Victime de COVID

Nous sommes québécois. Depuis 2 ans il nous est impossible de voyager en France, et comme les perspectives pour l'an prochain sont incertaines (delta), nous avons décidé de vendre notre unité.

Il s'agit d'un 13M acier sous pavillon canadien, coque de chantier 1990. J'ai mis une annonce sur Hisse et Ho, mais j'apprécierais lire ce que les participants à ce forum ont à suggérer (est-il inutile/préférable/essentiel de passer par un courtier; est-il d'usage courant de faire expertiser avant la vente? Si oui, où trouver un expert? etc.)

Merci

Stéphane

ps. on dit souvent que les deux jours les plus heureux sont celui où on achéte son bateau, et celui où on le vend. Franchement pas certain... je me suis sérieusement attaché à notre bateau...

L'équipage
22 août 2021
23 août 2021
0

Hello , le covid continue à faire ses ravages avec des règlementations aberrantes pour les navigateurs .
Ceci dit : un voilier construit à l'extérieur de l'Europe doit suivre les normes Européennes .
C'est à dire être homologué par un organisme notifié. En exemple en France : ICNN.
c'est assez compliqué...
Un ami Quebecois à vendu son first Quebecois aux Antilles à un Quebecois et a acheté son nouveau voilier à un Quebecois aux Antilles.
Pas de taxe , pas d'homologation CE. Good luck...


gauvins:Oui ... Semblerait y avoir deux possibilités. (1) vendre à qqun qui projette sortir de Schengen; (2) ramener notre voilier au Québec et en disposer au Canada. Serait plus simple pour nous de vendre en France, mais le cas échéant on lui fera faire un tour par les Antilles.·le 23 août 03:05
23 août 2021
0

Trouver un Québécois qui vienne en France. Tout devient compliqué avec le covid et ses règlementations.
J'ai rencontré un navigateur USA qui est venu en France pour acheter un cata. Des Australiens vont en Croatie pour acheter des voiliers de loc à moins cher et le ramènent chez eux au bout d'un long voyage.
Le stockage aux Antilles n'est pas facile , surtout avec des vols adaptés. Bonne chance.


23 août 2021
0

Sur le marché de l'occasion, il est possible d'acquérir une unité qui vient vient de l'extérieur de la zone Schengen, mais il va y avoir des taxes, si tu ajoutes la commission du courtier et l'expertise la valeur de ton bateau va sacrement baisser. je me suis retrouvé dans le cas du client d'une belle unité qui valait plus chère, le propriétaire a finit par me la donner pour ne plus a avoir a payer la Dafn, le port , l'assurance et les frais d'entretien. ça fait 1 heureux. mais c'est dommage d'en arriver là pour le vendeur.

Ne serait il pas plus judicieux de le faire convoyer vers une zone ou tu peux en reprendre possession sans les contraintes aberrantes de la France en matière sanitaire. un simple PCR de moins de 72h avant l'embarquement ou un Pass Sanitaire suffit, et tu peux ainsi venir le chercher également pour repartir avec. tu conserve ton bateau, et tu pourras le revendre au Québec plus cher. vous êtes nombreux la bas a prendre l'autoroute des Bahamas.


23 août 2021
0

Titre mal choisi …


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer