Visite voilier aluminium Via 42

Bonjour,
J'envisagerai l'achat d'un Via 42. Le problème est que seul les photos disponibles sur le web me permettent d'avoir un aperçu. Y aurait-il un propriétaire de ce voilier disponible pour me le faire visiter et me donner quelques conseils avant achat ? Je sui du Sud proche de Toulon et le seul bateau disponible est à Morlaix. Merci pour vos réponses.

L'équipage
06 fév. 2021
07 fév. 2021
0

116 lecture du post et pas de reponse. Pas trop diffusé dans le sud les Via.


07 fév. 202107 fév. 2021
0

En fait, je comprends que tu cherches un breton pour essayer de visiter celui basé à Morlaix?
Mais je me trompe peut-être.


genavigue:Pas du tout. Je recherche un propriétaire de Via 42 qui se trouverai en Paca pour savoir s'il accepterai de ma faire visiter s bateau.·le 07 fév. 14:02
07 fév. 2021
1

A défaut de répondre ta question, je te donnerai quelques infos sur le Via 42 car j'en ai eu un pendant 5 ans.
1 : Premier point à surveiller, le lest. De nombreux Via ont eu à faire face à de la corrosion à cause de passage d'humidité entre le lest et les toles de fond de coque. Celà se traduit par le changement de ces toles, un gros chantier.
2 : Vu l'âge de ces bateaux, une investigation de toute la coque s'impose, notamment de l'intérieur des reservoirs.
3 : L'état des 2 dérives doit être vérifiées, notamment le double systéme d'axe de dérive. Il y a eu un fil spécifique sur ce point. Le mécanisme est bien conçu et robuste, mais 40 ans après..
4 : Le moteur : Le Via est un médiocre bateau de près. Il faut pouvoir compter dessus. Un moteur pas trop vieux et en bon état est important.
Le reste est du classique valable pour tous les bateaux.
Dans tous les cas, en cas d'achat sérieux, une expertise par un expert connaissant les Via me semble indispensable : on est sur un bateau qui a une longue carrière, le prix doit refléter cette ancienneté sauf refit très complet avec factures à l'appui.


07 fév. 2021
0

tout à fait d'accord avec François, j'ai eu un via42 pendant 12 ans,
je pense pas qu'il soit rentable de se lancer dans les gros travaux de soudure, hors de prix car il faut demonter les ammenagements en bois à l'interieur (risque d'incendie)...
j'ai pu discuter avec un proprietaire en train de le faire, plus de 30 000 euros dans son cas.

il faut pouvoir decaper certains endroits lors de la visite pour vois le nombre et la profondeur des crateres, surtout dans les reservoirs d'eau, sur la paroi interieure de la derive avant; c'est la que c'est le plus traitre .
mais bon, au pire tu auras de l'eau douce un peu salée; cela reste un bateau fiable.
il y a aussi des crateres traitres, à l'interieur de la paroi du systeme d'echappement, dans le coffre arriere tribord, l 'echappement passe dans un conduit en alu, la corrosion y est active, et on ne la voit pas.


07 fév. 2021
1

Je viens de faire un tour sur le secteur occasion, et il est possible que le Via dont tu parles soit affiché à 90 000 €. Même en parfait état et refité totalement, je suis plus qu'étonné de ce prix.


07 fév. 2021
0

bonjour ,suis pas propriétaire d'un VIA 42 mais j'habite Audierne (pointe du Raz ) si tu souhaites que j'aille le voir ...pani plobewm


07 fév. 2021
0

Merci pour vos réponses. Mon post était juste là pour connaitre un propriétaire de Via 42 qui serait en paca et qui accepterai de me faire visiter son voilier.
Merci à François de ces rappels.


