voilerie par internet ?

que penser de la confection des voiles par internet (Sailonet...Code etc...)
retour d'expérience sur la durée de vie et finition. par rapport à la voilerie traditionnelle ?
merci de votre avis
tamea

L'équipage
01 sept. 2010
01 sept. 2010
0

GSE
Bonjour
Depuis plus d'un an j'ai un génois sur enrouleur de Sailonet.
Rien à dire, bonne forme, bonne finition et bon prix!
Un peu juste pour juger de la longévité.
Voileusement
Gégé

02 sept. 2010
0

Moi aussi
Je m'interroge également si le gain économique avancé ne serait pas fait au détriment de la qualité.

D'ailleurs quelqu'un sait il où ces voiles sont confectionnées ? car je ne pense pas qu'ils jouent seulement sur le volume pour baisser le prix mais également sur la MO (pays de l'est, ...) ?

Cdlt

02 sept. 2010
0

pour mon génois
sail onet etait plus cher que elvstrom (environ 100 euors).

03 sept. 2010
0

pour avoir hésité
Je suis passé par là et j'ai finalement fait le choix d'une voilerie "locale".
Je ne le regrette pas, même si le prix est plus cher (200 € sur un GV de -+ 27m²).
Si mon bateau avait été un modèle de série, j'aurais probablement fait un autre choix.

Cet hivers je vais commander un nouvel inter et au printemps, navigation avec un pro de la voilerie pour valider les réglables et donner quelques conseils avisés. ça c'est le bonus de la voilerie locale.

03 sept. 2010
0

voilier local
après avoir hésité j'ai fais le choix du voilier local. la difference de prix fait environ 150 euros. en echange j'ai eu droit à un déplacement de celui ci à bord qui est venu prendre les mesures (meme si c'est un voilier de série) qui a discuté avec moi, m'a montré des echantillons de tissu etc... A mon avis en cas de reparation urgente, il me fera passer avant les autres ! bref c'est la notion de service que j'ai pour ce prix là.

03 sept. 2010
0

pareil : local
et pourtant une différence de prix de plusieurs centaines d'euros, mais j'ai eu moi aussi droit à une prise de côtes par un professionnel qui a étudié mon besoin, et m'a proposé une solution. Les délais ont été respectés, j'ai pu visualiser les différences de qualités de fabrication et faire mon choix en connaissance de cause.
Et c'est vrai que ça me rassure aussi en cas de besoin de réparation ou autre. De plus, autant je suis favorable aux achats sur internet quand les différences de prix donnent l'impression que l'on se fait truander, autant je trouve qu'il faut contribuer au maintien d'un réseau de professionnels de proximité, qui apportent une valeur ajoutée.

03 sept. 2010
0

Internet et voiles locales
Le problème, ce n'est pas internet, c'est le type de voilerie.

J'en suis à la troisième voile commandée chez All Purpose la Trinité. A chaque fois cela a été par un échange de mails. Je ne les ai jamais rencontré (je suis à Bandol) et on ne s'est jamais parlé. Et pourtant je n'ai jamais tant discuté du programme, des détails de la voile et même des modifications de l'accastillage du pont.

La prise de mesure n'est pas un problème dès lors que la voilerie donne une fiche des cotes à prendre.

L'important, c'est de discuter la conception des voiles, le choix des tissus, la coupe, la manière de l'utiliser, la plage de vent.

Il y a des voileries qui discutent et font une voile adaptée au besoin, il y en a qui ne font que des voiles "en série".

Et c'est valable pour les voileries locales. Il y a de tout dans le marché. Ceux qui ne font que revendre, ceux qui tracent et cousent, ceux qui ne font que tracer et sous-traiter, ceux qui viennent à bord et ceux qui restent au bureau.

Ce n'est pas internet le problème. Le problème, c'est la voilerie.

Jacques

03 sept. 2010
0

assez d'accord avec Erendil
Parce que " voilerie locale " ne veux pas automatiquement dire que la voile a ete faite sur le plancher derriere le bureau. Pour des commandes de voiles neuves, bon nombre de voileries locales ne font que coller leur etiquette " locale " sur un produit fait en Tunisie, Chine ou ailleurs.
Leurs clients sont ceux qui ne veulent pas prendre les mesures, qui doutent sur le type de voile, qui pensent " acheter francais", avoir un SAV facile, etc...
Les autres zappent cet intermediaire, et commandent directement a la source...
C'est bien, il en faut pour tous ! ;-)

