voilier en acier qui n'est plus entretenu depuis 10 ans

bonjour a toutes et a tous je suis nouveau a bord
j aimerai avoir quelques renseignement sur ce qu il faut savoir pour un voilier en acier qui n a plus naviguer depuis près de 10 ans mais qui est rester a l'eau (eau douce) j aimerai savoir ce qu il faut connaître et ou faut il regarder pour pouvoir définir la santé du bateau ... c un joli voilier de 13m en acier avec un moteur de 60cv cela fait long temps qu il est pas sortie de l'eau et je peu même dire qu'il était quasiment a l abandon... et il possible de le refaire naviguer un jour ? que dois je faire pour le ramener a la vie ?
merci pour vos reponse

L'équipage
22 déc. 2016
22 déc. 2016
1

Bonjour,
Dans un premier temps, tout inspecter minutieusement dehors et dedans, en allant voir sous les planchers. Les coulures de rouille extérieures ne sont pas forcément dramatiques, des chancres dans le compartiment moteur, si !
Essayer de savoir quel a été le traitement de l'acier au départ.
Je connais des coques acier de 40 ans qui n'ont pratiquement pas bougé, sans beaucoup d'entretien.
Ensuite il faudra impérativement le faire sortir de l'eau avant toute décision, à mon avis. Qu'il soit resté dans l'eau douce ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de phénomène d'électrolyse.
Si tu veux avoir des avis plus précis, il faudrait que tu fasses des photos et nous les poster ici.
Tu es conscient que dans tous les cas, ce sera un gros boulot ?
Mais ce n'est pas mission impossible...
Difficile d'en dire davantage.

22 déc. 2016
0

merci mais qu est ce que l 'electrolyse ?

22 déc. 201622 déc. 2016
0

Je crois que Flora :) a raison. Envoyer qq photos...du compartiment moteur, du carré, planchers soulevés, du pont, et du cockpit. On pourra ensuite donner un avis, mais la décision finale n'engagera que toi, évidemment! Plus il y aura de rouille sur les photos mieux ce sera!...Et puis le prix demandé si tu es disposé à le donner.PS Va dans les recoins les plus difficiles à atteindre pour voir... et dans le puits de chaîne de mouillage. Là, c'est parfois redoutable!

22 déc. 2016
0

Et un moteur qui n'a pas tourné depuis dix ans...
Et les voiles...
Et l'électronique ...
Et tout et tout.

22 déc. 2016
0

les voiles elles on bien ete garder au sec electronique tout est a refaire ... moteur demarre au 1/4 de tour mecedes et tout et tout merci :)

22 déc. 2016
1

Un voilier acier meurt par l'intérieur donc bien observer les endroit important et difficile à refaire (Tube de jaumière et étambot notamment) si ça semble pourri ne pas hésitez à oublier ce bateau.
Autre précision importante voir comment est fait le squelette notamment les lisses, si celle elles sont en T c'est une vrai ENORME galère à entretenir (alors à reprendre après 10 ans de néglicence....) perso je fuirais aussi...

Après le seul conseil que je pourrais donner c'est envisager une sortie d'eau et un sablage au minimum des oeuvres vives (c'est pas sorcier de le faire soit même et ça permet une belle économie). Ce sablage révélera les zones faibles et ça percera où ça doit percer. Ne pas s'en inquiéter remplacer un bout de tôle percé sur de l'acier est simple et pas cher. (Bugdet 1500€)

J'ai pour ma part sablé un acier l'année dernière avec son lot de trous dans les parties basses des fonds et même si ça peut sembler effrayant au premier abord ça se répare vraiment bien. J'ai investi dans un bon poste à souder à l'arc, découpé les zones malades à la meuleuse, fait mes gabarits et rustines puis souder moi même alors que j'étais novice en soudure. Les zones indécoupables car mal placées peuvent être rustinées avec une petite tole par l'extérieur et la même tole par l'interieur (budget max 500€ avec le poste).

Prévoir un bon traitement au niveau peinture, 4 à 6 couches d'epoxy bi-composant genre Hempadur de chez Hempel (à acheter en pot de 20kg chez un revendeur Hempel et SURTOUT PAS chez un shipchandler), 2 couches de Caoutchouc Chloré et un bon antifouling genre Seaforce 90 de chez Jotun. (budget 1000/1500€).

En ce qui concerne le traitement des fonds décapage au mieux comme on peut. Ensuite de par mon expérience vécue je ne conseillerais qu'un seul produit : 4 couches de Jotamastic et rien d'autre...

Voilà ce que je peux dire concernant les fonds et la coque... Sans expérience j'aurais eu peur de me lancer dans un projet comme le votre. Après avoir du faire ce chantier sur mon propre bateau je m'y lancerais sans craintes. Par contre clairement ça prend du temps...

22 déc. 2016
1

hum...

22 déc. 2016
0

exactement haha

22 déc. 2016
0

merci pour toutes cette expérience mis en quelques lignes votre reponse restera un postit pour mes efforts

22 déc. 2016
0

Quelle différence entre un revendeur hempel et un shipchandler?

23 déc. 2016
0

Le prix... du simple au triple...

22 déc. 2016
0

Cela dépens du prix. C'est un gros boulot, pas mal d'argent, mais rien d'impossible. Si tu fais tout toi même tu peux t'en sortir. Si tu passe par des pros : oublie

22 déc. 2016
0

j aimerai le refaire entièrement par mes propres moyen

22 déc. 2016
1

J'espère qu'on te le donne.(amha c'est a peu près son prix)

22 déc. 2016
0

ca ne vaut pas un peu plus ?

22 déc. 2016
0

Les voiles si vraiment elles sont pourries ça peut se trouver sur le boncoin à pas cher (s'y prendre à l'avance avec ses mesures)... C'est un acier c'est pas pour la régate donc à mon avis pas d'inquiétude majeure à ce sujet...

Le bourrin : oui ... forcément ... je rejoins Berdem94

L'electronique : bof... Se serait bien avec un sondeur qui marche... pour le reste un recepteur GPS style Furuno GP32, une VHF AIS si on a un peu de sous et un vieux portable pour openCPN. Comme pour le reste le boncoin est le meilleur ami de celui qui retape un bateau

22 déc. 2016
0

merci je garde le bon coin dans un coin de ma tete

22 déc. 2016
1

Promis j'arrête après ce message mais je rejoins AICA : pour avoir passé du temps sur des chantiers et renifler le boncoin pendant longtemps... Un 13m en acier considéré comme étant à l'abandon j'y mettrais un grand maximum de 1500/2000€

(Vu sur le boncoin ketch acier de 15m prêt à naviguer de 1993 à 15000€ / j'ai une connaissance qui a acheté une Goelette de 16m acier en bon état 15000€ aussi)

Mes avis sont perso ça vaut ce que ça vaut et n'engage que moi, pas taper si vous êtes pas d'accord :)

22 déc. 2016
0

d accord merci pour le partage de ton savoir

22 déc. 2016
0

Ceux qui en connaissent un rayon sur la question et font partager leur expérience :
.
www.banik.org[...]
.
Et pour les avoir en direct, ils seront à Montauban en avril...

22 déc. 2016
0

merci :)

22 déc. 2016
2

Où faut-il regarder, demandes-tu ? AILLEURS ! ! ! Des bateaux à vendre il y en a des centaines et parmi eux celui de tes rêves... sans les galères...MM

22 déc. 2016
0

hélas je fus forger a la galère sans beaucoup de moyen pour l eviter :) merci en tout cas

22 déc. 2016
0

.....et verifier l'epaisseur des toles, meme non rouillées, avec sonde ultra son, pour avoir quelque certitude sur l'ensemble de la coque.
Si des endroits trop fins, les travailler comme les trous, voir ci dessus, decoupe, roumaillet et soudure....
Bon courage, ça peut le faire....

