varangues fissurées

Bonjour
Il y a quatre ans, le bateau ( FIRST 345) a atterri sur un bloc de béton posé en pente relativement douce et s'est immobilisé . Un coup de marche arrière et c'était reparti. C'est peut être là , l'origine du mal . pourtant j'avais vérifié et je n'avais rien vu. Un an plus tard je vois des varangues fendues .Je marque au crayon d'une flèche le bout de la fente pour voir si ça s’aggrave.Non .Aucun des boulons de quille ne prends l'eau. J'ai navigué prudemment pendant trois ans sans inquiétude supplémentaire . Je voudrais quand même résoudre cette histoire et j'ai fait passer un "pro" . Je ne suis pas convaincu par ce qu'il m'a dit et donc j'aimerais avoir votre avis ( il y a surement des pros parmi vous et surtout des gens désintéressés.
Voici l'état des lieux
2 des varangues sont fissurées sur les deux faces
La troisiéme l'est que sur une
Les trois varangues incriminées sont à l’aplomb du bord de fuite de la quille
Quand on passe le doigt à l'intérieur de la varangue on ne sent aucun décrochement ce qui voudrait dire que la fissure ne traverse pas l'épaisseur du champ vertical de la varangue
La fissure ne va pas jusqu'en haut ni jusqu'en bas de la varangue
La question : Comment réparer ?. et à quel coût dois je m'attendre ?
Je joins quelques photos et merci de vos réponses

L'équipage
16 fév. 2018
16 fév. 2018
0

C'est le contre-moulage qui est fendu surement parce que l’épontille à résisté lors du choc.Les vraies varangues sont a priori au fond sous la résine et le contre-moulage fendu sert surtout à supporter le plancher.C'est plus cosmétique qu'autre chose.Si c'était vraiment les varangues elles ne seraient pas percées comme du gruyère pour laisser passer tout ce qui traîne ou c'est a désespérer du chantier!

16 fév. 201816 fév. 2018
0

doublon désolé

16 fév. 2018
1

Bonjour, je ne connais pas ce voilier mais je suis du même avis que Pierre Arnaud. On ne voit aucun boulon de quille. Les vraies varangues semblent être en dessous et les boulons de quille cachés dans ce contre moulage. Sans doute par sécurité faire sauter le contre moulage le plus en arrière car au choc c'est là que la contrainte est la plus importante pour avoir accès aux boulons de quille et s'assure d'aucun suintement.
Réparation par strat classique.
Mais attendons d'autres avis.
Jac

16 fév. 201816 juin 2020
0

Une vue d'ensemble des fonds devrait pouvoir vous aider. On y voit quelques boulons de quille un peu rouillés . Un chantier me les a changés il y a 9ans
@ Pierre Arnaud C'est un mât traversant qui se pose direct sur la quille

16 fév. 201816 fév. 2018
0

J'aurai tendance a dire que les vraies varangues sont des fer plats noyés dans la strat de la coque et sur lesquels sont posés les boulons de quille, mais pas facile a voir sur les photos.
Le contre-moulage renforce forcément mais il serait criminel de lui faire subir la quille!
Et surtout si les boulons de quille n'y sont pas fixés!!!

16 fév. 2018
0

Un contre moulage structurel pour tenir la quille avec 4 passages traversants cela ne me semble pas raisonnable.
Jac

16 fév. 2018
1

C'est la partie supérieure de la varangue qui travaille (et la coque en partie basse), un perçage dans la partie centrale ne change pas fondamentalement son inertie

16 fév. 201816 fév. 2018
0

Il y a 2 ans en juin, j'ai repris le bateau (sun light 30) après qu'un équipage ait touché. Ils avaient bien entendu soulevé les planchers et vérifié visuellement, sans voir de fissures notables... une semaine de navigation après les dégâts avaient empirés... et j'ai du interrompre le programme des navigations car nous aurions pu y perdre la quille... Le bateau a passé l'été au chantier !
:-(
Je pense aussi à la réparation de fortune faite par Alain Maignan dont on a parlé ici...

ôtes-toi des doutes, consultes un pro !

