VMG comment ça marche?

Bonjour

On parle souvent du VMG (velocity made good) ,on sait qu'il s'agit du meilleur compromis cap/ vitesse pour atteindre une cible .bien

Mais dans la pratique à bord ,il faut avoir des instruments pour connaître ce VMG ,lesquel?

en un mot comment obtient-on ce VMG à bord dans le bateau de monsieur tout le monde !

merci

josé

L'équipage
08 déc. 2016
0

Il faut un speedo et une girouette anémomètre
Le calculateur calcule le vmg en projetant le vecteur vitesse sur l'axe du vent réel.

08 déc. 2016
0

;-)
Je ai mal compris la question? On va reparler de de définition de vmg :blabla:

08 déc. 2016
2

Avec un GPS. Même les premiers modèles te l affichent. La distance au but, la vitesse fond et c est joué.

08 déc. 201608 déc. 2016
7

2 choses distinctes :
VMG qui est sur l'axe du vent (et ça le GPS l'ignore)
et
VMC qui est la projection de ta vitesse sur une une route.
en effet par simplification beaucoup de gps parlent de vmg (et usage aéronautique aussi) mais c'est une erreur ce n'est pas la même chose pour nous voileux.
.
Le gain au vent VMG ne dépend pas de ta position, seulement de ton déplacement par rapport au vent.
Le gain sur la route VMC, pour une même vitesse et cap va décroitre au fur et a mesure que tu t'écartes de l'axe de route initiale - car l'écart de route va s'amplifier.
olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com[...]mg-vmc/

08 déc. 2016
0

Fansf peux tu nous faire un petit schema stp, ce serais plus clair ?..

08 déc. 2016
0

OK, merci Fanchsf, j'avais zappé "la sortie de cadre", je croyais que tu parlais d'un point anguleux du cadre.. La je comprend bien, de tte façon, mathématiquement parlant, la sortie de cadre rallonge la route est c'est toujours perdant.
S'il y a une bascule de vent ou un courant à prendre en compte , c'est complètement différent..

08 déc. 201608 déc. 2016
3

Par l'exemple différence VMG, VMC
supposons une route au près - on a placé un WP sur une marque situé au vent et dans l'axe du vent. admettons plein Nord.
Le GPS calculera en permanence la VMC (VTD) vitesse de déplacement fond projeté sur la route par rapport à cette marque.
La centrale calculera en permanence la VMG vitesse de déplacement fond (ça c'est la théorie la pratique étant vitesse surface approximative) projeté sur l'axe du vent réel (au portant la VMG est négative)
Avec un bateau classique faisant 90° d'angle mort
Mes bords de près seront 315° et 45°
Ma VMG de 70% de ma vitesse surface (sin 45°).
Au début mon écart de cap sera aussi de 45° VMC=VMG
Plus j'avance sur mon bord de près plus mon écart de cap tend vers 90°
J'avance sur mon bord la VMC s'effondre alors que la VMG fluctue en fonction de mes réglages, façon de barrer, etc.
Par exemple si je relève la marque à 75° ma VMC ne sera que de 4% de ma vitesse, (sin 75°) ma VMG pourra en même temps être excellente.
Il faut bien pour virer que j'arrive a relever ma marque par le travers (90°)
Arrivé à 90° je serais sur le bord du cadre et devrait virer.
Prenons cette situation a proximité du cadre.
Ecart de route 90° --> VMC =0
Alors que dans le même temps j'ai put améliorer mes réglages et augmenter ma VMG - augmenter mon gain au vent.
Je suis étourdi par cette superbe VMG je reste sur ce bord et sors du cadre.
Ma VMG est toujours aussi sympa, mais ma VMC est négative (plus de 90° d'écart de route) je m'éloigne de la marque ... mais fier de mon gain au vent.

VMG et VMC (VTD parfois) sont 2 outils différents et complémentaires.
On peut avoir une VMG excellente mais être sur le mauvais bord - pour rejoindre une marque.
On peut avoir une VMC déplorable mais être ou il faut pour rejoindre une marque de la manière la plus rapide qu'il soit.

08 déc. 2016
3

la flemme pour le schéma.
postulat bateau faisant 90° bord sur bord (plus facile)
visualise un près en 2 bords ou tu démarres bâbord amure
.
1° au départ
marque au 360 - vent au 360
cap bateau 315° vitesse 6 knts
VMC=VMG=6 x cos 45° (4,24) (écart entre mon cap et le vent ou la route à la marque)
.
2° au environ du milieu de bord bâbord.
Marque au 23° - vent au 360°
cap bateau 315° - vitesse 6,1 knts (j'ai amélioré les réglages)
VMG = 6,1 x cos 45° (4,31) (écart entre mon cap et le vent)
VMC= 6,1 x cos 68° (2,28) (écart entre mon cap et la route à la marque)
VMG en hausse - VMC faible
.
3° il est temps de virer
Marque au 45° - vent au 360°
cap bateau 315° vitesse 6,1 knts
VMG = 6,1 x cos 45° (4,31) (idem)
VMC = 6,1 x cos 90° (0) (écart entre mon cap et la route à la marque)
VMG constante - VMC nulle je fais route à la perpendiculaire de mon objectif
.
4° je suis en retard pour virer
Marque au 48° - vent au 360°
cap bateau 315° vitesse 6,1 knts
VMG constante (4,31)
VMC = 6,1 x cos 93° (-0,31)
VMC négative je m'éloigne de la marque
.
5° j'ai viré et commencé mon bord
Marque au 45° - vent 360°
cap bateau 45° vitesse 5,6 knts (j'ai du mal sur ce bord)
VMG = 5,6 x cos 45°(3,96) (en baisse)
VMC = 5,6 (je suis en route directe sur la marque 45°)
.
6° le vent tourne a gauche
Marque au 45° - vent 340°
cap bateau 45° vitesse 7,2 knts (le vent a adonné)
VMG =7,2 x cos 60° (3,65) en baisse

VMC=7,2 (suis en route direct)
.
Prend le temps de lire et tu verras que pouvoir tirer parti des instruments n'est pas simple voir peut induire en erreur.

