Vendée Globe 2020 (16)

--- fil *UNIQUE * sur le Vendée Globe ---

suite des épisodes précédents: www.hisse-et-oh.com[...]2020-15

Rappel:
Site officiel: www.vendeeglobe.org[...]/fr
Cartographie : www.vendeeglobe.org[...]graphie
Vidéos des coureurs: www.vendeeglobe.org[...]/web-tv

L'équipage
17 déc. 2020
18 déc. 2020
18 déc. 2020
1

Il a un sacré moral Sébastien, et à cette vitesse, il a le temps de cogiter le pauvre...

18 déc. 2020
0

"Ensuite, j’ai remis en route le pilote de secours. Les deux autres pilotes étaient morts. J’en avais un troisième que j’ai installé " le chiffre 3 pour les outils indispensables, techniques mais fragiles . 2 identiques et un 3ème de secours bien rustique que l'on peut adapter.

18 déc. 2020
6

Si je fais une course en solitaire, j'emmène en secours un co-skipper et un matelot ! J'ai bon là ? 😁😉

18 déc. 2020
2

Oui mais tant que t'es valide, ils doivent rester sous le pont à ne rien faire juste au cas où. C'est le rôle d'un "backup" ne jamais servir...sauf si

18 déc. 2020
0

ah plutot un bricoleur polyvalent (c'est la mode) qu'un matelot

18 déc. 2020
1

Une de Yannick Bestaven sur son site.

Il fait froid ! 🥶

18 déc. 2020
0

Le groupe de chasse revient petit à petit et eux risquent de garder le vent jusqu'au Pacifique.

18 déc. 2020
2

Dans le groupe des 5 chasseurs, il y a Boris Herman qui vient de faire un petit décalage vers le Sud pour avoir plus de vent. Il était derrière le Maestro qui a en ce moment moins de vent.
La règle à retenir: Il faut d'abord apprendre en observant, puis il faut utiliser son imagination pour prendre sa liberté, improviser, imaginer, créer ...
Le maestro dit: dans l'hémisphère nord, si tu ne sais pas quel routage utiliser fait de l'Ouest, dans l'hémisphère sud fait de l'Est car c'est là qu'on doit aller.

En gros : Il est préférable d'être lent avec le cap sur l'objectif que d'être à 45° de cet objectif en étant aussi lent.
Donc Boris fait une petite improvisation autour de la règle, il pourrait dépasser le Maestro.

18 déc. 202018 déc. 2020
0

Avec le SAT AIS, je vois que Charlie et Thomas ont empanné. Je me demande si Thomas ne va pas faire comme Louis Buron, in petit stop le long de la côte Est de l'île Macquarie?
Le groupe des 5 n'est pas sous un satellite AIS, donc pas de point précis.

Groupe des 5, club des cinq, cela me rajeuni

18 déc. 202018 déc. 2020
1

comme d'hab, la "bataille du pacifique" va se jouer dans les phases de transition; du 1er au 10 éme, les concurrents sont trop proches pour qu'il n'y ait pas une ouverture pour chacun, à un moment ou à un autre; sauf si les foilers font à nouveau parler la poudre et prennent vraiment un ascendant sur les autres ... mais toutes ces hypothèses sont fonction de l'états réels des bateaux et des capitaines et sur les ambitions de chacun; sujets sur lesquels on ne sait rien; comme Bestaven qui a mis 500 M à Le Cam, en 5j, du 12/12 au 17/12 alors qu'ils étaient côte à côte (quelques jours après avoir "déposé" Escoffier); Le Cam a parlé de strat, fortuitement, est ce que Hubert/Yes we Cam est en parfait état ? chacun doit, plus ou moins, cacher et panser ses plaies

18 déc. 202018 déc. 2020
1

Un petit résumé de la situation MTO en tête de course, ça va se resserrer...
www.vendeeglobe.org[...]faibles

Le cyclone Yasa a fait de gros dégâts aux Fidji.
www.lexpress.fr[...]76.html

18 déc. 202018 déc. 2020
1

Les scientifiques de l'île de Macquarie viennent d'allumer leur station terrestre AIS,, on va pouvoir regarder les bateaux avec leurs caractéristiques s'ils passent à moins de 10 milles du nord de l'île. On verra peut être Thomas Ruyant qui a le cap sur le nord de l'île, puis Louis qui va longer l'île du sud au nord pas l'est.

Pour l'instant il n'y a aucun bateau sur place avec un émetteur AIS, donc la station n'envoie pas de données, couleur Jaune.

Latitude / Longitude: -54.5° / 158.94°
Elevation: 35 m
Operated By: Australian Antarctic Division
Equipment Description: AISComar SystemsSLR 300NNetwork AIS Receiver

18 déc. 2020
0

Yannick/Maitre coq est à 2.9 nds au classement de 11h (5.3 sur 4h).

18 déc. 2020
0

Ben oui il est dans la molle et les chasseurs ont repris 120 milles entre 21h et 11h ce matin. C'est bien ce que craignait Yannick dans son interview.

18 déc. 2020
0

Il est quand même dans 9 nds de vent. Charlie est à 17 nds dans 11 nds. (Si les données de la carto sont fiables).

18 déc. 2020
0

Sebastien semble avoir encore des soucis, la Réunion serait peut'être plus indiqué que l'australie non?

18 déc. 2020
0

Oui on dirait bien qu'il s'est mis a la cape. Je ne sais pas pour combien de temps mais il ne faut pas qu'il traîne de trop vu ce qui lui arrive dessus.
S'il doit abandonner il serait peut-être préférable qu'il prenne la direction de l'Afrique du Sud.

18 déc. 2020
0

Quand on voit l'anticyclone qui va se dresser sur leur route a partir de lundi après-midi ce n'est pas la peine de se presser.
Je pense qu'il pourrait bien y a voir un sacré regroupement. Ca pourrait bien être un nouveau départ. Ça pourrait faire 2 VG dans le même.

18 déc. 2020
0

Un bel alignement entre l'île de Macquarie et 3 IMOCA Thomas au Nord Ouest, Charlie au Sud Est, et Yannick la bas en bas dans le Sud.

18 déc. 2020
0

Thomas semble avoir un turbo !

18 déc. 2020
0

Il est sur son bord "sain", il en profite !

18 déc. 202018 déc. 2020
2

intéressant de voir le matossage , il y en a au moins pour 30 min ?

18 déc. 2020
0

Merci ! Je comprends mieux qu'on finisse par perdre sa cuillère-fourchette ...

18 déc. 202018 déc. 2020
3

Enfin une vidéo de navigation. Je commençais à me lasser des états d'âme. Là on voit le travail. Merci @mastic

18 déc. 2020
0

A l'assaut de l'île de Macquarie, avec encerclement ! 😉

18 déc. 2020
0

Un travail de manutention... on n'a même pas vu passer la bôme !

18 déc. 2020
0

Oui, c'est vrai. Disons que là c'était plus accès sur le travail du navigateur que sur le bateau. Mais au moins y a de l'action.

18 déc. 2020
0

Je viens de voir la video de Thomas en train de regarder l'eau s'évacuer laborieusement de son compartiment avant, 8 heures avec 2 pompes pour 15.000 l, dit-il.
Alors que ça s'est rempli en 30 min le temps de sa sieste...
Je mets pas le lien, aucun intérêt...
Quelle galère !

18 déc. 202018 déc. 2020
0

15 tonnes d'eau pour un bateau de 8 🙄 c'est possible ca me parait énorme ?!!!

18 déc. 2020
0

Il a les doigts gelés il a du mettre un zéro de trop,

18 déc. 2020
0

J'ai trouvé ça curieux aussi...

19 déc. 2020
0

Oui, il suffit que son volume soit supérieur à 23 m3: 15 pour l'eau embarquée et 8 pour la masse du bateau.
je pense que le volume intérieur est nettement plus grand.

18 déc. 2020
0

15000 litres....1 mètre de hauteur sur 15 m².
En assimilant l'avant à un triangle de 5 m de base, ça ferait en envahissement sur 6 mètres de longueur..... Un peu beaucoup en effet.
Mais il calcule peut-être cela à partir de la durée de fonctionnement des pompes (2x1000 litres/heure).

Enfin, l'important est qu'il ait résolu le problème.

18 déc. 2020
0

Je pensais la même chose 2000 litres environ et pendant 8h pour découvrir que ça rentrait par un panneau de pont ça fait drôle.

18 déc. 2020
1

15 000 litres ? C'est vite fait ! Leurs bateaux font 18 mètres de long, près de 6 m de large, la hauteur (pas d'info) mais plus de 2 mètres...

Voici 2 exemples de volumes de 15 000 litres...

18 déc. 2020
0

Oui, mais 15 tonnes à l'avant !

19 déc. 2020
0

15t a l'avant ça me parait bizarre le bateau aurait son étrave dans l'eau

18 déc. 2020
1

Là, il y a 8000 litres "d'air" dans l'eau... ça va très vite...

18 déc. 2020
0

Et une autre photo du volume avant !

Le 15 000 litres ne me semble pas si excessif...

(Hauteur * largeur * longueur)/2 doit faire 15 (en mètres), c'est bien possible...

19 déc. 2020
2

Et voici le VG avec le moins d'abandon...

Le suivi du pourcentage d'abandon en fonction des jours passés. (désolé pour les daltoniens ! 🤣 )

19 déc. 2020
0

Peut etre pas plus d'abandon mais beaucoup de casse.
Quelques uns ont eu des problemes de hook,foils,etc... et continuent leurs courses.
Malgré les progres technologiques la casse est toujours bien présente (autant voire plus qu'avant?).

19 déc. 2020
1

C'est au "doigt mouillé" ? J'en discutais hier avec un copain voileux et j'étais surpris de l'absence de problèmes électriques par exemple... A part les hooks (là, les bureaux d'étude ont du boulot !), les pannes sont assez diversifiées et assez rares, plutôt un signe de fiabilité.

Mais si tu as des arguments, pas de souci pour changer d'avis.

Petit rappel d'une journée presque "ordinaire" il y a 4 ans (seulement 22 bateaux encore en course) :

LES AVARIES. Des problèmes en pagaille
Romain Attanasio (Famille Mary-Étamine du Lys), lui, a endommagé ses deux safrans après un choc avec un ofni. Il tentait, hier, de rejoindre une baie abritée près du Cap pour réparer. Le week-end dernier, Arnaud Boissières (La Mie-Caline) a eu des problèmes de chariot de grand-voile, le Hongrois Nandor Fa (Spirit of Hungary) a fait face à des soucis électriques. Un début d'incendie s'est également produit à bord de Foresight Natural Energy, le bateau du Néo-Zélandais Conrad Colman. Lundi soir, Éric Bellion (Comme un seul homme) a signalé une avarie à son safran tribord même s'il devrait pouvoir réparer. Enfin ce matin, peu avant huit heures, c'est au tour de Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord-Projet Imagine) de constater une entrée d'eau importante dans son espace de vie. Il va tout tenter pour continuer la course.

19 déc. 2020
0

A voir le tableau de Scotland, on voit beaucoup d'avaries en début de course jusqu'à la sortie de l'Indien et ensuite c'est plus calme mais ils sont moins nombreux!!!! A voir si ça va se vérifier car pour le coup ils sont encore nombreux en course....

19 déc. 2020
0

Oui dans mon cas c'est peu au doigt mouillé.Je ne sais pas s'il y a des statistiques sur les problemes à bord?Je veux bien changer d'avis moi aussi pas de probleme.
@PASCUALOU,le graphique parle des abandons,pas des avaries.

19 déc. 2020
1

Problème de pilote pour Louis Burton, obligé de barrer pour les ... 200 milles à venir !!!

19 déc. 2020
0

Quid de la ligne de mouillage ?
Oui c'est une question débile, mais je ne crois pas me souvenir avoir vu un davier sur un Imoca. Ils ont une ancre ?

