ventilateur de cale moteur

quels sont les paramétres qui determinent
l'utilisation d'un ventilateur de cale
la temperature autour du moteur?
l'aeration?
ces critéres sont-il quantifiables?

L'équipage
18 jan. 2008
18 jan. 2008
0

hop
je serais ossi curieux des reponses ;-)

18 jan. 2008
0

Moi aussi
mais je pense que la question est difficile...

18 jan. 2008
0

de cale moteur ?
Qu'il soit avant tout antidéflagrant...

18 jan. 2008
0

pardon ???
:reflechi:

18 jan. 2008
0

pour moi il y en a un de primordiale:
c'est de ne pas faire monter la température dans la cabine des gamins (qui se trouve contre le moteur) après l'arret du moteur (car plus d'aspiration donc air très chaud; la circulation naturelle ne suffisant pas)

STéphane

18 jan. 2008
0

le ventilateur de cale est normalement prévu pour évacuer
les vapeurs de carburant pouvant être explosives ou inflammables

accessoirement il peut aussi aider à refroidir la cale mais il faudrait pour çà qu'il tourne pendant des heures ce qui n'est pas le cas et il est pas performant pour ce faire

sur un moteur direct il doit être possible de mettre un circuit en //, avec une pompe qui envoie de l'eau froide dans le bloc quand le moteur est arrété pour accélérer fortement la descente en t°

amicalement

18 jan. 200816 juin 2020
0

ventilation cale
Salut à tous,
Je viens de retrouver un vieux (très vieux!) grimoire de chez Renault Couach, qui parle un peu de ca.Mais je ne sais pas si le principe est toujours valable !
J'espère que se sera lisible...
Amicalement

19 jan. 2008
0

ventilateur de cale moteur
j'aurai été trés interréssé de déchiffrer ton vieux "grimoire", mais impossible.
Que dit-il en deux mots ?
Merci d'avance.

19 jan. 2008
0

demandede doc ..
bonjour
je suis en recherche de doc sur moteurs de renault gouach DX6 de 60/90CV.

et de tout conseil.(suite experience ou pro)

egalement d'adresse pour pochettes de joint.

merci pour votre grimoire...

cordialement ..

19 jan. 2008
0

ventilation cale
Salut Alodet,
J'essaie de réduire au maxi la premiere feuille du grimoire, peut etre que celà passera mieux !
Le grimoire indique d'abord qu'en fonction dela température ambiante dans le compartiment moteur et que pour les faibles puissances (2 et 3 cylindres)si la prise d'air moteur est dans le compartiment moteur et que cette température ambiante atteint 50° , la puissance moteur peu perdre jusqu'à 25% de sa puissance. D'ou l'utilité de ventiler par de l'air frais, le compartiment moteur par 1 entrée grille sur le capot, et une sortie grille sur la partie haute du capeau.
Le ventilateur de cale électrique prend de l'air exterieur( en principe au cul du bateau) et la propulse dans le compartiment moteur , laquelle est évacuée par la grille de sortie.
Voila ce que dit le grimoire, le très vieux grimoire.
Maintenant, est ce toujours le principe ?
Amicalement
Daniel.

19 jan. 2008
0

ton livre dit
et si la prise d'air moteur est ......
et si cette prise moteur, donc le filtre se ferait rallonger avec un flexible a l'exterieur c'est bon ça ??
et si l'on arrive a mettre suffisament de grille de ventillation dans la cale moteur peut on alors se passer de ventilo???
merci

19 jan. 2008
0

photo
Essai (52 Ko)
Daniel

19 jan. 200816 juin 2020
0

cale
Dernier essai en JPEG 48 Ko

19 jan. 2008
0

magnifique
merci ;-)

19 jan. 2008
0

ventil .....
il faut d'abord assurer l'alimentation en air le plus frais possible pour l'alimentation du moteur, et ça en mange de l'air un diesel !
de plus il faut évacuer en point haut l'air chaud et les vapeurs éventuelles
on doit pouvoir trouver ça dans le bouquin de loisirds nautiques sur la motorisation, mais aussi dans les documents des Aff Mar sur les normes de construction 'à chercher)

19 jan. 2008
0

Consomation d'air frais par moteur :
Tous les moteurs à 4 temps, diesels ou essence aspirent environ 1m²/mn d'air frais pour 2l de cylindrée et par tranche de 1000 trs/mn.