22 déc. 2016
0

la coque fais 9mm d'épaisseur ... je dois attendre de le voir a sec pour pouvoir me faire une vrai idée de a quoi il ressemble

22 déc. 2016
0

le propriétaire insiste bien sur l'epaisseur de la coque en me disant qu elle fait 9mm je ne connais pas encore le type de voilier mais c un 2 mat et la quille fait toute la longueur du bateau ... me disant meme que le fond peu accrocher n'importe quoi sans reelement s'abimer ... le dernier traitement en date etait encore la mise de goudron sur la coque ( 3 couches)

22 déc. 2016
0

:non:
Ce serait étonnant... l'épaisseur d'une coque de cette taille-là fait à peine la moitié dans les fonds, soit 4 ou 5 mm et 3 mm au pont !
C'est quoi comme bateau, quel type ?
Quant à l'électrolyse, c'est ce qui peut provoquer la perte d'un bateau si elle n'est pas combattue...
seme.cer.free.fr[...]ues.php

22 déc. 2016
3

9mm d'épaisseur pour un pauvre petit bateau , c'est du n'importe quoi ..je mettais cette épaisseur pour un chalutier de 50m ..!!!

30 jan. 2017
1

9 mm sans la peinture ca m'etonnerais , la norme est plutot 4 a la rigueur 5 s'il est tres lourd

22 déc. 2016
0

merci beaucoup

22 déc. 2016
0

merci pour vos reponses grace a vous j en sais deja plus a ce sujet .... j ai toujours pris des risque et je n ai pas peur de me salir les mains je n ai helas pas les moyen de payer le bateau de mes reves mais je sais que je peu me permettre un petit voilier a retaper meme si cela me prend du temps j ai envie de tout savoir par mes propre effort ... vous me dite que sont prix peu varierer.. en tout cas je le trouve abimer mais tout de meme tres beau ... c le premier bateau sur le quel j ai mis un pied

22 déc. 2016
6

hello
casse toi une jambe tout de suite
au final ce sera moins douloureux
loulou

22 déc. 2016
0

aïeee ... voila ... ce n'est que ca ?

22 déc. 2016
3

!!!! Du rêve au cauchemar il n'y a pas loin !!!

Un 13m acier n'est pas du tout un petit voilier. Il représente une masse importante de + de 10T avec certes de l'inertie mais tout l'accastillage couteux qui va avec,
(et vous passez d'un lève-tout modèle 10T à 20 ou30T avec la facture à l'appui et il faut sortir le bateau au plus tard tous les 2ans pour son entretien œuvres vives (peintures+anodes).
Les contraintes et dépenses marchent au CUBE de la longueur.
Les ports vous taxent selon la longueur, et un bateau de cette taille a besoin d'une place de port (condition sine qua non).
Commencez par vous documenter SERIEUSEMENT sur la structure de ce type de bateau et de toutes les contraintes très importantes liées en lisant le HS LN n°16 de G.CAROFF ou en allant sur son site. Consulter les différents sites de constructeurs amateurs style UAIF, l'incontournable site , le site Pory est ici, etc. (suivre tous les liens).
L'entretien d'un acier est très très important et couteux.
Un moteur arrêté depuis 10ans peut réserver d'hypercouteuses surprises si on n'a pas de chance
(parfois la moitié du prix d'un neuf).
Les pièces détachées sont hyper couteuses.
Au final n'achetez un bateau que si vous avec déjà acquis de bonnes connaissances théoriques et surtout pratiques sur le sujet et impérativement rester dans un budget vrai tolérable.
Un acier peut mourir par l'intérieur s'il n'a pas été correctement protégé et vu que les 4/5 des zônes à examiner en théorie sont masquées par les aménagementse t l'isolation thermique (absolument indispensable) l'examen détaillé est quasi impossible. Pour l'extérieur il faut faire sortir le bateau.
L'acier se répare facilement c'est sans doute son principal avantage.

22 déc. 2016
1

Toujours ces réponses calmes et enrichies de l'expérience, quand est ce qu'on va recycler tous ces tas de ferrailles d'une autre époque sauf plan hivernage dans les glaces !

22 déc. 2016
1

euh tu as un bateau acier, mais il est surement en bon état beau et tout, ce qui est dingue ce sont les gens inexpérimentés qui se verraient proprios d'un petit 13 mètres en acier ...

22 déc. 2016
6

Des tours du monde ont été réalisés depuis longtemps sur des 6m
et même sur un quillard acier de 3,60m construit et utilisé par Testa.
Dans l'ancienne réglementation le vrai hauturier commençait à 9/10m. Exemple aussi très connu: suivant la mode de l'époque Antoine commença sa carrière maritime en solitaire sur un DamienII de 14m construit à Tarare (chantier Meta du Joshua de Moitessier). Il reconnu lui-même que c'était beaucoup trop grand et son bateau suivant fut un 10m alu (toujours chez Meta). De grands navigateurs connus (pas les coureurs subventionnés) ont fait de magnifiques périples sur des 9/10m.

Il faut impérativement définir d'abord vos objectifs précis et le nombre de personnes qui partiraient avec vous.
L'enfoncement à la tonne diminue avec la longueur et donc on peut avoir une autonomie plus importante sans surcharger.
Le budget s'envole avec la longueur. La vitesse limite de coque est certes fonction de la racine carré de la longueur à la flottaison, mais Alain Colas, ancien équipier de Tabarly, avec son immense monocoque 4mâts a perdu face à Tabarly qui avait un bateau beaucoup plus petit.
Le site Stélie4 donne l'exemple d'une coque 12m acier abandonnée rouillée percée et ramenée à la vie pour un périple Atlantique et le budget pour. Le site du voilier Quasar montre aussi l'immense travail que représente depuis 0 la renaissance d'une coque 10m d'un Albion abandonné eau douce.
Avant d'éventuellement vous vider les poches enrichissez vous du formidable travail d'autres qui vous ont précédé.

22 déc. 2016
0

a vrai dire je passais souvent a coter en me demandant pour quoi une si belle pièce est elle laisser a l'abandon... je n ai pas peur de fournir beaucoup de temps de travaille pour ressuciter quelque chose pour moi qui en vaut la peine ... la seul chose qui je ne veux pas entendre c'est abandonne tu n y arrivera jamais

22 déc. 2016
0

Pas encore prête à jouer lady Hibernatus.
:cheri: :-p

22 déc. 2016
0

ce n'est pas la taille qui m incombe, on m a toujours dis que c'est en forgeant que l'on devient forgeron le 13m c'est ce qu'il faut pour un tour de monde je crois ...

22 déc. 2016
0

C'était pour rire, parfois je me sens "ferraille d'une autre époque"...
.
Non j'ai eu un bateau acier... plus depuis longtemps, mais il existe toujours et fait partie de ceux qui n'ont pas été très bien entretenus ces dernières années, nonobstant c'est loin d'être une épave. Il avait eu un traitement très sérieux au départ... sablage en cours d'assemblage (y compris les lisses en T ) et traitement Métagrip.
J'admets que ce n'est pas le cas général des bateaux acier plus ou moins abandonnés. Mais avec beaucoup d'huile de coude et un peu de savoir-faire, c'est un chantier réalisable que de ressusciter une vieille coque dans ce matériau.

