Voilier KETCH Kit Marine 1310 plan Joubert et Nivelt

Bonjour, Je viens pour la première fois créer un sujet, j'ai auparavant recherché sur le site sans résulta si ce n'est des KM 950, 1050.
je suis propriétaire d'un KM 1310 depuis 2 ans, il a été acheté en KIT et construit en amateur par un professionnel de la mer sur Port Leucate.
Ce bateau est très naviguant, je recherche des infos sur d'éventuels autres constructions de ce type.
J'ai les plans originaux avec les listes de tout les matériels (accastillage, gréement et autres ) dont il a été pourvu par son premier propriétaire.
Actuellement et en raison du confinement il est en Galice.
J'espère pouvoir avoir des informations.

L'équipage
25 mars 2021
25 mars 2021
0

bonjour ,
dans les années 80/90 j'ai motorisé un km10.50 il me semble que c'était du cp stratifié polyester .
il avait été construit par son propriétaire.
mais que dire de plus ?
alain


25 mars 202125 mars 2021
0

J ai construis un KM 950 entre 79 et 81 , construit en région parisienne , puis revendu 5 ans plus tard a Tahiti . Il vient suite au cyclone miran a Noumea il y a qq mois de se casser sur les rocher


25 mars 2021
0

Merci pour vos réponses.
Je sais comment il a été construit. Et depuis deux ans je continue a le restaurer. En octobre dernier je le ai convoyé de port Leucate jusqu a la Corogne pour but final Arzal camoel.
Je voulais juste savoir si certains d entre vous avais des infos sur d éventuels autres KM 1310.
Je ai pas mal de documents originaux sur ce bateau.


25 mars 2021
0

collé a l Uré formol , lisse pin d orégon cp marine acajou , mais straté au polyester la c est pas terrible


26 mars 2021
0

Merci pour vos contributions. Je vois qu il ne y a pas beaucoup de personnes ayant croisé des KM.
Je pense faire un blog sur le KM 1310 pour le faire connaître. Comme tout les bateaux anciens il y a un peu de travail pour les maintenir à flot.
A bientôt.


26 mars 2021
0

Pour vous donner une idée voilà en photo mon KM 1310


23 août 2021
0

Bjr, propriétaire d’un 13,10, je navigue très souvent seul , un vrai bateau marin


tikipat:sympa, mon 950 je l avais construis entre 79 a 81 , je l ai revu il y a 3 ans ·le 23 août 2021 12:51
Trimaran:Pamina56, sympa les photos.·le 11 déc. 2022 17:28
11 déc. 2022
0

Bonjour,
Je viens de voir votre post. Je suis propriétaire d'un KM1120, basé à Arzal.
Je suis très content de ce bateau, marin, léger spacieux (famille de 5 pers).
Partis en transat avec en 2002 (2 pers), depuis reconditionnement et nouveaux aménagements.
Il était gréer en ketch mais je l'ai basculer en cotre, l'artimon ne servant uniquement de support radar.
Au plaisir d'échanger avec vous et d'autres sur ces bateaux, que je connais par coeur (pour le mien).

Cdt
Vincent.


tikipat:tu la construit ?? ·le 11 déc. 2022 15:10
matelot@17034:Salut,Non je l'ai acheté, coque fabriqué par kit marine et aménagement int amateur.·le 12 déc. 2022 09:34
11 déc. 2022
0

Bonjour. C est super de savoir qu il y a un KM sur Arzal. J ai ce voilier depuis 2019 , je suis le 3 ème propriétaire mais j ai parler avec le fils de celui qui l a construit ou plus tôt assemblé.
On peut se voir quand vous voulez. On se tiens au courant.


matelot@17034:Pas de soucis avec plaisir, je suis sur la zone technique. Je passe régulièrement sur le bateau je vous tiens au courant de mon prochain passage et vous ou êtes vous ?·le 12 déc. 2022 09:35
12 déc. 2022
0

Ok, pas de soucis je suis sur le ponton R côté Camoel.