C'est un peu moins pour un moteur atmosphérique (pertes en charge dans les conduits d'admission), un peu plus pour les moteurs turbo.

Une bousinette yanmar 1GM en pleine colère a donc besoin d'environ 500l/mn.

19 jan. 2008
0

Ventilation dans quel sens?
Bonjour,

La doc dit "...Le ventilateur de cale électrique prend de l'air extérieur( en principe au cul du bateau) et la propulse dans le compartiment moteur , laquelle est évacuée par la grille de sortie..."

Je suis très loin d'être un spécialiste des moteurs marins et de la ventilation mais j'ai peur, peut-être à tord, qu'avec cette solution les odeurs de la cale moteur puissent se répandre plus facilement dans le bateau.

J'aurai plutôt fait le montage "inverse". Le ventilateur aspire l'air dans la cale moteur et le rejette au cul du bateau, les entrées d'air devant être d'une section suffisantes pour assurer l'aspiration du moteur plus celle du ventilateur.
Avec la ventilation dans ce sens il me semble que la cale moteur serait toujours en dépression dès que le moteur ou/et le ventilateur fonctionnent donc l'air vicié de la cale ne sortirait pas vers l'intérieur du bateau.

Jean Philippe

19 jan. 2008
0

bonjour alain...
Le ventilateur de cale est plutot un extracteur.
Il fonctionne dès la mise en route du moteur et s'arrête dès que l'on coupe celui-çi.
Il souffle donc un air chaud à l'extérieur du bateau qu'il extrait de la cale moteur,et non pas le contraire.
Parralèlement à cela, il y a des gaines annelées qui conduisent l'air frais capté au dehors depuis des louvres placées généralemenr en arrière des hiloires jusqu'à une position en bas du moteur.
Tout ce circuit fonctionne tres bien par dépression, autour du moteur .
Le manuel perkins donnne des indications précises sur les volumes d'air à renouveler, y compris les diametres de gaine à utiliser pour une soute d'un volume donné.

19 jan. 2008
0

L'idéal...
qui est rarement sinon quasiment jamais atteint : une bonne ventilation en gardant une pression atmosphérique neutre.

  • Une ventilation forcée qui fait entrer de l'air frais dans le compartiment moteur : au ralenti il y en a trop et ça pue dans tout le bateau.

  • Une ventilation forcée qui extrait l'air : ça ne pue plus dans le bateau mais si l'admission d'air frais est insuffisante le compartiment est en dépression au détriment du bon fonctionnement du moteur.

La température de l'air est aussi très importante : à 50°C, ce qui est courant dans un local moteur le mélange air/carburant n'est plus optimum et la perte de puissance peut atteindre 25% pour la même consommation à 20°C.

Le moins mauvais est donc une bonne ventilation naturelle ce qui suppose de grandes entrées-sorties d'air, mais difficilement compatibles pour nos petits bateaux, ce qui peut se corriger par une double ventilation forcée avec deux ventilos : un pour l'air frais plus un autre pour l'extraction.

Mais ce ne sera jamais parfait, le rôle du concepteur étant de trouver le bon compromis...

On pourrait certes gérer cela avec précision à l'aide de capteurs de température et de pression, mais ça tournerait vite à l'usine à gaz !

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

L'idéal "P.S."
J'oubliais : ce qui peut s'avérer parfait en Bretagne peut être calamiteux sous les tropiques...