16 fév. 2018
0

C'est pour ça que je suis là . J'espère trouver parmi vous un pro qui n'aura pas d'intérêt dans la réparation

16 fév. 2018
0

On peut peut être supposer que les trous sont faits de telle sorte qu'en cas de choc ça casse autour des trous , là où c'est visible et où on peut réparer sans trop de difficultés . Si c'était trop costaud , c'est la coque qui se fendrait , non ? :doc:

16 fév. 2018
1

En cas de vraiment gros choc tu as ce que l'on appelle un délaminage c'est a dire que la résine casse entre les fibres qui ne sont plus liées.
Dans ce cas la structure deviens souple et respire à chaque sollicitation.
Pour obtenir ce genre de truc sur une quille normalement constituée il faut taper contre un seuil a 7 nœuds et encore!Pour détecter cela tu peut mettre les doigts sur la zone douteuse pendant un bord de près agité par exemple, le toucher est un sens assez fin pour sentir que cela bouge.Attention, les systèmes étant tous déformables cela bouge de toute façon mais si c'est délaminé ça sera de l'ordre du cm. ou plus.

16 fév. 2018
1

Ce que m'a dit le pro , je n'y ai pas tout à fait confiance . Et je ne le dit pas pour ne pas influencer les débats notamment si un autre pro venait à me donner son avis sur le pb.. Ce que j'aimerais , c'est un deuxième avis au moins . Je sais bien que je pourrais faire passer un deuxième pro au bateau et c'est ce que je ferai si d'aventure aucun ne s'exprime sur le sujet ;-) mais sois sans crainte , je te dirai tout sans que tu aies besoin de me le répéter une troisième fois :-D

16 fév. 2018
0

Pro ou pas on peut essayer d'être logique.
Pierre-Arnaud développe des arguments logiques.
Toutefois pour une zône structurelle soumis à de gros efforts, en particulier en flexion, pouvant en cas de rupture entrainer , un chavirage, une simple supposition n'est pas forcement satisfaisante et une réparation ou un renfort efficaces répondent plutôt à des dégâts identifiés.
Après le choc le bateau a du être rapidement sorti pour inspection. On a donc du repérer en externe les traces du point d'impact et trouver ou non sur la coque des traces externes de propagation.
S'il n'y avait aucune trace externe et qu'après 3ans il n'y a toujours rien en externe et en interne profond et aussi latéral on peut espérer que la structure porteuse n'a fait que transmettre ces efforts intempestifs vers des structures complémentaires sus jacentes.
Dans l'historique du bateau on a aussi cherché à savoir si d'autres évènements sans rapport avec le premier n'avaient pas eu lieu.
Si au départ les fissures maintenant visibles n'existaient pas on peut au moins affirmer que cette structure travaille et est un peu affaiblie.
A défaut d'un bilan extensif fiable, si on est très pessimiste on chercherait à renforcer l'ensemble, structures porteuses présumées affaiblies incluses, et si on est optimiste on se contenterait de reprendre ou renforcer les structures altérées supposées peu ou pas porteuses. En étant très optimiste on continuerait simplement de surveiller.
Il est évident que, surtout pour une structure porteuse, la reprise majeure des zônes indiquées nécessiterait du travail sérieux et du démontage, ce qui a un cout.

16 fév. 2018
0

En fait il n'y a pas de varangues.
Si la quille n'est pas sérieusement collée a la coque sur une surface raisonnable je ne navigue pas la dessus!Il ne faut pas que les boulons de quille travaillent sinon ça passe au travers sauf si la coque fait 80mm d'épaisseur dans les fonds, ce que je ne crois pas une seconde.

16 fév. 2018
0

Bonjour.
Sérieusement ? Pas de varangues ? Les first 345 naviguent depuis plus de 30 ans. Y en a t'il seulement un qui aurait perdu sa quille (sur des centaines d'exemplaires) ?

0

Intéressant cet article..

16 fév. 2018
0

Et je pense que si la quille était décolée depuis 3 ans , j'aurais eu quelques petits suintements pour le moins

16 fév. 201816 juin 2020
0

Sur les premières photos, le réglet masque une trace noire : saletés ou fissure ?
Il faudrait des photos plus détaillées des zones suivantes.

16 fév. 2018
0

Non ce ne sont pas des fissures Il faudrait que je retourne au bateau pour faire les photos que tu demandes mais ça ne servirait à rien , fais moi confiance , il n'y a pas d'autres fissures dans le bateau

16 fév. 2018
0

Ce que tu vois , c'est le raccord , qui n'est pas très bien fait d'ailleurs , d' un tissus rajouté pour faire la liaison plancher / varangue

16 fév. 2018
1

On peut faire plein de suppositions au vu des photos, mais tant qu'on ne connaît pas l'architecture du Firts 345 ...
D'ailleurs je suis parfois sidèré par le nombre de personnes qui ne savent pas comment est construit leur bateau.

