Voiles Traditionnelles ...

je vous propose de commencer une série de photos (cartes postales) de "vieux gréements",
ou plutôt de bateaux traditionnels anciens, pour la plupart disparus ...

L'équipage
07 jan. 2012
07 jan. 201216 juin 2020
07 jan. 201216 juin 2020
0

La Neptune, Genève,toujours en activité.

07 jan. 201216 juin 2020
0

mon brave vieux super simoun 1966 !

07 jan. 201216 juin 2020
0

un loud tunisien

comme dans de très nombreux pays, on trouve en Tunisie le traditionnel gréement à voile latine.

A fond plat, et sans dérive, c'est son brion d'étrave profond et très pinçé qui lui sert pour remonter au vent.

naviguant toujours sur de faibles profondeurs, le marin du loud a une technique astucieuse pour ancrer : il plante un grand bâton dans vase ou sable, et s'amarre dessus !

08 jan. 201216 juin 2020
0

Les bisquines LA GRANVILLAISE et LA CANCALAISE en régate.

08 jan. 201216 juin 2020
0

"Shamrock" en course..

08 jan. 201216 juin 2020
0

les bisquines, mais début du siècle dernier ...

08 jan. 201216 juin 2020
0

Bonjour. Pas de moteur en ce temps là! et pas la peine de vous dire ou, c'est écrit dessus.

08 jan. 201216 juin 2020
0

L'apéritif sur la goëlette ATLANTIC.

08 jan. 201216 juin 2020
0

Allons bon kikadi "vieux gréement"
;-)
;-)

Mon jeune gréement de 1984 .

C'est moins vieux qu'un arpège délaminé !

08 jan. 2012
0

un misainier ! des bons souvenirs ....

08 jan. 201216 juin 2020
0

aller un des plus vieux de chez nous

08 jan. 2012
0

Belem ??

08 jan. 2012
0

c'est toi qui est monté faire la photo ?..
Wahou !..

08 jan. 201216 juin 2020
0

exact bil56
pour la photo elle est de moi en effet cela fait partie du travail
une autre sympa

08 jan. 2012
0

pen duick 1 ??

08 jan. 201216 juin 2020
0

pen duick
une autre

08 jan. 201216 juin 2020
0

Pen Duick tout court :pouce:

J'en ai quelques unes également ( croisé il y a quelque temps )

08 jan. 2012
0

Bonjour,
Comment met-on une photo?
Merci

08 jan. 2012
0

Bonsoir. Ce n'est pas difficile.Ecrire dans message sous forums techniques puis, cliquer sur choisissez un fichier, une fenêtre s'ouvre pour aller chercher son image dans son disque dur puis cliquer sur ouvrir et elle s'affiche et enfin cliquer sur envoyer. Bien plus long à dire qu'a faire.
Nb: ne pas oublier d'écrire quelques mots ou au moins un signe mais, si ma mémoire ne me fait pas défaut, il y a un rappel à l'ordre.

08 jan. 201208 jan. 2012
0

d'abord, ouvrir les yeux ;)
juste en dessous du cadre où l'on tape le message,
il y a binettes. C'est pas ça !
en dessous, "téléchargez un fichier" Sélectionner (... bla bla ...) = c'est là !
Clic sur parcourir, ça ouvre une fenêtre provisoire où l'ordinateur du postant (Vital ?) apparaît, guidage jusqu'au fichier photo, validez.
ça charge un moment, et y a plus qu'à "envoyer le message",
après avoir écrit quelque chose comme dit justement Nossi, plus prompt que moi à répondre.
:bravo:

09 jan. 201216 juin 2020
0

Merci pour vos conseils
Une rencontre exceptionnelle qui a eu lieu cet été à Royan:

09 jan. 201216 juin 2020
0

bonjour mon grand pere (qui a toujours refuse le moteur)

09 jan. 201216 juin 2020
0

Le côtre anglais MARIGOLD ( 1892)

14 jan. 2012
0

Bonjour Viking

Curieux j' ai contruit Marygold au 1/10 et elle navigue
cela ma permis de monter à bord au rassemblement de Brest 2000
Le propio etait heureux de savoir que des gars prenaient en modele son yacht.

