voile tapecul sur un trawler

Bonjour,

Les Trawlers ont un mat de charge qui permet de gréer un petit tapecul ou un genre de suédoise.

j'hésite à la dépense.

Qui a un retour d'expérience pour les objectifs suivants:

stabiliser le roulis au mouillage (je n'y crois pas trop car le roulis vient des vagues ou de la houle lesquels ne sont pas forcément dans l'axe du vent) par vent fort, le bateau n'a pas besoin d'être appuyé

en route aider le pilote automatique car mon bateau joue facilement les essuis glaces en utilisant le vent relatif pour appuyer le bateau sur un bord (çà je ne suis pas sur que cela marche)

Apparemment, peu de bateau utilise leur tape cul et le dispositif semble abandonné.

Je suis interrogatif

Qui a l'expérience de celà ?

L'équipage
25 juil. 2014
25 juil. 2014
0

Longcours.

Il a un engin qui à traw ler d'un voilier

25 juil. 201416 juin 2020
0

Un dossier sur le roulis, j'ai pas tout compris (et encore c'est un euphemisme :lavache: :oups:)
Mais interressant quand même, j'aurais du moins regarder les filles à l'école et plus mes livres de maths !! :cheri: :star2:


25 juil. 2014
0

pourquoi gerer un tapecul avec la depense alors que tu peus mettre en place des stabilisateurs qui te couteront certainement pas beaucoup plus cher et qui ont une efficacite remarquable
vivons avec notre temps
moi j ai des stabilisateurs et on voit vraiment la difference avec ou sans
ca ne bouge plus dutout et j ai pourtant un bateau avec un cg assez haut car grosse super structure
vraiment ton tape cul ne gereat pas la houle
dans le temps il n y avait rien d autre mais maintenant !!!!!
n hesite pas il n y a pas photos

25 juil. 2014
0

Bonjour chritophek

j'ai des stabilisateurs Naiad mais ils ne fonctionnent pas au mouillage.

Mon problème du mouillage, ce sont les passagers, car la mer est souvent légèrement agitée et ils n'aiment pas trop, passé une heure au mouillage et demande à rentrer.

Si l'on regarde bien, à part un système gyroscopique (mais c'est inenvisageable question budget) je ne vois pas ce que je peux faire, sauf à distribuer des bracelets contre le mal de mer.

D'abord parce qu'il n'y a pas que le vent comme seule cause de roulis: un ferry qui passe au loin, un pneu qui vous rase et tout valdingue.

Comme il y a toujours un peu d'air, je me dis qu'une suédoise bordée un peu à contre doit au moins caler le bateau.

Par ailleurs, malgré les stabilisateurs le pilote fait les essui-glace entre la vitesse de carène vers les 9 nœuds et la vitesse de planning (enfin planning faut pas exagérer) et les 13 kts - 14 knts dés qu'il y a un peu de mer, voir très peu.

le problème c'est que je suce beaucoup au delà de 14 kts en terme de prix facturé/rentabilité. l'idéal pour moi avec des clients et le 11-12 kts et c'est là que le pilote déconne. En croisière perso à 80 % soit 2200 tr/mn c'est un rêve.

j'en suis à 30 réglages du pilote donc j'ai laissé tomber l'optimisation pilote.

j'essaie d'imaginer ce que du vent relatif pourrait créer comme appui pour les trajectoires, bien qu'en bordant à contre pour le créer on risque de perdre sacrément en aérodynamique, donc en vitesse, donc en conso.

Sur des anciennes photos (carènes à déplacement) on voit des trawlers faire route avec leur artimon qui n'a pas l'air de travailler beaucoup.

Je pense que c'était utile à la pêche pour relever les filets et donc pour garder la cape à vitesse très lente d'où sont adoption sur les bateaux de plaisance par imitation, , puis son abandon car les plaisanciers ne font pas route à 1 ou 2 kt.

Enfin, ce sont des conjectures.

