Utilisation radar

Je me suis enfin décidé pour l'achat d'un radar.
Vos conseils pour son utilisation seront donc les bienvenus.
Deux questions:
1/ Comment reglez vous la zone d'alarme?
Je pense à 5 miles autour du bateau(et pas seulement sur l'avant).
2/ Comment faites vous pour déterminer si il y a route collision:
soit se contenter de voir que le gisement du bateau repéré ne change pas beaucoup,
soit faire un tracé sur une carte?
Merci de votre aide.

Nadir

L'équipage
19 mai 2005
19 mai 2005
0

pourquoi pas!!

Calypso 2 a un radar et sur l'utilisation "theorique" pour l'alarme 5miles parait bien pour la collision faire attention si le gisement ne change pas.

Mais j'ai bien ecri "theorique" car il ne m'a vraiment jamais rien apporté.Je prefere regardé autour de moi que d'avoir les yeux rivé au radar.Les rares fois ou le radar m'a permis de localiser un bateau par temps de brume je pense que de toute façon je l'aurais vu.Par contre j'ai plus souvent vu un bateau que le radar n'avait pas localisé.

Le vrai pb est que le radar ne localise pas systematiquement TOUS les bateaux à COUP SUR donc il n'est pas fiable donc la veille s'impose et donc lorsque l'on est obligé de veiller et bien l'on repere plus que le radar.

Resumé pour moi c'est un joli jouet, amusant et qui fait "bien" dans la mature.Mais ce n'est que mon avis

josé :-D

19 mai 2005
0

Nadir,
juste un conseil: les cas de collisions causées par le radar ne sont pas rares, et très très souvent dus à la mauvaise utilisation/interpretation de l'appareil; je conseille vivement de faire un cours qque part ou de naviguer avec qqun qui s'y connait pour apprendre

si cela n'est pas possible, un bon livre et beaucoup de pratique avec du beau temps (quand on n'y pense pas forcement): reconnaissance de la cote, de la pluie, des amers fixes, des bateaux, utilisation de la grille de plotting., correcte utilisation des réglages, etc il y a beaucoup à apprendre
quand on l'allume, c'est rigolo on voit le bateau à droite, les goelands là bas, l'averse à tribord, mais interpreter telles échos dans la brume est toute autre affaire

en anglais il y a le texte sur le site nima qui est parfait et très très complet (quoi que on peut choisir les chapitres plus intéréssants, le tout est pour devenir radariste professionnel -.&lt)

cela dit: 1.pour la nuit je n'utilise pas l'alarme car il y a toujours qqu de veille, autrement ce serait 6milles; quand il y a du brouillard c'est passage grande échelle /petite échelle selon besoin, les règles de nav disent qu'il faut utiliser la petite échelle pour detecter bien en avance le risque de collision

voir aussi cela

www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

en cas de visibilité reduite et nav au radar les règles de routes sont différentes

19 mai 2005
0

Solo
A ce sujet, qqu'un a-t'il une expérience vécue de nav en solo avec veille/alarme radar pour pouvoir faire dodo tranquilement (ou presque...) ?

J'envisage en effet de m'équiper prochainement et, après avoir "étudié" les solutions à base de détecteurs de radar et autres transpondeurs, je pense qu'un radar (le petit JRC 1000 par ex.) serait la moins mauvaise solution.

Votre avis ?
Qu'en est-il de la fiabilité des alarmes sur ce genre de petits radars ?

19 mai 2005
0

en tout cas
si tu veux etre reveillé par l'alarme, vaut mieux mettre un relais avec une belle sirène, le petit bip ne réveille pas grand chose ;-)

20 mai 2005
0

Mmmmm dodo,
j'utlise le radar pour ca : faire autre chose et surtout dormir. Meme a deux, on met le radar et on dort. Alarme sur un cercle de 5m autour du bateaux avec le son amplifie. Je sais, je vais me faire incendier :-D mais qu'il est agreable de se lever frais et dispos pour attaquer une nouvelle journee avec une peche d'enfer !! :-)
ps: s'il faut faire la veille en meme temps que le radar, je comprend plus l'avantage d'en avoir un a bord, enfin bon chacun fait..etc... :-D