Que de souvenir et aussi donc de la croiser dans la rade.

Le Moko

09 jan. 201216 juin 2020
0

origine ??

10 jan. 201216 juin 2020
0

A la manoeuvre sur VERONIQUE, Yawl de 1892

11 jan. 201216 juin 2020
0

La goëlette ELENA

11 jan. 201216 juin 2020
0

la recouvrance

11 jan. 201216 juin 2020
0

Les jonques
Ici des photos de maquettes qui montrent différents types de jonque en fonction de régions de chine. Comme chez nous le métier exercé : transport ou pêche, régime de vent configuration côtière ont déterminé des réponse différentes et adaptées. On peut noter la jonque foo-chowf très décorée ou la dérive latérale de l’un d’elle. Elle comportent aussi très souvent des dérives sabre en puit même dans les grosses unités. Dans la plus part des cas le safran est coulissant et a également une fonction antidérive. La voile à fort rond de chute ou non, est toujours commandée par une écoute multiple. Le nombre de lattes (bambous) est souvent de 7 dans le sud mais ce nombre peut augmenter de façon important au nord. Pour augmenter la surface de voilure sans augmenter la hauteur des mats, les chinois préfèrent augmenter le nombre des mats. Il y a aussi des jonques de rivière ou de lac a dérive, avec des voiles rectangulaires très hautes a cause du relief environnant qui masque le vent.
La dernière jonque est un Lorcha, c’est dire une coque d’inspiration occidentale grée en jonque. Il n’y a pas qu’en Chine qu’il y a des jonques on en trouve au Vietnam, en Thaïlande, Indonésie ect… Elles portent d’autres nom tel que de Bédar, on trouve aussi des Pinisis certains Pinisis des Célèbes sont grée en jonque au lieu des gréements auriques habituels..

11 jan. 2012
0

sympa ces vues !
merci JC, tes interventions sont rares mais appréciées ... :topla:

11 jan. 201216 juin 2020
0

Les jonques suite.
Pour compléter ces photos de maquettes voici des photos de jonque. On notera la Dame de Canton qui est d’un style sud de la chine qui va de Canton à Hong Kong. La dame de Canton est visible à Paris sur la Seine ou elle amarrée à proximité de Bercy. Elle est utilisée actuellement pour des spectacles. Elle est visible à la 4eme photos ou elle navigue au portant. La dernière photos est une reproduction de la jonque amirale de Zeng Hé qui commandait la flotte partie de chine et qui est parvenu jusqu’en Afrique et en Arabie ou des traces archéologique ont démontré la présence de Chinois. On pourra estimer sa taille par rapport à un vaisseau Portugais de l’époque. Les jonques pouvaient remonter au vent comme le montre l’avant dernière photo de cette jonque encore à l’eau actuellement. Le plan de ma jonque est très inspiré des jonques du sud de la Chine c'est-à-dire mats inclinés sur l’avant avec voiles à 7 bambous. Marotte à l’avant, encorbellement latéral et arrière, dérive sabre en puits, mais agencement « européen ».

