visite 420

bonjour,
un peu hors sujet vis à vis de la communauté...
Que doit on examiner avant d'acheter un 420 d'occas. ? Y-a-t-til des points particuliers qu'il est difficile de réparer ensuite quand on est un pietre bricoleur ?
je ne m'y connais pas trop (qques cours en école de voile seulement) et je ne veux pas me dégouter de la voile pour à cause d'un deriveur inutilisable !
Merci à tous

L'équipage
25 avr. 2006
25 avr. 2006
0

pas
facile de repondre , je dirai tout et rien , fait toi aider par un voileux d un club de voile , le 420 c est genial , le premier voilier que l on a eue , j avais 15 ans , que du bonheur

25 avr. 2006
0

regarde le poids

Parfois la double coque se creve et pour eviter le remplissage certain met de la mousse et alors là le poids du bateau augmente vite et tout le plaisir de la vitesse disparait.

Alors il suffit de sous peser le bateau à la main pour voir s'il est lourd ou non.

josé

25 avr. 2006
0

un vieux 420
bonjour;
j'ai un 420 de 1964, acheté d'occasion en 1977 (environ)...j'ai appris à naviguer dessus...et l'utilise l'été avec beaucoup de plaisir sur le bassin d'Arcachon- maintenant je navigue plus souvent mon 25 pieds avec ma bien aimée.
bref: j'ai eu des pb avec le mat en bois fissuré; réparé.
le tableau arrière en cp , décollé, recollé.
actuellement avec la "quille" en bois qui est un peu vieille aussi ce qui est normal vu l'âge.
Il faut bien vérifier également les cadènes;les éventuels points d'impact (école de voile++)
La coque est un peu usée mais un 420 bien entretenu peut encore durer de nombreuses années.
L'accastillage quand à lui peut se changer, comme les haubans.
les 420 plus récents sont 100% "plasic" donc moins de soucis
Il me semble que l'on peu en trouver un correct pour 1000 roro

25 avr. 2006
0

réparable ???
de toute manière, les diverses parties sont elles faciles à réparer ?
y'a --t-il des défauts qui rendront le dériveur inutilisable ?
Merci pour vos infos à tous

25 avr. 2006
0

sauf
pour la regate, tout est reparable pour se faire plaisir le plus delicat serait amha la fixation des cadenes.

25 avr. 200616 juin 2020
0

420
Une ch'tite photo, si vous pouvez me donner votre avis.

merci d'avance

25 avr. 2006
0

la liaison caisson coque
attention au raccord caisson coque, si le support arriere de la remorque est trop avancé, le porte a faux va se désolidariser le caisson de la coque.

Il existe un site qui ne parle que de 420, je ne le retrouve plus, mais j'ai conservé l'adresse chez moi, si tu desire, je chercherai ce soir en rentrant.

j'y avais posé des questions pour la reparation du mat du 420 entreposé chez moi.

dd

25 avr. 2006
0

quelques trucs ..
la "souplesse" des fonds si le boat a déja bien travaillié le fond du 420 pert en rigidité, et on ne plus rine réglé, ce sont les fonds qui viennent.
Et l'intérieur des caissons DEVRAIT être rempli de de "blocs blans simili pare-battages" pour garantir l'insubmersibilité. Sinon en cas de désallage les caissons se remplissent tout douceument et tu ne le redressera jamais.
Enfin, les fémelots du safran devront sans aucun doute être consolidées.
Autrement un super boat !! Fun mais pas trop dur ;-)

25 avr. 2006
0

exellent choix pour s'initier à la voile
Le 420 que tu as reperé me semble etre un Lanaverre d'environ 1970. Dans l'ensemble la constuction est rigoureuse.

Les principaux points à surveiller sont:
-la liaison entre les caissons et la coque qui peut se decoller, devenant alors casse pied à remettre en etat de façon durable.

