vernis

Bonjour à tous,

Entendu chez brico machin: vernis extérieur/vernis marin même chose..

Info ou intox?

Merci par avance de vos avis!

L'équipage
09 fév. 2010
09 fév. 2010
0

help
Samedi

09 fév. 2010
0

perso

Pour avoir essayé l'un et l'autre et bien d'autre le vernis brico machin n'est pas fait pour le milieu marin.

Et finalement apres avoir fait le tour je reviens au Tonkinois.

josé

09 fév. 2010
0

Tonkinois gélifié
Bonjour Calypso 2,
j'utilise parfois le Tonkinois. Mais il gélifie très vite une fois le pot ouvert. As-tu trouvé la parade? (cela fait perdre pas mal de produit)...

09 fév. 2010
0

diluant
pour mes produits glycéro, j'utilise le diluant synthétique, plus sec, plus volatile, moins gras que le le WS
mais a tendance a diminuer très légèrement le brillant
(d'ailleurs je trouve ça plus joli, amha ...)

09 fév. 2010
0

Bien boucher...
...le pot et le renverser

09 fév. 2010
0

eliot

oui ça c'est vrai c'est em.... pour l'instant j'achete donc du petit conditionnement mais c'est pas le bonne solution , par contre je cherche un diluant qui remplace le WS dont le mot m'echappe je pense que c'est la solution.

Alors donc pour l'instant avant de refermer le pot je met en surface sans remuer un peu de WS qui fait écran avec l'air mais c'est pas terrible.

josé

09 fév. 2010
0

les gélifiers
attention il existe des vernis et peintures gélifier,normalement il suffit de bien remuer pour liquéfier un peu , mais cela n'a aucune incidence sur la qualité du produit.
Ces produits gélifier se liquéfie plus facilement en les remuants quand la température est plus élevé ,ils peuvent se diluer légèrement ,cependant il est vrais que parfois pour l'application cela est gênant

09 fév. 2010
0

Le Tonkiki le Tonkiki...
Complètement d'accord, Calypso.

Un des moins chers sur le marché et efficace en extérieur. Ne pas lésiner sur le nombre de couches et léger ponçage au 400 voire même au 600 entre chaque couche.

La préparation du support est aussi un des éléments de la réussite. Attention à la t° ambiante (15° mini)

09 fév. 2010
09 fév. 2010
0

le nombre de couches
pour moi 15 à l'exterieur et 10 à l'interieur...

mais m^me 15 il faut refaire apres 3 ou 4 ans .les autres que j'ai tenté (bi-composant,mono..) ont moins bien tenu et pas aussi beau

09 fév. 2010
0

je ne suis pas spécialiste es peinture et vernis
mais j'ai eu un certain temps un papy voisin de ponton à Valence qui avait une vedette ARCOA 11m tout en bois avec beaucoup de vernis

il me disait toujours qu'il faut alterner les couches: brillant/mat/brillant etc et faire au tampon et jamais au pinceau

effectivement, ses boiseries étaient superbes

amicalement

09 fév. 2010
0

chacun sa petite méthode
le fait d'intercalé les couche mat et brillant ,jamais entendu parler ou bien trop vieux pour que je m'en rapelle ,pourtant si cela était réèlle , probablement que le l'aurais appliquer a travers toutes ces années .
En ce qui concerne le vernis au tampon , c'est une méthode qui était utilisé en ébénisterie et avec des vernis a alccol ,donc passer un vernis tel que ceux que nous employons au tampon,je ne voie pas l'intéret ,si ces vernis étaient beau,peut-être y prenait il grand soin.

Pour l'extérieur je sugjère d'essayer le tonkinois
Personnellement j'ai essayé le vernis de vitrification a l'extérieur mais il n'a pas assez de résistance aux UV et il ne tient que deux ans.
Par contre pour l'intérieur il va bien et il est très résistant.
En intérieur brillant ,cela réfléchi la lumière
vernis vitrification dilution white spirite

09 fév. 2010
0

possible que chez Riva cela se faisait au tampon
Riva représentait des bateaux de lux.
Pas besoin d'alterner entre mat et brillant pour visualiser ou l'on passe .
La seul chose que je pourrais comprendre et encore serait que alterner pourrait donner une meilleur accroche , cependant en faisant un ponçage corect entre les couches , je n'en suis pas persuader au point de m'embêter a utiliser deux vernis différents