19 déc. 2020
2

"ANCRES ET AUSSIÈRES DE REMORQUAGE
(a) Deux mouillages. Chaque mouillage doit :
(i) être composé d’une ancre, de chaîne et d’un câblot de polyamide préétiré d’un diamètre de 18 mm
et d’une longueur de 50000 mm. Ce câblot doit être utilisé comme bout de mouillage ou comme
aussière de remorquage ;
(ii) être scellé au même endroit avec son propre câblot ;
(iii) pouvoir être préparé sur le pont par le seul skipper en moins de 3 minutes.
(b) Le poids total des deux mouillages sans les câblots doit être au minimum de 75 kg."

règles de la classe imoca
www.imoca.org[...]2-3.pdf

19 déc. 2020
0

Merci ! :-)

19 déc. 2020
0

L'humidité à bord de Medallia par Pip Hare !
C'est sur qu'une bonne casquette de cockpit bien dessinée n'est pas un luxe...

www.vendeeglobe.org[...]ip-hare

19 déc. 2020
0

Je ne comprends pas comment on peut partir dans le grand sud sans casquette ou au moins une protection.

19 déc. 2020
0

J'avais posté mon inquiétude par exemple pour Alexia Barrier dans un des premiers fils si jamais elle était obligée de barrer un moment dans le grand sud...

Glaçant rien qu'à l'imaginer !

19 déc. 2020
0

Lors du départ, les commentateurs en avaient parlé. Ils avaient dit que le gros problème qu'elle allait rencontrer serait celui-là.

19 déc. 2020
0

pourtant ils ont navigué pendant des années sans casquette.
moi aussi il me sembait bien que dans ces contrées au moins une prolongation du roof etait indispensable
pourtant Il me semble que les premières casquettes ont du apparaitre sur les bateaux neufs d'il y a 8 ou 12 ans ans et encore c'etait juste des abris qui permettaient d'assurer une veille à l'abri des embruns, rien, à voir avec les les cokpits intégralement recouvert de maintenant

19 déc. 2020
0

Tiens, Bestaven a disparu du panneau des leaders ???

M'sieur Géovoile, si vous passez par là...

19 déc. 2020
0

Dans Ouest France de ce jour 19/12/2020 un article intéressant sur la conception des voiliers 2020.
En résumant en quelques mots:
Compilation des météos sur plusieurs années pendant la période de la course.
Calcul de routages; beaucoup d'itérations.
Conception du voilier de manière à aller plus vite qu'avant.

Mais la météo n'a pas été, pour l'instant, dans la lignée des années passées.

Ballot, non?

19 déc. 2020
0

C'était déjà le cas au debut des années 2000, pj une page d'une thèse de 2004 sur le projet d'un VOR optimisé pour les conditions météo du parcours :)

19 déc. 2020
2

Reportage de Télé Vendée

19 déc. 2020
1

Hier Manuel Cousin recrutait... je crois qu'on n'a pas trop parlé de lui ?

Il s'éclate, mais avec des soucis de fissures...

www.dailymotion.com[...]x7y57q5

19 déc. 2020
0

Jean s'est fait avoir avec des mauvaises prévisions qui normalement devaient lui ouvrir la porte au nord de Macquarie et du coup il a été obligé de redescendre.
Il a presque pris 100 milles dans la vue.
Et maintenant qu'il est passé par le sud la situation se débloque tranquillement au nord. Il n'a pas de bol à quelques heures près ça passait.
Je me demande s'il ne va pas y avoir un autre regroupement dans la semaine.
On risque de voir un accordéon pendant au moins deux semaines jusqu'au Horn.

19 déc. 2020
0

On en a déjà parlé sur ce fil, francetv info, nous présente le système de caméra anti-collison Oscar...

sport.francetvinfo.fr[...]eaux-du

19 déc. 2020
0

On ne débarque pas comme ça sur Macquarie Island !

www.vendeeglobe.org[...]-unesco

19 déc. 2020
2

Macquarie?
la Marine a permis récemment l'évacuation médicale d'un hivernant australien :
"l’Australian Antarctic Division, homologue australien de l’Institut polaire français, a sollicité un soutien de L’Astrolabe pour évacuer sous surveillance médicale un hivernant de l’île de Macquarie, île située au Sud Est de la Tasmanie, à mi-chemin entre Hobart et l’Antarctique. La solidarité et les échanges de bons procédés étant de rigueur dans le grand Sud, la réponse donnée par l’Institut polaire a été bien évidemment favorable."
www.colsbleus.fr[...]s/12567
comme quoi la Marine ne fait pas que ramener à terre les skippers du VG :)

19 déc. 2020
1

Une V4 de la ZEA qui laissera un peu plus de place pour descendre vers le sud entre la NZ et le Cap Horn si nos vaillants skippers en ont envie !

19 déc. 202019 déc. 2020
1

Traduction :

__"La Zone d’Exclusion Antarctique abaissée

Suite aux dernières images satellites radar recueillies par CLS (Collecte Localisation Satellites) qui observe la dérive des glaces, onze points GPS vont être abaissés au niveau de point Nemo, le point de la planète le plus éloigné de toute terre émergée. Au maximum, ces points GPS sont abaissés de 100 milles, réduisant donc le parcours de 24 410 milles à 24 354 milles désormais. La Direction de Course a prévenu toute la flotte bien en amont. La veille des « glaçons » dérivants se fait quotidiennement à l’heure où bientôt toute la flotte naviguera sous les Cinquantièmes Hurlants."__

20 déc. 2020
0

Personne sur le pont ce matin ?

20 déc. 2020
0

Bonjour, si moi mais j'ai pas grand chose à dire, à part souligner la bonne progression d'Isabelle...

C'est qui déjà qui devrait s'arrêter derrière l'île Macquarie ?

20 déc. 2020
0

Je crois que c'est Louis

20 déc. 2020
0

ah oui, on va voir au prochain classement s'il a empanné pour s'en rapprocher ?

20 déc. 2020
0

Je pense qu'il ne va pas s'en approcher mais se mettre dans la bulle qui avait bloqué le passage a Jean. A voir

20 déc. 202020 déc. 2020
20 déc. 2020
1

Beyou et Tripon remontent bien sur leurs prédécesseurs respectifs.

et tout va bien pour Bestaven. je l'ai entendu dire qu'il reçoit les encouragements de ses copains rugbymen du Stade Rochelais.
quand il est passé au sud de la NZ, il a répondu que la NZ luis fait penser à la coupe de l'America et aux All Blacks.
c'est donc un garçon qui a d'excellentes références.

sinon je me suis amusée à regarder les portraits de tous les skippers sur le site du VG. faites le test si vous voulez : il y a deux photos. la première le portrait, la seconde généralement avec le bateau ou sur le bateau.
il y a un seul skipper qui a posé avec son équipe.
d'excellentes valeurs, je vous dis!

20 déc. 2020
0

Ah ah, t'as raison, un critère important !
(on a rugby aujourd'hui, oublie pas, sur France 2 à 16h... en principe ?)

20 déc. 2020
0

((les Parisiens sont en train d'écraser les Anglais...))

20 déc. 2020
1

L'élastique entre les concurrents et les groupes, dû au passage des dépressions, dont parle Senetosa, semble jouer à plein !
Je constate qu'Isabelle, bien qu'elle souffre du froid, n'hésite pas à aller tutoyer la ZEA à quelques milles de distance.

20 déc. 202020 déc. 2020
0

Tu ne serais pas amoureux, toi ? Heureusement, il y en a d'autres qui avaient dit (juste avant lui) que les riches allaient s'enrichir encore plus...

Et là, pour le coup, encore une généralité posée comme règle universelle mais qui a ses exceptions : Bestaven tout récemment remonté par les copains, ou le duo de tête longtemps échappé et qui n'a jamais réussi à profiter de cet écart pour "larguer" le peloton de chasse... Décidément, cette édition du VG est atypique dans sa météo avec ses gros coups de molle persistants. A chaque fois, la tête de course vient buter dans une bulle et ... attend les autres qui arrivent avec le vent ! Ce qui n'est pas le cas en général, puisque devant, on chope généralement un vent que n'ont pas les copains et régulièrement, l'avance augmente ! S'il n'y avait ses coups de grosse pétole, jamais les bateaux derrière ne pourraient se rapprocher (s'ils se rapprochent, c'est qu'ils ont du vent, et donc en approchant, le vent fait de même et les leaders s'échappent un peu plus loin...).

Et sinon, pour Isabelle, je ne pense pas que ses camarades à 1° plus au nord, c'est à dire 100 km à la louche, aient vraiment vraiment plus chaud ! 🤣

En regardant sa position, tu aurais pu voir que c'est la 1ère, contrairement à un article sur le net, à être descendue sous les 56° ! 👍 Bestaven avait frôlé cette latitude, mais ne l'avait pas traversé.

20 déc. 2020
0

Justement, ce que tu dis sur la météo locale, n'est-ce pas justement cet effet d'élastique, qui se tend et se détend ? Mais Jean semble n'avoir pas bénéficié de cet effet.

Quant aux températures, je suppose qu'elles dépendent plus des fronts froids ou chauds, que d'un degré en latitude. Charlie parlait hier d'une agréable température de 15°, dans son cockpit.

Cela fait au moins deux fois qu'Isabelle vint raser la ZEA. Voir plus haut elle a été à moins d'un mille de la pointe NE au Sud de l'Australie.

20 déc. 2020
0

ça se précise pour Louis, il se dirige bien vers l'île au dernier pointage.

20 déc. 2020
0

Quelqu'un peut-il nous expliquer ce que c'est ce bateau qui est apparu au sud du point Nemo sur la cartographie ????

20 déc. 2020
0

le "Hollandais volant" ?

20 déc. 2020
1

On est pratiquement à mi-course avec 13 bateaux qui ont fait plus de la moitié du parcours et seulement 6 abandons.
La moyenne des abandons sur la totalité des éditions est d’environ 45% ce qui nous donnerait 15 concurrents sur ce VG.
Pas mal jusqu’ici cette année!

20 déc. 2020
3

J'apprécie beaucoup ce VG, mais je l'apprécie beaucoup à chaque fois. Une partie de mon intérêt est causée par les différentes conditions de chaque VG et ses effets sur les concurrents, ses événements inattendus et les différents personnages.

Je pense que les nouvelles technologies créent un sens de l'aventure partagée, et c'est très bien pour l'avenir de l'IMOCA.

Une course si longue, à la fois en temps et en distance, peut être décidée par n'importe quel événement météorologique ou mécanique, et / ou par compétence et fortune, c'est fascinant!

20 déc. 2020
1

Même hors course, Sam ne lâche rien, elle pointe à 20nds au dernier classement, juste derrière Charal flashé à 21nds.

20 déc. 202020 déc. 2020
0

Elle va mettre un point d'honneur à dépasser quelques concurrents et qui sait, son mec. 3500 petits milles, ça se mange quand on a faim...

20 déc. 2020
0

Concernant la température, le vent a une grande importance, quand ça souffle du sud, ça caille !
Isabelle est au top là ! Et Sam aussi.

Je ne vois aucun bateau au sud du point Nemo ???

20 déc. 202020 déc. 2020
0

Oui Flora il a disparu chez moi aussi.
Je ne sais pas d'où il est sorti et comme un âne je n'ai pas noté son nom tout ce que je me rappelle c'est que ça faisait comme un indicatif d'appel avec 26610 à la fin. Je crois que c'était Sigried 26610 mais je n'en suis pas 100% certain.

20 déc. 2020
0

Samantha Davis hors course a l'air motivée ,elle remonte sur l'arrière tres rapidement.

20 déc. 2020
0

Bon, on va dire que les points donnés sur la carto ne sont pas hyper précis...Enfin, j'espère !!!

