Vérifier l'état d'un voilier en Alu

Bonjour, je projette l'achat d'un voilier en alu pour long voyage, mais n'ayant pas une vrai connaissance de ce matériau je me demande:
- comment réviser un coque en alu?
- les problèmes d'éléctrolyse sont ils visibles?

Merci d'avance!

Macaco

L'équipage
15 sept. 2003
15 sept. 2003
0

Achète ...
le hoirs série de Loisirs Nautiques "bateaux acier-alu-inox" ... pour 40 euros tu sauras tout sur la question.

La question est un peu compliquée pour être traitée ici en 3 posts :-)

Robert

17 sept. 2003
0

J'aimerais bien...
Merci pour ton renseignement, j'essayerai de me le procurer (même si je n'abite pas en France...)

Buen viento!

17 oct. 2003
0

alu-acier-inox
bonjour,
pour macaco:
le livre est en vente sur le site ; payement en ligne possible ; je l'ai reçu (en France....) en 3 jours

Bon vent et bonne nav

16 oct. 200316 juin 2020
0

Alumine...
L'electrolyse de l'alu laisse des traces bien visibles...c'est l'alumine...une espèce de poudre blanche assez grasse et volumineuse par rapport au degré de corrosion !
Il faut chercher dans les endroits humides et dans les parties proches d'un contact alu/autre métal !
Autour des winches, des grosses vis inox etc...
Une fois l'alumine retirée, il reste des cratères plus ou moins importants, selon le degré de corrosion...
Notre voilier a 20 ans! Il a fait plus d'un tour du monde et nous l'avons entièrement refait à neuf !
Aucune trace visible d'électrolyse, après sablage, il était comme neuf !

16 oct. 200316 juin 2020
0

Alumine...suite
S'il s'agit d'un dériveur comme dans notre cas, une partie du lest sera déposée au fond de la coque !
Le plomb et l'alu ne font pas bon ménage et même si l'on évite au maximum qu'ils puissent se toucher, il faudra bien vérifier l'isolation du lest par rapport à la coque !
Le moteur est la deuxième préocupation importante !
Il doit être bien isolé pour éviter toute fuite de courant vers la coque !
Un tableau électrique muni de disjoncteurs bi-polaires et un testeur de fuites sont le minimum.
Il est aussi important de s'assurer que la qualité de l'alu employé lors de la construction est bien de qualité marine ! C'est évident si le bateau vient d'un grand chantier comme ALUBAT ou GARCIA , moins si c'est une construction amateur !
lorsque le voilier sera dehors, il ne faut pas hésiter à gratter la coque pour vérifier ce que cachent les cloques dans les parties immergées.
L'intérieur peut être très sain, sans aucune trace de corrosion...et la même partie extérieure peut être rongée par l'électrolyse !
Il reste que cette recherche de corrosion est tout de même assez facile à réaliser...bon courage...

16 oct. 2003
0

ne pas oublier la dérive
si c'est un dériveur... Mon premier bateau, en alu, grand voyage et patati et patata etait impeccable... sauf la dérive dont l'aération différentielle entre les isolants-centreurs (en ertalon) et la dérive elle-même avait créé des chancres de plusieurs centimètres un peu partout.

A la visite, n'oublie pas ton ohmètre qui te permettra de vérifier (??) qu'aucune fuite importante ne se produit entre batterie et coque (puisque c'est la facon française de concevoir l'electricité à bord d'un bateau métallique).

Bonne chasse

17 oct. 2003
0

derive
j ai un ovni 37 de 18 ans la coque est comme au premier jour par contre le derive laisse apparaitre quelques traces de corrosion quel remede adopter pose d une anode ? merci de vos conseils

29 oct. 2003
0

corrosion dérive
J'ai en effet constaté des traces de corrosion sur la dérive de mon Ovni; après meulage et nouveau primaire (PRIMOCON (sic)), j'ai placé une petite anode ronde à l'extrémité inférieure de la dérive, des deux côtés, et depuis plus de Problèmes...