Bien évidemment, je ne vais pas installer des paravanes non plus;

les seaux, sacs ou pelles anti-roulis ne marchent pas non plus car ils sont trop prés de la coque et n'ont pas de surface suffisante.

Vous me direz qu'un bonne provision de sachets pour vomir fera mieux l'affaire mais le client qui rentre malade au bout d'une heure cela ne fait pas mes affaires. c'est pour cela que j'évite la baignade et préfère les ballades avec les stabs.

Je peux aussi acheter une carabine pour les pneus qui font sauter la sauce de la cuisinière sur le plancher au moment de servir; disons que c'est peut être comme les mouettes un mort par trimestre à l'étrave et les autres passent plus au large, mais je n'ai plus de permis de chasse.

Cordialement

25 juil. 2014
0

Euh ,pour le prix de revient de notre mat ,voile greement,
Mat et bome: 1200€
Greement remis à la longueur : 200€
Gv : 900 €
voile d'avant : recup
Quelques palans
Une jumelle fabrication maison aller environ 2500€
Cout de stabilisateurs Vosper(pas des Naïad plus chers !) devis datant de 10 ans !!30000$, les noveau stabilisateur gyroscopiques : 70000$ la bête , mais "vu votre forte stabilité nous vous en conseillons ...2 ! (ben voyons 140000$)
Le problème (ormis leur cout )des stabilisateurs pour nous c'est rivières ,canaux ,glace ca ne le ferait pas ou alors un modèle retractable mais la les stabilisateurs couteraient plus chers que le bateaux !!
Enfin nous pourrions nous "contenter" des gyroscopes le jours tres lointaint ou leur prix va plonger (on peut rever) et alors nous n'aurions plus qu'a gerer leur "gloutonnerie" en energie.
Sinon cela fonctionne parfaitement au mouillage ...avec le groupe electrogène qui va avec ...

25 juil. 2014
0

longcours

un jour à Milan, on visitait des cuisines pour les maisons (mon épouse est archi)

Je tombe en extase devant de superbes cuisines en pierre; des trucs superbes !

on demande le prix au vendeur qui nous lâche: '400.000 euros' et je me tourne vers mon épouse; 'c'est vraiment abordable pour la qualité' et patitata je continue à admirer le chef d'œuvre devant mon épouse médusée et le vendeur soudain empressé; c'est tout juste si je n'en commande pas 3 kms à ce prix là.

J'avais simplement compris 40.000 €

Comme quoi les innocents .....

donc pour les gyro tu aurais du dire "seulement 2 ? vous croyez que c'est suffisant ?

Effectivement si tu lui dis que tu fais affaire avec une voile de recup tu n'auras même pas droit à de la grenadine en apéro sur le stand

26 juil. 2014
0

La gv au mouillage n'amortira pas grand chose.
Les matheux pourraient calculer cela en fonction de la surface , la hauteur au dessus de la flottaison, l'amplitude du roulis, la période du roulis ...rien qu'écrire cela j'ai déjà mal au crane.
Lorsque j'avais questionné Joubert à ce sujet il m'avait répondu d'une phrase dont il a le secret : faut rajouter de la surface dessus et/ou dessous :oups:
Sans doute par ce qu'il sait que nous sommes plus "voile de recup" !
Lors du projet d'Oaristys il m'avait aussi dit : "pour la structure tu as eu un Damien , tu te demerde" ce qui m'arrangeais , j'avais pas les moyen de lui commandé un plan de la structure !
Si je retrouve l'etude que nous avait fait "seakeeper" je te la fait suivre.
C'est vrai qu'a résultats comparables et prix comparables les Seakeeper seraient plus intéressant : pas de trainées parasites, efficaces au mouillage.

26 juil. 2014
0

Pour le roulis, je ne sais pas.

