voile lumbago courbatures

je me demande si je suis seul dans ce cas : dès la descente du bateau je suis courbaturé , en plus mal au dos . Je crois que ce sont les trop longues stations assises qui en seraient la cause .

L'équipage
09 août 2018
09 août 201809 août 2018
4

Passé un certain âge, quand on se réveille le matin et qu'on n'a mal nulle part : c'est qu'on est mort.

Tu es donc provisoirement encore vivant.

09 août 2018
1

j'ai mal au dos aussi mais pas trop en bateau
d'abord j'ai un tres bon lit ( enfin bon pour moi car il est complement defoncé et le matelat a 20 ans)
et puis je suis peu assis, ou alors pas dans le cockpit, lorsque est debout on doit maintenir l'equilibre et ca muscle le dos. donc debout en mouvement ou coucher

09 août 2018
1

Bonjour, je suppose que de temps en temps tu as mal au dos également à terre.
La solution que j'ai adopté c'est une bonne ceinture dorsale acheté en pharmacie.
De toute façon en voilier on a toujours le corps tordu dans tous les sens entre la gite la position de barre et j'en passe,
Jac

0

J'ai un souci de sciatique qui s'est déclaré après que j'ai voulu déplacer un corps mort sur la grève, sans plier les jambes. (quel c..!!) Depuis cela revient régulièrement.
Anecdote: en arrivant à Morgat, je me bloque le dos ! Etant le seul à savoir faire marcher le voilier, la famille y est bloqué pour une semaine. j'ai réussi à rejoindre un kiné en marchant plié en deux !! Les touristes devaient penser que j'étais cuit !!! Là le kiné m'a donné quelques exercices à faire pour assouplir le dos !! génial, depuis je les fais régulièrement et voilà deux ans que je ne me suis pas bloqué !!
Dans le bateau, au cas ou, j'ai toujours une ceinture de maintien !

09 août 2018
0

Bonjour,
Pourrais-tu nous indiquer quels exercises, ça pourrait servir aux jeunes et moins jeunes, car mieux vaut prévenir que guérir . :doc: :scie:
Yann

09 août 2018
0

ceinture , exercice drogue lit etc... je gere tout ca depuis maintenant 20ans , et tout ca pour avoir fait le rambo un peu trop souvent et sans limite. Mais a ce stade je ne regrette pas, tout ces petits exploits tres cons me fond des souvenirs

09 août 2018
0

Ma solution : Chiropracteur 2 fois par an......elle a des mains d'or.

09 août 2018
0

ma première crise de lumbago , avant je ne savais pas ce que c' est , c' est il y a une éternité . C 'etait sur mon sangria , au port de Cavalaire après ma première ou ma seconde croisière de 8 jours . Une doctoresse locale m ' a fait une injection et ça m ' a rétabli .
depuis des hauts et des bas . Marseille tunis et retour : rien. Marseille Palerme et retour ; rien . Marseille le Frioul et retour ; cassé en deux .

09 août 2018
4

Oceanix:
"depuis des hauts et des bas . Marseille tunis et retour : rien. Marseille Palerme et retour ; rien . Marseille le Frioul et retour ; cassé en deux ."
Ne vas pas chercher plus loin: plus tu navigues, moins tu vas te faire mal!
Je navigue chaque année pendant 5 mois. Quand la croisière est terminée, malgré mon arthrose L4 à S1, je n'ai aucune douleur pendant 2 ou 3 mois sans faire d'exercices particuliers. Puis ça commence à se dégrader. alors je prépare mon retour sur le bateau en faisant de la gym axée sur mes abdominaux.
Il y 30 ans, une spécialiste médecin du sport, m'avait affirmé que la voile était remarquable pour renforcer tous les haubans du rachis.
En nav, même assis, ta sangle abdominale travaille. La ceinture
n'est pas adéquate, sauf si tu veux embarquer avec tes algies.

09 août 2018
1

bjr , y'a le chiropracteur ,puis si sans résultat , le magnétiseur, puis si sans résultat , le déambulateur , puis apres la thanatopracteur , et la y'a toujours du réultat !!

ok je sors :acheval:

09 août 2018
9

La ceinture externe de maintien du dos ne remplacera jamais parfaitement la ceinture abdominale (interne).
Plus, elle incite les muscles à être de plus en plus flemmards. Donc cercle vicieux.

La solution: muscler son corps, et étudier les postures lors des manœuvres pour limiter les positions scabreuses.

Le problème de la voile est que les efforts sont brefs, violents, généralement à froid et dans des positions pas vraiment adaptées.
Le bonheur pour les ostéopathes :pouce:. Ça tombe bien, j'ai souvent le mien à bord.

