Vieux Commandant et Tabarly, ketch et yawl.

  1. Après le cours des Glénans, le "Guide pratique de Manoeuvre" de 1978 d'Éric Tabarly illustré par Titouan Lamazou. Quel bonheur! Je trouve ce guide bien plus pratique,plus logique, plus "marinement" simple, que celui des Glénans que j'ai beaucoup aimé par ailleurs. Et on se dit alors que manoeuvres à la voile ou au moteur, ce n'est qu'une question de réflexions sur la glisse finalement... et une manoeuvre que j'apprécie dans ce guide, c'est "border à contre" (dont on ne parle pas ou peu aux Glénans?)et ainsi manoeuvrer un voilier à l'arrêt grâce à sa voilure... sans être un grand spécialiste de la voile, je me dis que le moteur omniprésent fait que ces manoeuvres doivent être peu à l'honneur de nos jours. Tiens, le bouquin "la voile pour les glands" ...qu'en penser?
  2. Et mon projet voilier? En réflexion profonde, la Question étant: pour quoi faire? ...et La réponse: "pour fuir mes "(dis)-semblables". Et quand j'écoute Tabarly, je me dis qu'un ketch ou un yawl, ça doit être super en solitaire-relax-Max, mon but n'étant pas de rechercher le vent qui va fort ou le bateau qui va vite, mais simplement, la mer à 360º autour et sans moteur (je suis officier de pont!). Quand on y réfléchit, le plus attrayant dans tout ça c'est de sortir du port en laissant derrière soi le monde des "vivants". Le nom de mon futur: j'hésite... "Cambronne" ou "Mizzen-thrope". Et une question: Est-ce exact que les 2 mâts d'un ketch sont reliés par un étai ce qui n'est pas le cas d'un yawl, avec comme conséquence que lors d'un démâtage sur un yawl le 2ème mât est intact. Photo: mon dernier voyage autour du monde avant ma carrière de prof dans l'enseignement maritime. Les 2 derrière, ce sont le chef mécanicien et son épouse, moi je suis accroupi devant "sa madame".
L'équipage
03 sept. 2021
03 sept. 2021
0

Le câble qui relie les deux mâts s appele un marocain je crois 🤔

J ai navigué sur un yawl de 16 mètres, c beau

En effet c dommage de relier les deux mâts sur un ketch

Tabarly avait sauvegardé l artimon me semble t il ?


Van-O-rix:D'après le dessin de Titouan Lamazou que j'ai devant les yeux : Pen Duick III avait deux mâts de même hauteur reliés par un "marocain".·le 03 sept. 15:47
Van-O-rix:Je lis aussi de nombreux avis qui affirment qu'en solitaire un yawl est plus facile à manoeuvrer qu'un sloop, les voiles étant plus petites et que leur positionnement sur toute la longueur le navire permet une manoeuvre plus fluide .·le 03 sept. 15:51
freychou:Le "III" a, à peu près, tout eu comme gréement selon l'inspiration de Tabarly pour se jouer au mieux des contraintes de la jauge … deux mats de +/- même hauteur c'est une goélette … vainqueur de Sydney-Hobart 67 dans cette configuration !·le 03 sept. 15:56
JeanLW:Non non on parle de Pen Duick 6 pas le 3Le 6 a démâté deux fois·le 03 sept. 15:57
KOALA-5:Trois fois. Le mât posé en Australie, d'une section trop faible, a cassé lors des courses du RORC en 1974, quelque part du côté des Glénan.Et même 4 fois, si on compte un essai d'un mât en plastique qui a cassé lors du tout premier essai.·le 03 sept. 20:35
JeanLW:Ca fait deux donc, le mat actuel a 50 ans, je ne connaissais pas ce mat en plastique !,·le 03 sept. 22:37
FredericL:Le(s) mât(s) ont sûrement été changés plusieurs fois. ·le 03 sept. 23:13
JeanLW:J ai lu une interview récente le grand mat pèse une tonne et a 50 ans·le 03 sept. 23:55
KOALA-5:Non Jean, ça fait bien trois démâtage. Le mât du départ Le mât de RioLe mât australien cassé en 1974·le 04 sept. 09:40
JeanLW:Pour moi ça fait deux , le mat du départ et le mat AustralienLe troisième a été le bon jusqu a ce jour, ·le 04 sept. 12:40
KOALA-5:Tu oublies le mât de Rio !!!·le 04 sept. 15:03
JeanLW:Je vais reprendre le livre de Tabarly, l âge mon bon monsieur ·le 04 sept. 15:28
KOALA-5:Tu verras jeunot quand tu auras mon âge ! !!!·le 04 sept. 15:49
03 sept. 2021
0

