Vitesse au speedo au niveau technique !!!

Salut à tous,j'aimerai savoir le besoin de connaitre la vitesse au speedo au niveau technique de naviguation par rapport à la vitesse du GPS (vitesse de fond "réel" )
J'ai encore beaucoup à apprendre et merçi d'avance de m'éclairer sur ce sujet ?

Eric,

L'équipage
05 sept. 2004
05 sept. 2004
0

je me garderai de donner un avis
sur ce sujet pointu. Je me rappelle dans une autre vie un fil lancé par un plantigrade sur l'utilité de l'anémomètre à main... Ouh là là j'en ai encore des frissons.

Mais voyons la suite.

Amicalement, Alain

05 sept. 2004
0

J'avais oublié ce fil, Alain

je vais le revoir, ça me rajeuniras.

05 sept. 2004
0

sans vouloir lancer......
une polemique........tu as à ton service deux outils differents.
l'un,ton speedo de bord,te donne la vitesse de ton ship par raport à l'eau (qui elle meme se deplace sur le fond,courant de vent ou de marée)...
et l'autre,le GPS te donne une vitesse par raport au fond(le sol )....

le mixage et l'etude des deux nous donne des renseignements pratiques interessants,comme la vitesse des courants et paefois leurs emplacements.
juste deux petits exemple pour mieux comprendre......

tu imagine etre au mouillage prés d'une petite ile,on vas dire les ST Marcouf dans la baie d 'Isigny.....

1er cas: tus est à l'ancre bateau immobile renverse de marée courant nul.....tout tes instruments de vitesse sont à zero.
tu vas faire une petite sieste.
;-) ;-)
au reveil ton ship n'as pas bougerton GPS indique vitesse 0,(tu es à l'ancre,et elle à tenue :-D),par contre ton speedo lui indique 3 noeux.....et tu est immobil entre les iles ,??????

c'est normal tu ne bouge pas ,mais l'eau elle passe à 3 noeux sous tu carene et entraint la mecanique de ton speedometre..(et meme ton loch sera enrichi de ces nombreux milles immobile) ;-)

voyon la suite,maintenant......

tu decide de rentrer à ST Vaast pour y boire une bonne pression sur le port....

là,tu es mal reveillé,et tu te plante dans ta manoeuvre, :-|,tu remont ton mouillage avant de demarer ton moulin, :-( ton mouillage relevé facilement,chance,)tu t'aperçois que ton bateau part rapidement à la derive..... :-(,le temps de reagir,et de lancer ton moulin recalcitrant, :-p,

tu constate que ton speedo est sur zero,car tu avance avec, et ,à la vitesse du courant(comme une mongolfiere dans le vent)donc,si tu regarde bien,ton bateau est immanoeuvrable et n'a pas de sillage..... ;-)

par contre,ton GPS lui t'indique une vitesse de 3 noeux ,et c'est evident car il te donne une viesse par rapport au sol et tu vois bien que les iles bougent,enfin,que tu bouges entre les iles ;-).

voila la difference entre ces deux outil.et si dans certaines region n'etant pas sujettent aux courants fort ,le GPS pour la vitesse peu,selon le cas,ou: etre suffisant,ou etre inutile. :-).

pour d'autre,comme shez nous ,pays de marées et de courants, ;-),c'est un outil,le GPS, qui sans etre indispensable,bien sure ,n'en est pas moins une source de renseignements,et de refflection trés interessante...... ;-)

souhaitant avoir ete assez explicite j'espere ne pas avoir ete trop barbant....

gg.à donf dans le couant du chantier naval......

05 sept. 2004
0

on peut dire aussi pour faire simple
que le gps permet de mesurer ta science de la navigation, c'est à dire le fait d'aller le + vite possible d'un point à un autre ( uniquement pour ceux qui aiment ça, bien sur)donc ton déplacement par rapport à la géographie ( la carte du fond) en d'autre terme

le speedo permet de mesurer ta science pour faire avancer le bateau le + vite possible par rapport à l'eau qui t'entoure, sachant que cette eau se déplace aussi

c'est cette différence de référence qui explique l'utilité ( ou inutilité)des 2 appareils

amicalement

05 sept. 2004
0

c'est pareil en avion
le compteur de vitesse appelé badin donne la vitesse par rapport à la masse d'air qui bouge et le gps donne la vitesse par rapport au sol et dans ce cas, l'écart peut etre de plusieurs dizaines de noeuds, voire plusieurs centaines pour les jets

amicalement

05 sept. 2004
0

Un bateau n'est pas un avion!
Pour ceux que le sujet intéresse, je suggère une visite au site de la NASA
www.grc.nasa.gov[...]ot.html