09 août 201809 août 2018
0

Hello,
Perso je fais 30 à 40 mn d'exercice tous les matins(ou presque...)...étirements et abdos essentiellement.J'utilise également des petites haltères.
Du coup, pratiquement plus de lumbagos, et un ventre quasiment plat!
J'avais pratiquement tout trouvé via le net(coach club essentiellement)...
Il y a le yoga aussi...
:heu:

09 août 2018
0

j ' ai fais trois moi de kiné y compris piscine et autres exercices avec ou sans machine : résultat :que dalle .
Mais ça me rassure , ça me prouve que je suis encore vivant.

09 août 2018
0

Une bonne révision générale pendant l’hivernage chez un Ethiopathe pour passer la saison tranquillement c’est pas du luxe.
On est toujours dans des mauvaises positions sur un bateau.
J’aurais dû appeler le mien « Le mal assis »

09 août 201816 juin 2020
0

Changez de bateau !

09 août 2018
0

P**** un corbillard flottant !

09 août 2018
2

si "dans la vie quotidienne"on ne pratique pas régulièrement des activités physiques(musculation/étirements/entretien cardio pulmonaire)....on ne peut espèrer etre"bien"et ce d'autant plus que on avance en age....
je ne vais pas détailler chaque rubrique....voyez des coachs sérieux...des kinés...quelques sites (mais bien s assurer qu'ils sont OK)
voici quelques points

****lumbago...mal au dos.....sciatiques....ne pas abuser de "ceinture abdominale"....vous allez vous "démuscler"!!et ce sera souvent pire
travailler le renforcement des abdos et pas seulement les "tablettes de chocolat" celles qui sont visibles!(les grands droits c 'est leur nom)mais aussi et surtout le transverse(invisible)mais trés important car il forme une sangle transversale qui soutient les viscères et outre le coté esthétique(ventre plus plat)il participe à controler la cambrure de la colonne..(pour ceux qui veulent de la précision L4/L5/S1)
si "ça pince là"...douleurs...sciatique....ect....
tonifier le transverse?tous les jours (...devant la télé...?)assis ou semi allongé "-rentrer-creuser"vivement le ventre( rien ne bouge à part la zone au niveau du nombril qui est ameneé vers la colonne...bref creuser brusquement le ventre si on sens bien le coup ceci fait expirer de l air...3/4/5 séries de 10 "creusements"...on doit sentir une legère douleur "en travers du ventre"(on doit trouver des vidéos de cet exercice??)

*les serieux etireront leur psoas illiaque(cherchez...questionnez des kinés...)
*
détendez tous les muscles "du dos"(simple relaxation 10 minutes sur le dos....ou l on se concentre sur le "lourdeur de son corps" qui "s'enfonce" sur le sol(cherchez questionnez....)
ceci peut (et devrait..?)se faire régulièrement pendant les crosières(allongé sur plancher du carré....sur un ponton)et ce surtout aprés des heures à se faire secouer assis(à la barre ou en passager)par temps frais et clapot...Ce dos qui est souvent "contracté/tendu"(j en ai plein le dos)

*****un peu de muscu légère au niveau epaules(ceinture scapulaire)questionnez kinés...coachs ne sera que mieux pour wincher...crocher la main de fer....manipuler l annexe...

****enfin 2/3 heures de footing ou velo(2/3 fois semaine)vont améliorer "endurance et résistance"cardio pulmonaire"...vous "supporterez" plus facilement "tous les efforts"
exigés par les manoeuvres...
bon...y a pas de secret...ne pas s'étonner...sans entretien physique ....c est moins bien qu'avec...alors si on a du temps et un peu de volonté.....

09 août 201809 août 2018
0

Avec l'age les raideurs se déplacent

09 août 2018
0

Je confirme ! :mdr:

09 août 2018
0

Je n'ai pas osé :pouce: :-D
Ils voient qui?...... :acheval: :acheval: :acheval:

Le Moko

09 août 201809 août 2018
0

Si les douleurs sont liées à la position assise, augmentez le temps de navigation, diminuez celui de l'apéro. :doc: :acheval:
C'est d'ailleurs ce qui ressort de ta démonstration. Plus la navigation est longue, moins t'as mal.

09 août 2018
0

Sinon prendre l'apéro allongé . Avec une paille .
Trêve de blague , pour avoir déjà été bloqué complet à terre, et deux fois en mer après remontée du mouillage et avec du vent mais heureusement voiles déjà à poste et le temps de rentrer 3 h ça s'était atténué une fois et l'autre à la bouée sans medoc 3 jours littéralement vissé sur la bannette. Je me suis parfois demandé quel gros gros soucis, cela serait le jour ou ça m'arriverait en navigation avec tout dessus et obligé de manœuvrer , changer les voiles et réduire . La perspective d'un enrouleur se dessine de plus en plus . Cela sera pas mal pour cette eventualité .