05 sept. 2010
0

les voileries françaises
soustraitent la plupart du temps les voiles "bas de gamme, c'est à dire nos voiles de croisières basiques" à l'étranger. Seules les voiles haut de gamme, c'est à dire en majorité de régate, sont fabriquées en France(c'est leur vitrine).
Les voileries françaises s'octroient une marge d'environ 40% et les voileries par internet 10% car moins de frais, ce qui explique les différences de 30% fréquemment relevées.
Deux réflections:
1° Les voiles en fin de compte sont fabriquées aux mêmes endroits avec une matière première identique par le même personnel
2° Le SAV des voileries françaises justifie-t-il les 30% d'écart? Ou ne sont-elles qu'un intermédiaire de plus profitant de notre crédulité?
Dans d'autres domaines, les intermédiaires supplémentaires se sucrent joyeusement(alimentation, electroménager, ect...)
Voileusement
Gégé

05 sept. 2010
0

voiles
Après avoir hésité entre sailonet, Leesail et un troisième (j'ai oublié le nom), le choix s'est porté sur Clipper Voiles à Frontignan:
très bon contact
voiles faites sur place (génois et GV full Batten)
rapide
efficace
A recommander

13 sept. 2010
0

même choix de voilier
à Frontignan suite à la lecture des ballades de Dartag sur H&O j'avais la même problématique GV enrouleur réponse adaptée pour un prix sensiblement équivalent mais avec un interlocuteur à 50 km de mon bateau l'artisan à tout de même du bon, je vais persister pour mon génois.
a bientôt sur l'eau

05 sept. 2010
0

La plupart des voiles de marque connue....
et je ne veux nommer personne, sont commercialisées par ce que j'appellerais des "voiliers revendeurs" qui disposent généralement d'un atelier pour les réparations.

Personnellement, je m'adresse à mon voilier local (à Rouen!) qui conçoit et fabrique de A à Z.
les mesures sont prises sur place par un professionnel, même si mon bateau est d'une série connue, nous discutons la hauteur du point d'écoute de génois, entre rendement au ras du pont et visibilité sous le génois, les qualités de tissu, etc...

Il m'est arrivé de débarquer au plus mauvais moment de la saison avec un génois à réparer, ce qui fut fait de suite alors que le client lambda aurait du chercher ailleurs.

Et malgré cela, il s'est avéré plutôt compétitif lors d'une consultation comparative.

Alors je préfère cela de loin et en plus, je donne du travail à des gens sur place.

05 sept. 2010
0

et moi
chez le même , j'attends toujours les devis depuis le mois de mai au moins.

10 sept. 2010
0

voilerie par internet
finalement j'ai choisi une voilerie locale:
voiles fabriquées sur place.
aprés discussion prix 5% au dessus prix internet.
pouvoir discuter directement de la forme des voiles appropriées à mon bateau...position des renforts..visu des tissus..prise des cotes sur le bateau ..livraison avec sortie en mer pour finaliser les détails
pour le reste je verrai obligatoirement à l'usage!
merci à tous pour vos avis
:-| :-|

10 sept. 2010
0

vous cassez pas la t^te

avez vous discuter avec votre voilier local?

aujourd'hui tous les voiliers locaux apres avoir pris commande sous traite votre voile en Chine ou ailleurs .

Ils ne confectionnent plus que quelques voiles pour maintenir du personnels qui habituellement ne fait plus que de la reparation ou reprise des voiles commandé par des internautes lorsque ceux ci n'ont pas su prendre correctement les dimensions de leurs voiles .

Regardez lorsque vous allez chez votre voilier son stock de tissu ?? aucun ,regardez s'il a une grande table à decoupe numerique ? tres tres rare ..

josé

10 sept. 2010
0

Ne pas découper ne veut pas ne pas monter
Dire que tous les voiliers locaux sous traite en Chine, c'est mal connaitre le milieu. Pour ma part (Bretagne Sud) la plupart des voiliers montent les voiles eux même.

Bien sur ils n'ont pas de découpe laser et sous traitent la coupe. Mais ils font le montage, collage et/ou couture.

Ceci dit une voile faite un Chine ou en Tunisie peut être aussi bonne, si on a affaire à quelqu'un de sérieux qui utilise du bon tissu.

La force du voilier local c'est qu'il sait prendre les mesures, qu'il peut faire une reprise de coupe après coup, et que quand ca merde il arrive à râler auprès de son fournisseur.

Tout est une question de gestion de risque, Si je commandais 10 voiles par ans je pourrais certainement prendre le risque d'en avoir une qui merde sur le lot. Par contre quand je commande une voile tous les 10 ans, c'est pas forcement la même chose.

10 sept. 2010
0

La prise de cote
C'est une belle rigolade. Dès lors que le voilier te donne la définition précise des cotes à prendre, un gamin peut le faire.

Evidement, s'il te dit "il me faut le I, le J, le LP et je ne sais quoi" et que tu ne sais pas de quoi il parle, cela n'ira pas loin.

J'ai toujours pris les cotes de mes voiles. Les voiliers sérieux ont tous une fiche claire pour cela.