09 fév. 2010
0

je rajouterais que l'application d'un vernis au pinceau
s'applique exactement comme une laque glycérophtalique , c'est a dire qu'il se travail en croisant et en lissant de bas en haut .
Le vernis,par rapport a la glycérophtalique , dans son application représente cependant un peu plus de difficulté pour les raisons suivante :
s'il s'arrondit aussi comme une laque ,il tire plus vite , et on doit le travailler en croisant les passes tout en le tirant suffisamment afin qu'il n'y est aucune surcharges, si non coulures assurés et qui ne se voit pas de suite ou trop tard.
Donc croiser les passes et lisser de bas en haut sur la pointe des poils .
Ponçage léger entre les couches avec du très fin
et bien entendu qualité du pinceau

09 fév. 2010
0

il m'avait expliqué
le tampon pour avoir des couches très minces

alterner les couches pour faciliter la visualisation des endroits déjà passés

mettre l'avant dernière couche en mat avec la sur-couche brillante et vice versa "donne de la profondeur" au vernis, (il parait que c'était fait comme ça chez RIVA, )

mais comme je l'ai dit, je ne suis pas connaisseur, mais simple témoin

amicalement

09 fév. 2010
0

De ton avis Samedi,
car de toute façon, un vernis mat est brillant avant de sécher et c'est assez facile de voir les passes d'un vernis sur du brillant.

Pour l'aspect profondeur, je veux bien le croire.
Le problème c'est que la plus part des vernis marin ne se trouvent pas en mat, si je ne m'abuse.
En tout cas, je n'en ai pas trouvé.
Ce qui semble assez normal, on veut tous du brillant sur nos pont…
Souvent, il faut rajouter un produit "mativant" au vernis brillant marin.

09 fév. 2010
0

avant vernis ...
le fondur

les couches de vernis tiendront bien mieux par la suite

09 fév. 2010
0

fondur
effectivement cela me rappelle quelque chose,a l'époque de mon apprentissage , on employaient des produits similaires , mais si ma mémoire est bonne,ces produits se passaient sur des bois endommagés et pour boucher les pores .
Me rappelle pas avoir utiliser ce genre de produit pour que les vernis tiennent mieux .

Le vernis sur un bois neuf,ou une peinture sur bois neuf s'applique ainsi :
ponçage de la pièce ,dépoussiérage , une couche très diluée qui forme ce que l'on appelle une impression et qui a la particularité de rentrer dans le bois , puis au séchage ,le bois va devenir rugueux , c'est normale (genre de petites échardes miniature) donc reponçage , puis une autre couche bien moins dilué, puis re ponçage et ainsi de suite.

Excepter certains bois comme par exemple le chêne et autre bois gras

09 fév. 2010
0

Faut pas déconner
un vrai vernis marin contient plus de produits pour la protection contre les U.V.

Perso, pour l'extérieur de mes bateaux, comme je n'aurais jamais beaucoup de bois vernis, j'utilise de la polyuréthane bicomposante, j'en mets 7 couches et je suis peinard pendant un paquet de temps.

Après, pour un vieux gréement truffé de bois, vu le prix de ce vernis, le choix de la Tonkinois, c'est un bon choix parmi d'autres.

Et pour conclure, concernant les vendeurs brico machin, si c'est d'eux qu'il s'agit, je n'imagine pas un seul instant les voir décortiquer le contenu de chaque pot de peinture. Parce qu'il en ont pas le temps (une copine bosse chez Casto).

09 fév. 2010
0

bien
merci à tous pour vos contributions. Il semble se dégager un avis marqué pour le Tonkiki.
Je ne suis pas surpris par le conseil "mal avisé" du vendeur: j'obéirai donc sagement à vos conseils!
En revanche, 10 à 15 couches de vernis avé un ponçage entre chaque couche.. A 15°.. C'est-y pas un peu trop?
Ouaouh,je me sens déjà fatigué.. :-(

09 fév. 2010
0

7 couches
c'est la règle qui circule,
pour un beau résultat durable.

09 fév. 2010
0

j'aime bien, Lorenzo!
Tu viens de diminuer de moitié mon temps de travail..et mon budget!
Merci!

09 fév. 2010
0

7 couches si on veut
C'est effectivement bien pour avoir un très beau brillant bien lisse (si on a bien poncé).

Mais pour la longévité, ça ne dure pas plus que 3 couches

Donc je me contente de 3 couches.