22 déc. 2016
0

c'est vrai la richesse de l'expérience fait plaisir

22 déc. 2016
0

le bateau en question ... j estime qu il doit être refait a prés de 90pour100 ... ce qui me semble un bon écolage pour moi qui ne possède absolument aucune connaissance en nautisme ni même en bricolage ni même en bateau ... disons que depuis toujours je suis (suivre) une bonne étoile ce bateau est pres de chez moi et je vis sur le quai d un canal ... c'est pour quoi j aimerai que se bateau soit devant chez moi pour y faire toute mon experience ... pensez vous que je peu tout d'abord reparer tout le haut ( interieur, pont, lit de mat je dis lis de mat mais c'est le siege dans le quel on place les mats ) puis en suite le sortir pour travailler sur a coque ?

22 déc. 2016
2

Comme pour une maison à quoi bon rafistoler une toiture d'une maison condamnée à s'écrouler. On commence logiquement par faire un bilan le plus exact possible de ce qui fait un bateau: coque d'abord. A noter qu'une coque n'est que le 1/3 du prix du bateau,

23 déc. 2016
0

je ne suis pas expert sur le sujet, mais si le bateau doit être refait à 90%, ça ne vaut pas le coup, autant en construire un neuf directement, ça te prendra moins de temps!

30 jan. 2017
0

c' est possible ,il y en a qui ont essayé .......
il y en a qui ont dessiné,construit complétement des navires ,y ont passé une partie de leur vie ,laissé sur le chemin leurs biens , leur famille ,leur compte en banque ..
pour se rendre compte que finalement ils n'étaient pas fait pour ça .
dans cette entreprise il y a beaucoup de candidats et peu d'élus .
la plupart ne se rendent pas compte de la somme de travail et d'investissements que cela représente
.
avant de se lancer dans la restauration complète d'un voilier en acier
j'irais voir des constructeurs amateurs sur leur chantier , et je naviguerais un peu
en qualité d'équipier pas seulement en été ...
même si tu arrives au bout avec le don de la coque ,le résultat ne sera jamais financièrement bénéficiaire .
si tu as 4 sous mets les dans une occasion et navigue de suite ce sera toujours ça de pris ..
alain

22 déc. 2016
0

10 ans en eau douce... Il y a tellement de cochonneries qui trainent dans les rivières et les canaux que l'électrolyse peut y être pire qu'en mer.

22 déc. 2016
0

si le bateau est disons fort atteint en électrolyse est il possible de le refaire ?

22 déc. 2016
0

Il est possible de découper les parties les plus atteintes et les remplacer par de la tôle neuve, en la soudant. C'est un boulot de pro !
Ensuite il faudra resabler et traiter contre la rouille...
Inspecter plus particulièrement le dessous du coin cuisine, du cabinet de toilette et le compartiment moteur, en plus de la baille à mouillage comme déjà dit.

22 déc. 2016
1

mon amis , ces pas le fait que le bateau soit pas entretue pendant 10 ans le problème ces de la façon qui a été construit le soucis (qualité de tôle , des lisses , et je en passe ........... hein calypso ces vrai

22 déc. 2016
0

absolument ...je connais un thonier ,ça fait 40 ans qu'il est dans une vasiere , il n'avait reçu aucune couche de peinture a part la precouche en usine ..il n'est pas atteint par la rouille ..

seulement c'est de la tole "qualité marine "...

22 déc. 2016
0

dois je avoir peu de la rouilles cachée ? merci a tous vous faites une belle équipe de savoir :)

22 déc. 2016
0

C'est vrai que c'est très tentant d'avoir à tres bas prix un bateau conséquent ,j'ai failli mois aussi me laissé tenter , mais quand on ne dispose pas de certaines ressources et devant les difficultés déjà mises en avant par ce fil j'y ai sagement renoncé pour effectivement regarder ailleurs !
À Bordeaux, Mecque de la constructeur amateur, beaucoup de cacarsses attendent encore un éventuel rêveur !
Mais bon courage quand même !!!

22 déc. 2016
0

le bateau en question est tout pres de chez moi ( a l'eau ) je vis face a un canal ce qui me facilite l apport du bateau merci pour l encouragement et les information

22 déc. 2016
0

je joins la seul photo que je possède ... j ai 27ans et depuis toujours j ai appris a mes dépends a me debrouiller avec les moyens du bord je m'accorderai meme 4 ans pour le refaire et apprendre a naviguer par la meme occasion

22 déc. 2016
0

tout mon temps ... 1092 minimum

23 déc. 2016
0

si j'ai même deux emplois, mais pas de femme haha d'où la liberter d action

22 déc. 2016
0

pas encore de copain grutier mais 3 grue pres de chez moi le long du canal ... pour le hangar je dois encore faire des recherches pour en trouver un ... un terrain j ai plus de chance de le trouver que le hangar ...

22 déc. 2016
0

mets des photos du bateau d'abord svp ! quelle que soit ta bonne volonté et la force de tes bras est tu prêt a un chantier de 1 ou 2 ans et des milliers et milliers sinon dizaines de milliers d'€ de frais

et tu ne sais meme pas naviguer ?

22 déc. 201622 déc. 2016
0

Combien d'heures de bricolage disponible par an ?
Et combien d'heures pour préparer le bateau à 80% ?

22 déc. 201622 déc. 2016
0

Tu ne travailles pas ?

22 déc. 2016
0

ok tu as un copain grutier et un terrain avec électricté et si possible un hangar ?

22 déc. 2016
1

l'essentiel ,a part le courage et le sens du bricolage , mais l'indispensable si tu veux retaper ce bateau c'est de trouver un pro /chaudonnier qui te guidera ...

un acier pour celui qui si connaît c'est rien de rien ..

un ami chaudonnier ,un vrai ,faisait des coques nue durant ses vacances pour le plaisir ...

22 déc. 201616 juin 2020
0

voila la seul photo que j ai de ce bateau

22 déc. 2016
1

oh mais ..10 ans sans bouger ...

a priori ce que l'on peut voir c'est une carene en forme !!! donc on peu en déduire que le constructeur ce n'est pas un rigolot ..un bon point ... pas de rouille sur la coque ...deux bon point ..

reste l'interieur

22 déc. 2016
0

J'ai bien mis plus de 10 ans à retaper ( refaire) un colin archer en bois d'arbre, de la quille à la pomme de mat, 13m, 20t en ayant juste vu un charpentier changer deux bordés....
Tout est possible quand on a la foi, le courage et, il faut le reconnaitre pour l'acier, un bon copain chaudronnier pour au moins etre guidé au debut, car la soudure ne s'improvise pas....

22 déc. 2016
0

Oui 10 ans.....mais combien d'heures par an, c'est cela qui détermine tout le reste.
La passion certes, mais aussi la vie des autres, l'argent qu'on injecte, donc le temps pour gagner cet argent.......pas sur que la vision globale du problème soit vraiment réaliste.

22 déc. 2016
0

:bravo:
Sans oublier que cette jeune recrue de Mugiwara Punch n'a que 27 ans... l'âge que j'avais quand nous avons démarré la construction en amateur d'un Flot 40 !
:heu:

23 déc. 2016
0

Ah oui ! grand tour de Méditerranée pour un essai d'un an, puis grand tour de l'Atlantique par Gib, Madère, Canaries, Dakar, Casamance, Guyane, Vénézuela, Antilles du S au N plusieurs fois et retour par Açores et Portugal, entre 85 et 88...
Ensuite le bateau, mais sans moi, a refait un tour d'Atlantique en montant aux USA en 96/97. Il est depuis en Méd, actuellement au sec à PSL.

