Via 42 - informations

Je recherche des infos disponibles sur le Via 42.
Épaisseur du bordé de fond ?
Problème avec le lest ?
Problèmes possible avec les dérives, bruit de battements, etc.
Merci.

L'équipage
09 sept. 2017
09 sept. 201709 sept. 2017
0

[Ar Vag] Bonjour
au revoir[/Ar Vag]

09 sept. 2017
2

La plupart des Via ont eu des problèmes de corrosion avec le lest. Pour la dérive, le système auto alignant ne fonctionne généralement pas et est remplacé par des pièces fixes. Globalement, bateau bien construit. Le système pour monter descendre la dérive est surdimensionne. Les rangements sont considérables. A la voile, c'est pas un avion, mais au portant il a une tenue de cap impressionnante. Au près avec de la mer, vaut mieux appuyer avec le moteur. Très confortable en mer. Se pose bien. Si le bateau à un moteur récent et que le problème du lest à été réglé sérieusement, ça mérite l'intérêt.

12 sept. 2017
0

Merci François de votre réponse, toutes infos complémentaires sont les bien venues.

12 sept. 2017
0

Nous avons un Via 36 que nous avons aménagé.
Effectivement, les points à vérifier sont :
- le lest. La résine à l'eau qui emprisonnent le lest en fonte d'acier avait tendance à se fissurer...et les plaques d'acier à rouiller.
- les dérives. La taille des dérives avaient été calculée avec l'inclinaison de 5° qu'elles devaient prendre (la surface était ainsi réduite de moitié). Certains les ont fixés... d'où performance modifiée. Nous avons des pneus-rides qui les contraignent d'un côté ou de l'autre.
- Les réservoirs d'eau qui constituent le fond de la coque. Voir leur état selon installation électrique et/ou présence de chlore dans l'eau. On a connu un via qui avait de l'eau salée dans ses réservoirs...

Les + : construction solide, grande habitabilité, grands coffres de rangements (à l'avant et à l'arrière), comportement en mer rassurant, avantages du DI.

12 sept. 2017
0

Sur le 36, la tôle de fond a une épaisseur de 12 mm, bordés inférieurs : 5, bordés supérieurs : 4, pont : 3.
La structure est constituée d'un varangage important dans es fonds et les lisses oméga sont nombreuses sur la coque.

12 sept. 2017
0

Merci de vos informations, il est difficile d avoir des infos sur c est bateaux. Et je ne sais pas ou trouver des infos comme vous m avez donnez sur l épaisseur de coque et je n ai pas trouvé d infos par l architecte. Je sais qu un dériveur n est pas formidable au pres et tres peu de dériveur on été fait avec deux dérives de ce type. Quand pensez vous avec votre 36 pieds ? Cordialement

12 sept. 2017
0

Avez vous eu des problemes de bruit et de battements sans certaines modifications a faire.

12 sept. 2017
0

sur les dérives biensur.

13 sept. 2017
0

Clairement pas une bête de près, comparé au quillard de même dimension. Mais pas ridicule.
Pour des dérives, s'il n'y a pas un système de fixation, elles battent dans le puits et ca résonne dans tout le bateau. Quand on les descend, elles tapent d'un côté et de l'autre, puis on gonfle les pneus-rides.

13 sept. 2017
0

Bonjour, qu es que que ces betes la des pneus- rides. c est une adaptation ou d origine? comment ça marche ?.Merci .je suis entrain d acheter un VIA 42 alors je me pose des questions

13 sept. 2017
0

les pneu ride sont d'origine, la dérive ar peut s'orienter de 5° latéralement, une fois appuyée sur le bon bord, un coup de gonfleur et c'est réglé.
objectivement, c'est un bon dériveur, d'une conception durable.....avec au moins 33 ans dans les artères donc il peut y avoir qques travaux; inspection des réservoirs eau, go (trappes de chaque coté de la dérive ar et une autre sous le bac batteries pou le go et au niveau du carré et sous couchette av pour l'eau), fond des coffres ar. le mieux est de le sortir par temps sec et attendre le séchage des œuvres vives (af) pour détecter d'éventuelles taches suspectes ou cloques.
Si électrolyse, découpe et pose d'un patch alu, ça se répare très bien.
Bien sur toute l’électricité en bipolaire et bon état!
David

13 sept. 2017
0

pour voir ce que sont les pneu ride voir amortisseur gonflable pour camping car.