20 déc. 202020 déc. 2020
1

Louis est en train de longer Macquarie. La cartographie officielle est assez imprécise, il est positionné sur l'île.
Avec MarineTraffic, c'est mieux

Il est en haut du mat pour faire un bricolage au niveau des Hook. D'ici je ne peux pas bien voir ce qu'il fait.
Voilà ce qui est prévu: monter dans le mât pour découper le rail de grand-voile qui est foutu, et le remplacer. Ensuite, je monterai tout en haut du mât car, comme les 'hooks' sont cassés, je vais faire des points fixes pour mettre une drisse classique sur la grand-voile pour que je puisse utiliser ma grand-voile correctement.

Il a aussi la panne de ses pilotes automatiques depuis 2 jours. Où en est on? rien sur son facebook

On est Dimanche 20 Décembre à 13h00 HF

Un seul article

20 déc. 2020
1

En tout cas, il respecte la consigne :

20 déc. 2020
1

@Courtox : des nouvelles de Louis, de ses pilotes .

C’est un petit peu bizarre mon histoire de pilote. Mon capteur d’angle de barre à arrêter de fonctionner il y a 15 jours. Et hier mon deuxième capteur a lâché. C’est inquiétant car on ne comprend pas d’où vient le problème et dans quelles conditions ça arrive. L‘inquiétude c’est que ça tombe définitivement en panne.

(rien à voir avec le fil sur l'otaugraf ou ici plutôt la grand-mère !)

20 déc. 202020 déc. 2020
0

Vaut mieux....s’il est en haut du mât et que le pilote deconne......
Il est prudent de garder une marge de sécurité avec la côte.

20 déc. 202020 déc. 2020
3

IL est presqu'en bas de cette petite île. S'il n'a pas fini il peut faire un chemin retour le long de la côte.
Le SAT-AIS a perdu son signal AIS depuis 25 minutes

Problème de capteur d'angle de barre, c'est pour éviter les zig zag, qui a très grande vitesse t'amènera au tapis. Il va devoir barrer pour aller vite, et réduire la GV pour dormir. Un capteur à, 500€ sur ces bateaux

Pendant ce temps là ses copains/copines rasent au plus près la zone d'exclusion

Son équipe a ajouté cela sur son Facebook, cela ira bien aussi sur H&O, il est sympathique Louis.
Louis Burton est arrivé en baie de la Base de l'île Macquarie au large de la Tasmanie. En mode "warrior" et de nuit le skipper de Bureau Vallée 2 va tenter de réparer ses avaries en se laissant dériver pendant au moins 3 heures sur le Vendée Globe. Pour donner un coup de projecteur mondial à cette île incroyable, peuplée de manchots, d'éléphants de mer, d'orques, mais aussi de 40 scientifiques qui observent les éléments pour sauvegarder les océans, Louis a souhaité la production d'une nouvelle fiche à son kit pédagogique sur cette Île si importante au patrimoine de la défense de l'environnement (un projet soutenu par son sponsor principal et tous ses co-sponsors). Une découverte et des connaissances qu'il tient a apporter aux plus de 420 000 élèves et 17 000 professeurs qui utilisent son kit et dont il est très fier. On vous partage cette fiche en trois photos.

Le lien vers les fiches pédagogique et le concours

20 déc. 2020
2

Maintenant on voit mieux les conséquences du sauvetage pour Jean . Il arrive trop tard pour passer le rideau.
Évidemment on ne peut pas comparer avec Yannick puisqu'ils ont des bateaux différents mais quand même. Ils étaient ensembles au début du sauvetage.

20 déc. 2020
0

C'est pas fini pour Louis, il remonte le long de l'île côte Est vers le Nord

20 déc. 2020
0

Louis Burton remonte, à petite vitesse et bonne nouvelle : il fait jour sur place !

20 déc. 2020
0

ça ne doit pas être facile de bricoler en haut du mat en s'éclairant à la frontale... espérons qu'il puisse revenir dan la course.

20 déc. 2020
0

On va peut être le voir apparaitre sur la web cam www.antarctica.gov.au[...]island/
C'est quand même des coins peu amènes. Humide, 7°, venté. Faut vouloir.

20 déc. 2020
0

Leurs webcam sont centrées vers l'activité à terre. Il y en une où on voit un peut de mer sur la gauche.

20 déc. 2020
0

Ca veut dire qu'il a fini ses réparations ou il cherche un abri ?

20 déc. 202020 déc. 2020
0

Il n'a pas fini. Il n'a pas l'intention de mouiller pour l'instant. De plus, c'est très profond, et il n'a pas le droit d'approcher de la côte.
Là ou il est il y a 200m de fond, proche du rivage dans la baie Nord Est il y a 15 à 20m, mais il n'a l'autorisation d'y aller

20 déc. 2020
0

Damien Seguin repart à 13 nds après avoir ralenti cette nuit. Il aurait bousillé une voile d'avant sur un grain qu'il n'a pas vu venir.

20 déc. 202020 déc. 2020
1

Bon, Louis Burton est toujours coincé à côté de Macquarie Island, cela fait 11 heures qu'il la longe. Espérons qu'il s'en sorte !

Charlie Dalin a battu le recours du skipper le plus au sud ! 56°18... Mais ce sera battu plus tard, ils auront le droit de descendre jusqu'à 59°S !

En 24 heures, Bestaven s'est éloigné de plus de 80 milles du groupe de chasse (les 80 milles sont calculés avec la position de Le Cam). Yannick a passé l'antiméridien dans l'après-midi : il est passé du 20 décembre minuit au 20 décembre 0 heures si j'ai bien compris... En tout cas, sa longitude (177° 20'30'' O ce soir) va décroitre à partir de maintenant : il vise le 1° 48' O !!!

Enfin, Clarisse a retrouvé le même écart avec le leader qu'il y a exactement une semaine, belle performance sachant que la flotte va s'étaler de plus en plus.

20 déc. 2020
0

Refait il route ?

20 déc. 2020
0

Si c'est le cas, pas depuis longtemps...

20 déc. 202020 déc. 2020
3

Oui il semble être parti vers l'Est .
Je ne trouve plus de signal AIS depuis 21:40 HF. Il a peut être donné un mauvais coup à l'antenne en tête de mat. Il a souffert avec le rail de Grand Voile qu'il devait couper à la scie et remplacer. Il avait prévu 2heures de boulot

La jauge IMOCA va imposer un ascenseur pour aller en tête de mât plusieurs fois par VDG.

Un exemple ici:

21 déc. 202021 déc. 2020
1

Et non il n'est pas parti . Il est 00:07 Heure Française ce Lundi 21. Son bateau a été vu par l'AIS Satellites il y a 32 minutes, toujours à Macquarie dans le sud est sur des fond de 400m,, donc pas au mouillage mais à l'abri de la houle et du vent. Il fait jour la bas en ce moment

21 déc. 202021 déc. 2020
0

Le retard de la tete de course sur Armel Le cléac'h en 2016 est juste énorme (6 jours;je n'ai pas calculé la distance).
A quoi attribuez vous ce retard.Les conditions météo certainement,les avaries aussi je pense,les bateaux on peut en douter car il y a des foilers aux avant postes,meme s'ils sont un peu éclopés.Des marins qui gèrent plus et donc mettent moins de rythme alors que Le Cléac'h et Thomson étaient continuellement à fond?

21 déc. 2020
0

essentiellement la météo; c'est n'importe quoi depuis le début et ça continue pour la traversée du pacifique

21 déc. 202021 déc. 2020
0

Le mécanisme de l'ascenceur de mat représenté en vidéo est uniquement mécanique ou y a t'il une assistance électrique (batterie).

21 déc. 2020
0

J'ai déjà vu un ascenseur de mât électrique en service. Mais je n'ai pas pu voir de quelle marque, le propriétaire étant particulièrement revêche.
Dommage, ça m'aurait bien intéressé.

21 déc. 2020
0

C'est mécanique, comme dans les vieux ateliers la chaine remplacée par un bout. Avec une simple poulie, ça peut marcher, encore mieux avec une poulie winch, sauf que l'on est obligé de monter en haut pour pouvoir redescendre...
(Je suis un minimaliste obligé, mais néanmoins convaincu !)

21 déc. 2020
1

La trace de Louis sous le vent de l'île Maquarie monte que les réparations sont plus compliquées qu'envisagées... ça doit être dur pour Louis...

21 déc. 2020
1

D'après le site officiel, il a réussi.
www.vendeeglobe.org[...]-reussi

21 déc. 202021 déc. 2020
3

Point de 9h00. Louis est reparti... il fait route plein sud pour retrouver le bon vent.
www.ouest-france.fr[...]7095235
Chapeau, et bonne route.

21 déc. 2020
4

Le Vendée Globe 1996 dans l'émission "Affaires sensibles" sur France Inter, cet après-midi à 15 heures (en podcast ensuite).
Invité: Denis Horeau, ancien directeur de course du Vendée Globe.

www.franceinter.fr[...]re-2020

21 déc. 202021 déc. 2020
0

Louis est parti ce matin vers 4:30 HF , du coup je viens juste de me lever. Le vieux courtox n'est plus capable de faire des quarts la nuit. Place aux jeunes!

Il s’y est pris à trois fois.
A 12h18 (HF)
autre tentative à 18h15 (HF)
une troisième à 3h08 (HF).

A 4:00 il annonce au PC Course, qu'il a fini !

Plus qu'à hisser et partir

Quel bonhomme.

21 déc. 2020
0

Jérémie Béyou regagne enfin sur la tête de course! :-)

21 déc. 2020
-1

on doit pas avoir la même vision de la tête de la course, à la rigueur dire qu'il a regagné la course et se fait plaisir a remonter les concurrents les uns après les autres, ok, mais de là à dire qu'il a regagner la tête de la course...

21 déc. 2020
5

Ce n'est pas un problème de vision, mais un problème de lecture. ;-)

21 déc. 2020
0

Oui il n'a certainement pas regagné la tête de la course, mais en revanche en deux jours il a réduit l'écart de 210 milles (3683 le 19 à 14 heures et 3473 le 21 à 14 heures)

21 déc. 2020
0

la tête de course est ralentie par manque de vent. 3 473 miles derrière les conditions météo sont différentes.

21 déc. 2020
0

La Zone d'Exclusion un peu trop contraignante??? Quelques milles plus sud auraient ils pu être envisagé??Qu'en pensez vous?

21 déc. 2020
2

c'est pas simple pour MERCI , il ne se laisse pas abattre ! ca finira surement comme Sam avec une escale mais je suis sur qu'il rentrera en Vendée !
Le skipper de merci nous envoie ce matin un message du bord.

" Le bateau fait des embardées effroyables et il faut que je trouve un moyen d’améliorer la conduite sinon je ne vais pas poursuivre la route sans m’arrêter dans un port pour récupérer du matériel et réparer. La situation est limpide. Entre mon problème d’hydraulique de quille qui me suis depuis le Pot-au-Noir, mon système de barre qui n'est plus opérationnel et le système de barre de secours que j'ai fait, tout cela ne tiendra pas sur le long terme et mon pilote automatique fonctionne très mal.

On peut dire que ça commence à sentir le sapin et je n’ai franchement pas beaucoup d'autres options que de ramener merci dans le port le plus proche...

Ceci étant dit, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise !

Merci va donc se rapprocher de l’Australie en restant très Nord pour éviter les dépressions, tout en cherchant une nouvelle solution de fiabilisation.

Une fois le bateau rapproché de Perth, je vais devoir défaire ce que j’ai fait l'autre jour dans l'urgence et remonter tout cela autrement. Il me faut fabriquer un support pour y installer le capteur d’angle de barre. Le re-positionner entièrement et cela éliminera une source d’erreur dans les mesures d’angle. Si le capteur est bien placé et fonctionne correctement, il doit envoyer les bonnes mesures au calculateur qui lui-même envoie les bons ordres au pilote automatique qui exécute. La chaîne de commande fonctionne comme ça et pas autrement.

La base est donc la qualité de la mesure de l’angle des safrans .... et pour l’instant, il faut avouer qu'on n'est pas super bon avec ça.