08 fév. 2021
0

J'ai eu la tentation d'acheter un dériveur intégral en alu (il y a 6 an) occasion avec un "petit budget" (tout étant relatif)
Après discussions avec vendeurs et visites, le problème de l'électrolyse entre le lest et la coque est un vrai GROS problème (idem dans les réservoirs d'eau structurels)
Ces lests ont souvent été "collés" avec des résines trop rigides, qui finissent toujours par laisser l'eau s'infiltrer entre lest et coque. Il se produit un travail de sape qui ne se voit que trop tard (de l'extérieur) Il aurait fallu que ces lests soient scellés dans des résines souples et avec suffisamment d'épaisseur pour accepter toutes les déformations sans se décoller/délaminer. Pour les réservoirs il faudrait qu'ils soient rapportés et faciles à démonter/enlever pour entretien de la coque. La solution du lest enfermé dans des compartiments étanche est une solution à condition que les soudures et tôles soient costauds pour éviter toutes fissures qui ramènerait aux cas précédents.
Je n'ai pas visité de bateau construit par Meta, il semble que ce soit très bien pensé et construit.
Les bateaux quillards alu ont aussi ces problème mais les réparations sont en général plus faciles. Découper les morceaux bouffés et ressouder des rustines est facilité par le fait qu'il y a le lest derrière qui ne craint pas les soudures au contact.
Comme indiqué plus haut, sur un dériveur intégral c'est un très gros chantier et si ça été fait, reste à savoir si les bonnes solutions ont été mises en oeuvre.
Autre source budgetivore : l'état du pont. Pas de soucis de solidité mais l'aspect visuel se dégrade très vite car les peintures s'abiment (cloques et décollement). Refaire la peinture pont d'un bateau alu est aussi un très gros chantier car il faut démonter tout ce qui est rapporté pour faire la peinture partout sous toutes ces pièces et hublots. Attention à la barbouille cache misère.
Perso, j'ai renoncé.
Cdy
Yves


08 fév. 2021
0

Merci Yves pour ce retour. Mais cela fait longtemps et j'hésite encore entre un coque alu et ses inconvénients et une coque en fibre et sa facilité d'entretien. Tout est une question de rencontre avec un Ofni ou pas. Mais certains essais démontrent la solidité d'une coque en GRP.
Mais là encore il y a tout résine et sandwich. Je reste donc sur ma faim et n'ai pas arrêté encore mon choix.


08 fév. 2021
0

Après le Via j'ai acheté un Dehler 38 des années 90. Un des bateaux les plus costauds que je connaisse. Certes le Via résiste probablement encore plus à un choc, mais le Dehler est capable de s'élèver au vent d'une côte avec 40 kn de vent, ce que le Via ne peut pas faire.


09 fév. 2021
0

Pour un voyage au long cours, quel que soit le matériaux mes préférences iraient à un dériveur lesté. Le DI me semble présenter plus d'inconvénients que d'avantages. Si quillard, PTE car il y a beaucoup d'endroits où un grand tirant d'eau est un handicap
Il y a eu des dériveurs lestés alu issus de petits chantiers, cette option évite au moins les pb du fond des DI. Il y en a un à sec aux Portes de l'Atlantique (Frossay 44) avec lest dans saumon extérieur, à vendre depuis longtemps because prix sans doute trop élevé.
Cdt
Yves


09 fév. 2021
0

Pour ma part je choisirai un quillard car rien ne bouge et on évite tous les problèmes que rencontre le Via et autre voilier alu.
Mais selon le lieu, diminuer le tirant d'eau est pas mal.
Cela fait longtemps que je consulte les annonces et n'arrive pas à faire un choix comme précisé plus haut.


09 fév. 2021
0

S'il existe quelques DI ayant eu des soucis avec leur lest (et les VIA sont réputés pour cela), il y a quand même pas mal d'autres DI qui n'en ont pas : suffit de bien choisir.

Et on évite la perte de stabilité en dérive haute (position assez courante, finalement) qui est l'inconvénient majeur des dérives lestées, et les ennuis de tirant d'eau ou des boulons et joints fuyards des quillards. Y a-t-il une statistique sur les pertes de quille ?
Au prix, il est vrai, d'une légère perte de performance au près (mais bon, bien des quillards sont aussi des boeufs au prè), et d'un entretien préventif de la dérive tous les 5 ans.
Mais quel confort en vent portant, et quelle tranquillité d'esprit au mouillage et les tout petits ports de pêcheurs !


