vocabulaire marin

aprés la belle discussion sur la brume et le brouillard, ce serait sympa de redécouvrir ou de repréciser le vocabulaire utilisé sur nos jouets ou nos demeures flottantes..

j'ai avais trouvé deux dans "role de plaisance " de Jacques Perret: (de mémoire)

qu'est-ce qu'un "soubrecargue" ?

Comment appelle-t-on les trois brins d'un palan simple??

L'équipage
31 juil. 2003
31 juil. 2003
0

Ben,
je sais ce que c'est un soubrecargue, je sais pas pour le palan. Ce jeu est sympa aussi, comme les photos.

A +

31 juil. 2003
0

subrécargue?
Tiens, moi j'écrivais ça "subrécargue" ?

Pour les brins du palan, c'est facile: ils s'appellent "le premier, le second et le troisième". J'ai bon ?
Sans rire, doit y a avoir le courant et le dormant, dans l'histoire, non?

31 juil. 2003
0

vive google
Le Subrécargue (ou capitaine pêcheur), sur nombre de morutiers, particulièrement sur les Terreneuviers, le commandement est partagé entre le capitaine porteur, qui conduit les opérations de navigation, et le capitiane pêcheur qui conduit les opérations de pêche et de préparation du poisson. Le subrécargue est l'homme de l'armateur

31 juil. 2003
0

Et le palan ?
D'accord pour subrecargue, Hubert, en effet.

Et savez vous comment on appelle la personne qui commande un navire ? Facile... !

31 juil. 2003
0

subrécargue
A ma connaissance, il n'intervient pas que sur les navires de pêche. Sur les navires de transport, il veille de même sur la cargaison (subré - cargue), pour le compte de l'armateur. C'est lui qui se charge des négociations au départ et à l'arrivée, des conditions de stockage à bord, etc...

31 juil. 2003
0

qui commande le navire?
En Anglais, il y a le "Skipper", le "Patron" et le "Master" (pourquoi faire simple...?)
que viennent faire les Anglais ici ? ben.. j'entend dire ( et je lis ) "Skipper" à tout va dans ce qui concerne le "Yachting de fiston"
bon vent à tous, et je veux bien quelques éclaircissenments de ceux qui savent .

31 juil. 2003
0

question
la personne responsable du commandement du navire est-il responsable du navire ?

31 juil. 2003
0

Hum,
Gilles, tu as trop forcé sur la Duvel ?
Kes ça veut dire, ta question ?!

Wind, en français ça ira !

31 juil. 2003
0

Pendruig
Non, sur un navire personne n'est responsable sauf faute volontaire.
Bien sur le pacha est responsable de son personnel ( comme dans une entreprise ) même si le chef mécanicien est responsable de la partie moteur, le propriétaire est responsable de son navire. Les assurances sont là pour ne pas payer ( comme d'hab ).

Salut osmose, pas encore en vancances ?

31 juil. 2003
0

Salut.
non, pas encore.

Pouvez-vous m'expliquer ce que vous voulez dire par là, Pilote et Pendruig ?

Merci.

31 juil. 2003
0

Si je le savais
si j'avais la réponse je ne te demanderais pas,

ce n'est pas encore la bière

je me demandais si dans la question comment appelle-t-on la personne qui commande... il y avait une différence de responsabilité entre la personne qui donne un ordre à une autre personne et celle qui exécute un ordre (donc qui commande également le fonctionnement du bateau)

et puis c'est compliqué je me perds c'est plus simple avec mes conneries surtout quand c'est moi qui les pose !!!

en bref je dirais le cammandant et c'est mon dernier mot Jean M....

31 juil. 2003
0

Le cammandant ?
C'est un fromage ? Et pour le palan ?

31 juil. 2003
0

Faute de f....
j'en fais beaucoup mais celle-là est bien bonne

pour le palan je ne sais pas comme déjà dit entrant, dormant et sortant

je vous fais un paquet ?

31 juil. 2003
0

le commandant
c'est celui qui porte un fromage blanc sur la tête quand il commande un "Gin and tonic" à la "Voile au vent" à Cannes.

