Utilisation de la chaussette à spi

Bonjour,

J'ai à bord une chaussette pour mon spy symétrique que j'ai du mal à utiliser.

Quelqu'un pourait il me donner la marche à suivre pour bien en tirer parti.

Faut il étouffer le spy au préalable en déroulant un peu de génois ? Faut il choquer bras et écoute de spi ou juste l'écoute ? Peut on l'utiliser si le vent se lève bien fort ?

Merci à tous pour vos infos.

L'équipage
05 oct. 2007
05 oct. 2007
0

ma technique
Pour envoyer rien de plus facile, tout monter comme d'habitude, et puis faire monter la chaussette, ensuite affiner les reglages.
Pour rentrer le spi, bien reprendre le cap vent arriere, choquer le brasmais sans toucher l'etais ce qui diminue la puisance puis faire descendre la chaussette.
si avec tu navigues avec des equipiers, et si le vent est a 20 noeud, alors va au pied, un equipier commence par choquer le bras, et puis choque de maniere controlee l'ecoute. tout est facile.
je pense que la chussette permet de garder le spi alors que le vent monte car cela reste facile d'etouffer la bete, et tu limites les risques d'envolee..
efin c'est ma technique a chacun sa technique

05 oct. 2007
0

Ecoute
C'est là l'astuce : controler le choqué d'écoute par un équipier. Moi je choquais en grand et c'est infernal.

Faut il forcer comme une ane pour rentre le tout quand ça souffle ?

05 oct. 2007
1

je ne m'en sers pas
j'ai une chaussette, à chaque fois que j'ai essayé de m'en servir, ça a pris plus de temps que sans!

05 oct. 2007
0

ca doit etre fais pour les gens pas doue comme moi
ca doit etre fais pour les gens pas doue comme moi, j'en avait marre de m'envoler ou encore de me bruller les mains des que le vents soufflais a 20 noeuds et je pense ne pas etre le seul a avoir ce type de probleme. il y a bcp trop de bateau qui se prive du spi des 15 noeud et c'est dommage, les gens n'on pas peur de naviguer avec mais du moment ou il faudra le rentrer.
et bien maintenant de ca j'ai plus peur...
de meme des que ca soufle bien, no stress pour empamner, je rentre le spi en chaussette j'empanne le tangon et je renvoi...
merci a l'inventeur qui a penser a tout les pas tres doue!

12 fév. 2018
0

Bonjour Papy-Boom

Je tombe sur votre réponse de 2007 à propos de l'inventeur de la chaussette à spi. Beaucoup de gens pensent effectivement que l'inventeur est Eric Tabarly.

Nicolas Hulot, alors photographe pour l'agence Sygma, a diffusé en 1976 un reportage fait à bord de Pen Duick VI à Plymouth. Juste avant le départ de l'Ostar (la course transatlantique anglaise en solitaire). Depuis la parution de ces photos où Eric s'entraine a rentrer son spi avec une chaussette neuve, beaucoup de gens pensent que c'est Eric l'inventeur. En fait non !

Je connais bien le docteur Maurice Poughon qui naviguait pas mal avec son dériveur 420 dans les années 69-70. Pour rentrer son spi dans la brise, il avait percé un seau en plastique fixé à une chaussette en toile. Le système fonctionnait parfaitement. Il a partagé ce système avec pas mal de gens.

Conclusion: si Eric a été un excellent précurseur dans bien des domaines, il n'est pas l'inventeur de la fameuse chaussette. Ainsi que des hydrofoils, comme on l'écrit trop souvent.

Bien cordialement. Séné007

12 fév. 2018
0

Bonjour !
Sympa ta réaction ! Non, non, l'avaleur fixe est effectivement une autre technique.

05 oct. 2007
0

l'inventeur,
je crois que c'est Tabarly.

12 fév. 2018
0

Bonjour Christian!
merci pour cette précision, mais ne ferais-tu pas confusion avec l'avaleur de spi, que j'ai utilisé dans ces années-là sur mon Ponant?
Il s'agissait aussi d'un seau dont on avait découpé le fond, et qui se prolongeait par une chaussette, le tout restant au fond du bateau.
???

25 déc. 2008
0

Je suis preneur
Bonjour trieol, Si tu ne l'utilises pas et qu'elle mesure environ entre 10 et 11m je suis intéressé pour te l'acheter.

25 déc. 2008
0

peut etre qu'il la plus depuis l'année derniere
:-)

05 oct. 2007
0

je croyais

que la chaussette permettait d'envoyer le spi en solo plus facilement.

josé

05 oct. 2007
0

oui
ca simplifie serieusement les choses! Hier encore, tout seul a bord et en plus sans pilote, c'est du sport!...Faire la meme chose sans la chaussette, faut etre jeune!