17 fév. 201817 fév. 2018
2

@ Lulu
Ben moi, je suis sidéré par le nombre de personnes qui ne savent pas comment leur habitation ou leur auto sont construites.

16 fév. 201816 fév. 2018
0

Rien sous le plancher sur l'autre bord ?
Le tissu rajouté a l'air décollé de la varangue, il ne sert à rien.
S'il n'y a que ces fissures, elles traversent et il faudrait quand même les réparer avec une stratification faite dans les règles de l'art.

16 fév. 2018
0

Le tissus n'est pas décolé de la varangue et il sert à mon avis à rigidifier la liaison entre les varangues au niveau du sol . Qu'il faille s'occuper de ces fissures , j'en suis convaincu mais je doute fort qu'elles soient traversantes car , je le répète , quand je passe le doigtà l'intérieur de la varangue , je ne sent pas de fente . Pas de dégats visibles sur l'autre bord

16 fév. 2018
0

Bonjour, j’ai également un Beneteau avec contremoulage.
La coque est assez fine, doublée par un contremoule qui épouse la forme de la coque pour la rigidifier avec des omégas en forme (ça correspond aux trous et ça donne plus de rigidité).
Le problème majeur est que le contremoule est collé et non pas stratifié à la coque, en tout cas pour mon bateau, je m’en suis rendu compte en faisant poser un propulseur d’étrave.
Si le contremoule n’a pas été décollé , pas de problème, une réparation du contremoule fera l’affaire. Si le contremoule est décollé... c’est plus compliqué. Mais il sera difficile d’inspecter sous le contremoule.

16 fév. 2018
0

Il ne me semble pas qu'il y ait un contre moule dans les fonds de mon bateau . Il me semble bien que les varangues sont srtatifiées sur la coque sur des renforts plus larges et plus épais que le stratifié de l'oméga de façon à répartir les efforts

16 fév. 2018
3

il faut comprendre ce qui se passe d'un point de vue mécanique pendant un talonnage :
le bateau stoppe brutalement, la partie arr de la quille remonte, alors que l'avant lui descend légèrement.
c'est l'arr qui en général a le plus de dégâts au niveau des varangues/contremoule, et c'est la partie supérieure de la varangue qui prend le plus de tension.
bien sûr, plus la varangue/contremoule est haute meilleure sera la résistance.
la varangue doit être intiment stratifiée à la coque, c'est la varangue + la partie de coque où elle est collée qui fait une sorte de T inversé.
comme en bâtiment, c'est la poutre en I qui offre la meilleure résistance en flexion dans les 2 sens, en pratique on réalise plutôt des omégas de section rectangulaire ou U inversé.
./.

16 fév. 2018
3

bjr ,
perso je meulerais de chaque coté de la fissure sur 10fois l'épaisseur
et strat époxy et tissus bidirectionnel ,finition mastic et ponçage puis peinture PU bi composant
et on oublie
alain

16 fév. 2018
2

Salut Alain , je penche effectivement vers cette solution mais j'aimerais avoir d'autres avis

16 fév. 2018
2

Georges, tu peux faire confiance à Fritz.
;-)

16 fév. 2018
0

Oui , je sais nous avons eu l'occasion de boire un coup de rosé dans son coin , sur le first d'ailleurs ! et ce qui a coulé, c'était le rosé , pas le bateau !!! :alavotre:

16 fév. 201816 juin 2020
2

Au bout de la flèche de gauche, on voit que c'est décollé.Mais c'est probablement sans rapport avec la fissure.

Si le gel coat a éclaté, c'est que la fibre en dessous a cassé, sur toute l'épaisseur. Si tu ne sens pas de relef à l'intérieur c'est seulement parce que les bords sont jointifs, il n'y a pas de gelcoat donc pas d'éclats.
Pour la réparation, comme dit fritz.

17 fév. 2018
0

Bonjour

Je parle au conditionnel sur les 31.7 c'est récurrent comme problème la réparation consiste a
Ponçage du gelcoat et de de la zone fissuré
Faire sauter le chapeau du U sur toute la longueur
Remplir le U dans sa totalité de résine armé
Refaire un chapeau mais qui reprend la totalité du U plus jonction coque.

Le Moko

17 fév. 2018
0

Tu te rends compte le poids que ça fait !!!

