vanne

comment calculer le débit d'une vanne 1/4 de tour de 22 mm.pour un bateau a l'arret.

L'équipage
11 jan. 2008
11 jan. 2008
0

debit

un volume

section du tuyau multiplié par pression .

josé

11 jan. 2008
0

debit
tu veux dire la pression hydrostatique en Pa ?

11 jan. 2008
0

Comprends pas bien la question...
Sans indiscrétion, c'est une vanne de quoi ? D'entrée refroidissement moteur ?

Pourquoi le paramètre "bateau à l'arrêt" ?

Pourquoi poser la question pour une vanne de 22 et pas bêtement pour un tuyeau de 22 ?

11 jan. 2008
0

voire meme un trou de 22
en tout cas, je peux affirmer avec force, conviction et certitude que le débit d'une vanne fermée est identique que le bateau soit à l'arrêt ou en marche et strictement égal à 0 l/mn

pour le reste ça dépend

si c'est en circuit ouvert, avec ou sans pompe, la profondeur de la vanne sous la flottaison, si c'est de l'eau de mer ou de l'eau douce etc etc donc en fait on peux pas dire avec certitude sans avoir tous les paramètres de calcul

en tout cas, c'est très largement suffisant pour couler un bateau ;-)

amicalement

11 jan. 2008
0

Erreur
11mm au carré = 121mm²x3,14 = 380mm²

11 jan. 2008
0

google
Google est ton ami
cherche theoreme de torricelli ;-)

11 jan. 2008
0

C'est bon
Ca coule pas beaucoup si j'avais su j'aurais pas mis de vanne

12 jan. 2008
0

bas
le passe coque fait plus que 22 mm de diamètre,
pour ça qu'il doit rentrer plus d'eau,

voir aussi profondeur en fonction du bateau,
tu change un chiffre tout change ;-)

11 jan. 2008
0

Intéressant, comme question
J'ai essayé l'exercice, ce qui me manque, ce sont les unités :

surface de diamètre 22, donc section = 11 au carré que multiplie 3,14, ce qui fait en gros 120 cm carrés, ou 120/10.000=0,012 mètres carrés

Si la pression est de 1, ça ferait un volume de 0,012 m cubes par seconde, ou 12 litres par seconde.

Me serais-je trompé qque part? Impressionnant...

RV

11 jan. 2008
0

la profondeur
même à un mètre sous la ligne de flotaison il me semble que la pression est 0,1 bar (1bar pour 10m)
Soit a peu près 0,4 litre par seconde.
Dans le cas d'un retrait de sonde de loch 2litres d'eau à peu près le temps de boucher.
C'est suffisant pour couler assez vite quand même.

11 jan. 2008
0

vanne
la solution pourrait etre ceci :Si la vanne est située a o.50 m sous la surface:

Pression a 0.50 m:
-0.05 bar(pour la profondeur)+ 1 Bar(pression atmospherique)= 1.05 Bar

Pression a l'interieur du bateau
- 1 bar (pression atmospherique)

Pression relative sur la vanne 1.05- 1 = 0.05bar

donc
-0.022/2^23.140.05=0.0000189 M3/s

12 jan. 2008
0

C'est bien,
j'avais mis des nombres pour arriver à un résultat concret (je m'a suis planté dans mes cunu, OK..).

Donc une vanne de 22 entraîne un débit de 0,2 l par seconde, n'est-ce pas?

Effectivement pas énorme..

Par contre, quand on ouvre le passe-coque du loch, ça parait tjs impressionnant.

RV

12 jan. 2008
0

diametres normalisés
tubes 8/13, 12/17, 15/21,20/27,26/34,33/42,
ou valeurs en pouces 1/4, 3/8,1/2,3/4,1",1,1/4 etc...
le diamétre intérieur est le plus faible(bien sur). les vannes utilisent les mêmes valeurs mais ont rarrement en passage intégral sauf commande spéciale ,
que veut tu dire dire par diamétre 22 ?
perçage , diametre interieur du passe coque, ou le diamétre du perçage du boisseau sphérique ?

