VHF Icom M602 refusée par l' ANFR, qu'en pensez vous ?

J'ai acheté un voilier sur lequel il y a une VHF icom M602 et quand j'ai fait ma demande de licence auprès de l ANFR qui l'a refusé. cette VHF fonctionne très bien et les anciens propriétaire l'utilise depuis 2011 alors qu'elle lui ont aussi été refusé. Ils l'ont acheté en Floride. Qu'en pensez vous ? Quel est le risque de la conserver ?

merci,

L'équipage
01 fév. 2020
01 fév. 2020
2

Tu la gardes et achètes pour 150€ voir moins une VHF homologuée chacune avec une antenne...

01 fév. 2020
0

Les canaux VHF américains sont-ils les mêmes que les canaux européens ?

02 fév. 2020
1

non il y a des différences

02 fév. 2020
0

canaux différents ==> non conforme réglementation française ==> rejet inscription.
gribou = cqfd

02 fév. 2020
0

la réponse est dans ta question, qui dit VHF, dit licence; si tu n'as pas de licence, tu n'es pas en règle donc amende ... pourquoi tourner autour du pot ?

02 fév. 2020
-1

Holà,
Pour une portable pas besoin il me semble de licence ?

02 fév. 2020
0

@James
La M602 n'est pas portable mais fixe.

02 fév. 2020
0

Si si, il faut une licence...

02 fév. 2020
0

L'obligation de la license est-elle liée à la présence d'une VHF ou à son utilisation en émission ?

02 fév. 202002 fév. 2020
3

D'accord avec Laurent le hareng.
Si la VHF est la seule présente à bord, elle sera nécessairement utilisée en émission en cas de besoin donc la licence sera bien sûr conditionnée à sa présence à bord et non à une supposée utilisation en réception seule.
C'est incroyable cette volonté purement française de vouloir contourner les règles.
Il y a une obligation d'avoir une VHF homologuée et la licence qui va avec, point barre.
Pour rappel, la licence est gratuite.

02 fév. 2020
3

C'est incroyable cette volonté purement francaise ... de voir en tout compatriote un truant ?
le type demande simplement votre avis, on l'informe des risques mais pourquoi vouloir lui mettre les bracelets.

02 fév. 2020
2

C’est plus heossien que français 😁

02 fév. 2020
2

Je répondais à didier.brest qui demandait si la licence était liée uniquement à l'émission. Il faut être naïf pour ne pas y voir une manière d'essayer de trouver un moyen d'éviter la licence.
Quant aux compatriotes qui essayent de tricher, c'est malheureusement bien comme ça que nous sommes perçus dans pas mal de pays.

02 fév. 2020
0

En effet, c'est juste une question, la VHF était présente sur le bateau et je suis plutôt pour la changer mais je trouve le débat intéressant pour tous ceux qui peuvent être amener à changer leur matos à l’étranger.

02 fév. 202016 juin 2020
0

Les différences sont nombreuses. Je joint la liste du manuel du m602.
Si un bateau US navigue chez nous il peut l'utiliser.
Il est aussi possible de le configurer pour avoir les canaux en mode international, mais bon...
Olivier

02 fév. 2020
4

Alors essayons d'être clair...
Les modèles IC-M-601 et IC-M602 sont pratiquement identiques, l'un est destiné au marché américain (602) et l'autre au marché européen (601) et a donc le marquage CE. La 602 n'a pas de possibilité d'utilisation des canaux WX ceux-ci étant spécifiques à l'Amérique du Nord.
Les modèles US sont normalement programmés pour le plan de fréquence US ou Canada qui sont spécifiques (Voir tableau de fréquence). Dans le reste du monde (Donc en France) et dans les eaux internationales c'est le plan de fréquences international qui est utilisé. Ce changement se fait de la manière suivante:
-Vérifier sur l'afficheur le plan de fréquence en service: USA, INT ou CAN
Si INT est affiché, ne rien faire; la VHF est utilisable et conforme pour une utilisation en France.
Si USA est affiché:
-Appuyer simultanément sur les boutons H/L et CH/WX et en maintenant appuyé H/L faire défiler avec CH/WX les différents plans de fréquences USA, CAN; et INT et s'arrêter sur INT.
C'est tout...
Alors il est possible que cette fonction de changement de plan de fréquences soient verrouillée logiciellement par le programme de configuration (Cloning software) ce qui rendrait inopérante la manip mais le matériel venant des USA c'est peu probable; je vois mal les navigateurs étasuniens se mettre en infraction dès qu'ils sortent de leurs eaux territoriales sans pouvoir configurer en INT leur VHF. Par contre les matériels vendus en Europe sont la plupart du temps verrouillés en mode INT sans la possibilité de changer en USA ou CAN ce qui est ennuyeux si l'on va dans les eaux territoriales étasuniennes ou canadiennes et cela est anormal à mon avis.
Pour l'homologation, mais cela n'engage que moi, je sélectionnerai pour l'ANFR la IC-M601 qui, elle, se trouve sur la liste sachant que les deux modèles sont identiques à l’exception des canaux WX qui ne servent pas en Europe et qui ne fonctionnent de toute façon qu'en réception . Sinon c'est le même schéma interne et les spécifications sont identiques

