Vieux Con-mandant alias "grand couillon" et la "nouvelle réglementation belge de la navigation de plaisance de 2022".

À l'attention de tous ceux qui seraient attirés par le PAVILLON BELGE:

  1. À partir du 1er juillet 2021, un examen pratique est obligatoire pour obtenir un brevet pour la navigation de plaisance. La navigation à la voile est désormais testée séparément. Les tests sont effectués par des centres d'examen pratique reconnus qui sont audités et approuvés par notre SPF. Les compétences et les connaissances pratiques sont clairement décrites dans les résultats finaux à atteindre. Il est indiqué sur le brevet si l’examen a été passé pour la navigation à moteur ou à voile.

  2. À partir du 1er janvier 2022, le conducteur d'un bateau de plaisance devra être en possession d'un brevet lorsqu'il se trouve en mer. Cette obligation s'applique à un groupe limité :

    • navigation à moteur de plus de 20km/h ;
    • navire d’une longueur supérieure à 15m ;
    • ou utilisation professionnelle.

Cette obligation s'applique également aux voies navigables intérieures. Nous garantissons ainsi la sécurité de chaque plaisancier en mer du Nord dont la fréquentation est en pleine croissance.
Le brevet de conduite général est suffisant pour un usage privé sur la mer belge (également au-delà des 6 milles nautiques).

Les accords qui prennent effet immédiatement :
- Une délimitation claire a été convenue pour le groupe des "quillards de sport": un bateau de plaisance à voiles, d’une longueur de coque de moins de 9 mètres, sans cabine (pas de matelas), sans installations sanitaires ou de cuisine ni électricité à bord, éventuellement avec un moteur hors-bord léger amovible et un franc-bord inférieur à 50 centimètres.
- Une circulaire propose une alternative via les certificats de club pour la formation et les brevets de sauvetage pour les activités de groupe pour la saison 2021.

Les accords attendus pour l'automne 2021 :
Une distinction sera faite entre les activités "professionnelles - commerciales" (transport de passagers payants) et les activités "professionnelles - non commerciales" (ne transportant pas de passagers payants, par exemple pour la formation). Les navires utilisés pour la formation tomberont par exemple dans la catégorie "activité professionnelle non commerciale". En ce qui concerne les brevets, ce groupe restera, en dehors des eaux belges, exemptés de l’application STCW.

Examen pratique pour le brevet de navigation:
Les cours pratiques ne sont pas obligatoires, seul l'examen pratique est obligatoire.
À partir du 1er juillet 2021, vous devez passer un examen pratique en plus d’un examen théorique pour obtenir un brevet de navigation.

Les brevets obtenus avant le 1er juillet 2021 restent valables.

Les brevets délivrés après le 1er juillet sont de deux types : les brevets moteur et les brevets moteur et voile. Cette subdivision est indiquée sur le nouveau brevet.
La procédure de demande de brevet reste également inchangée. La demande passe toujours par les fédérations et les organisations de navigation de plaisance.

Comme alternative possible au brevet « mer » (pour un usage privé jusqu'à 24m), une attestation d'expérience sera également délivrée sous certaines conditions.

L'équipage
19 sept. 2021
19 sept. 2021
1

je preferrerai le mot permis a brevet

brevet etand utilise en OMI , departement STCW formation des marins prof ,
en enseignement maritime , donc professionnel , OMI , STCW ,on passe un examen apres des courts
et apres des temps denavigation professionnelle on obtien un brevet

captainjpp


Van-O-rix:Sans oublier que le STCW il faut le renouveler à intervalles réguliers. Ce qui se fait sans problèmes d'ailleurs, le tout étant de ne pas oublier lorsque comme retraité on n'y est plus tenu... on peut toujours en avoir besoin par la suite, la preuve: moi, pensionné depuis 2013. Mais attention : un STCW ne correspond pas non plus à un brevet de voile!·le 19 sept. 13:58
19 sept. 2021
0

Comme alternative possible au brevet « mer » (pour un usage privé jusqu'à 24m), une attestation d'expérience sera également délivrée sous certaines conditions.