13 sept. 2017
0

Au près, ca dépend de l'état de la mer. Pour préciser, dans le lagon de Mayotte, le Via se comportait correctement. Par contre, j'ai remonté la Mer Rouge. Il y a à la fin environ 1100 milles à se taper au près, et la Mer Rouge c'est 25 kn moyen de face, avec une mer vraiment hachée pire que la Mediterranée. J'avais fait tailler exprès un solent à ris pour cette partie. J'ai établi cette voile et GV à 2 ris. Ca convenait bien au bateau qui passait confortablement (si on peut dire..). Bord sur bord, ca ressemblait à 100-110 degrés, normal. Mais sur la trace GPS, c'était plutôt 140..Et en 24 heures, on avait gagné 24 milles. Il en restait plus de mille...Explication : en sommet de vague, le bateau dérapait systématiquement. La dérive pas suffisante et dans des mers aussi difficiles, un manque de puissance évident. Le problème a été résolu en baissant le foc et en tirant des bords sous GV à 2 ris. Sans grand plaisir.

13 sept. 2017
0

Sur le via , le fond plat remonte jusqu'à l étrave, sur celui familial, il a été monté un Brion qui prolonge les bordés jusqu'à l ar de la dérive av, effectivement avant cette modification, clapot court et au pres, il tapait donc vitesse bloquée, depuis meilleur passage donc cap amélioré. Au portant il ne part plus aussi facilement en survitesse. Cf Fond moins plat à l étrave. À ma connaissance l 2via ont eu cette modification dont un qui a fait au moins un tour du monde ds les années 90.

25 avr. 2018
0

Bonjour. J ai un VIA 42 et j aimerai savoir comment sont fixé les dérives . Merci

25 avr. 2018
0

De mémoire, ça remonte à 1993. Prenons celle de l'avant sous la table du carré. Il y a de chaque côté une grosse flasque d'environ 20 cm de diamètre fixée par une douzaine de boulons au puit de dérive. Ces flasques sont traversées par un axe inox d'environ 40 mm qui est fixée à la dérive par un système complexe pour permettre l'articulation latérale. Un bras de commande serre cet axe lisse (sécurité ultime en choc) et ce bras est actionné par un vérin hydraulique. Bien entendu faut être à sec pour y toucher. Et si l'on veut démonter la dérive faut poser le bateau assez haut. Tout ça est rustique et assez facile à démonter.

25 avr. 2018
0

Effectivement elles sont tenues par un flasque de chaque côté supportant l axe de dérive. Sur le flasque il y a un joint spi et un graisseur permettant d y injecter de la graisse. Sur le joint spi iI faut soit utiliser un ressort inox a4 ou un joint torique.
Ces dérives sont assez légères (sur le 36.).

26 avr. 2018
0

Sur le 42, elles sont aussi assez légères, portable par un homme seul. Une des miennes avait pris l'eau, petite corrosion. J'ai percé un trou de 10 mm à la base, dérive verticale pour vider, mise à nu et réparation de la dérive, et boulon nylon sur le trou. Les joints spi sont effectivement à changer régulièrement et j'avais mis un joint torique à la place du ressort métallique ordinaire. Les systèmes gonflables qui permettaient en théorie de s'orienter avaient été remplacés par des pièces en teflon fixes.

29 avr. 2018
0

merci pour vos infos. la dérive avant n a pas de jeu latéral, mais celle de l arriere fait du bruit au mouillage en position haute. Si je comprend bien les explications , l axe traverse la dérive donc on ne peu pas les perdre.

29 avr. 2018
0

Si, on peut la perdre et c'est arrivé. L'axe de dérive traverse une pièce intermédiaire d'environ 20 cm sur 15 cm (pas sûr des dimensions), même épisseur que la dérive, et cette pièce porte un axe situé dans le plan longitudinal de la dérive sur lequel la derive est fixée. Cet axe permettait à la derive de prendre un angle d'environ 5 degrés d'un coté et de l'autre de facon à caler la dérive dans l'angle de dérive du bateau. L'axe qui parfois a cassé ça peut etre celui là. Et surtout il est difficile de controler son état, alors que l'axe qui traverse le puit, on le voit bien et il est surdimensionné.
Cette orientation de la dérive était controlé par des pièces cylindiques pneumtiques qui fonctionnait comme des amortisseurs. Ce système marchait plus ou moins bien et beaucoup l'ont remplacé par des pièces fixes. Mais quand c'est mal réglé la dérive tape et à force il est arrivé, je crois, à certain de le voir casser et de perdre la dérive.
On le sent bien derive basse avec de la houle.