Francois 260:Sur la perte de performances au près, ca dépend beaucoup de l'état de la mer. Pour le Via 42 dans le lagon de Mayotte, pas trop de problème, on perd bien sûr sur les quillards, mais c'est gérable. Par contre, sur la remontée de la Mer Rouge, 1000 milles au près dans 25 kn moyen vent réél, là c'est calamiteux, même avec de bonnes voiles taillées pour. Le problème est lié au dérapage sur chaque sommet de vagues. Ceci dit, si on le sait et que l'on gère, pas de problème parce que c'est par contre confortable, mouvement doux, etc... Et puis il y a peut être des DI qui remontent mieux. Il y a quand même des Via qui ont bouclé des TDM.·le 10 fév. 10:21
ED850:En même temps, la remontée de la mer rouge, entre P soudan et Suez, c'est galère quel que soit le bateau. (même si les côtes soudanaises et égyptiennes sont superbes)·le 10 fév. 10:28
09 fév. 2021
1

Si je comprends bien tu es pour les DI ?


faby9:Chacun fait ses choix, selon ses propres critères. Faut juste pas prendre pour argent comptant tout ce qui se raconte. Des quillards qui perdent leur quille, ça existe. Des quillards qui restent stables quand ils sont à l'envers, ça existe aussi. Des quillards qui se sauvent du mauvais pas dans lequel il se sont mis parce qu'ils remontent au vent, ça existe. Mon avis est qu'il faut tenir compte des limites de son voilier, et profiter de ses avantages. J'ai un DI, et j'en suis très heureux. C'est un vrai plaisir au large, une grande douceur. C'est une vraie tranquillité d'esprit quand on cherche un abri ou un mouillage.Si on veut bouffer des écoutes, faut pas choisir le DI. Si on tient à ce que son équipage se sente en sécurité et ait envie de revenir, si on n'a pas envie de finir sa vie de plaisancier en solo parce que personne ne veut plus venir sur le voilier, le DI est un bon plan.·le 10 fév. 10:58
genavigue:Merci pour cette appréciation qui apporte de l'eau à mon moulin.·le 10 fév. 11:45
matelot@19001:Un quillard en alu qui perd sa quille ? Comme elle est structurelle je ne vois pas comment ça serait possible !·le 28 fév. 17:56
10 fév. 2021
0

Qu'est-ce qui a fait faby9 que tu as choisi un voilier alu ? Il existe aussi des dériveur en polyester.


faby9:Je cherchais un bateau de voyage solide et bien conçu. Celui-ci était en très bon état, bien équipé, et très préparé pour le voyage.·le 10 fév. 14:06
yannbis:@Faby9, quel type de DI alu as-tu?·le 10 fév. 15:59
faby9:Le grand frère d'irezumi... Que j'ai croisé un jour en Grèce !·le 10 fév. 17:35
yannbis:c'est un jeu de piste?·le 10 fév. 17:44
Irezumi:Hahaha comprendras qui pourras. J'ai même acheté ton appareil magique pour mesurer la différence de potentiel entre l'alu et l'apéro 😂😂·le 10 fév. 18:37
10 fév. 2021
0

Hello,
Lors de mes récentes recherches, j'avais mis celui-là de côté...c'est un quillard, au sec, à priori dans ton coin?
www.leboncoin.fr[...]835.htm

Mon ex beau père a longtemps navigué et vécu sur un DI Alu de 47pieds...chouette bateau, timonerie intérieure, compartiments étanches...mais aussi pas mal de galères d'électrolyse au niveau de la dérive, problèmes finalement jamais vraiment résolus, malgré de nombreuses mises au sec avec soudures, etc...
Il l'a finalement vendu au Marin il y a quelques années, je me souviens que l'eau continuait de s'infiltrer, malgré d'importants travaux...bateau perdu de vue depuis.


genavigue:Manque vraiment de protection pour le barreur et un peu trop vieux. Mais merci quand même.·le 10 fév. 20:24
Sailortoun:J'avais aussi repéré ce Madura, mais la descente est vraiment rhédibitoire·le 10 fév. 20:25
genavigue:J'ai raté un plan El rapid. mais il était à Tahiti et a été vendu en quelques mois. Très beau bateau.·le 10 fév. 20:27
10 fév. 2021
1