Bonjour,
Pouvez vous m’éclairer sur ces alternatives? Je navigue depuis plus de 50 ans, environ 40000 milles au compteur, et je pense qu’à 65 ans j’ai passé l’âge de passer des examens!
J’ai un ICC, cela devrait suffire me semble t il?


Van-O-rix:Bonjour jpkains... les alternatives : comme cité dans le texte, une attestation d'expérience. Le Belge (et j'en suis un) étant par nature un "surréaliste-pragmatique" (cherchez l'erreur), je crois qu'une attestation sous serment de ton épouse (ou faisant droit) devrait suffire. Quant au ICC, apparemment il ne serait pas toujours accepté par les compagnies charters comme preuve de compétence (à titre d'exemple). À vérifier auprès des autorités belges. Mais c'est un fait: on se dirige vers un durcissement des règles. But final? Plus de sécurité ou plus de taxes?·le 19 sept. 11:27
jpkains:Merci pour la réponse, je suis belge aussi, et pour les permis de conduire il suffisait de le demander… Dans quel texte ou document « officiel » parle-t-on d’une attestation d’expérience?·le 19 sept. 13:00
Van-O-rix:jpkains: tu vas voir sur le site mobilit.belgium.be et tu tapes "nouvelle réglementation de la plaisance 2022 SPF Mobilité", tu auras accès à toute la réglementation en vigueur. Bon dimanche!·le 19 sept. 13:48
Camilleb0461:Si tu as déjà ton ICC, c'est bon. Plus besoin de rien·le 20 sept. 19:12
Camilleb0461:Sauf pour plus de 24m, professionnel qui fait payer·le 20 sept. 19:15
Eric.b:Jamais eu de problème pour louer avec mon ICC (ICMS), petit loueur ou grande compagnie.Maintenant, je joint systématiquement mon brevet de conduite générale, valable depuis avril '94 écrit en grand dessus, je crois que ça les tranquilise sur l'expérience.Anecdote, en Croatie il y a deux ans, le policier en zodiac a confondu mon ICC avec le permis vhf SRC, m'évitant ainsi une amende de 1200 kunas·le 20 sept. 19:52
Camilleb0461:Idem pour moi. j'en suis à mon 5e petit navire. J'ai passé mon ICC pour pouvoir louer en 2013 alors que je suis dans la flotte depuis 79·le 21 sept. 09:02
Camilleb0461:Van o Rix. Je ne pense pas que cette décision va rapporter grand chose à l'état. Mais ENOOOORMEMENT aux école de voiles flamandes qui font du lobbying depuis des années pour etre les seules à pouvoir donner ( vendre) des cours pratiques et maintenant valider l'examen pratique. Pour elles, ça va être jackpot. Les écoles francophones n'ayant pas d'accès à la mer sont hors jeu·le 21 sept. 09:06
Van-O-rix:Camilleb0461 je pense que l'on se dirige vers une réglementation européenne: l'Espagne, la Belgique et sans doute d'autres pays durcissent leurs réglementations et font payer de plus en plus pour tous les contrôles (en Espagne certains revendent leurs bateaux à cause des nouvelles dépenses et des amendes récurrentes)... un "Brave New" monde futur où golf, yachting, polo = activités pour fortunés, comme avant? Ne mélangeons pas svp.·le 21 sept. 10:10
Camilleb0461:Van O Rix. Mon petit voilier m'a coûté moins cher que les hybride de mes voisins. Mon assurance coûte 5x moins. Pas de taxe de roulage ni de TMC. Ma place de port coûte moins chère que l'emplacement de camping de mon frère. Je ne vois pas en quoi je devrais me considérer comme polo/Porsche. Mais je n'ai qu'un petit jouet de 31'. Mais là on s'écarte du sujet de base : le permis. SI ce permis permet d'avoir un peu plus de gens qui ont ne fusse que la notion d'étiquette et de privilège ( pas priorité), et bien je suis content. Si ça évite à mon futur voisin de se planter dans ma poupe au lieu de sa place de port, je suis content. Si ça peut diminuer les interventions des services de secours, je suis content. Ce qui me fait râger, c'est de me dire que des gamins qui n'ont quasi pas d'expérience et que des écoles qui ont du pognon vont avoir le monopole du savoir. ·le 21 sept. 11:33
brufan:Camiile, Tu as déjà-vu une école de voile qui soit rentable !!!???·le 22 sept. 00:11
Camilleb0461:Oh oui. Altaïr. ·le 22 sept. 08:41
20 sept. 2021
0