09 fév. 2010
0

ben, là
:tesur: tu uses tes bois à les poncer souvent!:reflechi:

09 fév. 2010
0

Pas du tout d'accord
3 couches ne peuvent équivaloir à 7 couches.

La plus part des pros du nautisme pratique cette règle concernant les vernis classiques, s'ils ont un tant soit peu, de rigueur.

09 fév. 2010
0

bonjour, un inconditionnel du tonkiki
7 couches minimum avec ponçage à l'eau entre chaque couche.
merci à géo pour le lien, je ne savais pas qu'il existait du matifiant pour le tonkinois.

09 fév. 2010
0

autre chose , le nombre de couches
certes le nombre de couches n'est pas définis en une obligation .
Par contre il s'avère que l'ensemble des professionnels de vernisseur en marine préconise sept couches ,et je pense que si l'on en met six ou huit ,cela n'aura pas une grosse incidence .

Par contre se méfier des conseils de fabriquant qui vous diront en gros que plus il y a de couche meilleur c'est .
Je cite sur le cite tonkinois'le bateau d'onassis a vint cinq couche .
Bravos ils on vendus vingt cinq couche.

Effectivement c'est meilleur , surtout pour le fabriquant et le vernisseur .

Je suis un mauvais vendeur , dans mes devis je n'ai jamais réussis a vendre autant de couche que cela soit en vernis ou peinture

09 fév. 2010
0

tonkinois
attention dans la rubrique truc et astuce
a la question peut on vernir sans poncer,ils répondent oui.
Je précise que en ce qui concerne un bois neuf il faut après la première couche poncer ,pour la bonne raison que le vernis , tout comme une peinture a la pénétration dans le bois,soulève en séchant les pores du bois , comme je l'ai expliquer plus haut .

Donc en gros je préconise un ponçage léger,bien entendu a chacun son libre arbitre

09 fév. 2010
0

outils vernis
j'ai pour la première fois utilisé un ptit rouleau format patte de L.... mais en mousse très fine couleur orangé, chez bricotruc

impeccable !

09 fév. 201016 juin 2020
0

on ne travail pas un vernis au rouleau
brosse a vernir

09 fév. 2010
0

exact lorenzo
c'est du délire , enfin cela fait marcher le commerce , remarque ces gens là payent souvent sans chercher a comprendre ,ce qui n'est pas notre cas .
De plus j'ai regardé sur ce site les moyens de passer le vernis ,c'est exact mais ils auraient du préciser que le teinter et l'éponge sont des méthodes que l'on utilise avec tout les vernis et pour des applications de décoration .

En résumer on peut teinter ces genres de vernis avec des teintes universelles que l'on trouve dans tout les rayon peinture ,l'éponge sert a produire des effets décoratif ,mais de la a s'en servir comme applicateur,je ne vois pas l'intérêt .
De plus en rêgle générale on ne mélange pas peinture et vernis et pourtant ,je l'ai fais souvent en déco pour obtenir des effet spéciaux telle que l'opaline ou certains effets marbres

09 fév. 2010
0

utilisé de la Goldspar d'International
c'est une monocomposante relativement cher.
7 couches avec ponçage entre les trois avant dernières couche (c'est deja beaucoup de boulot et c'est long, nécessairement), résultat magnifique (si si vraiment, au dela de mes espérances).
Ca n'a pas bougé d'un chouilla depuis 1 an en extérieur sans protection.
J'avais prévu de remettre une petite couche par an mais du coup je ne suis pas certain que ça soit nécessaire cette année.

09 fév. 2010
0

C'est sûr, Lorenzo...
... mais avec nos "danceuses", ne frise-t-on pas toujours un peu le délire, que ce soit en matière de vernis , d'accastillage ou d'électronique ?

On est tous un peu barjots, on le sait mais on aime !! ;-)

09 fév. 2010
0

25 couches
on frise le délire…

09 fév. 2010
0

bien (2ème!)
re merci!
J'ai entendu dire que l'on ponçait entre deux couches que quand on laissait le vernis polymériser.
En revanche, on pouvait sur coucher quand le vernis était encore "amoureux".
Je connaîs bien ce phénomène en stratification. Est ce vrai en vernissage?

09 fév. 2010
0

pour ma part

les 3 premieres couches je ponce au 400 puis une sur deux

09 fév. 2010
0

je ne le conseil pas
pour la bonne raison que l'application doit se faire en travaillant le vernis .
A moins que pour vous vernir se résume a étaler un produit .