30 oct. 2003
0

attention!!
"Primocon" est un primer de chez International relativement polyvalent, mais pas spécifique alu. Il y a beaucoup mieux que ça à faire en produits International : Cycle classique : Sablage au sable Grain 0, suivi de dérochage chimique au dérochant. Moins de 24 H 00 aprés "Echt Primer" puis "Interprotect" puis finition par l'antifouling "Interlux". Ce cycle est un minimum, il en existe des plus poussés, mais je n'ai plus les noms sous les yeux : Intergard, Interthane ect ... mais le plus classique passe par Etch Primer et Interprotect aprés une préparation soignée.
Maintenant en ce qui concerne le "jugement" à se faire sur un bateau alu d'occasion, il faudrait huit jours pour l'expliquer, et ... trois jours à passer dans le bateau, les types de corrosion étant aussi multiples que variés et leurs manifestations ou leur détection variant également. La "sécrétion" d'alumine qui n'est rien d'autre que le résultat de l'oxydation n'est pas un témoin fiable à mon sens, puisqu'elle ne témoigne en aucune façon de la corrosion par piqûres qui est trés fréquentes dans les fonds sales ou mal entretenus, et qui est d'autant plus dangereuse que les tôles sont de faible épaisseur. Dans la plupart des bateaux que je visite, je trouve de nombreux chancres de deux à trois millimétres de profondeur alors que les tôles de fond font 4 milli d'épais. Tout ça parce que les fonds n'ont été ni nettoyés, ni traités, et quand on sait qu'un débris organique en décomposition ( morceau de viande ou cadavre d'insecte) dégage un acide terriblement corrosif pour l'alu, c'est pas la peine d'aller chercher des couilles aux vaches.... aprés il y a l'electricité ... bouteille à l'encre ... combien de bateau alu ont un moteur effectivement monté en bipolaire et complètement isolé ( sondes bipo, alternateur et démarreur isolés ect ... ) et ceux qui le sont quand même et avec un soin professionnel maniaque ont quand même des fuites ( le moteur au négatif et la coque idem) et là c'est plus la peine. Combien de bateau alu ont des testeurs de fuites fiables ( avec voltmètres à aiguilles et non à diodes) testeur dans les deux sens : +Bat/coque; -Bat/coque; avec poussoir. Combien de bateau alu sont montés au mastinox; sur combien de bateau alu, l'accastillage est entièrement isolé par des platines PVC, avec rondelles PVC et fouillots PVC? Sur combien de bateau alu, les cadènes en alu ( métal mou) sont reprises dans des platines inox, pour éviter que la chape de ridoir en inox ( métal dur) n'ovalise le trou de cadène alu ( métal mou). Combien de bateau alu ont une isolation phonique et thermique, tout simplement acceptable. Bon je vais arrêter là parce qu'il y en aurait pour des jours...On est en train de faire à l'alu ce qu'on a fait au ferro ciment il y a quelques années. Il y a eu tellement de gougnafiers et d'ignorants qui ont joué avec les bateaux en alu et qui ont fait n'importe quoi, que maintenant, pas mal de gens ont la trouille de l'alu. C'est un matériau qu'il faut connaitre, et dont l'entretien est trés facile, c'est même un matériau de paresseux, mais il ne faut pas faire n'importe quoi avec, et ce n'importe quoi est fréquent .

31 oct. 200316 juin 2020
0

L'alu c'est bien...
On est content, on a tout bon !
Moteur totalement isolé, testeur de fuite + et -, accastillage isolé, isolation phonique et thermique etc...etc...
Mais ce n'est pas ce qui me fait répondre à la suite d"ausone"...
Il nous dit que les tôles de fond d'un voilier en alu ne dépassent pas 4 mm ?
C'est courant ça, comme épaisseur ?
Notre bateau fait 12.60m et la tôle de fond fait 10 mm !
C'est une coque en forme qui a plus de 20 ans ...et pas une seule trace de corrosion ( nous l'avons entièrement refaite à neuf: sablage....intergarde...etc) .
Le pont lui est en 5 mm !
Et pourtant il ne fait que 7 tonnes à vide, pesé avec les instruments d'une grue moderne !
Ce voilier était peint à l'intérieur. Nous l'avons aussi sablé et repeint avant de remonter les cloisons et les aménagements !
Bonne méthode ou non , il était entièrement neuf en dedans comme à l'extérieur (voir photo)

31 oct. 200316 juin 2020
0

photo suite....
Une autre photo...

