voilier cp epoxy chantier Craft

Bonjour,
je suis a la recherche d'un bateau et je viens de trouver un bateau en CP, traité à l'eposy et peint en 2007 (coque). Je n'ai jamais eu de tel bateau. A quoi dois je faire attention? Quel entretien cela demande? C'est un 5.50m des chantiers Craft de Benodet de 1975 il me semble.

merci pour vos contributions.

L'équipage
04 mai 2009
04 mai 2009
0

Serait-une cavale des chantiers Craff
S'il s'agit d'une des cavales - version cabine 2/3 couchettes - des chantiers Craff. Facile à reconnaitre, un petit roof sympa et - de mémoire une véritable insubmersibilité reconnue à l'époque. C'est un excellent bateau. Mon premier croiseur en 4me catégorie. Que de bons souvenirs sur toute le Bretagne Sud.

Très marin, rigide et bien lesté. Le seul problème que j'ai rencontré ... Le mat d'origine était solidement tenu mais trop souple. J'ai du le changé suite à un pliage.

Maintenant, le temps est passé ... Et il te faut littéralement pointer tous les bois pour vérifier leur qualité. Le fait qu'ils étaient été epoxiés n'est pas nécessairement rassurant dans la mesure où tu ne pourras peut-être plus vraiment accéder au bois sans détérioration.

Tout dépend donc de la réalisation que tu as devant toi

04 mai 2009
0

hobereau
je crois que c'est un Hobereau de 1970 en fait.
s'il est en bon état, l'entretien régulier, c'est quoi?
concernant votre remarque, il semble que l'idéal est d'avoir acces au fond de cale en autre pour vérifier l'etat de la coque, c'est ca?

04 mai 2009
0

Chantier Craff
Dans mes souvenirs la reprise du chantier Craff date de la seconde moitié des années 70, 1975 au plus tôt et sa survie après a du être assez courte. Une construction Craff d'avant 1975 est je crois un vrai gage de qualité.

MichelR

04 mai 2009
0

Peux-tu confirmer la longueur ?
AMHA 5,5m c'est n'est certainement pas la longueur du hobereau (8,5 m ou 9 m plutôt).Ceci dit je n'ai pas d'info précise. Mes souvenirs de cette époque commencent à s'effacer :-) :-) :-) Mais il me semble que ce bateau a été réalisé dans la seconde vie du chantier, après sa reprise.

"avoir acces au fond de cale en autre pour vérifier l'etat de la coque, c'est ca?"

Oui il faut fureter partout surtout ou cela peut croupir et souffrir d'une éventuelle absence ou réduction de ventilation. Et soit 1) planter le canif (Le proprio ne va pas aimer) 2) Soit plus raisonnablement taper doucement avec un petit maillet ou marteau rond. Le bruit de la pourriture est bien différent de celui du bois en état.

L'idéal est bien de comprendre comment ces bateaux sont réalisés et de tester les points de faiblesse qui sont tout simplement liés au pourrissement éventuel de pièces de bois voire, plus rarement aux angles non protégés du contreplaqué.

Il existe un forum francophone spécialiste de la question :-) :-)

bonne chance à toi.

04 mai 2009
0

un lien
avec des photos :
marcetflorence.blogspot.com[...]/

sinon il y a eu une discussion sur bateaubois :
www.bateaubois.com[...]pic.php

04 mai 2009
0

craff
et bien, cela me permet déjà d'anavancer un peu ces liens. Ce genre de bateau est tres tenatnt pour un quimpérois. Je pense que si le bateau m'interresse, je ferai venir un expert afin de me rassurer. Concernant l'entretien annuel, comment cela se passe?

05 mai 2009
0

hobereau
b

04 mai 2009
0

hobereau
en fait, c'est bien un hobereau

02 jan. 201216 juin 2020
0

à propos de hobereau, je viens de retrouver cette doc dans mes archives


02 jan. 2012
0

Salut Patern 00.

Comme il a été dit plus haut il faut regarder de près les endroits où l'eau stagne. Dans les fonds, sur le pont, les pieds de chandeliers, les rails d'écoutes etc...
Et aussi les bords du rouf ou les tranches de cp sont apparentes.
La méthode du petit mailler ou manche de tournevis c'est pas mal.
Le couteau planté c'est pas très sympas pour le boulot qui a été fait avant.

Il faut aussi récupérer le maximum d'infos sur le traitement époxy. Ce qui a été fait comme réparations avant, le temps de séchage, mode d’application et conditions.
Faire sécher un bateau en bretagne n'est pas chose aisé avec l’humidité de l'air.

Enfermer de l'humidité avec de l'epoxy c'est la pourriture assurée à la long terme.