Travailler un vernis ou une laque c'est croiser ,tirer un peu pour éviter les surcharges et lisser sur la pointe des poils de bas en haut .

Ce genre d'application est très difficile a faire quand l'ancienne couche poisse encore .
Parfois je le fais en peinture,mais jamais en vernis.

Un exemple avec JP quand nous avons peint piquelou , nous avons tout fait dans la journée .
Ponçage , rebouchage , dépoussiérage et une couche de peinture croisé , tiré et lissé .
Puis dans l'après midi re belote en peinture alors que l'autre collait encore .
Mais ceci je ne le conseil pas, il faut avoir une expérience de pratique pour avoir un bon résultat
d'autant plus que cette deuxième couche n'a aucune glisse a l'application et que si l'on n'est pas assez rapide ,on risque fort de détremper la première couche .
Donc tout est dans l'expérience et du poignet

09 fév. 2010
0

oui biensur

perso j'ai fait des tests .

3 petites planches identique :
La premiere 5 couches
La seconde 10 couches
la troisieme 15 couches

ensuite je demandé à deux ou trois personnes de me les classer par ordre :personne ne s'est trompé on voit nettement le difference .

¨Par contre un 7 couches en bio vaut un 15 couches en Tonkinoi (coté aspect) mais pour avoir fait l'un et l'autre sur le m^me support le tonkinoi a mieux tenu dans le temps peut etre compte tenu du nombre de couches.

09 fév. 2010
0

jm13
pour moi j ai vernis une barre avec un vernis veraline extérieur en 20 couches avec ponçage entre chaque couches en montant en grain et ceci ca fait 3 ans et ca tiens alors je ces pas mais un vernis reste un vernis car combien de bateaux avec du vernis marin sont obliger de les refaire au bout de deux ans alors ma questions est la suivante
nos vos t il pas mieux avoir un vernis extérieur bien appliquer que du marin ? ceci est bien souvent aussi a une mauvaise préparation et un mauvais séchage

09 fév. 2010
0

comme je suis ignare en peinture, vernis et bois...
pourquoi pas une couche bien épaisse sur un bois parfaitement plan? On fait le travail en 1 fois Non?

09 fév. 2010
0

gilus bleu, allons voyons!
:-D

09 fév. 2010
0

ben gilus bleu
les deux plus grandes raisons sont:

1(vernis trop épais = dans pratiquement tout les cas coulures )

2( si couche extrêmement épaisse sur partie a plat , le problème de coulure ne ce pose pas , cependant au séchage il se créer ce que l'on appelle peau de crapaud , c'est a dire que le vernis sèche en surface et ne sèche pas correctement en profondeur .
Cela a pour effet de (plisser)
On peut le constater souvent en ouvrant de vieux pots de vernis ,parfois sur les couvercles ou certains endroits on peut apercevoir ces plissures .
Ce même effet peut aussi se trouver avec des peintures glycérophtalique

10 fév. 2010
0

ce ne sont pas des méthodes recommandés
cependant si cela a séché sans problème,il n'y a aucune raison que cela ne tienne pas .
;-)

10 fév. 2010
0

oui;
mais il n'était pas question de poncer, ni le temps ni le courage. :-D
Et le pot datait au moins de 8 ans, je pouvais pas le faire durer davantage. :-D

Faut faire des expériences pour se former; Non?

10 fév. 2010
0

deux couches ou trois couche dans la journée
ne cause aucun problème quand on applique quand l'ancienne est sèche au toucher.

Là ou la chose se complique est d'appliquer quand l'ancienne couche poisse encore ou colle encore.

Bien entendu l'application au pétard ne cause aucun problème

10 fév. 2010
0

Pour Nossi
Utiliser du clearcoat, plus liquide que la résine epoxy. Enfin, c'est ce que je fait.

Et pour mon escalier de descente, clearcoat, puis vernis bi-composant.

RV

09 fév. 2010
0

non samedi, sérieusement.
Pourquoi de multiples couches fines? Problème de dégazage?

09 fév. 2010
0

Je l'ai fait l'an dernier sur mes portes.
En fait je n'avais que 24 heures sur place mi septembre je crois. J'ai posé mes portes à l'ombre bien horizontales puis j'ai pris mon pot versé dessus et étalé au pinceau une couche d'environ 1mm à 1,5mm. Et deux heures après j'ai fait les tranches en couche normale. (l'intérieur de la porte n'était pas à faire). Je n'ai pas eu d'effet de craquelures ou de peau d'orange ou équivalent en surface.