19 mai 2005
0

Nadir,
juste un conseil: les cas de collisions causées par le radar ne sont pas rares, et très très souvent dus à la mauvaise utilisation/interpretation de l'appareil; je conseille vivement de faire un cours qque part ou de naviguer avec qqun qui s'y connait pour apprendre

si cela n'est pas possible, un bon livre et beaucoup de pratique avec du beau temps (quand on n'y pense pas forcement): reconnaissance de la cote, de la pluie, des amers fixes, des bateaux, utilisation de la grille de plotting., correcte utilisation des réglages, etc il y a beaucoup à apprendre
quand on l'allume, c'est rigolo on voit le bateau à droite, les goelands là bas, l'averse à tribord, mais interpreter telles échos dans la brume est toute autre affaire

en anglais il y a le texte sur le site nima qui est parfait et très très complet (quoi que on peut choisir les chapitres plus intéréssants, le tout est pour devenir radariste professionnel -.&lt)

cela dit: 1.pour la nuit je n'utilise pas l'alarme car il y a toujours qqu de veille, autrement ce serait 6milles; quand il y a du brouillard c'est passage grande échelle /petite échelle selon besoin, les règles de nav disent qu'il faut utiliser la petite échelle pour detecter bien en avance le risque de collision

voir aussi cela

www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

en cas de visibilité reduite et nav au radar les règles de routes sont différentes

19 mai 2005
0

l'alarme ??,
je dois reconnaitre que c'est ce qui me sert le moins dans l'utilisation du radar car je ne dois pas bien la régler mais ou ça bippe presque sans arrêt ou ça ne dit rien même en présence d'un petit bateau. L'utilisation est beaucoup plus sûre avec la détection d'une cargo, d'une bouée ou de la côte alors là aprés qq problèmes d'adaptation je trouve maintenant un intérêt dans les situations difficiles de brumes ou de mauvais temps. Même pour se situer il est trés facile de savoir à combien on est de la côte ou d'une bouée et plus rapidement qu'avec le GPS.Attention le radar indique l'axe du navire et le gps la route fond alors s'il y a des courants on peut avoir de sacré divergences.(J'ai eu l'exemple du coté du raz de sein de nuit dans la brume) Je l'utilise aussi pour me rassurer quand je suis obligé de traverser un rail de cargos je me dis que s'ils veillent ils doivent bien avoir un détecteur de radar et qu'ils vont s'inquiéter s'ils ont une alarme détection de radar.

19 mai 2005
0

Radar
Le Radar c'est vraiment bien, particulièrement
en navigation stricto sensu.
Mais le plus délicat est ,avant l'interprétation
les réglages de gain/sensibilité/etc..
qui peuvent aboutir aux deux extrèmes:
écran saturé ou rien du tout.
selon la position en hauteur pour les objets
rapprochés on ne les voit plus du tout.
Beaucoup d'éléments naturels compliquent
le problème.
Lê réglage de la zône d'alarme est pratique
mais presque secondaire.
Il y a plusieures réponses qualifiées sur ce sujet.
Sachant que l'autre radar vous a sans doute vu
et que vous avez vu l'autre navire, il n'y a plus
à espérer(???) que ce navire va respecter
les règles de barre.
Si tout le monde dort, c'est mal parti!!!
MEFIANCE/VIGILANCE/REFLEXION

19 mai 2005
0

Gisement constant
REGLE INCONTOURNABLE DE GEOMETRIE EUCLIDIENNE:
SUR UN PLAN (LA MER)
OBECTIF EN RAPPROCHEMENT A GISEMENT CONSTANT
===&gtCOLLISION GARANTIE SUR FACTURE.
(Adrénaline garantie au Radar de nuit
ou dans le brouillard. Testé!!)

19 mai 200516 juin 2020
0

pour swanee
j'utilise le radar avec alarme réglée sur 3 milles, pour aller dormir.

mais je ne dors pas plus longtemps qu'avant d'avoir un radar. 20 minutes maxi en sortie de manche et mer d'irlande, hors des rails, bien sûr.
en milieu de manche, impossible de dormir. je veille et l'alarme qui gueule régulièrement évite l'assoupissement !
je ne mets plus l'alarme sur 5 milles, sinon, elle gueule en permanence.

mon radar m'a réveillé plusieurs fois 10 minutes après mon tour d'horizon visuel, par des cargos ou chalutiers rentrant dans la zone de veille.

donc j'ai de bonnes raisons être satisfait de l'appareil.
il est par ailleurs redoutable pour les entrées de port dans les brumes des mers du nords, car les bouées et balises sont très visibles à l'écran

19 mai 2005
0

la route de collision se voit
en pointant en azimut l'écho et en observant s'il sort du trait ou non

la fonction Hold permet aussi de voir sa trajectoire et le sens de sa route

se rappeler que le radar voit très bien la pluie et qu'il peut faire savoir très précisément l'étendue d'un grain ainsi que sa route et le temps avant sa venue éventuelle à la verticale du navire ainsi que l'intensité de la drache

enfin quand je suis en veille radar, je change très souvent d'échelle ce qui permet de lever le doute sur un écho douteux, celui ci disparaissant sur l'autre échelle sil n'est pas réel

j'ai jamais utilisé l'alarme car je veille toute la nuit en traversée qui ne dépasse de toute façon pas 24 heures ( port cam/minorque)

na pas oublier aussi qu'un radar 24 milles (j'ai un radome de 65 cm avec 5 kw) fait en réalité 12 milles certains et un 12 milles vraissemblablement 6 ou 7

amicalement

21 mai 2005
0

Merci de tous ces renseignements.
Je commence à y voir beaucoup plus clair.
JP, tu parles de route collision qui se voit "en pointant en azimut l'écho et en observant s'il sort du trait ou non" ou en utilisant la fonction Hold.
Ces fonctions existent-elles sur tous les radars,ou seulement sur les hauts de gamme?