31 oct. 2003
0

ca c'est ben vrai.
des toles de 4 su le fond, a par les barques de parc a huitre (et encore je suis pas sur), je ne pense pas que beaucoup de bateau alu de grand voyage (puisque c'est ce qui interresse macaco) est un echantillonage si faible.
Reste que tous ne sont pas aussi peaufiné que le super Auzepi Brenneur de Nicole et que même comme ça, avec le temps, avec le temps va,... (d'ailleurs la décision de tout refaire...?)
J'avais un tout bon alu,isolé therm,elect, tout, tout, tout...génial le nec etc... et puis c'est la tête qui a craquée : toujours penser à ça, fatigue du métal, soudure, electrolyse, fuite, métal jaune... pas assez cool c'est sur.
Mais le suivant... du FRP.
Alors je trouve de macaco a bien raison de se demander ce qu'il doit regarder avant d'acheter.
Après ca, si la liste est trop longue a cause du matériau, qu'il ne se sent pas cool avec les répars eventuelles, il nous demandera ce qu'il faut regarder sur le plastoc ;-)
Et le mieux, c'est qu'on sera là pour lui répondre. C'est pabo lavi ?

31 oct. 2003
0

C'est quoi FRP??
Faut refaire partout ????
Non sérieux que signifie FRP

31 oct. 2003
0

c'est du.....
plastoc : fiberglass reiinforced plastic

31 oct. 2003
0

Avé le plastoque ...
les ennuis ne sont pas moins couteux qu'avec l'alu ! simplement on a la (fausse) impression de mieux maitriser le problème car chacun s'imagine pouvoir tartiner un peu de polyesther et de fibre sans encombre, ce qui est archi faux :-)

Une réparation de carène bien osmosée coute beaucoup plus cher qu'un sablage et peinture alu.

Et une carène alu ne veillit quasiment pas, contrairement à une carène plastoque.

Mais moi, c'que j'en dis ... :-)

Robert.

31 oct. 2003
0

c'est pas un débat alu plastoc
Non, c'que j'en disais c'est que j'etais pas confortable dans la tete avec l'alu, c'est tout, et que je trouvais normal de demander ce qu'il faut voir car rien n'est parfait.
Pour le reste juste comme ca : avec l'alu, un poil de vent a l'arrivée a Leucate (normal non), le bateau depuis seulement 1 mois et un appui un peu fort, sans toucher sur le ponton, juste appui sur les pare-battes et hop une petit deformation de la tole. Quelques années plus tard, a l'achat du 2eme bateau, le proprietaire d'alors veut me montrer la super manoeuvre pour rentrer dans l'aire de levage pour l'expertise; rivière avec 3 a 4 noeuds de travers (Portland, Oregon), moteur a 1800 trs/mn, boum le ponton en bois,taquets du ponton arrachés, un gros moteur détaché qui pqrt tout seul dans la rivière... la catastrophe quoi. Le bateau : pas un pet de gel coat, l'expert a sonde comme un malade, rien a déclarer, j'ai achete le bateau (mon premier plastoc)... il avait 15 ans... que du bonheur.
Alors le matériau, en final, je pense pas que ce soit le plus important (d'ailleurs pour moi, c'est de tres tres tres loin le bois epoxy qui l'emporte). Le plus important c'est ce que fait macaco, choisir en sachant un minimum (ce qui ne veut surtout pas dire que vous autres ne le savez pas ;-) ce qu'il faut regarder et à quoi on doit s'attendre.
Le reste... c'est quqnfd même de l'amidonage de kangourou, non ?
Et puis en plus, l'alu c'est juste une mode franco-allemande na ;-OOO)

02 nov. 2003
0

Alu: l' inconvénient ...
majeur pour lequel je n'ai pas ecore trouvé de solution satisfaisante est la difficulté de trouver une entreprise sachant faire une peinture totale avec une bonne garantie de satisfaction !

Car en effet il faut la refaire environ tous les 10-15 ans. Et si c'est malfait, c'est la cata coûteuse.

Robert.

23 nov. 2003
0

lest plomb dans l'alu
Une solution simple pour éviter le contact plomb/alu .Plongé le lest dans de la résine avant mise en place.
A+
José