02 fév. 2020
0

Merci pour cette excellente réponse. Mais pourquoi l'ANFR s'y oppose alors ? C'est dommage. je suis presque tenter de les contacter pour leur exposer le problème.

02 fév. 2020
0

Je pense que l'ANFR applique strictement sa liste d'homologation et on ne peut honnêtement pas le leur reprocher.
Un modèle est homologué et pas l'autre, je pense qu'ils se basent sur l'homologation MED (Wheelmark). Je suis à peu près sûr que cela concerne les canaux WX que les USA doivent exiger, Icom a dû donc monter deux dossiers même si électronique est la même, l'attribution des canaux étant simplement logicielle. En tout cas les schémas internes sont identiques, je les ai sous les yeux.
Il serait d'ailleurs intéressant de savoir si la 602 est conforme à la MED, probablement pas.

02 fév. 202002 fév. 2020
0

```

Par contre les matériels vendus en Europe sont la plupart du temps verrouillés en mode INT sans la possibilité de changer en USA ou CAN

```
J’ai acheté deux VHF une fixe en Angleterre et une portable en France et j’ai choisi moi même le canal INT et je peux revenir sur un autre choix quand je veux.
C’est peut-être la différence avec les modèles US où ce changement n’est pas accessible directement depuis le menu.

02 fév. 2020
0

Site de l'ANFR:

www.anfr.fr[...]e-mmsi/

"Pour utiliser une radio VHF fixe ou portative, une balise ou tout autre équipement radioélectrique à bord d'un navire ou d'un bateau fluvial, une autorisation administrative est exigée, celle-ci est appelée "licence" (voir spécimen), elle est renouvelée chaque année."

02 fév. 2020
-1

CQFD : la license est liée à l'utilisation de la VHF, pas à sa présence à bord.

02 fév. 2020
0

Par curiosité j’aimerais savoir quelle est la raison évoquée de l’ANFR si il y en a une.
Vu qu’on peut choisir lors d’un achat le réglage international sur la plupart des VHF, qu’est-ce qui différencie ce modèle ?
A noter que les VHF acceptées par l’ANFR ont en général un E à la fin de l’appellation.

02 fév. 2020
-1

Ils m'ont dit que son utilisation pouvait éventuellement brouiller le fréquences des appareils eméttant en même temps, mais ils ne sont pas sûrs...

02 fév. 2020
0

Fake news

02 fév. 2020
0

C'est un peu vague comme réponse, ça sens l'ignorance....
Vrai si configuré en mode USA
Faux si configuré en INT
Quand aux canaux WX ils sont en réception seule.
D'où les précisions que j'ai apportées un peu plus loin et la nécessité de vérifier qu'il est bien configuré en INT

02 fév. 2020
3

Il y a un vieux fil H&O qui en parle
Le nombre de canaux plus importants aux US et Canada qu'en UE d'où le risque d'émettre sur des fréquences réservées.
www.hisse-et-oh.com[...]-icom-1

02 fév. 2020
0

C est faux sur toutes les VHF il y a un moyen de passer en International
Règle francaise debile
Donc tous les étrangers sont en danger et nous a l étranger
Pure folie administrative
Ma vhf à 40 ans et marche parfaitement

02 fév. 2020
0

Les vieilles VHF des US avaient une classification spécifique, l'ITU établit classe A, B (Pro) et classe D pour la plaisance, selon le type de fonctions habilitées, entre autre une class D ne peut pas donner un accusé de réception à un message de détresse. Avant de se mettre en conformité internationale les US avaient une autre classe (de mémoire Class21), il se peut que cette radio étant assez vieille rentre dans cette catégorie, donc ne respecte pas le standard ITU requis. Si c'est le cas, ce serait non respect de normes internationales.

02 fév. 2020
0

Ce serait étonnant il y a un bouton INT à côté du bouton de volume !