-un autre point faible, consequence d'un manque d'entretien, est la possible pourriture des listons, à bien surveiller. Assure toi que le bois presente bien, et inspecte bien les cadenes qui ne doivent avoir aucun jeu. Ca reste reparable mais c'est vraiment chi***

-un truc à regarder aussi, c'est l'etambrai et les bancs de cockpit. Penche toi dessous pour voir si les planches de contre plaqué stratifiées ne sont pas pourries et appuie dessus pour voir si ce n'est pas tout mou.

-dans le meme genre, appuie, partout sur les caisson afin de rechercher une molesse anormale. Inspecte toute la coque pour rechercher des traces d'impacts et de reparations.

-Tu peux egalement ouvrir les bouchons de caisson et passer le doigt à l'interieur (sans te le coincer sinon tu va avoir l'air bete :mdr: ) pour voir si c'est humide ou non. Dans l'ideal c'est sec mais c'est rarement le cas si le bateau a navigué recemment ou si il dort dehors.

-Un point à ne pas negliger non plus c'est les voiles. C'est dommage d'acheter un bateau 1000 € et d'avoir à remettre 500 € juste après pour racheter des voiles (un peu moin d'occasion mais ça reste cher)

-Jette un coup d'oeil au mat, mais dans l'ensemble tu ne verras pas grand chose. Tu peux verrifier qu'il est droit en mettant l'oeil au niveau de la gorge de grande voile et en regardant dans le rail.
Enfin pour etre honete j'ai rarement vu de mat de 420 tordus. Bien souvent, soit c'est droit, soit c'est cassé.

VOilà pour les grandes idées.
Un truc qui peut etre pas mal, c'est de greer le bateau avec le vendeur, ça permet de voir tout de suite si il ne manque rien.
Voili voilou.

25 avr. 2006
0

Merci
merci pour tous ses conseils .
des nouvelles la semaine prochaine...

25 avr. 2006
0

Merci
merci pour tous ses conseils .
des nouvelles la semaine prochaine...

25 avr. 2006
0

autre question
pendant que j'y suis... y'a t il une maniere de rendre le deriveur plus stable ?
Les premieres sorties se feront avec ma moitié, et étant moi meme débutant, que craint qu'un dessalage rapide ne la refroidisse... au propre comme au figuré !
J'avais lu qquelqupart une sorte de lest à mettre dans les fonds qui rendait les dessalages plus rares
. Auriez vous des infos la dessus, histoire de ne pas gacher les premières sorties d'apprentissage (et de ne pas risquer l'engueulade !!!! ;-))

25 avr. 2006
0

-
Jamais vu de tel dispositif,enfin, je ne suis pas que ça ameliore grand chose.

Pour te rassurer, le 420 est un bateau tres stable qui ne dessale que tres rarement, même avec des debutants.
Pour ne prendre aucun risque, les premieres fois ne sors que si il n'y a pas trop de vent.
Des qu'il fait un peu beau, et que la temperature de l'eau te conviens, fais quelques dessalages volontaires afin d'apprendre à ta femme comment ressaler. Comme ça, si un jour tu dessale de manière involontaire, ce sera tout de suite moins dramatique.

25 avr. 2006
0

ma première sortie
avec ma femme qui n'y connaissait rien et a qui je voulais faire prendre gôut à la voile tout ça sur un 420 de loc
Je l'avais mise au milieu à gérer le foc et la dérive. malheureusement le matériel étant usé le taquet a laché la dérive est remontée et on a eu droit au premier dessalage au milieu d'un lac pour elle qui n'aime pas nager ..... je n'avais même pas eu le temps de lui expliquer les manoeuvres pour remonter le bateau et elle s'était cramponnée au mat qu'elle ne voulait plus lacher :-( et moi je n'avais même plus la dérive pour le relever une bonne trempette quoi
je crois que c'est depuis qu'elle est allergique à la voile et ne supporte pas plus de 10° de gite ;-) :-)

25 avr. 2006
0

tout ça est encourageant !!!!!
:-) ;-)

25 avr. 2006
0

le 420 a une particularite
il y a 2 position pour le mat dont l'une est avancee par rapport au puit de derive ce qui peut te permettre de naviguer dans un 1° temps avec que la gv et en solo qq sorties comme cela ça te permettra de prendre la mesure de la bête eventuellement trouver un copain qui sortirait avec toi 2/3 fois ça permettrait de rassurere ta femme

25 avr. 2006
0

Inspection 420
Comme dit Marsupilami, c'est surement un Lanaverre des années 70, après ds les années 80 la barre d'écoute est devenue de section rectangulaire et non ronde comme sur la photo.

