Voile d'avant sur étai largable

Jelllo
Vous avez deja acheté une voile d'avant? Trinquette
? Foc? Dimensions?
On veut en avoir une pour éviter de trop naviguer sous génois enroulé...
Mercii

L'équipage
16 juin 2017
16 juin 2017
0

Bonjour
Tape (trinquette sur etai largable) dans recherche en haut à droite.
de quoi te faire une idée

Cordialement jcb

16 juin 201716 juin 2017
6

ben oui c'est indispensable pour moi
soit tu choisis un foc que tu porte par ex sur un 10 a partir de 25nds environ, soit une trinquette ( mais il faut des bastaques) que tu portes dans la grosse brise a partir de 30-35nds
*ca economise effectivement beaucoup le genois
* dans le cas d'un foc tu peux mettre genois + foc en ciseaux au vent arriere ce qui permet d naviguer sans changement de voile ( juste en roulant le genois) de F4 à F7environ( c'est a dire presque tout le temps), mais il faut avoir 2 tangons adaptés
*dans la brise un foc ( ou une trinquette) a un bien meilleur rendement qu'un genois roulé , meme vitesse moins de gite et moins d'efforts sur le greement
*un interet accessoire d'un foc sur faux etais si on le laisse a poste en permanence est de "securiser" l'etais principale
*de meme avec un etais de trinquette et des bastaques en cas d'avarie de dormant il devient difficile de faire tomber le mat
*pour finir en cas de dechirure sur le genois on a du rechange
.
ca complique le greement mais une fois ce bordel fonctionnel on est plus serein
personellement je n'utilise jamais le genois roulé au pres, je le roule au dela du travers uniquement sinon foc (ou foc 2 ou trinquette dans mon cas)
comme c'est un peu la galere de greer une voile d'avant dans la brise, le solent et la foc 2 sont rangées a plat pont dans des sacs tubulaires n permanence
.
lorsqu'on decide d'avoir toutes ces voiles lourdes il faut soigner le plan de pont et le stockage des drisses et ecoutes qui vont avec
philippe

16 juin 201716 juin 2017
0

Nous avons installé un étai largable sur notre SunLight 30.
Un ami nous a donné un foc de First24 (je n'ai pas les dimensions en tête, environ 15 m2), mais il "va" bien. Le point d'écoute arrive juste en arrière du mât.
Avec la GV arrisée au 1er (vent >15 kt) ou 2ème ris (vent >20kt) on arrive à naviguer au près avec un cap bien meilleur qu'avec le génois enroulé au 1er ou 2ème repère. Le confort à bord est aussi grandement amélioré.
Je rejoins Mayko sur le "pas de près avec un génois enroulé"...

Je n'ai pas eu l'heur d'essayer avec la GV au 3ème ris, mais dans les condition du 3ème ris pour la GV je gréerai sans doute le tourmentin (7m2) à l'avant.

Gréement en tête, pas de bastaque.

16 juin 2017
0

sur mon sun rise j'ai un solent sur étai souple et emmagasineur .c'est très bien dès que ça forcit. s'il reste à poste , ça gêne les virements sous génoit .par contre ,en navigation , pas besoin d'aller à l'avant pour changer de voile de route: on enroule le génoit et on déroule le solent .

17 juin 2017
0

Bonjour Pandora,
C'est une solution que j'envisage pour mon Sun Shine qui a déjà un étais larguable mais que je ne laisse pas à poste.
Comment se passe les virements de bords sous génois, ne faut il pas aller devant pour aider le génois ?
Merci de ton retour d'expérience.

0

Merci de vos réponse je pensais avoir mis être question dans le forum melody pour avoir une idée des dimensions d'un foc de melody... cest sur que ca serait bien mieux d'avoir une voile d'avant autre que genois.
Pour un 34 pieds vous prendriez quelle surface ? Sachant que notre génois est de 38m2.
Merci

17 juin 2017
0

Pour mon 35 pieds avec génois de 40 M2 la trinquette fait 16 M2. En fait c'est la dimension de l'étai de trinquette qui décide. le tissu doit être plus épais qu'un génois. Aux alentours de 400g/M2 je crois.
J'ai opté pour une trinquette fixe sur enrouleur et je me demande encore comment j'ai pu être assez idiot pour ne l'avoir pas fait avant. Cordialement.

17 juin 2017
0

Le problème d'une trinquette sur étai volant, c'est de la gréer.

Sur mon blog : "Les départs des petites classes s'enchainent toutes les huit minutes et, sur la plage avant, Baba, Florent et Jacques rencontrent des difficultés pour la gréer. Le temps s'écoule. Au signal préparatoire de notre classe, la trinquette est enfin envoyée mais une écoute n'est pas passé dans le bon filoir. Le coup de canon donné, nous sommes loin de la ligne que nous franchissons avec près de deux minutes de retard..