Et en attendant, ça risque de nous faire prendre un peu de retard sur nos compagnons de route..."

Sébastien Destremau / merci

21 déc. 2020
0

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est lucide.

21 déc. 2020
0

Louis à plus de 20 nd... cap à l'est le long de la ZEA.

21 déc. 2020
3

Louis : "Moi je déteste ça... " comme je le comprends !

www.dailymotion.com[...]x7y7m04

Bravo à lui !

21 déc. 2020
0

Mal pavé le coin. Maxime Sorel a croisé les Bishops island, on ne les voit pas sur google hearth , sur navionics il y a bien une mention, mais rien, sur les Raster du Shom, pas trouvé. sur open cpn avec les cartes CM93 elles sont bien présentes.

21 déc. 2020
0

Vendée Globe. Le scenario du regroupement se confirme pour Noël

Pour le groupe de tête du Vendée Globe, la période de Noël va être favorable à un regroupement. Explications de Yann Amice, le directeur scientifique de SportRizer.

amp.ouest-france.fr[...]7095376

21 déc. 2020
5

" Le scenario du regroupement se confirme pour Noël". Pas plus de six...😁😉

21 déc. 2020
2

Purée, oui, chacun à sa table à cartes pour le réveillon ! 😅

21 déc. 2020
1

Vu qu'un bateau battant pavillon français est considéré comme un morceau de territoire (français) si un concurrent britannique a un souci grave est-il autorisé de facto à monter a bord d'un bateau français qui lui viendrait en aide.
Et évidemment le skipper français a t'il le droit de le faire monter à bord sans l'autorisation consulaire qui va bien.
En plus vu que nos frontières sont fermées pour au moins 48h j'aimerais savoir comment on pourrait justifier le refus.
C'est une question sérieuse.

21 déc. 2020
0

Pas sur du tout qu'un bateau "non officiel" par rapport au Journal de la République soit considéré comme un morceau de territoire français. Un pavillon ne fait pas tout. Un commandant de bateau représentant la France est désigné pour, avec tous ses droits.
En navigant dans les eaux extraterritoriales, personne ne m'a dit que j'étais devenu un officier de l'état civil :)

21 déc. 2020
0

Mais c'est certain et j'ai posé la question un peu pour le fun mais moi ça m'a coûté cher ces conneries. Il faut savoir qu'en Grèce personne ne monte sur votre bateau battant pavillon étranger sans une autorisation écrite du consulat.
La dernière que j'ai date de début novembre pour autoriser le pseudo expert a venir vérifier que mon moteur démarrait bien.

21 déc. 2020
0

Oui, avec un test RT-PCR négatif datant de moins de 24h.

21 déc. 202021 déc. 2020
1

Le test pcr dans les mers du sud?
Purée le mec n'a plus de sinus avec les mouvements du bateau et en plus il est où le labo 🤣🤣🤣

21 déc. 2020
0

Sebastien Destremeau envisage de se dérouter sur Perth...

www.vendeeglobe.org[...]affaire

22 déc. 2020
0

Avant l'Australie, il pourrait faire escale à Amsterdam ou St Paul, à l'allure où il est ce matin, il est pas arrivé !

22 déc. 202022 déc. 2020
7

Armel Tripon, le sage

Capitaine d'un bateau capable de voler, Armel Tripon a vu très tôt s'envoler ses rêves de victoire sur le Vendée Globe en raison d'une avarie.

"Je trace ma route" et "je suis maître de mes émotions", assure-t-il à l'AFP dans son carnet de bord, faisant sienne une réflexion de Coubertin.

"L'important, dans la vie, ce n'est pas le triomphe mais le combat", cite le marin de 45 ans qui participe à son premier tour du monde en solitaire à bord d'un bateau flambant neuf (L'Occitane en Provence) et qui se trouvait lundi en 14e position, au 43e jour de course.

"J'ai longtemps pensé que la compétition se résumait à battre l'autre, vouloir le tuer! Aujourd'hui, alors que l'on me questionne sur ma philosophie de la compétition, je suis bien loin de ces canons!

Ce n'est certainement pas ce qui m'anime pendant ce Vendée Globe; c'est un vaste débat et chacun y trouve ou pas son chemin, sa motivation. En ce qui me concerne, je ne m'occupe plus de mes adversaires, je ne perds plus d'énergie à essayer de me comparer comme j'ai pu le faire pendant des années. Aujourd'hui, je trace ma route.

La compétition est d'abord une introspection, une connaissance de soi profonde et sincère, un match avec soi-même! Qu'est-ce qui m'anime? Qu'est-ce que je viens y chercher? Ensuite, comment est-ce que je gère mon quotidien, mes problèmes, mes joies, mes soucis. Sur quoi j'ai de l'emprise et sur quoi je ne peux rien faire et dans ce cas, ne pas perdre de temps et d'énergie à se lamenter. Je me concentre sur le moment présent, sur ce que j'ai dans l'instant comme cartes en mains, ce que je dois faire pour aller vite, aller au bon endroit, garder mon bateau en état de compétitivité, et me gérer physiquement et mentalement.

J'ai mes recettes, mes rituels comme tout compétiteur qui se respecte, je tiens ma feuille de route et ne laisse jamais mon cerveau m'embarquer dans des films qui me sortent du moment présent. Je gère mes émotions comme je gère mon bateau, si je souhaite laisser entrer un bon moment ce qui me fait chaud au cœur, qui me rappelle un souvenir alors je prends le temps de le faire mais en contrôlant: je suis maître de mes émotions et ça, pour moi, c'est devenu ma ligne directrice dans ma gestion de la course et, je dirai, de ma vie de tous les jours.

En étant au présent, mon corps et mon esprit - je dis bien les deux car ils sont intimement liés - sont aux aguets, à l'écoute et anticipent les choses ou du moins tentent de le faire au mieux. Après, est-ce que je cours après le résultat? Je ne pense pas. J'ai fait mienne cette citation de Coubertin que l'on a si injustement détournée de son sens premier: +l'important, dans la vie, ce n'est pas le triomphe mais le combat, l'essentiel ce n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu+! Il ne nous dit pas +l'important c'est de participer+, bien au contraire, mais de mettre tout en œuvre, de se donner les moyens de se battre. Et c'est cela qui m'anime, mille après mille, le résultat ne sera que la conséquence de tout cet enchaînement qui depuis le début de ma collaboration avec Black Pepper et L'Occitane en Provence m'a permis de vivre ce rêve en grand.

Pour y voir plus clair dans cette quête infinie qu'est la compétition et qui m'excite au plus haut point, j'ai fait appel à un homme habité par l'exigence et la performance, un extraterrestre, Ronan Lafaix, longtemps coach sur le circuit pro tennis masculin. Ensemble, pendant deux ans, nous avons préparé cette course, étape par étape, océan par océan. Jamais je n'ai dévié de mon objectif, et c'est ce qui rend ma course aussi riche et intense. La vie est belle !"

(source AFP)

22 déc. 2020
2

Ça va lui faire plaisir à Jean Le Cam ! 😉
www.voileetmoteur.com[...]/101570

22 déc. 202022 déc. 2020
2

Jean Le Cam promus à l’ordre du mérite maritime. J'espère que cela fait entrer des Euros chaque mois?

Une croix, un ruban et une grosse médaille. On va pouvoir l'appeler l'Amiral!

22 déc. 2020
1

Avec un peu de chance, il pourra goûter le cassoulet de l'Élysée avec un très bon rouge 😅

22 déc. 2020
0

excellente la vidéo de Louis qui craque complètement en haut de son mât tellement il est content d'avoir réussi ses réparations ! bravo Louis et Forza !

22 déc. 2020
3

Bonsoir
Depuis quelques temps ce fil est un peu frustrant, ou sont passés les spécialistes de l'analyse météo et du routage ?
Il me semble qu'en ce moment la situation météo est interessante et assez complexe pour les premiers avec cet anticyclone qui va les bloquer contre la ZEA.

Je n'ait pas les compétences et le niveau pour discuter stratégie mais j'appréciais les avis des spécialistes, j'apprenais...

22 déc. 2020
7

Le problème ce sont les quelques roquets aboyant sans cesse, et mordant non stop parce qu'ils sont persuadés qu'ils savent mieux. Il est dur pour un roquet de devoir reconnaitre qu'il n'est pas l'omniscient qui sait tout mieux que les autres.

Alors la patience de ces spécialistes s'émoussent, ils en arrivent à se dire à quoi bon. Et ils s'en vont ailleurs partager leur savoir ou c'est apprécié par tous. Des endroits ou l'on dit merci. En fait dans des tavernes qui ne sont pas des arènes.

22 déc. 202022 déc. 2020
2

Exactement

22 déc. 2020
0

Bonjour
qu'arrive t'il à Romain Attanasio ?
Il est quasiment arrêtè .
JF

22 déc. 2020
0

Je pense qu'il laisse la proche dépression s'évacuer vers l'est avant de repartir.

22 déc. 2020
0

Est-ce une tactique, ou un pépin de pilote, voile...? En regardant la trace, on voit que ça s'est produit juste après un petit changement de cap, vers 16h30.

22 déc. 202022 déc. 2020
-3

Ventura : C'était tout l'intérêt du fil dédié à la stratégie.

Effectivement la situation météo est complexe et passionnante. Il y aurait eu beaucoup de matière à débattre.

Les rares "spécialistes" compétents qui s'exprimaient en ont eu assez d'être contredits par principe par des plaisanciers incapables de faire l'effort de comprendre des termes simples de navigateurs.

Le masochisme a des limites mais on nous en parlons ensemble en MP.

22 déc. 2020
3

C'est bien ce que je pensais mais je voulais l'exprimer. Je pense depuis le début qu on aurait du garder un fil dédié météo stratégie un peu pointu et un fil " faits de course". Mais bon....

22 déc. 2020
1

Tu as raison Viking35 , c'est bien dommage, c'est une science,qui a le mérite de ne pas être exacte, quand les égo s'en mêlent c'est vite fatiguant.
Il y en a un qui en voulant prendre le "lead" a cassé les échanges, c’est triste car ça manque manque. il ne suffit pas d'aligner un routage software pour se prendre pour un routeur, de toute manière ils ne sont jamais sur la ligne stricte du routage.
En plus, la course serrée est super.
Alors,le Jean, il va grimper? ou rester sur la glace?

22 déc. 202022 déc. 2020
1

Le Cam? Comme en virtuel sur VLM, je suis proche de sa position, c'est le choix que j'ai fait. Il se retrouvera au prés dans quelques jours.

Ce n'est pas gagné et c'est plus facile de décider en virtuel qu'en mer.

Mais je crains que son groupe ne soit bloqué par l'anticyclone qui se déplace vers le sud-est et la zone des glaces, comme risque de l'être C.Dalin et T.Tuyant.

22 déc. 2020
0

Une idée comme ça:
Quitte à devoir tirer des bords, lorsqu'on est dans la pétole, autant que ce soit au près et bénéficier ainsi d'un bon vent apparent, plutôt que tirer des bords au portant avec un vent apparent évanescent.

22 déc. 2020
7

Moi aussi, je déplore de ne plus avoir les analyses des "pointures".

Dommage que le silence des nombreux lecteurs qui se régalaient à vous lire ne fasse pas le poids face à une ou deux grandes gueules qui pensent qu'un avis vaut expertise.

22 déc. 2020
0

Hé, c'est à nous d’apprendre, non !!

22 déc. 2020
0

Allons soyons tolerent il faut de tout pour faire un monde surtout sur un forum , c'était aussi amusant d'une certaine manière

Louis va revenir il a un bateau en forme maintenant

22 déc. 2020
1

Jean Le Cam remonte au Nord choper le vent, Les 3 premiers vont s'engluer dans la pétole, c'est chaud bouillant la !