Le badin appelé plus communément anémomètre ou speedomètre ne fait pas
des mesures de déplacement de l'avion par rapport à la masse d'air,
comme le loch du bateau par rapport à la masse d'eau, mais mesure la
différence entre les pressions statique et dynamique (d'où l'utilité
de bien vérifier les pitots à la prévol)

Pour mesurer la vitesse, on utilise les lois de la mécanique des fluides,
dont la "fameuse" équation de Bernouilli, sans pour autant prétendre à
une précision absolue puisque la correspondance pression-vitesse a été
fixée en 1948 par convention OACI et IATA:
Densité = 1
Pression = 1013.25 hpa
Température = 15°C
Ce qui, évidemment, est assez exceptionel. Mais il fallait bien un point
de départ pour étalonner.

Ajoutons un dernier paramètre: l'altitude. Il y a des calculs assez
complexes dits d'altitude-densité, mais pour faire simple:
VV = VI + 1%/600 ft
(VV = vitesse vraie, VI - vitesse indiquée)

C.N TT, PPL, UL3X, VDN, 520 HDV
Et aussi marin à l'occasion. ;-)

--
christian.navis.free.fr[...]/

05 sept. 2004
0

je suis simple pilote d'avion amateur
et j'utilise bien un badin pour avoir ma vitesse/air alors que d'autres utilisent un anémomètre/speedometre(??????????) bof<$£*µ

peut etre me gourre-je, mais je ne suis vraiment pas le seul à faire ça et tous les avions du club ont bien un badin et mon instructeur (qui est certainement pas malin) m'a toujours appris à faire comme ça

au fait quel est l'instrument qui donne la vitesse sur un avion si ce n'est pas le badin?

en tout cas il serait bon de m'expliquer la difference entre un compteur de vitesse et un speedometre et entre un anémometre et un compteur de vitesse dans ce cas précis étant admis que la vitesse du vent apparent est égale à la vitesse de l'avion/à la masse d'air

a+

05 sept. 2004
0

Hommage à Raoul Badin...
L'inventeur de l'anémomètre, qui a donné son nom à l'engin, mais depuis le temps de Blériot, la terminologie a évolué.
Certains vieux pilotes (ceux qui portent encore les moustaches en antennes de langoustes) utilisent encore parfois ce terme désuet.

Donc, si badin = anémo = speedo,
l'appareil n'en mesure pas moins des différences de pression pour donner indirectement une vitesse, et non le déplacement d'un mobile dans un fluide, et cela était déjà au programme théorique du vieux TT "de mon temps", pas besoin d'être pilote de ligne pour le savoir.

Un conseil amical, si tu es élève pilote PPL, potasse bien ton Cepadues car ce genre de question est non seulement au programme du QCM, mais certains inspecteurs poussent le vice à te cuisiner là dessus en vol, et mieux vaut alors, vu la charge de travail, avoir une réponse toute prête à leur donner. ;-)

05 sept. 2004
0

tout ça c'est des
badineries...
Mais c'est intéressant tout de même!
Un peu snob peut- être?

Allez, gardons le plaisir de naviguer ou de voler mais ne mélangeons pas les genres.

Ah la mécanique des fluides...

05 sept. 2004
0

Lois physiques ?
Attends, C.N., l'histoire du badin qui montre sa différence c'est de l'e**lage de mouche :-)

Un loch aussi utilise la différence de pression entre l'avant et l'arrière de la pale qui tourne, sinon elle ne tournerait pas.

Quand tu es dans un fluide (liquide ou gaz) tu n'as que les differences de pressions entre deux points comme base pour développer une force quelconque, soit pour faire tourner ta roue à aube, écraser ta capsule à dépression baromètrique du tube de pitot ou tout ce que tu veux.

05 sept. 2004
0

J'ai essayé de faire simple
Pour ne pas trop polluer trop le débat.
Ceux que ça intéresse vraiment, et qui n'ont rien de mieux de faire cet après-midi :-) je les renvoie au cite de la NASA précité.

05 sept. 2004
0

Pardon, j'ai oublier ...
de signer :

Robert, TUW, AMQJ, PeHD, PVC, PMMA, PhD ... :-D

05 sept. 2004
0

Simple carte de visite
De même que d'aucuns n'apprécient guère les inconnus sur les forums...En matière aéronautique il est assez courant de se présenter en précisant le niveau que l'on possède, de manière à relativiser les bétises qu'on peut dire plus qu'à accréditer ce qu'on raconte.
En ce qui me concerne, je suis un "privé", avion et ULM, avec les qualifications nuit et hydravion. Je m'excuse d'avoir, machinalement, utilisé des signes ésotériques.