23 déc. 2016
0

cette construction a pris la mer ?

22 déc. 2016
0

:lavache:

22 déc. 2016
0

ouais, pas top qd meme mats en bois ?
sinon l'interieur le moteur les voiles ?

23 déc. 2016
0

les mats sont en aluminium le moteur c'est un Mercedes qui demarre au quart de tour +- 200h de naviguation

22 déc. 2016
0

ou es tu ? un heosien peu etre te conseiller

23 déc. 2016
0

je suis de Belgique Papy

22 déc. 2016
3

Bonsoir
Tous ces voiliers acier âgés de 30 ans et plus de construction amateur sur plans x propriétés de grands navigateurs qui ont fait des centaines de milles qui ont vécu des histoires fabuleuses avec et qui veulent vous les vendre en vous faisant rêver avant d'acheteur MEFIANCE
La réalité :
1) si les tôles ont perdu 20% de leurs épaisseurs d'origine, vous prenez un risque en ne les changeant car il y a peu de gras sur les épaisseurs d'origine pour certains types de navigation et avec des membrures (lisses) neuves ce qui n'est pas le cas 30 ans après !!!
2) les tôles ça se change sans problème non pas sur un bateau isolé avec des vaigrages de la menuiserie, il faut tout démonter, est ce que vous vous rendez compte de la difficulté et du coût d'une telle opération ? Probablement pas car ce serait le 1er argument qui vous viendrait à l'esprit ou les voiliers acier que vous avez vus étaient vides
3) Cerise sur le gâteau, encore actuellement quand vous mettrez votre bateau en épave, il faudra payer de l'ordre de 1 €/kg moins la récup ( quelque centaines d'euros
Expérience 2015, 2 voiliers aciers achetés récemment mis en épaves par leurs propriétaires moins d'1 an après, aucun dédommagement de la part des vendeurs informés qui prétendaient, et à juste titre, que quand on achète un bateau si peu chère, il faut s'attendre à faire des travaux dessus.
Bien cordialement

22 déc. 2016
14

je ne voudrais pas etre rabajoie,mais j'ai acquis une certaine experience en construction et navigation
il faut prendre les choses dans l'ordre, d'abord apprendre a naviguer, apprendre a bricoler, et ensuite vu la photo,tu vas y laisser une somme d'argent que tu ne peux meme pas imaginer,je ne parles pas du temps et de l'energie depensee, pour ce qui restera une vielle coque
un conseil passe ta route, fais toi la main sur un petit bateau plastique a 3 francs 6 sous et avec l 'experience tu verras
ps
je doute que je sois entendu,mais au moins tu aura ete prevenu

23 déc. 2016
3

bonsoir
je dirai comme " matelot 58768 " mais en plus ; pour travailler sur un bateau ce n'est pas des solutions de terrien qu'il faut trouver , et sans experience de navigation , tu ne saura pas ou mettre ceci ou cela .
certains plans d'architectes pouvaient etre moyen ,
si c'est 9mm d'epaisseur dans les bordees , le poids va etre eleve .
alors , maintenant un bateau n'a pas de freins 15t sans experience , comment tu t'arrete quand tu arrive pour accoster .
c'est beaucoup plus le manque d'experience pour naviguer qui te fera faire des co...... dans la renovation ; qui me gene le plus .
a moins de 3000 € tu trouve jusqu'a 7m ( 1t5 maxi ); tu te fais ton experience a pas cher ; et apres tu voit pour plus ou pas .

salut

23 déc. 2016
0

c'est génial d avoir autant d'informations, helas je suis encore assez bete pour pouvoir faire de grosse betise

23 déc. 201623 déc. 2016
1

Là, je pense que tu joues avec nous. Moi ne te conseille de foncer et de nous faire un point d'étape dans 10 ans.
;-)

23 déc. 2016
0

non ce n est pas un jeu, c'est l'expérience qui m intéresse.
... celui ci c'est mon écolage ... ouf 10 ans c est loin .. on est meme pas sur d etre la demain ...

23 déc. 2016
0

hello,
tu semble de toute façon décidé, alors pourquoi venir nous demander notre avis ?
je rejoint les autres, ce bateau représente un gros budget pour le refaire correctement.
a titre d'exemple, quand j'ai refait diaoulig en 2000 j'y ai injecté près de 10 000 euros, c'est une passion qui coute cher d'autant que si je voulais le revendre aujourd'hui, je ne suis pas sur de le vendre ce prix là et en plus j'ai réinjecté 3000 euros il y a deux ans pour des réparation et des modifications.
soit 13 000 euros en 15 ans sans compter l'entretien courant et les frais divers qui doivent bien se monter à 750 euros par an, soit encore en gros 11 000 euros sur la période
et diaoulig ne fait que 7 m 40.....
cordialement et bon courage
jpierre

23 déc. 2016
0

hello ...meme si tout le monde ici m avais de ne pas le prendre je l aurai tout de meme pris ... ce qui m interresse est de savoir ce qu'il faut savoir pour réssuciter ce bateau ... votre reaction m en dit beaucoup sur l'idee de prix que je dois me fixer pour pouvoir le remettre a neuf, et j ai encore surement beaucoup de question a poser a ce sujet ... merci pour ce ruisseau de savoir

23 déc. 201623 déc. 2016
0

@ Mugiwara Punch" Les petits ruisseaux font les grandes rivières" comme ils disent... et "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"... comme l'on dit, donc à toi de voir. Si ça te plaît, vas-y, si tu es décidé et puis tu verras bien. Il faut aussi savoir lire entre les lignes et te persuader que tu dépasseras financièrement tes évaluations les plus optimistes! Mais bon! Comme disait mon grand père, l'expérience est une lanterne sourde qui ne profite qu'à celui qui la porte!!!

23 déc. 2016
7

Face à l'irrationnel nous devons plier le genou et courber la tête avec humilité.

23 déc. 2016
0

Coque de 9mm, pourquoi pas ? 2mm de tôle et 7mm de goudron. Le compte y est ... ! ! !

23 déc. 201623 déc. 2016
1

Donc , puisque tu pars sur ce chemin:
Puisque l'ombre gagne
Puisqu'il n'est pas de montagne
Au-delà des vents plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des "ainsi-soit-il"
Et puisque tu penses
Comme une intime évidence
Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton cœur
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir
Puisque tu pars
Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
L'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais nous t'aurions tout à fait perdu
Garde cette chance
Que nous t'envions en silence
Cette force de penser que le plus beau reste à venir
Et loin…

23 déc. 2016
4

pas besoin d'aller farfouiller, acier pas entretenu depuis plus de 10 ans = rouille cachée, structure afaiblie. Direction poubelle sauf si envie de dépenser beaucoup ou besoin de suicide

23 déc. 2016
0

bonjour
puisque tu l'a pris , j'espere qu'il est en bon etat structuel( et il peut etre en bon etat ) .
un petit reportage photo et type de bateau nous ferais plaisir .

salut

23 déc. 2016
0

L ' expérience est intransmissible .

23 déc. 2016
2

Maintenant que le pas est sauté, il faut:
Un terrain ou un chantier qui accepte que l'on reconstruise l'engin sur son yard, avec eau et electricite
Un container ou une cabane pour stocker le matos de base
Amener le boat sur place, le caler bien horizontal, en transversal et longitudinal, pour faciliter les prises de niveau ulterieures
Verifier par ultra son les epaisseurs de la coque tous les 20cm, les marquer sur la coque, pour voir où se trouvent les usures ou les points de rouille à revoir à l'interieur
Faire le necessaire en gardant et marquant la flottaison, autrement prise de tete pour la refaire (j'ai donné)
Donc decoupes, soudures, tout ça par l'exterieur, mais avec verifications interieures avec les emmenagements et les lisses....
Etc....
Y a plus qu'à.....et trouver un copain chaudronnier ou soudeur, ce qui te facilitera les debuts de ce gros boulot
Courage, au milieu de ma coque eventrée, je revais de mouillages dans des criques tranquilles, et ne voyais plus le boulot à faire mais le resultat.....ça peut aider ....