22 déc. 2020
2

"chaud bouillant la !", à cette latitude, impossible...😉

22 déc. 202022 déc. 2020
1

Bonsoir,
l'idéal c'est de se faire sa propre analyse, même si on est débutant.
Un tour sur Windy, un oeil sur la cartographie, de petits dessins sur un bout de papier pour imaginer la route possible avec un angle idéal par rapport au vent pour les bateaux à dérives, très ouvert 135° , ou bateaux à foils fermés à 90°. A 15nds, à 5 ou à 20nds.

Mon skipper favori ici à la maison dirige les réflexions à partir de l'analyse que j'ai préparé. Elle réfléchi, pèse le pour et le contre. Décide de foncer ou pas dans les grosses vagues. Aller au Nord faire du prés avec du vent, allez le long de l'a zone d'exclusion. J'amène mes contradictions mes solutions alternatives. Bref on fait à la maison ce qu'on fait au bateau. Toujours en écoutant complètement les arguments de l'autre. Puis on se décide ensemble pour une tactique.

Pour voir le fil d'une analyse et des choix possible, n'hésitez pas à écouter Yoann Richomme sur son facebook. Ou sur YouTube, tout les Lundi soir

En copie d'écran les 2 tactiques, celle de Jean Le Cam par le nord de l'anticyclone avce du vent au près comparé à celle de Yannick Bestaven par le sud, dans le toiut petit temps

Il y a une autre chaine Youtube qui fait de l'analyse, plus générale plus simpliste, mais cela permet de réfléchir avec une vue globale. Chaque semaine

Avec leur dernière analyse:

22 déc. 2020
0

De toutes façons il faut avoir des bonnes informations pour pouvoir donner un avis or en ce moment tout part en vrille.

Quand on regarde les détails des coureurs on en voit un dans 8 nœuds de vent qui avance à 16 nœuds et l'autre dans 11 nœuds avec le même angle qui avance péniblement à la vitesse du vent.
Quant à windy lui aussi par moment il est a lq rue et on a du mal à comprendre pourquoi les coureurs changent de route.

22 déc. 2020
1

Armel avait une sacrée avance en 2016, environ 2200Nm sur la tête de flotte et environ 3100 sur BP de Clarisse !

23 déc. 2020
3

Clarisse Cremer a le bateau de Gabart qui a gagné il y a 8 ans. C'est Louis Burton qui a le bateau de Le Cleach d'il y a 4 ans.

22 déc. 2020
0

Répondre, ne pas répondre ? Pas sûr que cela soit si intéressant...

Je ne suis en rien responsable du silence des deux collègues, étant au fond de leur cale ! (Mic... ayant même posté des infos déjà postées depuis 24 heures, mais il ne les avait pas vues, S. ne postant plus du tout !) Ils ne voient pas mes posts, et leurs posts avaient toujours leur fan-club attitré (à ce propos relire celui sur l'angle de descente des Imocas, et faites un petit schéma) même si ils étaient contredits par d'autres experts d'un autre niveau que nous tous ici (Bernot par exemple...).

Pour ceux qui sont en désaccord avec ce que j'ai écrit, j'attends encore vos arguments. Vraiment, j'ai attendu... J'ai toujours écrit que je voulais bien échanger, normal sur un forum. Je ne me suis pas, moi, engueulé vertement avec 3 autres membres du forum en les traitant d'ignares, de cons, bref, je ne pense pas m'imposer en étant une grande gueule, mais plutôt avec des arguments..., je ne me serai jamais permis d'écrire "là, machin DOIT empanner ce soir sinon..." ce que machin fera seulement 36 heures plus tard (à un moment il le faut bien !), machin connaissant bien mieux son affaire que moi sur un canapé bien au chaud et moi n'ayant jamais mis les pieds sur un Imoca, encore moins en leur dictant leur route au niveau de l'Equateur ; quelqu'un (Courtox ?) à un moment a demandé à ce que l'on soit plusieurs à poster des routages, j'ai joué le jeu, un peu tout seul... en rappelant les précautions d'usage des routages (ceux-ci se sont d'ailleurs révélés plutôt bons !), il me semble humblement que j'ai souvent apporté des infos au forum (étant souvent pour des raisons pro sur un ordi, et donc pas loin de twitter, fb, ou tout simplement des mises à jour de la carto - j'avais vu le cap de Romain ce soir à 18h02, qui en a donné l'explication ?) voire aussi souvent des réponses (même à ceux qui m'engueulaient, et sans être masochiste !), que j'ai soulevé de vrais problèmes, notamment du site officiel (les waypoints qui ont si souvent faussé le classement par exemple, ne revenons pas sur la colonne VMG qui entretient encore la confusion...) ou ailleurs (la transparence totale d'AT pour ses problèmes structurels et l'absence totale de photos de son safran. Même à l'arrivée... Curieux...).

Et donc oui, depuis qq jours, et pour un moment, je vais vous laisser tranquille, c'est ce que certains voulaient, il m'a semblé...

Tant mieux non ? Le forum est plus calme. Dommage, maintenant certains autres s'en plaignent... On ne peut pas tout avoir...

Bonnes fêtes à tous, vraiment à tous... Et une grosse pensée à tous les marins !

23 déc. 2020
0

bien d'avoir donné ton avis.
Mais , au bout du clavier , certains veulent de l embrouille du corps à corps et de l arène.
Restons simple et puisque que l'on ne peut pas vraiment naviguer ( sauf moi ,of course ) soyons heureux de regarder ces F 1 de la mer qui nous permettent de naviguer au chaud et au sec.

23 déc. 202023 déc. 2020
0

Un peu chiant quand même, pas grave, mais chiant... 😉🥂
J'aime bien le monde, comme disait.....

23 déc. 2020
1

Oui il est tard je sais, j'ai toujours aimé voir la terre vue comme ça...
www.vendeeglobe.org[...]-glaces

23 déc. 2020
3

Bonjour,
Je recommande le message de Yannick au réveil, ça met la pêche !

Quand on voit sa trajectoire, comparée simplement aux autres, on comprend pourquoi il est devant !

www.vendeeglobe.org[...]a-venir

23 déc. 2020
0

bonjour!

j'aime bien l'écouter en podcast : il a le sourire dans la voix (et un bel accent qui ressort de temps en temps).
j'aimerais bien le voir s'envoler (s'il reste devant avec un peu de chance les commentateurs prononceront correctement son nom à la fin du VG, et arrêteront de prononcer à "aven" comme dans Pont-Aven) mais lire la situation météo n'est pas simple!

allez le sud (ouest)!

23 déc. 2020
0

Le 28 décembre, c'est son anniversaire... un capricorne du sud-ouest c'est très têtu !

23 déc. 2020
1

pour le moment ça se passe bieng : il a touché plus de vent au nord de la bulle et ça peut durer, il peut creuser l'écart.
je croise les doigts!

24 déc. 2020
0

ça va toujours bien pour Bestaven.
dans quelques heures cela peut être encore mieux.
il continue vers le point Nemo
et dans trois jours il va vers le sud?
quelle drôle de météo!

23 déc. 2020
1

un article avec Beyou dans La Croix

humainement intéressant et honnête :
«C'est dur de faire une croix sur cette victoire sur le Vendée Globe. Passer à autre chose... Tout le monde m'a dit ça: +prends du plaisir sur l'eau+. Enfin bon, c'est facile à dire mais switcher dans ta tête de +Je suis là pour gagner le Vendée Globe+ à +Je suis là juste pour faire le tour du monde+, c'est une démarche vraiment pas simple. Ca a pris un peu de temps. J'avoue que j'évite toujours de regarder la tête de la flotte parce que ça me fait un peu mal. Je suis toujours en course et faut se satisfaire de ça.»

23 déc. 2020
0

ça fait sourire : Article de Damien Seguin " Ça va pas mal, je ne peux pas dire que ça soit une journée très passionnante, il y a des jours comme ça où il n’y a pas grand-chose à faire à bord : il fait gris dehors, il n’y a pas beaucoup de vent, on fait de la ligne droite, ça manque un peu de rythme pour moi. Donc j’ai tourné en rond, c’était ça le programme de la journée !

On fait de la ligne droite donc j'ai tourné en rond... il revisite à sa façon la notion d'orthodromie ou il a trouvé le bouton vision sphérique sur son logiciel de cartographie...
Bon, ça fait sourire. Damien fait vraiment une belle course.

23 déc. 2020
0

Je n'ai plus le tableau du classement depuis hier soir sur mon smartphone que ce soit avec chrome ou Firefox.
Avez-vous le même problème sur ordinateur ?

23 déc. 2020
0

même problème pour moi, sur i phone comme sur ordinateur.

23 déc. 2020
3

bonjour
je demandais hier ce qu'avait Romain Attanasio. sans réponse.
je le vois ce matin toujours englué au même endroit ou à peu près.
est ce un vrai problème ou le site non à jour
PERSONNELLEMENT je trouve le site du VG NUL
la carto est bien mais le reste ZERO. Aucune info à jour. c'est toujours avec des heures de retard
qu'elles arrivent , quand elles arrivent.
les flashs sont affligeants
Pas très bon pour les sponsors !
Je persiste et signe.
JF

23 déc. 2020
0

Jfrancois,je t'ai répondu hier, je pense qu'il ralenti (ainsi que Clarisse) pour laisser le temps à la dépression de s'évacuer vers l'est.

23 déc. 202023 déc. 2020
0

oui j'ai lu mais les autres continuent d'avancer . d'où ma nouvelle question :
pourquoi lui n'avance plus dans le bon sens d'autant qu'il se dirige au centre de la bulle de calme
on voit que Clarisse Cremer sur BP fait de l'est pour s'en échapper .
merci
JF

23 déc. 2020
0

Je m'étais aussi posé la question plus haut. Etait-ce une tactique, ou un pépin de pilote, voile, car en regardant la trace, on voyait que ça s'était produit juste après un petit changement de cap, vers 16h30.
En fait il semblerait que le point ait été enregistré juste au moment d'une manœuvre.

Quoiqu'il en soit, lui et Clarisse, sont englués dans une molle, d'où leur faible, voir très faible, vitesse.

23 déc. 202023 déc. 2020
2

Bonjour,
Pour les afficionado de la meteo prévisionniste tout est mâché expliqué sur le site.
Courtox a raison il faut faire l'effort on a tous les outils nécessaires sur le net.
Après les batailles d'égo des forumeurs ne m'intéressent pas et révèlent le manque de tolérance de certains...
Ne quand même pas oublier déjà que les fichiers gribs de la météo de l'instant T ne sont pas exactement la réalité.
Les infos de vent sont à prendre avec des pincettes.
Le seul qui peut dire ce que le skipper a vraiment comme conditions c'est lui-même !
Après prevoir les mouvements des dépressions et anticyclones et leur évolution c'est des fois un pari,et des fois facile à deviner.
Et la météo après 6/7 jours je reste dubitatif...
Je me souviens d'une réaction violente de je ne sais plus qui quand je m'étais moqué de sa prévision à une semaine sur l'Atlantique sud .
Évidemment rien ne s'est déroulé comme prévu...
L'anticyclone de Ste Helene bien malin a bougé bien plus et la situation a été très compliquée à gérer pour les coureurs.
Il aurait pu prévenir Heo quand même le coquin !

23 déc. 202023 déc. 2020
3

Bonjour,
je n'ai de soucis à voir le classement sur iPhone iPad Tablette Sailproof Macboopro et iMac. Quelques soit l'explorateur.

Les systèmes météo étant à peu prés établis on a les 3 tactiques bien visibles
=>En tête les 3 larrons essayent de ne pas se faire manger par la Bulle anticyclonique.
=>Le groupe de chasse , essaie de passer par le nord de cette bulle pour redescendre après, ils vont perdre 200 milles facilement par rapport à Yannick, Charlie et Thomas

juste derrière eux, un courant fort de vent à plus de 40nds avec de grosses rafales se dessine.

