Vivre sur son voilier

Bonjour, ayant pour projet un tour du monde en solitaire et un tout petit budget, je recherche la solution miracle pour financer le bateau et le voyage, j'en arrive toujours au même point : acheter un voilier de 10m, vivre dessus un moment avant le départ, plus de loyer et du temps pour préparer et payer le bateau, cette solution vous parait elle réalisable, existe t il un endroit sur Paris ou l' on peut vivre sur un voilier et combien cela coût il ?

Quel voilier est le plus adapté pour ce genre de programe ?

Je suis à l'écoute de vos conseils

Seb

L'équipage
04 déc. 2001
05 déc. 2001
0

pas de miracles...du travail
pour le miracle : difficile...euhm commentdire...ca court pas les rues...j'ai cherché un moment, en vain...

pour ma part, pas de conseils, juste mon expérience...

programme : TDM par les 3 caps en 3ans minimum à 2 sur le bateau
Bateau : brise de mer 9.35m, aluminium
Cout du bateau : 120KF,occasion
Préparation du bateau : 180 KF
caisse de bord + retour : 170 KF

Le "miracle" : on bosse mon amie et moi sur paris, plus de la moitié des salaires ets mis de coté tous les mois, le bateau est à dunkerque on y va 1 WE sur 2 pour bricoler ou naviguer et on part dans 2 ans et demi quand tout l'argent aura été accumulé. Pour économiser on partage un appart en colocation, on fait les radins, on négocie à peu prés tout, on n'achète pas par impulsion, ...

pour un solitaire, 10m ca peut paraitre un minimum mais si tu restes sur les tropiques, il me semble que tu peux descendre à 8.5...tout dépend du programme...tu donnes pas de détails, tu les fais dans les alizés ou à l'envers ?, les grosses mers du sud ou par les tropiques ?, plutot au mouillage dans les lagons ou aux pontons ?...toutes ces questions méritent répones avant le choix d'un bateau...

Vivre sur Paris :
c cool t'es proche de ton bateau, tu peux bien bricoler dessus, tu vois vite avancer mais...tu navigues jamais, tu n'apprends pas à connaitre ton bateau, à connaitre ses failles et tu pars sans expérience dessus

pour un coin sur paris, moi à ta place je fonctionnerai de la manière suivante : prend une carte géo de la réigion parisienne, suis les cours d'eau et appelle les mairies de chaque coin de banlieue pour demander : existence et cout du port , équipement, pontons, ...le + souvent ce ne sont que des péniches.

bonne chance

05 déc. 2001
0

Complément
Le programme ... tour du monde avec le moins d'escale (une petite dizaine au plus) pour limiter les coûts et aussi par goût, par les trois caps avec une escale dans les canaux de Patagonie, pas de pontons ou le moins possible; je veux un bateau qui ne craint pas (ou le moins possible) les grosses mers, qui ne soit pas trop fatigant pour un solitaire et ou je pourrais passer l'année "pas trop à l'étroit", bref je cherche la perle rare.

Pour Paris c'est plutôt une obligation ($) qu'un choix, par contre pendant deux ou trois ans pas de voile hormis pendant les vacances d'été, le reste du temps c'est pontons ! à deux ou trois jours de la digue du port. Mais je pense que pouvoir travailler sur son voilier toute les semaines comblera peut être le manque de "mer".

Seb

06 déc. 2001
0

Vivre à bord
Bonjour,

Biensûr, vivre sur son bateau en travaillant pour l'équiper et garnir la caisse de bord est l'idéal (financièrement).
Mais si les travaux de réfections ou de finitions sont importants, cela devient problematique.
Vivre dans le chantier, entre les boîtes à outils, les réserves de contreplaqué et les odeurs de peinture, peut devenir rapidement lassant.
De même il est difficile de travailler dans un habitat en étant obligé de protéger constamment ce qui craint les coups, la poussière et les projections de peinture.
Mais c'est possible !