17 fév. 2018
0

avis perso : les fissures ne sont pas si importantes, d’après les photos. Si les varangues ne sont pas décollées, je ferai un trait au marqueur a la fin de la fissure, et je surveillerai l’évolution, avec l’idée de réparer si les fissures se propagent.

Par contre, je jetterai un œil sérieux sur le gréement, on ne se rends pas compte de la claque qu'ils se prennent pendant les talonnages violents .
( désolé de répondre a ton problème par un autre problème !!! )
Bon courage...

17 fév. 2018
0

les fissures ne se propagent pas depuis 3ans et dailleurs , tu peux voir un V tracé au crayon à la pointe extrême de chaque fissure J'avais à l'époque déterminé l'extrémité de la fissure à l'aide d'une loupe
Le contrôle du gréement est peut être en rapport avec le talonnage en tous cas , j'ai constaté depuis seulement la fin de l'été dernier que mon mât traversant n'était plus centré dans le trou de passage du pont. J'hésite à tirer sur les haubans pour esperer ramener le mât au centre du trou.En démontant les coussins du carré on a acces à la reprise des haubans sur la coque par l'intermédiaire d'un renfort assez long et épais , stratifié sur le flanc intérieur du bateau. J'ai déjà fait ce contrôle à l'époque , mais je pense que je vais aller voir à nouveau

17 fév. 2018
0

comme dit Fritz, vaut mieux renforcer, personne n'est à l'abri d'un autre talonnage et là....

17 fév. 2018
0

Bonjour, il pourrait être intéressant que tu donnes maintenant l'avis du pro qui t'as certainement proposé en plus une mise à sec pour vérifier le joint de quille
Jac

17 fév. 2018
1

Le pro voudrait
Démater pour pouvoir enlever la quille
Tronçonner les 3varangues incriminées et les refaire ( pour sortir la troisième varangue il y a besoin de démonter la cuisine )
refaire le collage de la quille
repositionner les varangues et les stratifier sur toute leur longueur
remater
tout ceci à sec bien entendu
Coût de la bricole : en gros 20 000 euros sans compter ni les surprises possibles , ni le remplacement des haubans souhaitable à ce stade de l'opération
Si je fais faire ça , j'ai droit à une facture donc il prends la responsabilité . Sinon , si je fais faire ce que préconise Fritz , c'est au black, sans facture et donc sans prise de responsabilité
Je trouve le parapluie démentiel et je souhaitais avoir votre avis

17 fév. 2018
0

Dans le 345il n'y a pas de contre moulage non plus ,au niveau des fonds du carré. Dis moi Duduche Braz , quel était le prix de main d'oeuvre horaire pratiqué par ton chantier ?

17 fév. 2018
0

A mon avis un pro ne peut pas te proposer autre chose en engageant sa responsabilité. Mais tu aurais un bateau mieux que neuf, car plus rigide et remontant mieux au vent.
Le coût est réaliste mais exorbitant vraisemblablement par rapport à la valeur du bateau.
Donc la solution d’une réparation à minima est plus raisonnable financièrement parlant et sans doute suffisante si les dégâts ne sont pas trop profonds.

17 fév. 2018
0

Pour notre Sun Light, il a fallut démâter, déquiller, poser la coque sur un berceau, démonter tous les meubles du carré, virer les varangues abîmés et en refaire de nouvelles, strater tout ça,et refaire le gelcoat intérieur, tout remonter... Coût environ 9000 € !
Le grattage et ponçage de extérieur, coque et quille, ainsi que les différentes couches d'apprêt, de peinture, antifouling... etc étant réalisé par nous même au chantier...
Mais dans le SL il n'y a pas de contre-moulage...

17 fév. 2018
0

Le bateau a t'il été mis à sec et l antifouling gratté en arrière du bord de fuite de la quille afin de voir d'éventuelles fissures du gel coat à ce niveau ?

17 fév. 2018
0

Je vérifierai ce que tu dis, c'est une idée qu'elle est pas con ! Néanmoins , je sors le bateau pour le caréner chaque année et il me semble que je l'aurai vu mais cette année , je vérifierai ça particulièrement. En tout cas , si le gel coat est fendu , la fibre ne l'est pas ,car depuis 4 ans il me semble que j'aurai des suintements pour le moins à l'intérieur et il n'y en a pas

17 fév. 2018
0

Je pense que l'antifouling peut masquer des degats,ponce et tu auras une idée,c'est pas un gros boulot,si gel coat faiencé tu ponces un peu plus profond jusqu'à la strat

17 fév. 2018
1

Le prix de la réparation par le professionnel est extrêmement cher, mais pour la revente du bateau, une réparation à minima condamnera peut-être une revente alors que celle faite par un professionnel avec garantie n'aura pas ce problème.
A voir en fonction de la valeur marchande du bateau et de ce que veut faire le propriétaire dans les années à venir.