La plupart des conseils donnés plus haut sont bons.
Quelques c.......s lues quand même :
- Il n'y a jamais eu de poche genre pare-battage dans les caissons d'un 420. D'ailleurs sur ce modèle il devrait y avoir seulement des bouchons de fermeture de caissons de la taille d'un bouchon de bouteille. Les trappes de visite de la taille d'un CD environ sont venues sur les modèles plus récents.

- jamais vu non plus de contreplaqué sur les bancs de cockpit, et je ne crois pas sur l'étambrai.
- Le point le plus fragile c'est le safran et sa fixation au tableau Ar. vérifier surtout les aiguillots et la ferrure. Voir aussi le pied de mat, les cadènes de hauban et d'étai. Ensuite l'accastillage, si il est d'époque, les taquets et autres clams ne doivent plus coincer grand chose.
-Les voiles constituent un coût de renouvellement important si elles sont nazes.
- La remorque, si vendue avec, demande vérification ... roulements de roues par ex.
- Si le bateau a été utilisé en école de voile, normalement l'étrave devrait avoir subi des réparations
- Les caissons qui prennent l'eau ne seront détectés efficacement qu'en navigation !
- Et enfin, le 420 est un bateau assez vif, qui à partir de force 3 ou 4 peut dessaler assez rapidement avec un équipage inexpérimenté, surtout si poids plume, disont moins de 120 kgs à deux.

25 avr. 2006
0

Un peu de bon sens.
Le 420 est un excellent bateau.
D'après la photo il me semble en bon état Cf: les vernis. Penser à vérifier les listons : témoin de choc et les femelots.

Contrairement à ce que dis marsupilami, je modère les propos sur la stabilité surtout pour un débutant.

Les écoles procédaient par caravelle (5 ½ journées 5 personnes à bord) et vaurien (5 ½ journées 2 personnes voire trois) avant de lâcher les élèves sur un bateau plus vivant comme le 420. Bateau très agréable mais qui nécessite un apprentissage de la voile.

Pour les débuts, se faire aider par quelqu'un qui saura faire une formation accélérée. L'idéal serait de faire 2 ou 4 journées d'apprentissage sur un bateau plus stable : Gréement, matelotage, tenue de cap, virements de bord, gain au vent, notion de dérive, utilisation et réglages des voiles, mouvements du corps, équilibre sous voile, le rappel, le sans safran, départ et arrivée de plage...

Bref l'amarinage fondamental et indispensable avant d'aborder le 420, notions de bases acquises. Faute de quoi des erreurs que le bateau ne pardonnera pas peuvent créer des difficultés et un rejet de la voile. Nota : On peut monter à trois à bord pour la ou les premières sorties. Se limiter à force 1 à 2.

25 avr. 2006
0

-
Je voudrais pas Paul et Miker mais je vais le faire quand même. :mdr:
Personnelement je trouve que faut vraiment y aller pour faire dessaler un 420 avec 2 adultes à bord.
Ayant pas mal encadré en ecole de voile il y a quelques années, je vous garantis que ça ne dessalait pas tous les jour.
Aller raconter sur un site de voile legere que le 420 est un deriveur qui ne pardonne pas, il y a 9 chances sur 10 pour qu'on vous rigole au nez :mdr:
Mon conseil, lancez vous, d'autant que tu as déjà des notions puisque tu as été en ecole de voile. Pour les premieres nav, ne sortez pas si il y a plus de 3 beaufort.

Je constate que j'ai quarement devié du sujet initial ;-p
Pour rentrer dans le rang, je vais vous dire de faire gaf à la remorque qui n'a pas l'air de toute premiere jeunesse. Pour ce qi est du bateau, l'essentiel a été dit.