02 fév. 2020
0

Ce n'est pas une question de canaux US/INT, ils y étaient en double depuis longtemps (aucun problème pour les bateaux US venant en Europe, ils changeaient de selecteur de famille de canaux), mais de type de fonctionnalités prévues par le standard américain qui empêchait l'approbation officielle pratiquement partout hors US, surtout en Europe.

02 fév. 2020
0

tu élaborer, on perd les canaux weather qui sont super qd on passe en INT
Puisque INT est accepté en France pourquoi cet excès de pouvoir
Suffirait de vérifier que la vhf à France et INT et basta mais en France on aime interdire et e......r le monde

02 fév. 2020
0

Le matériel a 12 ou 13 ans

02 fév. 2020
0

@Sunzo, merci pour le lien, c’est instructif.
En faisant une recherche sur le ouebe, cette Vhf semble récente mais c’est un modèle 🇺🇸 donc c’est mort pour l’ANFR même si c’est rageant d’avoir un matériel haut de gamme inutilisable.
Je suppose qu’il y a un risque en se trompant de canal de mordre sur les fréquences réservées aux militaires ou au trafic aérien ?

02 fév. 2020
1

Non il faut seulement s'assurer qu'elle est en mode INT

02 fév. 202002 fév. 2020
0

(post supprimé par l'auteur)

02 fév. 2020
0

la déclaration à l'ANFR a, en plus, un avantage certain, c'est que la VHF est reliée au bateau donc ses caractéristiques, au propriétaire et à un référent à terre; donc, quand tu envoies un message numérique, les "secours" savent quel type de bateau et la personne à contacter à terre si besoin;
ça me semble bien plus sécure que de vouloir bidouiller sa sauce dans son coin avec sa VHF non homologuée

02 fév. 2020
0

C'est sûr qu'avec le téléphone de mamie on est sécure,
un peu de sérieux

02 fév. 202002 fév. 2020
0

@ sunzoo : alors c'est que tu ne connais pas la procédure, le reférent à terre est la personne qui pourra renseigner les secours sur les intentions du capitaine au départ, la composition de l'équipage, etc ... toutes informations permettant d'aider les sauveteurs; il y a une grande différence, par exemple, entre aller rechercher un navigateur solitaire ou un équipage de 8 personnes; si, sur place, il n'y a que 3 personnes qui barbotent dans l'eau, c'est qu'il y a un sacré problèmes et les sauvés ne sont pas forcément en état pour donner beaucoup d'explications ... maintenant que tu connais la procédure, tu peux l'expliquer à ta mamie ...

02 fév. 2020
0

Je suis tout à fait d'accord, c'est la raison principale qui me convainc de la changer mais c'est vraiment dommage parce que c'est purement administratif.

02 fév. 2020
0

Il y a tout avantage à changer de VHF pour une ASN avec GPS + antenne (ce que j'ai fait cette année)
L'ASN avec GPS + antenne dispense d'avoir à bord les fusées et fumigènes, seuls les feux à mains sont encore nécessaires.
Pour info mon ship ne vend plus de coffret de fusées (qui valaient le prix d'une VHF)

02 fév. 2020
1

sunzoo
la nouvelle division 240 ne parle plus de l'obligation d'avoir des fusées parachutes et fumigènes
seul les 3 feux rouges à mains sont obligatoires.
J'ai une VHF fixe sans ASN et une VHF portable sans ASN , un indicatif d'appel délivré par l' ANFR et sauf erreur de ma part je suis en règle en hauturier( si je me trompe donnez moi les textes réglementaires)

02 fév. 2020
0

j'avais oublié la balise epirb au dessus des 60 miles d'un abri

02 fév. 202002 fév. 2020
0

merci pour l'info, je me rapportais à ce qui est écrit sur mon catalogue préféré
je viens de lire la DIV 220 de mai 2019
Ce que j'ai compris :
semi-hauturier = vhf fixe
hauturier = vhf fixe + portative
l’article 240-2.20 dit que SI ASN alors la position du navire doit être fournie automatiquement (GPS)
si pas asn alors ras

rien sur la pyrotechnie mis à part les 3 feux à mains rouges

02 fév. 2020
0

oui suzoo avec comme équipement radio supplémentaire en navigation à plus de 60 miles d'un abri (nav hauturier ) : radio balise epirb

02 fév. 2020
1

Par contre inexcusable qu on laisse des gens dépasser les 6 milles sans vhf portable, il y en a a moins de 100 €

02 fév. 2020
0

Coût ?