Mais pour l'essuie-glace sur l'axe de lacet, il suffit d'ajouter un gyrocompas au PA ; en effet, le compas fluxgate seul reçoit une information de cap une fois par seconde environ, ce qui est nettement insuffisant pour une correction immédiate.

le gyromètre améliore grandement la réaction, par un effet de contre-barre ; c'est un accessoire maintenant commun sur les voiliers

26 juil. 2014
0

Nous en avons rajouté un sur notre Navicontrol, car à partir de F7 dans les fesses il pouvaient nous arriver,( 5/6 fois sur une traversée Bizerte/Carlo Forte par exemple) que le pilote se laisse tromper entre une "levée de fesses" avec une légère gite qu'il interprète comme un changement de cap ,qu'il veut corriger augmentant l'écart le temps qu'une nouvelle infos le ramène sur son cap.
Mais comme en général le passage des vagues par ce type de temps est "salué" par un "mini surf à une douzaine de nds ,l'écart est vite sensible.
Pour d'autres traversées avec un temps similaire (toujours vent du cul la mer est belle !!) Même force de vent ,même hauteurs de vagues rien à signaler, peut être du à de légères différences de cap par rapport au train de vagues ?
Mer de travers en jouant sur le foc ,la gv et les dérives, l'équilibre est recherché avant d'enclenché le pilote,
vent arrière la gv arrisée (d'où nos nombreux ris qui ont fait rire sur ce forum) afin de trouver le réglage le plus stable avec le foc censé nous "tirer par le nez" et nous éviter de lofer.
Au début le réglage "usine" du pilote nous donnait l'impression d'etre à fond dans un vieux train secoué par des aiguillage lorsque nous étions dans la cabine arrière.
Trop sensible il donnait sans arrêts de nombreux coups de barre,une fois le réglage changé lorsque l'on regarde le verin ,il peut rester (par beau temps) une minute sans travailler (d'où mon regret de ne pas avoir aussi une pompe réversible pour ce type de temps , economie non négligeable d'energie , par rapport à notre très grosse pompe continue...encore une erreur de conception, j'aurais du prévoir les deux solutions )

26 juil. 201416 juin 2020
0

Tu vois le coup (cout !?) des deux c'était pas une blague :
"The vessel will perform OK with 1 X M8000 gyro, we consider good performance relative to be 80% roll reduction in roll angles of 5-10 degrees.
80% of 10 Degrees is the average for your kind of vessel; however as you can imagine-different owners have different performance expectations, in addition to different usage conditions of their local sea environments.
As you will see in the graph, 2 X M8000 gyros will offer superb performance. 80% reduction of 20 degree roll angles is nearing our standard for commercial work boat applications which venture in harsh conditions daily. "
Chaque gyro consomme 1,5 kw avec des pics à 3 kw maxi c'est vrai qu'une generatrice attelée pourrait suffire.


26 juil. 2014
0

Pour le gyro, je vais voir si je peux connecter celui du plotter;

effectivement ce peut être une bonne solution.

Pour longcours, tu parles d'un réglage de voilier;

des amis consultés sur le sujet m'indique que part 3/4 arrière l'artimon a effectivement un bon effet de stabilisation mais nul au mouillage et relativement inutile par vent de travers car avec ou sans, les superstructures produisent un effet suffisant

26 juil. 2014
0

Qu'appelles-tu gyromètre du plotter ?

Sur un PA, je vois bien un gyro ; mais sur une plotter ?

26 juil. 201426 juil. 2014
0

Par vent de travers il faudrait avoir des superstructures "conséquentes" et le problème avec le fardage des superstructures ...c'est qu'on ne peut pas le regler , les voiles oui.
De mon point de vue le problème avec les tapecul ...c'est que souvent les architectes les ont mis ...sur le cul . Ce qui peut etre tres interressant au mouillage pour mieux rester dans le lit du vent mais qui en route peut créer un desequilibre (un peut comme un ketch qui vent de travers serait sous son seul artimon)
www.long-cours62.com[...]77.html

Heureux de voir que par exemple les plans de Brouns ont évolué dans ce sens les "tapecul" se rapprochant de plus en plus de la place "logique" pour un mat et non plus sur l'arrière comme sur ses premiers plans .