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

et lété
quand il fait fort chaud ou comme des pays ou tu habite tilikum ??
et l'hiver quand il fait fort froid??
je me rappele des voitures ou l'on fermais manuelement l'arrivée d'air l'hiver sur le filtre a air :-(
a s'y perdre des fois :-(

19 jan. 2008
0

Branchement
habituellement comment est raccorde electriquemant ce type de ventilateur-extracteur le mien (beneteau) fonctionne mais ne recoit plus de jus contact mis (pour le moment, j'ai effectue un branchement manuel)

19 jan. 2008
0

oui y avaient
le systeme a volet manuel mais allez, vais le dire sur vieille lada tu devissais le couvercle du filtre et tu tournais a l'interieur sur ete et c'etait un clapet qui fermait l'arrivée d'air
obsoletes ptet oui mais pkoi toujour vouloir changer un truc qui marche bien :-(cette vieille lada etait un camion avec tout çe qu'elle a subit ;-)

19 jan. 2008
0

Hum...
Fermer l'arrivée d'air au filtre ? Pas sûr : il y avait deux possibilités d'admission d'air pour le moteur essence d'un Renault Express que j'ai eu il y a quelques années, grace à un volet manuel qui permettait de capter l'air dans la calandre, ou sur la pipe d'échappement bien plus chaude...

Et encore bien plus avant cela, j'avais une Land Rover où il y avait un volet roulant permettant de masquer en partie le radiateur !

Mais ce sont des techniques aujourd'hui obsolètes... non ? ;-)

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

Rendement -25% ?
Je suppose qu'on parle de moteur à essence avec carburateur et non d'injection? ?

19 jan. 2008
0

MA BETE...IDEE...
... a été de faire passer ,à l'intérieur des coffres de cockpit et de chaque côté un tube PVC de 100mm l'un avec coude et qui va en bas du compartiment moteur (ventilation basse) et l'autre qui est trés court et débouche en haut du même compartiment (ventilation haute).
Résultat,mon "ti" moteur ne ronronne plus de la même façon depuis la mise en place de cette "bête idée"...

19 jan. 2008
0

Question??? idée!!!
Suite aux commentaires interessants de Tilikum au sujet de la pression dans la cale moteur, pourrait-on imaginer comme intéressant un système avec un ventillateur extrateur qui permet d'éviter de mauvaises odeurs dans le bateau et de raccorder la prise d'air du moteur a un tuyau permettant une aspiration d'air de provenant de l'extérieur de la cale....... ainsi le moteur travaillerait à la pression atmosphérique...En fait, le moteur travaillerait comme un moteur de 4x4 pouvant être immergé, type véhicule militaire

19 jan. 2008
0

aspiration
Ah parceque vous aspirez dans le compartiment moteur? pas très logique...
Sur mon bateau une boîte dorade sert à l'aspiration du moteur (Nanni 5.28): plus frais que ça y a pas...compartiment en ventil aspirée, ventilation qui reste en marche durant 1h après l'arrêt moteur le temps que ça refroidisse suffisament... ;-)

19 jan. 2008
0

mes moteurs aspirent évidemment dans la cale
comme sur 99% des bateaux et avec deux Perkins 4236 à 2000 t/mn, j'ai un débit de 8m3/mn ce qui est déjà pas si mal

amicalement

19 jan. 2008
0

non, on peut pas
en vérité, le moteur est le meilleur ventilateur de cale installé sur le bateau car il est automatique et assez performant

en outre, quand on veut confiner une odeur, on mets en dépression et quand on veut que ça pue partout, on mets en surpression

donc le moteur mettant la cale en légère dépression, c'est le must

enfin, inutile de chercher à avoir la PA en entrée si la ligne d'échappement impose une contrepression trop forte

il est plus rentable d'améliorer la ligne d'échappement que la pression d'admission

amicalement

19 jan. 2008
0

extracteur
Pour moi l'extracteur sert surtout a vider l'air AVANT le démarrage.
C'est une question de sécurité que de vider la cale moteur d'éventuelles vapeurs de fuel qui font risquer une explosion.
sur Evasion, j'ai deux extracteurs et un aspirateur pour ventiler la cale moteur.
Je les mets en fonctionnement trente secondes avant de démarrer.
ensuite, et en route au moteur, j'en arrête un ou eux en fonction de la température.
j'ai un thermomètre pour suivre la température de la cale moteur et arrive ainsi à ne pas dépasser 40°c.

19 jan. 2008
0

contre-pression
A partir du moment que les sections de tuyauteries sont suffisantes et sans coudes, on ne peut pas faire grand'chose sur l'échappement vu qu'il y a l'injection d'eau et le pot à barbotage, par contre, aspirer de l'air frais au lieu d'air à 50° ça améliore considérablement le remplissage du moteur et réduit la consommation...il faut aussi veiller à ce que le moteur fonctionne à une t° suffisante(t° huile à 85-100°C) car un excès de refroidissement (surtout à -de 65°) =usure excessive,encrassement,pollution par imbrûlés ,mauvaise odeur,consommation élevée...