08 déc. 2016
4

FAUX !
un gps n'a jamais donné le VMG ... :non:

1

Google...1ère réponse :
fr.wikipedia.org[...]de_good :litjournal:

Une petite flemme José? :mdr:

08 déc. 2016
1

je crois que c'est un des pires articles Wiki que j'ai put lire.

0

Ce que je crois, et ça m'amuse beaucoup, c'est que, derrière le même nom (VMG), forcément sérieux et important puisque c'est l'acronyme d'une expression anglo-saxonne, il y a, au moins, deux significations différentes.

J'ai un peu l'impression d'assister, goguenard, à un débat entre des juristes et des ingénieurs lorsqu'ils parlent d'attendus.

Le mot est simple, tout le monde est persuadé que ce qu'il comprend est LA signification définitive de ce mot simple mais, pas de bol, ce même mot à une signification différente selon le corps de métier (les motifs d'une décision pour les judicaillons, ce que l'on attend d'un travail pour les ingénieurs).

Moi, pendant ce temps là je me régale. :mdr:

Continuez, continuez :bravo: :pouce:

08 déc. 2016
1

il faut une girouette anémo qui donnera vent apparent et angle apparent.
un capteur speedo
et une électronique a même de calculer la vmg.
Raymarine ST60 et + , NKE, B&G,etc ....

La seconde partie du volet devient avoir un chiffre VMG est il utile si il est faux ?
Pour que la vmg soit juste il faut que les données de base soient justes (vitesse et vent).
Hors a la base les solutions courantes partent mal se basant sur une vitesse surface alors que le vent apparent dépend du déplacement fond.

Les approximations(erreur) de mesure de chaque source de donnée (vitesse, vent) peuvent amener a des résultats farfelus après calcul de la VMG.

Bref, pour que simplement la tendance soit bonne, cela nécessite déja un système pas trop mauvais et surtout un étalonnage rigoureux et régulier des capteurs.

08 déc. 2016
0

ok merci ;mais n'y a -t-il pas aussi le parametre des vitesses polaires du bateau ...en principe un bateau va plus vite en abattant un peut qu'au pres serré ???

08 déc. 2016
0

ok fanchsh ...je me posais bien souvent la question car ici souvent l'on parle de VMG alors qu'en fait c'est le VMC donné simplement par le gps ...ça me chagrinais ,comment calcule-t-il ce fameux VMG ..ils ont un ordinateur etc ..

car moi dans le temps jadis a l'époque ou nous n'avions pas d'instrument je faisais ce "VMG" sur du papier milimetré avec des vitesses differente en fonction de l'angle par rapport au vent ...et parfois en abattant un peu plus ce que l'on perdait en remonté au vent ou le gagnait en vitesse ..... mais pour cela il faut un logiciel

ok

merci

08 déc. 2016
0

La difficulté c'est quand on est sur le bateau, la polaire il faudrait l'avoir en tête avec le vent apparent car c'est bien celui là qu'on recoit , sur cet exemple, la VMG sur l'axe sous le vent à 6 nds, vous avez vu ou le point est marqué ? C'est le petit bateau noir (optimum gybe)... Ben je vous garantis que plus d'un marin n'a jamais cru qu'on pouvait le mieux descendre au vent en le recevant à 90 ° sur un coté..!.. Perso, je n'aurais jamais imaginé que cela puisse être aussi "distordu" , mais la trigonométrie est formelle..
a101.idbmarine.com[...]ues.php

08 déc. 2016
0

Ah, la Graphoplex...
J'ai même eu une règle rotative, il suffisait de compter les tours dans le sens horaire pour incrémenter les puissances de 10, et ceux dans le sens anti-horaire pour décrémenter.

08 déc. 201616 juin 2020
3

ça c'est autre chose !
avec une électronique plus élaboré et des polaires juste de ton bateau, ta centrale (là c'est plutôt logiciel stye Adrena) peux te dire que ton VMG acteul est de 5knts par exemple mais que tu marches à 90 % de ton Vmg optimal.
En clair tu n'es pas au bon angle ou mal réglé, ou les conditions du moment ne permettent pas d'atteindre la meilleur vitesse (étât de mer, chargement du bateau, état de carène par exemple)

L'outil VMG "simple" d'une centrale courante te permet de voir l'évolution de sa valeur en fonction de ton angle.
Je navigue a 40° du réel, je passe à 42° je rerègle j'attend que ça se stabilise la VMG augmenté ou diminué ?
Augmenté super
j'essaye a 44°
ça baisse
OK allons pour 42°
Tiens le vent force je règle essayons à 40° la VMG augmente

Bref avec du sens marin et de la pratique ça sert pas a grand chose au près.
C'est plus utile au portant avec des bateaux "modernes" ou multicoques.
Marcher à 15 knts à 50° de la route ou à 9 en route directe.
C'est plus drôle a 15 pas forcément plus efficace.