30 avr. 201816 juin 2020
0

les 2 coussins d'air sont des amortisseur cf photo, parfois un simple regonflage avec une pompe à velo vtt suffit pour être tranquille a moins qu'ils soient trop fuyards

01 mai 2018
0

Savez vous ou je peu trouver les plans de montage des dérives et des pieces d assemblage avec photos . Cela parait vraiment compliqué . Quand aux pneu-ride ,je n en vois pas et s il y en eu , je me demande par ou pouvais passer le systeme de gonflage.

01 mai 2018
0

On a un embout de valve type auto ou VTT sur les flancs du puit de dérive ar

28 juil. 2018
1

bonsoir je suis un ancien qui a bosser sur les via 36 ,38, 42, 52, trisball 32, 36, 42, j avais des pieces ,plan cordialement

11 août 2018
0

Bonjour Chris 76400,

Je suis sur le point d'acheter un Via 36 et accessoirement je suis maquettiste et pour ces deux raison je serais intéressé par des plans.
Cordialement

18 nov. 2018
0

Bonsoir Chris76400,

Ayant travaillé sur les différents Via, aurais-tu un historique de fabrication pour savoir à partir de quel modèle ou quelle année de sortie le problème de la qualité de la résine enrobant le lest a été résolu. Le Via42 que je dois voir est sorti de chantier en 1985.
A défaut il y a t-il un moyen de savoir si la résine a été changée ou pas ? (couleur, aspect,...)
Merci

Cordialement

28 juil. 2018
0

Bonjour,

On a un VIA 36, vous avez quoi comme pièces ?

09 oct. 2018
0

Bonjour,
J’ai également un problème au niveau des dérives sur mon via42 acquis l’année dernière.
J’aimerais les démonter avant d’envisager un sablage mais je ne vois pas comment sont fixés les axes.
Pourriez-vous m’éclairer ?
Cordialement.

10 oct. 2018
0

Ca fait 25 ans que j'ai vendu le mien, donc souvenir à vérifier, si possible par d'autres propriétaires. J'ai tombé mes deux dérives pour les vérifier et sabler, etc.. Elles prenaient l'eau soit dit en passant..
De mémoire, le systéme est constitué d'une partie ronde d'environ 15 cm de diamètre comprenant 2 axes. Un axe transversal qui sert pour la rotation, qui est soudé à cette partie ronde. Un axe dans le plan vertical qui lui permet l'orientation de la dérive de quelques degrés sur chaque bord. Lui est je crois démontable pour séparer la derive du mecanisme de rotation.
Je crois me souvenir qu'il avait fallu demonter les flasques extérieures qui sont boulonnées sur le puits de derive par une quinzaine de boulons, ca vient sans problème.
Une fois que les flasques sont démontées et otées, on peut enlever la dérive en demontant l'axe vertical.
Mais j'aimerais bien que quelqu'un confirme, 25 ans ca fait pas mal.

14 avr. 2019
0

Bonjour,
Suite à l'acquisition d'un Via 42, je souhaiterai savoir si vos recherches ont été fructueuses, je suis à la recherche de plan de coque, électrique, de voilure.

15 avr. 2019
0

Bonjour,
Le chantier ayant fermé depuis longtemps et JL Noir étant décédé aussi , il parait impossible de retrouver les plans .
Il traine ci et la des dessins .
Ton Via 42 est il celui qui était à la vente à st Florent ?
Je peux éventuellement t'envoyer le compte rendu de la visite que j'avais fait fin février .
Amicalement
Mixel

28 fév. 2021
0

Bonjour Pepet2a. Aurais tu eu les plan du Vai 42 ? Je recherche aussi.

15 avr. 2019
0

Bonjour,
Depuis mon message du 11/08/2018 à Chris76400 pour son offre de documentation et de plans du 28/07/2018 je n'ai reçu aucune réponse. Je profite de votre question pour penser que certains contributeurs de forum feraient mieux de s'abstenir en proposant des choses auxquelles ils ne donnent pas suite soit par légèreté soit qu'ils ne soient pas en mesure d'assumer leur proposition. En terme sportif cela s'appelle de la gonflette.
Je vous souhaite d'être plus heureux que moi dans vos recherches

15 avr. 2019
0

Effectivement
Je lui ai posé la même question ...
Pas de nouvelles .
Est il toujours actif sur le forum ?

