Variation intensité courant

J'ai un pb sur mon bateau : quand on pompe de l'eau les lumières du bateau déclinent avec la fréquence de la pompe à eau. Je pense qu'il s'agit d'une pompe à membranne. Cette variation est très nette. Je suspecte une section insuffisante des fils allant à cette pompe. Est ce exact ?
En guise de remède et compte tenu d'une configuration un peu compliqué des circuits, j'envisage de monter un relais avec les fils actuels et de tirer un circuit direct de la batterie vers la pompe (avec un fusible, bien sûr).
Existe-t-il des relais d'une vingtaine d'ampère à usage marine ?
Merci aux electriciens du groupe.

L'équipage
02 nov. 2004
02 nov. 2004
0

Quelques précisions
Bonsoir.
Ton probléme necessite de connaître quelques paramètres complémentaires : Quel type de pompe, A quoi sert-elle ou précisement la puissance nécessaire pour la faire fonctionner ?
Je ne comprends pas ce que tu veux faire avec ce relais.
La section des fils peut etre une explication mais il faut commencer par comparer la puissance disponible à la puissance nécessaire.
Bref, un peu plus de détails s'il te plaît !
A plus

02 nov. 2004
0

Ca parait pas con en effet
n'importe quel relais de camion (ce qu'on met en relais de masse de démarrage sur les bateaux métal) fera l'affaire et tant qu'à faire n'hésites pas à monter jusqu'à 30 amps ou + car les grosses pompes ont des appels importants.

Pour Jacques b :
Je crois que François n'a pas envie de tout recabler jusqu'à la table à carte. Il utilise le circuit existant pour l'excitation d'un relais qui ferme un circuit nouveau bien taillé pour la demande de sa pompe.

02 nov. 2004
0

j'ai la meme chose sur aloha
et je refais toute l'électricité cet hiver

connecteurs oxydés et quelques v perdus

amicalement

02 nov. 2004
0

classique !
j'avais le même problème pour la même raison : cables trop fins entre la batterie et le tableau de distributin en étoile.

Solution la plus simple: changer la paire de fil qui va de la batterie au tableau de distribution par du 16 mm2 au moins.

A partir du tableau (qui sera donc enfin alimenté à une tension à peu près constante), la distribution est en étoile, et si les fils de la pompe sont trop fins cela n'aura d'influence que sur la pompe et sur rien d'autre. Idem pour les autres consommateurs.

Toute autre solution sera partielle et le problème réapparaitra ailleurs.

C'est pas trop difficile à faire, et pas cher, ça fait le plus souvent 2 fois 5 mètres de fil.

Robert.

02 nov. 2004
0

Oui d'accord
mais pourquoi un relais alors qu'avec un circuit test direct il peut lever le doute sur la réalité ou non de son diagnostic impliquant la section des fils.
Je n'envisageais pas de solution au problème de François je voulais tout bètement etre certain que seules les sections et longueurs des conducteurs était en cause.
Bonne soirée
:-)

02 nov. 2004
0

un peu le même problème...
Depuis l'installation d'un autoradio CD en remplacement du vieux à cassettes.. dès que la pompe se met en marche, baisse (peu perceptible) de l'intensité de la lumière mais surtout arrête de l'autoradio le temps de la marche de la pompe.
Il n'y avait aucun pb avec l'ancien autoradio (moins sensible??) La solution envisagée était de brancher l'autoradio en direct sur une batterie...

02 nov. 2004
0

Précisions
Après vous avoir ecouté, je vais tester avec 2 fils directs depuis la batterie : d'abord vers le tableau, puis vers la batterie et après j'en déduirais la solution.
Merci

03 nov. 2004
0

aller a la source du pb
si on fait des cablages directs de la batterie a un organe puis un autre puis encore un,parce que le fil de liaison tableau est faible,on depense plus d'argent et d'energie qu'en recablant ce fil (en fait les deux! positif et masse)

avoir des cablages en etoile depuis la cosse batterie est trés deconseillé (risque d'erreurs au demontage ) donc on doit recreer un tableau de distribution pres de la batterie, car il faut des fusibles imperativement (les fusibles en serie dans les fils sont une catastrophe quand on cherche un pb)

on peut pour certains organes bien precis faire ça , pour ameliorer la fiabilité (pompe de cale, pilote), ou s'ils consomment vraiment beaucoup (dessal, blu..)

mais d'abord un diagnostic detaillé est a faire, avec un voltmetre digital:

quelle chute au tableau
quelle tension aux cosses batterie, car parfois c'est le contact de cosse qui perd
verifier aussi les amperemetres: certains modeles ont des shunts trop resistifs, ou des connexions trop faibles.
etc

on fait un schema des chutes et on traite chaque point.en général on trouve que la chute de tension est une somme de 10 elements de 50 à100mv chaque!

quitte a recabler la liaison tableau, mettre du gros! 25mm²,

03 nov. 2004
0

Une autre solution
est celle du fainéant (c'est pour ça que je la connais :-) ) qui consiste à remplacer la pompe par une plus moderne consommant moins.
En attendant de casser tout le bateau pour refaire correctement le circuit complet de distribution :-) en suivant les recommandations précieuses des nombreux fils.