Partant de là il y a moyen de donner un débit libre si la profondeur sous le niveau d'eau est donné , cela changera s'il s'agit d'aspiration ou de refoulement ( débit et pression de pompes) .

Plus d'information sur la destination ne peuvent être que bienvenues :-D

12 jan. 2008
0

Tout ça
me semble un peu trop simple comme calcul !

D'abord, une pression ne sexprime pas (ou plutôt ne s'exprime plus) en bars, mais en Pascals comme dit plus haut. Ensuite, ce serait trop facile de multiplier la section par la pression et que ce serait par miracle valable pour l'eau.

Le débit d'un fluide (l'air en étant un aussi) est certes proportionnel à la section de "par où on le fait passer" ainsi qu'à la pression, mais certainement pas directement proportionnel, ni sans y appliquer une variable "fluidité"

12 jan. 2008
0

Bien evidemment
la meilleure solution est de faire une mesure.

12 jan. 2008
0

y'a des fois
où les grands bavards de HeO feraient d'attendre leur ombre avant de tirer

:-p

La bonne réponse est :

un certain débit .

Mais certainement pas le produit de la section par la pression .

:non:

En faisant quelques hypothèses simplificatrices, on peut dire que le débit équivaut au produit de la section par la vitesse .

Avec encore plus d'hypothèses, la vitesse peut être liée à la pression par la relation v²=2gh .

D'où on peut déduire, en négligeant les pertes de charge, les phases de la lune et l'age du capitaine, que le débit sera de l'ordre de :

3,14 x d²/4 x racine carrée de (19,62 x h)

où : d diamètre de l'orifice et h profondeur d'immersion .

En unités cohérentes : mètres et secondes .

Le fait d'introduire un doigt dans l'orifice peut contribuer à diminuer le débit .

12 jan. 2008
0

chute
Je pensais que V^2=2gh s'appliquait pour le calcul d'une hauteur de chute.

12 jan. 2008
0

Merci à Allen
Ca me paraissait en effet un peu simplet. J'aime bien le facteur vitesse.

Maintenant à nos calculettes.

RV

12 jan. 2008
0

Le doigt
est-ce l'auriculaire ou le pouce ?

Pour un trou de 22 ça fait ne sacrée différence !

Pour les tenant de la perfide Albion ~ 25,4...

Pour les froggies ~ 27 mm, il nous en reste la planche de 27 chère aux scieurs de long...

12 jan. 2008
0

A vos seaux
Fuites…ou écoulements d’eau.

Pour des orifices en paroi mince, mon bon vieux « Muller » me donne les formules

D= KsV/2
pour , V= racine de 2gh

h=hauteur entre le niveau d’eau et le trou
K= on prend en général 0,6
s= section du trou en m2
g=9,81
V= vitesse de sortie du liquide en m/s
D= débit en m3 par seconde

Pour un trou de 22mm à 1m sous le niveau d’eau le débit devrait se situer à environ 0,55 litre par seconde.

Et si j’ai fait erreur, pardonnez-moi cela remonte à …pas mal d’années.

Enlevez vos tuyaux et ouvrez vos vannes pour vérifier !!
Les pointilleux pourront faire un trou directement dans la coque.

12 jan. 2008
0

eau
Donc si je resume
dans le bateau d'alien il rentre 1.18 L/s
dans le bateau de roger 66 il rentre 0.7L/s
pour unr profondeur de 0.50.m

Choisissez votre bord

12 jan. 2008
0

chez moi
c'est plutôt quand il pleut que ça rentre .

12 jan. 2008
0

il en coule...
une certaine quantité...
Mais toujours pour le même trou , cette fois à 0,5m sous la flottaison, le débit sera de 0,35 litre/seconde.

12 jan. 2008
0

il en coule
des quantites differentes
laquelle est la bonne?

12 jan. 2008
0

et en gallons,
ça fait combien?

RV

12 jan. 2008
0

passque
dans la vraie vie il y a des écoulements visqueux .
Des molécules qui se bousculent au portillon .
Et qu'en plus la question posée n'avait aucun sens :-)

13 jan. 2008
0

parce qu'il...
...tient compte d'un coef de restriction cf orifice de Borda. Suivant la forme, compter entre 0,6 et 0,8.