23 déc. 2016
0

et faire des photos ... et enlever tous les emménagements ,c'est la premiere chose à faire , bateau à poil...ça va bien plus vite ..

23 déc. 2016
1

... bateau à poil... et au bout du compte skipper en slip... ! ! !

23 déc. 2016
0

j'ai suivi sur youtube un gars qui a restauré un voilier en acier , après une tempete , le sort sur la plage et le refait , très intéressant , découper souder nettoyer , tout est faisable , si il te plait trouve un terrain et travail dessus , démonte tout l'interieur , sable gratte repeint découpe soude , et quand c'est fini navigue , une chose encore , c'est jamais fini alors dès qu'il flote navigue !!!

pour le prix d'un voilier comme celui ci , 1 euros , mais a voir l'équipement ...

23 déc. 2016
0

La construction, ou la reconstruction d'un voilier est une grande aventure qui comble de bonheur celui qui la réussit.
Pour certain, naviguer ensuite est plus fade...
J'ai construit, puis reconstruit, un Chatam en acier, je ne regrette rien.
" Là où il y a de l'espoir, forcément il y a des épreuves " Haruki Murakami.

23 déc. 2016
0

mugiwara ne communique plus ?

23 déc. 2016
0

j'ai retrouvé le liens de philoshippus , je vous conseilles de visionner toutes ses vidéo

23 déc. 2016
0

Ce reportage intéressant, mais assez euphorique, montre qu'un acier est relativement facilement réparable et modifiable mais saute complètement toutes les phases pourtant capitales pour la longévité un acier, concernant le travail de préparation et la réalisation des peintures de protection de l'ensemble du bateau, le problème de la protection anodique ni tout ce qui concerne l'isolation thermique.

23 déc. 2016
0

Faire et défaire etc....

23 déc. 2016
1

le secret de la reussite passe par une preparation minutieuse ,complete ,fouillé et ecrite .

preparation qui va determiner les phases du travail dans l'ordre chronologique qui va determiner les matières à acheter ,qui va determiner l'outillage et le cout ...et le temps chose tres importante ....et qui va permettre de faire un planning

cela peut demander un bon mois de travail .

sans preparation c'est l'épuissement ,le desordre et les mauvaises surprise sans fin et un travail mal fait aussi et un surcout inevitable ...

ensuite on attaque : on range chaque chose, on nettoie , on note ..etc

en un seul coup d'œil on voit si ça m.... ou pas ..un atelier sale, des outils partout , c'est pas bon

23 déc. 2016
0

Ben justement on compte sur toi, pour non seulement enumerer les phases suivant la reconstruction de base, mais le sablage, son grade, le meulage eventuellement, mais moins bonne finition, avant d'attaquer la peinture apres un depoussierage tres soigné, la marque ou le type de peinture.....etc....avant de passer à l'isolation, projettée ou pas etc....
Soyons pratique, mais nous n'en sommes pas encore là et je pense que "mugiwara punch" aura d'autres questions à poser......avant d'attaquer les emmenagements

23 déc. 2016
0

Ma reponse etait destinée à "outremer", vous m'avez tous devancé.
"Calypso" a entierement raison, mais peut etre que ne planifier à fond qu'un stade après l'autre serait moins impressionant....tout les prevoyant tous au cas de recoupements.
Ce planning pourrait meme etre diffusé ici, pour que l'experience de tous, meme contradictoire, puisse lui servir

23 déc. 2016
2

et bien non pas d'accord il faut tout prévoir avant d'attaqué ..

combien de fois je suis allé donné un coup de main a un pauvre malheureux et combien de fois n'ai je dit "il fallait faire cela avant" ..

ensuite on passe un temps fou à percer un trou à faire une decoupe à "bricoler" parce que rien n'a été preparé .. "on verra bien" doit etre interdit ...

tout le secret est là ,dans la preparation , on dit 1h de preparation fait gagné 10h de travail ..

exemple :en ce moment un pro est en train de refaire un pont et un roof sur un superbe vieux greement . il a commencé par construire un escalier en bois avec rambardes et un palier ,ça du lui prendre 1 journée ... maintenant il accede à son bateau avec les outils ou matériaux dans chaque main sans fatigue et en toute securité et rapidement ...à la fin de son chantier il aura gagné son temps perdu plutôt que de monté avec une simple echelle ... c'est un pro sans aucun doute

23 déc. 2016
0

Je pense qu'il faudrait TOUT lire avant de repondre....
Ou as tu lu que je desaprouvais le fait de tirer des plans meme sur la comete....
Un escalier oui, un container pour stocker les outils evitant de remonter à bord, un bon calage...etc...
Je n'ai qu'efleuré le fait de ne pas se faire peur devant la somme de travail evidente quand il aura fait l'ensemble du boulot qui l'attend...
Parfois il ne faut pas trop reflechir et je sais de quoi je parle, car meme s'il est important de bien voir ou l'on va pour eviter les mauvaises surprises, on peut vite se decourager devant l'ampleur de la tache et ce n'est pas le but de ce blog, enfin, je le vois ainsi ...
Pour moi j'arrete ici la polemique sterile en attendant comme je le suggerais plus haut qu'il propose ses plans d'attaque et nous pourrons le soutenir de notre experience, plutot que d'en faire etalage.

23 déc. 2016
1

dans dix ans il gratte encore l'hélice et pense a démonter un chandelier , combien de fois j'ai entendu " moi j'ai restauré mon voilier de 6 metres j'ai mis dix ! "

aller outremer donne lui les phases de travail !! moi sa m'intéresse ...

23 déc. 2016
0

ce n'est pas le nombre d'années qu'il faut prendre en compte mais le nombres d'heures passées ...

23 déc. 2016
0

un temps fou a percer un trou , dans un coffre fort ?

23 déc. 2016
0

et bien oui si le trou a été "pensé" il sera percé à l'atelier avec un perceuse à colonne en 1mn ..s'il a été oublié il sera perçé à bord avec une perceuse portative ..combien de temps ??? et de foret pété ??,

23 déc. 2016
0

ben oui, su tu as oublié de le faire et que maintenant tu n'as plus la place pour passer la perceuse......

23 déc. 2016
0

Ben les gars je trouve que vous allez vite en besogne .Avant de préparer un plan de chantier et savoir si la mèche ne va pas buter ,il serait bon de sentir un peu l'intérieur de ce bateau . Son extérieur a l'air pas mal du tout . Il est vieux , à la même place depuis des années .Peut être a -t-il été ouvert entre temps . Mais si son ramage ressemble a son plumage on peut quand même imaginer qu'avec un peu de bol faudra pas tout reprendre ,et sabler auquel cas il faudrait vraiment la foi . Par contre j'ai vu des gros chantiers aciers ,même partagés ,mais je n'en ai jamais eu et je me fie volontiers à l’expérience de ceux qui savent .
Pour la question de départ ,il n'a pas besoin de re-naviguer ,il navigue déja . ;-)

23 déc. 2016
0

Je pense aussi que notre ami ne mesure pas l empleur de la tâche !
À première vue ce n'est pas un levier des mer !!!
C'est le genre grosse barcasse dans laquelle tout est surdimensionné !!!!
Il semble plutôt que sa vocation soit désormais un boude boat !!
Désolé mais la je ne vois pas où est le " rêve " dans la mesure où aujourdhui il y a un peu partout des bateaux à retaper à moindre frais !
Je suis également désolé d'être négatif à un moment ou l on a grand besoin d'idéal.
Mais puisque c'est toi coup de coeur bonne chance

23 déc. 2016
2

Il a eut le coup de coeur pour ce bateau et semble se moquer des remarques desobligeantes.
Beaucoup lui ont dit qu'il se lançait à l'assaut de moulins à vent dont acte...
Le but maintenant n'est plus de lui casser le moral, mais d'essayer de l'aider à aller au bout de son reve.!

