Voile lattée ou non?...

Je suis en train de préparer mon Sun Légende 41 pour le tour du monde (j'ai déjà sollicité vos conseils)et je dois changer le jeu de voiles. Les différentes voileries , dont deux vues longuement au salon, proposent soit une grand voile entièrement lattée avec rail de mât et chariots à billes Facnor, soit une voile semi-lattée (avec 2 lattes forcées en haut) sans rail de mât qui serait alors (d'après eux) superflu. Cette dernière configuration serait plus simple, donc avec moins de risque de casse, et moins chère. Pour ma part, je suis plutôt tenté par la grand voile lattée qui s'envoie et s'affale plus facilement et qui ne fasseille pas ou moins lors des prises de ris. Qu'en pensez-vous? Merci de vos conseils.
François

L'équipage
08 déc. 2006
08 déc. 2006
0

Affalage au portant
Attention pour les affalages au portant.
La grand voile entièrement lattée est trés délicate a affaler (ne serais ce que pour prendre un ris) au portant.
Tu es sérieusement géné par les lattes qui vont se coincer dans les haubans, qui cintrent excessivement et risquent de péter.
Et tu n'as pas toujours la possibilité de loffer dans la baston (problème des vagues, de l'accélération du vent, éventuellement de la cote).
Je trouve la solution semi lattée plus souple.
Jacques

03 fév. 2018
2

Du grand n importe quoi

0

moi j'aime bien la gv lattée
c'est tres pratique a l'usage mon boat etant plus petit que le tien le voilier m'a mis des coulisseaux en plastiques vert foncé a chaque latte et ma fois ca fonctioone a merveille j'evoie ma gv sans winch (elle fait 20m2)ce plastique a l'air graissé dans la masse mais je ne connais pas son nom

08 déc. 2006
0

J'aime bien aussi....
la grand voile entièrement lattée, mais il est vrai qu'au portant tu peux avoir des difficultés à prendre un ris.
J'ai déja constaté le phénomène sur un 25 pieds, je pense que cela doit être encore plus sensible sur un 40 pieds.

09 déc. 2006
0

effet de mode?
Il semble que le gain en perf' apporté par une GV lattée serait de 10°/o,je ne vois pas bien l'intéret sur un programe de voyage!
Selon ce programme,il y aura pas mal de portant,donc je suis d'acc avec les contrib' précédente.
Autre avantage de la lattée est de mettre un grammage inférieur,grâce aux lattes,sur ton programmec'est plutôt du gros et qui tiendra qu'il faut,sans parler des chariots(impératifs,mais bien compliqués.
Le côut est aussi à prendre en compte,pour le même prix tu aura une belle voile de grande croisière,de fort grammage,triple coutûres,avec les renforts tant structurels que contre le ragage,ce qui tue plus vite que tout la meilleure toile!
Alors,AMHA,et c'est comme ça que je prépare le miens,ce serait une GV classique,mais de très belle facture,sans chichi!Je ne suis pas contre le progrès,mais là,je doute!
Cordialement,jacquot

09 déc. 200616 juin 2020
0

Maintenant,

tous les voiliers sérieux travaillent en coutures à six points

C’est bien plus costaud que les zig zag d’avant guerre… donc deux piqûres suffisent largement mais vous pouvez en exiger trois bien sur... :alavotre:

pfffzzzz

09 déc. 2006
0

tout à fait exact cobra
n'empêche que les coutures a 6 points,font des point très rapprochés,donc autant de chtit trous qui ne demandent qu'à cisailler le fil,alors qu'il me semble,mais peut-être me gourge,que trois coutures sont plus souples et répartissent la charge sur plus de largeur.
mais tu as certainement plus d'expèrience que moi sur les voiles au long cours!
cordialement,jacquot

