vérin de dérive

bonjour à tous les sun-fizziens. très content de ce bateau ramené du portugal cet été.pas vraiment surpris de constater une fuite d' huile au niveau de la dérive,le ship est de 84 et le vérin visiblement jamais démonté.question:comment faire pour le démonter étant donné qu'il est solidarisé au tube soudé au puit de dérive par un manchon très costaud sur 15 cm avec force mastic d'origine?
merci de vos contributions
Raymond

L'équipage
28 août 2007
28 août 2007
0

C'est galère....
- Sortir le bateau de l'eau
- Dévisser la plaque donnant accès au puit de dérive
- Remonter la dérive au vérin, la caler par dessous, et détendre le vérin pour désolidariser le cable de la dérive.
- Dans mon cas, le tube allant du puit de dérive au vérin était en caoutchouc (diamètre 60 intérieur) avec colliers inox. Dans ton cas, il faudra probablement scier acec précaution le tube assez près du pied de table (coté dérive).
- Une fois le tube scié, sortir le vérin et le cable coté proue (vers la douche).
- Nettoyer l'emplanture du tube coté dérive.
-Pour le remontage, j'utilise du tube style échappement (lisse à l'intérieur) entre le vérin et la dérive.

C'est assez important que contrôler l'état du vérin. La tête du mien a cassée en 93, avec remontée d'eau dans le circuit hydralique.

Je suis en train de réfléchir à un système qui garderais la tige du vérin au sec.

Un site intéressant pour l'hydraulique (centrales 12V, etc.. )

28 août 2007
0

vérin de dérive suite
merci pour ta réponse.le ship est au sec dérive remontée. la question que je me posais était de savoir si on pouvait faire l'économie du démontage de la plaque du puit de dérive ? mon tube est aussi en caoutchouc, donc si je lui fais un sort mortel en le sciant après avoir désolidarisé le vérin coté avant aurais-je accès à la tète dudit vérin?

28 août 2007
0

Oui, mais non.
Il est possible de faire l'économie de l'ouverture du puit de dérive pour démonter le vérin (il sufit d'exploser le tube caoutchouc pour accéder à la goupille reliant le cable à la tige du vérin.

Mais pour le remontage, je vois mal comment remettre la goupille à l'intérieur du tube neuf sans donner du jeu au cable en le désolidarisant de la dérive.

Mais retirer la plaque n'est pas difficile. J'avais utilisé un produit vendu en Bricomarché pour enlever les dépôts de mastic sur le puit, et du Rubson pour refaire l'étanchéité.

28 août 2007
0

Correction.
En fait, en y réfléchissant, il est peu être possible de remettre sans démonter.
La course du vérin est d'environ 45 cm.
Si le manchon est plus court (je ne m'en souviens pas), on doit pouvoir remettre l'ensemble sans démonter le puit.
Mais le passage sous le pied de table est assez délicat.

28 août 2007
0

ce sacré verre hein
le pied de table je l'ai déja oté ce qui laisse toute latitude de travail. je vais faire comme tu dis:ouvrir ce satané manchon et on verra bien,je pense n'avoir qu'a changer les joints du vérin au mieux.

30 août 2007
0

verin sun-fizz
J'ai fait une contribution sur stw le 27 juin 2007

30 août 2007
0

re vérin
peux tu m'indiquer le chemin d'accès à ta contribution sur STW? je n'y arrive pas
merci

30 août 2007
0

verin sun-fizz
Contribution dans forum café du port n° 279, en complément d'origine il n'y a pas de mastic sur le manchon d'etanchéité entre le corps du verin et le support moulé sur la varangue, un tuyau du style échappement est fixé par plusieurs colliers inox ,de mémoire je pense d'ailleurs avoir utilisé une chute de tuyau déchappement diametre 48/50.Bon courage.

05 sept. 2007
0

reflexion
je me demandais , pour la prochaine revision du système, si un autre emplacement pour la pompe ne serait pas plus juducieuse, par exemple au pied de la descente.. ce qui libérerais le coffre du carré. A priori, la longueur des durites est sans importance..

Avez vous une reference pour la pompe ? ou une équivalence?