Ci joint un exemple de présentation de polaire tel utilisé souvent en régate.

Ce qui est vraiment intéressant c'est les 6 lignes du bas.
ou pour une vitesse de vent donnée tu as la vitesse cible associé a l'angle vent réel qui donne la VMG optimale (au près et au portant)
Tu vois sur ce bateau A31 dans l'exemple que qu'au près plus le vent est fort plus tu capes
Tu vois qu'au portant entre 12 et 20 knts il faut faire de la route directe (quasi 170°) par contre dans des vents plus fort le bateau accélèrerait suffisamment pour que la meilleur VMG négatives soit vers 147° du vent réel (en clair vent fort tu lofes plus au portant sur ce bateau - l'accélération compense la distance)

08 déc. 201616 juin 2020
2

Pas besoin d'un logiciel
Si tu as une polaire de vitesse sous forme graphique, les meilleures VMG se repèrent graphiquement.
Une équerre sur la courbe des ordonnées et l'on détermine ou la projection est maximale ---> un point sur la courbe --> une vitesse un angle. (les petits carrés sur l'exemple joint)

Mais bon tout ça c'est du pipeau a moins d'avoir une armée d'ingénieur derrière et des campagnes de mesures de dingue, ça ne marche jamais de manière fiable - trop d'approximation dans la chaine de mesure.

Un truc utile c'est de se faire un rapide tableau de l'évolution du sinus pour voir quelle accélération (en %) doit compenser un écart de cap donné.
Mais le plus utile c'est de bons yeux (en régate) et de pouvoir estimer justement et rapidement l'évolution par rapport aux autres - c'est plus efficace que n'importe quelle électronique embarqué.

En voile de toute façon, tant que l'électronique sera en temps réel - elle sera en retard - en régate pour être bon c'est du prédictif qui guide la conduite.

2

Ou juste une règle à calcul...
C'est pas électrique, c'est pas magique, c'est juste écrit petit. :mdr: :litjournal:

0

Oui mais, tu sais, les gamins comme José ne connaissent pas. :-(

Je suis même persuadé qu'il ne sait plus faire une multiplication autrement qu'avec une calculette :langue2: :mdr:

08 déc. 201608 déc. 2016
0

Les solutions standards des calculateurs intégrés dans les blocs anemo sont prévus pour des situations sans vecteur courant, et on sait que celui ci n'est pas négligeable sur le calcul du vent apparent. Au yachtmaster on enseigne comment exploiter cet effet de façon favorable :

keyassets.timeincuk.net[...]400.png

08 déc. 201616 juin 2020
0

Et pourtant sur le site gitana-team.geovoile.com[...]racker/
Quand on pointe sur un bateau on ouvre une fenêtre où les indications VMG correspondent à la vitesse de progression vers le but ... si je ne m'abuse...
Il y a même parfois des VMG négatives - par exemple quand JP Dick a du rebousser chamin pour réparer son entrée dans la zone d'exclusion, ou quand Tanguy de Lamotte remontait vers Les Sables...

Bon j'ai écrit ça avant d'aller lire l'article d'Olivier Chapuis... OK, je ne confondrais plus même quand on m'enduira d'erreur.

08 déc. 201608 déc. 2016
1

Quand on parle du VG j'emploi aussi le terme VMG.
Que l'intitulé soit VMG ou VTD ou VMC n'a pas d'importance.
Ce qui est important est surtout de savoir que le gain au vent et le gain sur la route sont différents, donné par des instruments différents et n'ont pas le même usage.
Reste en fonction du contexte a interpréter de quoi parle notre interlocuteur.

08 déc. 2016
0

le vmg :
c'est la vitesse maxi sur la route la plus courte pour aller d'un point ou l'on s'emmerdait à un autre ou on fera la même chose ..
alain :jelaferme:

08 déc. 2016
0

:mdr:

08 déc. 2016
0

le calcul de VMG permet de comprendre pourquoi plus un voilier va vite, moins il fait d'angle au vent reel, plus il fait de route et moins il met de temps pour arriver a la bouee au vent.

08 déc. 2016
0

on peut calculer un vmg aux allures portantes aussi ..
avant l'électronique ,ça se faisait très bien sur la carte avec la règle
et le compas à pointes séches
alain

08 déc. 2016
1

avant l'électronique avec la carte et la règle ?
Peux tu expliquer la méthodologie pour déterminer le vent réel :reflechi:

08 déc. 201616 juin 2020
0

Le concept de VMG est un peu plus général que juste le près serré et le vent dans le dos.

Sur ces polaires, il y a 6 angles de VMG. En jaunes, tous les angles où il ne faut pas naviguer parce que pas optimaux. Si on veut aller dans une direction dans les angles 'jaunes', il vaut mieux alterner entre deux angles de VMG.