19 jan. 2008
0

Lignes d'échappement...
Dire qu'il y a encore des "pros" qui font déboucher l'échappement sous la flottaison !

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

ce qui
est vrai pour l'essence ne l'est pas pour le go
le risque d'explosion est quasi inexistant avec le go

19 jan. 2008
0

Quasi seulement...
car le risque existe réellement, même si les accidents sont très rares avec le GO !

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

la concentration
de vapeur d'essence explose avec une quantité faible alors que le go il lui faut en plus d'une concentration importante une température elevée

19 jan. 2008
0

Echappement sous la flottaison ?????
Qui a parlé de mettre l'échappement sous la flottaison..

Mais tout compte fait, les hors-bords ont tous l'échappement sous la flottaison????

19 jan. 200816 juin 2020
0

En voici un
d'un groupe électrogène, dommage qu'il n'y ai pas le son !

Les moteurs HB ont toujours un petit trou au dessus de l'eau, sinon ils caleraient au ralenti.

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

c'est bien vrai,ça!
Tom,pourquoi il n'y a pas le son?
quoique que certains soirs,la taverne serait intenable....

19 jan. 2008
0

pas vraiment
le hors bord a deux échappements

un aérien pour le ralenti et un dans le moyeu de l'hélice ou dans le flux de l'hélice pour la marche

mais dans ce cas; l'hélice aspire les gaz d'échappement ce qui est très bon et réduit sensiblement la contre pression relative

amicalement

20 jan. 2008
0

Hum...
Je n'ai encore jamais vu un fabricant de moteurs HB assez stupide pour avoir conçu un moteur où l'échappement serait en amont de l'hélice !

[color=blue]_/)[/color]

19 jan. 2008
0

échappement HB
Oui échappement dans le moyeu ou à l'arrière des pales pour les hélices supercavitantes des bateaux ultra rapides, mais pas devant l'hélice car la ventilation des pales réduirait très considérablement le rendement de l'hélice ;-)

19 jan. 2008
0

Merci
C'est très intéressant!!

20 jan. 2008
0

et , question naive...
est il interessant que cette ventilation influe sur celle du groupe "froid", soit situé en amont ou en aval, mais dans le circuit?
Le rendement du refrigérateur en serait il significativement amélioré?

Bon vent!!!

20 jan. 2008
0

Cela dépend
essentiellement de la couleur des fils du ventilo...

[color=blue]_/)[/color]

30 août 2008
0

Mon ventilateur est en panne
Jusqu'à présent dès que je mettais le contact j'entendais le ronronnement de mon ventilateur de cale (moteur : Volvo 2040) celui-ci est la réf. VENT76 de chez VETUS, comparable voire identique à celui-ci : www.blyacht.com[...]ail.asp
depuis quelques temps il marchait une fois sur deux et maintenant plus du tout. Je l'ai donc démonté, je l'ai testé en direct sur une batterie car au multimètre je n'obtenais que 11,20V à l'arrivée des fils qui l'alimentaient. En direct donc il a marché deux fois puis plus du tout. Je constate que le ventilateur en bout d'arbre est dur à bouger à la main. D'après vous cela vaut-il le coup de le démonter mais je doute pouvoir trouver des pièces, apparemment d'ailleurs le moteur est serti.Qu'en pensez vous?

30 août 2008
0

Ça se démonte
très bien : une fois la demi coquille démontée enlever la cage d'écureuil qui tient avec un clip, mettre une goutte d'huile fine sur l'arbre (il y a là une bague bronze) et il y a des chances pour que ça tourne encore un bon moment.

_/)

31 août 2008
0

Dommage...
On peut soupçonner que les balais sont usés, et si c'est le cas le collecteur aussi...

Mais bon, ça ne coûte rien de l'ouvrir pour voir si ce n'est pas bêtement un mauvais contact ou un fil dessoudé ou cassé par les vibrations.