23 nov. 2003
0

gag.........
Il y a ....quelques années, je loue une barque en alu au Cap d'Agde. Direction Corse et Ile d'Elbe. Là, cloué dans ma couchette suite à une ch...sse, due à une Gelati locale, mon délicieux équipage se tape un joli rocher qui surgissait du fonds loin de la côte. On rejoint un port avec les planchers qui flottent.... après examen, il y avait - sortant des fonds - une espèce de tubulure en alu par laquelle sortait l'eau.... J'attrappes un bouchon et un marteau et je stoppe la voie d'eau !!! (d'où l'importance du pinard à bord)
Je tél au proprio = Il me dit "Vous n'entendez pas comme un bruit de bulle style coupe de champagne???"
Euh, Non...pourquoi??,-- Réponse du type : Bon ben voilà, lorsque j'ai fait construire mon bateau, j'ai tapé aux Baléares à ma première sortie, l'eau est rentrée dans la quille, le plomb n'était pas isolé de l'alu et on entendait comme des bulles dans une coupe de champagne dans les fonds (NDLR : juste de l'hydrogène !!!."Alors, j 'ai fait percer un trou (la tubulure ) pour couler de la résine dans la quille"
Après être rentré en tirant des bords dans le Mistral, on a sorti le bateau = j'ai une super photo avec la quille qui fait un joli pipi par une soudure qui avait laché dans le choc !!!

Bon, j'espère que maintenant, c'est plus sérieux dans le petit monde franco-francais de l'alu ...à voir......

23 nov. 2003
0

J'y crois pas
Ton histoire est bien belle, cher nautilus, mais comme j'en devisais avec mon poto Watson, elle est pour le moins truffee d'imprecision :
La premiere, c'est que le champagne ne produit pas d'hydrogene ! Sinon au lieu de roter, tu exploserais (na),
enfin et ce n'est pas la moindre, dans le petit monde francouyo-franchouiard de l'alu, on ne rencontre que des DL et des DI ;->>>

24 nov. 2003
0

Zistoires
Je n'ai jamais douté que tu puisses accrocher les cailloux avec une barque ;-) alu ou non.
Non c'est la quille qui m'a semblée hors du temps.
Tu me diras, il y kek zannées j'ai vu un Ovni (alubat, je suis pas encore zoné à ce point) avec quille et tout et tout et un nom breton encore en plein terre plein de Port Camargue !!!
Tu vois on ne peux meme plus compter sur les francais ;-°)
Pour le nom, comme c'est un cata, c'est en effet preferable qu'elles soient à peu prés d'aplomb, mais en fait c'est un jeu de mot (nul n'est censé ignorer l'anglais) qu'on pourrait traduire par " Bien balancé" dans le sens de "Beau Gosse".

24 nov. 2003
0

Chamquille et pagne
Mon très cher Evenkeel (au fait ca veut dire que tu as une quille moyenne ou une quille égale - et à quoi ??? :), l'histoire est tellement vraie que je vais essayer de retrouver la photo de la quille qui pisse et je la poste ici !!! Quand au champagne, étant un consommateur habituel, je confirme que ca ne fait pas sauter la gueule!!. Dans l'histoire il est question du bruit des bulles ...S'il y a un chimiste dans la salle plomb + alu + eau ca produit quoi comme gaz ??

27 déc. 200316 juin 2020
0

Que des DI et DL dans le monde "français" de l'alu ???
Si vous recherchez des bateau alu fiables, marins, beaux, rapides, faciles, bref parfaits (je suis propriétaire donc absolument partial...), je vous conseille les Lévriers des mers ou Cigale de chez Alubat ou anciennement Le Guen et hémédy. de 12 à 22 mètres.

Ca ne bouge pas (en tout cas après 14 ans) et je suis dans le contrôle qualité dans le domaine de la soudure pour des industries du type pétrolière ou nucléaire, donc un peu du rayon.

Mais tout dépend évidemment de la mise en oeuvre comme pour tout matériau.

Bonne continuation

24 nov. 2003
0

Les bulles du champagne,
c'est du gaz carbonique, burps! hic...

L'oxydation de l'alu degage effectivement de l'hydrogene, et il se forme aussi une infâme bouillie blanchatre: l'alumine.

30 déc. 2003
0

Revenons à nos moutons
Pour revenir à la demande de Macaco, étant à notre troisième voilier alu et enrichissant chaque notre expérience de la chose, sans prétendre en être arrivés au bout, en plus de la mésaventure du contact lest/coque ou plomb/alu assez répendus sur les Brise de Mer ou les Ronanée, nous avons pu admirer des réservoirs d'eau (douce) en métal brut et bien attaqués par une eau chlorée ou désinfectée aux sels d'argent.
Les remèdes sont plus difficiles à mettre en oeuvre que pour les oeuvres vives, certains n'ayant pas hésité à supprimer les dits réservoirs pour les remplacer par des vaches glissées à l'intérieur
D'autres expériences en vue? et bonnes fètes aluminesques à tous!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Arc-en-ciel Viveiro

Après la pluie...

  • 4.5 (140)

Arc-en-ciel Viveiro

mars 2021