05 sept. 2004
0

on parle de quoi ?
de voile,
de vol,
ou de vol à voile........

gg. ????...............

ps;à quand la voile et la vapeur........ :-D :-D :-D

et encore une fois........Yefim avait demandé:

Vitesse au speedo au niveau technique !!!

Salut à tous,j'aimerai savoir le besoin de connaitre la vitesse au speedo au niveau technique de naviguation par rapport à la vitesse du GPS (vitesse de fond "réel" )
J'ai encore beaucoup à apprendre et merçi d'avance de m'éclairer sur ce sujet ?

zarbi ,non??????

Eric,

et depuis pas de reponses alors qu'il a lancer d'autre fils...... :-( :-( :-( :-( :-(

05 sept. 2004
0

Tout n'est pas hors sujet!
D'abord parce qu'une habitude tend à se développer à appuyer les similitudes entre l'hydro et l'aérodynamisme, dans la foulée de Manfred Curry, un type génial mais dont on a parfois un peu trop extrapolé les théories,

Et ensuite parce que de nombreux marins à ma connaissance sont aussi pilotes. De Tabarly à Janichon pour les plus illustres, et des tas d'autres inconnus...

05 sept. 2004
0

GPS ou speedo ?

La mesure de vitesse pas GPS n’est pas la plus rationnelle. Il y a un calcul complexe, et à l'aide de données qui proviennent de satellites lointains. De plus, à moins d'avoir un bateau lourd, l'antenne fait des mouvements désordonnés avec la gîte et les vagues que le GPS peut prendre pour une accélération. Donc, cette vitesse fluctue constamment.

Pour un speedo, on se contente de compter bêtement les tours d'une roue, qui plongée sous la surface, est au calme et tourne régulièrement. C'est donc plus précis pour des réglages.

A propos de stabilité de mesure :

Je constate parfois au près des sautes de vitesses de mon speedo, comme si la coque sortait de l'eau, comme si la roue mesurait pendant une seconde la vitesse du vent et non celle de l'eau. Avez-vous constaté cela ?

05 sept. 2004
0

c'est incoherant,basile.......
------Pour un speedo, on se contente de compter bêtement les tours d'une roue, qui plongée sous la surface, "est au calme et tourne régulièrement". C'est donc plus précis pour des réglages.

A propos de stabilité de mesure :

"Je constate parfois au près des sautes de vitesses de mon speedo", comme si la coque sortait de l'eau, comme si la roue mesurait pendant une seconde la vitesse du vent et non celle de l'eau. Avez-vous constaté cela ? .-----

et par forte gite,c'est ton anemo qui te donne la vitesse du bateau,en tranant dans l'eau.......
;-) ;-) :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

05 sept. 2004
0

Moi, un con errant ?

:-)

05 sept. 2004
0

^pour christian
je suis pilote breveté depuis 1986 avec qualif train rentrant et pas variable et ulm par équivalence

mais c'est bien comme dit justement de l'enculage de mouche car a ma connaissance le compteur de vitesse d'une auto ne mesure pas non plus réellement la la vitesse du véhicule , mais la vitesse de rotaion d'un arbre en relation avec les roues et il est inexact en fonction du diametre, donc du gonflage des roues

il en est ainsi pour tous les véhicules quels qu'ils soient et tout le monde admet que c'est bien suffisant :-D

05 sept. 2004
0

Je ne suis pas d'un naturel contrariant ;-)
Puisque, apparemment, tu maintiens l'intégralité des propos de ton premier post, je me permets de te suggérer d'écrire à la NASA pour leur dire que leur site est fait par des fly fuckers! ;-)

05 sept. 2004
0

la nasa, la nasa
c'est pas ceux qui font sauter des capsules habitées dans l'espace?
y a peut etre mieux comme référence

bien sur que tu as raison en théorie pure, mais je n'ai pas tort en pratique quotidienne

une derniere:
le thermometre ne mesure pas une température mais la dilatation d'un fluide ( mercure ou alcool) dans un tube sous vide

une autre

la sonde de température Pt100 ne mesure pas une température, mais la resistance d'une thermistance au platine et la sonde de température a thermocouple ne mesure pas non plus une température mais une tension entre deux poles

sauf qu'on sait bien tous que c'est pas perçu comme ça dans la vie de tous les jours..

amicalement

05 sept. 2004
0

Réponses au sujet !
;-)Merçi pour les intervenants, malgré le dérapage du sujet !
Je suis plutôt sur Mer que dans les Airs
et la Naza " pas trop mon truc " :-(
de plus,je ne suis pas très fort en physique!
mais j'ai compris certain d'entre vous et vous en remercie.Continuée le débat et bon vent en attendant de vous lire.
Yéfim.