17 fév. 2018
0

Méfiance avec les inspections visuelles ou tactiles.
Si le gelcoat est fendu, c'est qu'il s'est allongé au delà de son élongation maxi, donc la résine en dessous aussi (sauf si c'est de l'époxy) et les caractéristiques mécaniques du stratifié sont dégradées.
S'il n'y a que les dommages de tes photos, ce n'est pas bien grave.

17 fév. 2018
1

sur ces batos légers quand on met le bato à terre c'est pas mal de détendre le gréement de quelques tours ainsi que le pataras
quand on pose celui-ci la poussée de la quille est transmise au mat par l'épontille et cela revient sur la cadènes par les haubans .
ce qui occasionne des déformations de la coque et ça se répercute sur les varangues ...
s'il n'y a pas de décollement de la quille ni d'entrées d'eau par les boulons ,un réparation comme j'ai préconisé au dessus suffit ..
mais n'ayant rien vu ce n'est qu'une supposition ..
le seul juge reste le propriétaire ..
alain

17 fév. 2018
0

A moins de faire faire un vrai bilan complet et le travail certifié qui irait avec, une réparation sommaire des fissures rendra difficile la vente ce bateau, et la responsabilité du vendeur restera engagée en cas d'accident lié au défaut de structure.
Un masquage et une absence de signalement ne serait pas très honnête non plus.
La situation actuelle n'est pas non plus satisfaisante sur le plan psychologique pour le proprio, surtout s'il emmène des passagers.

17 fév. 2018
0

La situation actuelle n'est pas non plus satisfaisante sur le plan psychologique pour le proprio, surtout s'il emmène des passagers.
4 ans de navigations avec ce défaut de fissures
Pas d’aggravation des fissures
Aucun suintement
Pourquoi voudrais tu que ça s’aggrave maintenant ?
Ca serait suffisant pour continuer de la sorte mais si en plus ,je fais la réparation que me conseille Alain , psychologiquement , je me sens bien. Je sais , on vit dans une époque où tout doit être contrôlé , assuré , lissé , aseptisé , etc . Quand on a un esprit à affronter le risque que represente le millieu marin , on accepte le risque de se faire mouiller sinon , on reste à la maison . Mon bateau sera fiable .......comme un bateau de 30 ans quand je m'en séparerai et il fera l'objet d'une expertise , je te rassure

17 fév. 2018
0

une réparation comme je préconise n'a rien de sommaire
par contre s'il faut investiguer pour voir s'il n'y a pas de dégâts ailleurs
c'est nécessaire ...alain

17 fév. 2018
0

Je ne voudrais pas être à la place des gars qui font ce travail. Malgré la cabine en dépression, malgré la combinaison en surpression, malgré le masque, ils sont imprégnés de poussière de fibre de verre et ils ont respiré plein de saloperies.

17 fév. 2018
0

Il y a quelques années j'ai talonné avec un First, mêmes dégâts apparents que sur tes photos, après expertise il s'est avéré nécessaire de réparer
Le contremoulage n'adhérait plus en totalité à la coque et donc les varangues ne remplissaient plus leur rôle
Dématage, déquillage, dépose de toutes les menuiseries et découpe du contremoulage autour de la zone sinistrée
Confection de nouvelles varangues stratifiées directement sur la coque
Résultat "béton"
Coût de l'opération légèrement supérieur à ton devis (il y a 7 ans) pris en charge par l'assurance
Et j'ai pu naviguer encore quelques années avec sans me poser de question dans les coups de baston fréquents en Med.

