Vieilles Formes

Capitaines,

Je suis pour un temps assez long voué au remorquable càd au dériveur, mais je trouve les quillards bcp plus beaux.
Voyez le site:

www.ifrance.com[...]ite.htm

Réflexion banale certes, mais sans espérer résoudre la quadrature du cercle, sur quels points croyez-vous qu'on pourrait rapprocher l'allure d'un dériveur de celles d'un quillard de course?
Bau: jusqu'à quel point peut-on le réduire sans faire la culbute?
De quel ballast peut-on lester ces peu profonds fonds?
Elancements AV et AR: qu'est-ce qui empêche, au fond, de les rallonger? Sinon que la bôme ne les égalerait que dangereusement à l'AR, et item le foc à l'AV, au risque de surtoiler.
Peut-on échapper -au moins pour partie- au ridicule de l'allure d'une coque sous-gréée?
A quelle profondeur une dérive peut-elle être dessinée? Quid des dérives en L qui font le tour de la cabine en remontant?
Et puis évidemment, il faudrait baisser la tête dans la cabine. Oah, ça brise la glace!

Bonne gamberge, en espérant que vous ne manquerez pas le site du Bois de la Chaize.

Eric

L'équipage
10 mai 2003

    Votre réponse

    Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

    Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

    Mais éviter de …

    • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
    • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
    • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

    Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

    Après la pluie...

    • 4.5 (189)

    mars 2021