Vieillissement de nos mats alu...

En préparatif d'une croisière de 4 mois et par conséquent en plein préparatifs, je me suis attaqué il y a quelques mois à une révision complète de mon gréement.

Mon voilier est un Jouët 10.80 GTE de 1985 (mise à l'eau en 1987), généreusement toilé et plutôt raide à la toile. Lors du démâtage pour révision je me suis fais peur du poids de l'espar, ce dernier mesure 15m50,la section me paraît grosse!!! Ca m'affole car je me dis qu'aujourd'hui on doit faire cent fois mieux question tenue/section/poids...

Par conséquent voici mes questions:

  • A t'on idée du vieillissement de l'Alu en particulier dans notre domaine de prédilection?
  • Avec l'âge devons nous réévaluer les réglages de nos mats?
  • Est qu'un changement par un mât neuf est raisonnable???
  • Quid du carbone sur nos anciens courses/croisières?

Mon bateau à régaté de 1987 à 1997, de façon assez intense et avec succès d'ailleurs puisqu'il a remporté successivement 4 fois la Semaine de La Rochelle avec le C.E Dassault Aviation, puis il a fait une traversée A/R Arcachon/New York en 1998, les propriétaires suivants ont fait un peu de régate et de la croisière côtière. A ce jour, je l'utilise en moyenne 130 jours/an en régate occasionnellement ainsi qu'en croisière.

Je stipule tous ces éléments pour bien préciser que le bateau est, au final, sollicité depuis sa mise à l'eau en 1987. L'ensemble vieillissant très bien je me dis pourquoi pas un jour lui offrir un nouveau mat!!!!?

L'équipage
15 jan. 2015
15 jan. 2015
0

Le mât carbone te permettra de diminuer le poids du mât et d'abaisser le centre de gravité du bateau en ayant un mât plus raide.
Cela entrainera une meilleure raideur à la toile.
Par contre le prix n'est pas donné, je dirais environ 15000€.

0

Pour un bateau qui a été autant sollicité c'est peut-être une bonne idée de refaire mat et gréement. ( surtout le gréement s'il est d'origine. )
Mais à mon avis, vu son utilisation passée il y'a du déjà y avoir pas mal de renouvellement, peut- être y compris le mat.

15 jan. 201515 jan. 2015
0

Le carbone...j'en cerne les intérêts, c'est sur!!!

Je ne raisonne pas en plus value, je sais très bien qu'on y récupère rien à la revente. Je me dis simplement que c'est une manière de faire durer mon bateau en le faisant évoluer et en n'en prenant soins :) Le moteur a déjà été changé en 2012...pourquoi pas le mât!

Le gréement dormant à 8 ans effectivement mais le mât ne semble pas avoir été changé, historique des factures ne le stipule pas du moins. Le profil est le même que celui des Sun Shine, Feeling 1040/90 et autre Gibsea 106+ avec quelques bons centimètres en plus.

Je vais lancer des demandes de devis pour voir...

Croyez vous que mon mât se comporte comme à ses débuts???

Merci en tout cas pour vos contribs :bravo:

Julien.

15 jan. 2015
0

L'alu fatigue essentiellement lorsqu'il subit des contraintes au delà de sa limite d'élasticité. Sauf accident, jamais un mât n'est soumis à un tel traitement, il travaille en compression. Si il n'y a pas de corrosion et si les fixations semblent saines, aucune raison de changer, sauf si tu as envie de te payer un mât en carbone ! En revanche, le gréement vieillit au niveau des sertissages, et là, le facteur temps est incontournable...

