vidéo H à la mer

vidéo instructive d 'un repêchage d'homme à la mer ( exercice en réel):

utile le fumigène...

L'équipage
18 mai 2013
19 mai 2013
0

A voir et revoir... et rapprocher (intelligemment) du drame de Guernesey...
La multiplication des précautions rend ce document un peu utopique mais, si l'on navigue dans des conditions difficiles, il me parait impératif que les équipiers soient au moins sensibilisés à ces manœuvres... et le bateau préparé en cas de multiplication des facteurs de risque (nuit, vent, mer, froid, etc...)

19 mai 2013
0

Bien fichu avec des trucs malins, comme mettre le capuchon
jaune de son ciré sur la tête pour être vu. Simple, mais je ne suis pas sûr qu'on y pense quand on tombe à l'eau.

19 mai 2013
0

Extrait de la vidéo "Naviguer par gros temps de voiles et voiliers".

0

salutatous

comme toujours avec les reportages (écrits ou vidéos) de V&V, il y a du très bien et du pas bien du tout
la vidéo a l'air ancienne, connait-t-on la date de réalisation ? :

les points très bien :
- fluorescéine,
- jet d'un fumigène de repérage (et la perche IOR si il y en a une à bord et pour la nuit)
- capuche fluo sur la tête de l'HLM,
- bout de 100m (et pas 50m, ce n'est pas suffisant à cause de la vitesse de déplacement du bateau) pour relier la bouée couronne au bateau,
- ne pas trainer l'HLM sinon on risque de le noyer (le JOD35 apparemment est difficile à mettre à la cape sans vitesse, cela vient peut être de sa grand bôme qui empêche d'effacer efficacement la GV; ce point est à vérifier sur son propre bateau)

les points contestables :
- pourquoi attendre avant d'arrêter le bateau quand l'HLM est tombé ? si tu te mets à la cape de suite ou si tu choques les voiles de suite, l'HLM est proche du bateau
- pourquoi dérouler si tôt les 50m de filin au risque de tout mettre dans la quille et/ou le safran et/ou l'hélice ? dans tous les cas, on revient vers l'hlm et on va passer au plus proche de lui, donc on le déroule au dernier moment,
- HLM inconscient : surtout ne pas mettre un équiper à l'eau car cela fait un deuxième homme à la mer, c'est un comble;
si l'HLM est inconscient (à cause d'une hypothermie), il ne faut surtout pas le remonter à la verticale mais le monter à l'horizontale car le risque de le faire mourir est très important (le plus simple pour le remonter à l'horizontale est de le remonter dans le tourmentin gréé à l'horizontale sur le rail de fargue),
- un voilier est plus stable dans la houle quand il est sous-voile, donc ne pas affaler; en tout cas, garder la Gv
- pour affaler la voile d'avant, se mettre à la cape, garder la voile d'avant à contre, en l'affalant, elle tombe dans le bateau, c'est beaucoup plus rapide
- le déroulement du filin entre la bouée couronne et le bateau doit se faire de manière automatique donc pas rangé au fond d'un sac

il y a plein d'autres choses à dire sur l'HLM donc se reporter à tous les fils sur H&oh qui traitent de ce sujet

cordialités maritimes
larent le hareng

19 mai 2013
0

La vidéo est de 2004
de Christian Dumard et Olivier Champeau, vous aviez certainement reconnu sa voix.
Le barreur est Thierry Dubois.
Je pense que là il y a de l'expérience.

0

on peut aussi s'aider très efficacement du moteur, pour éviter de louper sa manœuvre d'HLM, ... mais ne pas oublier que l'hélice et l'HLM sont dans l'eau !!!

et surtout, se rappeler qu'à partir de 5/6 B, un HLM n'est pratiquement plus repêchable, et voire retrouvable si on ne l'a pas vu tombé

cordialités maritimes
larent le hareng

19 mai 2013
1

On peut aussi interdire de sortir du carré sans son harnais crocheté au dessus d'une certaine force de vent ou de nuit.

M'enfin, on aura beau faire, Murphy veille et la bourde qui fait tomber un HLM n'est jamais prévue, hélas.

19 mai 201319 mai 2013
1

C'est toujours un bon exercice, mais peut-être pas la peine de percuter une cartouche de gilet, ( hormis si elle est limite péremption ) et de tremper un équipier, nous le faisons généralement en début de saison avec un gros pare bat et ça le fait bien aussi...