=>Louis risque de le recevoir sur la tête car il continue tout droit vers l'Est
=>Derrière Clarisse ne "freine" pas, elle monte dans le petit temps cap au 45° pour franchir ce gros temps par le Nord. Romain essaie avec trop de nord dans son cap, je ne comprends pas trop. Dans la journée on le verra mettre de l'Est au 45-50°
=>Derrière il y a Armel qui cavale plein Est, il va se taper la fin de l'épisode venteux, à moins qu'il ne se décide à monter au 55° pour passer plus haut. Ce que je ferrais. J'adore ce bonhomme, plein de philosophie qui vit pleinement son VDG on utilisant au mieux son bateau, sans oublier de se reposer.

Je vais aller chercher le pain et journal dans la petite tempête de Sud Bretagne. A pied dans les rafales, cap au 90° au vent arrière par la plage puis tirer des bords au retour par les marais.

Bon appetit

23 déc. 202023 déc. 2020
0
  • 1 pour Courtox et les membres qui partage leurs compétence météo , que je lis en silence ... je me sens plus vraiment en phase avec les nouvelles aides a la nav j'ai fais le tour du continent africain sans routeur, le pilote n'était en fonction qu'a 50 % du temps ... en gros j'apprend beaucoup en vous lisent , et je trouve très bien toutes ces aides ... mais j'aime aussi quand je navigue loin cette part d'inconnu qui me permet d'adapter ma route en temps réel , comme un vulgaire plaisancier que je suis le but est d'arrivé entier ; un jour de plus ou de moins je m'en fou ...

merci pour toutes les cours de météo et de routage des spécialistes c'est super intéressant ...

bonne fête a tous

23 déc. 202023 déc. 2020
2

Je t'avoue que j'ai plus souvent le nez sur mon baromètre enregistreur que sur les routages de la tablette.
Ces routages sont juste des suggestions pour alimenter le cerveau et surtout vérifier des hypothèses.
Merci pour ton partage d'expérience

23 déc. 2020
2

Senetosa fait remarquer, qu'il y a des risques à être trop près de la ZEA, car avec la grosse dépression qui arrive et les vents fort de NE qui vont avec, en cas de pépin sur le bateau, il n'y aurait pas d'échappatoire vers le Sud.
Il est donc plus prudent de monter un peu au Nord.

23 déc. 2020
0

par contre si les 3 premiers arrivent a passé dans le couloir ils vont creuser un bel écart avec leur poursuivant , on est toujours dans l'élastique

23 déc. 2020
0

Calypso:Je pense que seul le premier a de bonnes chances de ne pas être rattrapé ar l'anti cyclone .

Si c'est le cas il aura entre 600 et 800 milles d'avance au Horn.

23 déc. 2020
0

oh il reste du chemin jusqu'au Cap

23 déc. 2020
0

800' n'était-ce pas l'avance de Le Cleac'h à l'entrée dans l'atlantique ?

23 déc. 2020
0

Louis Burton, qui d'après sa trace, au cap 90° a été à un mille de la dite ZEA, dans 25 nœuds de vent NNE, est maintenant cap 85° et ne doit pas être très tranquille.

23 déc. 2020
0

Si l'autre jour, JLC avait pu continuer au nord ça aurait changé la donne.
Il n'a pas osé juste pour une paire d'heure.

23 déc. 202023 déc. 2020
2

Je vous montre un exemple de ce qu'on fait ici à la maison. On simplifie ce qui est visible sur Windy et sur la cartographie du VDG, en traçant sur une feuille A4. On positionne les Dep, les Anti, on essaie de comprendre la circulation des flux et l'évolution probable à 48h des hautes et basses pressions.
On étudie le resserrement des isobares pour connaitre la force probable du vent

Ensuite pour chaque groupe de bateaux on tente de faire une route la plus sage pour ne pas se faire écraser par plus de 40nds de vent et rester à 3 ou 4m de houle maxi.
Sur chaque bateau on écrit l'initiale de son Prénom.

Cela donne ce style de dessin.

Ensuite je me lance dans Avalon Routing pour vérifier nos stratégies et étudier des alternatives possibles en posant des waypoints .

A vous de vous lancer. C'est très formateur, même si on fait des erreurs. Allez sur le site de l'école nationale de voile pour progresser dans la lecture des trajectoires possibles de ces différence de pression.

Je ne trouve pas de bonne solution pour Charlie, de même Thomas c'est pas trop clair, pour Yannick il va avoir chaud au fesses.
La place que je préfère c'est celle de Jean Le Cam, ou Armel Tripon.

23 déc. 202023 déc. 2020
1

Attention avec le plugin Regadata dans Windy il y a une erreur de positionnement des bateaux ...erreur de calcul de date à cause du passage du méridien 180° ...
Les bateaux sont en doubles ...toujours aussi complexe ce passage avec le changement de jour.

Ainsi, quelqu'un voyageant vers l'ouest et franchissant la ligne de changement de date doit ajouter un jour à la date qu'il s'attendrait à avoir s'il ne le faisait pas. D'une façon similaire, un voyageur vers l'est doit retrancher un jour. Ainsi, à l'instant précis où il est minuit sur la ligne de changement de date, toute la planète devrait être à la même date.

23 déc. 2020
0

Pourquoi N Troussel (Corum l'Epargne) a-t-il démâté?

A-t-on des éléments aidant à comprendre?

23 déc. 2020
1

c'était prévisible j'espère que tous ce passera bien pour lui

Sébastien Destremau : " Pas raisonnable d’envisager de poursuivre le Vendée Globe sans un arrêt "

" On est pas mal, depuis trois jours et pendant encore quelques jours, on va avoir de superbes conditions avec des températures douces, du soleil et du vent portant de 15-20 nœuds qui nous pousse vers l’Australie. Ce ne sont pas des conditions pour aller vite, mais c’est parfait pour amener le bateau en Australie en un seul morceau. 



Pour l’instant, on ramène le bateau en Australie. Dans l’état dans lequel il est aujourd’hui, il n’est pas raisonnable d’envisager de poursuivre le Vendée Globe sans un arrêt. Après, est-ce que cet arrêt sera un abandon et une poursuite hors-course, ou un arrêt pour renforcer ce que j’ai fait : je n’ai pas la réponse. Ce serait dommage d’arrêter le Vendée Globe en Australie en sachant qu’on peut continuer encore après. Mais au niveau de la Nouvelle-Zélande, tu es sans filet : il faut traverser le Pacifique, c’est long, donc il faut entre sûr d’avoir le matériel suffisant à bord pour aller jusqu’au cap Horn. Après le cap Horn, tu es en sécurité. Pour l’instant, on n’a pas encore trouvé la solution pour améliorer ce qu’on a à bord, et sans solution, ça ne sert à rien de continuer. Dans l’état dans lequel le bateau est aujourd’hui, il ne peut pas rentrer aux Sables-d’Olonne.

Aujourd’hui, la stratégie est confuse. Mon objectif est de chercher des solutions de réparations avec le matériel que j’ai à bord : je vais essayer de m’arrêter dans la baie de l’Espérance en Tasmanie qui m’avait porté chance la dernière fois, et puis prolonger au moins jusqu’en Nouvelle-Zélande pour tester les réparations. Et puis continuer après la course. Sinon, je devrai m’arrêter pour acheter des pièces à terre avant de repartir hors course ".

Sébastien Destremau / merci

23 déc. 202023 déc. 2020
0

Pour CORUM, on a pas de détails. C'était le bateau le plus récent.
Sur les nombreuses vidéos disponibles, on constate qu'à chaque choc avec des vagues, appuyé sur son foil, le mât encaissait de grandes déformation de la tête avec assouplissement des étais. Le mat était pas assez bien tenu d'avant en arrière.
Idem par mer plate et fort vent, le foil sous le vent décroche de temps en temps, le coup de frein projette vers l'avant le mât.

Avant le lever du jour, j’étais dans ma bannette, j’ai entendu un grand bruit, je suis sorti et il n’y avait plus de mât. C’est la fin de cette aventure Vendée Globe 2020 (…). Il faudra revenir, on va réfléchir à tout ça (…) » expliquait le skipper de CORUM L’épargne dans un audio envoyé du bord ce midi. Sur son IMOCA le plus récent de la flotte de ce 9e Vendée Globe, Nicolas Troussel affichait pourtant à la vacation de 5h une réelle satisfaction d’être parfaitement dans le match sur cette course de vitesse à plus de 20 nœuds pour rejoindre le Pot au Noir.

Les premières analyses de la cause du démâtage de Corum L’Epargne ne devraient que partiellement les rassurer. Car, selon nos informations, ce ne serait pas une cause technique, genre un défaut de fabrication, qui aurait provoqué l’incident, mais d'autres facteurs comme la vitesse du bateau (et donc le choix de voiles), à cet instant-là, provoquant une surcharge fatale dans le tube de mât.

Ce n'est pas le gréement qui a lâché mais le mât lui même

C'est Michel Desjoyeaux qui a construit le bateau dans son chantier de Mer Agitée, il ne va pas dire que c'est de sa faute à la conception/construction, il rejette tout sur la jauge IMOCA qui n'a rien changé aux mats, alors que les grands foils arrivaient

Il y a un souci avec ces mats monotypes, ils ont été conçus avant qu’on mette des foils sur ces bateaux. Ils ne sont plus assez costauds et safe pour la navigation actuelle.

23 déc. 2020
0

Pas très rassurant pour le reste de la flotte équipée de foils tout ça..

23 déc. 2020
0

Tiens on dirait que le site de VG a été modifié.
Sur mon smartphone toujours j'étais sur la cartographie et w'un coup ça a basculé sur le classement qui avait disparu précédemment. Maintenant quand on tape sur la tronche du skipper ça affiche tout son pedigree alors qu'avant on était obligé de passer par les méandres du menu.
Je pense que c'est pareil chez vous

23 déc. 202023 déc. 2020
-1

Le mât de Corum aurait cassé pour défaut de construction/conception.
Les mâts étant monotypes.
Ne faut-il pas craindre d'autres ruptures si des conditions de navigations similaires à celles rencontrées pas Corum se représentaient?

23 déc. 202023 déc. 2020
1

Y a t'il quelqu'un d'autre qui le voit ou ai-je la berlue ?
Il y a un bateau nommé Scooby Doo qui apparaît sur la cartographie juste avant le Horn.
Oupss je viens de comprendre le mystère c'est un virtuel régata.
J'ai dû appuyer sur ce bouton au lieu du quadrillage.

23 déc. 2020
2

L'image du jour, magnifique, par Clarisse Cremer

m.youtube.com[...]/watch

23 déc. 202023 déc. 2020
0

Et du coup c'est mon avatar qui est aux anges...

En ai-je passé des heures à regarder les albatros.

23 déc. 2020
0

ca s'arrange pas sur MERCI

23 déc. 2020
1

je trouve la vacation de Sébastien intéressante détendu le garçon !!!

23 déc. 2020
0

Pour être détendu, il est détendu... Ce n'est peut être ni le lieu ni le moment, mais bon c'est son choix...

23 déc. 202023 déc. 2020
0

Si cela continue comme cela il y en 6 qui vont passer de front au Horn.
OK à 4 à 9 noeuds de moyenne cela risque d'être long

Pour l'instant c'est Damien qui a un bout de son bateau qui dépasse du Groupe. Le bateau de tête est 375 milles nautiques devant lui, c'est Yannick

On dirait le tour de France à vélo, par moment.

Si ils veulent vraiment du vent, on en a plein ici en ce moment, pourquoi aller si loin dans le sud pour ne pas avoir les 45nds rafales à 60 qu'on a ici à la Pointe de Bretagne.
A l'abri dans la baie de Quiberon 45nds de moyenne avec de chouette rafale.
Le capteur de vent à la plage en bas de chez moi est parti avec la plus grosse.

23 déc. 202023 déc. 2020
2

ah oui, joli!
de mon côté je me prépare à affronter des rafales à 12 noeuds.
ça me permet d'être dans l'ambiance des leaders

23 déc. 2020
0

Louis va pas rigoler dans les heures qui viennent, au près dans 30 nds avec peu de marge de manoeuvre par rapport à la ZEA... Espérons que ses réparations tiennent !