15 avr. 2019
0

bonsoir j ai toujours répondu aux questions reçu sur ma boite mail désolé si vous n avez jamais reçu ma réponse je n ai pas de bateau , je ne vais jamais sur hisse et oh j ai autre chose a faire ! mon adressemail
christianmartel076@yahoo.fr

bon vent

15 avr. 2019
0

bonsoir , j ai toujours répondu a toutes les questions reçu sur ma boite mail, je ne vais jamais sur le site hisse et ho ! je n est pas de bateau ! je suis une mémoire de cette époque ! je ne suis pas obligé de le faire ! je vais faire comme mes anciens collègues ! cultiver mes tomates et jouer aux domino . si les réponses n arrivent pas a destination j en suis désolé ! vous avez raison je vais certainement me désabonner, d autre part je ne suis pas un pro du net ! donc des choses mon échappé ! bon vent !

4

bonsoir , j ai répondu a votre mail que j ai reçu aujourd'hui sur ma boite perso , en trois fois cela ne passe pas boite non valide j en suis désolé vous pouvez cracher votre mépris cordialement et bon vent

ceci est un copier coller de ma boite mail le message qui ne passe pas sur votre boite mail
bonsoir ,j ai toujours répondu aux questions posés au plus tard , une semaine maxi . je me répète je ne suis pas un pros du net , des marins ont eu leurs réponses d autre pas ; vous en êtes ! j en suis désolé cela aurai plus judicieux de me relancer . dans cette histoire j ai rien a gagné ,je ne suis pas marin je n ai pas de bateau je suis malade comme un chien sur un bateau . de 1977 a 1986 c était une belle époque voir tout ces passionnés de bateaux cela a fait vivre le chantier et je suis le seul a en être reconnaissant . je suis une mémoire vivante qui veux bien aujourd'hui donner des renseignements et c est gratuit !!! des plans j en ai eu j en ai plus pour cause il y a 12 ans j ai lancé un SOS : je quitte le chantier pour une nouvelle vie professionnelle j ai des plans des pièces si une personne veux bien s en charger , moi j ai pas de place , jamais eu de réponse . donc maintenant plus rien tout est a la benne connaissant l équipe qui est resté . il me reste des couples de VIA 38/42 plus des façades, portes,etc. que je stock au plafond de mon garage depuis 35 ans .cela me ferai plaisir de les voir partir pour un VIA . d autre part jusqu a 2006 j ai TOUJOURS répondu aux clients des VIA lorsqu ils appelaient aux ateliers et chantiers de fecamp et.dans le dos du directeur du moment cela ma valu des ennuies mais je l ai toujours fait quant même . votre réponse sur hisse et oh ..... ça ne passe pas !

. cordialement et bon vent

15 avr. 2019
0

Bonsoir,
Et merci pour vos réponses. Mixel effectivement c'est le VIA de St Florent, pas mal de boulot. Enfin je cherche des plans afin de comprendre le pourquoi de certaines choses. Et je serai ravi que tu me fasse parvenir ton compte rendu.
P'tit Louis si jamais je trouve quelque chose, je le posterai.
Ce Via va être démonté entièrement pour une grosse prépa, je posterai si certains sont intéressé à aujourd'hui, il doit quitter son port, j'ai donc commencé par facilité les accès des fonds, enlevé 30kg de boue dans les réservoirs gasoil, été désagréablement surpris par le faite que les cinq réservoirs communiquent, que la mise à l'air ainsi que le remplissage se fait par deux tubes aluminium qui traverse longitudinalement la cabine arrière, qu'il faille enlever le moteur pour nettoyer le réservoir centrale "la trappe se trouve sous les batteries"...

15 avr. 2019
0

Bonjour,
J'ai eu le même problème que vous. Tout au plus, ai-je réussi à récupérer les plans de démontage des dérives. Pour ma part, je n'ai encore pas réussi à démonter les miennes car trop grippées.
Quant à l'électricité, elle n'a plus grand chose à voir avec celle d'origine.
Cordialement.

15 avr. 2019
0

Je peux te donner quelques informations sur le 36, en espérant pouvoir faire quelques extrapolations pour le 42.
Pour les trappes go il y a 3 acces, sous le bac batteries, au niveau de l' axe dérive ar à bâbord et tribord. Pas eu nécessité de déposer le moteur pour tout nettoyer.
Par contre pas d accès au niveau de l aspiration du go situé devant le puit de dérive.
Quand au modification il a été rajouté un Brion du l étrave pour améliorer le passage des vagues au pré, il tape quasiment plus donc meilleur cap .

15 avr. 2019
0

Je n arrive pas à insérer un photo...