24 déc. 201624 déc. 2016
3

bonsoir a tous je lis avec grand attention toute vos remarque et constate que je ne suis meme pas un skippeur en slip mais de tout l attachement que vous porter a mon egard et celui du bateau qui je souhaite serra le mien m encourage grandement a n'avoir peur de rien vous savez il sur que je ne suis pas l'expert en acier ou meme le douée du bricolage .. ce qui me donne l etincelle c est l illusion d'une porte sur la liberter qui pourrai repondre a mes désirs en me portant au bout du monde excusez moi de ne pas avoir ete present se soir j'essayais d'accomplir une tache bien plus compliquer que de ramener un navire dufond de l'ocean et cette tache st c'elle de seduire une femme qui pour moi merite tout les effort du monde ce bateau malgrer tout ses défauts et toute ses surprise n'est rien sans l'amour que l'on puisse apporter pour quoi que ce soit ... je n ai jamais u de doute ... la facilité certe facilite mdrr mais dite moi quelle combat restera memorabe sans difficulter ... quand je vois l attrait pour retaper un bateau en acier ...c'est pour moi la meme facon dont on voit la vie ... je n ai aucun probleme voila pourquoi j en veux ... merci a toute et a tous ... c est genial mon premier equipage est fou de bateau :D et j aime ce que je decouvre ... j espere que ce voilier va me donner du fil a retordre ... et que vous serrez la ...

24 déc. 2016
1

un constat mainte fois avéré :faire ou retaper un bateau c'est le plus sûr des moyens de voir sa belle s'envoler ...

comme disait un copain :j'ai fait un bateau mais j'ai "usé" 3 femmes

30 jan. 2017
0

communique avec "la rox " si elle est toujours sur le forum ,elle est passée par là
alain

24 déc. 2016
0

vous etes tous géniaux

24 déc. 2016
0

Tous mes vœux de bonheur... ! ! !

24 déc. 201624 déc. 2016
1

Faisant parti d'un cercle nautique, j'ai tout le loisir de voir se déployer les fantasmes nautiques qui ne manquent pas de se renouveler, avec la bonne dose de sous estimation pour ce qui concerne les temps de rénovation.

Après avoir acheté un bateau petit prix dans un état en dessous de la moyenne, je vois des gens partir sur des projets ambitieux qui n’aboutissent pas car leur persévérance, leur ténacité s'émoussent bien avant la mise à l'eau. La pesanteur de ce type de projet augmente de manière exponentielle avec la taille du bateau. Au dessus de 9m c'est forcément une entreprise couteuse, de longue haleine. La plupart, n'ayant aucune ou peu d'expérience de rénovation, affichent des délais totalement irréalistes et se rendent compte que le décompte des produits achetés, du pinceau jusqu'à la moindre petite vis en passant par les colles, les peintures, l’accastillage, est bien plus important que prévu.

Heureusement, des réussites viennent contrebalancer cette réalité pas tout à fait reluisante.
Je souhaite de tout coeur, Mugiwara Punch, que tu ailles jusqu'au bout de ce beau projet.

24 déc. 2016
2

ça c'est certain..

pour ma part , j'ai passé toute ma vie professionnel dans la construction ,de l'atelier au BE... et je me suis dit la retraite arrivant pourquoi ne pas faire un bateau (en bois evidement) ...bateau de 11m

Donc comme j'ai toujours appris et fait j'ai construit mon projet : fait les plans jusqu'au moindre detail (carene ,structure,emmenagement, stabilité ,propulsion etc etc ) ...cela a été facile ,et ça ne coute rien .

Puis comme je l'ai dit plus haut ,j'ai fait ma "preparation" ma methodologie comme au boulot ..et calculer le cout et le temps ....mais le vrai cout avec des devis et le vrai temps ...c'est là que j'ai laissé tombé ...

en temps j'en avais pour 5 ans a raison de 40h par semaine ..et en cout je devais revendre mon bateau qui de toute façon ne m'aurais servi à rien durant ces 5 ans .

et donc j'ai fait une annexe de 2.3m mdr ...15j quand m^me et j'ai bien fait .... j'ai navigué ,je me suis occupé de ma petite famille et evité des depenses inutile

25 déc. 2016
0

Déjà, dans les années 70, on voyait au beau milieu des champs des coques en ferro-ciment devenir avec le treillis de récupération de confortables poulaillers. Aujourd'hui elles ont disparues. Je crois que l'on progresse. Pas très vite mais on progresse.

24 déc. 2016
0

J'espère aussi de tout cœur que la coque est en bon état, de l'intérieur, car s'il faut démonter tous les vaigrages et forcément une bonne partie des aménagements (voir sa totalité si la rouille s'est bien propagée) la rénovation va prendre une tournure colossale.

24 déc. 2016
2

les écoutent pas ils sont tous sous prozac , on en vois même qui donne des expertises du bateau sans le voir , un don de clairvoyance sans doute !! :reflechi:

24 déc. 201624 déc. 2016
0

Certainement pas sous prozac. Je suis moi même en train de gravir une haute montagne de rénovation (voilier de 10m) dont je commence à apercevoir le sommet, j'ai eu tout le loisir de vivre ces innombrables moments de va et vient entre plaisirs et lassitudes. Parfois la lassitude prend franchement le pas et là il faut s’accrocher. Ça c'est une réalité partagée par bon nombres, réalité dont je ne vois pas pourquoi on devrait en dissimuler la teneur.

je pense que les gens qui avertissent de manière sans doute un peu trop virulente, ont justement une/des expériences de rénovations.

Vas y fonce, Mugiwara Punch, tu n'en seras que plus solide, bardé des préventions qui auront été exprimées.

24 déc. 2016
0

dans sa question il demande comment faire et pas si vous êtes d'accord !
quelle déprime a relire certains postes !

24 déc. 2016
1

oui mais enfin quoi de plus normal que chacun exprime le plus librement possible son ressenti ,son avis ou sa propre experience ,il n'y a pas a emettre des jugements de valeur sur ce que dit les uns ou les autres ...c'est un forum ...non ?

25 déc. 2016
0

La question posée est: Je suis décidé à faire une grosse bêtise, pouvez-vous m'aider à la réussir du mieux possible ? ;-)

24 déc. 2016
2

Puisqu'on en est à etaler ses experiences......
J'ai acheté un colin archer en bois de 1958 sur un coup de coeur.
Je me suis aperçu par la suite que c'etait une epave flottante, bien que l'ayant ramené de Noirmoutier au Havre par la mer.
Aprés avoir refait 3 fois les joints du pont classique, ça fuyait toujours. Je lui ai mis un grand coup de tournevis ....pour voir les lattes se lever sur 3m
J'ai donc refait le pont, CP, nid d'abeille, lattes cintrées etc...apres avoir baché le bateau. en fabriquant des arceaux...etc
Tout ça pour dire qu'une fois le coup de coeur ou de sang passé il ne faut pas hesiter à employer les grands moyens si l'on veut avancer et se donner de bonnes bases, sans essayer de jouer "petit bras", c'est en cela que je te rejoins, mais parfois la decision de base c'est comme de se jetter à l'eau, aprés il faut nager.....
Pour reborder l'engin ce fut pareil et le plus curieux, est que lorsque tu avances les choses se decantent presque d'elles meme, en cherchant tu trouves, bonnes volontés ou coups de main inattendus, materiels inopinés...etc...
Mais chacun voit midi à sa porte et on ne peut jeter la pierre à personne, qu'il se soit lancé ou ai fait autre chose......