Habituellement les mats d'un ketch et yawl de plaisance restent indépendants, l'artimon ou le tape cul étant plus petits que celui de grand voile alors qu'une goêlette a ses deux mats presque de la même taille, pouvant porter un maximum de voile (cf Pen Duick III de Tabarly) reliés entre eux.


outremer:Tabarly était d'abord pilote de l'aéronavale et connaissait donc bien les principes d'aérodynamique.·le 03 sept. 15:59
03 sept. 2021
0

Avec les winches d’aujourd’hui l intérêt d un ketch ou d un yawl est surtout patrimonial et esthétique, par gros temps, très gros temps, sur le 16 metres j ai expérimenté tourmentin et artimon et c était très bien du côté d ouessant en1974 🙈😬


Rigil:Absolument d'accord, ce n'est pas pour des raisons de surface de voiles que le ketch est pratique, c'est pour ses combinaisons de réglages nombreuses, permettant (sur une belle carène équilibrée dont les formes changent peu à la gite) de se passer quasiment de pilote auto et de pouvoir continuer a faire du cap sans GV sous foc et artimon quand un sloop se vautre lamentablement avec un centre velique improbable...Perso je suis ketch depuis 1991 (après avoir eu que des sloops), et je n'ai plus eu de pilote auto depuis, un régulateur suffit amplement et bien souvent, je peux quitter la barre pour me faite un café tranquillement quitte à "mal" régler pour la perf mais à forcer un équilibre...·le 03 sept. 16:31
outremer:Le principe d'un régulateur d'allure étant de maintenir en la route vent d'un voilier d'abord bien équilibré véliquement il est logique d'avoir alors de bon résultats. Théoriquement un PA électrique mode vent aurait du donné la même chose.·le 03 sept. 16:42
Rigil:Je veux dire que je peux m'en passer le plus souvent possible, très peu besoin du regul..de toute façon trop peu de jus a bord pour ce truc couteux qu'est le PA electrique dont tous les fils sur les pannes me font froid dans le dos ... ·le 03 sept. 17:41
Van-O-rix:Rigil: ben voilà mon intention: me passer un max d'électricité, ou juste ce que peut fournir un bon panneau solaire, et la bouffe, je suis végétarien et verrai comment faire.·le 03 sept. 20:19
03 sept. 2021
1

Je croyais que la différence entre ketch et yawl était liée à la position de la barre: soit entre les 2 mâts, soit à l'arrière de l'artimon.


Sapha Pani:Pas exactement la barre mais la mèche de Safran et le deuxième mat n'a pas le meme nom. Un yawl a le tape-cul derrière la mèche de safran, un ketch a l'artimon devant la mèche de safran·le 03 sept. 17:12
Tilandsia:Merci.·le 03 sept. 17:14
03 sept. 2021
0

Pen Duick III était une goélette (avec misaine à wishbone) à mats égaux à son neuvage.
Mais devant ses succès en course le fair play grand breton pénalisa très rapidement et fortement ce gréement dans son rating.
Ni une, ni deux, Eric Tabarly transforma sa goélette en ketch en emputant le grand mât (arrière) des quelques centimètres suffisants pour le rendre plus court que le mât de misaine qui devint le grand mât et la misaine à wishbone se transforma en GV à wishbone.

Et comme le proclamait le skipper:
Gagner c'est bien, mais gagner devant des anglais c'est tellement mieux! 🤭


outremer:Les Anglais ont toujours trafiquer les jauges jusqu'au pur délire pour pouvoir gagner.·le 03 sept. 17:45
Van-O-rix:dans son livre, Tabarly écrit que sa grand voile est sur son deuxième mât...·le 03 sept. 20:21
FredericL:Il ne s'agissait pas tant de trafiquer la jauge que d'en boucher un trou manifeste (de la surface de voile "gratuite" car non comptabilisée par la jauge. ·le 03 sept. 21:23
03 sept. 2021
0

A propos de ton point n°1, tu devrais également te régaler avec:
L'art de la manœuvre de Kerviler.
Édité en 1966, on le trouve encore en occasion.
Jean


Van-O-rix:Merrrrrci je vais chercher.. et donc trouver! Trouvé...un bouquin écrit vers 1920 et traitant de la manoeuvre des navires à moteur et des voiliers. Utilisé par l'École Navale, Kerviler était capitaine de frégate, et doit être décédé depuis lors....·le 03 sept. 20:25
jeec:Celui auquel je fais référence est destiné aux plaisanciers, Kerviler était passé contre-amiral.Jean·le 03 sept. 20:36
03 sept. 202103 sept. 2021
1

Le maroquin n'est pas nécessaire et même pas souhaitable, car en cas de démâtage, il vaut mieux garder le mât restant ! Par ailleurs, ça complique beaucoup le mâtage : il faut envoyer quelqu'un en haut pour le fixer !