02 fév. 2020
0

Merci à tous pour vos réponses. Si j'ai bien compris, en mode INT, je peux utiliser ma VHF en France mais dans tous les cas il y a peu de chance que l' ANFR l'accepte, ce qui me met dans une situation d'illégalité si je la garde et plus grave à mon sens, en cas de pépin, ma VHF a beau être ASN, si je n'ai pas de licence, que se passera t il en cas de déclenchement ?

j'ai aussi une BLU Icom 702, une Epirb, un Irridium, une VHF portable... alors ça me fait un peu suer de la changer mais on part deux ans en famille. Je n'ai pas assez d'expérience dans ce domaine pour jouer avec le feu. Je vais la changer et en profiter pour faire tester mon antenne.

02 fév. 2020
0

les VHF ASN doivent être programmées avec l'identifiant MMSI du navire donné par l'ANFR et donc license.
Pour mon cas, tant qu'on n'a pas rentré cet identifiant, les menus sont verrouillés, on peut même pas changer de canal.

02 fév. 2020
0

Et si j'achetais en plus une ASN portable ? ca réglerait mon problème non ?

02 fév. 202002 fév. 2020
1

A partir de 6 milles (semi-hauturier) c'est vhf fixe (avec ou sans ASN)
au delà de 60 milles (hauturier) il faut en plus une portative (avec ou sans ASN)

donc avec une seule vhf portative , tu es dans l'illégalité au delà de 6 milles

02 fév. 202002 fév. 2020
0

c'est quand même plus que super bien d'avoir un VHF portable ASN ET étanche, si tu quittes ton navire, tu peux encore contacter les secours ou, en cas d'envahissement du navire par l'eau de mer, et VHF fixe HS et/ou batteries du bord HS ou tout autres scenarii ... et leur communiquer ton positionnement GPS

02 fév. 2020
0

Oui mais ça marche aussi avec l'iridium. La VHF portable est essentielle mais pas forcément ASN. Enfin, c'est encore mieux mais bon, je te dis pas le montant de la facture de tout le matos...

02 fév. 2020
2

Bonsoir,

Si les modèles IC-M-601 et IC-M602 sont pratiquement identiques, l'un étant destiné au marché américain (602) et l'autre au marché européen (601), je ne m'embètrais pas :

Je rempli la demande de licence en notifiant comme modèle IC-M-601 car c'est le même modèle.

Crois-tu vraiment que lors d'un contrôle la personne va vérifier si le modèle déclaré sur la licence est celui présent dans le bateau ? Je pense qu'il va plutôt vérifier que tu as ta licence et qu'elle est en cours de validité. Au pire tu lui dit que tu t'es trompé dans la déclaration, que tu as confondu 602 et 601 et que tu vas corrigé. Ça m’étonnerai que la personne qui te contrôle en mer possède sur lui la liste des VHF homologuées....

J'ai également des ICOM à bord et j'en suis très content... c'est du super matos... dommage de le changer pour des détails administratifs qui relèvent plus de la guerre commerciale (problème de doit de douanes, protection des marchés intérieurs) que sur de réels problèmes de sécurité et de dangerosité d'un matériel non certifié CE.

Bien cordialement.

03 fév. 2020
0

C'est ce que je ferais aussi, aucun problème à mon avis. Répétons le, la 601 et la 602 sont identiques. Les deux sont classe D sans possibilité d'accusé de réception d'une détresse ASN ce qui en effet est très important (Voir plus bas les excellentes explications de Roberto).
Donc moi, je déclarerai une 601 et voilà... Mais ce n'est que mon point de vue.

02 fév. 2020
0

Sed dura lex

02 fév. 2020
0

Tout le monde parle de canaux mais il n'y a pas que des différences des canaux, ou mieux les différences techniques pour une radio n'existent plus tellement car elle peut être configurée très simplement dans n'importe quelle structure de canaux, US, INT, là il y a aussi CAN les canaux canadiens.
Ce qui peut changer ce sont les fonctionnalités de la radio: par exemple la Classe D ITU (celle de la plaisance en Europe), ne permet pas à une VHF de telle classe d'envoyer un accusé de reception pour un Mayday, ce qui est très compréhensiblement une très bonne chose: l'accusé de réception Mayday signifie "je deviens reférent principal de la situation de détresse", donc la radio émettrice du Mayday ayant reçu l'acknowledgment ne continue plus à émettre son signal.
On comprend très bien comme les autorités, si bêtes soient elles, n'aient pas voulu donner au plaisancier lambda la possibilité d'interférer dans cette chaîne de communication de détresse. Un navire (Class A) qui reçoit ce signal sait quoi faire, et ce que cela signifie un accusé de reception, un plaisancier pourraît être tenté d'accuser réception sans savoir exactement à quoi cela amène.
Sur les radio Class D on peut silencer l'alarme auditif mais c'est tout, en aucun cas une Class D n'envoie un accusé de réception (fort heureusement je rajouterais).