24 déc. 2016
0

"Pour reborder l'engin ce fut pareil et le plus curieux, est que lorsque tu avances les choses se decantent presque d'elles meme, en cherchant tu trouves, bonnes volontés ou coups de main inattendus, materiels inopinés...etc... "

D'accord à 1000% avec ce passage !!!

24 déc. 201624 déc. 2016
0

Comment dire ce qu'il faudrait faire alors qu'on ne connait pas le bateau.
Que viennent chercher ici les internautes qui exposent un contenu qui ne permet pas d'établir ce qu'il y a à rénover/réparer/revoir ?
Que leur dire de plus si ce n'est de mettre le bateau au sec, si possible sous hangar, et de commencer l'état des lieux ?
Pas besoin de sortir de 6 mois d'Afpa-maintenance pour savoir cela.
Donc ce qu'on peut dire au minima, c'est qu'un voiler qui est resté 10 ans en eau douce et donc forcément pas bien loin de la végétation, est peut être dans un état pas très reluisant si le bateau n'a pas été suivi de près tout ce délai.
Auquel cas il y aurait du taf et pas qu'un peu !

24 déc. 201624 déc. 2016
2

Ça fait plusieurs fois que je vous entend faire une montagne de démonter les aménagements... Alors oui c'est chiant, oui faut trouver ou stocker, oui au remontage c'est pas toujours au poil... Mais quand même sur un voilier acier les aménagement sous souvent de fabrication "maison" et démontable.
D'ailleurs en parlant des aménagement (dont tu t'occuperas en dernier après avoir revu tes fonds pour ne pas démonter plusieurs fois) une erreur à ne pas faire c'est de tout casser pour vouloir faire du tout beau tout neuf à son image... Mugiwara si j'ai un conseil à te donner c'est tant que possible de garder tout ce qui est existant quitte à le retravailler et l'améliorer, tu économiseras du temps (beaucoup) et de l'argent (encore plus). D'autant que si tu est inexpérimenté dis toi bien que le bateau a été conçu et a vécu aménagé comme ça alors ne cherche pas à tout révolutionner tu vas t'y perdre.
Un autre conseil que j'ai oublié de donner dans mes postes précédent et qui m'a fait économiser beaucoup de sous c'est de récupérer tes matières première chez un ferrailleur notamment tout ce qui est inox ! A 2,5€ le kilo pour du tube tu te ruine pas et tu peux avancer. Évidement c'est pas forcément (voir rarement du 316L) mais en ce qui me concerne pour tout ce qui est balcon ou portique ça va très bien et faut pas être un psychopathe... Pareil ne pas forcément voir que par l'inox, du bon galva bien costaud avec un coup de peinture ça va aussi bien et c'est moins cher (je me suis fait 2 balcons de pied de mat avec une grille en galva acheté 5€ à la ferraille et c'est top). Pour ce qui est de l'acier si tu dois faire des rustines achète forcément en neuf et essaie si tu peux de trouver de la qualité marine. Perso j'ai pas trouvé quand j'ai refait mes fonds mais avec 4 couches intérieur et 8 couches de peinture extérieur même l'acier basique tient à priori très bien dans le temps.
Si tu es curieux tu peux jeter un oeil à notre site internet on a posté pas mal de photos du chantier, pas forcément le temps de bien raconter dans les détails car c'est chronophage mais ça pourra te donner une idée de ce qui t'attends !
J'insiste une dernière fois sur ce point mais vraiment essaie de trouver tes matières premières en occaz ou à pas cher et n'achète rien chez les shipchandler sauf si vraiment tu n'as pas le choix... Nous chez le ship on y a acheter que notre ancre et deux trois babioles (et encore on aurait pu prendre sur le boncoin mais l'économie ne valait pas la sécurité) !
www.poulpeaction.org[...]

PS : Quand j'ai acheté le bateau j'étais comme toi je savais rien faire de mes dix doigts mais on apprend vite !
PSS : Investi dans une bonne meuleuse (pas un truc à 10 balles) dès le début sur un acier tu t'en servira TOUT le temps !
PSSS : Encore une fois ça n'engage que moi mais j'insiste aussi sur les peintures : sur 5 ans j'ai testé beaucoup de choses et il en ressort qu'il n'y a que les peintures bi-composant qui vaille la peine d'être appliquée sur un acier. S'il y a bien UN poste sur lequel je ne lésinerais pas c'est bien celui là ! Et encore une fois on ne s'approvisionne jamais chez le shipchandler si on veut économiser du pognon...

24 déc. 2016
0

Il n'y a pas du tout de déprime dans tout ce qui a été dit mais au contraire de la lucidité. Un projet fondamentalement technique et hélàs hyper couteux peut être démarré sur un rêve, mais après il faut le réaliser effectivement.
Pour ne pas à chaque fois réinventer la roue, il faut d'abord se documenter sur le sujet. Comme dit plus haut il y a des livres bien faits et de très riches informations sur internet ou tout, absolument tout, est détaillé et même souvent chiffré. Cela permet d'occuper largement les longues soirées d'Hiver!
L'autre énorme problème est

24 déc. 2016
0

Suite: l'autre énorme problème est l'appréciation du VRAI budget de cette entreprise, en temps et en argent. Et si on était lucide il faudrait aussi tenir compte de l'impact sur sa vie et surtout celle de sa famille.

24 déc. 2016
0

Marge, tu parles de don de clairvoyance......et si tout au contraire ces propos étaient basés sur l'expérience, le vécu.
A priori , si ce don existe, tu ne l'as pas non plus.
Restons cartésiens, c'est mieux pour un ouvrage technique tel qu'un bateau.
Restons pragmatiques, ce sera mieux je pense pour Mugiwara punch, qui d'ailleurs a fait son choix.
Il est sans expérience, il s'engage sur son chemin, semé d'embûches , cette fois-ci en toutes connaissance de cause, il va trébucher, en chier,tomber, se blesser et j'espère réussir.
Il va apprendre plein de chose de sa réussite ou de son échec, il va donc prendre de l'expérience, qui malheureusement n'arrive qu'avec le temps.
Nos aînés appelaient cela la sagesse, par rapport aux fougues de la jeunesse, de ce coté rien n'a changé (et heureusement)
Bon Réveillon
Bon Noël

24 déc. 2016
0

Bonjour à tous !
Que notre ami veuille engloutir beaucoup d argent entre autre dans cette grosse tirelire sans fond c'est son problème !
Cependant il a trouvé ici des avis et conseils avisés et pour rester malgré tout optimiste nous suivrons son aventure
Bon Noël à vous tous !