09 déc. 2006
0

Je n’y connais

pas grand-chose, mais dans le temps, les tissus et les fils étaient bien moins résistants que maintenant d’où les laizes étroites dans les voiles de qualité
Actuellement, dans des voiles de qualité, la résistance de la trame du tissu dans l’un ou l’autre sens est choisie en fonction du travail de celle-ci et diffère bien sûr en fonction du plan de voilure et de la performance recherchée
C’est tout le savoir-faire du voilier qui entre en jeux
Un métier relativement récent est d’ailleurs apparu sur le marché, celui de concepteur de voile..
Il sélectionne les différents tissus et leurs coupes en fonction de leurs performances pour une utilisation dans un contexte donné ( Pas évident vu le nombre de Dacron différent en qualité et en résistance…)
Ce qu’un petit artisan, aussi adroit soit-il est incapable de faire seul (investissement en temps trop important)
Donc s’il veut être performant, pas d’autres solutions que de se regrouper ou de s’adresser au gourou…
Maintenant, si on parle de l’utilité de la chose, c’est à chacun de décider de ses choix

Peux de voiliers coupent encore leurs laizes ils reçoivent des kits de l’usine et n’ont plus qu’a les assembler et les renforcer de manière optimale !
Ce qui est déjà un sérieux boulot en soit

Une des qualité de la couture à 6 point, est qu'elle est beaucoup plus résistante que le zig zag classique! Ce qui est indispensable pour résister au qualité du dacron actuel (pas tous malheureusement) qui sont bien plus costaud à la déformation que dans le temps

Perso, je viens de commander un jeu complet, GV (lattes forcées) génois, solent, spi assy et quelques autres babioles qui vont avec…

Merci papa Noël
résultats dans 20 ans...

pfffzzzz

09 déc. 2006
0

GV LATTEE
GV entièrement lattée, bien sûr ! Je ne conçois plus autre chose. Cà ne fasseye pas (donc moins d'usure), çà a toujours une belle forme (10% de rendement en + ou plutôt, dans un cadre croisière, 10% de temps gagné sur une traversée sans se fatiguer d'avantage), rendemement encore supérieur dans le petit temps (la voile ne pend pas comme un sac), ris bien plus faciles à prendre car çà descend tout seul et se range bien proprement sur la bôme. Un bémol pour les ris au portant sauf à avoir un mât pivotant: Cà pousse sur les boîtiers de latte et donc il n'est pas inutile d'avoir par sécurité mis un halebas de têtière. A mon sens, pratiquement que des avantages. Sur mon cata (mât pivotant) j'ai des patins (ceux en ertacétal vert) qui tiennent bien le choc depuis 15 ans. Je les fabrique d'ailleurs moi-même maintenant car j'ai besoin d'en faire des spéciaux pour ma têtière faite maison.Les roulements, c'est très bien mais très lourd, très cher et pas si costaud que çà. Les patins, avant de les casser... et c'est pas cher, faisable n'importe où (ertacétal, pas ertalon qui n'est pas assez costaud et pas ertalite qui est un peu cassant).
Avec les avis qui diffèrent, tu n'es pas plus avancé !! Bon vent quand même !

09 déc. 2006
0

halebas de têtière
tu pourrais expliquer de quoi il s'agit svp?

09 déc. 2006
0

Halebas..
de tétière, je pense qu'il s'agit d'un bout qui permet de tirer sur la tétière vers le bas, et donc permet d'affaler plus facilement ta G.V au portant quand tu prends un ris.

09 déc. 2006
0

Ertacétal?...
Merci de ta réponse Baami. Pourrais-tu mettre une photo ou un croquis de ces patins que tu fabriques toi-même? Qu'est-ce que l'ertacétal et où peut-on trouver ce produit? J'aimerais aussi savoir ce q'est un halebas de têtière.
François

10 déc. 2006
0

vite fait
pas pu lire tout le fil faute de temps.
Pour moi, une GV lattée présente plus de qualités qu'une GV standard.
La première, c'est qu'elle fasseye, donc s'use moins lors des manoeuvres.
La seconde, c'est qu'elle est plus facile à régler

Pour les prises d ris au portant, on borde le génois sous la GV pour la dégonfler et ça descend tout seul.