Etonnamment, apparemment sous-toilés sous deux ris et trinquette, notre vitesse reste excellente autour de 6.5 nœuds avec 20 nœuds de vent et des claques à 28."

17 juin 2017
0

he viking y sont pas top les mecs, greér une trinquette ou un foc sur etais larguable ca prend 3 mn tout compris , enfin chez les non regatiers..c'est a dire le temps qu'il faut pour etablir un voile d'avant de petite taille ou meme tres petite si le bateau fait moins de 10 m.
.
vous rendez vous comptes que tabarly dans sa transat sur penduick 6 n'avait pas d'enrouleur et que le genois lourd pesait 90kg, le spi 350m2 , sans faire les champions il faut tout de meme se remuer un peu
.
vu la facilité a manipuler un solent un foc 2 ou une trinquette sur nos petits bateaux je ne vois pas trop l'interet ( hormis eviter de se mouiller) d'investir dans un 2eme enrouleur , lourd cher et pas si polyvalent que ca..
si on veut opter enrouleurs ( emmagasineurs) il en faut 4 comme sur un imoca : genois foc trinquette code 0 ou spi/gennak.apres ca vous mettez tout electrique meme le fauteuil roulant; c'est le bonheur

17 juin 2017
0

La question longuement évoquée sur HeO (cf fonction recherche), ne devrait pas se poser. Elle n'existe en fait que depuis l'adoption de l'enrouleur, car avant on était bien obligé de changer de voile sur l'avant.

17 juin 2017
2

Mayko, tu devrais arrêter de te comparer à Tabarly: tu y gagneras en crédibilité et en lucidité. Pour mémoire, c'est bien en allant changer une voile d'avant qu'il est passé par dessus bord...
Si les pros du Vendée Globe ont des trinquettes sur enrouleurs c'est peut-être qu'il y a une raison ?
Quand je disais, dans un autre fil, que les Glénan c'est une secte, avec ses tabous , ses rites d'initiation et ses traditions désuètes...
Mais si tu préfères en chier à l'ancienne et perdre du temps et de l'énergie à crocheter des mousquetons c'est ton choix...
Cordialement rétro.

17 juin 2017
6

Non, ce n'est pas en allant changer une voile d'avant que Tabarly est passé par-dessus bord. Il a été balayé par la bôme pendant une manoeuvre de réduction de grand voile, prise de ris ou passage à la suédoise.
Un peu de précision ne nuit pas, surtout quand on adopte la posture du donneur de leçons.

18 juin 2017
1

Pour etre tout a fait exact, feu tabarly a ete tamponne par le pic et non par la bome.

04 juil. 2017
2

Bien d'accord pour la secte des glénan !

17 juin 2017
2

En matière de donneur de leçons je ne saurais rivaliser avec mayko, et de toutes façons cela prouve au moins que toute sortie du cockpit par gros temps est risqué et que les anciens ne sont pas mieux placés que les autres pour juger de l'utilité d'un matériel qu'ils n'utilisent pas...

18 juin 2017
2

je ne suis pas donneur de lecon mais de conseils, je propose ce qui est le plus facile pour celui qui n'a pas les moiye nd'avoir plusieurs enrouleurs, ils serait bien que vous vous mettiez ca dans la tete.
ceux qui ont les moyens s'achetnet un enrouleur et sa voile a 3000, les manant trouvent un solent à 80 sur ebay, et explique les avantage de cette solutions...

0

ce problème du surpoids est réel.
sur mon gib sea 105 le voilier avait contacté l'architecte : pour lui c'était raisonnable sur mon gib sea quillard mais il le déconseillait sur le dériveur lesté.
et il ne faut pas cumuler avec portique, radar dans le mât, échelons de mât ...

18 juin 2017
1

Je soutiens Mayko, un deuxieme enrouleur a poste devrait etre interdit sur les moins de 15m. A force du mettre du fardage et du poids dans les hauts nos pauvres voiliers n'en peuvent plus.
Arretons la course a l'armement de nos roulottes de marina et naviguons en se souvenant que la plaisance n'est pas que virtual regatta.

17 juin 2017
1

je viens de remonter mon bateau de Dakar à Nieuport et j'ai vraiment apprècié d'avoir installer un bas étais volant et un trinquette : dès 15/20 kn au près je passe du GE vers la trinquette ça gite moins et ça avance aussi vite . je dois aller à l'avant pour tendre le bas étais ( si je laisse le bas étais tendu l'étais principal n'est pas assez souqué) la sur face de la trinquette fait 20 m² et je prend un ris au dela de 35 kn ( surface réduite 13 m²) .