  • Au près, ne pas aller à moins de 40°. Louvoyer entre +40° et -40°.
  • Ne pas faire d'angles entre 80° et 95°. Il vaut mieux alterner entre 80° et 95°.
  • Ne pas faire d'angles entre 100° et 120°. Il vaut mieux alterner entre 100° et 120°.
  • Ne pas faire d'angles au-delà de 165°. Alterner entre +165° et -165° vent dans le dos.
08 déc. 201608 déc. 2016
1

@Numawan,
là tu ouvres encore un nouveau volet.
ce dont tu parles se nomme les secteurs limites.
définissant un secteur mort entre 2 voiles. Je dois faire route vers une marque au 100° - ma vitesse de rapprochement est de 9 knts sous génois cap au 90°, ma vitesse de rapprochement est de 9 knts sous spi cap au 110°.
Entre 90 et 110° ma vitesse de rapprochement à la marque est inférieur à 9 knts (trop bas pour le génois, trop haut pour le spi).
La route alternant spi génois 110° puis 90° sera plus rapide que la route directe au 100°
Plus le plan de voilure est évolué moins il y a de secteur limite (voir cela peut être supprimé) mais au prix de changement de voile plus nombreux.
Cette notion, s'apparente a du gain vers la marque CMG, VMC, VTD pas au VMG dans son sens marin.

08 déc. 2016
0

Interessant mais pourquoi le 90° et 110° (du vent réel) ne sont pas optimaux ?

08 déc. 201616 juin 2020
0

Il s'agit ici d'une polaire produite automatiquement par l'app ipolar pour un X-37. C'est juste à titre illustratif. Ne pas prendre cette polaire pour argent comptant. Les lignes bleu clair donne les vitesse sous GV+génois, les lignes bleu foncé sous GV+Asymétrique.

Si tu veux aller au 90° par exemple, il vaut mieux combiner un morceau à 80° sous GV+génois, puis un morceau à 95° sous GV+Asymétrique. Ou inversément. Il faut voir ça sous forme de vecteurs. Sur mon petit schéma, en rouge deux vecteurs à 90°, en bleu un vecteur à 80° et un autre à 95°.

08 déc. 2016
0

Non, la ligne bleu foncé, c'est tout sous GV+asymétrique. Ne prends pas cette polaire trop au sérieux. Ce 'trou' entre 110° et 120° ne me paraît pas réaliste. C'était juste pour illustrer mon propos qu'il peut y avoir de nombreux angles de VMG.

08 déc. 201616 juin 2020
0

Numa, pour etre plus clair dans ma réponse, j'ai aussi fait un petit dessin, le point "en retrait" est celui du croisement marqué par une X et entouré en rouge, la norme vecteur est le trait bleu. Dans ce cas il ya bien théoriquement un intêret arithmétique à pratiquer comme ton schéma, je me trompe pas ?..

08 déc. 2016
0

Oui en changeant de voile je suis d'accord car si on superpose les 2 courbes, vers l'angle 90° il y a un point en retrait de la norme vecteur vitesse..
A 110°, c'est peut être le changement de spi asym--> spi sym, ou code X-- spi sym ?

08 déc. 201608 déc. 2016
0

Oui, bon exemple nettement plus réaliste. Même si l'avantage de pratiquer comme sur mon schéma n'est pas très prononcé dans ce cas-ci (le point X n'est que très légèrement en retrait).

Dans ton exemple, il faudrait éviter des angles entre 80° et 90°, au pif.

08 déc. 2016
0

je pense que ça dépend des voiles que tu peux établir et de leurs plages de réglages optima...

08 déc. 2016
0

merci bien ...

conclusion le papier millimetré de jadis est m^me aujourd'hui plus efficace que toute l'electronique embarquée , et moins cher !!!mdr ça me rassure ..

08 déc. 2016
2

le vent n'a rien voir dans le VMG
c'est velocity made good ..
à toi de te demm.. pour faire la route la plus courte et la plus rapide qui n'est pas forcement la plus courte
avec l'électronique quand on tire des bords on sait quand il faut virer
dès que l'on ne se rapproche plus de la cible le VMG chute
en tirant des bords de largue on peut avoir un meilleur VMG qu'au vent arrière
ou alors on ne parle pas de la même chose
alain

08 déc. 201608 déc. 2016
2

@fritccat c'est bien tu n'as rien compris mais ce n'est pas grave.
again
olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com[...]mg-vmc/

08 déc. 2016
1

Issue de l'article que tu reconnais juste
Le VMG (Velocity Made Good en anglais que l’on peut traduire littéralement par vitesse utile) est le gain dans le lit du vent (mesuré en noeuds), autrement dit la projection de la vitesse surface (vitesse sur l’eau mesurée par le loch-speedo) sur l’axe du vent réel (ou vent vrai), calculée par la centrale de navigation.

Si tu vois toujours pas le rapport entre VMG et vent - c'est bien que tu ne comprend rien.

08 déc. 2016
1

Je ne me rappelais plus pourquoi tu apparaissais en grisé - merci de me l'avoir rendu évident !

08 déc. 2016
0

tu mes cites un article qui lest juste et tu affirmes le contraire .
mais c'est pas grave ,ça ne m'empêchera pas de dormir .