C'était un vermis marin que j'avais de longue date diluable au white.

En fait mon objectif était de faire une bonne protection pour l'hiver sachant que je vais me refaire une seconde porte tranquillement.

On verra si cela tient.

10 fév. 2010
0

et puis, c'est le marchand
qui doit se frotter les mains. autant verser carrément tout le pot sur la surface :-D :-D

toutefois, methode utilisée pour recouvrir d'une bonne couche avec de la résine époxy de façon à pouvoir ensuite la poncer, comme avec le vernis polyester des années 60.

10 fév. 2010
0

pour le tonkiki,
j'arrive à me faire mes deux couches dans la journée mais comme l'a dit samedi, faut le coup de patte et "sentir" le bon momment.
heu! la journée commence à 10h pour moi et se termine...maintenant. bonne nuit à tous :-)

10 fév. 2010
0

Tiens Samedi, puisque tu abordé le sujet de la teinture
Sur mon Freedom, je refais les vernis des aménagements intérieurs. Tout va être ramené au bois brut.

Il s'avère qu'il y a un mélange d'essence de bois. Principalement du chêne et du frêne. Et ce duo se retrouve au sein d'un emême prote par exemple.
les chantiers Freedom ont employé un vernis teinté (pin à mon avis) pour faire disparaitre cette différence d'essence.
Je pensais re-vernir au naturelle mais je pense que cela ne sera pas très esthétique.

je préfère donc plutôt teinter le bois puis utiliser du vernis incolore.
Cela me semble une meilleur manière de respecter l'aspect du bois (les veinures).

1 - est-ce une meilleure solution (que celle du vernis teinté) pour l'aspect; la durée de vie de la coloration sera t'elle aussi bonne ?

2 -et si oui, y aurait il des marques de teintes à privilégier ?

3- je voyais souvent mon père (Artisan menuisier à la retraite) teinter le bois avec un chiffon. Bonne méthode ?

Au plaisir de lire les réponses !

10 fév. 2010
0

réponse rapide cause wifi passe mal
vernis incolore ,laisser les essences de bois naturelles.
Explications quand wifi passera mieux

10 fév. 2010
0

je tente l'explication
teinter avec deux essences de bois,a mon avis n'aura qu'un effet de rafistolage,d'autant plus que l'on distinguera encore cette différence .

Faire un faux bois ,cela serait vraiment dommage et enlèverais du caché au bateau .

Teinter le vernis a mon avis aura un effet comme si l'on avait voulu passer une lasure légère pour cacher quelque chose,et la différence de ces essences de bois ,même atténués seront toujours là.

De plus tu ne possède aucuns échantillons pour faire des essaies de ce travail.
C'est le genre de travaux ou l'on a pas droit a l'erreur sous peine de résultats catastrophique .

Il serait sage de consulter un vrais ébéniste de métier.

Quand a moi je conseille de laisser ces essences de bois naturelles et de vernir en incolore,je pense qu'une fois tout fini , cela devrait avoir son charme .

Teinte des vernis,les vernis peuvent se teinter avec des terres naturelles ou bien avec les teintes universelles que l'on trouve dans tout les rayons peinture .

Je ne teinte les vernis qu'uniquement en déco pour faire des glacis

10 fév. 2010
0

Erraré !
"Et ce duo se retrouve au sein d'une même porte par exemple."

10 fév. 2010
0

le mariage des essences
est en soit tres esthetique pourquoi les cachers d'au tant qu'ils se verront toujours , il vaut mieux alors faire le contraire les mettre en valeur

10 fév. 2010
0

Hélas tous les mariages
ne sont pas réussis.
Je rappelle qu'un mariage sur deux, dorénavant, finit en divorce…

Chêne/frêne, c'est pas le plus réussi. D'autant plus que sur une même pour reprendre l'exemple, des parties de chênes peuvent être un peu différent d'aspect.
j'ai l'impression que les chantiers Freedom n'ont pas fait preuve d'une grande exigence sur la partie bois à ce niveau (même si l'ouvrage est de qualité).

Et le vernis teinté annule complètement ces différences au point que j'ai cru d'emblée qu'il n'y avait quasiment qu'une essence de bois.

En attendant la réponse de Jean-Pierre,
j'ai pourtant trouvé très réussi, jusqu'ici, les bois teintés vernis.
Pourquoi ne serait plus le cas avec deux essences ?