mobilit.belgium.be[...]cations
"D'autres brevets professionnels (navigation fluviale et maritime) sont également reconnus pour la navigation de plaisance et peuvent conduire à l’obtention d’un brevet ICC ou à son équivalence avec un brevet de conduite pour la navigation de plaisance."
l'ICC semble suffire pour la nav de plaisance. C'est certains que c'est assez léger comme certificat de compétences, mais d'un autre coté à coté des quelques inconscients que l'on croise, ca peut être utile.
Le point essentiel, reste sur l'espect "obligatoire" de ces dispositions au lieu d'être incitatives.
De plus pour la partie pratique prévue pour la voile, je suis bien intrigué de savoir en quoi cela va consister..
En France, j'y crois pas vraiment, en tous cas si un ministre de lance dans cette croisade pour les voiliers, ça va hurler dans les ports...


Van-O-rix:Il n'y a pas si longtemps en Belgique le système était trop laxiste: n'importe qui partait en solo sur n'importe quel voilier et sans aucunes compétences... mais bon, cela aussi s'appelle (ait) Liberté... à mon époque nous faisions l'Espagne et le Portugal en Laverda 1000 et sans casque et nous sommes toujours vivants en 2021, et encore motards. ·le 21 sept. 10:00
21 sept. 2021
0

Jean Lacombe (et bien d'autres...) doit se retourner dans sa tombe en lisant tout ça !


Van-O-rix:Jean Lacombe... je ne connaissais pas, je suis donc allé voir sur Wikipedia et je vais commander son livre: A moi l'Atlantique... merci pour la référence.·le 21 sept. 12:04
rati:En plus du livre, un très bon reportage tv (France 3) sur le personnage : "Moi Jean Lacombe marin et cinéaste" hbleue.fr[...]be.html Film disponible en DVD au prix de 21€ / demande par mail : contact@hbleue.fr(je n'ai aucune action 😉)·le 21 sept. 13:24
Van-O-rix:rati... Jean Lacombe, un blanc "marron" à la recherche de la liberté, disait-il de lui-même ... la liberté, il l'avait trouvée dans les années 80, actuellement il la chercherait en vain au milieu des positions GPS et des Pass de tous genres. On appellera cela un "vain-nard"? Le genre de type dont on aimerait se dire le copain!·le 21 sept. 15:06
rati:ou "un art vain" ? ·le 21 sept. 15:33
21 sept. 2021
-2

Vivement que l’on ait la même chose en France!!!
Avec un examen sérieux!


