25 =2500
et c'est valable pour toutes les railles
pour les catas et tri multiplier par 1.5
et c'est un minimum en france
alain

08 jan. 2020
0

Pas mal cette formule, c'est empirique, mais ça doit pas être loin de la vérité en moyenne.
Peut être que ça devient moins vrai dans les tailles extrêmes (très petites et grandes tailles)

0

À gorlann,
Quand tu parles de place à quai, tu devrais être un peu plus honnête et dire que tu es à quai à Pont Aven, sans eau ni électricité et que tu échoues à marée basse.
Combien mets-tu de temps pour rejoindre la mer?
Combien de bateaux peuvent être dans ta configuration? Et combien de bateau peuvent venir dans ton « port »?
Ton mode de vie (que je ne critique pas) n’est pas celui de tout un chacun en 2020.
Quant au carénage, je serai curieux de voir ta coque au bout de 2 mois.
À moins de plonger toutes les semaines, tu dois traîner un sacré paquet de coquillages; un vrai étal de mareyeur.
Et surtout ne pense pas que je fasse l’apogée de ces peintures, nuisibles pour l’envirornement.
Bonne journée,
Patrice

08 jan. 2020
2

En quoi n' ai-je pas été honnête?

Patrice, je t' invite à passer sur les quai de POnt-Aven, tu pourras y constater que l' eau ET l' électricité y sont disponible.

Avec mon moteur super-puissant de 47 ans et 11 cv, je met en moyenne 3/4 d' heure pour rejoindre Port-Manech.

Concernant l' échouage, on peut trouver çà galère de ne pas pouvoir appareiller à l' heure qu' on veut, c' est tout-à-fait vrai, mais le fait qu' avec mon mètre cinquante de tiran d' eau mon bateau soit "au sec" environ 50 % du temps me permet de me passer d' antifouling, et mon bateau n' est absolument pas plus sale que mes voisins qui en utilise et sont obligés de faire sortir leur bateau pour caréner.
Mon dernier "coup de brosse sous la coque date de début Août, le long d' un quai de l' île Stronsay aux Orcades et je suis rentré début Septembre, donc deux mois en mer plus quatre à quai.
Puis-ce que tu n' est pas loin, passe donc boire un café à bord, et si c' est le matin (en ce moment), tu pourras voire ma carène, mais ne compte pas sur les moules pour le repas de midi!

Autre avantage du port à échouage: ayant une carène brute d' alu, je peux régulièrement surveiller que tout va bien dessous, sans payer un grutage.

Mais il n' y a pas qu' à Pont-Aven que l' on trouve des places pour un 31 pieds à ce prix: c' est aussi ce que paye un ami au mouillage de Conleau da

08 jan. 2020
0

(Suite) un ami paye le même prix au mouillage de Conleau dans le golfe du Morbihan pour un Elan 31.

Il me semble(à vérifier) que les prix sont identiques pour les corp-morts dans l' Aven ou le Belon.

Les marinas sont hors de prix, tout-le-monde le sais, mais on est pas obligé d' y aller, il y a des solutions alternatives, avec des inconvénients mais aussi des avantages(cités plus haut).

Gorlann

08 jan. 2020
-2

Je parle de danseuse, car je suis pas loin de la zone technique et je vous vois investir et transpirer à gratter vos coques. Au printemps les voiles arrivent (ça va pas tarder), puis l'été et les apéro, des projets plein la tête et c'est le retour... L'automne, premier coup de vent, les voiles au garage. L'hiver, le port est désert... On vient parfois vérifier les amarres et les années passent.. On parle de vendre, et on change de voiture.

08 jan. 2020
3

@skyper : C’est une vision bien triste et aigrie de la condition humaine...

Je préfère vivre comme le voyait Baudelaire
´Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.´

Mois c’est la voile.

08 jan. 2020
0

Merci pour la poésie, Johann, ça fait du bien ☺

08 jan. 202008 jan. 2020
2

Merci Catherine,
Pour ceux qui veulent, la version de Serge Reggiani :

Pour reprendre les questions de l’auteur de ce fil, pour ma part peux importe le coût, peut importe les regrets, peut importe ce qu’en pensent les autres.
Ces questions n’ont vraiment pas lieu d’être : il faut vivre et vivre ses rêves, tout le reste est secondaire.