Mais il faut avoir des lazyJakcs et Bags pour que tout cela fonctionne et dure longtemps.
Bon vent
Alex

13 déc. 2006
0

Rail de mât?
J'ai déjà posé la question, mais je suis toujours confronté au même problème: as-tu un rail de mât avec ta grand voile latté et, si oui, de quelle marque?
François

14 déc. 2006
0

deux choses
- Sur le rail : j'ai une grand voile lattée de 32 m² avec 6 lattes plates. J'ai des patins en platoc marrons. Je téflonne la gorge du mat une ou deux fois par ans et je n'ai pas de soucis alors que j'utilise une drisse non mouflée.
- Sur l'affalage au portant : Je vois mal comment border le génois au portant peut avoir un effet sur la GV. La difficulté, c'est que dès que tu donnes du mou dans la drisse, la voile va vriller et les lattes se retrouvent contre les haubans et se tordent. Tu as le risque de péter les lattes, et tu es très génés pour affaler et pour renvoyer (les lattes se coincent derrière le hauban).
Evidement, une GV lattée est plus performante, plus facile à régler, plus durable parce qu'elle ne fasseye pas. C'est vrai.
Le problème de la prise de ris est, quand même, réel.Il faudra impérativement que tu loffes, pour être face au vent, pour la prise de ris. Ce n'est pas insurmontable, tu peux t'aider du moteur, mais il faut le faire.
Jacques

14 déc. 2006
0

en quoi est ce un probleme de lofer
pour prendre un ris.

A moins qu'il y ait une mer enorme je vois pas où est le probleme !!

D'autant plus qu'il n'y a pas besoin d'aller jusqu'au bout au vent. Bon plein avec le foc qui reglé correctement le bateau continue a faire rotue et on peut prendre le ris tranquille.

Attention pour le choix du latté/pas latté.
Si avoir une voile entierement latté, tu veux en profiter pour gagner en surface en augmentant le rond de chute, vérifes que tu as un chariot de grand voile suffisament long ou un halebas tres puissant sinon la chute de GV ne sera jamais bien tenu.

13 déc. 2008
0

Pas forcément!
Les voiles lattées doivent être beaucoup plus vrillées que les voiles standard au prés). Avantage; poussée vélique mieux orientée (dans le sens de la marche)
conséquence; moins de blindage de halebas, sauf au portant.
Si pas vérifié, problème de coupe de la voile.
Je crois...
A+
Alex

03 fév. 2018
0

Ben oui c comme ca qu on prends un ris en lofant

14 déc. 2006
0

loffer dans la baston
Je n'ai pas dis que c'était impossible ou difficile.
Simplement, t'es vent arrière dans 25 nd de vent, grand voile haute. Il y a de la houle, genre 3 ou 5 mètres. Tu déboule à 7-8 nd. Le vent monte. Il passe à 30 nd. Tu te dis que tu prends un ris. T'es tranquille, habillé léger parce que le VA était de 18 nd.
Alors tu vas loffer pour prendre ton ris. Tu vas te retrouver au près, avec la GV haute, le liston dans l'eau, le bordel dans la cabine, 35 nd de VA, toi trempé de la tête au pied. Ou alors tu vas mettre une demi heure pour ranger, t'habiller, avant de pouvoir manoeuvrer.
Ce n'est pas impossible. C'est juste pénible.
Maintenant, si en plus c'est la nuit, dans un grain qui monte en quelques instant à 40 nd, bon courage.
Jacques

14 déc. 2006
0

c'est bien pour ce que dit Erendil....
que je ne suis pas plus que ça pour la GV lattée.
J'en ai quand même utilisé plusieurs,sur différents bateaux,avant de choisir pour la classique,mais ceci n'est qu'un avis,pas une règle,chacun fait bien ce qu'il veut ;-).
Il est aussi interressant de faire le côut de l'installation,quand il y a un rail à poser en plus!
cordialement,jacquot

14 déc. 2006
1

c'est pas un brin exagéré ?
18 nds de vent apparent, je ne suis pas habillé léger. Je suis habillé exactement comme s'il y avait bien plus ... bonnet et cache col en moins.
Donc aucun probleme pour lofer.