Ensuite il sera toujours temps d'investir dans du neuf !

_/)

01 sept. 2008
0

C"est mieux d'extraire,
Si tu gave le compartiment moteur, celui-ci va être content, mais ça ne va pas extraire la chaleur et disperser les odeurs de gasoil dans tout le bateau.

En extraction c'est théoriquement moins bon, mais en pratique seulement si le compartiment moteur n'a pas d'arrivée d'air bien conçue. L'avantage est quand même d'extraire la chaleur et les odeurs, et on peut laisser tourner l'extraction un moment après l'arrêt du moteur histoire de ne pas réchauffer le bateau... en été !

_/)

30 août 2008
0

Ventillations et débits ...
AMHA et aprés tout ce qui a été dit, il me semble nécessaire de rajouter que dans le cadre d'une ventil forcée à l'arrivée et au départ, il faut prévoir des débits différents !
En effet, d'un coté on cherche à refroidir la cale en restant le + possible proche de la PA ... c'est le débit d'extraction qui fixe cet aspect "refroidissement cale" ... et pour l'aspiration il faut y rajouter la consommation du moteur lui-même qui ensuite ressort via l'échappement ... j'ai lu sur le fil 1m3/mn par 1000t/mn et 2l de cylindré ...
Sur mon boat, et aprés lecture des docs YANMAR, j'ai du Phi 100 pour l'air frais et du Phi 76 pour l'extraction ...
J'espère être dans le vrai ...

31 août 2008
0

Merci Fred,
j'ai fait comme tu as dit et l'axe tourne très librement, mais en branchant le moteur directement sur une batterie, il ne tourne pas, je suppose donc qu'il est HS. Crois tu que ça vaille le coup de le démonter complètement ou je perds mon temps et vaut mieux que j'investisse dans un neuf? Merci de ton avis.

01 sept. 2008
0

Encore une fois
merci Fred, je l'ai démonté, nettoyé et c'est reparti au quart de tour. Bon maintenant, à la lecture des fils je ne sais plus si je le fais tourner en extracteur ou l'inverse, sachant que jusqu'à présent il apportait l'air extérieur. Je vais relire les interventions pour me décider.

30 août 2008
0

Pour info

sur les grands bateaux (chalutiers,ferry etc...)on ne fait que de l'extraction d'air chaud de la machine jamais de l'aspiration, et tres tres rarement de l'extraction et de l'aspiration et dans ce cas l'extration sera toujurs plus importante que l'aspiration.

Pour le calcul c'est assez simple :consommation moteur plus 20 renouvellement/h du volume du local ,vitesse de l'air dasn les gaines jamais audessus de 10m/s car ça siffle.

josé

31 août 2008
0

Respiration du compartiment moteur...
vu la consomation d'air de nos moteurs,j'ai bien peur que les petit ventilateurs vendus chez les accastilleurs ne soit vite essoufflés pour amener l'air en ces lieux confinnés.

Il me semble que le moeur lui-même est une pompe à air bien plus puissante, n'est-il point?

31 août 2008
0

d'autant que,
pour des raison de pertes de charges les moteurs sont du type centrifuge. Que les conduits sont toujours trop petits. Que le moteur demande une certaine puissance. Q!il est lui-même refroidis par l'air qu'il fait circuler et que, il est courant de constater un échauffement de l'air de 3 à 5°c environ.

Sur mon bateau, j'ai un tuyau annelé, oh horreur vis à vis des pertes de charges, qui amène l'air à un point bas de la cale, et le ventilateur extracteur qui aspire l'air chaud en un point haut situé en diagonale.

01 sept. 2008
0

J'ai tout de même
du mal à croire que les bouts de ventilateurs vendus chez les accastilleurs amènent une amélioration considérable !

Pour mon compte je suis aussi convaicu que c'est en extraction qu'il faut travailler...

Mais plus haut dans le fil certains suggeraient motoriser admission ET extraction ....
pour garder le compartiment en équilibre du point de vu pression...

Là il faut de sacrées bestioles, et asservies au régime du moteur ça ne joue pas ...

01 sept. 2008
0

OK, Fred
mais ce sont des chiffres donnés sans perte de charge.
Et vu les longueurs de tuyau annelé qui sont du à la complexité de nos emmenagements....