17 fév. 2018
0

Ca m'interresse bigrement , ce que tu me dis . Pourrais tu m'envoyer quelques photos de tes anciens fonds car je ne pense pas que sur le mien il y ait un contre moulage au niveau des varangues. Je pense que celles ci sont directement stratifiées sur la coque qui elle est renforcée à l'endroit où la partie plate de l'oméga de la varangue se colle dessus. Il a quel age ton first ? C'est un 345 avec mât traversant ? Mon pro ne m'a pas parlé d'une possibilité de contre moulage décollé, il voulait être certain que la quille ne se soit pas partiellement décollée

18 fév. 2018
0

Il s'agissait d'un First 35.7 de 93 Le mat n'est pas traversant Je n'ai plus ce bateau
Il est facile de voir si il y a un contre moulage, entre les omégas et les fonds il n'y a pas de raccord de stratification et les fonds sont lisses, on ne voit pas le roving
Un contre moule est fait dans un moule et a le même aspect qu'une coque, il n'y a aucun raccord
Si il n'y a pas de contremoulage, c'est réparable localement a condition que la coque ne soit pas délaminée (décelable au son produit en tapant la zone suspectée)
Si je suis intervenu c'etait pour dire que 20k€ n'est pas délirant compte tenu de l'importance du chantier (dans le cas d'un contre moulage)
Pour faire du bon boulot, je pense qu'il faut déquiller et démater pour lever toute contrainte sur la coque; inspecter la coque refaire les varangues et la portée de quille si endommagée
Une expertise pourra en dire plus
Maintenant reste à voir si ça en vaut le coup ?

17 fév. 2018
0

Peux-tu poster en haute résolution la photo de la vue d'ensemble et la photo 4 du premier post ?

18 fév. 2018
0

J'ai pris ces photos en résolution faible par crainte de ne pouvoir les transférer sur H&O ( comme ça m'est déjà arrivé !). Je vais essayer de retourner au bateau pour en prendre d'autres dès que possible. Pourrais tu me préciser ce qui t’inquiète précisemment?

18 fév. 2018
0

Bonjour, juste une petite question:
Pourquoi ne pas avoir fait intervenir l’assurance lors du talonnage ou plutôt lorsque tu as constaté les fissures?

18 fév. 2018
0

@bidule34 ton first 345 c'est une version spéciale pour avoir un implanté traversant il est de quelle année?tous ceux que je connais ont une epontille ,Sur toutes les photos que je retrouve il y a une epontille.Tu ne peut pas faire intervenir un expert compétent ça ne te coûtera pas une fortune ?

18 fév. 2018
0

@ Mengan.Oui , c'est un 345 assez rare. Il a aussi des bastaques !!! Il a été construit en 86 Je crois que c'est une version "régate" , mais je ne suis pas sûr de l'appellation . A l'achat du bateau il y a 9 ans j'ai fait venir un expert . Ca m'a coûté 750 euros hors grutage
@ Chalkis : Je suis assuré pour le strict minimum et je ne connais pas l'origine de ces fissures. Est ce dû au tallonage auquel cas la responsabilité du port de Sete est engagée car ce bloc de béton dans la passe a fait au moins une autre victime ( Ca a fait l'objet d'un autre fil sur H&O). Mais c'est peut être aussi dû à une mise sur ber par un chantier. Je ne peux déterminer le responsable avec certitude donc , c'est pour ma pomme

18 fév. 2018
0

Salut. Version dite "S" . Mat 30cm plus haut, traversant, et normalement quille plomb au lieu de fonte.

18 fév. 2018
0

J'y pense ! :reflechi: à part qu'elle soit creuse et qu'il y ait du plomb coulé à l'intèrieur. En tous cas , à l'extérieur , c'est de la fonte !

18 fév. 2018
0

Alors , le mien est une version "S" batarde car il a une quille en fonte !!!

18 fév. 201818 fév. 2018
0

Tu demandes un devis à un expert compétent non recommandé par le chantier pour un avis ponctuel pas une expertise totale ça devrait pas coûter trop cher.
PS: être rassuré mérite bien quelqu billets.....

18 fév. 2018
0

En regardant toutes les photos je ne voit que 2 boulons de quille.
Mais ou sont donc les autres ?
Il me semble inconcevable qu'ils soient sous ces vraies ou fausses varangues (il est dit que ce voilier n'est pas contre-moulé) car dans la vie d'un voilier il est normal de pouvoir déquiller partiellement pour refaire le joint de quille et cela sans casser le bateau et avoir une facture à 20000 Euros.
Jac