20 juin 2017
0

Même config, testée validée par une remontée de toute la côte Portugaise au près.

17 juin 2017
0

Bonjour, si j'envisage l'installation d'une voile d'avant, comment dois je envisager en même temps les bastaques (emplacement, tension, réglage. ?...) . Pour info poker dinette. Merci :oups:

17 juin 2017
0

La nécessité de bastaques est fonction de l'emplacement où est montée la ferrure de mât de l'étai largable, le but étant de limiter la déformation du mât sous l'effort. Le mât doit rester le mieux aligné possible pour pouvoir faire face aux très importants efforts de compression (en pied de mât l'effort rapporté est du niveau du déplacement du bateau, pour un montage classique avec haubans). En utilisation cela se voit immédiatement. Les bastaques peuvent gêner les mouvements de bôme. Au changement de bord il faut reprendre la tension du côté opposé à l'effort. Plus elles sont fixées arrière moins il y a d'effort de compression.
Au niveau pont l'effort de traction est également important. Le point d'amarrage de la cadène doit donc porter sur un point fiable de la structure et souvent avec renfort. Ne pas oublier aussi le point d'amarrage de la voile. En bout d'étai l'utilisation de montage à la cardan est très souhaitable.
Il ne faut pas se faire une montagne de tout cela.
Une trinquette a tellement d'avantage dès que le temps se dégrade qu'il serait dommage de ne pas l'utiliser.
Prendre le temps qu'il faut pour réfléchir à son implantation sans oublier aucun détails et prendre des mesures correctes.

17 juin 2017
0

Bonjour outremer,
Jouer sur le pataras ne suffirait pas ? Si je monte un etai largable ou fixe, sur enrouleur ou non, le point haut sera toujours en dessous de celui du genoa, les forces exercées sur le mat inferieures à celles du genoa ou du gennaker, par le principe du bras de levier FD=F'D'. C'est cohérent ou je dis n'importe quoi ? :jelaferme:

17 juin 2017
0

Une solution simple est de monter à la position de votre choix l'étai largable, de façon parfaite mais sans monter des bastaques qui peuvent être, si devenues nécessaires, facilement ajoutées plus tard.
Vous utiliser ainsi votre voile dans les conditions réelles musclées en surveillant alors attentivement l'aspect de votre mât et sa déformation éventuelle. Si vous voyez que cela tire de trop il suffit de relâcher l'écoute pour limiter les efforts. Au terme de vos utilisations vous pourrez décider ce qui est le mieux pour votre mât, compte tenu du niveau d'implantation de la fixation haute de l'étai.
(la bastaque a pour fonction de contrer surtout l'effort latéral sur le mât).

18 juin 2017
0

Ok merci pour la reponse claire :pouce:

18 juin 2017
1

Sur un cata la bastaque a beaucoup de pied mais sur un mono, meme large, la tenue en lateral de la bastaque est assez minime.
En mono son role est d'equilibrer la tension dans les etais et du fait de soulager les lateraux dans les greements poussants.

18 juin 2017
0

unr etoile en moins , mais pas de commentaire pour ne pas donner des lecons

18 juin 2017
0

je suppose que j'ai dit une c.. mais j'aimerais la connaitre (en toute amitie H&O)

0

on peut se passer de bastaque si l'étai volant est fixé très près de l'étai principal (quarante cm en dessous)

0

Moi je suis très content de mon Storm Bag que je mets sur mon génois enroulé, l essayer c'est l adopter , je ne fais pas de pub je partage simplement ma satisfaction, je trouve l étai largable très bien également mais je n en ai pas l'utilité

17 juin 2017
0

Bonjour,
Peux tu nous dire ce qu'il en est de l'affalage du Storm Bag?
Jean-Charles

0

Je choque la double écoute dédiée, j'affale la drisse comme avec un tourmentin sur mousqueton, je brasse tout, je détache le mousqueton de l estrope d'amure qu'au dernier moment pour qu'il ne parte pas à l eau, je le mets dans la descente ou dans un coffre et je refais le pliage spécifique tranquillement quand c est plus calme, prèt pour une nouvelle utilisation , le pliage dans le sac double qui coiffe l enrouleur est facilité par les marques sur la voile à bien respecter ( marqueur indélébile )
la manoeuvre ( hors pliage ) est plus rapide à faire qu'à décrire

0

Les parachutistes constateront que le principe de dépliement et de pliage du Storm bag a une similitude avec le principe de dépliement et de pliage du parachute

20 juin 2017
0

Merci

Jean-Charles

21 juin 201716 juin 2020
0

si l'étai larguable est capelé près de la tête de mat pas de pb et pas de bastaques

05 juil. 2017
0

mécaniquement parlant les bastaques reprennent à 80% des efforts longitudinaux mais peu transversaux

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (94)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021