vitesse catamaran

Bonjour,
Est-ce qu'un catamaran, à longueur égale va vraiment plus vite qu'un quillard? Et si oui quel est le gain en vitesse du cata sous les différents allures (j'imagine que le cata va bien plus vite au portant mais pas tans que ça au près ? )
michel

L'équipage
15 fév. 2013
15 fév. 2013
1

Oh, tu peux regarder déja dans le heoclub multicoque, on a déja parlé de ça de nombreuse foi.

Tu compares quoi comme catamaran et comme quillard ?

Un lagoon 400 ira sans doute moins vite qu'un X41.

Sinon, Erendil, 33', fini en régate avec les racers de sa taille et avec les croiseurs de 45'. En croisière, où l'on choisi sa route en fonction du vent, je double tout le monde.

Jacques

15 fév. 2013
0

Erendil a parfaitement répondu, la longueur est une chose, le type de bateau en est une autre.
il n'est pas très pertinent de comparer un fifty ou même une unité de croisière à un bateau de même longueur typé régate, quelques soit son nombres de coques.
Avec mon bateau pas franchement typé régate (mais à dérives relativement généreuses) je vais plus vite à toutes les allures qu'un sangria ou que mon feu samourai qui sont de longueurs sensiblement similaires, mais face à un surprise (que je fréquente) autre bateau sensiblement de même taille, aucun espoir.
Par contre je marche un peu mieux qu'un 27.7 (plus long et qui a pourtant l'air typé régate) et fait sensiblement les mêmes moyennes qu'un Feeling 326 que je connais bien, bien plus long cette fois mais typé croisière et avec des voiles un peu moins fraiches que les miennes pour être tout à fait franc.
Bref c'est compliqué.
A vocation équivalente, type de voiles identiques, charge embarquée similaire et mer calme à modéré le multi ira toujours plus vite, mais ça fait suffisamment de conditions pour que de temps en temps (fréquemment même) on se fasse ridiculiser par un mono qui ne payait pourtant pas de mine. :)

15 fév. 2013
0

un certain arrière plan technique mérite d'être étudié.

Je ne dis pas que c'est simple et évident ni que cette page est la meilleure. On y trouve même une erreur avec un peu d'attention, mais elle donne beaucoup d'informations importantes.

www.finot.com[...]ing.htm

15 fév. 201315 fév. 2013
0

Avec mon Belize 43 qui est un cata de croisière pure pas du tout orienté performances, de 60 degrés du vent réel à 160 degrés, je vais 20 à 30 pour cent plus vite que les quillards classiques de type Jeanneau Benéteau de même taille voire jusque 45 pieds.

Une des raisons, je pense, est que je réduis plus tard, 1er ris à 22 noeuds, 2ème à 26/27.

Vitesse de 8 noeuds à partir de 20 noeuds de vent, 10/12 noeuds avec 22/23 noeuds, plus rapide jusque 15 si on est un peu kamikaze et qu'on n'a pas peur de casser du matos (poulies, écoutes, voiles...). Les efforts sont énormes, GV de près de 70 mètres carrés, et quasiment toujours génois avec 2/3 tours pour des raisons d'efficacité du point de tire.

Et sans gite et sans tangage.

CaptainRV

16 fév. 2013
0

CaptainRV, je suis néophite en cata lourd.
1) A quoi attribues-tu que pour 10% de vent en plus la vitesse augmente de près de 50%. Existe-t-il un effet de vague qu'il faut franchir pour pouvoir accélérer nettement?
2) 8 nds sur l'eau pour 20nds de vent me paraît faible surtout pour un 43' donc la vitesse de coque doit approcher les 9 nds.

16 fév. 201316 juin 2020
0

J'ai donné des éléments à la louche. 8 noeuds avec 20 noeuds de vent, réel, c'est à 60 degrés du vent, à 90 degrés, ça va plus vite et à 120, encore plus, poussé par les vagues.

Mais, effectivement, à partir de 9 noeuds de vitesse, le sillage change. Le cata fait plus de 12 tonnes.

Voir photo jointe à 12/13 noeuds. Ces vitesses sont en général confirmées par le GPS, le loch est un peu pessimiste.

Au moteur, le bateau va à 7 noeuds environ à 1.800 tours/mn.

CaptainRV

16 fév. 2013
0

je n'ai pas de religion concernant le choix mono/cata, pourtant, combien de fois, lors de discussions de pontons j'ai entendu la phrase:"et ton bateau, ça remonte un peu plus que le vent de travers?".
De fait, depuis que je navigue à bord de Paseo, j'ai surtout été bluffé pas sa capacité à remonter au vent.
pas tellement en cap, naturellement, mais en compromis cap-vitesse (VMG) nettement supérieur a bien des monocoques de croisière, a partir de 12 nds de vent réel .
En revanche, entre 140° et 180° du vent, j'ai souvent été plus vite en monocoque "sportif".
Comme quoi, il faut tordre le cou aux idées reçues

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (104)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021