26 juil. 2014
0

Pour le mouillage, la voile vient en supplément des superstructures afin de rester au max dans l'axe du vent. Le fait de bloquer le(s) safrans dans l'axe aussi.
Après, si tu veux pouvoir diminuer les lacets au mouillage, l'ajout d'une dérive sabre le plus à l'arrière pourrait s'envisager.
.
Pour le roulis, j'avais vu qqpart sur le net un trawler (US?Anglais? NZ?) qui avait installé deux genre de mâts de charge+ tangons (type "jockey pool") au niveau du plat bord qui débordait de chaque cotés des carrés de toile immérgé, un peu à la façon des filets "carrelets" des maisons de pêcheurs sur les bords de mer ou de rivières. Même principe que les ancres parachutes, mais à effet vertical.
Les toiles étaient elles aussi "tangonnées" sur leurs deux diagonales pour rester "ouvertes" et percée en leur centre pour pouvoir être remontées. A vue de nez et de mémoire (??!!!!) elles devaient faire dans les 1m² et elles étaient lestées par de la ligne plombée cousue sur le pourtour.
.
J'etais tombé dessus par hasard, en cherchant autre chose et cela date un peu. J'avais vu le système mais je ne m'etais pas arrété à lire l'article qui lui était consacré. Je ne sais donc pas si cela marchait bien, très bien (ou pas du tout), mais sur le principe, cela devrait fonctionner.

26 juil. 2014
0

Pour la description que tu fais ,voir le 4em lien de ma première intervention :langue2:

26 juil. 2014
0

Oups. Désolé. Oui cela ressemblait fortement à cela: même principe.
Je ne suis pas un familier du monde du trawlage? trawling? bref de la trawlation... :acheval:

26 juil. 2014
0

Il y avait aussi eu le concepteur de la Britany qui avait créé ce type d'anti roulis de mouillage mais les pub date peut etre dans un viel Bateaux des années 70 ?

26 juil. 2014
0

Chez furuno cela s'appelle un compas satellitaire; en fait c'est un gyrocompas 3 axes avec capteur d'accélération nmea etc.. je dois pouvoir l'interfacer avec le simrad en lieu et place du fluxgate

c'est une bonne idée

26 juil. 2014
0

Comprend toujours pas :
Un compas fluxgate donne une orientation magnétique, fonction du champ tellurique ; un gyrocompas (appelé ainsi de façon impropre : en fait c'est un gyromètre) donne un taux de virage sur 1 , 2 ou 3 axes (selon le type)
Un gyromètre ne peut pas remplacer un fluxgate ; leurs fonctions sont différentes

26 juil. 2014
0

pour les tangons, par rapport au paravanes, c'est comment ?

26 juil. 2014
0

Oliv44

en fait ce sont des paravanes.

Disons que c'est un gréement un peu lourd et un peu compliqué pour moi

Assez utilisé sur les trawlers en Amérique du Nord, ils ont été très critiqués par l'office des pêches au Canada car dans certaines circonstances ils seraient dangereux.

26 juil. 2014
0

Disons que c'est un gréement un peu lourd et un peu compliqué pour moi

ben face à un problème, il n'y a pas 36 solutions: il faut ce qu'il faut.

26 juil. 201416 juin 2020
0

Non pour ceux reservés aux mouillage , ils sont différents des paravanes , les paravanes ont cet forme :
photo avec les ailes
pour le roulis au mouillage voir le 4em lien de mon premier post( modele plastifié)
ou le dossier ci dessous (modèle inox)


26 juil. 201416 juin 2020
0

Juste ce que Seakeeper avait estimé pour nous :

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (10)

un éléphant ça trombe

mars 2021