Voile carbone

Bonjour a tous,
On me propose un génois carbone
Je ne fais pas de regate avec un 12 m acier ....
Est ce compatible avec un enrouleur ???
Se roule t il assez ???
Peut on le laisser à posté ???
Faut il une bande anti UV ???
Est il réparable aussi facilement qu un simple ???
Sa durée de vie est elle plus longue ???
Etc ........
Merci

L'équipage
09 nov. 2015
09 nov. 201509 nov. 2015
0

"On", c'est qui?
Un voilier?

09 nov. 2015
0

Un particulier qui dépose sa voile chez un voilier ...

09 nov. 201509 nov. 2015
3

Bonjour, le fait que le bateau soit en acier , ne change rien à l'affaire...c'est plutôt la taille , le style de navigation,ou le soin de l'utilisateur qui fera la différence....
Déjà n'importe quel matériaux devra être protégé , du soleil de la pluie, la poussière etc..
Le carbone fera des voiles plus légères, plus stables ( moins d'allongement et de déformations...
Le carbone n'est pas plus durable, au contraire....je ne connais pas de voile en carbone qui ont 20 ans .....c'est souvent le cas pour des bateaux de croisière, dont les voiles classiques, n'ont plus de "voiles",que le nom...
Quand aux réparations, un voilier pro répondra....

Et pour finir , je dirai que l'enrouleur, même si c'est une bonne invention, n'est pas fait pour stocker à l'année des voiles étarquées, saucissonnées , et salées......alors, du carbone....quel dommage...

09 nov. 2015
0

J ai précisais que c est un voilier en acier car ces voiles la sont plutôt destinées a la regate ... Enfin, il me semble... Ils les sortent apres chaque regate ce qui ne serait pas mon cas , car je navigue toute l année dans l indien et d ici 1 ou 2 ans partir pour un bon bout de temps ....

09 nov. 2015
4

Le carbone crains le soleil, par conséquent il est impensable de le laisser à poste sans protection. Franchement pour la croisière rien ne vaut un bon dacron épais protégé par une bande anti UV

11 nov. 2015
0

En plus ces jolies voiles de régates ont un profil bloqué avec la rigidité de leur trame et ne marchent pas à moitié enroulées, elles ne sont pas faites pour cet usage
Dans l'extrême je connais un bateau dont le génois en fibres 3d de chez North est une horreur quand il n'est pas déroulé en entier...
Qui plus est avec un voilier lourd en acier il faut des voiles creuses qui ont de la puissance, et les voiles de régate sont taillées pour un autre usage....
A éviter....

11 nov. 2015
1

Utilisant des voiles carbone sur mon bateau, je confirme que ce n'est pas du tout adapte pour la croisière. Le principal problème est que ces voiles sont du consommable et qu'on est déjà content si elles tiennent une saison. En effet, dès que la voile fasseille, il y a rupture des fibres de Carbone qui entraîne un délaminage de la voile qui part en morceaux et est impossible à réparer. Imaginez donc le résultat suite à une utilisation sur enrouleur.

11 nov. 2015
0

Merci pour vos lumières... C est bien ce que je pensais ... A proscrire !!!!

11 nov. 2015
0

Bonjour,

La question qui reste essentielle est: ai-je besoin d'une voile en carbone, enfin à mon humble avis.

0

Si on limitait ses achats à ses besoins, ça se saurait...

La question est plutôt ai-je envie d'une voile en carbone et ai-je les moyens de l'acheter sachant, maintenant, qu'elle ne sera pas durable. :litjournal:

11 nov. 2015
0

Peut-être tout simplement Paty avait eu l'opportunité d'avoir une voile pas chère ?
Faut peut-être pas voir le mal partout....
Mes parents il y a bien longtemps avaient équipé un petit flot 31 (bateau en alu dessiné par Langevin) avec des voiles de régate, on avait économisé pas mal... Il est vrai que les voiles en laminé n'existaient pas à l'époque

11 nov. 2015
0

Pour la durabilité des voiles carbone... J'en connais qui ont 3 ans et qui sont en très bon état.
C'est sûr qu'on ne les manipule pas et qu'on ne les range pas de la même manière, mais en s'y prenant bien elles durent longtemps.

12 nov. 201512 nov. 2015
0

Archi faux, il faut se méfier des propriétaires qui disent utiliser des voiles carbone pour frimer mais il s'agit souvent d'autres laminés de couleur noire. A moins de la laisser dans le garage, je ne connais pas de voile carbone qui puisse tenir 3 ans, interroge n'importe quel voilier honnête , il te le confirmera. J'ai l'exemple sur mon bateau, vu le coût de ce matériel, et que les deniers sortent de ma bourse, je te garantis qu'on en prend soin, et pourtant au bout d'une saison, elles sont irrécupérables, même pour la croisière, car elles partent en morceaux. C'est pour ça que ça s'appelle des voiles 'grand prix ''.