Bonjour,
J'ai un Alliage 38 DI. Pas d'électrolyse, pas de problème avec la lest, bonne Remontée au vent, et quel confort en mer. Bref un DI aluminium bien construit c'est le top le seul problème c'est la peinture. Et voila


faby9:Salut l'ami !Tu étais bien planqué lors du médicane de cette année ? ·le 10 fév. 17:36
Irezumi:Hello Faby9 oui, j'ai sorti la bête juste avant 😉 et toi ?? ·le 10 fév. 18:35
faby9:Non, nous on était planqués dans le golfe. Le médicane est resté au Sud, mais ça a soufflé quand même pas mal. Et je cherche à me fabriquer ton portique...J'ai commandé mes voiles chez ton pote Patrick, j'espère les avoir cet été :-)·le 10 fév. 18:57
Irezumi:Tu vas halluciner de la différence avec ces voiles, j'éspere retourner a Preveza en mai, on se croisera peut-être pour un petit remontant j'éspere ? ·le 10 fév. 19:01
faby9:Absolument ! Ce serait avec grand plaisir ! Tu l'as laissé à Prevezza ? dans quel chantier ? ·le 10 fév. 19:58
Irezumi:Chez Aktio, je reste en Grece j'usqua mi Août et je pars sur la France et l'Afrique de l'ouest ·le 10 fév. 20:37
faby9:OK on est voisins ! Aktio m'avait refusé parce que plus de matos pour un DI...:(·le 10 fév. 20:42
Irezumi:T'y retourne quand ? ·le 10 fév. 20:49
faby9:Mi avril, a priori. Si tout va bien. On file ensuite pas tout à fait au même endroit : juste en face, y'a un petit port de pêche super (faut juste pas caler plus de 1,80m) , tu devrais passer :-)))·le 10 fév. 21:16
Ecume:Je confirme pour l'Alliage 38 et en plus il est beau!·le 10 fév. 21:27
Irezumi:Ou ? Le petit chantier d'en face ? ·le 10 fév. 21:27
Irezumi:Hahaha c'est le RDV des Alliages on dirait ·le 10 fév. 21:30
faby9:L'alliage 38 est très beau en effet, presque autant que le 41, c'est dire !·le 10 fév. 22:18
12 fév. 2021
0

Après plusieurs avis la Via 42 semble avoir pas mal de problème pour remonter au prés. De l'ordre de 150°. Cela me semble beaucoup par rapport aux 100° en général. Est-ce la cas de tous les dériveurs intégraux ?


faby9:non·le 12 fév. 08:25
Francois 260:Sur le plan technique, le Via pour le près a 2 problèmes :1 : Les dérives : JL Noir avait prévu des dérives orientables qui permettaient d'avoir un calage négatif. Or, le systéme prévu pour rencontrait des difficultés et la plupart ont été supprimée. Ce qui occasionne des pertes d'efficacité pour la remontée au près.2 : Un manque de raideur à la toile. Entre les vrais poids du bateau, la place du lest, le Via manquait de puissance au près. Ca se vérifiait quand on tirait des bords à coté de quillard.3 : 150 degrés, oui c'est ce que j'ai mesuré sur la Mer Rouge, mais comme le dit ED850, c'est pas un cadeau cette mer, pire que la Mediterannée. Pourtant un solent à ris neuf et une GV à 2 ris, au delà trop de gite.4 : Je ne doute pas qu'il y ait des DI plus performant au près, mais 100 degrés me semblerait très bien et pas si fréquent pour des DI , du moins par mer agitée.·le 12 fév. 10:05
12 fév. 2021
0

J ai un via 36, il fait un pré normal de dériveur mais pour le passage ds le clapot, il a été rajouté un brion de l avant jusqu a la dérive av voir post via 36 il y a des photos. Ça a amélioré grandement les choses car il ne tape plus ds les vagues donc garde de la vitesse. Dans l'ensemble les via sont de bons bateaux de voyage, performances équivalente aux ovnis et surtout avec une capacité de charge satisfaisante, 600l d eau, 300 fuel...pour les pb de lest et réservoirs un check-up évident pour un bateau de 40 ans. L avantage est que les pbs d électrolyse seront visibles.


28 fév. 2021
0

Pas trouvé de poste sur le Brion du Via 36. J'aurai bien aimer voir les photos.


28 fév. 2021
0

Pour info j'ai visité le Via 42 qui me convient bien. Du coup je viens de mandater un expert pour avoir un avis sur l'état de la coque, des dérives et des caissons gasoil et eau. J'en serai plus d'ici une semaine voir 10j.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (80)

Encore la pluie...

mars 2021