Que pompe réellement ce type de ventillateur d'extraction dans un compartiment déja mis en dépression par l'aspirtion du moteur ?

Pas si sûr que ça souffle très fort à la dorade de sortie ( chicane, encore un perte de charge, non ?)

Enfin si tu le dis, je te crois, tu as déja vu tant de montage mal fichus que tu pourrais en écrire un livre à ce qu'il parrait....

01 sept. 2008
0

Ne faire qu'extraire ...
... c'est sur, et une raison supplémentaire est de protéger l'éventuel ventillo d'admission de la corrosion car l'air est humide, voire avec des embruns, etc ...
Par contre, d'un point de vue débit d'air, j'ai du mal à comprendre comment ne pas avoir un local moteur en forte dépression dépression, si on ne fait qu'extraire, et que (comme sur tous nos bateaux), la gaine d'admission est longue, annelée et coudée ...
Pour info, voici l'approche "chiffrée" proposée par YANMAR ;
Base de calcul = calcul de surface mini des gaines en fonction de la puissance moteur.
- Entrée d'air : 3,55 cm² / kW installés
- Sortie d'air : 1.65 cm² / kW installés
=&gt on voit qu'en ventillation naturelle il conviendrait d'avoir une entrée plus grande que la sortie.
Ensuite, il est donné des coefs multiplicateurs à appliquer au résultat, fonction de la longueur de la gaine et du nombre de coudes.
Par ex. :
- Pour 1 coude, si 1m =&gt x1, si 2m50 =&gt x1,075, si 5m =&gt x1,20
- Pour 3 coudes, si 1m =&gt x1,70, si 2m50 =&gt x1,71, si 5m =&gt x1,78
Dans mon cas, 3JH4 = 28,7 kW ...
- Entrée : 3,50 m et 4 coudes : S = 180cm² (soit Phi 150 ... énorme)
- Sortie : 4,50 m et 6 coudes : S = 90 cm² (soit Phi 110 ... énorme)
... et enfin, si extraction forcée, on a un ratio de 4,21 m3/h par kW installé.

31 août 2008
0

Pas d'accord !
En hiver en Bretagne tu as peut-être raison, mais dans mon coin par 30°C à l'ombre ça monte facilement à plus de 50°C autour du moteur.

Ça ne l'empêche pas de fonctionner, mais avec une perte de rendement inadmissible !

Comme l'écrit José plus haut, on ne cherche pas à amener de l'ait frais qui entre tout seul si le compartiment moteur est bien conçu, mais à en extraire la chaleur.

_/)

02 sept. 2008
0

chez moi aussi
(forcément ;-))

et t'en sers-tu souvent (du ventilo) ?

01 sept. 2008
0

Quand même...
Un petit extracteur Jabsco de 3", ça pompe 2,8 m3/minute, et un 4" 7 m3/minute... ce n'est pas rien !

Il arrive parfois qu'il faille installer en plus de l'extracteur un ventilo de gavage dans le cas où le compartiment moteur est mal foutu... ce qui hélas n'est pas si rare que ça !

Les grandes unités comme par exemple les chalutiers sont généralement conçus par des gens plus compétents que ceux qui pondent nos chers jouets...

_/)

01 sept. 2008
0

Un livre ?
Plutôt une encyclopédie ! :-D

Mon avis perso : plus ça va, pire c'est... et je me dis "pourvu que ça dure" !

Dommage pour les propriétaires, mais comme pas mal de collègues dans la branche j'en vis, et je n'ai pas l'impression que ça change au fil des années... :heu:

J'ai déjà dû le dire, mais pour les bateaux neufs en plaisance 90% du boulot consiste à réparer les bêtises des chantiers.

_/)

01 sept. 2008
0

non non
c'est pas ça .

La section des gaines n'est qu'un facteur.

Il faut d'abord calculer le volume d'air à renouvelé par h ou mm soit la consommation du moteur plus 20fois le volume.h du compartiment moteur .

Puis il faut avec les perte de charge du à la longueur de la gaine et aux coudes calculé un debit en ne depassant pas 10m/s dans les gaines.

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (18)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021