Utiliser le BBS de l'ISS

BBS = Bulletin board service
ISS = International spatial station

Les BBS sont les ancètres des serveurs internet, avec des fonctions comme courriers-forums. On y accédait avec des modems à bas débit, par exemple des minitel.

Certains BBS fonctionnent aujourd'hui avec des liaisons VHF, en mode "packet radio". Un standard de communication radio-amateur un peu tombé en désuétude, surtout en France (concurrence d'internet et de la cb oblige).

Il se trouve que la station spatiale internationale a un BBS joignable en packet radio. Il faut disposer d'un logiciel de "tracking" qui, en fonction de votre position sur la planète, déterminera les heures précises de passage de la station dans votre champ d'émission-réception : en principe plusieurs fois par jour. Un passage de la station dure une dizaine de minutes. Pendant cette durée, vous pouvez vous connecter au BBS, envoyer des courriers ou les lire. Si une personne de votre connaissance (votre famille, ...) est équipée, elle pourra donc communiquer avec vous en différé. C'est un peu comme si vous aviez une adresse email là haut, sauf que ce n'est pas techniquement compatible avec internet.

Votre "boite électronique" sur le BBS de la station est limitée à 64 kOctets. C'est donc très peu, mais pour donner ou recevoir des nouvelles, voire envoyer des petites tofs c'est suffisant (comme sur notre forum).

Un lien pour en savoir plus :

www.amsat-france.org[...]le.php3

Ca sent un peu le fer à souder, nspa, mais c'est gratos, et si vous causez le russe vous pourrez toujours papoter avec le pote qui tourne là haut :)

He Dimitri, tu vois mon bateau ?
Da, da, kamarad
Je viens de recevoir un tournevis en plein milieu du cockpit : c'est pas à toi ?

L'équipage
02 mar. 2006
03 mar. 2006
0

c'est un truc de dingue !
j'ai tout lu et pas tout compris !

Certes pour les navigateurs ce système pourrait être utilisé mais il parait quand même très limité.

Cependant juste savoir que ça existe, c'est génial.
Imaginer qu'au dessus de nous il y a un truc qui tourne à toute vitesse et à qui on peut envoyer des messages avec une simple radio, tout ça gratos, c'est trop fou !

Mais une t'ite question, comment elle les récupère les messages mamie ? Parce que j'ai bien compris qu'on peut écrire au commandant de la station, que le systrme peut renvoyer des messages sur d'autres stations, mais après ? Bref, j'ai rien compris !

03 mar. 2006
0

Pour récupérer les messages
Mamie doit être équipée comme toi sur ton bateau. Le tracker (soft d'éphémérides de la station), le pc, le modem (ça peut être un shareware qui utilise la carte son du pc) et un émetteur récepteur dans la bande de la station (2m je crois) et une antenne sur la cheminée.

Ca coute pas une fortune, mais le plus dur va être d'apprendre à Mamie à utiliser tout ça.

03 mar. 2006
0

Et surtout...
Apprendre à Mamie toute la règlementation et technique nécessaire pour l'examem radio-amateur dont la réussite conditionne l'obtention de la licence autorisant à trafiquer avec l'ISS sur la bande des 2m... ;-)

03 mar. 2006
0

exact
il faut impérativement une licence et un indicatif radio amateur.
Et l'antenne est au moins un double yagi 144 432MHz, avec tracking deux axes.

le packet radio n'est pas du tout obsolete: c'est le mode de transmission pactor des services blu marine ou amateur.

03 mar. 2006
0

Proposition
à la communauté heoienne. Pour répondre à la question "comment fait Mamie ?"

On monte une passerelle heo - issbbs, qui permet de retransmettre via le bbs de l'iss des messages perso comme ceux qu'on s'envoie sur le site.

Procédure.

1 - X est en mer, et Mamie veut lui envoyer un message. Mamie va sur la page "messagerie ISS" de HEO, compose son message (par exemple 10 kO max), paye par carte bleue ou Paypal (1 € / kO), elle clique, et hop, c'est parti. Au prochain passage de l'ISS au dessus de la bonne ville où se situe le serveur HEO, la passerelle établit la communication, envoie les messages en partance, récupére les messages arrivés, avec un petit bonjour à Dimitri au passage.

2 - Dans les heures (ou jours :) qui suivent, lors d'un passage de l'ISS au dessus du bateau de X, celui ci consulte sa messagerie sur le BBS et constate qu'il a un message en attente. Il le lit, le stocke sur son pc, efface sur la messagerie, et le tour est joué. S'il est rapide, il répond instantanément, avant que la station ne disparaisse sous l'horizon, sinon, il attend le prochain passage.

3 - Lors du passage de l'ISS qui suit cet envoi au dessus de HEO, la passerelle récupère sur le BBS les messages envoyés par X (et les autres navigateurs) et les stocke.

4 - Mamie, le lendemain, retourne sur le site HEO, va sur la page messagerie ISS, constate qu'elle a un message en attente, paye 0,5 € par kO (carte bleue ou paypal), et récupère le message.