Bien sur cela depend un peu de la surface

26 déc. 2008
0

Otes-moi d'un doute
Tu parles ici de cata, non? Pas de tangon à gérer dans ce cas.

RV

05 oct. 2007
0

avant d'avoir la chaussette jen'envoyais
qu'avec au moin su equipier, depuis (2001) ca me prend 5 mns pour que le spi soit en l'air. j'enroule le genoa juste avant d'envoyer.
mais il y a des chaussettes mieux que d'autres
j utilise une ATN

05 oct. 2007
0

un des avantages non negligeable
c'est que le spi est rangé dans sa chaussette, rien a verifier avant de re envoyer

05 oct. 2007
0

Mon spi a une cordellette (cordellette c'est pas corde)..........
.....frappée au millieu et la chaussette est attachée sur les filiéres, la cordellette ramenée au cokpit, en gérant les drisses et écoutes on peu seul et de la baignoire ranger le spi seul.......enfin en théorie.........
:heu:

05 oct. 2007
0

je largue le bras de spi
comme pour un affalage classique.
Bateau trois quart arrière, le spi se dégonfle totalement et la chaussette descend toute seule quelle que soit la force du vent (jusqu'à 20 noeuds).

Pas de risque de noeud.

05 oct. 2007
0

Le bras ?
Tu largues complètement le bras donc tu rentres le spi au niveau de l'écoute. Moi quand j'ai fait ça la chaussette avait tendance à vouloir partir derrière les haubans.

Tu choques aussi l'écoute non ?

05 oct. 2007
0

que des avantages ...
juste deux defauts, quand même, mis à part le prix:
1/ on pert un demi-mètre en tête de mat.
2/ on oublie que le spi peut faire un 360° dans la chaussette.

NB: OUI par vent fort, c'est là ou la chaussette fait la différence, en solo ou avec équipage.

PS: farfa II DEUX chaussettes sur une seul boat (asy et sy)

26 déc. 2008
0

2 chaussettes aussi
Une pour l'Assy et une pour le gennaker.
Presque toujours en solo et sans problèmes, mais jamais essayé par + de 20 noeuds.

26 déc. 2008
0

attention quand même par vent = ou sup à 20nds ou
car comme pour les écoutes, les va et vient ont tendance à vouloir se marier entre eux et s'entortiller au point de tout affaler en cata

11 jan. 2009
0

Suite
Bon j'ai pas mal progressé depuis avec la bête.

reste un truc : au moment de hisser par houle forte, la chaussette s'enroule autour du génois enroulé.

Comment faites-vous ?

13 juil. 2009
0

Ici
avec un spi de taille honorable, je m'en sers à chaque sortie donc plusieurs fois par semaines, et je n'ai aucun problème.
Si parfois, remontant la chaussette, le spi poche un peu à l'intérieur, il devient impossible à sortir....celà se passe en début d'ouverture.
Pour éviter cela, il suffit au début d'aider la sortie du spi en tirant de la main libre sur la poche (c'est à dire le "ventre" du spi) qu'il fait à l'intérieur de la chaussette.

13 juil. 2009
0

mise à part
la facilité d'utilisation , penses tu qu'il y a un gain de temps pour l'envoyer ou l'affaler ou au contraire est ce plus long?
merci

13 juil. 2009
0

ok merci
Je dois en recevoir une cette semaine et je n'en ai jamais utilisé, c'est pour ca. Maintenant, sur un bord de près qui risque d'etre long affales tu la chaussette?

14 juil. 2009
0

oui
c'est pour l'utiliser en solo plus facilement.
merci

13 juil. 2009
0

C'est pour Capitaine Jack
en réponse a :

[i]Maintenant, sur un bord de près qui risque d'etre long affales tu la chaussette?[/i]

( fonction répondre qui merdoie encore... )

:-)

13 juil. 2009
0

aïe
il faut la "rentrer"!!!

13 juil. 2009
0

Eh bien
tout simplement le faire passer de l'autre coté de l'étai lui aussi (par l'avant)

14 juil. 2009
0

de rien
ça marche toujours, cet après midi encore! :-)

15 juil. 2009
0

non
pas vu; suis sorti de 15 à 18 heure environ. Mais j'ai joué avec le tri et un peu Kapalouest

15 juil. 2009
0

KApalouest
c'est son nom!

13 juil. 2009
0


un gain de temps évident, puisque qu'on ne manœuvre finalement que du sac et non de la toile fine, de grande surface, sensible au vent

13 juil. 2009
0

Autant je pense
que la chaussette apporte un vrai plus pour des bateaux d'une certaine taille avec des spis de surfaces importantes, autant je ne crois pas que son utilisation se justifie pour un bateau comme le tien.

Le seul avantage que j'y vois, c'est un spi immédiatement "rangé".

