vannes anglaises

Bonjour à vous,
Mon bateau est un Contessa. Mes vannes, sans doutes d'origines, sont des vannes assez spécifiques de construction anglaises. Un expert et un autre connaisseur m'ont précisé que ces vannes étaient à conserver car très solides. Cependant, je n'arrive plus du tout à tourner deux d'entre elles. Quelqu'un aurait il se type de vannes et a t'il eut ce problème?
Merci.

L'équipage
03 mai 2010
03 mai 2010
0

à graisser
Salut

Ce sont des vannes en bronze à graisser, à priori.
Mais une fois que c'est grippé...
J'en avais sortie une grippée sur laquelle je n'osais pas forcer plus... Et j'ai bien fait, car une fois sortie, plutôt que de se dégripper je l'ai cassée...
Pour les changer, c'est une petite fortune, genre 150€ la grosse... Et ça se trouve entre autres chez blackes seacocks www.blakes-lavac-taylors.co.uk[...]cks.htm

03 mai 2010
0

pas cool
c'est effectivement ce type de vannes. Autant celle de la cuisine est ok, autant, les 3 des WC et lavabo de la salle d'eau sont completement grippées. Pourtant, je dévisse facilement les deux vis. A l'hivernage du bateau, elles étaient pourtant bonnes...

03 mai 2010
0

Effectivement
Technique so british complétement obsolète j'en ai possédé sur un Nicholson
En thermique industrielle nous chauffons le corps de la vanne a environ 50°( bien sûr sur un bateau prendre toutes les précaution )dans l plupart des cas le boisseau se débloque regraissé ensuite avec une graisse graphitéée genre Belleville où graisse pour robinet butane
Au premier grutage virer tout cela pour remplacement par des passe coques et vanne a bille sphérique de bonne qualité
Bon courage

03 mai 2010
0

Il reste peut-être une chance de les débloquer (voir en fin de message)
Pour avoir un peu trop forcé que une "blakes" coincée, lors de la première mise à l'eau de mon Centaur après achat, j'ai eu la chance de courir assez vite un vendredi soir, pour retrouver le patron du chantier qui avait fait la mise à l'eau quelques heures auparavant, et m'éviter de couler et remettant mon bateau à quai.

Le débat sur les vannes blakes, si c'est bien d'elles qui s'agit, fait encore rage chez nos amis anglais, qui semblent très fiers de leur Blakes que certains semblent considérer comme des œuvres d’art

Blakes seacocks are superb but often misunderstood, on my '73 Pentland, gates valves (sink outlets) have failed and I have replaced them with Blakes
With regular, simple maintenance, they will outlast all of us mortals
So if we assume that you have inherited them from someone who failed to maintain them!
Inside, Remove the retaining collar
Outside, using a bar of brass, aluminium or similar, largest diameter you can find that will fit up the outlet hit sharply as hard as you can.
If that doesn't work
outside, find a way to seal up outlet inside, remove plastic pipe fill valve with penetrating oil, i.e. WD40 (but there are most cost effective alternatives e.g. 'duck oil') leave until next week end then repeat use of bar and hammer
This has never failed me (on many boats)
On my boat valves are dismantled, cleaned and greased most years but at least every other year!
and they continue to work beautifully.

Mais ça n’empêche pas nombre d’entre eux d’avoir des problèmes de blocage qui semblent pouvoir être parfois résolus comme suit :

once the bolts are removed on top, they should come out with a puller or as previously described, a sharp but supported blow from below :

The standard practise is to get a large drift (metal tube will do)
which fits right up inside the hole of the seacock. Then give it a
sharp tap with a heavy (2lb) hammer. The force of the blow is up
against the inside upper surface of the rotating valve - the bit that
the handle is fastened to. The seacock will jump out with ease.
I don't understand your comment about hammering against the underside
of the hull. The drift fits inside the seacock and the hammer force
on the drift is transferred directly onto the top of the valve. You
shouldn't be hitting the fibreglass at all

Bon courage (pour ma part j'ai vitre remplacé mes Blakes par des vannes quart de tour...

04 mai 2010
0

merci
pour ces infos, mes vannes sont biens des Blakes. C'est dommage que le bateau soit à l'eau... Pour des vannes immortelles... Du coup, je n'ose plus trop forcer.

0

j'ai changé aussi mes vannes blakes
elles auraient petés de toute façon (grippées ,bateau de 30 ans )mais mefies toi quand tu les changes souvent le passe coque correspondant est tenu par quatre goujons carrés !j'ai eté obligé de stratifier un peu a l'epoxy pour boucher les trous

04 mai 2010
0

j'hesite un peu
Je viens de remettre le bateau à l'eau ( j'ai pas été bon sur ce coup, je n'ai vérifié que les vannes moteurs). Je vais réfléchir à une solution m'économisant une sortie d'eau...

04 mai 2010
0

J'ai posé !
une vanne Blake il y a 10 ans lors de la restauration complète de mon CO26 et ma foi à ce jour tout va bien ! ! graissage régulier par le graisseur ad hoc .....
Amitiés
Joël

04 mai 2010
0

tu as déjà
eut une vannes bloquée?

04 mai 2010
0

pas de graisseurs
sur les miennes, enfin je crois pas

04 mai 2010
0

Non !
mais comme je précise graissage impératif comme tu as pu le voir il y a un graisseur c'est vrai çà fait un peu quitch, mais pour l'instant efficace ! !
Amities
Joël

04 mai 201016 juin 2020
0

comme tu peux le voir !
Il se trouve à la base de la connection du tuyau
Si le croquis passe evidemment ! ! !
J.

04 mai 2010
0

effectivement
on voit le graisseur sur le dessin. quelle graisse injecte tu?
en tout cas, merci beaucoup.

04 mai 2010
0

Je sais pas trop ! !
je crois que c'est de la graisse rose ??
J.

28 jan. 2011
0

Eviter la graisse graphitée
sur les Blakes : cela peut provoquer un couple électrolytique.

J'essaie de passer un document en photo sur la maintenance de ces "engins".

Fabrice

28 jan. 2011
0

ah ben zut...
La photo ne passe pas : trop grosse.
J'essaie de la réduire (si pas trop de perte) et je renvoie.

28 jan. 201116 juin 2020
0

deuxième essai...
voilà

28 jan. 201116 juin 2020
0

Deuxième document
voila

28 jan. 2011
0

Sur mon contessa
Je les ai toutes remplacées
par des vannes en inox quart de tour, j,en avais 6dont deux quasiment inaccessibles sous le plancher du cockpit sur les évacuation de celuici.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021