10 fév. 2010
0

tonkinois
trop flemmard pour faire les magasins: le Tonkinois, l'est vendu où? Uniquement à leur siège?

10 fév. 2010
0

dans tous les
rayons de magasin de bricolage!

10 fév. 2010
0

bonjour, réponses multiples,
à idf, pas dans tous malheureusement, selon les régions.

à jm13, dans les bigships

à captaine hervé, la résine en couche épaisse était utile pour pouvoir poncer et surtout enlever tous les petits cratères tête d'épingle inclus (fabrication de tables de harpes).la dose était calculée pour chaque grandeur de table.

10 fév. 2010
0

oui Jean-Marie
et c'est loin.......... cela te fera un beau voyage.
Amitiées
Maurice.

10 fév. 2010
0

Mon intervention précédente
a été posté avant ta réponse Jean-Pierre.

Sur le Freedom le vernis teinté, d'origine, est réussi et parvenait à effacer la différence d'essence, mais j'avais envie de respecter un peu plus les veinures.

En fait je vais faire des essais sur des faces non visibles avec une teinte légère.
je ne veux pas supprimer la différence, je veux juste l'atténuer car je la trouve à la fois trop contrasté et peu harmonieuse.
Ensemble Le frêne devient trop blanc et le chêne un peu terne.
(pas facile d'expliquer cette impression)

je crois qu'on peut diluer des teintures à l'eau.
Il me faudrait une teinte légère, chaude, dans les tons clairs.

10 fév. 2010
0

je comprend ce que tu souhaite
mais cette mise a la teinte est très délicate , il est difficile pour moi de te conseiller sans voir visuellement le bois .
Peut - être voir la teinte avec soit une touche de terre d'ombre ,enfin une photo visible pourrait aider parce suivant le cas on peut utiliser une teinte ,voir un mélange tel que ocre jaune, ou mini pointe terre de sienne (terre de sienne effet rouille) .
Tu peut aussi te créer des échantillons de base pour des essaies .
Je m'explique ,tu prend des morceaux de contreplaqué ou isorel , tu peint ces morceaux en deux couleurs,de facon a ce que chaque couleurs représente au mieux la couleur fond d'une essence de bois.
Et la tu peut faire tes essaies de teinte,jusqu'à obtention d'une teinte au mieux .

10 fév. 2010
0

Bon,
Je n'ai plus qu'à faire des essais.
j'ai tendance à me méfier des teintures modernes genre Synthilor, et peut être que les teintures plus traditionnels donnent de meilleurs résultats.

Ces histoires de teintures, ce n'est pas simples, il y a tout un long savoir derrière cette pratique qui remonte très loin dans le temps.

10 fév. 2010
0

dans ton cas ,t'embête pas avec les terres
va voir les tubes de teintes universelles dans les rayons peinture,la seul difficulté sera de teinter avec les bonnes teinte.
A titre indicatif dans les jaunes ,regarde l'ocre jaune qui est une teinte chaude,
la terre d'ombre naturel qui est un brun,la terre de sienne qui est une teinte marron -rougeâtre(rouille) enfin fait des essaies avec ces genres de teinte ,n'ayant pas la possibilité de visionner ,je ne peut te dire de prendre l'une ,mélanger dans tel proportion a l'autre etc.

Il y a aussi les vernis tout teintés (chaine clair,foncé ,palissandre ,noyer etc)

je ne conseil pas pour la bonne raison que si la teinte choisi ne s'avère pas bonne , le pot entier ne te servira pas

10 fév. 2010
0

oui nossi
il y a des produits effectivement qui foncent en séchant.
Exemple , il y a longtemps avec les peintures glycérophtalique mat et teinté exemple en gris ,on teintaient en plus clair et laisser sécher (sur un couvercle de pot)et laissaient sécher pour voir si on étaient exactement dans les tons .

PS un beau gris blanc + noir + une toute petite teinte de terre d'ombre naturel.
La terre d'ombre a pour effet de casser l'effet légèrement bleuté que donne blanc + noir

10 fév. 2010
0

et de plus,
il y a souvent des mauvaises surprises entre la teinte sur la boite et la réalité.

pour l'anecdote, lorsque j'étais chez benetruc, on rebouchait les petits trous (pointes des gabarits filevite)avec des pâtes de couleur plus claire que la couleur du bois car en séchant, celà devenait sombre et très visible.