&gtAlors tu vas loffer pour prendre ton ris. Tu &gtvas te retrouver au près, avec la GV haute, le &gtliston dans l'eau, le bordel dans la cabine.
Euuuh je vois pas pourquoi tu serais le liston dans l'eau vu que GV est censé etre choquée.

C'est pas un brin exagéré :-)

A choisir je prefere lofer pour prendre un ris que forcer sur ma GV pour la faire descendre au portant. Et meme une voile non latté est difficile a descendre au portant, sauf vent tres faible.

L'autre jour sur un mono de regate, voile non latté, il fallait carrément se mettre bout au vent pour hisser la voile, et pas seulement bon plein. Ok la voile est neuve mais quand meme.

Donc je suis pas sur que l'avantage/inconvénient de la voile latté versus la voile non latté soit a chercher sur la facilité/difficulté de hisser/affaler la GV, a partir du moment ou la GV latté a des coulisseaux sur roulement.

14 déc. 2006
0

A contre sens
j'ai une très belle GV lattée ( bateau de voyage ), mais la prochaine sera une standard avec une latte longue en haut, pas plus.

mes raisons :
- le prix
-le poids de ma GV lattée, trop lourde à mes yeux pour un dériveur, avec ses chariots et tous les reste.
-Les lattes qui trinquent au portant dans les bas haubans et m'obligent à sur border.
- Le gros bordel quand il faut la descendre à l'intérieur pour une réparation ( j'ai une machine à coudre )
- des performances qui se discutent par rapport à une GV standard
- ma GV lattée fassaye de façon très brutale vent debout et m'oblige à la descendre.

Bof

15 déc. 2006
0

C'est vrai !
C'est vrai que coté rangement, une voile entierement latté c'est pas le top !

15 déc. 2006
0

vouais...
sans parler du poids ;-)

10 juin 2008
0

Pas facile de choisir
Bonjour François,
Pas facile de faire un choix, l'inconvénient d'une latte forcé sans rail c'est qu'elle risque de forcer le jour ou tu n'as pas vraiment envie ou le temps de regarder pourquoi ça force.
Alors monter des lattes forcées sans rail moi je suis pas pour.
Et en ce qui concerne la navigation longue et pas toujours facile je préconiserai plutôt un équipement le plus simple possible sans tomber dans les extremes.
La pose d'un rail et de ses chariot doivent être montés à la perfection. Qualité du matériel, soins du poseur etc. j'ai trouvé dans le site www.shipfrance.com[...] un voilier à Granville qui pourrait peut-etre te donner des conseils de pro, en plus il est super sympa.
A toi de voir.

Bonne navigation et bonne préparation c'est aussi un moment très agréable.

10 juin 2008
0

Ertacetal
Personne y donne de réponse, je suis allé voir, voici les liens

www.quadrantplastics.com[...]tal.asp

www.vacour-plastique.com[...]oix.pdf

11 juin 2008
0

Sur mon viel Euros (1969)
il y a une grande voile lattée sur rail et je m'en félicite :
1) grande facilité pour l'envoi (ma fille de 10 ans la monte quasiment seule),
2) pas de fassaiement bout-au-vent,
3) facilité de prise de ris. Même avec une GV normale, je ne prends jamais de ris au portant : je loffe, de façon à ce que la voile soit le plus prés possible de l'axe du bateau. C'est une sécurité pour le matelot, les ris sont bien mieux étarqués et c'est quand même moins physique
4) elle tombe toute seule dans les lazzy-jacks à l'affalage,
5) elle donne, parait-il car je n'ai pas de point de comparaison, une meilleure puissance.