Mais tu auras peut-être un avis différent.

13 juil. 2009
0

Je dirais oui
pour l'avoir vécu avec Clarivoile... ;-)

ça ne sers a rien de le laisser a poste, si tu ne và pas t'en servir de suite.

13 juil. 2009
0

oui
Comme le dit Jorge, il faut la rentrée même sur un petit bord de près., Mais ce n'est pas bien difficile à faire

13 juil. 2009
0

Après empannage,
Comment faire pour manoeuvrer, alors que le système de va et vient est de l'autre coté de l'était? Léo

14 juil. 2009
0

Merci Clarivoile,
je l'avais bien évidement fait comme ça mais la chaussette et son système restait accrochée du mauvais coté ( au vent )malgré un léger relâchement de la drisse. Je suis très habitué aux manoeuvres de Spi sans chaussette y compris en solo et c'est sous la pression de mon entourage que j'ai acheté un spi avec chaussette, j'y vais un peu à reculons. Avec un peu d'entraînement ça ira mieux. Le Spi fait 110 M2 et Je pense que pour des surfaces en dessous de 90m2 il n'y a pas besoin de chaussette pour un plaisancier moyen. J'en avais un de cette taille sur un précédent bateau, ça ne m'a jamais posé de problème. Léo

15 juil. 2009
0

Hello les amis ;-)
Scuzez le HS...

Clause, tu n'as pas croisé le fameux côtre aurique dont je parle souvent dans le coin ??

Je n'étais malheureusement ppas avec eux ( ils étaient pour la premièr fois en famille ), mais je sais qu'ils ont pu envoyer toutes les voiles...

ps) N'hésite pas a m'appeler ;-)

15 juil. 2009
0

attention clarivoile
Tu vas etre hors charte si tu parles en SMS il y en a qui surveillent et qui n'esiterons pas a te denoncer !

:policier:

15 juil. 2009
0

Ok
Bonnes conditions aujourd'hui pour la voile contrairement au week end dernier ( pas de vent, mer houleuse, pluie...)

;-) :-)

16 juin 2015
0

bonjour, un peu plus haut on site les chaussettes atn, une référence, mais BAINBRIDGE est ce équivalent ?
voir elstrom ?

12 fév. 2018
0

Bonjour j ai les bras trop court pour mettre mes chaussettes

12 fév. 2018
0

J'ai deux chaussettes aussi.
Je ne me sers que d'une à la fois....
L'autre pieds a froid.... :heu:

1

Vive la chaussette en solo, avec un équipage ce n'est pas utile.
J'ai 2 paires de chaussettes avec un pied rouge et un pied vert, une paire me sert pour sortir du port, l'autre pour y rentrer, c'est utile quand on ne se rappelle plus du tricot vert et du bas si rouge, Alzheimer quand tu nous tiens .

13 fév. 2018
0

Blague à part, je vais d'abord tester en équipage....on verra après pour le solo.... :heu:

0

En solo si tu as un pilote aucun problème

13 fév. 201816 juin 2020
0

Bonjour,
j'ai eu une chaussette, mais mon bateau est petit: 7m30, le spi pas trop gros et je ne l'utilise plus. je suis le plus souvent en solitaire, et la chaussette augmentait le nombre d'intervention sur la plage avant (c'est ce que je voulais limiter), ensuite, sur un petit bateau, manoeuvrer les "tirettes" en regardant en l'air, très inconfortable, je préfère largement rentrer le spi sous la bôme, du cockpit où tous les bouts reviennent. Pour un asymétrique, j'ai installé une poulie au balcon avec retour au cockpit, pour plus de facilités et ainsi, en crochant ensemble drisse-écoute et point d'amure, je renvoie le toput au balcon à partir du cockpit. Mais c'est un petit bateau ! Emm

14 fév. 2018
0

pour résoudre le problème de se déplacer sur la plage avant pour s'occuper de la chaussette, certains préconisent de faire revenir le bout de la chaussette jusqu'au cockpit en frappant une poulie sur la plage avant. Perso je vais essayer la prochaine fois

0

si ton bout est assez long tu peux mettre deux poulies ouvrantes sur la plage avant mais cela me parait compliqué, je préfère me déplacer sur la plage avant en confiant le bateau au pilote , de toutes façon il faut aller à l'avant ne serait ce que pour empanner le tangon

0

avec une chaussette de spi tu enroules complètement ton génois avant l'envoi de la bulle, si tu est en régate en équipage tu ne te sers pas de la chaussette et tu envoies et affales ton spi derrière ton génois déroulé et tu ne le roules ( ou l'affales ) qu'une fois que ton spi est gonflé . On fait tous à peut près comme ça sauf peut être en régate en solo .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (137)

novembre 2021