Ce peut être aussi celui , qualifié de "capitaine" par l'Administration, porte sur ses épaules, frêles ou non,l'écrasante responsabilité d'un "navire" et de tout ce qui s'y trouve, et même de ce qui se trouve autour(toujours pour l'Administration: un "bâtiment de mer" est un "navire", même s'il s'agit d'un"pêche-promenade").Capitaine au longs cours (ça n'existe plus, mais c'est tellement beau) ou bien propriétaire ou locataire de voilier de plaisance avec ou sans diplôme sont dans le même sac en cas de pépin, car un navire doit obligatoirement avoir un "capitaine".
C'est pourquoi certains ont des velléités de couler avec leur "bâtiment", ce qui est mélodramatique et de très mauvais goût. Plus généralement, on s'en tire au moyen d'un magnifique "rapport de mer" où, "après avoir "consulté les principaux de l'équipage",l'on expose le cas de force majeure en respectant les règles de grammaire et la ponctuation, et l'on finit par se réserver le droit d'en rajouter si besoin est. Il n'y a plus qu'à porter l'oeuvre à un bureau des Affaires Maritimes, ou à un consulat de France à l'étranger. Cest alors que les ennuis commencent.

01 août 2003
0

Et pour le palan, ça vient ?
Oui, le Commandant commande le navire. Commandant, c'est une fonction.
Il est assisté par le second, ou le second capitaine.

On l'appelle Commandant, et pas capitaine comme le dit Hergé par exemple (mais il n'est pas le seul). Lorsque Tintin appelle Haddock "Capitaine" à bord du Karaboudjan, il commet une erreur. On appelle capitaine le second.

On peut être commandant sans être capitaine.
Par exemple, on peut commander un caboteur avec un brevet d'officier chef de quart.

Dans la royale, on peut être commandant tout en étant lieutenant. On dira par exemple : "le lieutenant de vaisseaux Machin, commandant le bâtiment Truc."

On peut également être capitaine (de 1ere classe, de frégate,...) et ne pas être commandant, bien sur.

Les Anglo-saxons, eux, appellent 'captain' le commandant. Mais n'appelez pas capitaine l'officier qui commande un navire, c'est le commandant. On dira donc 'bonjour commandant' et pas 'bonjour mon commandant', locution pourtant correcte pour un militaire ayant le grade de commandant. Dans la marine, commandant n'est pas un grade, c'est une fonction.

Mais on va pas en faire un fromage.

A +

01 août 2003
0

terminologie
et le "chef" n'est pas celui des cuisines, mais des machines...
Il a généralement la réputation d'être un solide alcoolique (est-ce à cause de la chaleur de la salle des machines?), même dans le film "le crabe tambour"

un lieutenant de vaisseau porte un galon de plus que son homonyme terrestre à qui il manque le vaisseau. Cela remonte à Louis XIV, époque à laquelle un "Lieutenant général" pouvait être une sorte d'Amiral...
( je crois savoir que dans la cavalerie, on se donne systématiquement le grade au-dessus du galon porté, et, dans le Sud des Etats-Unis, j'ai rencontré une floppée de "colonels" qui n'étaient probablement que capitaines de réserve, voire peut-être sergents à la retraite - mais ce ne sont pas des marins -)

dans la Marchande, la chose se complique avec des vestiges de tradition: il y a peut-être encore des "Patrons au bornage" ( ce qui ne veut pas dire qu'ils soient bornés ), des "matelots-patron", et un système de dérogations qui permet à un "capacitaire" d'exercer des fonctions de lieutenant, voire de commandant sur certaines unités . Cela fait partie du pittoresque du métier.
Il reste aux titulaires du PPV ( dont certains de très haute volée ) à trouver leur place dans l'histoire de la navigation

bon vent à tous

01 août 2003
0

le palan!
à la demande générale:
le "dormant" reste attaché a la poulie supérieure
le "courant" se ballade entre les deux
le "garant" se tient a la main

ça parait bète de nommer chaque brin, mais quand on remonte la chaloupe (pas l'annexe hein!)et que le bosco crie que le garant va bloquer, on sait immédiatement ou regarder, alors que sans vocabulaire précis ça m.... plus longtemps!

01 août 2003
0

jeu
dans un film ancien ("les emmerdeurs") un cuisinier amateur maniaque accablait les convives de vocabulaire technique juste assimilé:
"sachez qu'on ne cuit pas,! on poele, on grille, on poche, on fait revenir, on blanchit, on saisit, on mijote, on..."

nous autres marins amateurs ou chevronnés , on ne tire pas! on souque, on étarque, on reprends, on borde, on hisse, on... un bout, une aussière, une drisse, une écoute, une remorque, une garcette, une estrope, ...

certains de nos équipiers (iéres)doivent nous trouver un peu emmerdeurs (:>)

jeu: dans les deux listes ci-dessus (de manoeuvre et de bout), mettre ensemble ce qui peut l'être!