24 déc. 2020
0

ça va pour le moment... sur la carto il paraît moins près de la ZEA que ce qu'il dit : 1 NM ?

www.vendeeglobe.org[...]n-agite

24 déc. 2020
0

C'est bien ce que j'avais vu sur sa trace, comme indiqué plus haut.
Un risque calculé car il va vite, mais le moindre pépin, même mineur, et il se retrouve dans la ZEA.

24 déc. 2020
0

Au près, il risque moins l'empannage impromptu...

23 déc. 2020
1

Un billet instructif du Dr Chauve :

www.vendeeglobe.org[...]-niveau

24 déc. 2020
0

le telegramme du jour :que mangent-ils?

www.letelegramme.fr[...]581.php

24 déc. 2020
0

C'est bien mais on se sait pas ce que mange JLC.

24 déc. 2020
4

Isabelle Joske...fait une course magnifique...sur un bateau ancien....avec un budjet qui nest pas au top.
Dommage que lon parle (très) peu d'elle....c'est vrais aussi quelle communique peu...

24 déc. 2020
1

Mais si on en parle :

www.ouest-france.fr[...]7097451

J'ai lu aussi un article récent qui ne parlait que des filles, et surtout d'elle, je sais plus où ?

24 déc. 2020
-1

il me semble que Charlie a pris la bonne option meilleur que Thomas qui va resté dans le petit temps au raz de la limite des glaces ,pas bon
par contre les poursuivants restent dans du vent qui vont les accompagné durant pas mal de temps encore ..

24 déc. 2020
0

Je craint qu'il ne se fasse rattraper par la bulle anticyclonique qui est derrière lui.
Et là il aura du mal a s'en sortir.
Mais dans cette zone on constate souvent qu'il y a des différences importantes entre les prévisions et la réalité.

24 déc. 2020
0

il est, tout de même, très facile de charger un fichier météo évolutif pour voir l'évolution de la météo à 5/10 jours pour se faire une idée des choix possibles pour chacun; c'est à la portée de tout le monde; sans aller jusqu'à faire des routages, si cela ne vous intéresse pas

24 déc. 202024 déc. 2020
1

Il y en a 5 qui vont passer le réveillon ensemble. Ils ne peuvent pas se mettre à couple car ils n'ont pas de pare-battages. Les VHF seront allumées je pense.
3 bateaux en 3 milles sur la même ligne de front.
puis plus bas Isabelle juste derrière Damien

Clarisse et Romain , vont se faire manger par Armel

Dans quelques heures ils vont virer de port pour passer au dessus de la bulle anticyclonique, toujours au près serré, mais en ligne de fil cette fois ci comme une escadre à la parade.

Louis Burton à ras de la zone interdite a bien marché, mais il devra faire du nord pour s'en écarter comme tout le monde, à moins que?

24 déc. 2020
0

Je ne vois pas trop d'où tu sors cette affirmation qu'Armel va ratrapper les deux autres : il est à quoi 200 miles derrières dans des petits airs alors qu'eux vont toucher du vent. Bref, c'est plutôt l'inverse, ils vont le distancer

24 déc. 2020
1

Tu as raison dans l'immédiat, mais ils vont ensuite rejoindre une zone de hautes pressions qui, je pense, permettra à Armel Tripon de revenir sur les deux de devant, voir même sur le groupe Le Cam.

Bon noel à tous.

24 déc. 2020
2

Romain c'est certain sous peu, mais Clarisse va toucher du vent bientôt et va probablement bien accélérer

24 déc. 202024 déc. 2020
3

Le sujet ne manque pas d'hypothèses pour débattre

esayer de vous abonner à ceci

Actuellement le débat ici à la maison à l'heure du café est entre l'expert mon skipper , son père Capitaine au long cours de 98ans qui a navigué sur toutes les mers du monde et moi le navigateur du dimanche.

Cela rigole dur, même si on est pas d'accord sur la route à prendre, ni les techniques de réglages, on échange avec plaisir, merci au Vendée Globe d'animer nos petites réunions de famille.

Je vous monte les routages prévus pour le trio de tête, cela part dans tous les sens

Puis Louis avec Boris et Jean Le Cam, pas de chance pour Louis.

Pour Armel Tripon, c'est sur que je rêve! mais c'est celui qui habite le plus proche de chez moi, donc je suis un peu chauvin, normal.
3ème copie d'écran entre Armel et Clarisse, avec une vue à 72h

24 déc. 2020
0

a faire des zic zac ainsi ils ne sont pas pret d'arrivée

24 déc. 2020
1

Bon allez, moi je place Armel Tripon devant Clarisse Cremer lundi qui vient et peut être mème avant, à partir de maintenant ça va se lâcher et ne pas rester sur la réserve, on va enfin voir le réel potentiel d'Occitane, cela dit on l'a déjà vu, et pour l'heure Tripon manœuvre pas trop mal , dommage ce retard pris au début du VG.

Joyeux Noël à toutes et à tous et molo avec la tisane.

A LUNDI

24 déc. 2020
-1

si l'on compare les écarts entre les premiers arrivés du VG avec les étapes du tour de France on doit avoir vu les distances parcourues un écart d'une épaisseur de pneu ..un rien ..

24 déc. 202024 déc. 2020
0

N'y aurait-il pas un petit Jésus sympa qui pourrait sortir de son fauteuil et nous balancer une 17ème page et en discussion comme l'a demandé plusieurs fois Flora ca va nettement mieux.
Là ça commence à faire long.

Joyeux Noël à tous

24 déc. 2020
4

On a dit qu'on va jusqu'à 300, ça va être calme ce soir de toute façon !

BON NOËL A TOUTES ET TOUS !

24 déc. 2020
0

C'est déjà Noël pour les premiers qui ont passé l'antiméridien...

24 déc. 2020
0

Et oui c'est noël en mer !!
www.vendeeglobe.org[...]o-ho-ho

www.vendeeglobe.org[...]nifique

Joyeux Noël à Vous toutes et tous ! 🍾🥂 et aussi 🍼🍼 😁😉...

24 déc. 2020
3

Je trouve Louis Burton tres audacieux, et judicieux dans ses routes. Bravo à lui, toujours positif malgré les soucis qu'il rencontre, belle abnégation et personne très attachante.
Je lui souhaite de faire une belle fin de course

24 déc. 2020
4

c'est l'histoire d'un mec !!!

24 déc. 2020
0

Ah dommage, ça coupe brutalement pour la pub... j'adore ce mec ! ;-)

24 déc. 2020
0

Pour l'instant on fait de l'ESt tout va bien.
Noël c'est tendre la main

24 déc. 2020
1

Cette année, le père Noël est romain...

www.dailymotion.com[...]x7ya51w

Bravo !!!

25 déc. 2020
0

bonjour
joyeux Noël
vous avez vu la course de l'Occitane ?

il a repris 500 mn depuis le cap Leeuwin sur la tête de course.
sauf ennuies mécaniques je le vois bien dans le top 5 voire mieux
JF

25 déc. 2020
0

dans les heures et m^me jours a venir ça ne va pas etre simple pour tout le monde et encore moins pour le groupe des "chasseurs" qui ne peuvent plongée Sud a cause de la limite d'exclusion dû aux glaces ... par contre ce n'est sera pas encore un vent favorable aux foils

25 déc. 2020
1

Au pointage de 9 heures Charlie Dalin a repris la tête, et Thomas Ruyant continue sa dégringolade...

25 déc. 2020
0

JLC et Boris doivent se parler de vive voix. Ils ont du s'échanger les cadeaux cette nuit.

25 déc. 2020
0

sur la "route météo", Bestaven est toujours 1er et, Ruyant, toujours 3ème; ils sont montés au nord pour tirer partie de la dépression qui s'y trouve

25 déc. 202025 déc. 2020
1

Oui je pense que Yannick va reprendre sa place de leader, mais Tomas ?

25 déc. 2020
0

Lire Thomas, évidemment...😉

25 déc. 2020
4

Isabelle continue sa bonne progression : 6e au dernier classement ! waouh !

25 déc. 202025 déc. 2020
0

Une ti't video.
Incroyable ce temps calme et la mer plate dans les "50e hurlants" !

www.dailymotion.com[...]x7yb4v7

25 déc. 2020
2

Jean Le Cam et Boris Herman (l'Allemand comme l'appelle Jean) sont roue dans roue, à touche que veux tu.
Boris n'a plus d'AIS en fonction ce qui gêne Jean, car il n'a pas toujours la tête dehors pour l'observer.

Isabelle Joschke, est bien dans son élément de course de fond. Elle fait marcher le bateau et son skipper dans la sagesse. Je l'ai rencontré une fois, elle m'avait impressionné par son calme et sa résolution. Moins dans le style régate que Samantha Davies, mais avec le même soucis de la précision identique dans la préparation du bateau.

25 déc. 202025 déc. 2020
0

Bon ...C'est bizarre par l'AIS que j'ai toutes les 3 minutes, je vois que Yannick a viré de bord, il est bâbord amures cap au SE, c'est bien il va glisser dessous la dépression et pas trop dedans, donc toujours au près serré

Mais ...Charlie a abattu en grand cap au NW, enfin vu par son AIS depuis 20 minutes, vérifié toutes les 3 minutes. C'est peut être pour bricoler un truc?

MAJ: OK il est revenu cap au NE, c'était temporaire. Si tout continue à se déplacer dans ce sens, Yannick et Charlie devraient se croiser pas trop loin l'un de l'autre

Dans le groupe de chasse ..."on" fait de l'Est tout va bien pour Jean Le Cam qui se déplace avec l'anticyclone à 10 à 11nds de vitesse ce qui est bien meilleur que les 2 bateaux de tête. Benjamain a décidé lui d'obéir aux sirènes du routage, il a viré de bord cap au Nord. Ce calcul est étrange, mais les outils de calcul ne sont si bon que cela.
SI Jean Le Cam "obéit" aux outils informatiques il devrait virer vers 6h demain matin, le fera t il?

25 déc. 2020
1

Thomas Ruyant a fait une route différente. Il a anticipé en faisant du NE avant les autres. ça peut être payant pour la suite. Par rapport à l'orthodromie, il est 7ème, mais je le vois rapidement remonter au classement.

25 déc. 2020
0

Si on regarde les méteos à 2-3 jours, ça pourrait effectivement se révéler payant, mais ça reste une option risquée.

25 déc. 2020
0

Holà
C'est étonnant car elle dit dans une de ses dernières vidéos qu'elle calme sa monture pour ne pas casser dans la pire zone au niveau secours...
En fait elle tartine quand même !

25 déc. 2020
1

Une question. On se base sur des indications météo mais finalement on ne sait s'ils sont le reflet exact sur zone. Il doit y avoir des décalage plus ou moins importants

25 déc. 2020
0

Les vitesses et direction des vents que nous fournissent les chiffres de la cartographie ne sont ceux que reçoit le bateau en réel. C'est toujours les simulations de la NOAA qui donnent ces chiffres et graphiques. En atlantique Nord, il y a pas mal de capteurs sur des bouées, des cargos, des avions qui permettent de fournir des points avec des certitudes aux calculateurs, dans l'hémisphère sud, il n'y a pas grand chose pour corriger ou confirmer les calculs. C'est le marin avec son feeling qui est le mieux placé.

Dans pas longtemps les AIS Class A auront cette possibilité de nous envoyer vitesse horizontale et verticale plus la direction . Bien moins cher qu'avec une connexion directe comme en ce moment, l'iridum en permanence c 'est très cher.

On doit pour l'instant "interpréter" ces prévisions.

Il est certain qu'un bateau à 20nds de vitesse avec 5nds de vent donné par la cartograpohie, c'est pas bon!