18 fév. 2018
1

voila ce que ces quand on est pas bien assuré , en cas de pépin et bing le porte money prend un coup . un expert ces 60 euro du mètre , je ferait appel a un expert avant toute chose car a mon avis au vue des fissures je suis quasi sure d un délaminage en dessous car ta quille a remonté sur l arrière et a sollicité tes varangues qui on céder , ces pas parce que ton doigt ne rentre pas dedans qu il n y a rien , j ai réparer assez de bateau qui on talonné pour le savoir , y en a même qui avais rien a vue d œil et qui était complètement délaminé . les travaux suite a un talonnage sont
sortie d eau et karcher
démâtage
déquillage
décaissage de tous ce qui est casser
stratification des fonts (intérieur extérieur ) et varangues (voir remplacement de celle-ci )
repose de la quille

enduit et gel coat ou enduit epoxy et primer
antifouling
remontage de tous l intérieur
matage
mise a l eau .
pour un sun legende 41 ça nous avais prit environ 1 mois , le bateau était plus solide que l origine .

18 fév. 2018
0

je confirme, la strat peut être délaminée autour des boulons de quille arr,
c'était le cas quand j'ai refait le mien, fond + 2 varangues refaites à neuf,
gréement détendu mais mât resté en place, déquillé, coque posée sur 3 bers (1 en av, 2 en arr de la quille), j'ai fait seul ...

18 fév. 201816 juin 2020
0

Les parois verticales des varangues on cassé en compression, en raison d'un effort vertical de bas en haut. Le haut des varangues étant apparemment intact (voir questions sur les photos), la seule explication est qu'il y a eu une déformation importante de la partie basse (coque) et peut-être des dommages au niveau de la coque ou du collage coque/varangues.
Il faudrait des photos avec une bonne résolution des varangues et et des jonctions coque-varangues, de chaque côté et sur les deux bords. Ce serait bien de démonter le pied de la table pour voir si ce n'est pas fendu en dessous.

18 fév. 2018
0

Bonjour,
Défaut de structure pour lequel il faut investiguer...
Personnellement rien d'alarmant sur les photos et les commentaires et analyses des uns ou des autres sont pertinents... Le côté pro souvent plus onéreux et garantie très long en travaux...
Le côté plaisancier averti, ciseau à bois et découpe, décollage de la partie gelcoat et stratifié autour de la fissure. Reprise en résine plus fibre. Si dans cette phase de travaux un doute persiste, creuser plus loin et plus profondément jusqu'à la varangue. vérifier son état et sa structure. Reprise et résine. si varangue fracturée remplacement à envisager et contrôle des varangues en amont et en aval... donc retour au devis initial...
Courage

18 fév. 201816 juin 2020
0

J'ai quelques photos avec une meilleure résolution. On peut voir:
D'abord que les varangues sont reliées entr'elles de chaque coté de la coque ( ce qui ressemble à un contre moulage en tous cas elles ont toutes été coulées en même temps et forment un ensemble indissociable ) Sur cette même photo ( la première) vous pouvez voir que le collage du tissus qui recouvre bord bas de varangue et fonds n'est pas nikel car il est écaillé sur la jointure par endroits
les 2 photos suivantes montrent les varangues de l'avant vers l'arrière puis le contraire
Bon , j'ai peur que ça fasse trop lourd , je fais un autre post

18 fév. 2018
0

Il serait peut-être possible d’aller voir l’état de la coque sous les omégas avec une petite caméra endoscopique. Ce n’est pas trop cher et ça permettrait d’avoir un visu sans découper le contremoulage.

18 fév. 201816 juin 2020
0

Les 4 photos qui suivent montrent les varangues incriminées sous des angles differents. J'ai d'autres photos Mais ce que j'ai vu dit que les varangues ne sont pas décollées . Encore merci pour l'intérêt que vous apportez

18 fév. 2018
0

Je me pose la question suivante : est-ce que le bateau se déforme un tantinet quand il est posé sur sa quille ? Tu serais dans une mer à marées je t'aurais suggéré une échouage contre un quai, pour voir.
Bien sur, vérifier qu'il n'y a pas d'enfoncement de la coque à l'arrière de la quille.
En tout cas ce n'est pas l'état dans lequel étaient nos varangues il y a 2 ans...

18 fév. 2018
0

Oui il se déforme un peu : 2cm à vue de nez au niveau du bord de fuite de la quille . Il paraitrait que ce soit normal car ce sont des bateaux "souples" . C'est du moins ce que m'a dit celui qui me cale le bateau sur ber depuis quelques années

18 fév. 2018
0

Je ne vois rien d'inquiétant à part la reprise de gelcoat sur la photo DSCF1007 qui donne l'impression que ça a bougé à gauche des câbles.
Es-tu sûr que les fissures sont consécutives à ton talonnage ?
Comme déjà dit, ce serait intéressant de voir si ça bouge quand le bateau est posé au sec ou quand il gite en navigation.