15 avr. 2019
0

Dav1104, je me permets de revenir sur votre brion, pourriez-vous me donner son épaisseur, point d'attaque et point de fuite.
Merci

16 avr. 2019
0

@Pepet2a
Pour l'électricité c'est assez simple le tableau étant bien réalisé par les électriciens du chantier.
Tout est en bipolaire.
Par contre les boutons de test indiquent une fuite et là il faut procéder par circuit pour trouver celui qui est défectueux puis contrôler le câble incriminé sur sa longueur.
Attention dissocier la fuite lors de la mise en route moteur (normale) (certains périphériques ne sont pas bipolaires) , d'une fuite du circuit domestique plus grave à mon sens pour la sauvegarde du navire.

Pour le réservoir de GO , une fois nettoyé, tu peux mettre ton téléphone sur vidéo avec le flash allumé et vérifier l'état de la jonction puits/ fonds .

Idem pour les réservoirs d'eau , mème si un agrandissement des trappes est recommandable pour contrôle ultérieur.
Tu devrais trouver des concrétions et poudre d'alumine .
Pas forcément grave . Mais il faut brosser avec une brosse a poil dur NON MÉTALLIQUE et contrôler si des chancres existent ou non .

J'avais expertisé un 39 à Samos l'année dernière et ça avait été édifiant .

Donne moi une adresse mail pour t'envoyer le rapport.
cordialement
Mixel

16 avr. 2019
0

pour le brion sur le via 36 il est lla continuité des toles de bordés et il prend naissance au niveau de la derive av.
le but est de supprimer le prolongement de la semelle d'échouage jusqu'au debut de la derive av.
pour les reservoirs d'eau douce banir le javel ou pastilles dérivées et y mettre une anode en magnesium dans chacun des 2 reservoirs bas.
David

28 fév. 2021
0

Sur la photo on distingue mal le Brion. Aurais tu des plans ?

28 fév. 2021
0

Bonsoir. Je ne suis pas à bord, et je n ai que des croquis cette modif date des années 90.le via est en Charente maritime si tu passes ds le coin.

16 avr. 201916 juin 2020
0

Voici le Brion réaliser par dav1104 "un beau travail"

12 mai 201916 juin 2020
0

Bonsoir,
Appel à l'aide, après avoir mis le VIA 42 à terre, j'ai décidé de m'attaquer aux dérives: changement des joints spi et remise en état des dérives, sablage et traitement.
Les paliers de côtés ont été démonter afin de procéder au changement des joints, mais mes dérives ne sont toujours pas à terre, quelqu'un sait-il comment enlever l'axe de pivot, un drôle de truc se situe sur le haut de la dérive mais comment le virer...
Je joints des photos des joues, potentiomètre, bielle et surtout du TRUC

12 mai 2019
0

Mon accès internet m'interdit pour le moment de voir les images. J'ai tombé cette dérive mais il y a presque 30 ans. Souvenirs sans garantie. Il y a 2 choses à faire mais sait plus trop dans quel ordre. Apparemment tu as déjà sortie les flasques complètes des 2 côtés et ta dérive tient avec des sangles ou cordes. Il faut démonter l'axe qui est dans le sens longitudinal de la dérive et qui permet à celle la de s'orienter. C'est un axe d'environ 20 cm et 20 MM de diamètre (vrai ou faux ?).
Cette à un côté avec un bossage qui a permis de le mettre en place. Il faut donc le sortir dans l'autre sens. Mais comment ? Faut pas casser les paliers et le retirer. Je ne sais plus si ca avait été difficile, je ne crois pas. Faudrait demander conseil à mécanicien compétent. Taper ? Chauffer l'alu ? Extracteur ? Attends d'autres conseils ! Si dérive non remplie d'eau, portable seul. Donc moins de 50 kg.

12 mai 2019
0

C'est justement cet axe qui me pose problème, je ne sais pas s'il faut le tourner et dans quel sens. Ou bien l'extraire en force.
Merci de vos réponse.

12 mai 2019
0

Je ne crois pas qu'il faut le tourner, c'est un axe lisse. Je ne sais plus s'il y a une sécurité qui empêche cet axe de se barrer quand tout est neuf, ça semble probable. Il me semble qu'il y a 2 paliers sur la dérive par où passé cet axe avec un espace entre les deux. Est ce comme ca ?