:reflechi: :aurevoirdame:

08 déc. 2016
1

ce n'est pas dans le lit du vent ,c'est sur la route définie entre un point A & un point B.
alain

08 déc. 2016
0

Je trouve qu'il y a plus simple

Tu sais que que tu peux rouler en vélo à 35km/h pendant 1h sur du plat; ça c'est ta vitesse polaire
Tu veux aller d'un point X à un point Y séparés de 35km

Il n'y a qu'une seule route platte, donc, ton temps THEORIQUE est de 1h. Ta VMG est optimale pendant 1h

Ca monte, tu ralentis, ton temps augmente, ta VMG se déprécie.
Ca descend, tu accélères, ton temps diminue, ta VMG s'améliore
Ta VMG te dit si tu dois pédaler plus fort ou pas

Supposons que tu aies le choix de 2 chemins de km identiques.
Un premier tout plat et un second avec des montées/descentes
Tu vas prendre le plat et ta VMG sera constante

Supposons que tu aies deux routes différentes: 1 plat de 40km et avec de montées/descentes de 35km
En théorie le chemin de 35km devrait être le plus rapide (35km/h + 1h); mais en réalité le plat sera mieux

En voile c'est la même chose

Tu veux aller de X à Y = 20Nm
Tu sais par habitude que ta vitesse moyenne est de 5Nm
Ton temps théorique est de 4h EN LIGNE DROITE SANS DERIVE DE COURANT

Tes polaires sont plus précises: ells ont des vitesses optimales selon ton angle au vent et en plus selon la voile que tu hisses selon le vent

20Kn de vent
Tu es au portant (ligne droite) tu as tout dehors mais pas de bol il y a des vagues et du courant contraire: ta vitesse moyenne diminue --> ton temps augmente --> ta VMG se casse la g

Pas de bol tu fais du près avec 2 ris --> tu fais 2 X la route 3 x le temps ou le contraire je ne sais plus ;-)
Comme ton bateau est équiligré différement BB et TB tes vitesses TB et BB ne sont pas les mêmes
Ton programme connait ton cap, tes polaires (vitesses théoriques selon les caps) et ta vitesse réelle mais il ne sait pas que sur BB tu es moins bons

Il estime alors ton temps de trajet --> plus long
Mais sur ton bon bord tu vas faire mieux --> VMG sympa
Sur le mauvais biord tu te traines --> VMG paaas von

Ta VMG est calculée non plus VS un ligne droite mais selon ta route réelle au près mais tjrs selon une vitesse théorique

La VMG change à chaque instant

En course, c'est important --> à force de s'entrainer on connait ses faiblesses et on sait où on doit forcer pour rester dans sa moyenne.

En croisière, c'est sympa. Mais comme tu ne te bats pas contre le chrono, tu n'as pas 9 voiles dans ton bateau; c'est juste rigolo

08 déc. 2016
2

ça fait 20 ans que j'utilise la fonction VMG avec un garmin de base, un vmg s'applique vis à vis d'un waypoint , non ? l'essentiel du charabia technique hyper complexe en dessous s'applique à des trucs sophistiqués qui intègrent plein d'autres choses

quand je tire des bords je connais le vmg sur chaque bord et je sais quand virer

pourquoi compliquer des choses simples !!

08 déc. 2016
0

Faux c une position integriste, velocity made good ce est pas du routage désolé tu confonds

08 déc. 2016
0

Il s agit d un abus de langage velocity made good n implique pas une aalyse météo ou autre qui bien sur améliore cette vmg

08 déc. 2016
2

VMC= vitesse de rapprochement de la marque

VMG= meilleur compromis cap/vitesse

08 déc. 2016
1

Je complète en simplifiant!

VMC= Vitesse de rapprochement de la marque. Indication donnée par un GPS

VMG= Meilleur compromis cap/vitesse , bateau au près ou vent arrière sous spi. Indication donnée par un anémomètre en liaison avec un speedomètre!

Les notions d'objectif de monter ou descendre dans le vent sont apparemment difficiles à cerner.... Il faut savoir rester simple pour être compris!!!

08 déc. 2016
0

J'ai dit la même chose, voir ta dernière ligne........... et puis tu me fatigues aussi!

08 déc. 2016
0

Pas de quoi se fachez, il y a 2 choses :
- la composante vectorielle (elle c'est une valeur qui varie avec l'angle)
- la plus grande composante vectorielle (elle est unique pour un angle précis, c'est ça le compromis cap-vitesse)..
Le tout étant de bien préciser celle qu'on utilise dans une discussion..

09 déc. 2016
0

Merci pour le lien, là, je comprends mieux.
Pour moi, "Velocity Made Good" = La vitesse fait du bien

08 déc. 2016
3

Pourquoi compliquer des choses simples? Parce que visiblement tu mélanges deux concepts différents. En ce qui me concerne, un GPS peut calculer une VMC en ayant un waypoint, la position, la SOG et la COG. Un GPS est totalement incapable de calculer une VMG, puisque c'est concept basé sur les angles au vent.

08 déc. 201608 déc. 2016
0

@jean,
comment expliques tu alors tous les exemples que je cite après ?

Bernot, Chapuis, AP Navigator, MLR, NKE ?
des intégristes aussi ?

ps : personnellement intégriste de la voile je prend ça comme un compliment :alavotre:

08 déc. 2016
0

@Jean ou la la ... tu n'as pas du tout lire ;-)

prend le temps de lire l'article de Chapuis que j'ai cité 3 ou 4 fois - il n'est aucunement question de routage ou d'analyse météo - en revanche ça recale sur le vocable VMG / VMC.

08 déc. 201608 déc. 2016
1

@Jean il ne s'agit pas de compliquer mais de complêter.
Ce dont tu parles (vitesse projeté sur la route) se nomme en langage maritime la CMC, VTD ou VMC ---mais aussi VMG en avion par exemple ou sur le site du VG d'ou le mélange.
En bateau a voile, et en particulier en régate la VMG est la vitesse projetée sur l'axe du vent, il en est ainsi depuis fort longtemps (les GPS n'existaient pas).