A voir aussi la liaison avec la quille, si les boulons ont étés changés à cette époque ou pas.

Si tout ca a été bien fait, tu est tranquille pour quelques années.

02 jan. 2012
0

Attention à ne pas confondre un bateau en cp marine avec un bateau en cp epoxy!
A ma connaissance le CP epoxy n'existait pas à l'époque. Et un bateau qui a été traité à l'époxy plus tard n'a pas du tout les caractéristiques du cp epoxy.
L'intérêt du cp e est que le cp est IMPRéGNé d'epoxy, par un traitement à l'epoxy liquide appliquée directement sur un cp capable de l'absorber. C'est pourquoi il est recommandé d'utiliser du CTBX, qui se "mouille" plus avec l'epoxy que le cp marine.
Sur un bateau traité à postériori, cette imprégnation, qui fait toute la qualité du cp e n'a pas pu se faire, et il n'est donc possible que de réaliser une protection extérieure, peu performante, car superficielle.

23 juil. 2012
0

Non, le CP n'est pas " impregne " d'epoxy... Il n'y a qu'a couper une tranchouille pour s' en rendre compte .
Ca reste un traitement de surface, pas de profondeur, que ce soit fait a la naissance du bateau ou apres coup.

Tout au plus, le parement sera impregne. J'ai jamais vu l'epoxy traverser la premiere couche de colle !

Quand a utiliser du CTBX a la place du "marine" ( lequel, d'ailleurs ? ) , c'est le comptable qui parle, pas le technicien !!!

:litjournal:

24 juil. 2012
0

Il faudrait deja preciser quels sont tes fournisseurs de CP dit " marine " pour tes eprouvettes. Quelle essence de parement , par ex ?

( L'appelation " marine " ne veux pas dire grand chose, comme tu le sait deja.
Entre ceux de Castorama/Leroy Merlin, et certains de Joubert ou Burguet, par ex, il y a une sacre difference de qualite, suivant que tu prennes tel ou tel produit : le " face okoume/interieur bois de cagette" et le " tout acajou " sont tous les deux estampille " marine " ! )

Maintenant, si comme tu dis, il y a " tres facilement " une delamination entre le CP "marine"et l'epoxy, c'est AMHA soit :
- ton CP n'est pas bon
- ou un probleme de mise en oeuvre de l'epoxy ( preparation du support ?)

Pour continuer, la durabilite d'une coque en CP ne se mesure pas seulement a sa protection externe, chants inclus . Quid du collage entre les couches ?
Un CTBX n'a pas la meme colle qu'un bon "marine ". Qu'est ce qu'on fait si ca se delamine ???

Tout ca pour dire que le CTBX n'est pas un mauvais materiau en soit , mais c'est AMHA pas le meilleur pour une coque non plus ( hormis pour le porte-monnaie )

Ceci dit, chacun fait comme il veux, hein ! On peut tres bien faire en CP interieur aussi : celui la pompera bien l'epoxy ! :reflechi:

( PS : un architecte est aussi un commercant ! :acheval: )

23 juil. 2012
0

Si tu avais fait des éprouvettes de contreplaqué epoxy, comme je l'ai fait, tu saurais que, avec du CP "marine" l'epoxy ne pénètre pas le CP, et il y a très facilement une délamination entre CP et Epoxy, alors qu'avec le CTBX, l'epoxy pénètre au coeur de la première couche de CP, formant un matériau compact et homogène de 2mm d'épaisseur qui ne se délamine pas et qui est totalement étanche. Si les chants sont traités correctement, il n'y a aucun risque de pourriture. Plusieurs architectes m'ont confirmé que c'est cette technique qui fait toutes les qualités d'un bateau en CP epoxy, très léger, très rigide, et imputrescible, du moins tant que cette première couche de 2 mm n'a pas été transpercée par un poinçonnage malencontreux.

02 jan. 2012
0

une petite pensée pour robert CRAFF qui était un personnage hors du commun...ses constructions étaient gages de qualité plus que de légéreté... ( engueulades mémorables antre lui et JJ Herbulot( son vaurien était nettement plus lours que celui de Meulan) et avec John Illingworth dont la légende veut qu'il reprochait à R craff de ne pas respecter ses plans...

02 jan. 201202 jan. 2012
0

euh, 2 ans et demi le post quand même !! :litjournal: :acheval:

02 jan. 2012
0

:doc: :doc: même pas fait gaffe...il est peut être encore devant son écran à attendre les réponses...

23 juil. 201223 juil. 2012
0

Toc toc, un peu retardataire,

J'ai connu en 1974 un propriétaire d'un Super Challenger, son bateau avait été construit chez Craff.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (173)

Eté norvègien

novembre 2021