Voili, voilà... simple, nspa. Dans l'opération HEO a gagné quelques roros, pour faire tourner la boutique et amortir le matos, et tout le monde est content... sauf Mamie si elle est trop bavarde. Mais ne sera t-elle pas ravie de payer 5 € pour avoir une tof du petit fils entrain de faire plouf-plouf dans le Pacifique ?

03 mar. 2006
0

C'est complètement illégal
a beaucoup de points de vues et dont les principaux sont :

  • le fait de connecter un service de communication public (dans ce cas l'Internet) à une station du service amateur

  • le fait de faire payer des communications transmises par le service amateur

Sans parler de la nature des communications qui devraient normalement rester dans le domaine des sujets autorisés (technique, météorologie etc...).

De plus, je vois mal le "plaisancier lambda" monter une yagi "X" éléments (ça ressemble aux antennes rateau de TV, mais en plus grand), ladite antenne asservie en azimut et élévation avec, bien entendu, correction automatique des mouvements de houle/tangage/cap... :D !

03 mar. 2006
0

A quel dégré ?
Swanee, je pense qu'il fallait comprendre Sailsoft au second degré ;-)

Vu par H&O, à partir du moment où on offrirait un service payant, on aurait une obligation de résultat sous peine de tomber dans la catégorie "arnaqueurs" ...

03 mar. 2006
0

Technique / légalité
Pour la technique, je pense qu'il n'y a pas de pb. Ceux qui font ça actuellemnet ne passent pas le temps de la connexion avec l'ISS à essayer de viser le point où elle se trouve avec une antenne rateau. Et même en admettant qu'on puisse le faire la nuit par temps clair, faudra qu'on m'explique pour le jour. J'y connais pas grand chose en antennes, mais ça doit marcher avec une multi-directionnelle genre quatre brins. Ce qu'on pourrait discuter, et qui pose plus problème, est le décalage en fréquence dû au doppler d'une station en mouvement rapide. [Parenthèse technique : AMHA, pour que ça marche bien, faudrait un émetteur/récepteur à fréquence variable, piloté par un VCO, lequel serait asservi depuis le logiciel d'éphémérides].

Pour le légal, ou est le problème : dans ma proposition, Mamie paye un service à HEO, pour faire fonctionner une passerelle, qu'on peut considérer comme un outil de com purement terrestre et privé. Tout service mérite rémunération, non ? Et de plus le fait que le service soit payant limite les consos, c'est à dire l'utilisation d'un BBS public payé par la communauté internationale.

trollement votre
sailsoft

04 mar. 2006
0

Une passerelle
c'est un soft qui tourne tout seul sur un serveur, nuit et week end compris. Y'a donc pas de petites mains, sauf quand il faut écrire du code (si existe pas) et l'installer.

04 mar. 2006
0

Limites de la gratuité...
C'est bien effectivement le problème posé par les limites de la gratuité. Exemple : internet. Le paradigme est "le transport des données numériques est gratuit". Pas vrai en fait car les gros consommateurs de bande passante (fournisseurs d'accès), payent leurs accès avec des paliers de débit. Et la facturation des accès aux clients finaux se faisant, idem, à la "taille du tuyau", on voit que l'on va vers l'exploitation au max des performances du tuyau : on télécharge maintenant son film quotidien sur le net, on téléphone à l'autre bout du monde pour un oui ou pour un non, etc... Et on va raler si le prospectus disait "avec notre offre de connexion, vous pouvez le faire", et si la technique ne suit pas.

La conséquence est qu'il faut augmenter en permanence la taille des tuyaux. Un conseil au passage, acheter des actions de Cisco ! Et une réflexion au passage : si l'envoi d'un email était facturé 1 centi-roro par kilo octet, je vous fiche mon billet que nous ne recevrions plus de spams dans nos boites à lettres.

Pour revenir à notre fil, imaginons que HEO (ou peu importe qui) mette à la disposition du public (que ce soit éventuellement après une inscription sur un site) un service permettant d'échanger gratos des messages avec les navires en mer, et cela utilisant un "tuyau" public, comme celui dont nous parlons (ISS). Il me semble que la rançon du succès, en admettant que la technique ne soit pas un frein trop fort, sera la consommation effrenée de bande passante sur le dit service. Par exemple on s'enverra de messages jusqu'à saturation de la mémoire de 64 kO à chaque passage de la station ISS au dessus de nos têtes, histoire de transmettre toutes les tofs qu'on a prises la veille.

Soit on attend que ça coince, que les gestionnaires du BBS disent "stop", soit on anticipe en mettant un frein à l'utilisation, et je n'en vois que deux possibles :
- Restrictions règlementaire, par exemple "maxi 1 kO par message et un message par jour"
- Restrictions par le paiement d'un "ticket modérateur", comme on dit à la sécu.

Voilà, c'était l'esprit de l'idée, lancée en l'air comme ça, de "faire payer mamie".