10 août 2018
1

On peut limiter substantiellement les problèmes de dos en se retournant avant de descendre dans le carré (descendre comme on fait avec une échelle, et non pas comme un escalier).
La descente type "descente d'escalier" dans une trémie de pont étroite et basse impose une courbure inversée à la colonne vertébrale plus une légère torsion latérale à chaque marche, c'est le pire qu'on puisse faire (courbure inversée+torsion de la colonne)...répété plusieurs fois, c'est destructeur.
Essaie de te retourner dans le coquepite avant chaque descente dans le carré, et descend ensuite façon "échelle"...

10 août 2018
1

Bienvenue au club des "Tamalous"... :heu:
Arrêtez de geindre.... :mdr:

24 août 2018
0

les Tamalous, c'est juste une étape..........avant les Kikémort :) :) :) :) :)

10 août 2018
0

De mon expérience, les douleurs sont liées à un manque d'activité et de mobilité. Il faut naviguer plus souvent, et s'entretenir !

10 août 2018
0

c' est dû le pus souvent à un problème de disques vertébraux . Activité et mobilité renforcent les muscles et ça ne peut -être que bénéfique par ailleurs .
je pense qu 'on va demander à Zerauquat de mettre sur pieds des ateliers pour voileux perclus . Ca serait bien un visu utile.

10 août 201810 août 2018
3

Je ne suis pas kiné ni médecin, mais je vais quand même vous faire part de ma petite expérience perso.

J’ai fait un lumbago il y 33 ans de cela et depuis, sur les conseils d’un kiné, je fais quotidiennement un ensemble de mouvements d’étirements, et depuis ça va plutôt bien, juste quelques alertes de temps en temps (dont une hernie discale en grimpant au mât à la force des bras; depuis je monte avec une échelle en sangle), et à ce moment seulement je mets une ceinture ponctuellement. Par contre, selon le kiné, il faut s’interdire les mouvements d’étirements en période de crise.
Par ailleurs il faut aussi s’interdire certaines postures très néfastes comme de soulever un moteur HB à bout de bras.

Donc, malgré un dos fragile (disques usés), je n’ai pas trop de problèmes pour l’instant, mais je suis persuadé que les mouvements quotidiens que je pratique y sont pour quelque chose.

Maintenant il faut être réaliste et savoir arrêter une activité incompatible avec certains problèmes de santé, et quand je vois des gens dans l’obligation d’utiliser un tabouret pour monter à leur bord, je me dis que ces mêmes personnes seront incapables de faire face à une situation difficile nécessitant un minimum d’agilité et de forme physique. Il faut donc savoir adapter ses activités à ses possibilités physiques, sinon ça devient pathétique, et c’est ce que je ferais le jour ou je ne serais plus capable d’aller à l’avant de mon bateau pour changer de voile. Voili, voilou.

10 août 2018
0

Tout à fait d'accord avec Gorle Greiz, il faut être réaliste et choisir des activités compatibles avec sa forme physique. On peut être amené à fournir des efforts imprévus en naviguant et il faut être capable d'y faire face.

10 août 2018
0

Les douleurs sont des folles ceux qui les écoutent le sont encore plus

10 août 2018
0

entièrement d' accord ; mettre la main sur le feu cinq minutes.

11 août 2018
0

important oubli....tant c'était évident...
sans materiel...sans perte de temps...trés efficaces=
les "burpees"
explications et vidéos sur le net

11 août 2018
1

bonjour à tous, eh oui on a 20 ans qu'une fois! perso pratiquement plus de disques= exces physiques en tout genre! le matin c'est dure ,en route ça va mieux, au debut j'ai ecoutè medeçins kynès etc
infiltrations de cortisone=dangereux et effets limitès dans le temps,kinès =peu de resultats,cachets= effets secondaires! perso le meilleur c'est nager ,nager ,nager! apres j'ai remarquè qu'etre devant le clavier n'arrangeait pas les choses, que si les boyaux fonctionnent mal ça emplifie les douleurs, les stress sont des facteurs declenchants aussi! donc mes modestes solutions =beaucoup nager,vivre sainement accepter les matins diffiçiles(ça passe) et accepter sereinement sans y penser continuellement que plus ou moins tot on sera raide definitivement ,raison de plus pour naviguer!