Les US ont eu pendant un moment de Classes de radios VHF marines avec des fonctionnalités qui ne corréspondaient pas aux classes de fonctionnalités ITU, il est possible que dans le cas du fil il s'agisse d'une radio dans une classe de fonctionnalité US et pas ITU. Elle peut avoir tous les canaux qu'on veut, mais si elle devait permettre l'envoi des accusé de réception il est normal qu'elle ne soit pas acceptée dans n'importe quel Pays qui suit l'attribution de Classes ITU et passeulement US.

03 fév. 2020
0

@Roberto, bon bah là, je ne suis pas sûr de tout comprendre mais la VHF M 602 est une VHF de classe D

03 fév. 2020
0

Tant mieux, mais s'il avait été dit depuis le début...
Comme dans mon premier message, je ne faisais qu'une hypothèse, si ce n'est pas le cas il doit y avoir d'autres raisons :)

03 fév. 2020
-2

A une époque, les VHF en question avaient des canaux utilisés pour les radio téléphones de voiture, me semble-t-il...
📞😉

03 fév. 2020
-1

Non absolument pas, canaux VHF marine uniquement.

03 fév. 2020
1

En 1992, en Martinique, sur certains canaux, il passait des com de personnes qui télephonaient de leurs voitures...
Autre époque !

03 fév. 2020
2

Oui tu as raison mais c'était l'inverse, c'était les téléphones de voitures qui étaient autorisés à utiliser des canaux duplex de VHF marines (25 notamment)

03 fév. 2020
0

Bonjour,
J'ai utilisé dans le temps des vhf dont on se servait dans les écoles de ski,j'en ai encore une à bord.
Les fréquences ne sont pas affichées en no 1,2,3 etc...mais avec des chiffres et des décimales.
J'avais un tableau d'équivalence pour retrouver au moins le 16 et le 9,plus quelques canaux de dégagement (le 77 je crois).
Pas très pratique mais je dois être illégal si j'en crois ce post...?
Enfin ça n'est que du secours,j'ai une fixe asn et une portable normales.
Ça fait avec la balise beaucoup de matos je trouve...
Balise que je n'ai toujours pas mise en route, même si le mmsi est rentré,pour économiser la batterie, et puis dans le golfe de Fos pour faire des essais du canote c'est pas franchement nécessaire ...

03 fév. 2020
0

La balise, tant que tu ne t'éloigne pas de plus de 60 milles d'un abri, tu peux t'en passer (donc ne pas la brancher), tout en restant totalement dans la légalité.

On va dire qu'en temps normal, une VHF fixe ASN est largement suffisante pour envoyer un message de détresse en deçà des 60 milles (il y a bien une station terrestre ou un navire d'astreinte qui captera le message !), sauf à avoir l'électricité de bord en panne (auquel cas la portable prendrait le relais, avec une portée moindre cependant).

03 fév. 2020
0

merci pour ce petit rappel sur l'usage de la balise

03 fév. 2020
0

Bonjour.
Sur le canal du midi, les éclusiers utilisent (utilisaient?) une fréquence marine, je ne me souvient plus laquelle, un canal duplex en INT mais eux en simplex aux normes US avec un appel sélectif 5 tons. C'était amusant et assez croustillant à entendre.
JC

03 fév. 2020
3

Pourquoi toujours vouloir contourner la loi ?

Ta vhf n'est pas homologuée CE et ne peut donc pas être enregistrée auprès de l'ANFR.
C'est la loi.

Tout le monde trouve normal que les douanes bloquent les jouets made in china non CE, parce que nous ne sommes pas ou très peu concernés, mais en revanche, on veut magouiller pour utiliser un matériel de secours non homologué sur son bateau.

Je pense que la sécurité n'a pas de prix, mais une vhf ASN homologuée se trouve à moins de 150 € (exemple RO6700 à 140 € chez AD).

Alors, pourquoi vouloir absolument magouiller ?