19 mai 2013
0

Bonjour à tous,

vidéo sympas, si seulement toutes les sortie de bateau se faisaient avec un petit briefing avec le départ, je pense qu'il y aurait moins d'accident avec des fins tragiques.

Pour ce qui est de la récupération, moi je dits une seul chose c'est d’affaler les voiles et de faire la manœuvre au moteur.

Bonne journée à tous.

Philipped29200

19 mai 2013
0

sauf que si le moteur ne démarre pas au moment voulu (+ le temps nécessaire pr affaler)...

mieux vaut qd même être capable de le faire à la voile en priorité je pense (ss s'interdire le moteur bien sûr).

j'ai aussi été un peu étonné par le largage du filin+bouée dés le début. j'aurais plutôt tendance à le faire en revenant cercler à proximité de l'HLM.

question/perche IOR: elle n'est pas attachée au bateau une fois larguée ? (pr repère visible de loin/zone de l'HLM j'imagine; ms quid de sa dérive vs celle de l'HLM si c'est bien le cas ?)

19 mai 201319 mai 2013
0

Et où trouves tu 100m de cordage fluo flottant déroulable automatiquement et avec une résistance mini de 400 Kg ?

20 mai 2013
0

Dans chaque survie, il y a une sangle de 50 m dans un sac, je l'ai récupérée â cet usage de ma survie périmée. Mais elle n'est pas fluo...

J'espère ne jamais avoir à m'en servir.

Homme à la mer, ça m'est arrivé une fois en régate à La Trinité. Le numéro 1 est passé à l'eau à l'avant du bateau. Conditions clémentes sur un Grand Surprise.

Comme il défilait le long de la coque, un équipier dans le cockpit a allongé le bras et a réussi à lui donner la main. Et miracle, on l'a remonté comme ça. On a eu beaucoup de chance et lui aussi. Et, derechef, on a continué la manche.

CaptainRV

20 mai 2013
0

Bonsoir à tous,

tout à fait d'accord avec PogoDjinn, c'est sur que de savoir le faire bien à la voile est important.

Mais si le moteur ne démarre pas, c'est que, soit le briefing n'a pas bien était fait avant le départ pour voire comment on démarre le moteur et que toute personne présente à bord doit êtres capable de le faire ou alors, une panne et là, c'est la loi de l'emmerdement maximum.

Bonne nuit à tous.

Philipped29200

20 mai 2013
0

c'est toujours pareil avec ces conseils,deja comme le dit larent, au pres virée de suite sans toucher au foc et en choquant la GV et le bateau reviendra tout seul sur la personne , mais le plus important c'est que la majorités des voiliers navigue avec 2 pers a bord alors attaché vous ! ou tres tres court ou assez long pour vous retrouver derrière le bateau et sans gilet sinon le frien fait dans l'eau empêche de remonter.

20 mai 2013
0

Comme vidéo de démonstration il doit y avoir nettement mieux. On dirait des collégiens attardés en train de s'amuser.
Le marquage immédiat du point de chute est facheusement retardé et très incomplet (et pas de notion sur mémo point GPS ou carto, l'appel à envisager des secours sur le 16) . Utiliser la rescue ligne en déroulement immédiat, bateau en pleine vitesse est vraiment curieux.

Il est étonnant d'attendre la fin de la séquence pour constater que le plus logique est de casser immédiatement l'erre du bateau, ce qui peut-ètre preque immédiat, car la vitesse d'éloignement dimininue considérablement les possibilités de localisation. Voir la rescue ligne servir à remorquer le HLM, bateau en marche, comme un poisson sur un hameçon est parfaitement stupide, meilleure façon de l'achever. La rescue ligne mal utilisée peut devenir en vrai piège pour l'hélice.
Les différentes procédures possibles de remontée à bords ne sont pas systématiquement envisagées. Balancer un 2° homme sans qu'il soit équipé d'un filin de récupération est étrange.

21 mai 2013
0

je rajouterai un petit détail il faut toujours éviter d'empanner parce qu'il y a risque de suraccident car dans la réalité tout le monde veut bien faire plus la panique un coup de bome est vite arrivé.
Cdlt

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (134)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021