J'ai commandé un Furuno 1715 aux US(nettement moins chère même avec le transport, la douane et la TVA. Je vous tendrai au courant dès reception.

Nadir

21 mai 2005
0

la fonction pointage d'azimut
existe sur tous les radars, à ma connaissance car c'set uen fonction basique permettant de relever l'azimut d'un echo ( avec également les cercles de distance permettant de connaitre la distance de l'écho) et la fonction hold, qui est en fait la mémoire des échos sdans leur position antérieure créant ainsi un trait correspondant à la trajectoire de l'écho sur un temps donné est fréquente

amicalement

en fait tu pointe l'echo "suspect et

s'il reste sur la ligne, c'est forcément que vous etes en route de collision

s'il sort de la ligne en se rapprochant de la ligne de foi, c'est qu'il va passer sur le devant

s'il sort de la ligne en s'éloignant de la ligne de foi, c'est qu'il va passer sur l'arrière ou qu'il s'éloigne du bateau

aussi simple que pas compliqué

mais une fois encore toujours changer d'échelle et revenir en cas de nouvel echo pour le valider(SUPER IMPORTANT)

amicalement

19 mai 2005
0

Merci pour les réponses
Guillemot et JP

J'envisage l'achat d'un radar principalement pour des traversée solo de plus de 30 h (voir même 20 jours... ;-) ), où il faut bien roupiller un peu...

Celà me conforte quand même dans l'idée que le radar est la moins mauvaise des solutions dans ce cas là, avec, en plus, la détection des grains (très utile en zone inter-tropicale !).

Question installation du radôme, je penche plutôt pour le principe d'une balancelle dans le pataras.
Celà me semble plus judicieux que sur l'avant du mât où il reste très exposé (j'ai un génois à très fort recouvrement) et où il doit rester aveugle sur un bon quart arrière, correspondant à la position du mât.
En plus, l'installation semble beaucoup plus facile en attachant le câble sur le pataras avec des colliers plastique, et possibilité de modifier facilement la hauteur si on s'apperçoit qu'elle n'est pas idéale au premier essai !

Vous en pensez quoi ?

19 mai 2005
0

Comme guillemot
Je navigue essentiellement en solo parfois sur des étapes de 72 heures en Manche (pour mémoire : 600 cargos/jour + les ferrys + les pêcheurs + la plaisance.

J'utilise le radar, un furuno 1720 depuis 12 ans, alarme sur 6/8 milles et je dors par tranches de 20 minutes.

Je n'ai jamais rencontré de problèmes et le radar bien réglé voit tout, sauf au vent s'il est monté trop haut. Le mien est à 5m du pont sous le faux étai pour protéger la gamelle au passage du gégêne.

21 mai 2005
0

remarques de montage
(voir aussi le site voilelec)
le radar sur le mat n'est pas masqué par le mat comme tu crois (sauf si le mat fait 30cm de diametre et le radar 25cm!),pour expliquer simplement: imagine un neon long et horizontal de 50cm, et mets devant un poteau de 20cm: tu perds simplement 35% de lumiére, ce qui ne reduit la distance de detection que de 10% (loi en 1/D4)

sur le pataras c'est bien, mais avec un matereau de raidissage bien conçu, car sinon tout va vriller et vibrer.

à toi de voir, rien n'est parfait.

21 mai 2005
0

radar dans le pataras, amha pas très bon
car le radome va bouger tout le temps et c'est vraiment pas bon

je ne parle pas des mouvement de forte amplitude et faible fréquence du mat solidaire du bateau, mais des micro mouvements à + haute fréquence du pataras qui comme toute corde d'arc ou de violon, vibre tout le temps et la fragile mécanique du radome ne va pas aimer ça trop longtemps

sur une barre de fleche, c'est pas mal du tout et un radome n'est pas vraiment fragile aux mouvements des voiles

en + il vaut mieux que le cable passe dans le mat que pendouillant le long du pataras

mon radome est posé sur la face avant du mat et il n'y a strictement aucune zone d'ombre visible à l'écran

amicalement

21 mai 2005
0

mon radr a un très gros connecteur multipoint
du coté raccordé à l'écran et des fils nus qui vont sur un bornier du coté raccordé au radome

dans ce cas, au dématage, il suffit de déconnecter au radome et sortir le cable en passant un messager pour le retour

il existe aussi chez rs ou farnell des connecteurs multipoints à contacts dorés qui vont pas mal du tout ( je dois en installer un dès que j'ai trouvé le courage de le faire)

amicalement

21 mai 2005
0

Passer le cable...
"en + il vaut mieux que le cable passe dans le mat que pendouillant le long du pataras"

Bonjour,

J'ai lu sur un fil le conseil suivant pour passer le cable. Qu'en penses-tu ?