25 avr. 2006
0

Ma dernière intervention sur ce fil
Il s'agit de l'aveu de toul : « moi même débutant... quelques cours en école de voile » Des cours? Lesquels? Quelle pratique? et de sa femme débutante elle aussi.

L'apprentissage direct sur 420 me paraît risqué. Risqué, par rapport à la connaissance du milieu et à l'amarinage. Par exemple : qu'est ce qu'une risée, comment faire, là : juste passé la pointe!

Je n'ai pas dit que le bateau ne pardonnais pas « j'ai dit des erreurs que le bateau ne pardonnera pas ». Fdm je te cite « ca ne dessale pas tous les jours » donc... « 9 chances sur 10 que » donc...

Je réitère mon conseil d'ex moniteur diplômé du Beg Rohu ayant enseigné la voile 9 années de suite. Ce n'est pas raisonnable de conseiller à un débutant de se lancer sans acquérir auprès d'un ami compétent (ou en école) les bases nécessaires d'autant plus qu'il doit aussi transmettre son savoir à une tierce personne.

25 avr. 2006
0

Moi non plus je ne veux pas polémiquer,
mais le quat'vin est une barque :
- maniable et facile par conditions maniables et faciles;
- pointue et physique par conditions pointues et physiques.
Donc : par beau temps, ne pas hésiter, c'est sympa et sans grands risques.
Je me souviens qu'en école de voile, pour apprendre à le redresser il fallait le dessaler, et ça venait pas tout seul !

25 avr. 2006
0

précision
sur mon expérience
3 cours en dériveur (dont 2 en cata)et quelques sorties en voile habitable.
Je maitrise donc les principes fondamentaux de la navigation... reste la pratique que je cherche à acquerir justement avec l'achat de ce 420 et ensuite me lancer en habitable
continuez, vos propos sont très intéressants

25 avr. 2006
0

moi aussi
j'ai commencé le dériveur sans en avoir jamais fait ni lecon, ni club, ni ect..
Juste le cours des glenans lu 3 fois...
Je suis parti avec un pote qui y connaissait rien non plus par petit temps bien sur.
1er erreur : safran et derive pas descendue (ben c'est con mais y avait assez avec les voiles à gérer !)

puis apres la regle de base que j'ai appliqué à tout ceux qui montait à bord: "l'écoute toujours dans les mains et quand je dis largue, tu largues et tu te mets au centre du bateau sans te poser de question"

si les ecoutes sont bien larguées (aucune de coincées) le dériveur se met TOUJOURS à plat si les 2 equipiers se sont bien remis au centre et les voiles faseyent. tu as le temps de faire le point pour repartir...

jusqu'a force 4 =&gt aucun souci avec des novices (dont moi au début !) sur un dériveur sistership du 420.
Par contre ne débutes pas en solitaire c'est plus sur.

t'inquietes c'est super apres les 1er bords !

25 avr. 2006
0

pour rebondir sur ton post
420 et cata ca n'a rien a voir...
Entre finesse et bourrinage en somme...
Et des que le deriveur prend un peu trop de gite, tu choques en grand (mais vraiment en grand en larguant l'ecoute) et alors la les dessalage seront presque inexistant si les 2 le font en meme temps. pas par force 7 evidemment ;-)

25 avr. 2006
0

sympa ton enthousiasme
d'autant qu'on ne recherche pas (on verra peut etre plus tard) les sensations... juste le plaisir de la voile, de la promenade en somme.

25 avr. 2006
0

ben fonces alors !
mon deriveur etait 10 fois plus pourri que celui que tu nous montres !!
j'ai resiné le puits de derive, bidouillé un axe de derive avec un manche a balai, fait un palan de grand voile bidouillé, mais au moins je naviguais sur mon bateau !

par contre, au risque d'etre lourd, mefies toi du solo pendant longtemps, c'est la que tu peux etre vraiment mal si tu dessales.