12 mai 201912 mai 2019
0

J'ai pu voir la photo 2. L'axe principal c'est le plus gros ? L'autre trou ne servait il pas à sécuriser l'axe avec un boulon sur le palier et la il aurait tourné ? Aucun souvenir sur ce point

12 mai 2019
0

Je vais nettoyer tout cela demain et essayer de le sortir, mais 20 cm de long cela me parait difficilement réalisable surtout si l'alu à un poil "gonflé" enfin si je trouve une solution je ferai suivre.

12 mai 2019
0

Pour les personnes, que cela intéresse joint spi dérive:
diamètre int: 40mm
diamètre est: 55mm
épaisseur: 6.5mm
4 par dérive

12 mai 201916 juin 2020
0

Bonjour,
Nous sommes possesseur d'un VIA 36 depuis 25 ans, dont j'ai fait les aménagements. J'ai démonté et remonté les dérives plusieurs fois, je procède de cette façon :
1 - J'enlève les plexis du regard
2 - Je dévisse la vis de sécurité qui empêche l'axe de sortir (c'est peut être là que se trouve la difficulté)
3 - Je visse la grosse vis 6 pans creux qui se trouve sur l'axe en inox (il relie les 2 parties de la charnière), cette vis ne sert qu'à débloquer cet axe qui la plupart du temps est bloqué (l'axe este n inox, les charnières en alu...). En forçant avec une rallonge sur la clé 6 pans, ça finit par venir. Il faut visser jusqu'à ce que l'axe tourne facilement.
4 - Je remonte la dérive en position haute (avec des sangles, c'est parfait !)
5 - Si c'est pareil que sur le 36 pieds, tu devras avoir assez de place pour l'extraire par l'avant. Pour ce faire, je prends un GROS tournevis plat que j'insère entre le plateau de l'axe et la dérive (si besoin au marteau), le tournevis servant de levier.
6 - Je détends un peu les sangles. Si la dérive ne descend pas, ce n'est pas grave
7 - La dérive, toujours maintenue dans les sangles, je démonte les "joues" (en commençant par la bielle qui relie l'axe de descente-remontée au vérin. cet axe ne se démonte pas. Il faut enlever les joues pour sortir l'axe et sa charnière.

Je te joins un petit schéma. J'espère que ça t'aidera. Tiens moi au courant.
Bon courage.

Manu


13 mai 2019
0

super dessin gazoree, c'est bien le meme montage sur le 42 (j'en ai eu un pdt 10 ans)

28 avr. 2020
0

Bonjour
Je suis sur le point d'acquérir un VIA 42 de 1984. Il est dans un état qui laisse a désirer avec pas mal de peinture, mécanique et travail sur le pont.
Auriez vous des photos ou plans à m'envoyer pour que je puisse me faire une idée sur ce que j'ai vu lors de ma première visite ?
Merci
Cdt

28 avr. 2020
0

Un des points fondamentaux à verifier c'est l'état de corrosion du lest, et ce n'est pas facile à voir vu que ca se passe entre la coque et le lest.

28 avr. 2020
0

Bonjour,

Il y a long à dire, merci de me donner une adresse email si vous avez des questions, j'ai un via 42 qu'il a fallu vider et reconstruire, pour cela j'ai communiqué avec une personne du chantier de l'époque...

28 avr. 2020
0

Bonjour,
Merci encore pour votre réponse.
Voici mon mail : xodre98@laposte.net
Je suis preneur de tous type d'info...
Merci
Bonne journée

Xavier

13 mai 2019
1

Et surtout le petit ressort du joint spi, il faut le virer et le replacer par un torique de la dimension de ce ressort, ça évitera des déconvenues avec la disparition du ressort par corrosion.

13 mai 2019
0

sur mon 42, l'ancien proprio avait modifié les joues pour remplacer ce joint spi par un gros joint torique; il y avait bien moins d'entrees d'eau (quasiment plus) quand la derive bat au portant.

13 mai 2019
0

Surprenant ces entrées d eau, sur les supports des joints spi sur les joues, il y a deux graisseurs.
Une fois injecté de la graisse résistante à l eau ds ceux-ci pas de pb d infiltration

13 mai 2019
0

Surprenant ces entrées d eau, sur les supports des joints spi sur les joues, il y a deux graisseurs.
Une fois injecté de la graisse résistante à l eau ds ceux-ci pas de pb d infiltration