Par rapport a là vitesse projetée sur la route que te fournis ton GPS - La VMG est une autre donnée, qui a une autre utilité - essayer de trouver le meilleur compromis cap vitesse lors d'une remonté au vent, ou d'une descente dans l'axe du vent.
Pour la 3 ème fois olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com[...]mg-vmc/
La VMG te permet d'optimiser l'usage du vent - ta VMC d'optimiser ta trajectoire.

08 déc. 201608 déc. 2016
0

NON
VMG c'est vitesse projeté sur l'axe du vent !
Le meilleur VMG est le meilleur compromis cap vitesse dans l'objectif de remonter ou descendre le vent.

08 déc. 2016
0

NON !
VMG n'implique pas meilleur !

je peux avoir a par exemple en essayant différente allure au près par 14 knts de vent à:

40° du vent VMG 4,8 knts
41° du vent VMG 4,9 knts
42° du vent VMG 5 knts
43° du vent VMG 4,9 knts
44° du vent VMG 4,8 knts

Dans ces conditions [b] mon meilleur VMG [/b] sera de 5 knts , ce qui me permet de déterminer que c'est à 42° du vent que j'aurai le meilleur compromis cap vitesse.

08 déc. 2016
1

Non tu ne dis pas la même chose !
je peux si j'en ai envie naviguer a 44°, je ne serait pas au meilleur compromis cap vitesse voilà tout.
mais j'aurais quand même une VMG de 4,8 knts, certes inférieur à ma VMG max.

Désolé de te fatiguer mais ta simplification, a outrance t'amène a affirmer une erreur.

08 déc. 2016
1

Je suis tombé sur cet article assez amusant :
www.atlantico.fr[...]03.html
J'aime bien le principe de base d'expliquer un concept pour un enfant de 8 ans... sans se réfugier derrière des termes ou affirmations techniques pour compenser (voir cacher) que finalement on ne l'a pas bien assimilé ..

08 déc. 2016
0

Plus t'avance moins vite... :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

08 déc. 2016
0

VMG=velocity made good
rien à voir avec WMG

Quelque soit le GPS, il donne le VMG, avec ou sans girouette.
Lorsqu'on navigue dans une zone à forts courants, c'est d’autant plus vérifiable.

08 déc. 2016
0

Plusieurs intervenants ici comprennent les concepts, mais utilisent des termes différents. C'est qui qui tranche? L'Académie Française?
:langue2:

08 déc. 2016
0

-Feuillète quelques livres anciens de voiles (antérieur au GPS)
VMG axe du vent c'est indéniable.
-prend le classique Bernot vent et régates les terminaisons sont :
VMG axe du vent
CMG sur la route
- article de chapuis plutôt pas mal
VMG axe du vent
VMC sur la route
les fabricants de centrale électroniques VMG axe du vent
/
restent les généralistes fabriquant de GPS qui foutent la mer...
/
bref dans la culture voile VMG c'est axe du vent
désolé pour ceux qui ont une culture voile issus de virtual !!

08 déc. 201616 juin 2020
0

Dans le rôle de l'académie Française
je viens de trouver la notice de mon premier GPS un AP Navigator !!
c'était un truc pas mal à l'époque capable de faire des polaires (courbe d'optimisation de VMG qu'il disait ;-) ) en étant interfacé a un speedo et girouette et compas - il tenait compte du courant.

l'extrait est
VMG vitesse de rapprochement sur l'axe du vent
WCV vitesse de rapprochement vers le point de route

pages en photos pour ceux que ça amuse.

Dans cette même notice il y a aussi les phrases NMEA
dont une certaine WCV,xx.x,N,cccc --> vitesse de rapprochement au Wpt.

PS : je ne suis pas sur qu'il existe sur le marché un GPS aussi complet aujourd'hui.

08 déc. 201616 juin 2020
0

Chez NKE réseau Topline

VMG : indique la vitesse de remontée dans l'axe du vent réel
CMG : indique la vitesse du bateau sur un cap choisi

08 déc. 2016
0

Certes NKE affiche toutes ces informations, mais certaines doivent être calculées à l'extérieur du système, puis envoyées à ce dernier sous forme de phrase NMEA.
Et là, ya du lourd... genre % par rapport à la polaire, etc ;-)

08 déc. 2016
0

C'est vrai que j'ai oublié de le préciser, VMG est calculée "in utero".
Je n'ai jamais utilisé la CMG (je viens de monter le système NKE), donc je ne sais pas quelles sont les informations utilisées, ni comment on en déduit la CMG...

08 déc. 2016
0

Et tu l'utilises comment ?

08 déc. 2016
0

Oui c'est ce que j'avais mit en pj il y a qqes heures. (post chezNKE réseau Topline).

08 déc. 2016
0

MLR FX312
VTD vitesse d'approche a votre waypoint

08 déc. 201608 déc. 2016
0

NKE TL25 actuel

VMG : indique la vitesse de remontée dans l'axe du vent réel
CMG : indique la vitesse du bateau sur un cap choisi

et en plus si reçoit la phrase NMEA WCV, il crée le canal V-Wpt (vitesse de rapprochement Waypoint - mieux vaut le préciser ici ;-) )

Ps : WCV phrase normalisée existant déja du temps de l AP navigator

08 déc. 201608 déc. 2016
0

Mais non
VMG c'est du natif dès que tu as girouette et speedo
CMG c'est du natif dès que tu as speedo et capteur compas
V_Wpt c'est reprit du Gps si il sort la phrase NMea WCV
on est vraiment sur du basique jusque là.