24 déc. 2007
0

cherche un sun fizz
j'ai deja navigue sur des sun fizz et je souhaite en acheter un.Question y a t'il des annees meilleur en terme de qualite de construction.Les deriveurs ont souvent de gros probleme (verin etc)vrai ou pas?
Que faut il particulierement regader sur un sun fizz avant de l'acheter ? points faibles ...
merci

25 déc. 2007
0

un sun fizz, son programme, son entretien, sa vie
Pour un couple, le sun fizz dériveur est un palace qui tient la mer (au portant quand on navigue pour le plaisir) et n'a pas peur des milles, de la mer formée et du vent, des mouillages sauvages ou surchargés, de l'atlantique, de la méditerrannée, des rivières, écluses et canaux, des fjords, des criques, des calanques dans iles espagnoles, bretonnes, grecques, turcques pour le moment.
Il permet la découverte de la mer et surtout de la terre et la rencontre hors du temps des marins et des terriens.
La découverte des sites, les mouillages de toujours partagés hors du temps, et les périples , navigations et histoires sans cesse renouvelés, permets de vivre 6 mois par an au-dessus du stress du 21 éme siècle et de par courir, selon les années de 2000 à 5000 milles.

Pour ce programme, le Sun Fizz, avec son intérieur bois plutot que formica, doit cependant être équipé pour une navigation en équipage réduit (enrouleurs et pilote) pour le reste, il doit rester aussi simple que possible en évitant d'avoir des usines à gaz qui sont dévoreuses d'énergie,prétexte à ne pas naviguer à cause du p'titrucanpanne ou qui ne donne pas bien, replongeant dans le stress et le portdéplaisant.
Points faibles pour un Sun Fizz de 25 ans d'âge, trop de propriétaires, 2 au maxi (un anglais de gibraltar, un franco-suédois pour le mien) qui l'on bien chouchouté pendant 10 ans chacun, je suis le 3ème et prend la relève, le manque d'entretien,trop de bricolage,de sotisfication,de personnalisation ne me semblent pas souhaitable.
Il faut bien sûr,pour le dériveur vérifier le système de dérive et savoir si le bateau équipé de béquilles a vraiment pratiquer l'échouage et où).
Pour le quillard voir si la quille n'est pas félée, fendue ou décollée
Comme pour tout bateau faire attention au circuit électrique, fil de masse, les anodes sur la dérives sont importantes, fixation des chandeliers,grément dormant et courant,(j'ai toujours pour l'enrouleur de génois Goït d'origine. Le curseur du rail d'écoute sur le roof peut avoir souffert.
Un bon guindeau électrique en état sur le pont est un plus, dans la baille c'est moins drôle.
Je n'ai pas de place dans un port et met à terre, maté, de 6 à 8 mois par an, c'est bon pour le séchage, pas de trace d'osmose.
Côté moteur un bon Perkins 4108 M ça consomme peu,c'est increvable et peut toujours être refait pour moins cher qu'un moteur neuf. Arbre de 30 et hélice 3 pales, ça propulse bien, et çà peut recharger les batteries avec un alternateur d'arbre (j'en installe un prochainement).
L'isolation moteur est peut être juste. L'accès au presse étoupe acrobatique par la couchette devient un plaisir par la trappe, ou le panneau, étanche, pouvant existée au fond du rangement du radeau, sous le cokpit.
Pour les hublots du roof, c'est impératif d'y faire très attention, les fuites d'eau insidieuses peuvent avoir délaminées les hiloires intérieurs en contre plaqué.
Les moquettes de l'avant et des cabines arrières se remplacent très facilement.
La cuisine,en particulier,la glacière,éventuellement frigo,éviers et rangement sont pratiques mais souffrent plus que le reste des aménagements.
Le WC Ar peut être transformé en équipet réserve
Sur le pont, les lattes teck, après 25 ans sont usées et n'ont plus l'aspect du neuf.Les refaire, permettent aussi de renforcer lespdessus des ccoffres, immenses et très pratiques.
Ces commentaires sur le Sun-Fizz, pour mon programme, avec mon expérience, suite à mes navigations, et à 45 années au contact et service de la plaisance,n'engage que moi mais , j'en suis modestement convaincu, contribueront à construire ce que l'on nomme "lefond commun des gens de mer"

Joyeux Noel à Tous, Bonne navigation 2008, Beaucoup de traversées et d'escales "enrichissantes" avec le meilleur bateau du monde, LE VOTRE!