03 nov. 2004
0

ça dépend ...
de l'ampleur du problème: chez moi, n'importe quel gros consommateur (pompe de douche, frigo, groupe d'eau, etc ...) faisait clignoter tous les autres: forcément, avec une distribution en étoile à partir du tableau, et une liaison collective trop faible entre batterie et tableau, c'est irrémédiable puisque TOUT passe par la laison collective !

03 nov. 2004
0

Suite..
De mémoire, car je ne suis plus sur mon bateau, je crois que le cable entre batterie et tableau doit faire dans les 4 carré ce qui est certainement trop juste. Je vais passer en 10 ou 16.

03 nov. 2004
0

Oui ...
j'avais aussi du 4 mm2 ...et j'ai mis du 16 mm2, et c'est vraiment le minimum du minimum :-)

03 nov. 2004
0

maxi!
ne lesine pas, mets du 25mm² ! et surtout change aussi la masse.
garde la liaison ancienne en place, pour commander un autre truc.

03 nov. 2004
0

Excellente idée ...
j'ai utilisé l'ancien câble de 4 mm2 resté en place pour ... brancher dessus le voltmètre numérique du tableau qui , donc, va mesurer la tension batterie sans être affecté par la chute du courant des gros consommateurs le long des fils d'amené au tableau :-)

Enfin, je connais la VRAIE tension de la batterie !

03 nov. 2004
0

Simple curiosité
pour protéger du 25 carré, il faut quoi comme fusible. Ca doit commencer à être très gros non ?

03 nov. 2004
0

Non ...
pas gros le fusible, mettons 32A pour du 16 à 40 mm2.

En effet , on a l'habitude de raisonner en 220V : on admet sans problème une perte de 3 à 4 volts en 220V, ce qui permet de protéger en 32A des fils de 4 mm2.

Mais, en 12V on admettra 10 fois moins de chute de tension ( 0.3 à 0.4 Volts) et du coup on protège dix fois plus bas le même fil: donc 3 A pour du 4 mm2 et 32A pour du 40 mm2.

Ne pas oublier que pour bénéficier pleinement de la grosse section du fil, il faut soigner les connection: donc des embouts à cosse de grosse section (8 mm de diamètre ou d'avantage), soudés à l'étain et boulonnés sur de la visserie en laiton de qualité.

05 nov. 2004
0

fusibles
peut on mettre les portes fusibles de voitures????
et si j'ai bien compris 16mm2 de la batteries a une boite de derivation avec un fusible de 32A et de la boite de déri, je vais a mon porte fusibles pour le reste tel que eclairage, radio et tout le reste ???? merci de me dire .
geo

05 nov. 2004
05 nov. 2004
0

precisions
le probleme du diametre de fil n'est pas destiné a empecher le fil de chauffer (comme dans les normes 220v) mais de reduire les pertes à disons 100mv maxi pour des organes sensibles, alors qu'en 220v comme dit robert on accepte allegrement 5v!

le fusible lui doit etre du calibre adapté au debit maxi de la liaison (le double pour etre peinard)

pour le fusible primaire, un disjoncteur est peut etre préferable, car plus rapidement rearmé , quand on bricole avec le tournevis dans le coin.

et on peut etre beaucoup plus généreux sur les pertes de cablage avec les organes de grosse puissance: demarreur, guindeau,
sinon on serait obligé de cabler en rail de chemin de fer. On peut accepter 10% de pertes en puissance soit 5% en tension (0,6v)

voir le tableau de l'autre article de heo la dessus

05 nov. 2004
0

merci
merci a vous tous

05 nov. 2004
0

moi je vous trouve bien légers sur ce coup
c'est bien sur du 25 mm² qu'il faut pour chaque led et du 100 mm² pour le reste et pour chaque appareil

pour le guindeau, une liaison avec deux bouts de rail SNCF ne me parait pas de trop :-D :-D :-D

amicalement

et si on suivait tout bêtement les abaques...

06 nov. 2004
0

le mieux..
pour le guindeau c'est de relier le (-) par la coque alu: resistance quasi nulle..

noooon! robert, je blaguais... juré, plus jamais..

06 nov. 2004
0

ou alors braser directement
les bornes de la batterie à celles du guindeau

attention, il faut impérativement utiliser de la brasure à haute température pour eviter un effet fusible de la jonction

amicalement :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (71)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021