16 mai 201916 juin 2020
0

Voici quelques jours que je suis au bateau, sortie de l’eau et première surprise: ah les dérives 30 ans que l’ancien propriétaire ne les avaient pas touchées gros gros boulot pour enlever les flasques au vu de la facilité d’accès. Mais bon ce qui est fait... quant au fameux axe avec le filet en sont centre ils résistent alors si quelqu’un avait une solution miracle...
Pour me détendre je me suis attaqué au Md17d qu’il a valu sortir de sa cale et là autre surprise il m’a fallu attaquer au perforateur le fond de cale dans lequel j’ai trouvé de la résine en abondance environ 35kg entre résine et coque un nid pour les différents fluides moteur. Donc à mon sens à retirer sans hésitation.
Demain je pense réaliser des trappes latérales d’accès au moteur si jamais certains on déjà réalisé l’opération je suis preneur de photo ou croquis.
Pour ce qui est du lest suite à la découverte d’un trou en nettoyant la coque je me suis mis en tête de virer le lest côté tribord dans le compartiment juste avant le réservoir d’esu, j’ai découvert les plaques en acier qui sont encore galvanisées mais là aussi je suis à la recherche d’astuce car dans ce compartiment le pliage des varangues empêchent de travailler pour détruire la fameuse résine...
Je suis désolé pour les fautes que vous trouerez j’écris depuis un téléphone et tout est très petit petit
Bon vent à tous

16 mai 2019
0

Pour le MD 17, il faut vérifier le circuit de refroidissement. Direct, entrée et sortie par la culasse. Donc, à chaque arrêt ca stagne dans le bas moteur, et selon la salinité et autres détails, ca fini par boucher tout l'espace entre cylindre et chemise. Donc, pour vérifier, un déculassage peut se révéler necessaires. Sur le mien, tout etait bouché, il a fallu une pompe hydraulique à 60 bars pour sortir les chemises du cylindre.

17 mai 201916 juin 2020
0

Les trappes moteurs côtés tribord sont faites photo en PJ, demain l'autre côté et nettoyage du réservoir qui se trouve dans le compartiment moteur.

17 mai 2019
0

sur la plupart des via le moteur série md était équipé d'un échangeur
et ils étaient montés en double polarité avec mise à la masse juste pour le démarrage par relais
alain

26 mai 201916 juin 2020
0

Bonsoir,
Toujours à essayer de démonter mes dérives, depuis les dérives deux étais de maçon boulonnés perpendiculairement, et depuis le haut un arrache bricolé avec les moyen du bord.
J'arrive à orienter les dérives de quelque degré mais rien ne viens, quelqu'un aurait-il la solution à mon entêtement?

26 mai 201916 juin 2020
0

En attendant une solution pour ces dérives , mise à nu de la coque travaux de soudure et modification de la jupe( je voudrais rallonger la jupe et y rajouter deux dérives sabres type aileron quelqu'un aurait-il déjà fait la modification?), et travaux moteur en perspective.

26 mai 2019
0

Je ne crois pas utile cette modification. Le Via tient remarquablement la route, y compris au portant. J'ai passé le cap guardafui avec plus de 40 kn de vent moyen, à sec de toile, mer grosse mais longue et un simple autohelm 3000. Bien sûr ça zigzagait mais ça ne partait pas à l'embardée.

26 mai 2019
0

Pour tes regards autour de la cale de moteur, c'est une bonne idée, nous l'avons fait et pas assez grands. Les tiens sont bien !
Pour ta dérive, je ne comprends pas tout, avec mon explication pas à pas, tu n'y arrives pas ? Tu tires sur quoi avec ton arrache moyeu ?
Pour la résine sous le moteur, tu devrais en remettre pour mettre à niveau les évacuations.
Pour ton projet de dérives, je pense comme François260, au portant le Via est sur un rail. Ce qui pourrait être amélioré serait deux petits ailerons au centre du bateau pas plus bas que la poutre du puits de dérive orienté de 3°, j'y ai pensé mais...

26 mai 201926 mai 2019
0

Pour sortir l'axe de la dérive, il faut absolument que tu fasses tourner l'axe dans la charnière (c'est la fonction de la grosse vis, elle doit tourner). Essaye en chauffant !

27 mai 2019
0

sur notre 36 on a installé une dérive devant le safran à l'extremité ar du kit safari mais jamais utilisée, bien réglé il est si stable....j' ai une photo sur l'autre post sur une modif de l'etrave valable sur le 36 (voir si pertinent sur le 42) qui a grandement amélioré le passage du bateau sur le clapot au près.