25 déc. 2007
0

un sun fizz, son programme, son entretien, sa vie
Pour un couple, le sun fizz dériveur est un palace qui tient la mer (au portant quand on navigue pour le plaisir) et n'a pas peur des milles, de la mer formée et du vent, des mouillages sauvages ou surchargés, de l'atlantique, de la méditerrannée, des rivières, écluses et canaux, des fjords, des criques, des calanques dans iles espagnoles, bretonnes, grecques, turcques pour le moment.
Il permet la découverte de la mer et surtout de la terre et la rencontre hors du temps des marins et des terriens.
La découverte des sites, les mouillages de toujours partagés hors du temps, et les périples , navigations et histoires sans cesse renouvelés, permets de vivre 6 mois par an au-dessus du stress du 21 éme siècle et de par courir, selon les années de 2000 à 5000 milles.

Pour ce programme, le Sun Fizz, avec son intérieur bois plutot que formica, doit cependant être équipé pour une navigation en équipage réduit (enrouleurs et pilote) pour le reste, il doit rester aussi simple que possible en évitant d'avoir des usines à gaz qui sont dévoreuses d'énergie,prétexte à ne pas naviguer à cause du p'titrucanpanne ou qui ne donne pas bien, replongeant dans le stress et le portdéplaisant.
Points faibles pour un Sun Fizz de 25 ans d'âge, trop de propriétaires, 2 au maxi (un anglais de gibraltar, un franco-suédois pour le mien) qui l'on bien chouchouté pendant 10 ans chacun, je suis le 3ème et prend la relève, le manque d'entretien,trop de bricolage,de sotisfication,de personnalisation ne me semblent pas souhaitable.
Il faut bien sûr,pour le dériveur vérifier le système de dérive et savoir si le bateau équipé de béquilles a vraiment pratiquer l'échouage et où).
Pour le quillard voir si la quille n'est pas félée, fendue ou décollée
Comme pour tout bateau faire attention au circuit électrique, fil de masse, les anodes sur la dérives sont importantes, fixation des chandeliers,grément dormant et courant,(j'ai toujours pour l'enrouleur de génois Goït d'origine. Le curseur du rail d'écoute sur le roof peut avoir souffert.
Un bon guindeau électrique en état sur le pont est un plus, dans la baille c'est moins drôle.
Je n'ai pas de place dans un port et met à terre, maté, de 6 à 8 mois par an, c'est bon pour le séchage, pas de trace d'osmose.
Côté moteur un bon Perkins 4108 M ça consomme peu,c'est increvable et peut toujours être refait pour moins cher qu'un moteur neuf. Arbre de 30 et hélice 3 pales, ça propulse bien, et çà peut recharger les batteries avec un alternateur d'arbre (j'en installe un prochainement).
L'isolation moteur est peut être juste. L'accès au presse étoupe acrobatique par la couchette devient un plaisir par la trappe, ou le panneau, étanche, pouvant existée au fond du rangement du radeau, sous le cokpit.
Pour les hublots du roof, c'est impératif d'y faire très attention, les fuites d'eau insidieuses peuvent avoir délaminées les hiloires intérieurs en contre plaqué.
Les moquettes de l'avant et des cabines arrières se remplacent très facilement.
La cuisine,en particulier,la glacière,éventuellement frigo,éviers et rangement sont pratiques mais souffrent plus que le reste des aménagements.
Le WC Ar peut être transformé en équipet réserve
Sur le pont, les lattes teck, après 25 ans sont usées et n'ont plus l'aspect du neuf.Les refaire, permettent aussi de renforcer lespdessus des ccoffres, immenses et très pratiques.
Ces commentaires sur le Sun-Fizz, pour mon programme, avec mon expérience, suite à mes navigations, et à 45 années au contact et service de la plaisance,n'engage que moi mais , j'en suis modestement convaincu, contribueront à construire ce que l'on nomme "lefond commun des gens de mer"

Joyeux Noel à Tous, Bonne navigation 2008, Beaucoup de traversées et d'escales "enrichissantes" avec le meilleur bateau du monde, LE VOTRE!