Contre :
1) Par petit temps au portant, les lattes ne se mettent pas toujours dans le bon sens à l'empannage : mais c'est vraiment du petit temps,
2) Poids quand il faut la gréer ou la dégréer.

Claude

11 juin 2008
0

la GV qui empanne mais pas les lattes
Angotc, j'ai eu ça sur la GV de mon cata. Fallait agacer la GV à l'écoute et à la main pour forcer les lattes à empanner par tout petit temps.
Je crois que j'ai amélioré la situation en relachant un peu la tension sur les lattes (au repos elles portent tout juste sur le gousset et la boite de réglage).
As-tu constaté la même chose ?

Yves.

PS : autre inconvénient : reposer les lattes après un hivernage GV pliée chez le voilier, plutôt galère (fibre de verre, bonjour les mains) à forcer histoire de pouvoir ensuite visser la vis de réglage.

12 déc. 2008
0

lattes qui n'empannent pas avec la voile
Yves D, tu parles du phénomène dans le petit temps. Personnellemnt je l'ai constaté dans une transat sur un Catana 530, mais dans la brise (20/25 noeuds) sous les grains. Bien que s'aidant du chariot d'écoute pour garder une chute bien tendue, le bas de la voile empannait très bien, mais les lattes du rond de chute refusaient mordicus de passer, se mettaient en arc-de-cercle, ce qui donnaient un superbe profil en 'S' à la voile, mais surtout qui provoquait la cassure des lattes et la perforation des goussets.
C'est ainsi que nous sommes arrivés avec la GV au 3ème ris, après avoir prélevé et raccourci les lattes inférieures.
As-tu constaté ce phénomène, et quelles mesures peut-on envisager pour l'éviter ?

11 juin 2008
0

En tous cas,
pas de chariot à bille en voyage. Trop fragile. J'ai tout explosé sur mon cata dans un grain, et je ne suis pas le seul. T'es pas dans la merde!!!
Faut voir s'il y à des chariot sans bille qui ne force pas parce dans ce cas c'est galère pour envoyer la voile. en voyage il faut privilégier ce qui est "simple et efficace"!

11 juin 2008
0

Chariots Antal
J'ai monté sur mon mât depuis 3ans ce systême sans billes sur patin en résine autolubrifiante en fibre composite HS de chez ANTAL dont je suis complètement satisfait et qui supprime la hantise de voir les billes partir à la mer lors des manipulations ou en cas d'efforts importants. J'ai ajouté cette année la poulie de drisse très astucieuse qui permet de mouffler la drisse de GV ce qui divise par 2 les efforts pour hisser ces voiles Full Batten souvent un peu lourdes. Voir ici:

www.antal.it[...]ese.htm
Voir rubrique Full Batten

L'importateur enFrance
XPO ANTAL FRANCE
Fax: 546448178
Tel.: 546452582
E-mail: xphelipon@xporganisation.fr

Bien évidemment je n'ai aucune action.

09 déc. 2008
0

Et les Rutgerson à roulettes ...
Je les ai installés sur ma petite grand voile lattée, 17 m2, et ils roulent très bien depuis 7, 8 ans maintenant ... Le patin coulisse dans la gorge et les roulettes roulent sur le mat ... Affalage sans soucis au bon plein, pas de rail, pas de billes, pas de soucis ... et pas trop chers aussi ! Bref je suis content ! A bientôt

13 déc. 2008
0

Je vais chercher ...
Bonjour
Aucun voilier que j'avais contacté à l'époque n'en vendait. Ils m'avaient tous déconseillé ces patins et proposés des coulisseaux sur rails beaucoup plus chers. J'avais contacté directement l'importateur. De mémoire, c'était Contender France, et il est situé dans la région Nantaise. Allez voir sur le site Rutgerson, rubrique distributeurs, et tout à l'heure, je chercherai dans mes archives. En tout cas je suis ravis des Batcars, montés directement sur les boitiers de latte Rutgerson ...