24 déc. 2016
0

Une histoire belge? J'adoooore!
Bonne chance! Je viendrai le voir en parcourant le trajet entre mon domicile (Liège) et mon canote (Nieuwpoort) :-)

24 déc. 201624 déc. 2016
0

De toute évidence, ce voilier acier n'est pas tout jeune, il n'y a plus qu'à espérer que tous les éléments d'aménagements ont été bien protégés dès le début, via peinture. Certains amateurs sur ce point sont plus exigeants que certains pros. Sur mon bateau, ce sont des élément en contreplaqué qui avaient bien morflé. Au bout du compte il a fallu pas mal refaire.
Il est clair que le rénovateur, si son budget doit être sous haut contrôle, a intérêt de suivre le boncoin de très près. Il y a toujours d'excellentes occasions à faire qui permettent de vraiment réduire les dépenses.
Mugiwara Punch, tu devrais nous dire dans quel coin tu habites précisément, des héossiens pourraient te fournir des bons plans, genre fournisseur de peintures, de contreplaqué, etc…
Moi par exemple j'ai un très bon plan pour la peinture, mais ce n'est pas en Belgique ! :-)

24 déc. 2016
0

Si j'ai bien lu les propos de Mugiwara Punch, il est plus question de retaper le bateau que de naviguer avec. Ceci afin de se frotter à un domaine qu'il ne connait pas. C'est un vrai défi.
Comme il se met aussi à séduire une femme qui aime le bateau, (c'est un vrai défi aussi) il a en même temps le garde-fou et la passion. Ben moi, je dis: allez hop! Qu'est-ce que t'attends pour commencer? Sur ce forum, la bonne question, c'est pas "Est-ce que je fais?" mais "Comment je le fais?"?

24 déc. 2016
1

Un conseil qui n'a pas été encore donné : la sécurité. Travailler l'acier est dangereux surtout pour un débutant. Beaucoup d'accidents avec la meuleuse. Il faut s'équiper pro: gants, lunettes, CASQUE ANTI-BRUIT (c'est en forgeant qu'on devient...sourd), chaussures. Attention aussi aux coups d'arc électrique, plus rares avec les nouveaux casques de soudeur. Certaines peintures nécessitent un bon masque filtrant.
Bon, on s'éloigne un peu du rêve, mais il vaut mieux être en bonne santé pour le vivre.
Assis sur le bordé de ma coque nue, en fermant les yeux je voyais la mer.
Et croire au Père Noël !!
Bon courage et tiens nous au courant.

0

Bonjour,
Sans vouloir être un rabais joie, j'ai un ami qui possède un bateau acier de 10m. Il a acheté une coque neuve nue et a passé ....10 ans à le finir. Le bateau sous hangar, l'outillage adéquat et le savoir-faire. Et le budget. Au début, il étaient 5 avec le même projet: il a été le seul à terminer son bateau et faire un tour de l'Atlantique !
Personnellement, j'ai un bateau polyester de 11m acheté 50k€ il y a 9 ans ( c'est cher , mais c'était les prix de l'époque) depuis, en faisant quasiment tout moi -même, j'en suis à près de 40k€ d'entretien et d'amélioration.
Je confie ma vie (et celle de mon équipage) à mon bateau, je ne tolère pas de compromis.
Juste pour te donner une idée d'expérience réelles vécues. La volonté, c'est bien mais pas suffisant dans un tel projet. Le nerf de la guerre, c'est l'argent.
Bon courage, mais réfléchis bien.

25 déc. 2016
0

joyeux noël a toutes et a tous, je n ai actuellement pas assez de connaissances pour pouvoir assez parler... mais la lecture de vos post sont les débuts de mon apprentissage... j avoue ne pas réaliser que je cherche a dompter 11t d'acier ... j y ferrai face comme David et ca fronde face a Goliath ... ce que vous m avez deja appris vaux plus que tout l'or du monde

25 déc. 2016
0

Combien d'autodidacte ont réalisé un rêve que bien peu de bon bricoleur ont finalisé ?
Oui il faut de l'argent pour vivre mais un rêve restera toujours réalisable avec de la volonté et pas forcement un banquier dans la poche. Il suffit juste de savoir à quoi on doit s'attendre en listant toutes les taches qui devront être réalisées pour aboutir à ce que l'on souhaite.

25 déc. 2016
0

Ce n'est qu'un exemple, pas pour te décourager, mais juste pour te montrer les aléas ... Pendant que je traitais pour l'osmose mon bobato je voyais, pas loin, un acier couvert de bâches et quelques traces de rouille dessous. Un jour une bande de jeunes riants et chahutant sont arrivés ont dégagé le chantier et ont commencé le grattage. QQ temps plus tard j'ai vu qu'il y avait des zones piquées et le bruit des marteaux avait diminué, ils étaient plus que 2 puis ils ont fait une découpe dans les œuvres vives (ils rentraient pas là) puis des fenêtres par où sortait la fumée de rouille. Puis rarement qqun ...
De l'autre côté une coque ferro avec un couple de jeunes sympas. Ils restauraient aussi le bateau de leurs rèves et ils y étaient en permanence à bricoler. De temps en temps ils avaient droit à un coup de main de pros pour poser le moteur, peindre la coque etc... Presque un an après quand je suis reparti de cette zone de travaux le ferro qui était quasiment terminé avait repris l'eau pour les finitions et celui en acier était toujours là, silencieux, avec ses découpes.
Moralité (pour moi) attention à ne pas t'emballer avec des amis qui vont te donner un coup de main, le travail sera long et couteux et les copains vite découragés ou occupés ailleurs.

25 déc. 2016
0

il y a une assez des choses tres tres simple pour ce projet et evident , c'est le temps necessaire pour rehabilité ce bateau .

il faut avant tout mesurer ,estimer le nombre d'heure de travail ,par un "specialiste" un artisan, un expert et surtout par plusieurs personne ...disons par un tier non impliqué ...

Ensuite on estime son temps libre par semaine ,dans l'année ça on le connaît c'est facile et on divise et pour les aléas on multiplie par 2...

25 déc. 2016
0

et on totalises plusieurs voire beaucoup de milliers d'heures .

25 déc. 2016
0

oh surement ..3/4000h

25 déc. 2016
0

C'est quoi 4000h dans une vie si on peut mener un rêve à terme ?
Le plus important est de savoir si l'épaisseur du métal n'a pas été trop atteint. Ensuite un bon sablage et un traitement rapide son le maitre mot d'une coque qui restera intègre longtemps. Donc il faut que l'intérieur soit entièrement visible dans les moindres recoins pour être traité sérieusement. Puis faire en sorte que de l'eau ne puisse stagner dans un endroit qui ne sera pas accessible. Par contre et certain l'ont dit, à grand bateau accastillage adapté donc cher. Quand aux soit disant spécialiste, je me méfie toujours des termes qui ne veulent rien dire. Des spécialistes ils en existent dans tous les domaines. Mais bon je préfère l'avis d'un bon artisan qu'un d'un qui se dit spécialiste. Ce terme ne sert qu'à se décharger sur autrui mais nullement à donner un avis objectif et mesuré.

25 déc. 2016
0

Du rêve au cauchemar il n'y a qu'un pas.

27 déc. 2016
0

j epsere commencer l année avec au moins 11t d'acier comme soucis :) je vous tiens au jus

27 déc. 2016
0

Bonne Année! Bon courage! Content de suivre la progression!

29 jan. 2017
0

alors, on est où? ;-)

30 jan. 201716 juin 2020
1

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, le reportage Thalassa sur l'aventure de Jacques Moreau et de la "Nonna"
[url=

]
;-)

30 jan. 2017
1

Comme quoi ....quand on veut...meme si les rustines ont du mal a correspondre à la coque pourrie presentée au debut.....mais ce n'est qu'un reportage qui ne se veut sans doute pas objectif

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (52)

mars 2021