Notre bateau (10,5 mètres) est en cours de finition à Villeneuve la Garenne (92).
Avec 2 enfants, nous préférons attendre la fin des travaux avant d'investir les lieux.
Nous sommes contents du port. Il n'y a pas d'infrastructure (pas de sanitaires ni de locaux de stocage), mais les pontons sont bien entretenus et l'acces est protégé.
Nos voisins de ponton habitent sur leur bateau depuis plusieurs années et leur départ est prévu pour le printemps prochain.
Leur canot est très bien préparé et leur vie à bord est déjà rodée.
Moralement, ils n'auront pas à subir cette rupture qu'est quitter la maison pour le bateau.

Dans Paris même on trouve le port de plaisance de la Bastille (cher).
Sur la Seine il y a des ports à Asnières, à Conflans St Honorine.
Je crois qu'il y en a du coté de Villeneuve St Georges et Draveil.
Sur la Marne, je connais ceux ceux de Joinville et Neuilly S/Marne.
Il y en a surement d'autres, plus ou moins équipés, plus ou moins propices à la vie à bord et aux travaux de finition.
Il faut fouiner.

Bon courage

07 déc. 2001
0

Je prépare le mien à Neuilly
Bonjour,

Je suis en train de finir les amménagement dans un voilier de 10m à Neuilly sur Marne, mais j'ai encore mon appart car entre le vernis et les collages époxy, c'est impossible de vivre dans le bateau, en Févier 2002, je l'investirai pour continuer les amménagement et partir vers La Rochelle en avril 2002.

Pour les places sur la Marne, très difficile, tout est plein à craqué, mais il est toujours possible de ce trouver un endroit avec eau et électricité.

Bon courage.
Jean-Nono

11 déc. 2001
0

Brise de mer
Quel son les risques de naviguer avec un voilier qui n'est pas en première catégorie ? que risque t'on ?

Seb

11 déc. 2001
0

risques?

je suppose que tu parles de naviguer en premiere sans etre en règle?

un bateau non homologué en premiere mais bien équipé: une fois hors des eaux europeennes , pas grand chose à craindre..

un bateau homologué mais non parfaitement équipé au sens légal (exemple: pas de sextant mais deux gps!): une amende à la rigueur

mais un bateau inapte a la premiere categorie (car les reglements ne sont pas stupides du tout): on risque sa peau ...

11 jan. 2002
0

Voir la Belgification
Bonjour,
Pour ceux qui on un voilier de moins de 10 m et qui envissage le grand tour. Il ai maintenant possible de prendre un autre pavillon, comme le pavillon Belge, c'est légale Europe oblige, et cela coute environ moins de 100 euro pour 5 ans.
Bien mons chère qu'en France et très simple pour les formalités.
En belgique, il n'y à pas de longueur minimal pour la traversé, mais mieu vaut avoir un bateau assez grand quand même et sûr !
A bientôt.
Jean-Nono

11 jan. 2002
0

Belgification...
Bonjour,
Jean-Nono peux tu nous en dire plus sur la "belgification" comme démarche, papiers, droits de nav.. etc.
Merci

11 jan. 2002
0

Belgification...

Es-tu sûr que les Belges acceptent d'immatriculer un bateau au nom d'un proprio qui ne soit PAS belge ?
L'administration Française n'accepte pas de t'immatriculer en France si 51% de part du bateau n'appartiennent pas à un Français, qui par ailleurs peut-être domicilié à l'étranger.

  • Robert.
11 jan. 2002
0

?
Bonjour Robert,

tu es sur pour l'immatriculation française? Car bcp d'européens Cee achètent des bateaux sous pavillon français sous location financière/leasing (normal les sociétés sont françaises), mais au moment du rachat à la fin de la location le proprietaire personne physique non-française peut garder la pavillon français, sauf s'il décide volontairement de le changer

le mien est peut etre un cas différent

11 jan. 2002
0

à vérifier...
Bonjour Roberto,

C'était le cas de mon bateau en 1998 avant que je l'achète: la compagne (Française) du proprio (Suisse)
avait 51% des parts sur l'acte de francisation pour pouvoir immatriculer en France.

Je ne sais pas pour le cas du leasing avec rachat !