25 déc. 2020
0

C'est bien ce qu'il me semblait, au marin d'apporter les corrections et JLC semble être bon

25 déc. 2020
0

Jean Le Cam en direct aux infos de la 2, d'ici peu !

25 déc. 2020
0

Une révélation pour moi : le point Nemo, pas romantique du tout :

"C’est l’ingénieur croato-canadien Hrvoje Lukatela qui mit en avant ce pôle maritime d’inaccessibilité en 1992… Depuis ses origines, ce « cimetière spatial » a reçu près de trois cent morceaux venus de l’espace dont la station soviétique Mir de 124 tonnes (désorbitage le 23 mars 2001). Il faut souligner que les fonds marins sont à plus de 4 000 mètres de profondeur, au pied de la dorsale Est-Pacifique qui s’étend du golfe de Californie à l’Antarctique…"

:-(

25 déc. 2020
0

Si Jules Verne apprend ça il va renier une bonne partie de son œuvre.

25 déc. 2020
0

"Depuis ses origines, ce « cimetière spatial » a reçu près de trois cent morceaux venus de l’espace dont la station soviétique Mir de 124 tonnes" C'est une coïncidence ou on a une explication ?

25 déc. 2020
6

Bin c'est le point que l'on vise! Choisir Paris comme point de chute passerait moins bien dans les médias...

25 déc. 2020
0

Pas une coïncidence, non, une volonté !

www.vendeeglobe.org[...]ibilite

25 déc. 2020
0

Excusez ma naïveté, je ne pensais pas qu'on pouvait programmer le sabordage d'un satellite. Quelque part, à mes yeux, c'est hallucinant. Après les décharges d'ordures terrestres, on a les décharges d'ordures spatiales.

25 déc. 2020
0

Oui je suis d'accord avec toi. Si les satellites et autre station étaient laissés dans l'espace, il y aurait des risques de collisions avec les autres satellites. C'est d'ailleurs déjà une vraie poubelle là-haut. Du coup, maintenant, chaque fois que c'est possible on programme ou pilote le satellite défaillant pour se suicider sur le point Nemo.

25 déc. 2020
0

Ce ne sont pas des ordures spatiales, on les a envoyées la haut alors on les récupère.

25 déc. 2020
2

Non, on ne les récupère pas. On les noie à un endroit où personne ne va. Les récupérer, cela voudrait dire les recycler.

25 déc. 2020
0

Pas faux

25 déc. 2020
0

Je l'ai appris moi aussi à cette occasion !
Le pire c'est qu'il y en aurait des milliers (?) qui tournent là haut, susceptibles de retomber n'importe où...

Vrai ou faux ?

26 déc. 202026 déc. 2020
1

Ils en ont causé ce matin sur France-inter... un projet de ramassage de gros morceaux serait en train d'être mis au point, mais les petits et même tout petits restent un gros problème car ils peuvent causer des dégâts aux satellites en fonction et autres stations spatiales. Bientôt on parlera de collisions avec des OSNI (Objets Satellisés Non Identifiés)...

25 déc. 202025 déc. 2020
1

Vu sur Ouest France: remarquez c'est mieux que du "pessimisme"
En parlant de son fils Ruben.

25 déc. 2020
0

Un stagiaire de l'intérieur... ;)

25 déc. 2020
3

Au vu des trajectoires des premiers, au dernier classement, on se dit que le groupe des sages emmenés par JLC ont bien raison de temporiser... ça manque de panache, mais ils se prennent moins la tête !

25 déc. 2020
0

Je ne sais si c'est une impression mais il me semble qu'il y a moins de casse depuis qu'ils sont dans l'océan indien ou le passifique que lorsqu'ils naviquaient en Atlantique. Peut être moins de saloperie flottant entre deux eaux

26 déc. 202026 déc. 2020
1

Pas d'OFNI? Normal, l'eau est propre en surface, les satellites sont au fond normalement. Là où ils sont, aucun navire de commerce ne passe, aucun conteneurs ne peut tomber à l'eau. De plus les routes Nord - Sud des Baleines ne passent pas par là.
Il suffit de regarder cette copie d'écran du trafic mondial des navires actuellement. On distingue bien nos IMOCA seuls au monde dans cet espace.
2ème copie d'écran, la migration des baleines. Avec cette cartes Samantha, pouvait elle éviter son choc, avec arrêt buffet?

26 déc. 2020
1

Donc ils ne font même pas de veille visuelle je pari des irresponsable je vous dis

26 déc. 202026 déc. 2020
3

Calypso parlait de l'irresponsabilité des baleines...c'est du deuxième degré quoi !
Le -2, hummm...

26 déc. 2020
0

Ici certains n'ont aucun sens de l'humour, c'est bien triste
Question, je me demande s'ils ont un radar

26 déc. 2020
0

Les baleines et les cachalots, n'ont pas de radar mais un sonar. Les IMOCA ont un radar.

26 déc. 2020
0

Cousteau s'était bien planté et a induit beaucoup de monde en erreur en baptisant son émission "le monde du silence". Dans les mers et océans la pollution sonore due aux activités humaines perturbe sacrément les animaux qui y vivent...
Malgré son "effaroucheur à baleine" Hugo Boss a du abandonner !

27 déc. 2020
0

que représente les couleurs des navires ? le tonnage ou le type de navire ?

26 déc. 2020
-1

Comment pouvez vous dire que ce sont des ordures alors que tous les composants viennent de la nature.

26 déc. 202026 déc. 2020
0

Yannick s'est bien positionné sous la dépression qui est dans son nord, il va avancer avec elle. Bien sur du mauvais côté donc au prés serré bâbord amure, les foils vont le freiner.
Je ne pense pas que le groupe Jean Le Cam et Boris Herman, obéisse aux calcul des outils de routage. Car le vent
Thomas en 10ème position cherche à passer du bon côté de la dépression, il monte au nord, pour pouvoir faire du 20nds et rattraper le groupe de tête, en poussant son IMOCA dans ses limites.

On verra.
En tout cas c'est à suivre pour nous apprendre à négocier les dépressions

26 déc. 2020
0

Et le roi Jean à nouveau dans le top 3 au dernier classement, respect à la 4L :)

26 déc. 2020
26 déc. 2020
2

Tripon/L'Occitane a rattrapé Attanasio/Pure-Best Western ! Sam Manuard ne va pas manquer de travail dans les 4 ans qui viennent !

26 déc. 2020
0

J'aime bien la légende de la photo du bateau de Jean passant sous le vent de Boris...
Comme les propos de certains journaux radio ou télé qui présente le chassé croisé entre Charlie et Yannick avec des écarts minimes laissant à penser qu'ils sont à touche-touche alors qu'ils ont plus de 100 miles de décalage nord-sud...

26 déc. 2020
1

Alan Roura en difficulté : problème de quille, obligé de la bloquer dans l'axe.

www.vendeeglobe.org[...]abrique

26 déc. 2020
0

C'est pas lui qui avait des problèmes de pompe l'autre jour?
Je n'arrive pas à retrouver la vidéo .
Ici ls parlent de tuyaux. Je ne sais pas si c'est un Problème d'armature ou de sertissage mais c'est inadmissible de rencontrer ces difficultés sur unetelle course. Tout doit être éprouvé à la fabrication.

26 déc. 2020
1

Je ne connaissais pas Clarisse Cremer avant ce VG. Pour moi la plus belle surprise de cette édition c'est de la découvrir.

Enfin quelqu'un capable d'une part de parler élégamment sans mettre des "euh" tous les trois mots, et surtout de partager des émotions telle que le plaisir d'être en mer, la fascination de la danse des albatros, un coucher de soleil dans les mers du sud... Et toujours avec le sourire.

26 déc. 2020
1

C'est pour cela qu elle a été choisie. Elle a bien géré sa communication au travers de sa société lors de la belle mini.
Maintenant : bof , bof...
C'est pas le niveau d'une h. Mc Arthur qui pour sa première course- transat- est arrivée 1ere de sa classe 50 " pas vraiment préparée.
Joskles a eu une 1ere étape d'une mini fantastique.
Dommage qu il lui ait fallu tant de temps pour convaincre...

26 déc. 202026 déc. 2020
0

Clarisse, oui super communicante. Qui dit émotion dit sourire, mais aussi pleurs , crise de larmes etc ...Clarisse passe par toutes ces étapes. Maintenant qu'elle est bien dans son bateau et sa vie de marin au long cours, c'est tout sourire, au début ce n'était pas le cas.
Il ya toutes les personnalités dans ces 33 skippers. Ils sont tous très attachant.
Ma préférée c'est Samantha

26 déc. 2020
4

On a tous nos préférés, le mien c'est Armel Tripon, et si je devais choisir un bateau parmi tous les Imocas en course, ce serait le sien sans hésiter, il me plait vraiment beaucoup ce canote. Sinon, j'aime bien aussi Isabelle Joshke, peut-être justement parce qu'elle est à l'opposé de Clarisse.

26 déc. 2020
2

S'ils se prennent la dépression dans la tronche je vois bien Jean lâcher ses copains chasseurs à l'expérience.

26 déc. 2020
0

Moi j'aime bien Clarisse, je la trouve hyper nature, toujours son beau sourire, bon courage à elle!

26 déc. 2020
4

Belle vidéo de Miranda, le surf du début avec le bon son est super.

26 déc. 2020
-1

JLC c'est un sorcier c'est pas possible il revient en tête de la course alors qu'il avait 400 milles de retard ... comment fait-il pour faire dans chaque condition de vent mieux que tous les copains qui l'accompagnent ? jusqu'à present il n'a pas fait une erreur ..

26 déc. 2020
1

C'est Ce qu'on appelle l'expérience.

26 déc. 2020
0

Et le talent !

26 déc. 2020
0

@Flora on a passé les 300 😅😅😅

26 déc. 202026 déc. 2020
0

Ça va mieux pour Alan Roura, c'est reparti...
www.vendeeglobe.org[...]-course

26 déc. 202026 déc. 2020
3

Benjamin Dutreux a l'air d'avoir mis en fuite... j'espère qu'il n'a pas de gros problèmes...

|Edit} ça vient d'être affiché : Problèmes sur une voile d'avant sur OMIA - Water Family

Benjamin rencontre des problèmes sur une voile d’avant. Il a dû ralentir et modifier sa trajectoire afin de stabiliser la situation. Il est actuellement en contact avec l’équipe technique pour trouver des solutions et reprendre sa route au plus vite.

Pour rappel, le jeune skipper a choisi de s’extirper du groupe des chasseurs pour un bord à 90° de la route, plein Nord. Une option courageuse qui devait porter ses fruits dès demain midi...

Source : OMIA - Water Family

26 déc. 2020
0

A voir sa trace, ce brutal changement de cap, s'est produit vers 19h (UTC) depuis il aurait parcouru environ 10 milles vers le NO.
Si c'est un pépin (petit ou gros), espérons qu'il pourra le résoudre.

27 déc. 202027 déc. 2020
1

Benjamin est en route NE à 11nds. Son pépin de 19h, l'a amené à aller NW à partir de 20H, puis après une réparation ou solution temporaire, il est reparti NE à 20:30 environ , puis toute le nuit cap ENE à 7,5 nds pas plus
IL a touché du vent vers 5:00 pour marcher à 10,5nds mais pas plus.

27 déc. 2020
0

Et Thomas bondit de la 10ème à la 3ème place. "ça eut payé" comme disait l'autre Fernand.

27 déc. 2020
0

Ca doit être usant cette recherche de vent entre 2 anticyclone. C'est pas le cas de nos amis bretons chez qui une Bella s'invite. A vos amarres !

27 déc. 2020
-1

force 9 annoncée et vagues 7m maxi 12m vaut mieux resté au port aujourd'hui et demain

27 déc. 2020
1

Bonjour à l'Equipage : il faudrait créer le fil suivant SVP !

Seuls résidents de Petite-Terre

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (21)

Seuls résidents de Petite-Terre

janvier 2021