25 déc. 2007
0

un sun fizz, son programme, son entretien, sa vie
Pour un couple, le sun fizz dériveur est un palace qui tient la mer (au portant quand on navigue pour le plaisir) et n'a pas peur des milles, de la mer formée et du vent, des mouillages sauvages ou surchargés, de l'atlantique, de la méditerrannée, des rivières, écluses et canaux, des fjords, des criques, des calanques dans iles espagnoles, bretonnes, grecques, turcques pour le moment.
Il permet la découverte de la mer et surtout de la terre et la rencontre hors du temps des marins et des terriens.
La découverte des sites, les mouillages de toujours partagés hors du temps, et les périples , navigations et histoires sans cesse renouvelés, permets de vivre 6 mois par an au-dessus du stress du 21 éme siècle et de par courir, selon les années de 2000 à 5000 milles.

Pour ce programme, le Sun Fizz, avec son intérieur bois plutot que formica, doit cependant être équipé pour une navigation en équipage réduit (enrouleurs et pilote) pour le reste, il doit rester aussi simple que possible en évitant d'avoir des usines à gaz qui sont dévoreuses d'énergie,prétexte à ne pas naviguer à cause du p'titrucanpanne ou qui ne donne pas bien, replongeant dans le stress et le portdéplaisant.
Points faibles pour un Sun Fizz de 25 ans d'âge, trop de propriétaires, 2 au maxi (un anglais de gibraltar, un franco-suédois pour le mien) qui l'on bien chouchouté pendant 10 ans chacun, je suis le 3ème et prend la relève, le manque d'entretien,trop de bricolage,de sotisfication,de personnalisation ne me semblent pas souhaitable.
Il faut bien sûr,pour le dériveur vérifier le système de dérive et savoir si le bateau équipé de béquilles a vraiment pratiquer l'échouage et où).
Pour le quillard voir si la quille n'est pas félée, fendue ou décollée
Comme pour tout bateau faire attention au circuit électrique, fil de masse, les anodes sur la dérives sont importantes, fixation des chandeliers,grément dormant et courant,(j'ai toujours pour l'enrouleur de génois Goït d'origine. Le curseur du rail d'écoute sur le roof peut avoir souffert.
Un bon guindeau électrique en état sur le pont est un plus, dans la baille c'est moins drôle.
Je n'ai pas de place dans un port et met à terre, maté, de 6 à 8 mois par an, c'est bon pour le séchage, pas de trace d'osmose.
Côté moteur un bon Perkins 4108 M ça consomme peu,c'est increvable et peut toujours être refait pour moins cher qu'un moteur neuf. Arbre de 30 et hélice 3 pales, ça propulse bien, et çà peut recharger les batteries avec un alternateur d'arbre (j'en installe un prochainement).
L'isolation moteur est peut être juste. L'accès au presse étoupe acrobatique par la couchette devient un plaisir par la trappe, ou le panneau, étanche, pouvant existée au fond du rangement du radeau, sous le cokpit.
Pour les hublots du roof, c'est impératif d'y faire très attention, les fuites d'eau insidieuses peuvent avoir délaminées les hiloires intérieurs en contre plaqué.
Les moquettes de l'avant et des cabines arrières se remplacent très facilement.
La cuisine,en particulier,la glacière,éventuellement frigo,éviers et rangement sont pratiques mais souffrent plus que le reste des aménagements.
Le WC Ar peut être transformé en équipet réserve
Sur le pont, les lattes teck, après 25 ans sont usées et n'ont plus l'aspect du neuf.Les refaire, permettent aussi de renforcer lespdessus des ccoffres, immenses et très pratiques.
Ces commentaires sur le Sun-Fizz, pour mon programme, avec mon expérience, suite à mes navigations, et à 45 années au contact et service de la plaisance,n'engage que moi mais , j'en suis modestement convaincu, contribueront à construire ce que l'on nomme "lefond commun des gens de mer"

Joyeux Noel à Tous, Bonne navigation 2008, Beaucoup de traversées et d'escales "enrichissantes" avec le meilleur bateau du monde, LE VOTRE!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (28)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021