13 déc. 2008
0

L'adresse ...
La voici :www.rutgerson.se[...]ult.asp

Ils donneront une adresse.
A bientot

13 déc. 2008
0

Qui vend les Rutgerson
Je suis aussi intéressé par des patins Rutgerson
Chez qui les avez-vous achetés ?

Merci d'avance.

J.J.

13 déc. 2008
0

Bien merci
J'avais déjà consulté ce site qui donne un distributeur hollandais pour la Belgique. Lors d'un contact téléphonique ce dernier ne me semblait pas très chaud pour vendre à un particulier (mais bon mon Néerlandais est quand même moyen). Si vous pourriez retrouver les coordonnées de votre vendeur, cela m'arrangerais.

Merci d'avance.

J.J.

11 juin 2008
0

Pour
YvesD : j'ai déjà relaché la tension un tantinet et ça va un peu mieux. En début de saison, je n'ai pas eu trop de mal à mettre les lattes.

Pour les suivants, j'ai des chariots sans billes et l'ancien proprio m'adit de mettre un peu de suif en début de saison et qu'aprés ça allait tout seul. Pour l'instant il a raison.
Sinon, une relation, dans le milieu nautique et compétiteur à la voile m'a déconseillé les chariots à billes car étant trop fragile. Je garde donc ceux que j'ai et qui me donnent satisfaction.

12 juin 2008
0

retour d'expérience sur chariot à billes
La GV du catana 431 est équipée de chariot à bille Harken, idem pour les goussets qui s'appuient sur les chariots. Par contre coté chute le boitier par lequel on enquille la latte (rond de 12 à 18 en fibre de verre) est de l'autre marque, celle qui fait en céloron blanc et un peu mastoc.

  • J'ai pratiqué du vent frais -J'ai eu quelques (rares) empannages parfois limite (heureusement écoute de GV sur chariot)
  • J'ai explosé un peu de lattes (mais visible uniquement au démontage à l'hivernage, latte fendue sur une certaine longueur, souvent un scotch bien serré permet d'attendre)
  • Jamais eu de pb avec les chariots (un chariot sur deux ne porte pas de latte mais uniquement le guindant)
  • j'ai un stock de billes de rechange, pas entammé.

Rapidement (1 ans) les goussets Harken coté mat ont explosé et Incidence m'a remplacé ça par des goussets mastoc en céloron blanc du même fabriquant évoqué plus haut.

Voilà, c'est tout.

12 juin 2008
0

lattee mais pas de chariot
Sur mon oceanis 430 pour traverser le Pacifique, j'avais une lattee mais sans chariot a bille, cad a coulisseaux. La voile restait simple a envoyer en mettant de temps a autre un peu de wd40 sur les coulisseaux. En tout cas, bonne experience avec ce systeme batard.

12 juin 2008
0

Des chariots sans les rails ...
... çà existe !
je connais les RONSTANs, qui se montent dans le profil directement, et avec un circuit de roulement permettant au coulisseau de s'appuyer sur le mat, au portant ... donc pas besoin de rail rajouté.
Et, encore plus sioux peut-être ... la solution SELDEN avec les profils de mat de type C, qui permettent le montage à l'intérieur du mat, de chariots intégrés qui semblent trés costauds, sans billes, et qui roulent quelque soit la direction de l'effort (ce que ne fait pas la solution RONSTAN ...). ceci bien sur dans le cadre d'un changement de Gréement ou de construction neuve.
Certains connaissent la solution SELDEN ?