Ce dont tu parles ce sont les données performances qui elles sont externes (Adrena ou autre) vitesse cible, cap sur autre bord, % polaire ou % vmg optimale, angle optimum vent, vmg,cmg
là en effet ça devient du lourd !

Mais bon là on s'égard j'ai cité ces sources car VMG vitesse projetée sur l'axe du vent ;-)

08 déc. 2016
0

le cmg c'est simple comme tout - tu rentres 155 par exemple et la centrale te donnera ta vitesse projeté sur l'axe 155°

08 déc. 201608 déc. 2016
0

Des exemples d'usage.

  • tu rentres un axe parcours (banane) tu peux voir ta vitesse sur cet axe. en cas de bascule de vent la vmg ne sera plus sur l'axe parcours (elle est évolutive avec le vent) - la cmg elle restera sur l'axe parcours.
  • ça peut être utile aussi sur des secteurs limites (voir l'échange ave Numawan). Si tu reprends mon exemple cap au 100° tu verais ta CMG atteindre un maximum a 9 knts sous génois à 90° et CMG maximum à 9 knts sous spi a 110°
  • ça peut être utile au portant par exemple tu as une route a faire au 170° - tu rentres 170 comme consigne CMC tu marches à 9knts route directe mais en abattant de 20° tu prends des surfs et accélère si la CMC baisse en surf l'écart de route n'est pas compensé par l'acceleration --> route direct. LaCMC augmente quand tu prends les surfs --> ça vaut le cout on continue. (attention quand même au décalage latéral)
08 déc. 2016
0

Extrait d'une vieille doc NKE :

7.13 VMG (Velocity Made Good)
NECESSITE LE SPEEDOMETRE, ET L’ANEMO-GIROUETTE.
Indique la vitesse de remontée dans l’axe du vent réel.

7.14 CMG (Course Made Good)
NECESSITE LE SPEEDOMETRE, L’ANEMO-GIROUETTE ET LE COMPAS.
Indique la vitesse du bateau sur un cap choisi.

08 déc. 2016
2

On peut synthétiser ça en disant qu'il y a l'expression de la VMG des régateux pointus, qu'ils soient ou non bourrés* d'électronique (il n'y en a pas sur un 420) et la VMG des bourlingueurs qui voient la route à faire pour arriver là où ils veulent .

  • je n'ai pas dit vrais gâteux bourrés :heu:

Ceci dit, je trouve bizarre les données mentionnées sur les fenêtres pop-up du site gitana team... En effet les vitesses indiquées en instantané, sur 4h et sur 24h ne sont pas toujours cohérentes avec les variations de distances restant à parcourir (à vérifier) et surtout les écarts au 1er...

entre 12 h et 15 h HB aurait repris 21.2 miles en 3h alors que leurs vitesses respectives sont assez proches.

08 déc. 2016
0

Non, c'est un autre problème. Pour le classement de 12h00, ils ont utilisé la position de 11h30 pour Armel, mais 10h30 pour Alex. Du coup, Alex semblait avoir perdu beaucoup entre les classements de 9h00 et 12h00, puis semblait avoir regagné beaucoup entre les classements de 12h00 et 15h00. Ca se produit assez régulièrement, j'ignore pourquoi.

08 déc. 2016
0

J’emmène volontiers n'importe quel vieux régatier ou pointu de l'électronique dans mon jardin pour lui prouver que son VMG NKE ou autre sera négatif, alors que le mien sera positif.

08 déc. 2016
0

super merci d'être venu
:doc: :goodbye:

08 déc. 201616 juin 2020
0

La colonne de gauche est une moyenne sur 30 mn, les 2 autres sur 4hr et 24 hr, donc possible qu'à l'interval de mn d'enregistrement le boat était plus parallèle à l'axe de la route la plus courte. On dirait que dans ce cas le cap idéal est de 108°, voir le calcul pour Armel..

08 déc. 2016
0

Pas trop mal à la tête, Calypso? ;-)

08 déc. 2016
0

non non merci ,pour moi c'est bon ... mais je me marre car tout le monde parle du fameux VMG mais peut savent exactement en quoi cela consiste ... donc je vais ressortir mes feuilles de papier millimetré bien superieur a toute les electroniques :mdr:

08 déc. 2016
2

Pourtant le fancsh il s'est décarcassè pour vous l'expliquer!

08 déc. 2016
2

Pour ma part, je trouve que c'est surtout au portant que c'est le plus utile...
Et là, José avec ton papier millimétré j'aimerais voir...

08 déc. 2016
0

voyons tu as du aussi le faire non ...

  • au pres serré on regarde sa vitesse surface , durant quelques minutes ...
    • on abat un peu ....la vitesse augmente ...