A+ Robert

30 mar. 2003
0

les gens qui vivent à bord de leur s bateaux
est il possible de connaitre a peu près le nombre de personnes en france qui ont choisi de vivre sur leur bateau? Comment? Sites?

30 mar. 2003
0

des catégories, ou non ?
à mon avis l'estimation restera très très vague.
toutes catégories confondues (marins et fluviaux, plaisanciers mais aussi professionnels vivant à bord par obligation,...), il y a assurément plusieurs milliers de résidents embarqués.
peut-être même plus de 10000 ?

mais ne considères-tu peut-être que le nombre de plaisanciers d'eau de mer, résidant dans les ports du littoral ?

à +

31 mar. 2003
0

Je cherche conseils avisés
Voilà, je pense acheter soit un voilier soit un cata pour y habiter, je penche plutôt pour un cata dans un premier temps pour le confort (quitte à le revendre plus tard).

1 - Etant seul, 10m c'est convenable ou bien je rique de tourner en rond après quelques mois?

2 - un ami m'a dit qu'il avait acheté sa vedette (loin d'être une merde en plus, moteur compris) 5000 FF. Je voulais pas le croire au début mais c'est bien le cas. Il est décendu dans le sud et m'a dit qu'en fait là bas on trouve des petites entreprises qui font du gardiénage &&/|| réparation et quand un propriétaire ne vient pas pour réglé sa facture et bien ils finissent par en avoir marre d'avoir ces bateaux sur les bras alors ils les bradent.

C'est des conneries, non ???

Franchement, un voilier ou cata 10 à 12m en allu d'occase faut compter dans les combien. Je m'y intéresse tout juste, j'ai pas vraiment de notions là dessus.

Merci.

31 mar. 2003
0

pour mister renaud
je pense que dans ton cas il serait préférable de trouver deux citernes à fuel ,de les relier avec des bastings et de poser une caravane dessus...et de mettre le tout sur un étang à la campagne...loin de la mer...et de moi
bon bricolage ....

31 mar. 2003
0

T'es un gars marrant...
Si j'ai pensé à vivre dans un port de plaisance, c'est par obligation. Je vis et suis né à l'Ile d'Yeu et les terrains ne sont plus abordables (dans l'immédiat) pour les locaux comme moi.

Maintenant ta blague à deux balles te fait certainement rire mais moi non, je cherche des solutions c'est tout.

En gros je vois que tu prends d'emblé les nouveaux arrivant dans un domaine pour des cons qui feraient mieux de rester loin de toi. Mais saches pour ta gouverne que je suis pas inculte dans tous les domaines maritime ("sur un étang à la campagne...loin de la mer"), je suis marin pêcheur et d'une, et Surfer et WinSurfer depuis l'age de 8 ans. J'ai passé mon temps dans la flotte. Mais aujourd'hui c'est autre chose qui m'intéressait..

La prochaine fois ne te sens surtout pas obligé de répondre si c'est pour envoyer chier les autres.

Je cherche toujours des infos ceci dit...

31 mar. 2003
0

renaud
ne te faches pas! ici il y a toujours des facheux... il faut s'y faire :-(
le plus simple pour toi, c'est d'acheter 2 ou 3 revues nautiques et de consulter les nombreuses annonces qui s'y trouvent, tu auras tout de suite une idée du prix demandé pour les bateaux du marché actuel. ( "bateaux" "loisirs nautiques" et autres)

01 avr. 2003
0

Merci
Oui, je croix aussi que c'est ce que j'ai de mieux à faire, c'est aussi par là que j'ai commencé mais je voulais avoir des avis éclairés en plus.

Du coup je vais continuer sur cette voix, je coix bien que tu as raison.

Merci @+

01 avr. 2003
0

renaud
quand tu auras dégrossi le problème: trouvé un genre de bateau qui te plait, tu pourras alors demander des détails...

02 avr. 2003
0

renaud
du calme renaud
je vais dans le sens de michel
il faut ètre à peut près fixer sur ce que l'on veut et fouiner sur le net et dans les revues voir dans certains gros chantiers nautiques
@+ et bonne chance.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (96)

novembre 2021