Chemistrebor:Sérieusement, ca serait une belle connerie de lançer une reglementation supplémentaire comme un pavé dans la mare, et quand on ferait le bilan on realiserait que ça n'a amené que des désagreements et quasi aucun progrès de sécurité sur les accidents.
En revanche, il serait grand temps de s'occuper de la question de la formation libre des plaisanciers et de mettre en place des filières et standards d'examens sérieux.·le 21 sept. 16:40
Camilleb0461:Quand 9n a décidé de créer un permis de conduire auto tout le monde a hurlé au scandale. Aujourd'hui on trouve ça normal. Supposons que le permis bateau devienne obligatoire, vous hurlez avec les loups, mais dans X années on trouvera ça normal. Idem pour l'équipement obligatoire, les gilets de sauvetage etcC'est quoi une formation libre? D'un côté tu t:insurge contre un brevet dans un pays étranger mais tu prône des formations et examens0as très cohe6Une formation sérieuse ne sera pas gratuite et des examens sérieux non plus. Si tu passes cette idée tu vas te faire lyncher. 😉·le 21 sept. 17:08
Chemistrebor:La formation libre c'est une formation facultative pour ceux qui en font la demande.Oui elle ne sera pas gratuite ce qui est normale car je ne vois pas pourquoi on ne paierait pas pour une formation de bonne qualité. Je ne m'insurge pas du tout pour le choix de la Belgique, je pense qu'en France ca passerait mal et que ce sera mal fait, surtout que c'est les mêmes formateurs qu'on connait déjà bien qui vont se démerder pour prendre ce business. Par contre, si le Ministère concerné pouvait travailler sur l'élaboration d'une véritable filière de formation type Yachtmaster à la Francaise pour la pratique de loisir, ce serait bougrement utile. ·le 21 sept. 17:22
ric56:Chut,personne ne bouge·le 21 sept. 17:27
Camilleb0461:Chemisttebor. C'est exactement ce qui se fait actuellement en Belgique. Tu passes ton brevet si tu le désires puisqu'il n'est pas obligatoire. c'est un brevet dont l'examen est organisé et contrôlé par un ministère. Examen le même partout et pour tout le monde.Tu peux le passer sans prendre de cours THÉORIQUES. Il faut maintenant passer en plus un examen pratique. Par contre, comme je l'ai dit, ce qui est deg. c'est la main mise des écoles néerlandophones·le 21 sept. 17:30
21 sept. 2021
0

Personne ne doit suivre des cours pour rouler en vélo je crois, et pourtant un cycliste partage les routes des autres usagers...alors pourquoi imposer des tas de brevets aux voiliers de taille modeste? La mer est vaste, et doit rester le dernier espace où règne une certaine liberté. Les risques? ... la vie n'est qu'une maladie mortelle. C'est idiot ce que je dis?


Camilleb0461:Je pense qu'il y a une petite différence entre un vélo de 2m et 12kg sur lequel je suis seul et un voilier de 12m, 10t avec 6 personnes à bord.·le 21 sept. 17:02
21 sept. 2021
0

Il faudrait aussi un permis pour faire du vélos ainsi qu'un contrôle technique, bien entendu avec une formation pas gratuite


Fregoli:Et un gilet avec un gros numéro d'immatriculation dans le dos pour les caméras feu rouge... Vu le nombre de cyclistes qui les méprisent complètement...·le 21 sept. 17:03
rati:Et un permis pour les piétons ? ·le 21 sept. 17:25
Van-O-rix:Ça viendra,... ça vient ... outre-quiévrain il leur faut déjà un laissez-passer (aussweiss) pour entrer au resto ou au ciné non? Au bistro aussi? .....................Et à la Taverne de Hisse et Oh?·le 21 sept. 17:39
21 sept. 2021
0

Ça viendra,... ça vient ... outre-quiévrain il leur faut déjà un laissez-passer (aussweiss) pour entrer au resto ou au ciné non? Au bistro aussi? .....................Et à la Taverne de Hisse et Oh?


ric56:La vous prenez des rix,c'est pas des van( n'es,) ·le 21 sept. 17:47
21 sept. 2021
1

Le permis voilier n'a aucun sens autre que celui de vendre des formations obligatoires. Pour cela on peu regarder les causes principales d'accidents. Ce ne sont ni les abordages, ni les "vitesse excessive" dans les chenaux. Causes qui sont royalement exhibées par les défenseurs d'une telle mauvaise idée.

Plus de 51% des interventions de la SNSM, sont pour avaries, avec en tête l'avarie moteur a 36%, le reste étant hélices engagées ~5%, avaries de barre 2%, voies d'eau 3.5% et rupture de mouillage a 3%. Les autres interventions, étant pour 25% les échouements, du fait "de la méconnaissance du secteur géographique", et sinon problème de santé ou évidemment excès de confiance au large. De plus sur les 80 décès constaté par la SNSM, 41% sont les hommes a la mer (chute ou accident de baignade), et 11% d'accidents d'apnée ou de plongée. Le reste étant des causes diverses comme blessures, infarctus ou autre maladie bien terrienne.