L'apport du voilier c'est le conseil, choix du tissus, choix de la coupe de la voile, pose de l'accastillage, les réglages.

Evidement, la coupe des tissus est quasiment toujours sous-traitée. Le voilier dessine la voile, commande les panneaux, et, s'il est voilier, monte la voile. D'autres ne font que passer un mail à un sous traitant tunisien ou chinois.

Effectivement, le chinois ou le tunisien utilisera le même tissus, Brainbrige ou Dimension, mais il y a une différence entre une GV en 7oz et une autre en 5oz.

Jacques

10 sept. 2010
0

J'ai besoin d'une voile cet hiver,
et bien ce sera de fabrication locale.
Tout simplement parce que j'ai des spécifs ,des questions, donc j'ai eu un dialogue constructif avec celui qui va faire ma voile nous allons affiner. Nos voiliers sont à l'écoute.
le supplément est peu élevé, je considère qu'il paie le service que je demande.
JJ

10 sept. 2010
0

discuter avec le maître voilier
si vous voulez savoir qui fait quoi, discutez.
Un commercial revendant une main d'oeuvre chinoise au prix de la main d'oeuvre française aura la langue de bois. Un artisan sera fier de vous montrer son travail et en demandant gentiment et sans le gêner il vous laissera voir comment il découpe ou coud votre voile. Demandez qui fait quoi (qu'est-ce qui est sous-traité) et en cas de doute demandez à voir.

Quant à la qualité, ça me paraît tout à fait indépendant de la nationalité du maître voilier, c'est plutôt lié à son savoir faire, au temps passé et à la qualité de son équipement.

11 sept. 2010
0

Non au voilier à Rouen !
Très fort le gars, il devait passer à bord.
Après un mois sans nouvelle, je le rappelle, il ne retrouve pas ce que je lui avait demandé dans ses papiers.
Je lui redonne le travail à faire... il me promet de repasser.
Plusieurs semaines après, je le rappelle ... même topo... il ne se rappelle pas de moi, n'a rien sur moi ni sur mon bateau, il me redemande de nouveau ce qu'il faut faire.
J'ai du raccrocher en le traitant de branleur.
Maintenant, je fais faire mes voiles à Hong Kong.

13 sept. 2010
0

si cela continue....
le tissu sera fabriqué en Chine,envoyé en Inde pour etre découpé,puis au bengladesh pour etre cousu....pour enfin arriver chez le voilier local????...
que penser de ce "système"pour le moins dépenseur d'énergie due au transport?(transportSS!)
Si possible merci de choisir un VRAI voilier local Il y en a encore..

13 sept. 2010
0

sauvons la planete (bis)
et allons naviguer en mer de Chine plutôt qu'aux Antilles, tout est dispo sur place. Le mieux, y déménager ;-)

12 sept. 2010
0

Un bon voilier peut sous-traiter
L'essentiel, pour une voile, est, dans l'ordre:
1 Savoir exactement ce qu'on veut
2 choisir le bon tissus
3 prendre les bonnes cotes
4 bien dessiner la voile, en tenant compte de toutes les contraintes (barres de flèches, balcons et filières...)
5 couper le tissus
6 l'assembler
7 faire les finitions
8 faire les réglages

Pour les points 1,2,3, on peut faire le travail soi-même, bien que les conseils d'un bon voilier apportent un plus.

Les points 5,6,7 peuvent être sous-traités en chine ou ailleurs. Il y a d'excellents sous-traitants. le tout est de savoir les choisir, et, là aussi, un bon voilier saura mieux sélectionner son sous-traitant pour obtenir un produit de qualité.

Mais là ou un voilier de qualité apporte un vrai plus, c'est pour le dessin des voiles, pour optimiser la forme de la chute à proximité du haubannage, placer le creux au bon endroit, bref, faire qu'une voile soit une belle voile, efficace, et pas un sac de patates. Et ça, ce n'est ni l'amateur (qui n'a pas la compétence ni les logiciels), ni le sous-traitant chinois ou tunisien (qui n'a pas la connaissance du bateau) qui peut le faire.

Un bon voilier qui sous-traite intelligemment peut faire une très belle voile, très bien finie, à un prix très tiré, et, si il y a malgré tout une petite retouche à faire, le voilier fera le SAV, alors que le fabriquent chinois ne viendra pas faire la retouche!

J'ai acheté plusieurs voiles chez @sails (voilerie fondée par quelques anciens d'Elvström), et toutes m'ont été livrées à la date prévue, avec une super coupe, une finition impeccable et un prix canon (ils sous-traitent la fabrication en Chine).

13 sept. 2010
0

sauvons la planete
faisons transporter nos voiles importées de Chine par des bateaux .... à voile ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (18)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021