03 mar. 2006
0

La question ...
la suivante: un service mérite paiement, d'accord ... mais à l'inverse un paiement exige un service qui marche sans faille ;-) ... c'est moins drôle pour les petites mains qui feraient cela à titre bénévole les wwek-end :reflechi:

04 mar. 2006
0

Commerce ...
Au premier message qui passera mal pour le compte d'un teigneux em***deur, qui va ramasser les pots cassés ? ;-)

Si tu signes en bas du papier chez le notaire que ce sera toi, on peut reparler du projet :reflechi: :alavotre:

03 mar. 2006
0

oui, je sais
je suis incorrigible !

Quand il y a du troll dans l'air, je me fais systématiquement avoir et je saute dedans les pieds joints... ;-)

03 mar. 200616 juin 2020
0

Cool,

même moi je ne réagi pas à se genre de connerie... ;-)

Je trouve même qu’il devrait essayer, juste pour voir ce qui se passera...

pfffzzzz

03 mar. 2006
0

Je ne suis plus

très actif dans le domaine, juste un peu de pioche à l'occasion histoire de garder l'oreille...

Pour la bricole, y doit me reter quelques caisses de brol au grenier... je devrais un jour trier tout ça

pfffzzzz

04 mar. 200616 juin 2020
0

Une boîte comme ça ?
Je l'avais fabriquée et installée sur le toit sous l'antenne. ;-)

06 mar. 2006
0

Pour les CV...
dire que j'en ai une cantine entière en Bretagne ! Mais si tu connais des RA's, (surtout les anciens);-) il y en a sûrement qui en ont. Car fabriquer un CV, c'est du boulot !

Pour la boîte, je l'avais fabriquée au Maroc avec les moyens locaux, il a d'ailleurs fallu faire un bossage avec un couvercle de régulateur de dynamo pour les deux moteurs du bas. :-D

Puis elle a séjourné quelques années sur un toit à Paris, pour finir sous le pont de Tilikum avant d'être remplacée par un coupleur automatique.

Sur la photo, tu vois en bas une douille qui reçoit une ampoule de 12 volts 15 watts, qui allumée génère suffisament de chaleur pour éviter la condensation.

Pour le manip, si tu es droitier, le mieux amha est de s'en servir de la main gauche, ce qui te permet d'écrire de la droite sans rien lâcher ! ;-) (c'est ce que je fais aussi avec la souris de l'ordi)

_/)

06 mar. 200616 juin 2020
0

Un copain RA
de Guyane m'a donné celle-ci :

Ca provient d'un avion !

J'en fait rien, si tu la veux... :-)

_/)

06 mar. 2006
0

Vous êtes incroyables
avec vos pièces de musée. Même quand j'étais bidasse dans les trans, à l'époque où la France occupait le sud de l'Allemagne et où j'allais me planquer pour taper le tarot dans les caves poussiéreuses ou s'entassait le matos déclassé, y'avait pas de trucs comme ça.

03 mar. 2006
0

J'ai la même à la maison !
(je parle de la self à roulette)

Elle va bientôt aller s'intégrer dans une boite d'accord motorisée fabrication maison.

06 mar. 2006
0

oui, une comme ça
Sauf pour les CV que je n'arrive toujours pas à trouver et qui font l'objet d'une fabrication OM.

Elle est magnifique !
Chapeau bas Tilikum !

Pour Cobra, la pioche je suis toujours en cours d'apprentissage (depuis 20 ans!! ;-) ) mais c'est sérieux ce coup-ci et j'ai RDV avec l'ANFR dans 2 mois pour le test.

06 mar. 2006
0

le coup de l'ampoule,
c'est lumineux comme idée!! (oui, je sais, elle est facile celle-là :mdr:).

pour la motorisation, je vais utiliser des "tourne-broche" de BBQ, bientôt dispos en grande surface avec l'arrivée des beaux jours.

Je connais effectivement des "anciens" RA, mais les CV sont devenus des denrées rares et jalousement gardées par ceux qui les détiennent.
C'est pourquoi je me lance dans la fabrication car je me vois mal aller quémander.

Pour la récup, on ne trouve plus de vieux postes de radio avec cages, ou alors c'est chez des brocanteurs et à prix d'or!

De plus, je dois en faire un avec fort coef d'isolement pour une boucle magnétique et ça, c'est encore + dur à trouver.

Ca bidouille, ça bidouille...

06 mar. 200616 juin 2020
0

Vue de l'intérieur,
c'est nettement plus joli !

Il y a deux moteurs, une demulti chiadée, un mega CV et une superbe self.

9a pèse quand même 7,5 kg ! :oups:

_/)

06 mar. 2006
0

Et encore,
je n'ai pas la photo de la boîte d'accord de 40 kg à trois selfs à roulette dont la plus grosse fait 15 cm de diamètre ! :mdr:

_/)

06 mar. 2006
0

ça n'a rien d'une pièce de musée!!
et les boites d'accord aviation (ou autre) utilisent toujours ce genre de techniques.

S'il y a qque chose qui n'a pas bougé d'un iota depuis les travaux de Mr Collins, c'est bien ce qu'il y a dans une boite de couplage !!

Perso, j'en ai encore jamais vu en CMS... :mdr:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (119)

novembre 2021