Passer du temps à savoir si on a raison ou pas de vouloir faire quelque chose, si cela est raisonnable, demander l’avis des autres pour nous guider dans nos choix etc... ca n’est finalement que refuser de s’avouer que l’on a pas compris que c’est l’ivresse qui fait tout le sel de la vie.

08 jan. 2020
0

Pour comparaison: quand j' ai acheté mon bateau en 2012, il était au Havre et le prix de sa place annuelle au ponton était de 2380 euros! Je ne pense pas que çà ai baissé depuis.

Gorlann

08 jan. 2020
0

Ce fil prend une tournure totalement surréaliste.
Je l'ai déjà dit plus haut, mais là, on touche le fond, et on creuse encore.

08 jan. 2020
0

c'est un peu comme passer par dessus bord dans le raz Blanchard On se fait aspirer mais on ne sait pas quand on sort du siphon.

09 jan. 2020
4

@roc
Peut-être pourrais-tu nous expliquer en quoi ce fil prend une tournure surréaliste?
Chaque intervenant répond à allfan en fonction de son expérience, de ses moyens financiers, de son degré d'exigence, de son environnement matériel,etc. Bien au contraire cette diversité des réponses permet à allfan de constater qu'il y plusieurs façon de considérer le problème.

09 jan. 2020
3

"Vous amis voileu regrettez vous vos achat de voilier ? n'est ce pas excessif par rapport au temps de nav ?"
Non, "je ne regrette rien" !
😀

"Combien allouer vous à votre bateau par an ? (pas obligé de répondre)"
Je n'ai pas compté, mais de très nombreuses journées de travail en saison,(environ 2/3 jours par mois de travail minimum parfois 3 week-ends de suite) + surveillance intermittante en hiver.

"Mise à part le budget port, assurance, carénage, entretien, et réparations imprévu voyez vous un autre budget à prendre en compte ?"
bières et autres apéros, plus repas et vins divers à bord lors des journées de travail !
😂

"Un conseil ? un regret ? une envie ?"
Un conseil: Bien vérifier que les voiliers "sélectionnés" correspondent bien au programme de navigation qui sera effectivement accompli !
Un regret: Que le mouton à 5 pattes n'existe pas !
Une envie: je me dois de la décliner au pluriel, il y a tellement de beaux endroits où naviguer, et tellement de voiliers très attirants !!!
😉

29 jan. 2020
0

Salut,

Je suis un peu dans la même situation que toi, et je ne vois pas le temps à passer à s'en occuper comme une perte de temps.

On (ma femme et moi) vient d'acquérir un voilier (Sunrise 34) avec un peu de travaux, et leur réalisation fait partie du plaisir. Être dehors, faire quelque chose de ses mains, comprendre un schéma électrique, comprendre le rôle de chaque pièce et le pourquoi du comment d'un montage, savoir réparer un moteur. Ce ne sont que des savoirs utiles, qui feront de toi un "handyman" et même un homme libre (dans le sens où on ne sait pas ce que la vie nous réserve, et que ce sont des savoirs essentiels au 4 coins du monde). Perdre ton son temps lorsqu'on apprend quelque chose ? C'est tout l'inverse.

Voir aussi que si l'on fait un parallèle avec la voiture, le règles de l'art sont beaucoup moins strictes sur un voilier. Autant une belle voiture demande à être restaurée avec des pièces d'origine ou identique à l'origine, autant les travaux sur un bateau peuvent faire appel aux équipements actuels plutôt qu'à ceux de l'année de construction du bateau, ce qui permet d'adapter le bateau à ses besoins.

Et une fois en mer les terrains d'apprentissages sont multiples et nous mettent en relation avec un "bien commun", qui sont les techniques de navigation résultant de siècles de pratique mais aussi la lecture de carte, la météo, l'utilisation d'une radio, etc...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (135)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021