-sur le papier millimetré on trace le premier vecteur sur 1h ...puis le second avec la difference d'angle ..au bout de chaque vecteur on retrace un vecteur en virant suivant ce que peut faire le bateau ... et on a le plus avantageux au bout de 2h par exemple ....en fonction des vitesses et des angles ... point besoin d'ordinateur ....

le courant lui est negligé car il aura le m^me effet dans les cas ...

reste la derive dû au vent ..plus on va vite moins on aura de derive on peut en tenir compte aussi mais c'est la poire pour la soif ou le pieds de pilote comme l'on veut

08 déc. 2016
0

bien sur , mais cela donne la tendance ...

et ce qui est interessant me semble-t-il c'est qu'apres avoir fait 10/20 fois le petit tracé on en tire avec des vitesses differente (en fonction de la force du vent et de l'état de la mer ) des regles et l'on n'a plus besoin de tracer quoi que ce soit . L'on sait qu'avec tel vent il est preferable d'abattre ou non ,

08 déc. 2016
0

ah oui mais fanchsf ... c'était du temps on l'on n'avait qu'un speodo a helice et le compas et des penons ...rien d'autre il fallait donc se creuser un peu les meninges ... maintenant on a un tas d'electronique mais personne ne sait apparement s'en servir et personne ne comprend rien à rien !!! sans doute faute justement de ne s'etre jamais posée de questions

08 déc. 201608 déc. 2016
0

et oui !!! :mdr:

pour la petite histoire j'ai un copain qui a navigué durant prêt de 10 ans avec un GPS reglé en mile terrestre !!! il allait toujours plus vite que tout le monde mais arrivait apres ....et je suis certain qu'il n'est pas le seul

08 déc. 2016
0

Faisant du traitement de données en fort volume, on vérifie tout les jours l'adage <shit in, shit out> ;-)

08 déc. 201608 déc. 2016
0

@Calypso le problème est là
"au bout de chaque vecteur on retrace un vecteur en virant suivant ce que peut faire le bateau"

Pour connaitre cela (cap sur l'autre bord à la même allure) il faut connaitre précisément l'angle / vent réel (ou essayer en virant et encore pour avoir la certitude d'être exactement à la même allure c'est pas gagné).
Au portant c'est encore plus dur.

Déja avec l'électronique c'est rarement fiable, mais là beaucoup trop d'empirisme pour que cela soit fiable.

08 déc. 201608 déc. 2016
0

Si cela te convient tant mieux, ce qui est bien c'est que tu as la mécanique en tête.
Sur la méthodologie de part mes activités je suis plus amené a causer poils de couilles que grosse louche - du coup trop éloigné pour te suivre
Dans ce domaine ma devise c'est que soit tu as du très lourd (quasi hors de portée d'un particulier vu le temps nécessaire pour faire une bonne campagne de mesure) soit il vaut mieux avoir du feeling.
Et le feeling quand on a le nez dans les compteurs ont peut pas le développer.

08 déc. 2016
0

Oui mais à cette époque les speedo était étalonné, et les compas compensé.
On en revient à la fiabilité des données.
Aujourd'hui tous le monde s'en fou IL Y A LE GPS - IL PARAIT QU'IL DONNE MEME LA VMG
:lavache: :acheval:

08 déc. 2016
4

Pour calculer les VMG et définir les VMG optimales, le problème n'est pas papier millimétré contre ordinateur. Le problème est d'obtenir des données fiables. En théorie ça semble facile. En pratique ça ne l'est pas du tout.

08 déc. 2016
0

@Numawan, j'abonde !!

08 déc. 2016
0

Je plussoie, en plein étalonnage de girouette.

08 déc. 2016
0

Petite anecdote. Lors de ma nav entre Lisbonne et Lanzarote, on s'est retrouvé dans une molle: vents variables de 3 à 5 nds, proche du vent dans le dos. On n'était pas pressé donc on a continué à la voile. Bon exercice de barrer pour faire une bonne VMG dans ce cas. Par exemple, je vois ma vitesse qui chute et mon AWA qui chute aussi, je fais quoi? Ou alors ma vitesse chute et mon AWA augmente, je fais quoi? En fait, la plupart du temps, mon AWA changeait très vite parce que la vitesse du vent changeait, alors que la vitesse du bateau avait plus d'inertie.

08 déc. 2016
0

un très bon moyen de tester un système.
essayez par environ 5 à 8 knts de vent
1° de rester à l'arrêt notez la direction et vitesse du vent (réel on est à l'arrêt).
2° de faire route au moteur a disons 6 knts, en prenant des caps différents.
Notez pour chaque Cap vent réel et direction vent réel donné par la centrale ;-)

08 déc. 2016
0

Effectivement

08 déc. 2016
0

Si la centrale était bonne il vent réel et direction réel serait constant (même rythme de variation qu'a l'arrêt).
Dans la vrai vie, prêt à parier que sur plus de 80% des systèmes variation angulaire >45° et variation en vitesse >4 knts.

08 déc. 201616 juin 2020
0

AWA = apparent wind angle,
si vitesse speedo chute et AWA chute aussi --> molle du vent réel ou allure plus abattue avec voiles trop bordées (vent a tourné)
si vitesse speedo chute et AWA augmente, allure trop loffée..
De toute façon une vitesse de vent c'est pas définition une valeur ultra-fluctuante, ça reste un gaz qui s'écoule dans un milieu complètement ouvert, sauf l'obstacle des voiles et du gréement..

08 déc. 2016
0

Non désolé ma réponse serait bonne pour l'AWS si S = speed pas pour l'AWA si A = angle..

Donc effectivement les cas sont "strange" , si speedo chute et AWA chute c'est trop loffé, mais si le vent vitesse diminue le VA adonne donc pas très logique...

09 déc. 2016
3

VMC = Ventilation Mécaniquement Controlé... la risée Yanmar, Volvo, Couach ou Evinrude... :scie: :acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (173)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021