16 jan. 2015
0

fatigue de l alu, c est pas du tout lie a la limite d elasticite. ca commence bien plus tot. c est notamment pour cela que tous les avions en alu partent a la poubelle apres un nombre de cycles. un alu aviation a une limite elastique genre 35 voire 40 dan/mm2 neuf. par contre si on effectue des cycles repetes , ca descend vers 20, voire moins.
pour ce qui est du vieillissement sur un bateau, je trouve que l alu anodise, si il n est pas raye, se comporte bien mieux a la longue que de l inox. sur mon bateau de 40 ans, c est le cas. j ai des problemes de vieillissement, fatigue sur les haubans, de la corrosion sur des vis en inox, mais pas grand chose sur mon mat, sauf aux endroits ou j ai abime l anodisation. avant de changer le mat, il y a beaucoup d autres pieces a changer!

maintenant, si le carbone fait rever, why not, mais je ne commencerai pas par changer ca, sauf si il y a un problème bien visible.

A+

16 jan. 2015
0

L'article "fatigue des matériaux" sur Wikipidia est assez développé et cite en particulier plusieures fois l'aluminium.
Le phénomène est vu scientifiquement depuis 1828 et de nombreux accidents ont stimulé les études sur ce sujet.
Pour les mâts alu on recommande de relacher sa compression/flexion par détentente du patara quand on est au port

16 jan. 2015
0

bjr,
attention si on allége dans les hauts il faut compenser dans les fonds
autrement le comportement du voilier va changer complètement .
les rappels de lest vont devenir plus brutaux ainsi que les mouvements longitudinaux ,un voilier sans son mat est invivable en mer ....
normalement si les ancrages sont bons et que le mat n'est pas flambé il n'y a aucune raison de le changer .
mon mat a 27 ans et n'est pas haubanné il travaille en flexion
je me suis renseigné auprès du fabricant au canada ,il m'a assuré
qu'a sa connaissance aucun n'avait cassé depuis qu'il les confectionnait ,
donc haubanné il subit moins de contraintes
par contre contoler la corrosion intérieure par radiographie c'est peut être une bonne chose
alain

16 jan. 2015
0

si argent en trop passer en gréement PBO ? meme gain de poids qu'un mat carbone et moins cher qd meme

16 jan. 2015
0

C'est quoi un gréement PBO ?

16 jan. 2015
0

textile, bon article ds VV l'annee derniere, surcout de 2000 e pour un gain de poids de 50 % , de mémoire !

16 jan. 2015
1

Perso, je toucherais à rien, le gréement étant récent. Juste une bonne inspection des endroits où ce gréement est fixé.

16 jan. 2015
0

mais il faut prendre en compte qu'un gréement PBO est a changer très régulièrement, d'après l'article.
Donc plutôt pour les purs régatiers.

16 jan. 2015
0

Je ne suis pas un spécialiste de l'alu, mais à la longue à force de tirer dessus il me semble que les mats perdent de leur élasticité et le réglage du gréement devient de plus en plus difficile. Il me semble que le bateau perd en performance.
Le carbone lui garde sa mémoire forme, contrairement à un trombone que l'on tord et qui finit par casser le carbone est insensible à ces torsions. D'apres ce qui se dit sur les mats carbones ces derniers semblent vieillir très bien. Ce que craint le plus le carbone c'est les chocs.
Maintenant reste à savoir si mettre un mat carbone sur un bateau de cet âge est d'un grand intérêt. Comme ça était dit l'investissement ne sera pas récupérable à la vente, tout au plus cela pourra être un argument supplémentaire.
Avec le recul des bateaux que j'ai pu avoir, je dirai que changer le mat sur un bateau que l'on veut garder peut avoir son intérêt.

16 jan. 2015
0

oui c est vrai, le carbone n aime pas les chocs, car il casse. il n aime pas non plus les UVs. bonne peinture a prevoir.
le carbone, en deca d une valeur de contrainte, a en effet une vie structurelle illimitee.