12 jan. 2008
0

The solution
le debit c'est le produit section par la vitesse (je n'ais pas d'editeur d'equation), la vitesse au carré c'est le prouduit du double de l'acceleration par la hauteur. Ceci pour de l'eau de densité 1 l'eau de mer est plus dense surtout en mediterannée. Ne pas oublier que si tout estt exprimé en unité SI le rsultat sera en metre cube par seconde et que dans un metre cube il ya 1000 litres (depuis la revolution)

12 jan. 2008
0

le debit exact
serait donc celui de la formule de Alien donc 1.18.L/s.
En fait je ne comprends pas bien pourquoi roger applique un coeff de 0.60 a son calcul qui en fait est le meme que celui d'alien.

13 jan. 2008
0

K
- coefficient de contraction

Parce que dans un écoulement à travers une paroi mince ( cas d’un trou dans la coque, ou d’un passe coque libre en sortie ) vous avez toujours une perte de vitesse dans la section perturbée.

Pour l’eau claire ce coefficient varie de 0,5 à 0,7 selon la hauteur et le diamètre de passage le plus étroit. ( Ne sont pas pris en compte la viscosité, la température, et autres paramètres…)

J’ai pris 0,6 arbitrairement.

Bon vent à tous

13 jan. 2008
0

Vide vite, vite dit....
...Un copain a perdu son boat,rempli par le cul, à quai,lors d'une tempète...Coulé,jamais retrouvé..Si si.

Mon pote a,au fond de la baignoire,2 vidanges sur vannes de 27,dont le diamètre intérieur de la bille tourne à 22...

j'ai toujours pensé que c'était insuffisant,mais sans pouvoir le démontrer.Voili,c'est fait! Merci pour le fil.

Faites les comptes sur votre barque.On ne considère que la baignoire,le plus d'eau allant eventuellement dans les fonds via les panneaux...
Une belle bleue s'invite à bord...Braoum...De 300 à 400l possibles...
Et mon inquiétude est là;faut pas qu'une autre s'invite avant d'avoir évacuer....
J'avais çà dans un coin de ma tête car en med,une déferlante arrière était montée à bord....

14 jan. 2008
0

Je ne sais pas bien ce que tu veux dire,
mais le pb est différent avec une pompe de cale automatique qui produit une "pression" bien supérieure à 1 ou une vitesse si tu veux.
Son débit, même sur un orifice de 22 sera bien supérieur, et heureusement.

RV

14 jan. 2008
0

voie d'eau
pour RV
Vous pouvez assimiler la hauteur « h » à la pression donnée par la pompe.

Ex : pour une pompe délivrant 3 kgs de pression (langage compréhensible par tous),son débit, toujours pour un orifice de 22mm, serait d’environ 20 m3/heure /sortie de pompe.

Ce qui ne veut pas dire sortie bateau : tant sans faut.
Que dire d’un tout petit passe coque de vidange de cockpit et écoulement sous la flottaison ? Suicidaire !

Ce fil aura eu le mérite de nous faire réfléchir sur notre capacité d’assèchement à bord de nos bateaux, de comprendre pourquoi ils peuvent disparaître si vite, voire d’adapter nos moyens de survie à cette hypothèse.

Qu’ai-je fait de mon antidépresseur ??? Je regagne mon bord.

14 jan. 2008
0

Attention
Une sortie de pompe sous la flotaison permet d'avoir un meilleur que au dessus. la hauteur de pompage est reduite.

15 jan. 2008
0

Ah bon,
(pour Hydra) j'auarais pensé le contraire.

Si l'eau sort à l'air libre, il n'y a aucuns frottements alors que sous l'eau, il faut qu'elle "fraye" son chemin, non?

RV

14 jan. 2008
0

oups
un meilleur debit ....

15 jan. 2008
0

Si
le tuyau est de section suffisante. Dans la pratique on s'arrette a la flotaison un passe coque sous l'eau se salit (se qui reduit la section) et il y a risque de syphonage. Ce qui compte c'est la difference de hauteur. A noter que le tuyau doit faire une large boucle (en hauteur)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Le beau temps !

mars 2021