Le gréement de ketch permet l'usage d'une voile d'étai, très puissante au largue et facile à manœuvrer.

On n'en voit plus beaucoup...

Encore plus rare : la mule :


tdm2023:Le marocain permet lui de tendre l'étai du grand mat sans avoir recours à des pataras, et ainsi on peut avoir une GV avec un grand rond de chutte (comme c'est le cas sur Pen Duick 3 il me semble) ?·le 03 sept. 20:34
03 sept. 2021
1

Le Marocain avait un second usage, mais tombé en désuétude : antenne pour la radio.


Flora :):On peut installer une antenne entre les deux mats, sans marocain. C'est ce qu'on avait sur l'Oustal, antenne RadioAm, installée par un ami RA très compétent et ça marchait très bien.·le 03 sept. 20:36
Fregoli:Dans ce cas, un fil assez fin va casser en cas de démâtage et ne pas poser de problème...·le 03 sept. 23:13
03 sept. 202103 sept. 2021
0

Grillé par Polmar...😁😉


Polmar:Désolé, mais pas trop 😄·le 03 sept. 19:20
03 sept. 2021
1

Désolé, pas de marocain !


Polmar:Au temps pour moi.☹️·le 04 sept. 10:51
04 sept. 202104 sept. 2021
0

"quand j'écoute Tabarly, je me dis qu'un ketch ou un yawl, ça doit être super en solitaire-relax-Max, "

Bonjour Commandant ; tu lis là des textes écrits il y a 40 ans par des marins formés à la navigation 30 ans auparavant ...
A l'époque où le graal hauturier était le Joshua de Moitessier, ou un Caroff en tôles de 5.

Les matériaux on évolué, les dessins de carène en ont profité et surtout l'accastillage n'a plus rien à voir avec celui de l'époque.
Un ketch, yawl ou goélette c'est beau sur l'eau et pouvait se justifier alors dans les petites tailles qui t'intéressent.
Aujourd'hui c'est une complication inutile et coûteuse en prix, poids et fardage donc performances.
Le sloop ou côtre plus simple est plus efficient


04 sept. 2021
0

beau déballage de philo... mais tu sais comment à fini Tabarly ?.... comme quoi tu peux lire tous les traités de Pierre et de Paul... rien ne vaut d'y aller avec tes paluches et ton bon sens, tu es officier de pont donc tu connais "un peu" la mer, bon ..... sur un cargo c'est pas tout à fait pareil...

buena suerte "à contre"


Van-O-rix:Tabarly est mort à l'âge de 67 ans je crois... comme disait le vieux Cheyenne..."un bel âge pour mourir" (et je modifie ses paroles)... d'autres se sont tués en moto à l'âge de 25 ans (mon cousin), 40 (mon bauf) et 42 (mon meilleur copain)... à l'époque on roulait "limite" (1 moto + 10 bières = 1 mise en... bière disait un vieux Sioux matheux) La vie est une maladie mortelle, alors si on peut forcer la "malchance" et choisir les risques calculés qui t'éviteront de mourir de lassitude... je parle ainsi à mes 71 balais et mes rêves de voilier: et j'avoue, le yawl Nantucket de 1981 de mon voisin anglais de 75 balais me fait rêver. Résumé? Tabarly est mort comme il a vécu c'est tout de même chouette aussi!·le 04 sept. 17:25
outremer:L'immense marin Eric Tabarly pratiquait , aussi comme tout aviateur le risque calculé, mais curieusement son obsession à vouloir faire revivre sa jeunesse et le Pen Duyck I de son père lui à couté inutilement la vie. La conscience du risque de la manipulation en situation dégradée de la corne l'avait amené à la faire lui même et se faire tué par son rêve de gosse. Quand on voyait ce bateau on ne pouvait que se poser la question: pourquoi aller jouer avec un bateau qui n'offrait aucune des sécurités minimum que Tabarly conseillait fort justement dans ses écrits? Comme à dit De Kersauson c'était finalement une mort c.. qu'il n'avait certainement pas vraiment cherché et qu'il ne méritait pas. A 67 ans on est encore très jeune dans sa tête au moins (plus on avance en âge plus il y a un décalage immense entre son aspect physique et son mental, les plus jeunes ne pouvant le comprendre que quand ils vivent eux mêmes les mêmes âges).·le 04 sept. 18:14
JeanLW:Et le port d un harnais …·le 04 sept. 18:31

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021