11 jan. 201216 juin 2020
0

Catas Polynésiens

Comme il n’y a pas que les jonques dans la vie voici des images de Catas traditionnels polynésien. Comme les jonques ils répondent à un besoin en fonction des configurations locales et des ressources disponibles. Leur voilure bien que réalisé à base de matériaux rustiques est très performante.
Les vitesses sont élevées à cause de la finesse des coques malgré des déplacements lourds. J’ai vu au musée de Moorea et de Tahiti des coques réalisée selon la technique traditionnelle. C'est-à-dire tronc fouillé à l’herminette de pierre, complété de planches de bordé cousu avec du fil de bourre de noix de coco. Tout ça avec des outils en pierre, os et bois. La bourre de coco donne un fil très résistant qui tressé devient du cordage plus résistant que du chanvre. Les voiles « pince de crabe » sont réalisées à base de feuilles d’un arbuste, je crois qu’il s’agit de pandanus, mais je ne suis pas certain. Le images montres différentes voilures et configuration de bateaux. On nome les bateaux Pahi, ou Waka, ou Vaa selon les régions ou leur taille selon s’il s’agit de cata, de pirogue à balancier ( Vaa)ou de prao.C’est avec ces bateaux que les polynésiens ont essaimé dans tout le pacifique depuis l’île de Raitea situé aux Îles Sous le Vent. Le mode de navigation était très évolué et faisant appel à la connaissance de configurations d’étoiles et une cartographie particulière, basée sur l'observation et réalisée à l’aide de bâtonnets nouées. Le besoin de d’aller vers d’autres îles était surtout dépendant de la surpopulation de l’île ou des conflits naissaient pour les ressources et l'occupation de la terre, le vaincu devaient soit mourir, soit être esclave, soit partir. La surface habitable sur les iles est étroite que ce soit dans les Tuamotus, qui sont des iles basses, sur la frange lagonaire ou les iles hautes entre montagne et lagon.

12 jan. 201216 juin 2020
0

CAMBRIA vu depuis VERONIQUE

13 jan. 201216 juin 2020
0

le belle étoile

13 jan. 201216 juin 2020
0

une reconstitution vu dans le sud du Portugal

0

Est-ce qu'il s'agit de la Nao construite à Saint Goustant il y plus d e20 ans?

13 jan. 201216 juin 2020
0

un "pointu"( les expert me diront le non de ce canot des Baléares) tirant des bords dans le port de Mahon

13 jan. 201216 juin 2020
0

un autre toujours au Baléares

13 jan. 201216 juin 2020
0

Deux que j'aime bien, extraites d'un des volumes d'Ar Vag :

La première : passer la barre sous focs seuls, sans moteur évidemment, puis hisser de nouveau la GV une fois la barre passée, z'avez pas froid aux yeux les gars.
La deuxième : je n'irais pas là où ils passent.

13 jan. 2012
0

La première a été prise à Audierne mais je ne pense pas qu'ils renvoyaient la GV.
La seconde est sans doute le passage du Trouziard à la pointe du Raz

13 jan. 2012
0

ahh le trouziard toujours sympa j'y passe de temps en temps mais au moteur
une seule fois a la voile quand au tourduff on avait encore le droit

13 jan. 2012
0

Déjà quand je passe dans les Tas de Pois, j'ai le moteur prêt à embrayer au cas où. Et pourtant je connais et c'est franc.
Alors le Trouziard, je n'irais pas ...

13 jan. 201216 juin 2020
0

J'aime aussi celle ci ...

13 jan. 2012
0

Ce voilier est un Casarca qui rentre à St Valéry en Caux

13 jan. 201216 juin 2020
0

Une autre que j'aime bien : rentrée au port par pétole (de Beken).

14 jan. 201216 juin 2020
0

Goélette à hunier à Etel il y a environ 5 ans

14 jan. 2012
0

Le Spirit, je le connais un peu. J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'aller à bord quand il était en Normandie, skippé par Michel et Ray-Anne B. Nous avons navigué de conserve plusieurs fois. Mais il allait vite ... Il lui fallait un peu de temps pour envoyer toutes ses voiles, mais après il distançait la plupart des autres bateaux.

Autant que je me souviennes : construit sur la côte ouest du Canada pour une école de voile, acheté et ramené en France par un groupe de Honfleurais. Revendu et maintenant en Italie.

En tout cas, un superbe bateau.

14 jan. 201216 juin 2020
0

Un joli voilier de 1912 le cinq mâts FRANCE aux chantiers de la Gironde

28 fév. 201216 juin 2020
0

Chaloupe sardinière de Tréboul.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

mars 2021