Trimaran:Tu devrais participer au fil sur le regain de mode pour le CP, avec ton RrM ancienne génération 😂·le 12 déc. 2022 10:05
12 déc. 2022
0

Avec un ami, à Granville, nous avions 4 KM950 avec lesquels nous faisions de l'école de croisière à la fin des années 70.
Les bateaux avaient été construits par nous mêmes (6 personnes) au chantier KM à Egreville avec quelques petites modifs demandées à Michel Joubert pour que les voiliers soient vraiment identiques et faciles à entretenir en flotte d'école de voile.
C'étaient de très bons bateaux, faciles à naviguer, qui pardonnaient toutes les erreurs commises par les élèves du bord.
Très solides aussi. L'un des voiliers à passé une nuit entière quille en l'air, mât à 120° échoué sur un caillou de granit à Bréhat, échoué ainsi après que l'ancre ait dérapé par une nuit sans lune. Seul le diesel s'était répandu dans les fonds...


tikipat:j étais a Egreville en 77 pour la construction de mon KM 950 , puis rapatrié a Lagny su Marne pour le finir , mise a l eau en 79 ·le 12 déc. 2022 18:32
Rouletaquille:Nous avions commencé la construction de nos KM vers la fin 78, les deux premiers ont été mis à l'eau en 1979, les deux derniers en 1980. Ils avaient tous des noms d'arbres exotiques: cocotier, palétuvier, banian et filao·le 12 déc. 2022 18:59
tikipat:pas très rapide sous voile ,en gros 120 M/24 h dans l alizée , c était ma moyenne ·le 12 déc. 2022 19:25
Rouletaquille:A peu près pareil, voire un peu moins quand nous étions chargés avec 4 stagiaires à bord et toutes les victuailles pour une traversée de Manche par ex.Nous avions réussi 150M/24H lors d'un convoyage transatlantique, peu après le départ du Cap Vert dans des alizés soutenus...·le 12 déc. 2022 19:31
12 déc. 2022
0

Pour les amateurs, voire les amoureux de KM,ce récit peut être déjà connu de certains ?

  • Jusqu’au bout de nos rêves à la voile – Georges Hallet

Les navigations de “Grizzly“, un KM 11.20m, mis à l’eau au printemps 1983.

4ième de couverture :
Dans les années 1980, le Normand Georges Hallet, la quarantaine triomphante, concrétise le terrible désir tapi en chacun de nous_: larguer les amarres!
Il décide, avec l'agrément et la collaboration de son épouse et de quatre de ses enfants, de construire un voilier pour partir en croisière sous les tropiques. Ces néophytes n'ont aucune notion du bricolage, et encore bien moins de la pratique et des traditions de la mer. Dans un bel élan existentiel, ils se lancent à corps perdu dans une aventure qui les conduira dans l'océan Indien en contournant le mythique cap de Bonne-espérance.
(avec une navigation plutôt originale le long des cotes africaines)
Georges Hallet et sa famille mènent ainsi à bien, un fantastique périple maritime, dont il nous conte les anecdotes tragiques, touchantes ou truculentes, avec une belle verve d'écrivain.
Ce gros volume regroupe la narration épique de ce voyage inaugural et celle d'une deuxième croisière de cinq ans où défilent de nouveaux lieux enchanteurs: Caraïbes, Galápagos, Marquises, Samoa et Vanuatu.
Pour l'écrivain comme pour le lecteur, cette odyssée remplie d'authenticité aborde une prodigieuse évasion vers le grand large, loin des routines et des petitesses. Les aspirations et les désirs y prennent corps, dans les odeurs exotiques de sels, de poissons et de vanille. L'incomparable liberté de vivre sur un voilier au bout de ses rêves.

Plus généralement, cette lecture ne manquerait peut être pas d'intérêt pour tous ceux qui s'interroge à propos d'un départ en famille!

Philippe


Portland Head Light, Portland, Maine USA

Phare du monde

  • 4.5 (38)

Portland Head Light, Portland, Maine USA

2022