05 sept. 2004
0

Je n'ai rien d'autre à ajouter
Parce que je crois avoir, référence de premier ordre à l'appui, développé mon propos sans complaisance mais en toute courtoisie.
Insister davantage risquerait de tourner au troll ou au flame.

05 sept. 2004
0

pour basile
c'est vrai en théorie, mais en pratique, la roue du speedo est toujours sale ou légèrement empechée de tourner librement, elle subit les tourbillons de coque et est sensible au courants marins, le speedo doit etre bien étalonné alors que le gps, qui est une très mauvaise mèthode bien compliquée en théorie s'avère bien + pratique à l'usage

amicalement

05 sept. 2004
0

Le mien n'a pas cette fonction, il a 13 ans

Mais il faudrait une "moyenne glissée", par exemple sur les 5 dernières secondes, une moyenne qui lisse les écarts entre 2 mesures, sinon tu as un coup 5,5 un coup 6,0 un coup 5,7

Ces écarts sont-ils dû au nouveau réglage ou au GPS ?

05 sept. 2004
0

ouai.......sauf que......
et puis non,ce serait domage de gacher..... ;-)je relance un nouveau fil, :-p,ce sera plus ciblé pour les "rechercheurs" de toyos' ;-) ;-)

gg.anti cumulard.... ;-).......

06 sept. 2004
0

ben ça vole de plus en plus haut
le week-end

06 sept. 2004
0

pouquoi .....?.......
tu dis ça ???????

gg. :-) :-) :-) :-) :-).................

06 sept. 2004
0

au fait la p'tite roue à aube
y'a t'y un moyen qu'elle récupère un peu moins de coquillages & co ?
sans parler des algues !

dévisser le loch tout les week-end et voir le fond de la mer en direct... brrrr :-(

06 sept. 2004
0

Ben alors là vous m'épatez !
Bon, tout d'abord pour ce cher JP, ce site étant bienséant, on dit sodomisation de diptères, et non pas enc... de mouches, bien que j'ai l'impression que sur ce fil, les mouches volent dos au mur ! :-D

Ensuite les gars vous m'épatez car vous êtes partis en vrille ( :-D) avec la Nasa, mais pas un n'a rappelé l'utilité du speedo, une fois couplé à la girouette: la notion de vent vrai et de vent apparent, sans quoi bien des réglages sont inutiles.

Heuu, en Med, le speedo pour le courant, on s'en bat un peu les c.... Par contre, le vent apparent ....

06 sept. 2004
0

ben non !
"on" m'avait dit pas d'anti-fouling sur le sondeur ET le loch !
Sur on peut en mettre sur la roue à aube ?

06 sept. 2004
0

Mythe ...
Il faut aussi mettre de l'antifouling sur la sonde de profondeur !

Les ultrasons passent parfaitement les peintures ou tout autre liquide et solide. La seule chose qu'ils n'aiment pas ce sont les corps creux (mousses, bois, etc... ).

Donc avec antifouling la sonde marchera aussi bien que sans, et même beaucoup mieux que si une bernique se colle dessus en faisant des bulles :-)

06 sept. 2004
0

Mythe... suite...
On peut même installer la sonde à l’intérieur de la coque, à condition que ce ne soit ni métallique, en sandwich ou en bois.

Le montage se fait de deux manières : la sonde peut-être collée au mastic, (attention : pas de bulles dans le mastic), ou alors on colle un tube sur la coque, on installe la sonde dans le tube, que l’on remplit d’huile.

Suivant l’épaisseur de la coque il y aura certes une perte de rendement, mais ça fonctionne…

Et quelques couches de peinture auront peu d’influence par rapport à cette épaisseur. :-)

06 sept. 2004
0

SI tu crains ...
fais le test, prend une sonde, mets y une boule de mastic silicone frais , écrase le tout dans le fond de ton bateau (pas sur la quille tout de même), et tu verras , ça marche super bien si ta coque est en plastoque.

Je l'ai fait dans un de mes bateaux, car je n'avais pas envie de percer un trou de plus.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (121)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021