12 nov. 2015
0

Proprio Anglais, voiles North en 3DL 800 (full carbone), pas d'enrouleur, démontées et rangées après chaque régate ou course au large...
Tu comprendrais mieux je pense si tu voyais l'épaisseur de ces voiles. Même, par rapport à des voiles de régate classique, celles-là fasseyent beaucoup plus tard à cause de leur rigidité.
En contrepartie, impossible de les mettre sur enrouleur, long à réduire et impossible de la laisser à poste en ce qui concerne la GV, 3 voiles d'avant car elles ne sont pas réductibles. Et j'ai pas envie de savoir le prix de l'ensemble. Enfin bon, c'est les Anglais! ^^
Je discutais avec un employé de chez North que j'avais rencontré à la Cowes Week, pour lui le délaminage est beaucoup moins fréquent avec des voiles intégralement en carbone, car le kevlar adhère très mal voire pas du tout, et on retrouve le même phénomène dans les structures composites.

12 nov. 2015
0

J'avais cru comprendre au contraire que le carbone était la seule matière rigoureusement insensible au soleil (donc aux UV)
Donc, est-il vraiment indispensable de la protéger ?
Sachant que je ne sais pas ce que "voile carbone" veut dire, il y a sans doute une feuille de laminé qui elle, craint totalement le soleil.

Sinon, il me semble aussi que le carbone déteste plus que tout autre chose être plié. Donc, ca doit plutôt aimer l'enrouleur, et ne pas trop aimer d'être retiré de son enrouleur tous les 4 matins.

12 nov. 201512 nov. 2015
3

Salut,

Le carbon ne craint pas les UV, bien au contraire c'est la fibre qui y résiste le mieux... Le spectra étant 2e et le dacron 3e.

Par contre, effectivement les fibres n'apprécient pas beaucoup les plis et encore moins le faseillement.

Pas de problème pour l'utilisation sur un enrouleur, au contraire, les voiles carbone se rangent roulées et pas pliées en principe.
Par contre, la bande anti-UV permettra de protéger le mylar et la colle qui maintient le tout en place et qui eux sont sensibles aux UV.

Après, pour une utilisation croisière c'est pas forcément le mieux car ça se répare moins facilement qu'une voile dacron (à cause du côté laminé) et ce n'est pas fait pour être utilisé à moitié enroulé à long terme.

Le 2e "gros" problème des laminés d'occasion c'est que s'il y a ou "a eu" des accrocs dans le mylar et que le coeur a été exposé à l'eau, les membranes ont tendance à se délaminer à cause de la vapeur d'eau qui progresse et abime la colle. Et quand ça comment... c'est presque impossible à arrêter.

Donc si voile très pas cher... pourquoi pas. Avec bande anti-UV.

Sinon, Dacron... C'est pas la valeure de ref' pour rien.

PS: pas mal de voiles noires "carbon" sont en fait des voiles aramide (Technora) dont les fibres sont teintées en noir pour améliorer leur résistance aux UV.

12 nov. 2015
0

Merci pour ce message bien argumenté ! C'est la première bonne explication que je trouve sur la durabilité des voiles laminées.

12 nov. 2015
0

sur les gros de course, les voiles d'avant en carbone sont montés sur des emmagasineurs, tout ou rien. pas de soucis ça se roule, mais... pas de fasseillements!!
ex en course. au près changement de voiles d'avant. passer du solent à la trinquette. on abat en grand pour rouler le solent, dérouler la trinquette la border à plat et remonter au vent... un truc de fou pour sauvegarder sa voile en carbone..

12 nov. 2015
0

Oui

Mais en course ils se fichent pas mal de savoir si elles vont durer ou pas
Gabart and co ne payent pas leurs voiles
Et le gars qui possèdent un voilier de course de 15 ou 20m s'en fiche totalement aussi

12 nov. 2015
0

Peux tu me donner l'adresse ou les coureurs ne payent pas leurs voiles, ca devrait intéresser quelques copains qui font de la course au large avec de vieilles voiles d'occasion.

12 nov. 2015
1

Ca n'a aucun de dire que les voiles carbone ceci ou cela. Ce sont des voiles laminées ou membranes, dont les caractéristiques dépendent de la structure choisie. On peut faire des voiles carbone de compétition, qui seront très légères mais fragiles. Ou des voiles carbones de croisière, qui seront plus lourdes mais plus solides.

12 nov. 2015
0

Et surtout, en croisière ils mélangent systématiquement avec des fibres de kevlar (ou autre).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Bien fini ?

mars 2021