27 mai 2019
0

et surtout faire une bonne étancheité sur les trappes latérales moteur pour garder le caisson etanche en cas de défaillance du sd, j'ai mis des rivklé

27 mai 2019
0

Manu, j'ai bien apprécié ton schéma des dérives qui m'a permis de comprendre le fonctionnement. Concernant l'axe en question sur mes dérives, ce n'est pas un six pans creux au centre. on vient y placer un boulon de 24 qu'il faut visser sur au moins 3,5 cm de profondeur, l'espèce d'arrache tire donc sur la tête de ce boulon et est appuyé sur le puits de dérive.
Concernant les dérives, j'arrive péniblement avec un bras de levier d'au moins 1,5m à les orienter d'environ 5 degré de chaque côté.
L'axe en inox a été chauffer en tension avec l'arrache et en faisant pivoter les dérives. En attendant rien. L'ancien propriétaire me dit ne jamais les avoir touchés.

27 mai 2019
0

Dav1104, concernant tes trappes de visite, l'étanchéité est réalisé avec du joint néoprène?
Merci

27 mai 2019
0

@Dav1104, c'est quoi des rivklé ?

@Pepet2a, nous on a mis du joint (des bandes découpées dans une plaque de 5mm d'épaisseur) néoprène pour la cale moteur.
Pour les dérives, t'as fait la moitié du boulot, continue de les faire tourner... Perso, tous 2 les ans, à chaque carénage, je démonte l'axe ou je le fais au moins tourner dans la charnière.

27 mai 2019
0

rivklé=insert ou écrou noyé

27 mai 2019
0

C est ça avec la pince qui va bien, existe en In ox ou alu.
www.google.fr[...]/aclk

14 juin 2019
0

Bonjour à tous,
Me revoilà au bateau, je viens non sans peine de faire tomber le safran, et je n'ai rien trouvé qui faisait l'étanchéité. Quelqu'un aurait-il déjà fais l'opération??
Merci

29 déc. 2019
0

J'ai un via 42 la semelle 12 mm la coque 6 mm et le roof 4 mm c est un bon bateau je suis monter cette été de la Bretagne en Norvège si tu a des question pas de problème j ai un peux bricoler dessus

29 déc. 201916 juin 2020
0

Voilà les dérives et comment démonter j ai trouver sur internet

31 jan. 2021
0

I own the last VIA 42 made, purchased in 2015. Hull no. 33 - 1986. I am nearing the end of the fitout. Things I have done:

Replaced engine with Beta Marine 38 and Twindisk saildrive. Engine needed 50mm riser under engine mounts. Had to cut and weld saildrive well to allow deeper/wider leg housing.

Aft keel axle was frozen. Removed access plate bolts, then used 12mm bolt and nut with short sections of pipe to push against plate (on opposite sides of axle) and hub to work plate off axle. Two box wrenches worked 1-2mm per turn. Exhausting, but worked! Dry corrosion in grease journals was problem.

Tried to pull keel assembly pin, but all was seized together. On trip heading south outside of NY, aft keel hit bottom and cracked keel hub from hidden aluminum corrosion. Could raise and lower but loose 5cm in every direction. Back on hard in Hampton, VA, cut aluminum hub with sawzall and dropped keel. Pure luck to have machine shop here build a new one, very reasonable. Now in process of cleaning up corrosion on keel surface for stability pads by welding back metal and re-surfacing. Need to have keel hinge part professionally welded on. Forward keel was in better shape. As far as pulling the pin after 30+ years in place....it will never happen. I had to use a hydraulic press after heating the aluminum with acetylene torch. The press practically jumped when finally gave way. I plan to liberally use Duralac on reassembly.

Extensive pitting in water tanks. Just finished coating following this method:


Winter temps made G-Flex more difficult to use, thicker. Used fiberglass in only one compartment which was difficult with stringers and I have little experience with fiberglass.

Sandblasted bottom side and deck to metal. Currently 1-2 coats of Interprotect 2000e primer for the winter. Finish in Spring. Only some pinhole corrosion where welds were.

Had hole in fuel tank to bilge. Threaded and plugged with aluminum bolt and nut. coated with G-flex and fiberglass, then coated bilge with interprotect.
Before that, chipped ballast epoxy and pulled steel plates. Very little rust, but wrapped in fibgerglass. Ended up pulling ballast in 2 compartments at base of companionway. Chipped surface epoxy on rest of ballast and poured 6 gallons of potting epoxy in all 8 compartments.
www.epoxies.com[...]/

I dropped rudder to inspect. Top bracket had broken bolt. Added Heli-coils to both holes. Made new bushing with Delrin and PET-TX on lathe.

I have scanned files of original faded blue prints. Can I load them on this site? I know very little French.

Please post any links to your project. I too need to have a solution.
Greg

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021