10 sept. 2008
0

semi
Semi lattée,après 12000 nm en 4 ans ,je viens de remplacé ma semi lattée par une autre semi lattée agrémentée de renforts spéciaux .Car qu'en tu te laisse prendre au jeu et que tu finis par déboulé a 8kts, surf à 10 11noeuds tous dessus par 25 30 kts ,que les vagues de 1.5 à 2m mais avec la gueule d'un rouleau de surf te font remplir la baille mouillages chaque descente tu te pose même pas la question ,le demi tour veut dire au mieux liston dans l'eau, puis le trampoline quand tu affale .Après 3400nm cette été entre les Embiez et Venise puis retour,j'ai pus verifié dans les orages d'Adriatique et les coups de vent de tyrénénne sud la justesse de mon choix.Afallage trés rapide la plus-part du temps en tirant sur la chute de voile et non au mat , et pour les cas dificilles prise des trois ris automatiques, mais pour la croisiere au long court si j'avais eu des sous j'aurais mis un mat enrouleurs.sic
ttp://picasaweb.google.fr/lou.sou/CroisiRe2008LesOrages#

09 déc. 2008
0

Remrciements
merci a tous pour vos precieux conseils d utilisateurs car mon 1090 attends que je me decide sur le choix de sa nouvelle Grandvoile

09 déc. 2008
0

Choix GV
Bonsoir,

Quand j'ai remplacé ma GV j'ai eu la même hésitation : lattée ou semie lattée ?
Mes deux précédentes GV étaient lattées et j'en était trés satisfait mais j'ai fait le choix de la semie lattée uniquement pour une raison budgétaire.
Aprés deux saisons, je ne regrette pas mon choix, pas de différence notable (je ne régate plus)
Les deux lattes forcées arrondissent bien la chute et stabilisent bien le profil dans les hauts
L'avantage des voiles lattées est surtout sensible dans la brise et plus le vent monte, plus on prend des ris et quand ça braffougne fort, au 3ième j'ai quasiment une full batten

J'ai lu plus haut qu'une GV lattée avait du mal à "virer de bord" . Les lattes ne doivent pas forcer le tissu, juste à supprimer les plis et le tendre légèrement Si au repos la voile présente un creux c'est que les lattes sont trop étarquées, se méfier des systèmes à vis qui sont trés puissants

Par contre, j'ai rien gagné en facilité d'envoi. Toujours aussi dure à hisser (coulisseaux standards)Si quelqu'un a une idée sans passer par de grosses midifications ?

09 déc. 2008
0

pour la grand voile
j'ai des semis lattées,la grand voile est fatiguée et si je la change je prend la meme,
pour les coulisseaux il y a des bombes téflons
et aprés un petit coup ca monte mieux

10 déc. 2008
0

voyage
Assez dac avec ce que dit mimivi . j'ai déjà eu les 3 styles de voiles. Si je vais dans les 40 emes : sans latte du tout .
Ailleurs : toute lattée . Je suis asse fana de planche et j'aime bien la forme de voiles toute lattée que je trouve plus facile à régler . Le hic , c'est qu'on ne trouve pas partout des lattes en fibre . Bon , meme les coureurs ont les jetons des empannages car une latte pétée peut etre impossible à enlever du foureau ( les scotcher avant ; aide ).
j'ai eu l'occasion de rencontrer un ancien coureur du boc . il disait etre satisfait des coulisseaux inox avec rail classique .
j'aimerais bien voir les infos de baami sur les boitiers " home made"
Rail rapporté , boitiers sophistiqués , c'est bien lourd et mal placé . Il y a des navigateurs qui pensent que ce sont des sous bien placés .
Pas mon cas ,car je suis plutot style moitessier.... Du simple et réparable .