10 fév. 2010
0

J'ai lu quelques part sur la toile
que le frêne se teintait difficilement.

10 fév. 2010
0

je ne suis pas un spécialiste du bois
mais cela est fort probable,si c'est un bois dure ou gras.
Mais ceci n'est pas un problème si tu teinte le vernis,tu fais ainsi ce que l'on appelle un glacis.
Donc la vision des essences de bois sera vue comme a travers un écran.
Je m'explique :

un glacis fait ainsi avec un vernis fera un (écran)
auquel tu pourra voir de façon atténué les essences de bois.

Quelques exemples :

glacis teinté avec prédominence jaune (ocre jaune)
(écran)jaunatre ou l'on voit l'essence du bois atténué

terre de sienne naturelle (écrant)légèrement rougeâtre ou l'on voit l'essence du bois atténué

terre d'ombre naturelle ou brûlé(écran) brun légèrement grisatre ou marron ou l'on voit l'essence du bois atténué

etc etc de plus on peut mélanger plusieurs teintes afin de s'approcher au mieux si possible

attention pour les teintes il faut y aller parcimonieusement , si trop pot foutu

10 fév. 2010
0

Et pourquoi ne pas teinter
uniquement la première couche diluée (ou utiliser un vernis déjà teinté) et ensuite poursuivre sur de l'incolore ?

Ne serait-ce pas le meilleur compromis ?

10 fév. 2010
0

bien sur lorenzo
je croyais que tu l'avais compris ainsi ,seul la première couche doit être teinté,c'est elle seul qui doit donner l'aspect souhaité ,ensuite vernir normalement en incolore le nombre de couche que tu souhaite .

Si tu teinte a chaque couche ,tu fonce a chaque fois et cela risque fort de ressembler a une lasure.

C'est la raison pour laquelle je recommande de faire des essaies tout doucement ,sans avoir la main lourde.

Le tout teinté dans ce cas présent ,je doute que tu puisse trouver la teinte qui convient.
Essaie de faire des photos cela permettra au moins en visualisant de mieux cibler les teintes susceptibles de convenir

10 fév. 2010
0

normale cela s'appelle la résistivité a la lumiere
ainsi les parties hors lumière sont plus protéger.
A la lumière les blancs jaunissent
les bleu tirent sur le vert
les jaunes sur le marron etc etc

parmi les blancs / blanc de zing , blanc de titane , blanc de meudon , blanc d'espagne

celui qui a le plus de résistivité a la lumière est le blanc de zing.
C'est la raison pour laquelle qu'on l'emploie pour faire une peinture a l'huile.

Pour ceux qui souhaitent peindre l'intérieur de leur bateau par exemple en blanc et qui souhaitent que ce blanc reste blanc plus longtemps voici une méthode qui permet de retarder visuellement le jaunissement , casser le blanc avec une toute petite pointe de bleu,de façon que cela ne soit pas perceptible a l'œil nue

10 fév. 2010
0

oui c'est normale un vernis d'origine
vernis mat d'une trentaine d'année,mon bateau était aussi comme cela , le wc y est encore.
J'ai tout refais en vitrification brillante , cela le rend plus lumineux ,voir sur mon profil
;-)

10 fév. 2010
0

faisant une pose couture, samedi,
je me pose une question teinture pour rester dans le fil. d'habitude, lorsqu'on met un cadre par ex sur un panneau vernis ou pas, au bout d'un certain temps, si l'on retire le cadre, le panneau est plus clair à cet endroit non?!

à bord, c'est l'inverse d'ou ma question et pourquoi!

autrefois, il fallait faire attention lorsqu'on mettait plusieurs panneaux à champ à bien les recouvrir avec une couverture ou du papier pour éviter le marquage de la lune qui faisait s'assombrir le bois nu et pas question de reponcer, c'était foutu.

10 fév. 201016 juin 2020
0

c'est vernis!
enfin , c'est plutôt léger comme vernis mais, il à 32ans.

11 fév. 2010
0

le vernis
au tampon ne resite pas a l'eau et tres dur pour un amateur, le tonki est un vernis gras tres bien pour faire vielle marine, il teinte naruellement le bois,les RIVA 3 couches de teintes tres liquide en 1H a 2h, 3 couhes de fond dur espacé de 20 minutes, poncage puis 22 couches en exterieur,15 couches en interieur, 3couches a chaque fois bi composants poncage le lendemain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (74)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021