Enfin pour eviter de faire "chapeau", (bateau completement retourné) tu peux trouver une sorte de bouée gonflable à hisser avec la GV. On en trouve sur certains cata.
Un deriveur completement retourné c'est assez casse bonbon a ramener et ca fatigue.

25 avr. 2006
0

je vois de quoi tu veux parler
pour la bouée sous la GV. Par contre je ne serai pas seul au départ, et puis on optera que pour des plans d'eau abrités.
le deriveur en question n'est qu'à 500 euros (et encore discutable) avec remorques mal'eau et route, voiles en etat et taud. Alors je crois bien que je vais me laisser tenter par l'aventure...

25 avr. 2006
0

Pour ce prix
tu seras bientot proprio d'un 420 et nous pourrons régater j'espère.
Pour info, l'été dernier j'ai déssalé, et ai remis le canot seul (je pèse 75kg et ai 53ans, sans être un "athlète")

26 avr. 2006
0

a votre avis...
bonne affaire à ce prix ?

26 avr. 2006
0

Ca dépend surtout
de l'état des voiles et de tes talents de bricoleurs.
Si les voiles sont correctes et qu'il n'a pas de problème majeur (type liaison caisson/coque foireuse), que remorques et MàE sont correctes, ça semble plutôt un bon coup.
Si...

26 avr. 2006
0

dans le pire des cas
tu récupereras ta mise facilement, une mise à l'eau vaut bien à elle seule dans les 150 € d'occasion donc avec tout le reste!

26 avr. 2006
0

pour la remorque
tu ne prends pas de risque du tube carre ça se trouve partout des roulements aussi et de plus ça ne vaut pas une fortune les voiles sont potables fait le saut!!!!!

27 avr. 2006
0

Super petit bateau polyvalent
- Sportif pour deux équipiers légers, poids total moins de 100 kg. Trapèze obligatoire, mais fun...
- Tranquille pour la ballade à deux adultes, maxi 150 kg environ
- Très sportif, voire casse gueule, pour un adulte seul, mini 80 kg. A ne pas faire sans entrainement et n'importe où, ne serait ce que parce qu'il n'est pas évident de repartir après un dessalage.

Pour des débutants, je le trouve un peu trop technique. Je te conseille de te faire accompagner pour les premières sorties par quelqu'un qui va t'initier, sinon tu risques de de te décourager, de prendre de mauvaises habitudes, et surtout de dégouter complètement ta compagne.

Alors, au cas où tu veux partir quand même, et que tu dessales, rien de grave, tu procèdes de la manière suivante.

  • Tu envoies madame à l'étrave avec la consigne de tenir le bateau par là et de ne pas lacher tant que tu ne le lui dis pas.
  • Si le bateau est complètement retourné, dérive en l'air, tu mets tes pieds sur le liston, tu prends la dérive, tu te penches en arrière, et tu attends. Cela peut être assez long (20 à 30 secondes) car la voile freine le redressement
  • Une fois le bateau à plat, bout du mat dans l'eau, tu te mets dans l'eau, tu te places sous la dérive, tu prends son extrémité, et tu tires, comme si tu voulais faire un rétablissement, mais moins fort. En quelques secondes, il se relève. Tu ne fais pas comme on voit faire certains qui montent sur la dérive. D'abord tu peux la casser, ensuite ton poids va faire que le bateau va se remplir d'eau en se relevant.
  • Tu nages jusqu'au tableau arrière, et tu te hisses à bord avec un rétablissement.
  • Tu démêles tout ce qui est emmêlé
  • Tu te prépares à repartir, mais garde tout choqué (surtout pas d'écoute au coinceur)
  • Tu dis à bobonne "OK, nage jusqu'à l'arrière"
  • Tu l'aides à remonter, lui fais un bisou et la renvoie à sa place au foc
  • Tu repars

Bon, vous allez me dire que j'ai fait une description de macho, avec monsieur à la barre et madame au foc ! On peut évidemment inverser, mais il vaut mieux que ce soit le plus lourd qui redresse et l'autre qui tienne devant. OK les filles ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (23)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021