10 déc. 2008
0

J'ai pris une GV full batten
pour mon bateau de voyage. Après quelques années d'utilisation, je ne suis pas convaincu. A part faire le blaireau, cette GV full batten ne change strictement rien aux performances, la prise de ris est moins facile, les lattes se prennent davantage dans les lazzi jacks, la voile ne se ferle pas mieux, le poids des lattes la tiraillant pendant la descente et chutant à droite ou a gauche de la bôme. Le lazzi bag se doit d'être plus volumineux, le plus grand nombre de coulisseaux ( pour faciliter le glissement) augmente la hauteur de la têtière à l'arrét. Et c'est plus cher!!! Si vous avez un bateau de voyage, mettez vos sous dans une voile semi lattée de meilleure qualité!!!
Bref, si j'avais su, je l'aurais pas fait!!!
:non: :oups:

12 déc. 2008
0

J'ai un système de lattes forcées sur le Sun Fizz
avec coulisseaux articulés sur la latte, pas de coulisseaux intermédiaires sur la voile… assez facile à gréer (sauf quand une latte se coince dans le lazy jack)… la prise de ris est simple (étarquage avec un cunningham)… les perfs sont impeccables… et la flexion des lattes se fait dans le bon sens dans les petits airs (jouer sur la prise du bas ris sur un côté ou l'autre… ou les 2, ce qui permet d'arrondir ou de tendre la grand'voile)… bref c'est un système qui m'a l'air pas mal… à voir dans quelques mois… ou dans des conditions vraiment dures… j'ai peu faire un essai de prise de ris par vent de travers à bon plein… 18 nœuds… ben impec… (tout est renvoyé en pied de mât, cunningham et GV)…

12 déc. 2008
0

Amusant de voir la diversité des avis
y compris venant de matelots qui ont pas mal de miles sous la quille.

Une Full batten me semble plus puissante à creux égal, mais elle est aussi plus lourde, et c'est un poids mal placé. Je crois que la qualité des lattes est essentielle. Idéalement elles se doivent d'être légères, assez souples au bord d'attaque mais bien rigides sur la chute....donc assez chères,et en carbone si possible.

Au niveau des $$ AMHA c'est équivalent en ce sens que la GV lattée va sans doute durer plus longtemps.

Les coulisseaux Rutgerson sont apparemment un bon choix en rapport qualité prix, mais un peu de PTFE dans la gorge du mat ne fait pas de mal non plus.

13 déc. 2008
0

semi lattée
perso j'ai eu les trois ,à mon avis la semi lattée avec des lattes plates et de bons renforts
pour moi est la meilleurs solution , je ne vois pas comment on peut prendre des ris au portant
quelque soit la voile ou alors par tout petit temps en ramenant la bome dans l'axe et en se faisant tirer par le genoa ou le spi ,
mais normalement naviguer c'est prévoir
et généralement la nuit quelque soit le temps je prends un ris dans la gv ,je n'aime pas me faire reveiller quand je viens de me coucher à 3h du matin pâr celui qui vient de prendre le quart et qui sent le vent monter.
c'est pour ça que mon prochain voilier sera un freedom
cordialement
alain :-)

13 déc. 2008
2

GV
J'ai en ce moment une grand voile sans latte en fabrication chez "apiyachting@mail.pf" voile de très gros temps à trois ris dont un très haut pour descendre dans le grand sud. J'ai aussi étalé bien des dépressions en mer et sans allé à la chute négative, une GV de gros temps rassure. Ma vieille voile lattée pour descendre 30°S
et ensuite on passe aux choses sérieuses: Comme le faisait les trois mâts barque qui en dessous changeait toute leur voilure.
Je suis d'accord avec Diomedea, lofer pour prendre un ris évite bien des ennuis: pas la peine de faire du près serré! Un bon plein ou même petit largue fait très bien l'affaire.
Bien sur, si vous régatez entre trois bouées: c'est une toute autre affaire!

03 fév. 2018
0

On vois le marin qui na vigue

03 fév. 2018
0

Ça sert à quoi de répondre à un message posté il y a près de 10 ans?
:tesur:

07 fév. 2018
0

Moi c'est semi-lattée la GV .
Tout simplement parce que pour prendre le mouillage à la voile, c'est plus simple .
La GV lattée ne permet pas de s'arrêter là ou l'on veut; on a toujours de l'air, la GV restant toujours gonflée.
Maintenant, sur une transat, on ne prend pas le mouillage tous les jours ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021