Concernant l'armement des voiliers en termes de sécurité, beaucoup de choses sont déjà obligatoires. Les papiers sont exhaustif, très clair, et tout est délimité par zone et par catégorie de bateau. Si les affmar font un contrôle, même si ce n'est qu'une fois dans la vie d'un plaisancier (pour ma part '0 fois' en plusieurs années), ils vérifieront l'armement, les papiers de l'unité et l'assurance. Un permis n'y changera rien.

Donc voilà, j'aimerai qu'on m'explique en quoi un permis voile permet de réduire les accidents a la personne en voilier, qui comme on la vu juste au dessus sont en grande majorité des avaries moteurs, échouements ou hommes a la mer. Tout un tas de chose qui se produirai de la même façon avec un permis ou non. Pour les hommes a la mer, le gilet est déjà fortement recommandé, mais pas obligatoire, et forcément si la personne est décédé c'est que soit la personne était seule au moment de sa chute, soit les autres a bord étaient des grands débutants donc incapable de manœuvrer le bateau, donc sans permis s'il y en avait un. Pour les échouements, comme la grande majorité des gens ont une tablette ou un traceur, on peut en déduire que le problème n'est pas le défaut de cartographie, mais bien d'un excès de confiance près des haut-fonds ou des courants, donc exit le permis. Et finalement les avaries moteurs, a moins de faire un "permis entretien de bateau", ça n'a pas non plus de beaucoup de sens.

Concernant les abordages mortels, ils sont tellement rare qu'il n'y a aucune mention d'eux nul part autre que dans des articles chocs sur le web, et les "vitesses excessives" dans les chenaux sont au pire une nuisance mais pas un risque grave a la sécurité des personnes, et très rarement le fait de voilier de par la faible motorisation évidente des unités. Donc permis encore une fois inutile.

Pour mon expérience personnelle, je dirais que les personnes les plus précautionneuses sont souvent, les débutants sur des bateaux de loc, qui justement font beaucoup plus attention que les vieux loups de mer dans des bateaux or d'age. Et les personnes les moins respectueuses des règles de barres étant les régatiers en situation de régate (et en dehors un peu), les locaux ou évidemment les professionnels de la mer. Donc j'estime que ceux qui ont le plus d'expérience ne sont pas ceux qui respecte le plus les règles de sécurité ou de barre.
Ceci étant évidemment mon avis personnel et vaut ce qu'il vaut. Il y a évidemment des exceptions à tout ce que je viens d'énoncer, des débutants trop sûr d'eux sur des 45 pieds, des vieux loups de mer qui respecte a la lettre l'étiquette marine, et des régatiers qui ajustent leurs caps plusieurs dizaines de milles en amont grâce a l'AIS.

Donc, j'aimerai qu'on m'explique en quoi un permis "plaisance" voile, a quelques choses a apporter a qui que ce soit, autre que de l'argent pour les bateaux-écoles. Les loueurs demandes déjà un CV nautique, ils le font surtout par principe, car je n'ai jamais entendu qu'un loueur avait refusé la location a "un skipper pas assez expérimenté". On lui vend simplement une franchise supplémentaire. Le permis sera encore pire dans cette situation:
"T'as le permis ? Tu prend un 45 pieds tout neuf ? pas de problème.", Dira le loueur.

De plus ça fait depuis que la voile de plaisance existe qu'on fait très bien sans. Donc, point final, le permis voile n'a aucun sens, du moins pas pour améliorer les conditions de sécurités des bassins de navigations français.

source des chiffres: www.snsm.org[...]Mer.pdf


22 sept. 2021
0

On a un bon exemple en France avec le Permis Eaux Intérieures obligatoire mais où les loueurs de bateaux peuvent former les clients en 5 mn et les lâcher dans la nature...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (163)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021