16 jan. 2015
1

En 2001 j'ai démâté avec mon First 375 au beau milieu du golfe de Gascogne dans un bon coup de vent. Le gréement était d'origine à part l'étai. Mais aucun hauban ou accessoires périphériques n'a lâché. C'est bien le mat qui a flambé car il n'avait littéralement "plus de nerf". Une vraie canne à pêche. Bon Ok j'aurais pu m'en apercevoir avant mais le mal est vicieux et très progressif... Je pouvais de moins en moins tendre mon étai, forcément quand je "tirais" sur le pataras c'est la tête de mat qui descendait. De même il était très difficile de régler le mat rectiligne en tendant normalement les haubans. Donc ce jour là avec les creux qu'il y avait le mat a "fouetté" un peu plus que d'habitude et s'est littéralement "replié" sur le pont. Donc oui l'alu vieillit, perd de son nerf avec les années et devient de plus en plus souple. Sur mon prochain canot c'est un point que je vérifierai particulièrement.

18 jan. 2015
0

Merci pour vos messages!

Le carbone est un rêve sans doute, je vois bien mon bateau avec un gréement carbone laqué en 9 ou 8/10ième...mais je sais qu'aucune notion de rentabilité est à mettre derrière ;) J'ai connaissance d'un GibSea 106 + à Marseille équipé d'un tel espar et les performances sont clairement au RDV mais à quel prix il est vrai!

Alors à ce jour vers qui se tourner pour avoir un gréement au top en alu??? Selden, Zpars et d'autres...je n'en ai aucune idée!

Cela fait plusieurs voiliers que je vois avec le mât changé. First 30, Mélodie etc, tous ont à mon avis un surdimensionnement du gréement. Les mats actuels sont plus gros en section que les anciens!!!! Pourquoi???
De plus sur les Zpars j'ai remarqué un réglage "SYSTEMATIQUE" des barres de flèches vers le bas!!!! Oui oui, vers le bas!!!! Pourquoi??? Il ne s'en va pas d'un mauvais réglage puisque je vois ça sur 2 Mélodies, 1 Attalia, 1 First 325, etc!!!

Pour ma part, je cherche un mât plus léger et dont les finitions sont excellentes quitte à payer un peu plus cher! Nous avons changé notre mat sur notre Micro Neptune 5.50, il s'agit d'un AG+ et honnêtement, l'anodisation, les sorties de drisses, le vide mulet...font franchement "cheap"!!! Mais nous l'avions choisit pour son poids plus léger que les autres et c'est vrai qu'à ce jour on en est très satisfait malgré tout!!!

A vos avis, je suis preneur!

18 jan. 2015
0

Par contre je tiens à préciser que mon FRANCESPAR reste en très bon état...je vais voir dans un premier temps pour effectuer un réglage par un copain pro!

Ce post vient suite au constat d'un cintrage vers l'avant prononcé par 30 nds avec 2 ris et génois au 1/3. Depuis j'ai relâché du bas étai et des bas haubans qui étaient blindés! D'une manière générale je pense avoir trop blindé l'ensemble depuis le rematage .... :non:

Je dois refaire une nav test dans les mêmes conditions à fin de voir si il y a du changement.

18 jan. 2015
0

" Alors à ce jour vers qui se tourner pour avoir un gréement au top en alu??? Selden, Zpars et d'autres...je n'en ai aucune idée!"

Sur mon bateau, pour atteindre les valeurs d'inertie du mât définies par l'architecte, c'est Selden qui était nettement le plus léger, c'est donc Selden qui a été choisi. Je viens de l'installer et mon impression c'est que c'est de la super qualité.

18 jan. 2015
0

Merci Matelot!!!

Ok! Quel bateau??? Comment définir tous ces critères techniques??? Tu as la doc d'origine de ton bateau ou il se fabrique toujours???

Merci!

18 jan. 2015
0

Ce n'est pas un bateau de série, c'est l'archi qui a calculé les inerties transversales et longitudinales nécessaires pour le mât, exprimées en cm4.
Le fabricant de mât se débrouille avec ça, et propose le profil qui correspond.
Mais ton bateau étant un bateau de série, les fabricants de mâts sont capables de t'indiquer le profil qui convient.

18 jan. 2015
0

les mats des pen duick ont pas mal d'années et bien navigués....

2

Et ceux de Pen Duick 6 n'avaient pas le temps de vieillir au début !

18 jan. 2015
0

Il est vrai ;)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (136)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021