01 août 2003
0

Jeu
[nous autres marins amateurs ou chevronnés , on ne tire pas! on souque, on étarque, on reprends, on borde, on hisse, on... un bout, une aussière, une drisse, une écoute, une remorque, une garcette, une estrope, ... ]

On tire : un coup (voir le nain)

Un bout : on souque
Une aussière : on souque, on reprend
Une drisse : on souque, on étarque
Une écoute : on souque, on borde
Une garcette : on on souque
Une estrope : on souque

Pour on hiise, à mon avis il n'y a rien ici. Il y a le nain, qui se hisse dans l'annexe avec le bout du couteau de la survie, mais ça devient compliqué.

01 août 2003
0

merci patron
Je trouve l'emploi du terme patron, moins formel, plus sympatique pour les petites unités: le patron a les capacités au commandement même s'il n'a pas tous les diplômes; et ce n'est surement pas moi qui irait les demander, laissons celà aux sergots de ville reconvertis. Cette appellation introduit une touche d'égalitarisme dans un milieu très rigide, tradition de la Royale oblige!
A ce propos je crois me souvenir que dans les milieux républicains bretons, on disait plutôt: X navigue à l'Etat (par opposition avec la marchande)ou sur la Marine Nationale. On parlait jamais, du moins dans ma famille, de Royale; il y a des expressions qui fachent même si elles introduisent un brin d'humour.
Pour en revenir au terme patron, il a pris une modernité inquiétante en quittant le domaine maritime: le chevalier d'industrie, promu capitaine d'industrie par des média complaisants devient un patron-voyou quand ses turpitudes sont exposées au publique. Encore un drole de "lascar"
Alan

01 août 2003
0

cuisine et vocabulaire
pour Michel: imaginons un cuisinier qui se contenterai de "cuire" les aliments: Beurk!
(au "Mac-Do" peut-être ?).

Patron est un mot d'origine très ancienne - latine - qui a donc évolué en prenant diverses significations, à terre ou à la Mer. On est bien obligé de définir des limites.

Quant à "lascar", c'est un dérivé d' "el askari" ou "l'askari" qui signifie soldat (ou pauvre biffin si l'on veut!) Dans le cas du "patron-voyou", je verrais plutôt "capitaine d'industrie", ce qui n'entache en rien l'image de nos capitaines navigants (les capitaines-pollueurs ne sont que des pirates, même s'ils arborent un semblant de pavillon et qu'on ne les pend plus)

01 août 2003
0

BPPV
d'ailleurs, ça veut dire Brevet de Patron...

T'as aussi le patron-pécheur. Mais le patron n'en faut...

Bof.

02 août 2003
0

nagez!
il faut quand même être sûr que tout le monde parle le même langage, surtout quand le même mot a deux sens trés différents pour le terrien et pour le marin puriste. exemple:

en revenant au bateau mouillé en avant port, contre le vent et le clapot , aux avirons, c'est dur de gagner quelques mêtres, le bateau semble toujours aussi loin.... alors vous dites :
"il ne reste plus qu'a nager trés fort!"
et là vos deux équipier sautent a l'eau!

(:>)

02 août 2003
0

nagez
et s'ils ne faisaient que cela !
c'est l'inconvénient des équipiers sans formation.

la chose m'est arrivée: une passagère a trouvé que nous n'arrivions pas assez vite à terre en tirant des bords dans une brise agonisante: elle a sauté à l'eau pour rejoindre la terre à la nage. Au bord suivant, nous l'avons récupérée.

04 août 2003
0

ga bu zo meu
Les shadocks savent se debrouiller avec seulement 4 mots dans leur vocabulaire: Ga, Bu, Zo et Meu

Il n'y a pas de raison que les marins n'arrivent pas a ce plier a cette discipline!

Plus serieusement, si je dis borde le foc ou etarque le foc, on ne tirera meme pas sur le meme bout.

et ca doit etre la meme chose en cuisine.
cf. le cuistot du "bal des casse-pieds" qui demande a valérie lemercier de singer le chevreuil. Et elle de se mettre a sautiller en se faisant des cornes avec les mains...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (152)

novembre 2021