18 fév. 2018
0

J'ai expliqué plus haut que je n'étais sûr de rien en ce qui concerne l'origine des fissures
Effectivement , il semble que ce soit légèrement décollé sur la 1007. Il faudrait le poser sur la quille pour savoir si cette fente s'ouvre.. Je ne le crois pas car quand j'ai tracé les flèches montrant le bout des fissures , le bateau était sur ber. ce décollement aurait attiré mon attention

18 fév. 2018
0

comment peut tu tenir de telle propos rien que sur des photos , de tel fissure n est rien anodin et ça a bouger sec .

18 fév. 2018
0

Un moment donné si on a un doute il faudra bien faire confiance à un pro qui fera un diagnostic sur place et non pas à distance sur des photos....

18 fév. 2018
0

Sans aucun doute ! Mais 2 avis valent mieux qu'un . Le problème , c'est justement la confiance . Pourquoi un pro serait il prêt à faire un travail qui serait insuffisant pour ta sécurité ? S'il te propose de faire le travail à minima au black et ce faisant qu' il est persuadé (ou il y a de grandes chances ) que le bateau va couler !!! Ca serait un sacré salopard non ? Je déduis donc pour le moment que les gros travaux ne sont pas indispensables . Mais j'attends des avis et des arguments pour étoffer mes connaissances . Des fois que .......

18 fév. 2018
0

et ben tu aime navigué avec des risques , ton bateau est belle et bien contre-moulé et a mon avis tu a plus de dégât que ce que tu voie , car le visuelle est très souvent rien par rapport au investigation final qui en révèle bien plus . un bateau n est pas fait pour talonné et que tu soit a 3 ou 7 nœuds car ta un effets de bras de levier ce qui fragilise la strate et font sauter les varangues arrière ce qui n empêche pas d avoir aussi des dégâts a l avant car tu a un effets arrachement d ailleurs la majorité des fuites ce trouve sur l avant . un dématage et un déquillage est une opération obligatoire pour avoir une bonne réparation sur ton bateau et ceci pour pouvoir navigué en toute sécurité pour les navigations a venir profiter de l occasion pour changer les boulons de quille . un déquillage oblige un démontage de beaucoup élément de menuiserie afin d avoir un maximum de place pour viré les boulons car y a pas de machine ces avec la forces des bras que ça ce fait et un bras de levier, sur le sun legende ça été pour moi 1 journée et demie pour viré les 21 boulons , sur certains ces plus rapide et sur d autre plus lent voir même quasi impossible et la ces pas la même chanson .

18 fév. 2018
0

Demande un autre avis à un autre chantier.le rafistolage au black par principe c'est pas clair !

18 fév. 2018
0

Vous m'avez répondu plus haut que les fissures constatées ne vous posaient aucun problème, y compris psychologique, car elles existent depuis 4ans, sans s'être aggravées et que vous ne voyez pas bien la raison pour laquelle elles s'aggraveraient maintenant. Je comprends très bien votre point de vue.
Pourquoi dans ces conditions ne continuez vous pas comme ça en surveillant de temps en temps, en pariant que compte tenu de l'utilisation faites, la structure porteuse même un peu affaiblie, résistera toujours aux efforts engendrés par la quille, ou même que la structure porteuse vraie soit toujours intacte.
D'après les photos si l'on voulait reprendre les efforts de la quille sans reprendre les structures porteuses actuelles il faudrait pouvoir prendre en compte les fixations de quille.

La logique reste tout de même d'essayer d'abord de réaliser un diagnostic complet des éventuels dégâts.

18 fév. 2018
0

Oui , je pourrai très bien continuer ainsi en surveillant mais je me dis que c'est quand même plus sécurisant de remettre le bateau en état, sinon d'origine du moins en état de vétusté " acceptable " . Les fonds sont fragilisés et je veux me débarrasser de ce souci pour le cas où je talonnerai une nouvelle fois avec plus de violence . J'ai fait une nav Corse Sardaigne cet été ....et c'est plein de cailloux!!! :-D

18 fév. 2018
0

Faut que ce soit fait dans les règles de l' art ,ne pas jouer avec pb de structure supportant la quille.Bon courage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

Bol d'Or 2016

mars 2021