03 fév. 2020
0

Ce n est pas une magouille c est une règle STUPIDE et inutile

03 fév. 2020
0

En effet, ce n'est pas une magouille, c'est une question, à l'origine. La vhf était déjà dans le bateau, à post, utilisée depuis dix ans par les anciens propriétaires. Tout ce qui a été dit est intéressant et se tient, d'autant que j'ai un numéro MMSI puisque j'ai aussi une BLU, une Epirb, Un AIS, ma VHF est déjà codée mais inexistante sur la licence de l'ANFR. C'est une bonne VHF qui plus est. Finalement, la décision dépend de l'expérience. les marins de longue date qui parcoure le monde depuis de nombreuses ne réagissent pas de la même manière que ceux dont l'expérience, comme la mienne est semi hauturière. Je pense que je vais la changer, ou alors ajouter une portable ASN. Ma décision n'est pas complètement tranchée. Merci à tous pour les éclairages.

28 fév. 2020
0

Pour finir sur ce post j'ai peut être la solution idéale. je reviens de chez Teem à Lorient et il semblerait qu'on peut reprogrammer facilement cette VHF pour en faire une M-601. Je vous tiendrai au courant de la manœuvre.

Kenavo

29 fév. 202029 fév. 2020
-3

" une autorisation administrative est exigée, celle-ci est appelée "licence" (voir spécimen), elle est renouvelée chaque année."

Bin voyons j'ai que ça à faire.

J'ai fait des demandes de licences payantes pour des clients, en fonction de la surface couverte par l'onde, du type d'antenne uni ou omni-directionnelle, de la puissance d'emission, de la hauteur de l'antenne, et des mesures prises sur le terrain . Pour des panneaux à message variable d'autoroute, des système d'alarme de barages hydroliques, des stations météos à 30 km des côtes.

C'est très utile. Ca sert en premier lieu à ce que l'ANFR vous alloue une fréquence pour vous tout seul dans votre voisinage, vous payez ce canal pour X km carrés et par an. A ce qu'ils vérifient aussi que votre installation est de bonne qualité et que vous ne pourrissez pas d'autres canaux. Ainsi qu'à vérifier que vous avez fait des mesures sur le terrain pour justifier de l'espace occupé.

Pour la VHF de mon bateau, qui n’émet quasi jamais, pas bien loin, et surtout qui est mobile, c'est de l'enculette, ça ne sert à rien, alors je ne déclare rien. J'ai le CRR, et savoir que ma VHF, achetée neuve à l'achat du bateau, est homologué, me suffit. Et je me sent pas magouilleur.

La fois où je me suis senti magouilleur, c'était pendant le job d'après, où on utiliser des talkies-walkies de malade dans un chantier pendant plus de 6 mois. On s'entendait parfaitement derrière 4 murs de bétons de 80 cm à 200m et on devait nous entendre à 5 kms en pleine banlieue parisienne. On était largement au delà des 1W ou 2W je sais pu j'ai oublié, dans la bande des 400 MHz. Cette fois là, de part mon job précédent, je savais qu'on polluait l'espace comme des sagouins et qu'on aurait du faire une demande de licence à l'ANFR pour se voir attribuer une fréquence ET payer.

29 fév. 2020
2

Une licence ça prend 5min à demander, procédure en ligne, et c'est gratuit. Je ne pense pas que personne te cherches des poux pour avoir mis 601 à la place de 602.
Par contre, si tu veux naviguer à l'étranger, ou si un jour tu dois appeler les secours ton indicatif radio ou un mmsi te sera quasi indispensable.

10 mar. 2020
1

@ Goj: tu n'as rien à faire est c'est gratuit. Tu fais UNE fois la demande et tu reçois gratuitement tous les ans la licence à jour chez toi.
On ne peut pas appeler ça une tracasserie administrative.

04 mar. 2020
1

La Licence Radiomaritime

Pour utiliser une radio VHF fixe ou portative avec ou sans ASN, une balise de détresse Cospas-Sarsat ou tout autre équipement radioélectrique à bord d’un navire ou d’un bateau fluvial, une autorisation administrative est exigée, celle-ci est appelée « licence » (voir ci-dessous), elle n’est pas soumise à paiement, elle est valable un an et renouvelée chaque année. Toute modification de l’installation radio, changement de propriété du navire ou des coordonnées devront être signalés afin de maintenir la licence à jour. La licence mentionne les coordonnées du titulaire, les informations concernant le navire avec les identifiants MMSI et indicatif d’appel affectés et le détail du matériel radioélectrique embarqué.

La suite ici

www.anfr.fr[...]e-mmsi/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (7)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021