vhf et ASN

Bonjour, j'ai une nouvelle vhf depuis 1 an avec ASN, mais je ne suis inscrit sur aucun service. Que dois je faire comme démarche pour naviguer en "toute sécurité" ?
merci pour vos contributions.

L'équipage
24 fév. 2012
24 fév. 201224 fév. 2012
0

bsr ,
ce n'est pas prce que tu seras inscrit que tu seras plus en sécurité ..mais bureau national des fréquences ,tu telcharges la demande de MMSI et de licence
et tu envois le tout à l'addresse indiquée
tu reçois ça dans les huit jours
alain

24 fév. 2012
0

Tu va sur le site de anfr et tu trouvera le document à télécharger dans la colonne de droite et c'est gratuit

www.anfr.fr[...]rd.html

24 fév. 2012
0

et rapide ...

25 fév. 2012
0

quand tu auras ton N° MMSI n'oublie pas de le rentrer dans ta VHF et de relier la VHF à ton GPS. Ce qui permet de donner ta position automatiquement si tu actionnes le "bouton rouge "

25 fév. 2012
0

Et avec identification automatique du bateau.

25 fév. 2012
0

Je ne voudrais pas polluer ce fil, mais le post de Ugo, avec la mention du "bouton rouge" me suggère une question. Apparemment, toutes les vhf ASN sont capables d'émettre leur position, pourquoi donc certaines vhf AIS comme la Navicom RT 650 sont uniquement des récepteurs AIS ? Est-ce uniquement une limitation commerciale, ou y a t-il une raison technique ?

25 fév. 2012
0

Toutes les VHF ASN sont évidemment capables d'envoyer la position, mais celle-ci peut être soit introduite manuellement (si la VHF n'est pas couplée avec un GPS) soit automatiquement, dans le cas contraire.
Quant à l'AIS, c'est un problème différent (si ce n'est la bande de fréquencc, identique...)

25 fév. 2012
0

Ebraball ne pas confondre DCN/ASN (vhf numériques) avec AIS la Navicom comme la RO4800 que j'ai, reçoivent en plus les sigaux AIS mais en m^me temps si tu as besoin de lancer un appel au secours avec demande d'aide et automatiquement l'envoi de ta position est fait, si tu appuies sur le "Bouton Rouge"

25 fév. 201225 fév. 2012
0

bjr ,vous avez oublié de lui parler du crr ,qui lui apprendra peut etre l'aphabet OACI
alain :scie:

25 fév. 2012
0

bien dit "Alpha Lima Alpha India November" ! :heu:

25 fév. 2012
0

Je ne suis évidemment pas très futé, mais je peux essayer de faire la distinction entre ASN et AIS. Dans mon esprit l'AIS n'était qu'une application permise par les fonctionnalités de la vhf DCN/ASN. Je me demandais simplement si la limitation en émission portait sur le firmware ou sur l'électronique.

25 fév. 2012
0

L'AIS n'a rien à voir avec l'ASN. C'est un signal "codé", émis sur des canaux VHF, transmettant pas mal de données concernant le navire émetteur (vitess, cap, rotation...) mais qui peut être reçue par tout récepteur VHF pourvu qu'il soit muni du système de décodage. L'ASN est un envoi de signaux codés (canal 70) mais totalement indépendant de l'AIS!

25 fév. 2012
0

Plus précisément, les fréquences dédiées à l'AIS sont les canaux 87B (161,975 MHz) et 88B (162,025MHz) alors que le canal 70 (ASN) correspond à 156,525MHz.

25 fév. 2012
0

Merci Salangane pour ces précisions concernant les procédures et les normes, mais je pense que j'ai mal formulé ma question. Avec toutes mes excuses, je recommence donc, en essayant d'être plus clair :
Une VHF ASN dotée de la fonction récepteur AIS (la RT 650 en est une parmi d'autres) est équipée matériellement et logiciellement pour décoder un signal analogique vhf (peu importe le canal) et le restituer numériquement sous forme de phrases NMEA que l'on peut utiliser avec le logiciel adéquat. On sait qu'elle est capable de faire l'opération inverse(avec des données différentes certes, mais dont au moins une, la position GPS est en NMEA) via le fameux "bouton rouge".
Ma question est donc : de quel ordre est la limitation qui l'empêche d'envoyer des données AIS sur le canal idoine. Est-ce que cela impliquerait un équipement électronique supplémentaire coûteux, ou est-ce simplement une limitation logicielle destinée à préserver le marché des émetteurs AIS ?

26 fév. 2012
0

Si, Ebraball, la partie matérielle de cette VHF est capable d'émettre sur les canaux spécifiques AIS (87B et 88B), oui, elle peut émettre des données AIS.
Enfin presque.

Il manque toutefois dans la boite une série de choses :
- Un soft AIS, certainement,
- Peut-être une licence, des royalties non payées,
- Et sans doute une très bonne horloge.

Le protocole AIS prévoit le partage du temps entre tous les émetteurs AIS pour une même région.
Lorsqu'il y a 100 bateaux (et même 1000) "en vue AIS" à Calais ou à Gibraltar, les appareils de Classe A négocient entre eux les plages de temps attribuées aux émetteurs de la Classe A (les gros bateaux) et aux émetteurs de la Classe B (les petits).
Et chacun d'émettre, qu'il soit (gros) A ou (petit) B, les données AIS à son tour.
Si 2 bateaux émettent en même temps, il y a échec.

Bref. Il faut un boitier émetteur AIS pour émettre des données AIS.
Enfin je le pense.

Par contre.
On peut tout à fait s'attendre à ce qu'un constructeur propose à terme une VHF-GPS-ASNDSC-AIS tout en un.
Dans un seul boitier.

26 fév. 2012
0

Ca serait sympa d'inverser de temps en temps les blagues, que diriez vous de "l'age de la capitaine et la longueur de l'engin de sa moitié" ???
hum, hum ???
:cheri:

A par ce détail, merci aux contributeurs de ce fil qui éclairent bien les différences ASN / AIS

26 fév. 2012
0

Les données AIS ne sont pas seulement la position, mais également la route, l'identité du navire, des informations sur son chargement, port de départ et de destination, l'âge du capitaine et le tour de taille de sa moitié!

25 fév. 2012
0

En clair si j'ai bien compris la question est : Qu'est-ce qui empêche un émetteur-recepteur VHF de devenir un émetteur de position AIS ?

25 fév. 2012
0

Tout à fait, dans la mesure où celui-ci est équipé pour recevoir et décoder l'AIS d'une part, et d'autre part capable d'envoyer une position et la nature de la détresse via le "bouton rouge".

25 fév. 2012
0

Je n'en suis pas sûr, mais je suppose qu'il est beaucoup plus difficile techniquement d'envoyer un paquet d'infos que de les recevoir.

Probablement que la prochaine étape sera le GPS-traceur-VHF-ASN-AIS avec grand écran et pour pas cher, mais comme je dis souvent, si ça tombe en panne, t'as plus rien...

26 fév. 2012
0

Merci Jpla, je cerne mieux le problème. Je me souviens en effet que les satnav qui avaient précédé les gps demandaient une alim de très bonne qualité pour des questions d'horloge. Effectivement l'émission demande toujours beaucoup plus de rigueur que la réception.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (129)

Bientôt fini ?

mars 2021