11 août 2018
2

Il n'y a pas de règles et malheureusement nous ne sommes pas tous égaux devant la santé. Comme disait Coluche "le cerveau dit oui, le corps dit non. Mais c'est toujours le plus intelligent qui cède".
Le tout est d'avoir conscience de soi, des ses possibilités et d'y adapter sa passion pour pouvoir la vivre le plus longtemps possible. La médecine ne pourra jamais nous rajeunir même si c'est le fantasme de la thérapie génique et les thérapeutes de santé sont là pour vous accompagner dans un processus physiologique qui est de toutes manières dégénératif qu'on le veuille ou non, mais en aucun cas de vous donner les clés de la jeunesse éternelle. Il n'y a pas pire thérapie que celle qui se veut universelle (style DHEA dans les années 2000). Chaque patient est différend et n'oubliez jamais que votre corps vous appartient.

"Maître de ma vie, capitaine de mon âme" (Nelson Mandela).

24 août 201816 juin 2020
0

un peu encombrant mais imparable pour mes cervicales en miettes: la table d'élongation: suspendu par les pieds pendant deux à trois minutes, toute la colonne vertébrale se déplie.Utilisé depuis l'antiquité. A vendre sur ebay pour une centaine d'euros. Faut simplement la régler pour pouvoir revenir à l'endroit sinon c'est l'hémorragie cérébrale garantie!

Quand je monte sur un voilier avec un skipper qui ne règle rien et que passe deux heures la tête en l'air à surveiller la bordure qui fasseye dans les hauts, ça me gonfle et je souffre pendant deux jours!!!

Maintenant, je m'assieds là sur le grand fauteuil sur la photo. Accessoirement j'y pionce dix minutes et comme les chauffeurs de poids lourds, je règle le dit fauteuil ergonomique avec la poire le soutien lombaire. Tout ça, j'assume
Dans dix ans j'installerai une chaise ascenseur pour aller boire mon gin le soir à la fraîche sur mon fly bridge! :star2:

24 août 2018
0

Je fais du sport , à terre , comme la marche et du karaté quand nous restons assez longtemps et que je trouve un dojo.
À bord je fais.....ma femme est plus jeune que moi ;-)

24 août 2018
1

surtout arrêter de se plaindre et de gémir tant que l'on peut encore traîner son barda, je veux dire sa carcasse...Il y a toujours pire, faire un petit tour dans certains services hospitaliers ou centres de réeducation spécialisés!
En avant, calme et droit!

25 août 201825 août 2018
0

Je peux vous faire part d'une observation très personnelle et absolument pas scientifique concernant le lumbago....m'étant retrouvé littéralement bloqué plusieurs fois avec des douleurs à hurler dès que j'essayais de me plier un peu...
Tous les examens: arthographie, radiographie, irm, etc ne laissaient rien apparaitre de spécial..
Jusqu'au jour où j'ai réalisé que c'était lié à un refroidissement brutal du dos dans des moments où le dos est sollicité musculairement:
exemple : je fais une course en montagne, j'arrive sur une crete torse nu transpirant comme un malade, je passe sur l'ubac dans une zone boisée (plus froid et vent et ombre), instantanément bloqué!
je bosse sur le pont de mon bateau à terre en plein cagnard, je descend m'abriter tout transpirant sous la partie de la coque à l'ombre, il y avait un peu de vent, bim! bloqué!
Autre exemple, lorsque je bossais au moyen orient, je n'ai jamais vu autant de types bloqués dans la même période par des lumbagos... un vrai mystère...j'ai fini par comprendre que l'on montait et descendait plusieurs fois par jour des 4x4 ultraclimatisés et sièges hauts dans la cagna....blocage... on a limité la température dans les bagnoles, fait gaffe à monter et descendre de manière moins "vive", et le problème a été réglé.
Depuis, même s'il fait très chaud, et que je passe par des zones à fort contraste thermique, je garde systématiquement un tshirt, ça n'est plus arrivé.

25 août 2018
0

Hello,

Ça va pas vous aider, mais moi c'est le contraire, j'ai souvent mal au dos à terre et beaucoup moins à bord... Peut être un côté psychologique? mais en tous cas c'est une réalité...

25 août 2018
0

les positions au golf n'arrangent pas non plus!! :doc:

25 août 2018
0

pas trop d' accord . Le mauvais geste au golf aggrave et déclenche la douleur . ( torsion de la colonne ) Perso , si je fais le bon geste ça calme aussitôt les douleurs . Donc la douleur du dos est un indicateur de la qualité du geste . Et bon parcours !

25 août 2018
3

On arrête pas la voile parce qu'on devient vieux. On devient vieux parce qu'on arrête la voile.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

Le beau temps !

mars 2021