Puisqu'il est déconseillé de couper le câble et que l'on doit malgré tout démater de temps à autres, l'idée était de fixer une goulotte à couvercle clipsable le long du mât, ce qui permet, en cas de démâtage, de simplement débrancher le cable à une de ses extrémités et de le désolidariser du mât.

21 mai 2005
0

cable radar
La mise en place d'un connecteur intermédiaire
sur le cable doit résoudre bien des problèmes
car il faut ètre très patient et assez minutieux
pour reconnecter les nombreux brins sectionnés, particulièrement au niveau du coaxial qui est très
fin (ce n'est pas à faire tout les jours mais
ça marche).

21 mai 2005
0

inclimable
j ai monté le miens sur matereau , et inclimable , grosse difference au pres quant tu le remet honrizontable

22 mai 2005
0

plutôt un montage
:-)

22 mai 2005
0

pour ce problème
j'ai même vu un pontage sur cardan

22 mai 2005
0

Montage cardan...
quelques photos pour avoir des idées :

www.westmarine.com[...]Display

Ca n'a pas l'air bien compliqué à réaliser ! :-)

28 août 2007
0

Fichier d'aide
Vu ici :
www.profmarine.org[...]dar.pdf

un fichier sur le réglage du radar.

28 août 2007
0

Très intéressant
ce document. Merci

En complément, il peut être utile de savoir que les réglages automatiques des radars modernes sont très performants. Seuls des cas très particuliers vont demander une intervention manuelle.

28 août 2007
0

J'utilise le mien
avec la fonction veille 5 minutes, et une alarme calée sur 5 miles. Un navire naviguant à 25KN, plus ma vitesse estimée à 5 KN fera que si la séquence veille s'active juste avant que le cargo(ou autre) entre dans la zone surveillée, 5 mintes plus tard, quand la nouvelle séquence de surveillance commance, le cargo sera à 2.5mile de moi. (25+5=30KN, en 5 mn 2.5m)
Ca permet d'économiser un peu les batteries (8w en mode veille contre 40 en temps normal)
:-)

28 août 2007
0

Connaissance de son radar
C'est en effet très utile de bien connaître son radar et donc de l'essayer.

Pour tirer les conclusions de ton essai, tu dois tenir compte des conditions : faisait-il humide, y avait-il beaucoup de vagues, ... réglage auto OK, mais lequel, je travaille par coeur, mais je crois que sur mon radar il y a plusieurs niveau d'automatique ...

Cela permet deux choses : de mieux exploiter son outil et en effet d'en connaître les limites.

Remarquons aussi que le radar ne "voit" pas toutes les matières et que donc, près des côtes (c'est plus rare au large) petit bateau en bois ou en plastic sans aucun réflecteur ne feront jamais sonner ton radar.

28 août 2007
0

L'alarme
J'ai essayé ce WE mon radar neuf. J'ai réglé une zone d'alarme de 2 NM autour du bateau et aucun des voilier croisé n'ont fait sonner l'alarme. L'explication viendrait d'un réglage du gain trop faible qui était pourtant sur auto... pas très rassurant comme expérience.

PS : avec des gros échos l'alarme se déclenche bien.

Cordialement

28 août 2007
0

De tête
Temps gris mais pas de pluie.

Gain sur auto position mer calme : juste une petite houle
Filtre anti mer et anti pluie sur mer calme

La cible apparaissait bien à l'écran mais comme juste un tout petit point, un peu comme un écho parasite. Du coup l'alarme n'a pas sonnée.

J'étais sur une échelle de 2 NM.

28 août 2007
0

tres content et tres sensible
j'ai un raymarine c70 et je dois dire qu'il est super sensible je dois dire que jusqu'a persent il vois tout et parfois trop. si je regle la zone de detection trop pres il detecte les mouettes,... alors la tu sorts jeter un oeil pour voir ce que tu aurais pas vu et la tu vois un oiseau voler a 300 metre.... mais aussi un avion de chasse volant a tres basse altitude a 600 km/h mais celui la ne laisse qu'un seul point et pas de trainee. non vraiment tres heureux, et le plus souvent completement en automatique.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (120)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021